AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[TERMINE] Voyage en terre d'Ad'Lucem [Tyler & Elea]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Jeu 24 Avr - 11:23


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Le printemps arrivait doucement sur Alberya et Elea se situait déjà à l'emplacement du Grand Arbre. Elle attendait que ce dernier montre ses grandes feuilles au village. Cela prenait moins de quelques minutes, la magie opérait rapidement, ainsi, l'arbre continuait à éblouir les Hommes et protéger ces derniers. Chaque saisons, les feuilles du Grand Arbre, changeaient de couleur, toujours en rapport avec les saisons. Elea aimait plus particulièrement, la couleur de feu du printemps. Le soleil pâle du matin, éclairait les gros bourgeons des branches. Dès ce soir, les villageois allaient fêter la nouvelle saison qui commençait, mais Elea n'en profiterait pas. Elle avait reçu tôt ce matin, une missive du roi de Fortilia, pour partir en terre d'Ad'lucem. Avant de partir, Elea avait fait une halte près du Grand Arbre. Elle finit par se lever, elle ne voulait pas perdre un instant de plus, même si, d'un côté, elle voulait encore admirer les feuilles qui allaient bientôt éclore. Les villageois en contrebas, avaient déjà préparé quelques festivités. Leaf se tenait juste derrière elle et broutait calmement l'herbe verte de la colline avant qu'Elea ne s'approche d'elle et se saisisse de son arc, laissant le carquois sur le flanc de sa jument. Elle sortit l'épée de son fourreau et observa longuement la lame elfique, forgée par le forgeron des elfes à Fortilia. Elle la remit à sa place et lança un dernier regard vers l'arbre avant qu'elles ne s'éloignent ensemble vers la forêt.

Les souverains lui avaient fortement déconseillé de passer en terre des nains, elle devrait passer par le lac, près de Fortilia, soit le contourner, soit le passer en bateau. Elle avait tout simplement hochait la tête avec un sourire en coin. D'Alberya à Fortilia, il y avait trois jours à cheval, et la même distance pour Tialtec. Bien entendu, Elea passerait par Tialtec, avec une chance de croiser les nains qu'elle avait aidés longtemps auparavant. Une fois assez éloignée du Grand Arbre, elle monta sur Leaf et au petit trot, s'éloigna de sa ville natale.

En regardant à l'horizon, le soleil descendait doucement derrière les arbres. Elle tapota doucement le flanc de sa jument avec le talon gauche, précisant qu'une petite pause s'imposait. Leaf piétina un instant sur place avant de souffler par les naseaux et de s'arrêter. Elea descendit de cheval et enleva le licol, puis passa à la selle. Elea s'installa sur la selle avant de se déchausser avec plaisir et de passer au plus essentiel : manger. Elle avait juste des vivres pour ce soir et il lui faudrait faire une halte dans la prochaine auberge, qui était à une journée encore. Elle pourrait se rendre au village, mais elle ne voulait pas, en tout cas, pas pour ce soir. Elea avait en tout et pour tout, une miche de pain et du pâté. Une chance qu'elle savait se servir d'un arc pour se nourrir.
Elle avait allumé un feu et s'était fait un matelas avec la couverture de Leaf. Elle mangea la dernière bouchée avant de regarder le feu et de s'allonger confortablement pour observer la missive. Se rendre à Ad'Lucem, c'était la première fois qu'on l'envoyait là-bas. Elle en aurait pour plusieurs semaines, elle devait escorter une jeune fille suite à une rébellion dans un village. Une quête qu'elle aurait voulue ne pas faire. Elea n'avait pas posé de questions, elle avait juste accepté. Elle rangea la missive et se tourna sur le côté. Sa besace en guise d'oreiller et l'épée près d'elle, Elea finit par s'endormir d'un sommeil sans rêve.

À son réveil, Elea chargea la selle de Leaf sur son dos, ramassa les affaires et se remit enfin en route vers le prochain village. Le soleil n'était encore qu'orangé quand elle atteignait un chemin à plusieurs sens. Elea choisit celui de droite et fit trotter un peu Leaf. Elle espérait ne pas croiser un sorcier noir. Elle arrivait en terre nain quand elle repéra des plantes qu'elle connaissait et fit une autre halte pour en ramasser. Ces plantes étaient médicinales et les avaient déjà vues dans le livre de sa mère. Elle ouvrit sa besace et en sorti le livre pour en consulter les pages. Elle reprit son attention sur la plante avant de descendre de cheval.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear


Dernière édition par Elea Edgerton le Dim 10 Aoû - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 27 Avr - 17:31

Voyage en terre d'Ad'Lucem

with Elea Edgerton



J'avais l'ambition de concevoir une préparation à base de plantes médicinales et remplir ma "pharmacie" dans ma nouvelle maison. Bien entendu, la magie était très présente lors de cette préparation. Pour gagner du temps, les fioles distillaient chez moi alors que j'étais sur les routes en train de chercher plusieurs plantes assez rare. La plupart se trouver en terre d'Ad'Lucem, chez ces pauvres hommes toujours tristes et fuyards. Cela ne me dérange pas de venir sur leurs territoires, c'est juste que dans certains coins, je ne me sens pas très à l'aise. Je sais que les mercenaires sont de plus en plus nombreux et bien que je sois puissant, je crains un peu leurs nouveautés en terme de tactiques et d'offensives. Il n'y a pas si longtemps que cela, je mettais retrouver les pieds en l'air à cause de l'un de leurs pièges. Je devais me rendre en forêt, j'allais faire attention aux alentours. J'avais pris Thunder, c'est mon cheval. C'est un superbe étalon, aussi noir que la magie de son propriétaire. Je n'avais pas envie de tuer aujourd'hui, j'étais de bonne humeur, et puis sans vouloir me confesser, j'aime bien faire de l'équitation. Cela faisait plusieurs lieurs que nous traversions la vallée qui entourait la ville d'Ad'Lucem. Nous croisions plusieurs villageois qui passaient leurs chemins sans savoir ma véritable nature. J'arrivais à contrôler mon aura de sorcier noir pour être plus efficace.

Je parviens dans un chemon rocailleux. Un corbeau s'était posé sur une branche d'une tronc mort. Il avait entre ces serres un parchemin avec un écusson que je ne connaissais que trop bien. C'était un roi, du monde des humain, qui faisait souvent appelle à mes services pour ma discrétion en l'échange d'une bonne bourse. Cependant, je n'étais pas un tueur à gage, je cherchais toujours à me faire ma propre idée sur ma future victime. Ainsi, il m'est arrivé plus d'une fois de ne pas venir à bout de ma mission et le roi le savait. Malgré tout, il m'envoyait toujours des missives. Je m'approchais de l'oiseau. Celui partit en un battement d'ailes en laissant tomber sur le sol le parchemin roulé. Je le pris alors est glissais mon doigt pour briser le cachet. Je me mis à lire. Le roi me demandait de tuer une jeune fille de la seigneurie voisine de la sienne. C'était une affaire urgente. Il me dit également dans la lettre que c'est une jeune fille d'influence et qu'elle serait sans doute protégée. Je dois lui ôter la vie semble-t-il pour traîtrise. Cela me semblait bien vague et je comptais bien me faire mon opinion sur cette affaire. Je continuais alors mon chemin après avoir récupérer les plantes dont j'avais besoin.

Au galop, je me rendis sur le prochain site favorable à la pousse d'une plante médicinale. Je vis le site en question mais également une femme qui semblait rechercher les mêmes plantes que moi. Je m'approchais d'ailes au trot sans faire de bruit. C'était une elfe. Je n'aime pas les elfes en général, cependant, ils ont une grande connaissance dans la botanique. Je descendais de Thunder et je m'approchais de la jeune femme.



   
 
- Bonjour mademoiselle, vous semblez bien vous y connaître en botanique, puis-je vous demandez où il je pourrais récolter des plants d'Harpagophiton sauvages dans les environs ?


© By Halloween sur Never-Utopia




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Lun 28 Avr - 18:18


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Eléa rangea le livre de cuir dans son sac et s'approcha de la plante. À ses pieds se tenait quelques marrubium vulgare. Elle s'accroupit à leur hauteur pour les observer, elle en avait déjà vue mais rarement dans cette partie là. La terre des nains offrait pas mal de plantes malgré tout, elle ouvrit son sac et en sortit un petit couteau. Elea récupéra la plante jusqu'à la racine, quand elle rentrerait dans son pays, elle récupérerait les fleurs et les feuilles qu'elle ferait sécher. Elle se releva paisiblement en se frottant les mains pleines de terre et sursauta en entendant quelqu'un parler près d'elle. En se retournant, elle vit un jeune homme sur un cheval noir comme la nuit. Elle fronça les sourcils, écoutant ce qu'il était en train de lui demander. Elle se pencha en avant pour le saluer, mais se doutait que c'était certainement un sorcier noir, vu la couleur du cheval. Son cœur fit un bond en avant rien qu'à l'idée de se retrouver face à un chevalier noir. Leaf était éloignée et ses armes étaient sur sa selle. Elle releva lentement la tête, s'attendant à se retrouver face à une épée ou une dague. Mais rien de tout cela, elle regarda autour d'elle, il semblait être seul. Peut-être était-il un simple éclaireur et qu'à peine le dos tourné, il irait chercher les siens cachés quelque part. Elle frissonna à cette perspective. La plante qu'il demandait été plus en hauteur, loin des endroits humides, surtout vers Ad'Lucem, où il y a du soleil. Harpagophyton poussait dans les endroits secs. Elle hésita un instant, s'il avait voulu la tuer, il l'aurait fait s'en hésiter, du moins, il aurait pas pris la peine de discuter. En plus, s'il était vraiment un éclaireur, il ne se serait pas approché aussi près d'elle. Il l'aurait vue sur le côté et aurait fait demi-tour pour prévenir les autres. Elle n'allait pas rester muette plus longtemps, autant lui répondre en restant calme.

« - En terre des nains, je doute fortement qu'il y est ce genre de plante ! Je penserais plus vers Ad'Lucem ! Cette plante pousse plus particulièrement en temps sec !»

D'un pas rassuré, elle se hâta de se rapprocher de Leaf et lui prendre les rênes. Elle posa un de ses pieds sur l'étrier et passa l'autre jambe pour se retrouver sur Leaf en une seconde.

« - Je m'y rends, je pourrais vous montrez un endroit où il y en a ! C'est encore plus loin qu'ici, encore 2 ou 3 jours, je pense ! »

Autant être amical. Elea était comme ça, la haine n'arrange rien et tant qu'il ne l'attaquait pas, cela lui convenait. Elle garda tout de même son épée à bonne distance.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mer 30 Avr - 12:28


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Trop amicale pour être honnête je pensais. Ce qui me paru le plus étrange avec elle c'est qu'elle n'avait pas peur de moi. J'étais étonné que ma concentration et ma persévérance pour dissimuler ma vraie nature fonctionnait aussi bien. Elle me renseignait sans même me demandait qui j'étais. J'aimais bien les gens qui ne posait pas de questions. Cependant, je sentais grâce à ma magie que bien qu'elle le montrait pas, elle éprouvait une certaine crainte. Ce qui paraît relativement normal pour une simple elfe. J'admirais la beauté de son cheval. Je sentais également que ce n'était pas un simple cheval comme pouvait m'être Thunder, il avait quelque chose de spécial mais je n'arrivais pas vraiment à cerner cet animal. Elle voulait même m'emmener là où on pouvait trouver de l'Harpagophyton. Elle me dit qu'on pouvait en trouver à Ad Lucem. C'était étrange, elle pousse essentiellement en terres hostiles, mais il se peut qu'au gré du vent, il y en ait dans la région. Je lui fis un léger, mais vraiment léger sourire quand elle me proposa de partir vers Ad Lucem. Cela me faisait rire intérieurement. J'allais me comporter comme un humain pour aller chercher une plante alors que j'aurais aussi tôt fait de la téléporter chez moi grâce à la magie noire. Je pris cela comme un passe-temps. Je montais sur Thunder qui n'avait aucun accessoire, ni selle, ni étrier. Elle s'installa bien sur son cheval et rejoignais le chemin de sable.

Je contrôlais Thunder sans magie, j'avais pris beaucoup de temps pour son apprentissage mais il faisait ce que je voulais, un bon cheval, il savait même mettre des coups de sabots bien placer, bon cheval. Je prenais juste mon sac en toile, ça faisait un peu plus crédible pour quelqu'un qui partait chercher des plantes. Les vallées d'Ad Lucem avait vraiment quelque chose de magique, c'était apaisant de voir ces paysages, ces champs où les blés dansent dans le sens du vent. Je partais donc au galop sur les routes au côté de l'Elfe. D'ailleurs je ne connaissais toujours pas son nom. J'aurais aimé le savoir mais la situation n'était pas très propice au dialogue de plus si je lui demande le sien, elle me demandera le mien. Plusieurs jours de cheval pour une plante, les humains doivent vraiment perdre du temps, d'où l'intérêt immense que procure la magie noire.

A l'horizon, le ciel commençait à prendre des couleurs orangées annonçant la fin du jour. J'adorais le crépuscule, c'était le moment que je préférais dans la journée. La nuit était mon élément, vivement que le noir prenne place tout autour de nous. J'attendais qu'elle décide de s'arrêter. Thunder était habitué à parcourir de longues distances sans repos, de nuit comme de jour. Nous arrivons dans un petit bois. Il nous était plus simple de le traverser. L'allure ralentit et nous étions alors au trot. Nous avancions dans la forêt. Une flèche arrivait dans notre direction. Je levais la main et attrapais la flèche d'un geste rapide et avant qu'elle ne touche mon cheval. L'elfe n'avait pas écouter la première flèche, cependant, plusieurs autres arrivaient. Je les attrapais comme si on me lançait des balles mais le nombre m'obligeait à utiliser la magie. Nous étions au milieu d'une embuscade. J'essayais de jouer discret et sélectionner mes pouvoirs dans ce qui pourrait ressembler le plus à de la magie blanche. J'étais étonné, elle savait bien se battre. Je la regardais tout en me défendant de mon côté sans trop de mal.






© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Mer 30 Avr - 21:27


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elle n'était pas rassurée d'être en une telle compagnie, il risquait d'attirer l'attention sur eux. Surtout que, dans sa missive, c'était bien stipulé qu'elle ne devait pas attirer l'attention. Alors avec un sorcier sorcier, cela allait être bien difficile pour elle. Mais peu importe, Elea était du genre à prendre tous les risques possibles. Sauver une fille à Ad'Lucem, d'accord, mais dans ce cas, pourquoi le faire toute seule ? Dans la missive il est dit qu'elle aurait quelques soldats à ses ordres, cela ne la réjouissait pas tellement, mais autant leur faire voir qu'on pouvait de nouveau lui faire confiance. Elle soupira et donna un petit coup de talon à sa jument après avoir attendu qu'il monte sur le sien. Elle n'avait pas fait les hostilités, celui de donner son nom. Après tout, il avait sûrement un nom à faire frissonner un oiseau qui passerait par là. Cela allez leur prendre trois jours pour atteindre Tialtec. Elea était partie pour y aller tranquillement, mais avec le sorcier noir avec elle, elle ne voulait pas plus de risque. Elle partit au galop une fois sur le chemin, sentant la présence du jeune homme près d'elle. Elle lui jeta un coup d'oeil, s'il tentait quoi que ce soit, elle ne savait pas comment elle pourrait réagir, mais elle restait persuadé qu'il y avait quelque chose de bon à chaque homme, même pour un sorcier noir. Elle grimaça et accéléra un peu, espérant atteindre un endroit assez sûr pour la nuit. Elea n'avait jamais mis les pieds à Ad'Lucem, elle avait des terres non loin de cette ville par contre. Après plusieurs lieues à faire galoper Leaf, Elea ralentit et entendit sa jument en être soulagée. Il n'y avait que des montagnes, mais elle savait où elle se trouvait, encore quelques lieues, et elle serait à Tialtec. Elle y ferait une pause là-bas, mais pas longtemps, histoire de reprendre des vivres et de repartir. Elle avait promis de faire vite pour cette quête, la jeune fille qu'elle devait aider, été en danger. Elea se demanda ce que cette dernière avait pu faire pour se retrouver dans cette situation et une rebellions de village en prime. Elle remarqua le couché du soleil. Même si elle voulait continuer, avec ses yeux de nyctalopes, elle préférait faire une halte ici. Et puis, peut-être que son compagnon de route, ne voyait rien dans le noir et voulait faire une halte. La forêt était dense et ils continuèrent un peu au trot cette fois. Une multitude de flèche arrivèrent sur eux mais ne les touchaient pas. Elles tombèrent au sol sans raison. Elea soupçonna de la magie et se tourna vers le sorcier noir. Elle fronça les sourcils en voyant arriver quelques cavaliers noirs dans leur direction. Ils n'étaient qu'une poignée avec quelques archers. Elle descendit de sa jument et sortit son épée pour entrer au combat, contrant quelques épées, les repoussant du mieux qu'elle le pouvait. Elle se baissa à temps pour éviter une hache et fit une roulade pour attaquer un des chevaliers. Ils avaient atterri dans une embuscade ou alors un camp. Sur la terre des nains se trouvait des chevaliers noirs. Elle réussit à en tuer pas mal malgré tout et se redressa quand tout fut terminé. Elle soupira en se tournant vers le sorcier noir, il avait utilisé sa magie, elle fronça les sourcils à bout de souffle. Elea se dirigea vers Leaf et monta de nouveau sur elle.

« - Première rencontre de fin de journée ! On ferait mieux de s'éloigner d'ici et d'aller se reposer plus loin, à moins que vous voulez continuer vers un village ? »

Elle doutait fortement qu'il accepte d'aller dans un village, et elle ne voulait pas être vu avec un sorcier noir, son cheval était noir et seuls eux pouvait en avoir un de cette couleur.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Ven 2 Mai - 22:48


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Fascinant, c'est la seule chose qui me venait à l'esprit. Avec l'obscurité, je n'avais pas vu qu'il s'agissait de cavalier noir et le simple fait que je m'en prenne aux nôtres ne semblait pas la déranger plus que ça. Cette fille était vraiment faite pour moi, elle ne posait pas de questions et était redoutablement efficace en cas d'attaque. Son comportement était tellement appréciable par rapport aux pauvres humains qui ne pensent qu'à crier en ma présence. Bien qu'il soit dans mon "camp", je ne ménageais pas les pouvoirs que j'envoyais. À nous deux, nous ne mîmes pas longtemps à en venir à bout. Elle voulait m'éloigner de sa route en me proposant de suivre la direction d'un autre village cependant, je décidais de rester et je sentais bien qu'au fond elle voulait la même chose.


   
 
- Waoh ! Vous savez drôlement quelle bien vous battre ! Laissez moi devinez, ... vous êtes soldat, vous travaillez pour le roi, ... non, me dites pas que vous avez une quête ... mais si je le vois... 

Il est vrai que ce n'était pas vraiment dur pour moi, la magie noire a un don de divination. Je faisais exprès de me tromper sur certains points pour qu'elle ne me suspecté pas. Dans tout ce que je venais de dire, il n'y avait que la fin de vrai. C'était un de mes passe temps favori, lire dans l'âme des gens comme dans un livre ouvert. Cependant, quand on cherchait trop loin, on trouve des indices que l'on aurait préféré pas savoir. Je me promenais au hasard, et croisais une fille au hasard. Et comme par hasard, elle avait la même quête que moi, enfin presque à quelques détails près, elle devait sauver cette fille et moi je devais la tuer. Je restais face à elle, bouche bée, sans savoir quoi dire, j'avais envie de rire mais la situation n'était pas drôle, du moins pour la fille que nous cherchions tous les deux. Elle me regardait et s'interrogeait sur mon silence.


   
 
- . . . Putain, la même fille ! J'y crois pas ! Oui je cherche aussi cette gente demoiselle, on peut la chercher ensemble, sauf que, ..., non rien.

Je lui souris et remonter sur Thunder. Nous repartons tout deux dans la forêt sombre où de drôles de bruitbruits se faisaient entendre avec les chouettes notamment. Elea n'avait rien dit et j'attendais sa réaction dans 5, 4, 3, 2, 1 :




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Mer 7 Mai - 18:59


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elle redoutait un peu sa réponse. Peut-être avait-il volé ce cheval, dans ce cas c'était un risque pour lui. Les chevaux noirs étaient pas tellement les biens venus dans certains villages. En même temps, il n'avait pas du tout l'allure d'un sorcier noir ou même d'un chevalier de l'armée hostile. Il s'était battu contre les siens, ou bien il ne l'avaient pas remarqués ? Les nains n'allaient pas tarder à passer par ici, autant partir sur le champs. Ils n'étaient pas comme les elfes, à chasser tout le monde de leur territoire, mais certains n'aiment pas la présence d'elfes sur leur terre, qui plus est, elle était en compagnie d'un homme étrange, avec des dons. Elle regarda vers l'horizon, cherchant par où ils pourraient passer s'ils devaient éviter les routes, mais déjà le jeune homme prit la parole. Il lui fit une remarque sur sa façon de se battre et si elle ne faisait pas partie d'une armée en tant que soldat. Elle se tint droite, mais ne répondit pas. Elle ne lui faisait pas encore confiance, même si elle venait de le voir se battre avec ses ennemis. Elea fronça les sourcils, il semblait la sonder, de lire en elle. Devinant ainsi sa quête. Ils finirent par prendre la route.

« - Au lieu de me sonder, posez-moi plutôt la question directement, je vous signale que je suis juste à côté de vous et je sais parler ! Ma quête ne vous regarde pas, vous vous êtes bien servit de moi pour entrer en contact, mettant ainsi votre propre quête en route ! Vous n'allez pas chercher de plantes et vous savez éperdument où cette dernière ce situe ! Qui êtes-vous au juste ? Non laissez-moi deviner... Un sorcier noir ! Ce n'était pas la peine de me le dire, vous voyez, à votre expression de visage je vois que vous en êtes bien un ! Je ne suis pas là pour vous juger, libre à vous de me suivre ! D'ailleurs, que désir un sorcier noir sur une pauvre paysanne du monde des humains ? »

Elle-même ne savait pas ce que son peuple voulait à cette pauvre fille. Juste que cette dernière avait fait partie d'une émeute de village et qu'elle était en fuite. En fuite ? Mais pour quelle raison ? Avait-elle volé un roi ou bien c'était elle qui avait causé l'émeute en question ? Ou encore, elle avait un pouvoir quelconque que les sorciers noirs voulaient ? Elea se posait maintes questions depuis le début du voyage.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 11 Mai - 19:22


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Je lui aurais bien sorti le traditionnel " Je vais tout t'expliquer" mais on était pas dans un film américain. J'étais vraiment gêné. Bien qu'elle n'est pas besoin de magie pour lire en moi, elle avait bien compris ma situation. Comment lui expliquer la situation ? Elle était très en colère. Cependant elle n'avait tort sur aucun point et bien que la haine se lisait clairement sur son visage, elle n'avait pas encore glisser son épée sous ma gorge. Dans ce discours bien dit, je ne pouvais pas en placer une, c'était un peu question réponse qu'elle réalisait. Après que le calme revient, je pris la parole en essayant de la calmer un peu en espérant que ma tête reste sur mes épaules.


   
 
- Ok ! Je suis dévoilé au grand jour ! Tu as un bon sens de l'observation ! Il est vrai que je t'ai sondé comme tu dis, une vieille habitude que j'essaie pourtant de ne plus utiliser mais tu es tellement "décalée" par rapport aux autres personnes de ta ra... de ton peuple. Disons que le fait d'être décalé est un point commun entre nous. Je ne suis pas réellement un sorcier noir, bien que j'en ai toutes les caractéristiques et la magie. Je suis un mercenaire à mon propre compte n'obéissant à aucune loi si ce n'est les miennes. Je reçois des quêtes pour ma discrétion et mon comportement que personne ne cerne. Voilà, je suis quelqu'un d'inqualifiable et d'inclassable ! A la fois adorable et psychopathe ! Je ne suis pas du genre à tuer sans réfléchir pour autant, certes, je peux me montrer sans pitié mais si je trouve que la personne mérite de rester envie et bien elle le reste ! Pas facile de me comprendre et si tu veux me tuer sache que je comprendrais mais que je risposterais ! Maintenant si tu n'as rien à dire, on peut continuer. Sinon, je ne sais pas où se trouve ce type de plantes, bien que je pourrais facilement le savoir

J'étais moi même de parler autant, ce n'est pas à mon habitude. C'était bien la première fois que je me dévoilais tant, est-ce que je deviendrais social ? Moi, ça ne risque pas. Je remontais sur Thunder et regardais aux alentours attendant qu'elle dise ou fasse quelque chose. Elle ne disait rien et semblait encore dubitative à tout ce que je venais de lui dire en un flot de paroles d'un seul bloc. La forêt était très sombre et je sentais la présence de différents êtres autour de nous, encore assez loin mais que je sentais se rapprocher. Je n'arrivais pas vraiment à cerner de quels types d'individus il s'agissait ni même s'ils étaient dangereux.


   
 
-Tu m'as dit de te parler directement. Alors je peux t'annoncer que des créatures ou individus s'approchent de nous. Et tu travailles pour qui toi ?





© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Lun 12 Mai - 20:53


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Ils avançaient dans la forêt sombre lentement. Elea attendait qu'il ne réponde à sa question ou du moins qu'il réagisse à ce qu'elle venait de dire. Il y eut un silence un peu pesant, elle avait vue juste sur ce coup-là. Elle avait pressenti qu'il était un sorcier noir, en même temps, cela se voyait. Elle essaya de se calmer, cela n'était pas tellement difficile. Elea n'était pas toujours du genre à s'énerver, mais il aurait pu lui dire directement qui il était réellement. Elle le soupçonnait de savoir la quête depuis le début où il lui a parlé. Elle écouta ce qu'il disait, se justifiant presque sur ce qu'il était, l'informant qu'il ne se voyait pas tellement en tant que sorcier noir. Elle se tourna vers lui en détaillant le cheval et l'homme qui se tenait dessus. S'il n'était plus vraiment un tel individu, pourquoi garder ce cheval ? Elea avait la réponse, si tout comme elle, il tenait à son cheval, il avait tout les droits de le garder en sa possession. Il lui fit part qu'on lui donnait souvent quelques quêtes à faire, lui disant qu'il pouvait aussi tuer très facilement et que la plante en question il ne savait pas où elle se trouvait mais qu'il pouvait facilement le savoir. Elea haussa un sourcil, mais ne riposta rien à son encontre, préférant garder le silence pendant le moment. Le silence plana alors assez longuement entre eux. Elea ne voyait pas quoi lui dire mais réfléchissait assez rapidement pour lui répondre. Elle allait lui dire quelque chose quand il lui lança que des individus s'approchaient d'eux et lui demanda pour qui elle travaillait. Elle regarda tout autour d'elle, il ne semblait pas y avoir quelqu'un dans les environs. Pouvait-elle lui faire entièrement confiance malgré tout ?

« - Je répondrais à la question, quand tu répondras à la mienne ! Que désir un sorcier noir sur une pauvre paysanne du monde des humains ? Et de quel côté arrivent-ils qu'on puisse filer assez rapidement pour les hauteurs. »

La forêt était sombre mais cela ne gênait pas Elea, elle pouvait partir au galop comme en plein jour.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 20 Mai - 18:58


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Poser des questions, une chose qui est bien commune à toutes les espèces. D'autant plus que je déteste que l'on réponde à une question par une autre question ou éviter la question. Elea semblait vouloir j un échange questions/réponses. Je soupirais mais écouter pourtant ce qu'elle avait dire. Comment répondre à sa question enfin à ses questions, à vrai dire j'aurais le droit à deux questions à mon tour dans les règles, c'est bien cela ? Mon instinct logique voulu que je réponde à la seconde question. Ils venaient de l' "Est", simple mot que je prononçais et je lui montrais la direction, un petit sentier à travers les bois sombres et qui montait en une grosse côte assez brute. Juste par la pensée, je transmis l'information à Thunder qui se dirigea vers le sentier en question. Nous avions suffisamment d'avance sur les potentiels assaillants pour continuer à l'allure à laquelle nous étions parti. J'attendais sa remarque comme quoi je n'avais pas répondu à sa question. Finalement je me tournais vers elle, et puis pourquoi je serais de lui dire. Je continuais la route sans rien dire. Je ne lui tournais plus de regard et puis quelques mètres plus loin, je finis par me retourner mais je ne la voyais plus. Je soupirais, je regardais alors un peu plus dans les environs. Si elle voulait m'égorger en secret, elle aurait pu attendre un moment ! J'étais assez fatigué après cette lourde journée mais je décidais quand même de revenir sur mes pas. Je la vis alors un peu plus loin. Je ne lui demandais ce qu'elle était en train de faire, ce ne sont pas mes affaires. Elle aiguisait peut être son arme. Le silence régnait et comme à mon habitude, je préférais le briser que de supporter l'atmosphère pesant.




- Sur elle, à vrai dire rien, c'est pourquoi je le fais la réelle question. Alors la réponse à ma question à présent ?

Je me doutais bien que ce n'était absolument pas la réponse qu'elle attendait, malgré tout, j'aimais bien la taquiner un peu, je savais qu'au fond c'était une femme très patiente et finalement aussi déjantée et décalée que moi. J'aime bien les gens qui sortent de l'ordinaire, ce sont les plus intéressants. Un elfe qui ne décapite pas sans comprendre un sorcier noir, je trouvais déjà ça bien comme initiative. Je me disais que le trajet était long en cheval mais je n'avais pas le choix, j'étais bien trop épuisé pour téléporter et Thunder et moi, je ne même pas si j'aurais pu me téléporter seul ce soir là. Je me laissais donc transporté par mon animal favori suivant le petit sentier de montagne. Les bois étaient très sombre et j'assimile forcément l'absence de lumière a un potentiel danger. Cela faisait maintenant plusieurs heures que la nuit était tombé, j'étais fasciné par la capacité d'Elea de rester éveiller pendant si longtemps. Je suis assez fatigué pour ma part mais je me suis habitué à ne dormir que très peu la nuit pour des raisons qui me sont bien personnelles et qui remontent à mon enfance.






© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Mer 21 Mai - 21:52


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elea regardait droit devant elle, voyant comme en plein jour. Elle attendait quelques explication de la part de ce jeune sorcier noir qui se disait ne pas en être vraiment un. Elle continua de regarder autour d'elle, à la recherche de quelconque poursuivant, mais elle ne voyait rien. Elle fronça les sourcils et avançait lentement sur le chemin. Elle tendit l'oreille finalement, alors que Tyler lui indiquait l'arriver des créatures vers l'Est. Elle tourna sa tête vers lui, il lui montrait un sentier. En regardant dans cette direction, elle ne voyait rien arriver vers eux. Du moins, pour le moment il ne semblait pas avoir quelque chose foncer vers eux. Elle secoua la tête en soupirant, elle se demandait ce qu'il pouvait bien vouloir à cette jeune femme, qu'elle doit aller chercher à Ad'Lucem. Si seulement quelqu'un pouvait lui dire ce qui n'allait pas avec cette jeune femme en question et pourquoi un sorcier noir était envoyé pour la récupéré. Elle tira sur les rênes de Leaf pour tendre un peu l'oreille, elle jeta un coup d’œil dans le sentier et vit finalement le bout de lance. Elle avait laissé le sorcier noir avancer seul. Elea le vit alors revenir vers elle, elle fut assez surprise, pensant qu'il allait faire le chemin seul jusqu'à Ad'Lucem. Après tout, il n'avait pas besoin d'elle et il n'avait pas répondu directement à sa question. Il s'arrêta non loin d'elle et lui répondit tout simple. Tout vient à qui s'est attendre, après tout. Mais il ne répondait pas vraiment, qu'est-ce qu'il voulait à cette femme ? Il voulait peut-être pas lui dire, ou alors cette jeune femme avait un don, un pouvoir puissant. Seul ce genre de personnage peut en vouloir à ce genre de chose, pour quelle autre raison en vouloir à une paysanne quelconque. Elle roula des yeux quand il lui posa une question. Elle jeta un dernier coup d’œil vers le sentier avant de taper le flanc de sa jument qui avança doucement. Elle commençait à être fatigué et voulait faire une halte, mais à chaque fois quelque chose leur tomber dessus. Elle hésita de lui dire ce pourquoi elle était là et par qui elle avait été envoyée. Elle se tourna vers lui finalement.

« - J'ai été envoyé par le roi des elfes ! Je dois regagner la confiance de mon souverain, c 'est à cause de moi que des gens comme toi s'en prend à des peuples, si je n'aurais pas flâné pendant un mois au lieu de mener une missive vers les armées elfes pour vous arrêter ! Je ne vais pas insister sur ma question du pourquoi un sorcier noir veut une simple paysanne dans leur rang, certainement qu'elle doit avoir de la valeur à vos yeux ! Juste que, si on arrive à lui mettre la main dessus, elle sera sous ma protection ! Je suis fatiguée, la nuit est bien avancée et j'aimerais par ailleurs qu'on se pose quelque part ! »

Elle avança un peu plus vite sur ces mots essayant de mettre de la distance entre ceux qui arrivaient. Elle connaissait pas vraiment cette partie de la forêt du pays des nains, mais si elle ne s'arrêtait pas tout de suite, ils allaient atteindre Ad'Lucem à moitié mort. Elle stoppa son cheval à quelques lieux plus loin et descendit de Leaf pour continuer d'avancer à côté d'elle. Elle était arrivée sur une petite hauteur, caché derrière de haute pierre. De là, ils verraient des choses arriver et pourraient se reposer avant de reprendre la route à l'aube le lendemain.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Jeu 29 Mai - 16:43


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Pourquoi je cherchais la paysanne ? Parce qu'on me l'avait demander en échange d'une grosse somme d'argent. je n'avais aucune autres motivations et c'est pour cela que je préférais garder le silence sur ma principale qui est l'argent. Cependant et comme je lui avais dit, je me garde les pleins pouvoirs sur la personne sur laquelle mon courroux doit s'abbattre. Je ne suis pas dupe et j'ai assez d'expérience pour juger de la bonne âme d'une personne. Certains diront que je suis loin d'être le mieux placer pour juger quelqu'un cependant, je pense que chacun de nous à une partie bien et une partie mal. Une dualité dans un même corps qui rend la capacité de juger très complexe. Et sans approfondir le problème, comment peut-on juger qu'un acte est mal ? C'est une grande réflexion que je m'aime pour juger une personne, et c'est à cause de cela que l'on pense que je suis étrange, selon les circonstances, je pourrais tuer un enfant et laisser un démon envies, tout est une question de principes. Des principes qui sont les miens et que je ne partage sans doute pas avec tout le monde. Je ne savais encore rien de cette paysanne. Peut être qu'elle fait le bien de son peuple et que je lui laisserais la vie sauf. Sinon, quelque chose me prétera à en déduire que sa mort ne serait pas quelque chose de mal. La mort et la vie n'ont plus aucune valeur pour moi, la magie noire nous permet de nous repantire de nos erreurs et d'accepter la mort, de ne pas en avoir peur. J'avais tuer mon père car ce n'était pas quelqu'un de bon et depuis ce jour, je suis le seul juge de mon âme et de celles des autres. Personne ne peut avoir les mêmes idées que moi, enfin c'est ce dont j'étais convaincu et c'est pour cela que je reste seul, sans nation, comme un divergent. Elea était tellement étrange, elle semblait pouvoir me comprendre mais pas pour ce qui est de ma conviction initiatrice de la quête. D'ailleurs, est-ce que je fais vraiment cela pour l'argent alors que je peux en avoir à volonté ? Ma véritable motivation est sans doute pour la justice. Combattre le mal et le bien pour un monde meilleur , cela fait-il vraiment de moi un monstre ? La route était encore longue, et bien que je possède une grande quantité de mage, mes ressources commençaient à s'estomper quelque peu. Par principe, j'attendais que ce soit elle qui demande à s'arrêter. Allant toujours plus loin pour que l'ennemi ne puisse nous retrouver. Elle s'atablit près de grands rochers pour la nuit. Mes réflexions me gardaient éveillé et je regardais le ciel avec ces millions d'étoiles. J'écoutais le feu crépitait et laissais mon imagination m'évaidait. Comme toutes les autres nuits, je ne dormais pas. Je ne dormais jamais depuis la nuit où j'ai tué mon père. Je reste toujours éveillé où dans un sommeil très léger. Cela faisait de moi un redoutable guerrier et un véritable atout lorsque j'étais à l'armée.

Je fermais les yeux et me concentrais sur tous les êtres vivants aux alentours. J'adorais faire cela le soir, lorsque le silence règne et les sens des animaux accrus. Je faisais comme eux, je me concentrais pour appréhender l'environnement, le vivre et le ressentir pour le comprendre, lui et ses nombreux habitants. J'écoutais le feu crépitait, le coeur d'Elea battre, le vent au dessus de nos têtes, l'eau des ruisseaux sur les rochers, la chauve-souris qui chasse les insectes, les griffes du chat sauvage sur les branches, le lapin qui dort dans son terrier. Je voyais qu'Elea ne dormait pas vraiment. Elle ouvrit les yeux en un clignement rapide et j'ai vu ses yeux se posaient sur les miens. Sans doute avait-elle peur que je la tue pendant la nuit. A quoi bon ? Cela en disait beaucoup sur les êtres humains et les elfes également. Ils ressentent beaucoup d'émotions que je ne ressens plus. Le feu éclairait ses joues et elle commençait à s'endormir. La nuit fut longue et je savais exactement ce dont le parcours serait fait. Il faudra que l'on évite un arbre sur le chemin, traversé un ruisseau à pied car le pont a été brisé et arrivé à Ad Lucem, il faudra que nous aidions un mendiant. En une nuit, j'avais prédi une journée. Le soleil se levait et Elea se leva de très bonnes heures. A son réveil, je n'étais plus là à côté d'elle mais plus loin dans la plaine en train de passer de l'eau sur Thunder. Je courais à présent dans la plaine, Thunder adorait cela pour se réveiller. Je vis alors Elea nous regadait et jeter un regard sur Leaf. Sans doute avait-elle envie de venir avec moi mais je revenais vers les roches et descendais de cheval. Je lui présenter un morceau de tissu dans lequel j'avais préparer des bais sauvages. Lorsque l'on ne dort pas, on a le temps de préparer un bon petit déjeuner. Je lui donnais en lui demandant si elle aimait les fruits. Mon comportement peut lui paraître étrange mais je me dis qu'elle doit commencer à s'habituer. Je m'asseois près de l'emplacement du feu. Je sors un second morceau de tissu et commençais de manger les fruits. J'avais faim et puis cela prouver qu'ils étaient pas empoisonnées. Je commençais à appréhender ses méfiances. J'attendais sa réaction avant de faire autre chose. Parmi les fruits, des framboises et des mûres que je suis allé cueillir très tôt et à plusieurs lieues d'ici. La magie noire est un atout certain pour les déplacements.




 

- C'est une belle journée qui s'annonce

Je n'avais pas trouvé mieux pour enclencher la conversation mais parfois les phrases les plus simples sont les plus adaptées.




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Mar 3 Juin - 17:55


Voyage en terre d'Ad'Lucem



EElea s'était confié à un sorcier noir, ce n'est pas comme s'il allait la juger. Elle pourrait lui retourner les paroles si ce dernier finissait par lui faire des remarques. Elle s'était balader au lieu de porter sa missive. Elle ne pouvait pas se douter que c'était aussi urgent, ses souverains lui ayant rien dit, la laissant partir. Elle se rattrapait de petite mission qu'on lui confiait, espérant ravoir leur confiance. Elea avait mis les choses au clair avec ce sorcier noir, lui précisant que la jeune fille qu'ils recherchaient, serait sous sa protection. Elle soupira en regardant aux alentours, tout semblait plutôt calme et elle commença à s'installer. Elle n'était pas encore en confiance avec cet homme et par ailleurs, elle ne savait toujours pas comment il s'appelait. Elle avait songé qu'il avait un prénom qui ferait peur à un oiseau. Elle s'éloigna un peu pour ramasser quelques branches et commença à allumer un feu. Elle finit par enlever la selle de Leaf et récupérer la couverture. Elle ne partagea pas ce qui lui restait de gibier et resta à bonne distance du jeune homme sans le quitter des yeux. Ce soir elle n'allait pas dormir le sachant non loin, maintenant qu'elle savait sa quête. Elea s'imagina qu'il allait la distancer en partant au devant pendant qu'elle dormirait et arriverait certainement le premier à Ad'Lucem. Elle secoua la tête, fouilla dans son sac, donna quelques légumes à sa jument et termina son gibier avant d'aller s'allonger. Elle observa les étoiles en guettant le moindre bruit, s'efforçant de ne pas s'endormir. Elle s'entendit ses yeux se fermer et les rouvrir pour tourner rapidement sa tête vers son compagnon de route. Ce dernier n'avait pas bougé d'un pouce et l'observait aussi. Dans ce laps de temps qu'elle avait fermé les yeux, elle avait cru qu'il allait la tuer ou qu'il était partie. S'il était après la jeune femme qu'elle allait chercher, il valait mieux qu'elle ne le perde pas des yeux. Elle l'observait à travers les flammes et finit par s'endormir malgré la lutte. Elle avait besoin de dormir pour reprendre des forces, la route allait être longue et ils étaient encore loin de Ad'Lucem. Elea espérait ne pas croiser de nain ou d'autre personnes sur la terre des nains.

Elea s'éveilla en sursaut et tourna sa tête vers le jeune sorcier qui n'était plus à sa place. Son cœur s'emballa à l'idée qu'il soit déjà loin et qui s'en était certainement prit à la jeune femme. Elle se rassura en se disant qu'Ad'Lucem était encore loin. Elle se leva d'un bon et ramassa sa couverture, se hâta de mettre cette dernière sur Leaf qui broutait tranquillement, puis lui mit enfin la selle. Elle entendit galoper non loin d'elle et se tourna vers le bruit. En regardant attentivement, elle reconnut le jeune sorcier noir et se calma en regardant Leaf qu'elle avait déjà sellé. Il s'approcha d'elle et lui tendit des baies sauvages qu'elle accepta. Un peu méfiante, elle attendit qu'il mange les siennes. Elea avait pensée qu'il allait la trahir et partir de son côté, ce qui n'était pas le cas. Elle finit par manger ses propres fruits en restant debout et observant les alentours. Il prit la parole, décelant le fait que cela allait être une bonne journée. Elea hocha la tête en soupirant.

« - Oui, il serait temps de partir maintenant pour arriver assez rapidement à la frontière, je ne veux pas perdre de temps et essayait de faire le moins de haltes possible ! »

Elle mangea sa dernier baie et enfuit le chiffon dans sa sac. Elle attrapa les rênes de Leaf et monta sur cette dernière.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Jeu 26 Juin - 17:16


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Et nous voilà reparti dans les plaines sauvages de la région d'Ad Lucem, ici tout est encore si purs et les paysages arboraient encore des couleurs chatoyantes. Nous sommes bien loin des paysages en noir et blancs des territoires hostiles. Je commençais à m'attacher à cette région et m'éloignais peu à peu de mon territoire natale. J'aimais bien également cette fille, elle était aimable avec moi et je trouvais plutôt amusant son habitude à me prendre contre un potentiel ennemi, toujours sur les gardes et près à dégainer à la moindre occasion. Elle avait raison sur un point, ils nous fallaient partir pour ne pas perdre de temps sur notre mission, bien qu'aucun délai m'a été fixé de mon côté. A vrai dire, je ne sais pas si je continuais pour la mission à proprement parler ou pour passer plus de temps avec cette jeune femme que j'avais rencontré. Ce qui nous lier ? Je dirais qu'il s'agit avant tout de curiosité. Rien que le fait qu'elle soit tellement différente des autres humains suscitait bien que je lui accorde mon attention et une partie de mon temps. Nous partagions également la même passion pour les chevaux et la complicité entre elle et Leaf semblait montrer qu'elle aimait son animal. C'était un peu comme moi et Thunder. Jeune, je partais avec, lui, c'était une échappatoire, et j'étais heureux de le trouver.

Nous galopions donc à vive allure dans les pleines et j'appréciais le paysage tout en gardant un oeil sur ma protégée, bien que je ne sais pas si ce terme est vraiment adapté à la situation. A vrai dire qui surveillait l'autre ? Je ne savais pas trop. Je surprenais son regard qui me surveillait de temps en temps et je lui exquiscais un sourire lorsque nos regards se croiser. Puis elle reportait son attention sur le chemin, sérieuse comme toujours. Les habitations commençaient à se dessiner à l'horizon au dessus d'une bosque. Je ne connaissais pas vraiment la région, peut être s'agissait-il d'Ad Lucem, je ne saurais vraiment le dire. Je regarde alors l'attitude d'Elea mais rien ne pouvait me faire comprendre que nous étions bientôt arriver. Je me contentais alors de suivre son avancée, d'aller à son allure. Elle était sublime, cheveux aux vents. Notre allure rallentit quelques peu lorsque nous entrons dans la forêt. Le sentier est assez large. Je commençais à redouter un peu les bosques comme celui-ci. Encore cette fois-ci nous étions de jour mais je sais que les hommes sont également assez stupides pour attaquer des étrangers ou essayer de nous combattre nous les sorciers noirs même de jour. Les pauvres ne savent-ils pas encore que leurs efforts sont vains de jour comme de nuit ? Elea semblait par opposition être dans son élément. Pour un être de son espèce, c'était commun en même temps.

Malgré mes mauvais pronostiques quant à ce qui allait se passer dans le bois, nous en sortions sans encombre. La ville n'était plus très loin à présent, j'avais vu une pancarte de bois qui indiquait que 4,5 lieues soit environ 25 km. Je vis alors que Thunder commençait à avoir une démarche saccadée. Il me faisait des fois cela lorsqu'il en avait marre de marcher. Je me disais que nous étions plus très loin, il pourrait donc se reposer une fois sur place. Je le poussais un peu autant mentalement que physiquement. Je lui faisais quelques carresses sur le dos comme il aimait bien. Une fois encore nous étions élancés à pleine vitesse dans la plaine. Le chemin n'était pas en très bon état à cause des précipitations des dernières jours et de gros trous c'étaient formés. C'est alors que l'accident arriva. Thunder se prit le fer à cheval dans un trou, sa patte fragile se plia. Il ne mécontentait pas de la durée du trajet, il voulait en fait me faire comprendre qu'il avait mal. Cette arrêt brusque en plein élan m'envoyait plusieurs mètres en avant. Je n'eus pas le temps de réagir tellement l'événement fut rapide. Mon corps fut projeté en avant et mes habits et bientôt ma peau commençait à se déchiqueter sur le sol rocailleux. Le chemin formait alors un virage à ce moment là et je partis dans le décor pour finir ma course contre un rocher. Ma tête heurta la pierre. J'étais sonné.

Ma vision était troublée et je sentais le sang coulait abondemment sur mon visage. Je voyais Elea venir vers moi. Il fallait que je sois suffisamment conscient et fort pour me guérir. J'allais bientôt êt-re inconscient et je ne pourrais donc pas me soigner. J'essayais de lancer un sort mais l'énergie ne formait que de petites lueurs dans mes mains, je n'arrivais pas à concentrer assez d'énergie. A ce moment là, je perdis connaissance. Je n'écoutais plus que la voix d'Elea . . . puis elle ne devient qu'un son . . . un son lointain . . . un flash . . . la lumière blanche aveuglante. . .

[...]

Je reprenais peu à peu connaissance. J'étais perdu. Un visage se tenait en face de moi, c'était une femme que je connaissais, mais je ne me souvenais pas à moins qu'il s'aggisse . . .



 

- Elea . . .

Perdu. Je ne sais pas ce qu'il s' était passé ni même combien de temps j'étais resté dans cet état. A ce moment précis, je me sentais faible, tellement exposé et par la même occasion Elea se retrouvait en situation de danger car son attention se porter sur moi et non sur les éventuels dangers. Nous étions encore dans une plaine, tout était tellement vague pour moi. Je réussis à jeter un sort pour que mes blessures corporelles se soignent d'elle même mais je ne pouvais rien faire pour la mémoire, la magie noire n'est pas assez précise pour que je l'effectue moi-même. Peut être s'aurait-elle m'aider.




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Ven 27 Juin - 18:47


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Une fois sur Leaf, Elea regarda le jeune homme qui l'accompagnait puis reprit son attention sur les alentours. C'était bien trop calme, pas un bruit de sabots au lointain ou une guerre portée par le vent, juste le cri des oiseaux et d'un pic-vert non loin d'eux. La terre des nains ce matin semblait bien calme avec tout ce qui se passait en ce moment. Les guerres commençaient à faire rage dans certaines contrées et pourtant avec ce calme tout semblait bien lointain et même terminé. Elea savait que ce n'était pas le cas, elle songea à sa quête. Du coin de l’œil, elle vit le jeune sorcier monter sur son cheval et ensemble ils partirent au galop. Elle se demanda pourquoi il n'avait pas profité qu'elle dormait pour partir, quelque chose clochait dans ce contexte, il restait avec elle pour qu'elle raison ? La facilitée de retrouver plus rapidement la jeune femme qu'elle allait rejoindre ? Certainement. Elea n'avait pas l'habitude de faire son chemin avec quelqu'un, mais qu'en s'était le cas, elle acceptait volontiers. Elle lui jeta quelques coups d’œil au dessus de son épaule gauche pendant qu'ils galopaient et elle reprenait son attention sur le chemin. La confiance ne régnait pas entre eux, un elfe et un sorcier qui faisaient équipe, n'était pas chose aisé par ici. Elle fronça les sourcils et claqua les rênes pour prendre plus de vitesse. Au loin, quelques habitations se formaient, mais ils étaient encore bien loin d'Ad'Lucem, Elea tira doucement sur les rênes de Leaf pour faire ralentir cette dernière. Ils étaient dans une forêt non loin d'un village et Elea ne voulait pas attirer l'attention sur eux, le coin était certainement orné de soldats ou alors des tours de garde. Était-ce Ad'Lucem au loin ou alors un village quelconque ? Elea voulait se poser même si ce n'était pas encore la ville qu'elle espérait atteindre assez rapidement. Elle avança en regardant l'horizon, avant d'entendre le cheval juste derrière elle, hennir de douleur. En se retournant, elle vit le jeune sorcier basculer en avant et atterrir en contrebas un peu plus loin du chemin. Elle fit trotter Leaf jusqu'au cheval, elle leva une main pour le calmer mais il recula sans faire attention à elle. Elea n'insista pas et préféra aller voir où avait atterrit le jeune homme. Elle descendit de Leaf et en s'approchant du jeune sorcier, remarqua qu'il avait perdu connaissance. Du sang coulait le long de son visage et elle grimaça. Comment diable avait-il réussi à se retrouver dans ce genre de situation. Elle se redressa, et vit la tête du cheval noir apparaître puis celle de Leaf un peu plus loin. Elea fouilla dans son sac, et en y pensant, un chiffon et sa gourde apparurent. Elle imbiba le tissu d'eau et épongea le sang tant bien que mal avant de le voir ouvrir les yeux. Elle le vit froncer les sourcils et dire son prénom, elle ne fut pas surprise et remarqua que la blessure à la tête disparaissait peu à peu. Elle se redressa et remit le tissu dans son sac avant de l'observer en croisant les bras.

« - Tu sais mon prénom, mais je ne connais toujours pas le tient ! Est-ce que tu peux te lever au moins ? »

Elle avait rien contre lui, sauf le fait qu'il soit un sorcier noir, mais il n'avait pas cherché à la tuer pendant qu'elle dormait, n'y fuit. Ce n'est pas pour autant qu'elle lui faisait confiance, c'était juste une question de politesse.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 29 Juin - 14:08


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Encore un peu sonné par la chute, je retrouvais peu à peu mes espritss. Heureusement que je ne voyageais pas seul, j'aurais très bien pu y rester et cette idée me donnait des frissons dans le dos. Bien que je sois très puissant et habile au combat des accidents de la sorte arrive et on a beau être doué au combat ou même avoir de la magie noire, on ne peut rien faire quand on est inconscient. Elea était là pour moi, une sorte d'ange gardien ? Je n'irais peut être pas jusque là mais je dirais que c'est une amie de bon augure et j'ai eu la chance de trouver son chemin. Elle prit soin de moi comme je déteste qu'on le fasse et lavé le sang qui avait coulé de mes blessures. Enfin, j'eus assez d'énergie pour refermer mes plaies. Je me demandais si son amabilité n'était qu'amicale ou qu'elle attendait quelque chose de moi. Pourquoi commençait à me méfier d'elle maintenant ? Peut être parce qu'elle s'occupait de moi comme personne avant elle. J'essayais de me relever lorsqu'elle m'interrogea. La première tentative fut vaine et je retombais sur le sol. Elle tendit les mains pour m'aider mais je puisais encore dans l'énergie qui me restait pour me relever de mon propre chef. Je la remerciais tout de même par politesse et lorsque mon potentiel de magie revenait à la normal, je guérissais Thunder qui avait bien mal à sa patte, mais la magie noire l'apaisa. Quant à moi, j'étais vraiment exténué d'utiliser tant de magie alors que j'avais été blessé. Lorsque Thunder et moi furent remis, je marchais quelques temps à côté de lui pour ne pas trop le forcer. La magie noire permet de guérir les blessures en surface mais la douleur est toujours là, et cela peu de personnes le savent.

Finalement, nous reprîmes le chemin comme si rien ne venait de se passer. Elea semblait inquiète de mon état de santé. De plus, je l'avais appelé par son prénom alors qu'elle ne me l'avait jamais dit. Ce n'était pas voulu mais de son côté, elle avait maintenant la certitude que je peux lui soutirer des informations sans qu'elle le sache ni le consente. Je comprenais à présent un peu plus son attitude envers moi. Il est vrai qu'il est difficile de faire confiance à quelqu'un lorsque celui c'est tout de vous et que ce n'est pas réciproque. Je pris alors quelques temps de réflexion, je n'étais pas du genre à me dévoiler et pourtant je lui avais parler de mon état d'âme vis à vis de ma condition actuel de "sans peuple fixe". Seul le vent brisait le silence du trajet. C'était tellement étrange pour moi de me confier. J'étais un grand solitaire et ce n'est pas à mon habitude. Mais en même temps Elea m'inspirait confiance, elle n'avait pas peur de moi, peut être pourrait-elle me comprendre. Alors quelques minutes plus tard, je prenais la parole.




- Tyler, je m'appelle Tyler, merci de m'avoir soigné tout à l'heure, c'est une qualité que d'aider les autres, . . . surtout lorsque l'on est réputé pour être des êtres sans cœur . . .

Je prononçais ces mots avec une grande mélancolie. Comme si tout mon passé, mes regrets venaient de surgir dans cette simple phrase. Je n'aimais pas parler de moi, ni de ma condition. J'étais comme le vent, libre, n'appartenant à personne. Après tout ce que j'avais vécu, j'avais appris à ne plus faire confiance à personne et pourtant les différentes rencontres que j'ai faite depuis que j'ai quitté mon peuple m'ont prouvé que toutes les personnes ne se valent pas et qu'il fallait apprécier les qualités de chacun. Peut être que je savais très bien me battre, j'étais très habile et avait de puissants pouvoirs mais il me fallait réapprendre quelques choses d'innée chez la plupart des personnes : la pitié naturel et l'amour, les sentiments en général. J'avais appris qu'ils nous empêchaient de progresser, d'apprendre à se battre mais maintenant, je vis sans but. Pourtant, je ne veux pas renier mes origines, je suis un sorcier noir et ne sert que mes intérêts. Plusieurs fois pendant cette quête, j'ai pensé faire demi-tour, rentrais chez les miens et reprendre le trône d'un royaume voué à la luxure et pourtant je reste, cherchant à voir ce que l'avenir peut nous réserver.




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Dim 29 Juin - 19:46


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elea était différente de son espèce. Elle acceptait trop rapidement tout le monde, les aidait sans leur poser de questions. Tant qu'il ne lui faisait rien, elle ne leur ferait rien en retour. Elle était un très bon pisteur et un bon tireur à l'arc, nulle personne ne pouvait lui échapper aussi facilement si une personne se retournait contre elle. Elle avait rencontré des personnes pendant ses voyages, les nains l'avaient tout de suite fasciné, elle avait pourtant entendu tellement de chose à leur sujet. Pourtant, elle les avait côtoyée en se battant à leur côté, et ils ne lui avaient rien fait. À part certains, qui l'avaient pratiquement poussé sur la limite de la frontière et obligé de quitter la terre des nains. Elle y retournait pourtant, pour des plantes ou juste pour passer dans leur terre et se rendre en terre humain sans faire de détour. On lui faisait souvent des reproche à ce sujet, qu'elle devrait faire moins confiance au gens. Pour la première fois, elle rencontrait un sorcier noir qui voyageait seul. Elle le regardait tenter de se relever et tendit machinalement ses mains, il se releva seul sans son aide et la remercia tout de même. Elle n'arrivait pas à le comprendre, que faisait un sorcier noir, seul, en terre nain, qu'est-ce qui l'a poussé à prendre le chemin différent de son peuple ? Avait-il trahi et déçu son père ? Peut-être a-t-il était banni de la terre hostile par une quelconque histoire. Elea plissa les yeux et lui tourna le dos pour retourner auprès de Leaf. Ce faire bannir de son pays natal, n'était pas une chose aisée. Il lui avait dit qu'il recherchait la même chose qu'elle, mais qui lui avait parlé de cette jeune femme ? Elle savait qu'il pouvait lire dans sa tête, elle en avait fait les frais quand il lui avait lancé qu'il poursuivait la même quête qu'elle. Elea lui jeta un rapide coup d’œil, il semblerait qu'il venait de soigner son cheval. Elea montait de nouveau sur Leaf en soupirant et ils reprirent leur chemin sans rien se dire. Après la chute à cheval et quelques lieues plus tard, elle entendit le jeune sorcier s'adresser à elle en lui donnant une informant. C'était son nom, et il ne faisait pas du tout fuir les oiseaux des arbres. Elle en fut surprise, les sorciers noirs avaient des noms à vous faire dresser les cheveux sur la nuque. Il la remerciait par ailleurs de son aide, elle n'avait pratiquement rien fait, juste essuyé du sang. Il conclut sa phrase en disant que son peuple était sans cœur. Elle hocha simplement la tête en ayant un sourire en coin. Sur ce sujet là, il n'avait pas tort. Les gens de son peuple menaient une quête pour restaurer la paix, pendant que ceux des contrées hostiles, faisaient en sorte de menaient à bien le chaos partout où ils passaient. Elea en avait vu des villages brûlaient, des villageois perdus sans repère, et d'autre ayant perdu un proche enlever par les sorciers noirs. Ils s'approchaient d'un village et étaient certainement contraint de le traverser ou de le contourner. Mais une pose devait s'imposer à eux dans une des auberges pour que Tyler puisse se remettre de sa chute.

« - Nous arrivons dans un village, ce n'est pas là que la jeune femme se trouve mais on peut faire une pose et reprendre des vivres avant de la trouver ! Et faire une halte dans une auberge ! »

Elle passa devant, ouvrant la marche, désireuse d'arriver dans le village à l'horizon. Le cheval noir du jeune sorcier n'allait pas passer inaperçu.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 1 Juil - 19:45


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Nous arrivions bientôt dans une ville pour que je puisse me reposer. En théorie, nous autres sorciers noirs n'avons pas besoin de repos tout comme nous ne sommes même pas obligés de manger. Cependant, j'avais pris quelques coutumes héritées de mon immersion prolongée dans leur univers. Et pour ce qui concerne le repos, il est vrai que mon potentiel de magie noire ayant été bien épuisé par mon utilisation intensive, il était normal que je ressente ce que les humains appellent de la fatigue. Elea était bienveillante envers moi et je lui en serais peut être un jour redevable. Finalement, nous nous étions rencontrés vraiment par hasard, c'est vrai, du moins presque, car je voulais bien la rencontrer en prétextant chercher cette plante cependant, le hasard nous avait bien donné la même quête. De plus, bien que j'avais de puissants pouvoirs je n'avais même pas été à meme de prévoir cet accident alors que c'était amplement dans mes compétences. Peut être que les baies sauvages que j'avais manger contenaient des substances dont j'ignorais les effets ou peut être est ce que mon attention aurait pu ...  ? Non, ce n'était pas digne de moi, et puis comment serait il possible que ma magie soit altérer par une simple personne ? Je pensais encore penser qu'il s'agissait des baies. La ville n'était qu'à quelques pas et nous transmissions les premières maisons.

Les villes ne sont pas vraiment le genre d'endroits ou j'aime me reposer j'aurais largement préférer dormir à la belle étoile au beau milieu de la forêt. Pourquoi cela ? Il est bien simple de constater que dans une forêt, les bêtes sauvages seraient effrayée par le feu et dans cette région peu de brigands vivent alors que dans une ville ou la luminosité dans les rues est semblable à celle du jour, les truands ne manquent. Je rajouterais même à cela qu'une auberge est un lieu festif et convivial, mais c'est également un endroit réputé pour couvrir différents trafics, preuve en est que ce fut déjà été mon cas. Enfin bon puisque je n'étais pas seul sur ce coup, il fallait que je concilie la décision d'Elea, je devais me montrer sympathique, elle m'avait aidé alors je n'allais pas encore râler quand elle me proposait son aide. Dés mon entrée dans cette ville, les regards se tournaient vers nous et en particulier sur mon cheval sombre tout comme l'âme de son maître. Peut être qu'il n'était pas marqué sur mon front que j'étais un sorcier noir mais il n'était pas très difficile de comprendre que j'en étais un, et je ne reniais pas cette nature. Elea pressait l'allure, je la comprenais cela devrait être une situation assez perturbante et gênante pour elle alors qu'au contraire c'était relativement commun pour moi. Enfin nous trouvions un lieu où je pourrais me reposer. En sécurité dit elle bien que j'ai mon opinion sur ce point de vue. Elle demande une chambre. Le sourire en coin de claviériste m'agace un peu. Croit il vraiment que nous allons avoir des rapports sexuels dans un tel endroit ? Son regard envisageant ainsi que ceux de toutes les personnes présentes ne fait que mourir ma colère. Je peux très vite l'emporter dans ce genre de situation. Il donna la clef avec ce sourire narquois, j'étais prêt à le faire agoniser en un claquement de doigt mais j'essayais de contrôler mes pulsions de meurtre. J'essayais de faire abstraction de toutes ces inspirations à tuer et je restais concentrer sur Elea qui commençait de monter les escaliers. Un homme ivre environ la quarantaine me jetait une pièce dessus, il criait qu'il me donnait le reste de sa bourse si j'étais capable de la tenir plus de deux heures dans la chambre en lui faisant plaisir. Cette provocation était de trop pour moi. Je redescendus les quelques marchés que j'avais monter, le prenais au cou et lui expliquais les choses clairement.





- Écouté mon gros, tu sens que je tiens ta vie au creux de mes mains, j'ai passé une journée difficile et si tu ne veux pas vivre dans la terre tu ferais mieux de taire. Et puis comme on dit, les gens ont toujours quelques choses de bon ... au FOND ?

Ctait la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Je serrais de plus en plus fort, cela me procurait une sensation que je n'avais pas ressentie depuis longtemps, une sensation de bonheur que j'avais oublié mais que j'aimais temps : sentir le,pouls d'un homme au creux de sa main, décider de la vie et de la mort. Jetais dans cet état de complaisance lorsqu'une main douce vient toucher mon bras. Mes mains se ressentaient d'elles même. Je me retournerais et cette femme qui avait apaisé ma pulsion de meurtre sans faire usage de quelconque magie, c'était Elea.




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Ven 4 Juil - 20:18


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elea arriva dans le village la première, la tête haute, oubliant qu'à sa suite, se tenait un sorcier noir. Le cheval noir ne passait pas inaperçu, et elle resta sur ses gardes au moindre faux pas d'un villageois, même si elle doutait fortement que quelqu'un s'en prenne à une sorcier noir. Elle aurait préféré une bonne nuit à la belle étoile mais ils devaient se ravitailler en nourriture. En plus, la forêt était plus rassurante que ce village, auquel elle sentait tous les regards sur eux. Cela devait les surprendre de voir un sorcier noir, seul, accompagné d'un elfe, drôle de duo, sachant que les elfes sont les prenaient à les chassaient des villages. Elea retient alors un soupir, si ça venait à se savoir au pays des elfes, elle serait exilée ou mal vue. Elle se sentirait comme un traître à aider un sorcier noir, même avec des explications, son peuple ne la croirait pas. Un sorcier noir ne change pas, il créait le chaos et maîtrise les éléments avec leur magie noire et ça a toujours été ainsi. Elle le trouvait pourtant différent, peut-être était-il comme elle, pas à sa place dans son peuple. Elea remarqua certains villageois rentrer chez eux à la vue de Tyler, et d'autres les regardaient passer, mais personne n'osa s'opposer à eux. Elle donna un petit coup de talon sur le flanc de Leaf pour avancer plus vite et atteindre l'auberge. Elle ralentit l'allure en apercevant une enseigne et descendit de Leaf. En rentrant dans l'établissement les discutions stoppèrent et les regards s'attardaient sur eux avec insistance. Elea s'approcha du comptoir et demanda une chambre sans remarquer le comportement de l'aubergiste. Elle voulait le tenir à l’œil rien de plus, s'il s'en prenait au villageois elle s'en voudrait. Elle récupéra la clef en le regardant, ce dernier n'était pas comme tous les aubergistes du coin, mais il était mince. Elle finit par suivre une jeune femme, plus jeune qu'elle, qui les conduirait alors jusqu'à la chambre. Elle tourna sa tête vers Tyler attendant qu'il s'engage à les suivre, et remarqua la drôle de scène. En effet, un sac à vin venait de jeter une pièce sur le jeune sorcier noir, qui était-il pour ainsi défier une telle personne ? Elea s'attendait au pire, que Tyler ne déclenche une quelconque force noire. Elle se sentit rougir en entendant ce que l'homme lançait et se calma un peu, ce n'était juste qu'un ivrogne dans une auberge. Elea vit réagir Tyler, elle allait l'arrêter mais déjà il suspendait l'homme à bout de bras. Elle écouta ce que le jeune sorcier disait et soupira en voyant le visage du l'homme devenir rouge et suffoquer. Elle demanda à la jeune fille de l'attendre et alla calmer les choses. Elea posa sa main sur le bras de Tyler. Elle remarqua que tout le monde les observait.

« - Tu attire l'attention sur nous alors que je pensais qu'on pourrait faire profil bas ! »

Elle finit par voir qu'il desserrait son étreinte et reposait l'homme saoul. Elle observa l'homme à genoux en train de tousser en se tenant le cou. Elle retourna ensuite dans les escaliers et les monta jusqu'à la chambre.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 6 Juil - 13:01


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Je me sentais gêner qu'Elea le soit. Il est vrai que ni elle ni moi n'avait vraiment l'intention de se faire remarquer. Peut être que parmi les ivrognes du rez de chaussée, il avait un mage capable de me faire face. J'avais réagi au quart de tour, la maîtrise de la colère n'était pas un de mes atouts et j'avoues avoir du mal à me contrôler. Je relâchais cet homme qui s'effondra sur le sol avec un rythme cardiaque très élevé. Cela lui servira de leçon ! Il ne fallait pas me provoquer et je pense qu'il avait compris. Une fois que son corps saoul retrouva le sol, les conversations reprenaient de plus belle, je pense qu'il ne faudra pas que l'on passe plus d'une journée dans cet endroit. Je me sentais comme un gamin que l'on fâchait après qu'il est fait un bêtise lorsque qu'Elea me grondait. Je n'avais pourtant rien n'à craindre d'elle et pourtant je mettais arrêter. Elle avait ce don d'apaiser ma colère par une simple contact. Elle me fit signe de regagner l'escalier et de découvrir la chambre que le tavernier nous avait attribué. Je jetais un dernier regard à l'homme qui avait osé me défier, les mâchoires contractées et je posais mon pied sur la première marche. J'essayais de faire abstraction de toutes ces conversations qui m'énervaient au plus au point. Je suivais donc Elea et la fille qui allait nous ouvrir la porte. C'était une auberge assez réputé et qui proposait une bonne literie. Elle nous ouvrit la pièce et nous fit un brève description des lieux. C'était une chambre assez classique avec un éclairage relativement faible pour moi mais je m'y ferais. J'étais là pour me reposer même si à chaque minute qui passait je regagnais un peu plus de mon énergie. On s'installa dans la chambre et la fille ferma la porte. C'est alors que je pensais qu'il fallait que je m'excuse. Elea m'avait accepté car je n'étais pas comme les autres sorciers noirs mais mon attitude avait pu la faire douter une nouvelle fois.




- Je suis désolé pour tout à l'heure, je suis là pour me "reposer" et pas pour faire la guerre. En attendant, on pourrait peut être voir le trajet pour nous rendre au bon endroit, sans perdre de temps et en évitant de croiser tôt de créatures qui nous feraient perdre notre temps. Qu'Est-ce que tu en penses ?

J'essayais de montrer civiliser non ? J'avais appris les quelques coutumes des autres espèces. Bien que je ne connaisses que très peu l'espère des elfes, je voyais qu'Elea n'était pas comme les autres, elle était un peu différente comme moi. C'était comme si personne ne l'a comprenait peut être à part moi, sans doute c'est cette différence vis à vis de notre peuple qui nous rendait si similaires et peut être aussi la raison qui explique que l'on arrivait à cohabiter sans s'entretuer. Je repensais à l'autre gars en bas, ce bouffon, il méritait de mourir, j'étais devenu un peu mollasson en tant que sorcier noir, disons que je l'ai fait pour Elea. Après quelques minutes couchaient sur le lit pour me "reposer", je me relevais pour regarder ce peuple tellement incompréhensible à mes yeux déambulaient dans les rues. Je n'aimais pas rester immobile, c'est comme si je ne vivais pas et chaque minute je dois en profiter car je ne suis pas immortel malgré les légendes que l'on rencontre. La rue était bien monotone, je décidais donc d'aller voir Elea qui s'était installé au bureau et regarder par dessus son épaule ce qu'elle était en train de faire. Je voyais qu'elle écrivait ou griffonner quelques choses sur le papier. Je lui demandais donc si cela était en rapport avec le trajet. Elle semblait gêner et sortit alors une carte. Je ne compris pas son comportement, peut être un secret qu'elle voulait garder. Je ne cherchais pas plus loin et regarder la carte. Je lui proposais alors une route qui me semblait route et attendait son avis sur ma proposition.




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Lun 7 Juil - 23:21


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elea ne se détourna pas de la trajectoire, regardant droit devant elle. L'escalier semblait interminable et pourtant ils arrivèrent au premier palier. Elle ne se retourna pas pour vérifier si le sorcier noir la suivait. Elle avait les sourcils froncés en songeant qu'il aurait pu tuer l'homme et se demanda comment elle aurait pu contenir les personnes de l'auberge. Pourtant, il s'était calmé assez rapidement au lieu de passer à l'acte, certainement il avait songé de le tuer sans sourciller, pourquoi ne pas l'avoir fait ? Elle eut un frisson à l'idée de partager une chambre avec un sorcier noir, mais il lui fallait le surveiller. La jeune fille finit enfin par ouvrir la porte de la chambre, les informant comment fonctionnait l'établissement et que demain leur attendrait un panier pour leur départ. Elea se pencha en avant et rentra dans la chambre en soupirant. La mésaventure de tout à l'heure était passé, mais elle ne s'était pas attendu à ce genre de situation de tout à l'heure. D'accord c'était osé, il était certainement énervé, mais l'homme était saoul et il aurait pu laisser dire. En quittant la grande salle de l'auberge, Elea avait entendue les conversations, toutes parlaient de Tyler et certains se demandaient ce que faisait un sorcier noir en terre humaine, ce qu'il cherchait par ici. Ils n'allaient pas rester plus longtemps ici, demain dès l'aube ils devraient partir. Elle jeta un rapide coup d’œil à la chambre et remarqua le bureau. Elle pensait écrire à ses souverains, qu'elle approchait dans sa mission et que d'ici demain elle serait auprès de la jeune femme. La chouette apparaîtrait sûrement demain dans la matinée. Elle s'approcha du bureau et y déposa son épée et son arc, songeant à Leaf restait dehors. Elle fouillait dans son sac quand la voix de Tyler la surprit un peu. Il s’excusait de son comportement, elle se tourna vers lui. Il continua en pensant à leur trajet, Elea savait le chemin à emprunter et les danger qu'ils allaient endurer. Elle le trouvait très étrange, d'abord il voyageait seul et à présent il s'excusait. Pour un sorcier noir c'était vraiment bizarre. Qu'est-ce qu'il cherchait à faire ou à obtenir ? De la confiance de sa part ? Il ne l'aura pas, en tout cas, si elle atteint la jeune femme qu'elle cherche à protéger et qu'il la trahit, il l'aura jamais. Elle risquait beaucoup à rester avec lui, elle espérait que les villageois ne fassent pas appel aux soldats. Elle lui jeta un regard sans rien dire alors qu'il se posait sur le lit. Elle sortit une plume et un morceau de parchemin puis se mit à écrire en langage elfique. Elle avait presque fini quand elle entendit une question de la part du sorcier noir parlant de leur trajet, Elea s'empressa de plier le parchemin sans rien dire et sortit alors une carte. C'était une missive en langage elfique et ne pensait pas que Tyler sache le lire, mais elle doutait sur ça. Elle repéra le village où ils étaient et enfin le village où elle devait se rendre, écoutant ce que Tyler lui proposait de faire en prenant un chemin plus court et moins dangereux. Elle hocha la tête en souriant.

« - Demain nous partons dès l'aube ! Je ne veux pas risquer de rester plus longtemps dans les environs sachant ce que tu es et ce que tu as fait à cet homme ! Nous prendrons les vivres que l'aubergiste nous fera et emprunterons alors ce chemin ! »

Elle replia la carte et la rangea dans son sac avant d'enlever ses bracelets en cuirs et sa cape en laine.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mer 9 Juil - 11:50


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




La nuit commençait de tomber et bientôt nous allions dormir. Nous avions étudié le parcours et Elea comprit que mon chemin était plus sûr et l'accepta. Dès le lever du soleil, nous serons déjà parti, j'étais tout à fait d'accord avec cet avis et je serais même parti plutôt si j'étais seul et si l'on ne se serait pas arrêté dans cette auberge pour moi et pour que je me repose. Elle replia la carte avec minutie. Il n'y avait qu'un seul lit deux places, cependant, je lui proposerais de dormir sur la banquette disposée dans un coin de la pièce. En attendant, je posais ma veste et ma chemise dans mon sac et garder seulement le bas. Je posais alors sur la banquette et essayait de trouver une position agréable pour la nuit. Je ne voulais pas déranger et en plus, j'avais l'habitude de ne dormir que très peu, cela ne serait donc pas un problème pour moi. Je trouvais qu'il faisait assez chaud dans l'auberge, je n'aurais donc pas besoin de couverture. Elea s'installait alors dans le lit et me proposa avec gentillesse le lit. Je refusais lui disant que je ne dormais pas beaucoup, je lui donnais mes raisons, elle ne pourra pas me forcer et puis c'était une femme, elle avait le droit à sa part d'intimité, déjà que nous étions dans la même chambre, cela pouvait d'autant plus la gêner que j'étais un sorcier noir au comportement de plus en plus aimable donc étrange pour mon espèce.

Je ne fermais pas l'œil de la nuit ou je somnolais que de manière superficielle. Cela faisait bien longtemps que mes nuits étaient courtes. A vrai dire cela remonte à ma naissance et la terrible histoire de la mort de mon père. Je surveillais également Elea, elle avait eu une bien longue journée et m'avait protégé, il était de mon devoir de la protéger lorsqu'elle se reposait. Je redoutais un peu les représailles que le gars bourré quoique je l'attendais de pied ferme. Je regardais la lune peu à peu monter dans le ciel, les animaux de la nuit prendre part des environ. Finalement, la fatigue commençait à me prendre et je fermais les yeux pendant des périodes un peu plus longues. Enfin, je réussis à dormir plus d'une heure sans ouvrir les yeux, c'était la première fois depuis longtemps. La nuit fit place au jour. Elea semblait de dormir d'un sommeil profond. Je décidais de m'habiller de la manière la plus discrète, allait chercher le panier au rez-de-chaussée, attendant qu'elle se réveille. Je descendais les marches et partout autour de moi, des affiches avec mon visage. J'étais recherché pour troubles et diffamations en lieux publics, c'était stupide, je ne savais même pas que les lois humaines imposaient des choses de la sorte. J'arrachais avec un calme olympien les affiches sans plus m'énerver que cela. Encore une fois, les regards se posaient sur moi au bar, qu'ils s'osent me défier ces infirmes. Je prenais le panier après avoir saluer l'aubergiste qui me dévisageait également. Je remontais alors bouillonnant de colère mais me maîtrisant grâce à la magie noire. J'étais obligé d'en avoir recours pour me calmer sinon je n'aurais fait qu'une tuerie. D'un claquement doigt, j'aurais pu. . . J'aurais voulu . . . mais je serrais les poings. Ouvrer la porte. Elea était éveillée et déjà prête, la main sur son arme. J'écoutais des pas discrets derrière moi, j'eus à peine le temps de me retourner et . . .

. . . J'avais une lame dans l'abdomen. Je relevais le regard, c'était l'aubergiste. Elle venait de me tuer, comment avait-elle oser ? Ma colère avait atteint son apogée. Je retirais lentement l'épée, la jetait au sol. Dans une rage immense mais en restant calme, je prenais la femme à la gorge et serrais de toutes mes forces. Je sentais son pouls s'accélérait. Je préférais la laisser inconsciente. Je lui remis l'épée dans les mains, la téléporter devant le palais, couvert de mon sang. J'avais pris le temps de lui graver sur le bras, je suis une meurtrière. C'était peut être horrible, mais c'était ma notion de justice. Elle souffrait et c'est ce qui m'apaisait. Après l'avoir scarifié et téléporté, je soignais ma blessure. Enlever ma chemise pleine de sang, essuyer la plaie et regardais Elea. Un regard intense au plus profond de son âme, un regard noir, un regard de colère qu'il ne lui était en aucun cas destiné.




- Il est temps de quitter cet endroit si tu acceptes toujours de me suivre.

Ma voix était changée et j'attendais sa réponse, je comprendrais que nos chemins se séparent à ce moment donné mais pourtant, j'espérais au plus profond de moi qu'elle dise oui. Peut être qu'elle ne comprendrait pas mon acte. Qu'importe, je ne suis pas quelqu'un de bon et cela, elle l'avait compris dès que nous nous sommes rencontrés. De toute manière, nous travaillons à la même finalité, alors qu'importe si nous partons chacun de notre côté, tôt ou tard, nous serons amené à nous croiser et cela sans attente car nous n'étions plus très loin de notre objectif. Alors, allons nous continuer unis ou allons nous nous affronter comme ces vulgaires êtres inférieurs ?



© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Ven 11 Juil - 17:44


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Elea rangea ses bracelets en cuir dans son sac magique et plia sa cape. Le lit était double mais le sorcier noir le lui laissa. Elle haussa les épaules et garda sa tunique, c'était plus simple s'ils se faisaient attaquer dans la nuit. Elle ne voulait pas s'attarder dans ce village, les soldats humains ont dû être prévenu de la mésaventure dans l'auberge. Elle grimaça et se laissa tomber sur le lit, elle se tressa les cheveux et tendit l'oreille au moindre petit bruit. Tout semblait calme, pour combien de temps ? Elle imagina alors les soldats faire irruption dans la chambre et les emmener de force, comment aller régir son peuple face à tout cela ? Elle trouverait les mots pour s'en sortir, mais le jeune sorcier noir, lui, resterait certainement dans les oubliettes d'un château. Elle frissonna à l'idée d'être dans ce genre d'endroit, froid, humide et lugubre. Elle souffla la bougie, seule la lune éclairait la pièce. Elea se coucha au-dessus des couvertures et soupira en observant le plafond. Demain elle serait auprès de la jeune femme, elle ne savait pas encore son prénom ni sa condition. Elle se tourna sur le côté et observa le sorcier noir dans l'obscurité, il n'était pas encore son ennemi mais risquait de l'être dès demain. Pourquoi lui faisait-elle confiance ? La question se posa soudainement en elle, et il n'y avait pas de réponse. Il lui avait sauvé la vie en repoussant des flèches par la magie, puis machinalement, elle l'avait aidé après sa chute. Le sommeil s'imposa en elle et elle se sentit glisser vers les rêves.

A son réveil le lendemain, elle se leva d'un bon, la chambre était vide. Elle lui avait trop fait confiance, et à trop laisser les choses on finit par se faire trahir. Sortant du lit, elle attrapa son arc et son épée puis son sac. Elea passa la anse sur une épaule et enfila ses bottes. La porte s'ouvrit, elle sortit son épée mais déjà Tyler lui apparut. Elle allait ouvrir la bouche pour le prévenir mais déjà une lame le transperçait. Elea dévisagea l'aubergiste, svelte et finit lame, ce dernier pensait bien faire en s'en prenant à un sorcier noir. Elle garda son épée en main, pensant qu'il y en aurait d'autre mais Tyler se défendit et disparut avec l'aubergiste. Elle comprenait son acte, mais il y avait d'autre solution, c'était un civil qui pensait bien agir. Elle grimaça en le voyant réapparaître. Ce dernier la regardait d'un regard assassin et son cœur se mit à battre assez rapidement de peur. Allait-il s'en prendre à elle ou la laisser partir ? Mais rien de tout cela, il lui proposait tout naturellement de partir de cet endroit avec lui ou de se séparer. Elle hésita un instant et pensait refuser.

« - D'accord, faisons vite avant que quelqu'un s'aperçoit de la disparition de l'aubergiste ! »

Elle s'empara du panier et sortit la première de la chambre en jetant un dernier regard à la pièce. Elle avait tout prit et descendit en hâte les escaliers. Les chevaux étaient attelés devant, elle détacha Leaf après lui avoir mis le panier et monta sur elle, il était temps de partir au galop.
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1228
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Ven 11 Juil - 19:53


Voyage en terre d'Ad'Lucem


with Elea Edgerton




Elea avait décidé de me suivre, pour le meilleur mais sans doute pour le pire comme l'on dit. J'aurais pourtant été persuadé que nos chemins se sépareraient cette nuit là mais ce ne fut pas le cas. Je ne comprendrais jamais la façon de penser des elfes tout du moins d'Elea. Était-elle assez intelligente pour savoir mes intentions ? Ce serait bien la seule qui soit capable de mon comprendre. Au fond, j'aurais aimé que quelqu'un sache me comprendre mais une autre partie de moi reniait ce besoin. Sans plus attendre, nous descendions les escaliers sans nous retourner. Je me posais pas la question si j'avais bien agi en téléportant cette fille devant le palais. La réelle question c'est Est-ce que j'avais bien fait de mêler Elea à toute cette histoire. Était-telle folle pour me suivre ? Ce qui me chagrinait un peu c'est que je sois un jour obligeait de l'affronter, cela pouvait avoir lieu étant donné que nous allions au même endroit et que nous cherchions la même personne. Trop de réflexions, le moment en était à s'échapper de cette ville humaine, on aurait mieux fait de dormir à la belle étoile, d'ailleurs je pense que c'est ce que nous ferons désormais. J'espère que nous ne sommes plus  très loin de notre destination finale. Elea détacha Leaf et je grimpais sur Thunder en un bon. Nous partions au galop comme des voleurs que nous ne sommes pas. Elle fuyait avec moi alors qu'elle n'avait rien à ne se reprocher. Je ne cherchais pas plus à comprendre sa manière d'être et me concentrais plutôt sur la route qui défilait à grande vitesse sous Thunder, il ne faudrait pas que l'on ait de nouveau un accident.

Nous avions à peine eu le temps de plier toutes nos affaires. Cependant, nous ne galopions pas non plus à l'aveuglette car nous avions regarder le trajet ce qui est une bonne chose avant de partir à l'aventure. De plus, j'espère que le chemin que j'ai conseillé à Elea sera vraiment plus sûr que ceux qu'elle voulait prendre, je pense que l'on a bien besoin d'un trajet sans encombres, après tout ce que l'on a traversé ! Les paysages nous offraient de superbes couleurs. La brume était encore sur la plaine. J'aime bien ce moment de la journée, lorsque le jour se lève, il ne fait pas trop chaud, il fait plutôt frais d'ailleurs mais ce n'est pas un problème pour moi. Nous filons à vive allure. Maintenant que nous sommes loin de la ville où nous avions dormi, je ralentissais un peu l'allure et Elea fit de même. Ce n'est pas que je voulais m'arrêter mais nos chevaux en avait besoin. J'interpellais donc Elea et lui proposais de s'arrêter. Nous réunions l'allure et nous arrestations en lisière de forêt.




- Pourquoi tu ne veux pas me tuer toi ?  




© By Halloween sur Never-Utopia





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Lun 14 Juil - 0:05


Voyage en terre d'Ad'Lucem



Ils s'étaient enfui comme des voleurs du village, jamais cela n'était arrivé à Elea. Elle se mettait à le protéger à présent, elle avait été témoin dans l'auberge. Elle se sentait coupable et l'avait emmené dans ce village, autant l'en éloigner au plus vite et rester tout de même à ses côtés. Elea ne voulait pas le perdre de vu, qu'ils se séparent ou non, elle allait finir par le revoir tôt ou tard dans le prochain village. Elle réfléchissait trop, se demandant si elle avait bien fait de continuer à le suivre malgré tout. Il lui avait sauvé la vie, mais se n'était pas une raison pour l'aider à fuir. Si cela venait à se savoir au pays elfes, elle allait devoir trouvé un bon argument. Quand bien même elle expliquerait le pourquoi elle faisait confiance à un sorcier noir, ses souverains l'enfermerait pour trahison dans les cachots du palais. Si cela n'avait pas était les soldats humains, ça sera son peuple qui l'y mettra. Elle soupira en se concentrant sur leur trajectoire. Le paysage défilait à grande vitesse devant ses yeux et Leaf connaissait parfaitement le chemin. Le village était à présent bien loin derrière eux, les lieues défilaient. Le prochain village était encore un peu plus loin de celui qu'ils venaient de quitter mais à cette allure ils y seront assez rapidement. Elle tira sur les rênes de Leaf pour la faire ralentir un peu et vit Tyler en faire autant. Maintenant qu'ils étaient loin, ils pouvaient s'arrêter. Leaf recula un instant puis avança avant de souffler, une telle course l'avait épuisé. Elea lui caressa la crinière et la tapota en souriant puis la remercia. Elle descendit de sa jument et écouta Tyler lui poser une question. Elle fronça les sourcils surprise par ce genre d'interrogation alors qu'ils venaient de fuir un village après ce qu'il venait de faire. Pourquoi elle ne l'a pas encore tuer, voilà une question intéressante.

« - Je te trouve étrange, pour dire vrai, tu es quelqu'un que je trouve intriguant, comment un sorcier noir peut-il être loin des siens ? J'en vois souvent en troupe de plusieurs hommes, mais jamais seuls ! Cela ne me regarde pas, libre à toi de vivre ta vie, mais pour un sorcier noir ça reste étrange ! Comme je te l'ai dit, je ne suis pas là pour te juger. C'est juste que, je ne vois pas l’intérêt de tuer quelqu'un d'aussi étrange avant de devoir comprendre certaine chose ! Mais, cela me frôle l'esprit de temps en temps, mais je ne peux pas m'en prendre toute seule, à un sorcier noir. Et puis, tu ne m'as rien fait... du moins pas encore et je me demande quand est-ce que tu vas toi-même, me tuer ?! »
© OswinWho


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
[TERMINE] Voyage en terre d'Ad'Lucem [Tyler & Elea]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [TERMINE] Voyage en terre d'Ad'Lucem [Tyler & Elea]
» SALSA, BOSSA NOVA ET MUSIQUE LATINO, DE RIO A CUBA ET BUENOS AIRES...
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Voyage de Bougainville
» Début du voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-