AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de repos pour les braves - Jack et Patrick
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Avr - 14:27


Pas de repos pour les braves



Je revenais du royaume des elfes après une longue marche jusqu'à la capitale des hommes: Ad'Lucem. J'avais terminé une mission assez simple. Le plus difficile fut le trajet en réalité. Je n'étais pas vraiment fatigué et un peu déçu de la solde récolté pour un si long trajet. Avec le coût des chambres et mes consommations dans les auberges, ou les produits achetés sur les marchés pour mon voyage il ne me restait pas grand chose de bénéfice. Je ne travaillais pas vraiment pour l'argent de toute façon. J'étais surtout déçu parce que cette fois je n'avais pas servi à grand chose et un messager de la garde aurait très bien pu faire l'affaire, pour servir des riches nobles en plus...

Je me posais quelques jours dans une petite maison où une personne que j'avais aidé me logeait. Je lui payais ma chambre, mais j'étais beaucoup mieux avec sa famille que dans une auberge. Je me reposais trois jour en remplissant mes livres de remarque, faisant des cartes... Je travaillais aussi à des traités de magie. J'étais un mage guerrier, qui, ces derniers temps, en avait oublié le côté érudit de la magie. Cela me faisait du bien. Je pris le temps de lire, m'enfermais pour étudier un peu toutes sortes de choses. J'écris également à mes proches. Je me décidais ce jour à envoyer mon courrier. Quelqu'un m'interpella dans la rue. Je l'écoutais en retrait de la rue passante. Il avait une capuche. Il était de petite taille, sans être un nain. Il me dit que la comtesse était en danger et qu'il fallait que je me rende à l'auberge pour obtenir le papier de la quête. Je fronçais les sourcils en le voyant partir sans plus rien ajouter. Je finis ce que je faisais et rentrais chez mon ami. Je lui parlais de ma rencontre.
Le lendemain je me rendis à l'auberge et me renseignais. Je discutais avec plusieurs personne autour de bières. Une sorte de grand jeu s'était mit en place pour ou contre la comtesse. Certains n'aimait pas sa personne, d'autres sa politique, d'autres encore n'appréciaient pas qu'elle se marie avec un petit seigneur, certes riche, mais pas assez diplomate et mûr. Je me renseignais sur tout ces éléments. J'en venais à me dire qu'il me fallait lui apporter mon aide. La virulence des propos de certains me faisait penser qu'un danger guetté au-dessus de sa tête.  

Je retournais à la taverne pour en savoir davantage. J'entrais et regardais l'assemblée. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant un visage familier à l'une des tables. Jack était assis une choppe de je ne sais quoi dans la main et parlait à la serveuse assise en face de lui. Je m'approchais alors qu'elle se levait pour reprendre le service. Il se leva en m'apercevant. Je le saluais et lui serrait la main:

"Salut, comment vas-tu ? Et quel bon vent t'amène ici ?"  

© OswinWho


Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Mai - 19:04
Leroy, fidèle au poste avait accepté une mission, enfin plutôt accordé une faveur au maître. En effet ces derniers temps il y avait beaucoup de distorsion avec le portail qui évidemment générait des vortex. Généralement cela cause simplement une errance des personnes traversant le portail mais cette fois-ci était différente. En effet le jeune homme était chargé de protéger et de former une jeune femme pour qu'elle devienne haute dirigeante. Une femme mi-humaine, mi-elfe et mi autre chose, une femme qui était apparue au milieu de nulle part où plutôt du néant, ce qui est au cœur même des vortex ! Bref, le jeune soldat avait une tâche extrêmement ardue à accomplir car en effet il s'agissait de cette comtesse dont tout le monde parlait. "Décidément rien ne changera, même ici dès qu'il est question de politique tout le monde juge sans savoir !" Mais c'était justement pour mieux savoir quel danger planer sur la tête de sa protégée qu'il était là ! Discutant avec une serveuse afin de voir si la rumeur qu'il avait lancé sur le mariage de la comtesse portée ses fruits. "Si seulement cela pouvait bouger les choses, au moins je pourrais mieux savoir de quoi il en retourne et surtout si ces menaces de mort sont sérieuses." Pourtant à sa grande surprise ce ne fut pas un ivrogne où un mercenaire qu'il vu, mais Patrick son ami de longue date, souriant se levant pour le saluer comme il se doit. Leroy allait charriait le mage, l'invitant à sa table et commandant quelques choses à boire.

-Mon ami comment te portes-tu depuis la dernière fois ? Moi, je pourrais me porter mieux, tu sais bien la routine, toujours en mission pour gagner sa vie ! Et toi, tu es là pour reprendre du poil de la bête ?
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Mai - 11:18

Pas de repos pour les braves


Il n'était pas rare que je rencontre des personnes que je connaisse, mais qu'elle soit de circonstance possible, j'appréciais. J'avais dans l'idée qu'il puisse m'aider dans ma quête comme lorsque nous avions fait équipe. Je m'assis en face de lui et remarquais qu'il était soucieux. Je lis alors subtilement dans ses pensées. J'avoue avoir été surpris par la profusion de ses pensées et la confusion à propos de certaine. Il était sur la même affaire que moi, et même un peu plus avancé. Il me demanda comment je me portais et ajouta que lui n'était pas au maximum de sa forme, mais devait gagner sa vie. Je souris à sa dernière remarque. Je lui répondais alors directement:

"Oh, tu sais, toujours là où il y a besoin ! Je vais bien et en forme. Je... J'ai lu tes pensées. Je sais... Je ne peux pas m'en empêcher. Je suis là pour la même chose que toi visiblement. Mais t'es plus avancé que moi ! Lourd fardeau que cette femme ! Que peux-tu me dire à propos d'elle ?"


L'auberge n'était pas très fréquentée cette heure de la journée, mais il y avait déjà des oreilles indiscrètes. Je tournais mon regard vers un homme louche. Avec tout les préjugés que je puisse attribuer à ce genre de personne, on aurait bien dit un bandit de grand chemin, ou bien un mercenaire comme moi en moins honnête. Je vis que Jack l'avait remarqué aussi. Je lui souris légèrement. Parlons à demi-mot alors:

"Alors cette vendeuse ?"

Je voulais nous faire passer pour deux associés ou marchands en affaire, à la recherche d'une femme à recruter. La serveuse vint me porter le verre que Jack avait commandé. Je la remerciais. Je constatais que l'homme s'était désintéressé de nous. Je baissais mon regard sur le récipient devant moi et eus un sourire large en constatant que c'était de la bière. Je hochais positivement la tête pour le remercier. Cet homme n'avait peut-être pas de magie, mais il savait cerner les gens sur certains points. J' espérais pouvoir faire plus ample connaissance avec lui.





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Mai - 21:07
Jack était très respectueux, il était le genre de personne à accorder beaucoup d'attention au mot amitié. Écoutant les réponses de son ami, tout en gardant un œil sur un homme suspect qui depuis tout à l'heure semblait beaucoup être intéressé par la comtesse, après tout entant que soldat il avait les capacités pour faire deux choses en même temps. Fronçant un peu les sourcils lorsque le mage lui informa qu'il avait lu ses pensées, mais il se décontracta en sachant qu'ils allaient sûrement refaire équipe pour cette mission. Patrick semblait content qu'on lui offre une bonne bière, après tout quel homme respectable n'aimait pas ce breuvage ? Souriant, réfléchissant, en réalité avoir un coup de main dans cette affaire ne pouvait que l'arrangé, surtout si cet aide était celle d'un mage et qui plus est une personne en qui il pouvait faire confiance. Du coup le jeune homme n'était pas intéressé de savoir pourquoi Patrick s'intéresser à sa protégée. Parler à demi-mot de manière cachée. Mais cela n'était pas une tâche facile, surtout que le conteste était quelque peu original. Pour faire simple cette comtesse était il y a deux semaines qu'une simple paysanne, qu'on abusait et exploitait sans vergogne. Après un voyage dans le vortex cette dernière apprit qu'elle était la dernière descendante d'une ligné dynastique. Tout un programme, pourtant finalement Jack se lança en espérant que son ami arrive à suivre et comprenne en gros de quoi il était question et donc ce qu'il en retournait.

-Que veux-tu savoir d'elle ? Une vendeuse reste une vendeuse, dû moins jusqu'à ce que cette dernière hérite un bien familiale ! Franchement tu aurais pu choisir mieux, quoi qu'il en soit ta candidate c'est mise en tête de reprendre l'entreprise familiale et évidemment son projet ne plaît pas à tout le monde ! Maintenant on doit ce mettre d'accord si tu m'aide à lui donner un coup de main histoire que son entreprise tienne la route.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mai - 18:55

Pas de repos pour les braves


La bière qu'il m'avait offerte était très bonne. Comment pouvait-il savoir que je préférais les blondes aux brunes d'ailleurs ? Enfin bref... Je savourais cette douceur en l'écoutant me répondre. Je dois avouer qu'il était assez fort pour parler à demi-mot. Je suivais également le fil de ses pensées pour confirmer ce que je pensais qu'il dise. J'étais épaté de la fidélité de notre petite histoire avec ce que nous avions à traiter. L'homme s'était réellement désintéressé de nous par se simple subterfuge. Celui qui l'avait envoyé espionner dans cette auberge devrait mieux choisir son personnel. Je bus la moitié de ma choppe lorsqu'il finit. Je venais de comprendre une partie la complexité de l'histoire. Cette femme avait hérité du comtat malgré elle. Je ne comprit pas très bien d'où elle venait à l'aide de ses pensées. Il y avait quelque chose avec le vortex que je ne comprenais pas. En passant je savais qu'elle n'était pas destinée à gouverner son bout de terres. Je comprenais aussi facilement qu'elle attise les jalousies et les hantises par le simple fait d'être là pour récupérer ce qui lui revenait de droit. Je hochais la tête et lui répondis quelques secondes plus tard:

"Je vais t'aider. Mais attends trente seconde, j'aime trop parler et me priver"

Je me levais et m'assis en face de l'homme qui nous espionnait. Il était en train de prêter l'oreille à des marchands elfes, visiblement dans l'orfèvrerie. S'en était trop pour moi, je ne supporter plus cet homme à la fois parce que je devais cacher mes paroles, et parce qu'il pouvait ruiner quelqu'un ici avec des informations allant aux mauvaises personne. Je haussais les sourcils en le voyant voler la choppe finie devant lui, qu'il glissait dans son sac. Il fut surprit et bondit quand je m'assis en face de lui. Jack se levait doucement et se tenait ensuite derrière lui. Je demandais alors à l'homme:

"Tout va bien, rien ne vous dérange ?"

Il voulu pousser la table vers moi. Je la retenais avec mes deux mains pour ne pas me la prendre dans le ventre. J'avais vu venir le coup. Il se levait et voulu partir. Jack lui attrapait le col. Tous ceux présents se retournèrent vers nous. L'homme sortit la choppe du sac et la tendit à Jack. Je lui fis signe de le relâcher. L'homme couru vers la sortie. Alors qu'il passait à côté de moi je lui bottais les fesses. Je remerciais Jack et tendais ma main pour qu'il me donne la choppe. Je la déposais sur le comptoir. Nous retournions nous assoir. Je soupirais de soulagement. Je répondais alors à Jack:

"Nous pouvons à présent parler librement je pense. Je n'aime pas ce genre d'individu. Je t'aiderais pour la jeune femme, mais je garde mon jugement. Ce que je veux dire par là c'est que si c'est une garce je me retournerais contre elle. Tu peux sourire... Sinon, c'est quoi cette histoire de vortex dans tes pensées ?"

Plus personne ne prêtait attention à nous. L'aubergiste nous apporta deux nouveau verres. il nous dit que c'était une liqueur elfe traditionnelle à base de plante qui nous était offerte par la maison. Nous le remercions. Il repartit derrière son comptoir. Je reportais mon attention directement sur Jack, attendant sa réponse.




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Mai - 12:02
Jack souriait, il semblerait que son ami soit surpris qu'il lui est commande une bière blonde, mais lorsqu'on est soldat, on développe un sens observateur, en réalité Leroy le savais grâce à leur précédente mission où ils avaient travaillé ensemble, le jeune homme avait alors remarqué très aisément que son compagnon aimait cette boisson. Attendant la réponse du mage tout en gardant un œil sur l'homme qui semblait espionner. Hochant la tête et buvant une gorgée de sa boisson, pendant que Patrick s'était levé pour donner une bonne leçon à cet homme. "Décidément Patrick est incorrigible ! Mais je ne suis pas contre un peu d'action." Une fois que son ami soit assis en face de l'espion, Jack se décida à se lever et doucement sans que l'homme le voit, il se mit juste derrière lui, attendant la suite des événements. Le malfrat passa très rapidement à l'action, mais il était beaucoup trop prévisible, en effet ce dernier voulu pousser la table vers le mage, mais cette tentative fut veine. Le malotrus pensait pouvoir s'échapper avec son trésor, mais Jack lui attrapa le col, tout en le soulevant légèrement du sol, le regard froid et finalement tout rentra dans l'ordre. L'homme avait rendu la choppe et était partis, honteux et ridiculiser. "Celui-là y réfléchira à deux fois avant de recommencer !" S'installant à nouveau à leur table comme si de rien, écoutant les paroles de son compagnon, un peu mal à l'aise de parler ouvertement de ce sujet. Baissant un peu la tête, il porta l'une de ses mains sur le front et avec son index, il le tapota insistant le mage à lire dans ses pensées.

-Patrick, voyons, tu crois vraiment que j'aurais accepté cette mission, si cette jeune femme était contre nos codes d'honneurs ? Cette jeune femme a juste besoin qu'on la guide car elle est déboussolée par les événements...

Tout en parlant et ce portant garant de cette jeune comtesse, Jack en pensée lui expliqua plus clairement ce qu'il voulait savoir sur les vortex. Cette demoiselle n'était qu'une simple paysanne qui n'avait rien demandé, une paysanne qui avait été adoptée et qui n'avait pas d'autre choix de reprendre le pouvoir de sa famille. Quand aux vortex, ils sont des brèches entre les deux mondes et apparaissent dû à une réaction électromagnétique lorsque que le portail et en action. Le roi est d'ailleurs préoccupé car plus de vortex apparaissent et en plus à présent des personnes y sont aspirés. Heureusement ils sont tous revenus vivants, mais ils avaient changé, ils étaient comme perdus, déboussolés, incohérents et finalement ils mettaient fin à leur jours à cause de cette folie. Jack savait exactement ce qu'il en était, ce que ces personnes voyaient été toute l'histoire et le savoir de cet univers et cela en une fraction de seconde, alors évidemment il y avait de quoi perdre son sang-froid et devenir complètement cinglé, mais rare était ceux qui arriver à ne pas tomber dans la folie, cette femme et Jack en était la preuve. Quoi qu'il en soit il fit bien comprendre à son ami que cette histoire ne le concernait pas et donc qu'il n'avait pas intérêt à venir y mettre son nez dans cette affaire délicate. "Quand je pense que je mets en jeu, mon accréditation et ma carrière en lui en parlant." Le portail et les vortex étaient sont problèmes, sa bête noire, hors de questions que la population s'affole, tout était sous contrôle et Jack avait presque enraillé cette menace. Si le jeune homme donné ces informations à Patrick c'était parce qu'il avait confiance en lui. Buvant d'une traite sa choppe, ensuite il se leva et mis son manteau, en même temps il demanda à la serveuse de mettre cette consommation sur sa note, mais cette dernière lui annonça que cela était gratuit pour leur remercier pour l'incident de tout à l'heure, souriant Leroy se retourna et il fit volé en arrière une pièce en or sur le comptoirs, avant de se mettre en route.

-Bon, si tu te faisais ta propre idée sur cette femme ? Si tu veux en savoir plus, je te mettrais au parfum en chemin !
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Mai - 16:23

Pas de repos pour les braves


Nous nous étions assis de nouveau tranquillement à notre table. Je pris une gorgée de bière avant d'écouter ce qu'il me disait. Il n'avait pas tord, mais en même temps personne n'était infaillible. Je lui faisais confiance et voyais son jugement, mais je ne voulais pas traiter cette quête différemment des autres, c'est pourquoi je gardais ma réserve. Il me fit signe de lire dans ses pensées. Je compris ce qu'il voulait me faire comprendre. Il y avait quelque chose de personnel dans cette histoire. Je n'appuyais pas sur ce point et laissais passer. J'espérais seulement que le jour où il ai besoin d'aide il fasse appel à moi. Ce dont il ne se rendit compte c'est que lorsqu'il pensa à sa crédibilité et sa carrière au milieu d'autres choses, je captais encore ses pensées. Je souris sans rien dire et suivais ses réflexions. Je ne fis aucun commentaire et le vis se lever en buvant d'un trait le reste de sa bière. Je cessais de lire dans ses pensées en sentant que c'était le moment de bouger. Je le pensais aussi, il était temps d'entrer en action. Je voulais faire la connaissance de cette femme et évaluer les potentielles attaques qui pesaient sur elle, les raisons et les acteurs probables de celles-ci. Il mit son manteau. Je ne trouvais pas le temps si froid. Il demanda à la serveuse de mettre ces consommations sur sa note. La serveuse lui répondit qu'elles étaient cadeau de la part du tavernier, sans doute à cause de notre bonne action. Puis, Jack fit une sortie avec classe. Il jeta une pièce en or sur le comptoir en la faisant voler en arrière. Je souris en le suivant vers la sortie. Je saluais le tavernier et la serveuse d'un geste simple de la main.

Je sortais et pris l'air. J'avais plusieurs choses futiles à lui dire et d'autres choses plus pratiques à lui demander. Je sentais l'air d'une fin d'après-midi emplir mes poumons. La rue était encore pas mal pratiquée. Les vendeurs du bout de la rue crier derrière leur étale. Dans le royaume des hommes les marchands restaient jusqu'à ce que la nuit pointe. Nous n'étions pas chez les elfes où il fallait faire dix boutiques pour avoir tout le matériel possible pour une quête. Je repris mon attention sur Jack et marchais à côté de lui. Il était plus petit que moi et moins trapu, mais je le savais nerveux et résistant. Je pris la parole le premier.

"Je te remercie pour toutes ses informations et te félicite du travail que tu as déjà fait. Je sais que je peux te faire confiance, mais nulle n'est infaillible. C'est pour cette raison que je traiterais cette quête comme les autres... Où loge-t-elle ? Et que peux-tu m'apprendre de plus ?"

Nous marchions dans la rue, nous éloignant de l'auberge. Nous dévions alors dans une rue large comme deux hommes. J'évitais les avancées en tissu et bois des entrées des maisons. Je le suivais sans rien dire de plus. J'étais satisfait de pouvoir partager cette quête avec quelqu'un d'aussi réactif. Peut-être trop, mais s'il réfléchissais et ne me mettait aucun bâton dans les roues, nous serions de sacré collaborateurs. Je ne pus m'empêcher de penser alors: *Chaud devant à ceux qui s'opposeraient à nous* Mais d'abord je devais en apprendre un maximum et faire mon opinion.




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Mai - 19:30
Dehors, il faisait un temps mitigé étant donné que les nuages jouaient avec le soleil et cela de plus en plus en fin d'après-midi, pourtant la rue semblait encore bien animé, même si dans le royaume les marchands restaient fidèles à leurs postes jusqu'au coucher du soleil, une occasion rêvé de discuter de leur affaire sans que personne ne se préoccupe d'eux ! Patrick ce mit à sa hauteur et Leroy l'écouta respectueusement, souriant à ces paroles, tout en se rappelant leur derrière collaboration qui avait été un franc succès.

-Décidément toujours aussi attaché à ton code d'honneur et à tes principes ! Tout comme-moi ! Notre protégée se prénomme Kaya Chimay De Glanaeuil et je l'ai installé dans la résidence d'Echekanz qui appartenait à ces parents.

Jack raconta l'histoire de cette fille comme s'il s'agissait d'une légende où d'un conte qu'on racontait pour les enfants, mais au moins cela n'était pas lourd et redondant. Cette petite était un enfant maudit d'une union interdite entre la duchesse De Creuil et le comte Ganrad, fruit d'un amour entre une humaine et un elfe. Malheureusement dans les hautes sphères les mirages étaient arrangés pour fortifier tel où tel alliance, du coup la petite fille du être abandonnée dans une ferme afin qu'elle soit mise en sécurité. Pourtant ces parents se sont battus et à présent tout le monde pouvait avoir le choix, certes le mariages arrangés existaient encore, mais il n'était plus obligatoire et malheureusement ces parents furent exécutés pour complot contre la royauté en vigueur. Leroy transmit au mage tout ce qu'il savait de cette affaire, l'histoire du portail, tout ce qu'il y avait à savoir afin de comprendre la situation, de même que la menace sur la tête de cette comtesse était belle et bien réel ! Patrick pouvait poser n'importe quelles questions concernant un détail de cette affaire Jack pouvait aisément li répondre.

-Je te donne carte blanche mon ami, dis-moi tout ce dont tu as besoin et je te le trouverais dans l'heure suivante !

Le jeune homme aimait généralement avoir contrôle sur tout et pouvoir superviser, voir même exécuté le travail lui-même, mais s'il était près à s’abaisser c'était simplement parce qu'il avait une confiance aveugle en Patrick et qu'il avait déjà beaucoup à faire pour transformer une paysanne en comtesse ! Mais jouer les valets où le domestique ne le gênait point et pour cause il était convaincu que cela en valait la peine que même si elle n'en était pas conscience Kaya ferait de grandes choses pour préserver la liberté de ce monde. Elle n'était pas comme tous ces nobles imbu d'eux-même, arrogant et égoïste, le fait qu'elle est connue le monde paysan qui se contente de vivre au jour le jour tellement ils sont pauvres, était un véritable atout. Ce qui expliquait également que beaucoup de personnes, voir même toute la population était réticente car après tout elle ignorait comment géré un canton, une région. Mais cela s'apprenait, la comtesse pour cela était une excellente élève qui de plus était très douée.

Marchant à travers la rue, ce fut après quelques minutes qu'ils arrivèrent un peu en dehors de la ville. Empruntant un petit sentier délimiter par de grands arbres feuillues comme épineux pendant environ cinq cent mètres, là se trouvait une charmante petite demeure qui ressemblait beaucoup à une maison de l'époque Victorienne. Entrant par la grande porte et surpris de voir autant de monde, il reconnu rapidement les paysans de la ferme qui se trouvait à trois cent mètres. "Je n'aime pas ça, on dirait qu'il s'est passé quelques choses de grave." En effet beaucoup de personnes semblaient blessées et qui voyait-il entrain de les soignés et également blessé à un bras, sa protégée qui d’ailleurs l’aperçus et se dirigea vers lui.

-Kaya je croyais qu'on avait un accord ! Vous m'aviez promit de ne pas aller au-delà du danger si vous n'avez pas de garde corps !

Cette fois-ci c'était qu'un cours de circonstance, elle lui expliqua le drame qui s'était produit pendant son absence. Un incendie c'était déclaré à cause d'une défaillance humaine, en effet un homme pris d'un malaise cardiaque était tombé dans le box de foin qui n'avait pas attendu de prendre feu dû à l'étincelle que la lampe avait provoquée en ce brisant dû à la chute. Alors évidemment lorsqu'elle vu la fumée, elle n'avait pas hésité à leur venir en aide, sauvant toutes les bêtes de l'étable, mais s'il y avait autant de blessés c'était parce que cela était une vielle ferme et le feu était parti très vite !



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Juin - 18:48

Pas de repos pour les braves


Jack se remémorait le peu de temps que nous avions passé ensemble. Je pensais mettre à profit cette nouvelle quête pour compléter notre alliance, et pourquoi pas en apprendre plus sur lui et son histoire ... Je souriais quand il me reprocha faussement de garder mes principes intacts. Je restais droit dans mes bottes. Il est vrai que je ne m'écarte pas souvent du chemin juste. Je restais, je le pensais, malgré tout un homme de bien. Les petites remarques comme celles de Jack me confirmaient l'image que je pouvais renvoyer aux autres. Amusé, et d'une signe négatif de la tête, je prenais note de tout ce qu'il me disait et suivais ses pas dans les rues. Je ne disais rien. J'acceptais de l'aider, mais le mis en garde du fait que je gardais mon jugement. J'écoutais attentivement, ou lui glissais parfois quelques "hum", ou "oui". Je ne peux m'empêcher de me dire pourquoi certains nobles avaient des noms si compliqués pour leur famille ou leur demeure. L'exposé de mon partenaire de quête était clair et bien mené. Il ne nous restait plus qu'à voir. Il me demandait si j'avais besoin de quelque chose. Je lui affirmais que non, puis il passait à autre chose. Je le suivais un moment dans les rues sinueuses qu'il connaissait bien. Tout ces coins ne m'étaient pas familiers, mais j'en connaissais un certain nombre.

Nous allions plus vers les abords de la ville où la végétation était un peu plus présente. Nous arrivions alors vers cette demeure tout à fait remarquable qui tranchait avec le paysage. Je trouvais ce style architectural osé et bizarre. Elle semblait venir d'un autre pays... Nous étions dans la campagne. Derrière la maison se trouvait une grange. J'avais un pressentiment étrange. Jack s'avançait sans se soucier de cela. Il n'était cependant pas tranquille aux abords de la grande maison. Il avait accéléré le pas. Il avait de l'instinct et savait faire face. Nous entrions alors quasiment en même temps et le spectacle fut inattendu. Il y avait là mélangé des personnes de toutes les classes sociales. Il y avait du monde de blessé. Je fis un rapide tour d'horizon et personne ne semblait en danger de mort, pourtant certaines entailles n'étaient pas belles. Je soupirais et sentais une force magique derrière la maison... qui correspondait à la grange. Je suivais Jack un instant vers une jeune femme assise par terre. Il commençait à la sermonner, puis elle se justifiait en racontant le déroulement des événements. Je ne peux de m'empêcher, avant même de me présenter, de commenter:

"Je n'aime pas ça... Excusez-moi, je m'appelle Patrick Might. Je dois épaule Jack un moment. Mais là je dois vous le reprendre, vous n'êtes pas hors de danger... Jack"

Je pris Jack à part et lui exposé mon observation magique. Je l'attirais ensuite à l'extérieur. Déjà certaines personnes organisaient les soins. Je reviendrais pour soigner correctement chaque personne, une fois tout danger écarté. Je l'attirais à l'extérieur. Je fis apparaître mon épée à double tranchant dans me mains.

Spoiler:
 

Je me dirigeais vers la grange. Jack était armé aussi. Je dressais un bouclier magique autour de moi. J'appuyais ma main sur l'épaule de Jack.

"Tu permets"

Et je dressais un bouclier magique autour de lui avant d'avoir son approbation. Je me tournais vers la porte principale d'où émanaient des bruits étranges. Je poussais la porte de ma main gauche et m'engageais dans un combat directement. Des bandits bien armés sautèrent sur nous et déjà les premiers tombés sous nos coups précis. il n'y avait aucun archers, une dizaine d'homme avec tout type d'armes de poing. Au centre se dressait un sorcier noir. Je fis signe à Jack qui j'allais m'occuper de lui, le laissant face à quatre adversaire encore debout. C'était un petit homme, pas un nain. Il dressait vite un bouclier, dont la puissance était relative. Il était très jeune, sans doute un néophyte recrutait car il avait des dons magiques. Je luttais contre cela depuis mes derniers cours de magie et la voie que je m'étais choisie. Je ne voulais pour rien au monde que des jeunes aux dons surnaturels rejoigne les rangs des sorciers noirs par facilité pour développer leur magie et leur soif de pouvoir. Face à lui je voulais mesurer la perversité de sa magie et juger s'il était récupérable ou non. Il m'envoyait une première décharge facilement contrée. Sa magie n'était pas encore à un stade d'avancement dans la magie noir. J'étais alors rassuré de ne pas avoir à faire à de la puissante magie noir. Sans prétention je m'avançais d'un pas sûr. Je fis disparaître mon épée. Il me lançait en vain des jets de boules de feu qu'absorbait avec aisance le bouclier autour de moi. Une fois assez proche de lui je lui emmanchais un coup de poing sur sa joue gauche, dont il ne pus rien faire pour le stopper. Il s'affalait sur le sol, séché. Je me retournais alors vers Jack qui s'en était sorti avec brio et me souriais.

"As-tu des liens pour attacher ce crétin ?"






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Juil - 15:06
Le jeune homme écouta le récit de sa protégé sur ce qui était arrivé. Néanmoins il trouva étrange qu'une grange brûle juste à cause d'une petite étincelle d'une lampe à pétrole. De plus son instinct ne se tromper rarement. "Je n'aime pas ça..." D'ailleurs Patrick aussi ne semblait pas à l'aise, ce dernier le prit même à part. Écoutant son compatriote, sans aucune hésitation, n'ajoutant aucun commentaire, un fit signe de la tête et suivit ensuite le mage. Ils se dirigèrent donc vers la grange et plus précisément vers l'établie qui avait survécu à l'incendie. Décidant de laisser la force de la nature entrer le premier, histoire d'impressionner leur invité.

Jack et Patrick furent vite entourer, Leroy n'avait que pour arme ses dagues et poignard, idéale pour des combats rapprochés et dans un petit endroit. Très vite ils prirent l'avantage. "Ce n'est que du menu frotin, de la petite frappe. Je me demande qui a bien pu commandité cette attaque." Finalement son partenaire décida de s'occuper du mage, le laissant faire après tout l'acier contre l'acier et magie contre magie. Maîtrisant rapidement ces voyou. Leroy s'était laissé encerclé par les quatre hommes, jetant un poignard sur la poutre au-dessus de lui. Ses adversaires rirent de son geste, alors le jeune homme en profita pour donner un coup de pied à l'adversaire en face de lui, ce dernier surprit fut sonné et du coup Jack en profita pour prendre impulsion sur lui et sautant en l'air, il attrapa le poignard qu'il avait planté et avec l'élan il se balança et donna un coup de pied violent à ces autres adversaires qui tombèrent tous K.O. Souriant en retombant sur ses pieds et rangeant son poignard. Ensuite il manquait plus qu'à les attachés avec une longue qui traînait. Quand à Patrick il s'était également occupé de son mage qui lui ramena son adversaire comme un vulgaire gibier. Réfléchissant il prit sa ceinture et entrava les mains du mage, quand à sa bouche, afin d'être sûr que ce dernier ne lance pas un sort, il lui mit un mord enroulé dans un tissu attaché derrière la nuque.

-On va interroger ces bandits pour savoir qui est derrière tout ça ! Tu as une préférence sur la manière où le style qu'on va utiliser ?



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Juil - 13:03

Pas de repos pour les braves


A la fin du combat Jack me demandait de quelle manière nous allions nous y prendre avec ces truands. Je ne lui répondis de suite que par un sourire. Je levais ma main et me concentrais pour balayer un large rayon et m'assurais que le danger était écarté, et qu'un potentiel autre serait nulle ou loin. Je ne sentais la présence d'aucune menace directe, je pense que nous leur avions mis une raclée suffisante pour qu'ils ne nous importune pas de si tôt. Seuls les fuyards étaient encore dans ce champ de balayage magique. Je baissais ma main et repris pleinement conscience de ce qui se passait. Je tins Jack au courant que le danger était écarté pour l'instant et qu'aucune menace directe ne nous concernait. Je l'aidais pour finir de ligoter ces malotrus. Je les liais avec une plus grosse corde pour que lorsque nous faisions avancer le premier les autres suivent, et entraver leur fuite éventuelle. Je remarquais que Jack avait une légère blessure et approchais ma main. Je le soignais en une seconde. Je lui souris et nous sortions de cette grange. Je le remerciais de m'avoir si bien assisté dans ce combat et ne m'appesantissais pas sur ses qualités au corps à corps. Une fois que nous les avions mis tous en range, la mage en tête bâillonné, nous retournions à la maison. Certains hommes veillaient à l'extérieur. ils furent surpris de nous voir venir avec autant de personne, elles qui les avaient terrifiés un instant plus tôt. Nous entrions dans la maison quand un regroupement de personne se formait. Ma voix, alors posée, permit de désamorcer les tensions. Je dis simplement qu'il fallait m'enfermer ces personnes dans une salle sous bonne garde. J'annonçais ensuite qu'ils devaient être minimum toujours quatre, et surveiller plus particulièrement le mage, que je désignais d'un signe de la main. Je laissais Jack donner d'autres instructions et répondre aux questions de ces gens blessés. De retour vers moi je me dirigeais vers la noble. Je m'adressais alors à elle et Jack:

"Avant de faire quelques leçon de politique, ou d'autres choses, j'aimerais soigner les personnes les plus gravement touchées, avec votre permission... et de manière organisée et courtoise..."

Je laissais la jeune femme consulter Jack du regard, puis lui demander si cela était possible pour une seule personne (moi ...) de soigner autant de monde. Je coupais sa réponse en répondant que oui, et, en m'adressant directement à Jack:

"Peux-tu passer voir les gens, et organiser des priorités ?"




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Juil - 13:15
Jack avait remarqué que ces gens blessé préoccupé son ami. "Il ne changera jamais, malgré les apparences c'est un homme qui le coeur sur la main" Leroy se rappelait à quel Patrick l'avait aidé alors qu'ils ne se connaissaient pas. Le mage les avaient aidés sans rien demandé en retour. L'intuition du jeune homme se confirma lorsque son coéquipier répondit avec un simple sourire et un hochement de la tête. "Bien je me débrouillerais tout seul pour avoir l'information et je ferais en sorte qu'il puise soigné les blessés." La relation qui lié les deux hommes étaient paradoxales, ils ne se connaissaient pas très bien et pourtant ils avaient sauvée un village ensemble et les voilà meilleurs amis ! Et ils se faisaient confiance aveuglement. Arrivant à nouveau dans la demeure, laissant Patrick géré la situation, Jack apporta simplement quelques précisions. Le jeune homme sourit à la remarque de Patrick, il savait que pour son ami le côté enseignement n'était pas vraiment sont fort dû moins dès qu'il ne s'agissait pas de magie ! A sa demande le jeune soldat qui joué les formateurs diplomatiques organisa l'ordre de passage des blessé, ce fut assez rapide, certain avait déjà été soigné. Le mage ne se fit pas attendre et commença immédiatement, les soins, Leroy posa sa main sur son épaule.

-Si tu as un soucis question réserve appel moi...

Souriant, à présent il maîtrisait un peu mieux les pouvoirs de son bracelet et ainsi il pouvait accélérer la recharge magique de son ami. En effet Jack savait depuis longtemps que son bracelet avait non seulement la possibilité de le faire voyager entre les deux mondes, mais aussi dans l'espace temps. Le jeune homme savait plus ou moins contrôlé cette capacité de remonter où d'accélérer le temps. Ensuite Leroy se dirigea vers sa protégée.

-Observe et aide-le s'il en éprouve le besoin... Tu me diras quel enseignement tu peux en tirer ! Si vous avez besoin de moi je vais interroger nos invités surprise.

Le jeune homme se dirigea donc vers la pièce où les vauriens avaient été fait prisonnier, il fut surprit, à croire que lui et Patrick les avaient intimidés car ils furent très bavard, même pas besoin de leurs posé de question, néanmoins tout en écoutant quelque chose troubla Jack "Je ne comprend pas pourquoi ils ont tous des difficultés à me parler de leur contrat et mission qu'ils devaient réaliser ici." Il se demandait si un mage était capable d'effacer les souvenirs et la mémoire, il ira demander à son ami qui c'est peut-être serait-il à qui ils avaient à faire. Pendant qu'il fit son petit interrogatoire, Kaya elle observait cet homme qui était arrivé en compagnie de Jack, elle le trouvait mystérieux et surtout elle fit de grand yeux lorsqu'elle vu que ce dernier utilisait la magie pour soigner les gens. Les yeux écarquillées, bien sûr elle connaissait l'existence de la magie, mais jamais elle n'avait vu quelqu'un la pratiqué, elle était en admiration et curieuse, s'était rapprochée et se mit à poser diverse question sur la magie, les pouvoirs, en espérant que l'homme accepte de lui répondre. Lorsque Leroy revenu presque tous les blessé avaient été soignés par Partrick, souriant, même s'il voyait que son compagnon commençait à avoir un coup de fatigue.

-Tu as besoin d'un petit remontant mon ami ? Où puis-je au moins te proposer mon aide...Est-ce que par hasard tu connaîtrais un mage ayant le pouvoir de rendre amnésique...



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Aoû - 19:38


Pas de repos pour les braves


Aucun besoin de lire dans les pensées de Jack pour les deviner. C'est ce que j'aimais chez lui, sa sincérité dans le regard et la facilité à collaborer avec lui que j'avais. Je n'avais pas envie de m'embarrasser à marcher sur les plates bandes de Jack. Il connaissait ces gens et maîtrisait mieux le sujet que moi. Ce qu'il put prendre comme un manque de diplomatie ou de tact. J'aimais donner un enseignement aux autres, mais Jack savait ce qu'il faisait et n'avait pas besoin que je prenne les rênes. Il était débrouillard et n'était pas fainéant ! Il savait gérer tout type de situation et se sortait des embrouilles avec brios. Paradoxalement il pouvait se montrer plus persuasif que moi et monter plus vite dans les tours.
Je n'avais pas à dire les choses deux fois. En deux temps trois mouvements les plus touchés se présentaient humblement à moi. Jack me confiait sa protégée pour prendre compte du travail des gens honnêtes. Je dois avouer avec des aprioris à propos des nobles, je ne les aimais pas vraiment. Je ne dis rien et la laissais me regarder si elle voulait. Je pris place au bord d'un lit sur une chaise. L'homme était couché sur le dos et perdait beaucoup de sang. Je ne me fis pas prier pour faire vite venir ma magie à mes mains et prodiguer les soins pour refermer tout ça. Je retirais les bandes grossièrement posées pour accéder directement aux blessures. J'effectuais cette opération sur plusieurs personnes arrachant parfois de grand cris de douleur. Je ne peinais pas à calmer leurs douleurs. Je passais les paysans, les enfants et les femmes dans l'ordre d'importance de leurs blessures. Jack partit s'occuper des bandits dans l'autre pièce. Je ne sais combien de personne je passais. J'en effaçais la jeune femme juste à côté de moi. Elle ne m'avait pas gêné. Elle était quand même curieuse et me posait ses premières questions lorsque je passais aux personnes moins touchés. Si elle avait été discrète jusqu'à présent, elle osait enfin me poser les questions qui lui brûlaient les lèvres. Je souris et ris un peu. Jack revint avant que je lui dise que j'acceptait de lui répondre, mais une question après l'autre. Jack sentait que je fatiguais, et c'était bien vrai. Il me restait encore de la magie. Lorsqu'il s'agissait d'aider les autres je puisais sans compter dans cette source de magie en moi, surtout lors des interventions de soins. Il me posait une bien drôle de question... Je relevais le nez pour lui répondre en soignant un petit garçon.

"Je vais bien merci. Je prendrais du repos... magique, un peu plus tard. Je n'est pas besoin de remontant ! Mais merci... Je..."

Je repensais à sa dernière question et y répondais de suite:

"Hum, oui un mage peut rendre amnésique toute personne qui n'a pas de bouclier mental. Je sais le faire d'ailleurs. Tiens assieds toi que je t'explique..."

Je l'invitais à s'asseoir pour un tout petit cour de magie. Cela intéresserait aussi la jeune femme. Autant ne faire qu'une pierre deux coup.

"Le spiritisme est une branche de la magie. Il peut-être utilisé par les mages, comme moi, pour faire le bien. Par exemple pour une démence, ou des personnes malades, les plus puissants mages blancs arrivent à "localiser" dans la tête la partie de l'esprit qui est malade, et la modifier pour que la personne ne souffre plus. Mais tu comprends bien que ce genre de magie peut être efficiente dans n'importe quel esprit. Il est donc "facile" pour un maître d'effacer n'importe quelles informations. Tu me... surprends. Parce que cela signifierait que ce n'est pas le petit mage enfermé derrière qui serait commanditaire de cette escarmouche, mais bel et bien un mage noir, assez puissant..."

Je désignais d'un geste de la main la salle où était l'homme cité. Je pris ensuite un petit temps de réflexion.

"Excusez moi. Je me demande s'il ne serait pas possible, en me préparant une petite mixture et un endroit très calme, de récupérer ces informations. Des bribes d'informations... ou des éléments... pouvant nous aider... Tiens, dis moi qu'y a-t-il derrière ce bois ? Et comment sont-ils venus jusqu'ici ? Sans forcément savoir pourquoi, nous le comprendrons par le comment. Tu me suis ?"

En prenant en compte leur moyen de locomotion, leur vitesse et le temps qu'il ont mis nous pourrions peut-être savoir d'où ils viennent. Qu'ils décrivent les paysages qu'ils ont traversés. Si je n'y arrivait pas par la magie, nous pourrions essayer de reconstituer un trajet d'après ce qu'ils se rappelaient. Mais autant ne pas perdre de temps. J'allais me préparer une soupe pour me revigoré façon mage et me mettre au travail. Plus nous en saurions vite, pus tôt nous réglerions le problème.




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Aoû - 9:57
Patrick avait terminé de soigner les personnes blessés lorsque Leroy fut de retour de son petit interrogatoire. Kaya semblait émerveillée par la magie et surtout comment cet homme l'utilisée pour soigner des gens. Souriant lorsque le mage lui signala clairement qu'il était certes fatigué, mais que pour le moment il gérait la situation. Ensuite tout en soignant un petit garçon Patrick lui répondait. Grimaçant, réfléchissant. "C'est une affaire bien plus compliqué que je le pensais..." Son vieil ami lui expliquait clairement la situation, après ce petit cours de magie théorique, Jack lui expliqua lui aussi de quoi il en retournait. Le jeune homme eut un grand sourire en entendant son ami, finalement il était drôlement content de l'avoir croisé à l'auberge tout à l'heure. Patrick avait une situation pour résoudre leur problème.

-Non en effet, notre petit mage et ses collaborateurs, non aucun souvenir de comment et de pourquoi ils sont ici, tout ce dont ils se rappellent c'est qu'ils devaient blesser et kidnappé ma protégée. Derrière cette forêt il y a un petit cours d'eau avec un moulin, en suivant ce cours d'eau pendant une heure vers le sud, il y a un petit village... D'après nos loustiques, ils seraient venus en chevaux jusqu'au moulin. Je sais qu'il y a une grande ville à trois heures de cheval en partant du moulin. Aurais-tu besoin de quelques choses de particulier pour ta mixture ?

Leroy ne voulait rien précipité, il avait confiance en son ami. Et pour le moment tout ceux qu'il pouvait faire était de joué les acolyte. Un peu frustré de ne pas pouvoir plus l'aider. Réfléchissant à toute cette histoire. "Peut-être devrais-je mettre Kaya dans un endroit plus sûr". Un mage noir, oui cette histoire devenait bien compliqué, a qui pouvait bénéficié tout ça ? Une énigme bien mystérieuse, beaucoup de trop de suspect. Mais Le jeune homme était confiant. Avec Patrick cette énigme allait être rapidement résolu.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Sep - 23:46


Pas de repos pour les braves


J'eus comme une sorte d'absence lorsque Jack eut finit de parler. Il avait fait un travail remarquable sans s'en apercevoir en posant les questions qu'il fallait. Il ne restait plus qu'à creuser et assembler les morceaux. J'aimais, il faut le dire malgré le paradoxe de la situation, m'engager dans de telles affaires. Pendant qu'il parlait je prenais note de tout ce qu'il disait pour le retenir et pourquoi pas le mobiliser à l'avenir. Ce que disait mon ami était fort intéressant pour analyser la vitesse et le déplacement de ces hommes pour venir jusqu'ici. Je continuais un peu à haute voix ce que j'avais comme cheminement en tête sans répondre à la question qui m'était posé:

"S'ils sont humains, et si je me réfère à ce qu'ils ont pu t'apporter, alors ils devaient avoir un campement non loin. Je ne pense pas qu'ils viennent de la grande ville. Lorsque je veux exécuter une mission avec succès j'essaie de passer la meilleure nuit possible pour mon corps et ma tête. Même s'ils ne sont inévitablement pas des flèches, je ne pensent pas qu'ils se privent de sommeil pour autant. Il y a donc deux possibilités: soient ils étaient aux villages, et je les trouve un peu nombreux pour se fondre dans la masse, soit il y a quelque chose dans ce moulin, ou ces abords."

J'écoutais ce qu'il pensait et ne pus m'empêcher de dire:

"C'est une bonne idée en effet. Si quelques personnes sont assez sûres pour monter la garde et conserver nos loustiques au frais ... Pour ce qui est de la potion j'ai besoin d'un peu de temps pour trouver ..."

Je répondais ainsi à sa question. Je n'étais pas maître en l'art difficile de faire des potions. Alors, comme tout bon mage qui se respecte, j'avais avec moi des ouvrages qui permettaient de combler quelques manques. Je me levais du lit de mon dernier patient et circulais entre les enfants ayant retrouvés de l'énergie pour jouer. Je les trouvais calmes et mignons avec leurs jouets de bois à mimer le siège d'un village. Je rejoignais l'emplacement où j'avais posé mon sac et me saisis de l'objet en question. Je fouillais dedans. Grâce à la magie qui permettait à n'importe qui de prendre l'objet dans le sac rien qu'en y pensant le livre que je voulais apparu dans ma main. Je pensais alors en trouver un pour Jack. Ses sacs de manufacture naine étaient très utile. On pouvait les charger autant qu'on voulait sans qu'ils ne prennent de poids. Pour le récompenser et lui faire un beau cadeau je ne voyais que ça. Je fis disparaitre mon sac cette fois, l'envoyant dans mon espace de réserve comme disent les mages.

L'ouvrage en main je rejoignais Jack qui revenait de ces discutions. Il savait se faire entendre et n'avait pas à dire les choses deux fois pour que ses conseils-ordres soient suivis. Je le laissais gérer son monde ici qu'il avait côtoyé avant moi sans interférer dans ses affaires. Je feuilleté le livre et arrivé à la page de la potion servant à entrer dans les esprits. Elle portait un nom en elfique imprononçable. Je m'approchais de Jack et lui montrais la page où était écrit le nom des ingrédients:

"Je ne connais pas beaucoup de choses en fleurs, mais il ne me semble pas qu'il soit facile de trouver ces deux là dans la région. Les substituer serait dangereux pour une personne non aguerrie en alchimie. Je regrette mais je pense que nous devrons nous limiter à d'autres moyens. Je reconnais là une de mes limites, celle de reconnaître et connaître suffisamment les plantes. Que dirais-tu que nous allions à ce fameux moulin ?"


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Sep - 20:26
Leroy maîtrisait son métier, il avait un bon savoir faire. Il était même très doué dans son domaine. Patrick semblait surpris qu'il connaissait aussi bien les ficelles, mais le mage épatait également le jeune homme. Chacun avait son domaine de prédilection, ces points forts et faibles. Souriant tout en écoutant l'analyse de son ami. Patrick avait raison, tout homme quel qu'il soit repose son corps et son esprit avant d'exécuter une mission. Jack lui aussi préférait faire une dernière mise au point avant d'agir.

-A mon avis il y a quelque chose dans le moulin, parce que dans les environs rien ne peut faire disparaître à un campement surtout vu le nombre de nos gangsters. Je suis même persuadé que le mage noir qui est derrière tout ça à ses limites...

Jack et Patrick étaient d'accords, ils pensaient à la même chose. Laissant donc le mage prendre ces affaires, pendant qu'il convoqua quelques hommes qu'il savait fort et loyal. En effet le jeune homme organisait déjà une garde de leurs loustiques. Après tout Leroy connaissait ces paysans, il savait qu'il pouvait leur faire confiance. De plus le jeune homme savait se faire entendre et respecter, pour lui c'était normal, cela était une sorte d'entre aide. Une fois cette affaire résolue, Jack écouta avec attentivement le mage, réfléchissant. A par rament ils se trouvaient dans une impasse. Leroy prit le bouquin de son ami.

-L'Arthralgie est composé de plusieurs fleurs qui ne poussent pas dans le coin... Je ne peux pas t'aider d'avantage. Tu as raison allons-y mon ami.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les deux hommes partirent rapidement vers le moulin, souriant, excité et appelé par l'aventure. Une fois qu'ils furent arrivées Jack garda ses distances, quelques choses étaient étrange. Il y avait comme une sorte de mirage tout autour du moulin. Leroy observait Patrick, intrigué par ce phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Sep - 15:22


Pas de repos pour les braves




L'hypothèse formulée par Jack de la présence d'une ou des personnes, voire objets, "chose" comme il disait, dans le moulin me paraissait aussi fort probable. Jack prit ensuite le bouquin de mes mains pour lire le nom de la fleur avec bien plus de succès que je ne l'aurait fait. L'accent elfique n'était pas mon fort, et je n'étais en rien attiré par l'apprentissage de cette langue. A quoi bon puisque nous pouvions nous comprendre dans une langue commune. Il réfléchit une seconde et me confirmais l'impossibilité de trouver cette fleur dans les parages, ou ensemble comme il l'avait décrit. Cette option était donc une impasse, pas de potion pour me permettre de récupérer les bribes de pensées dans leur tête vides...

Jack m'invita à ce que nous y allions. Comme j'étais aussi un homme d'action je ne dérobais pas à son invitation et pris mon sac sur l'épaule. Je pouvais le stocker dans mon espace magique, mais n'en avais pas envie. Je ferais apparaître mon épée si l'occasion se présentait. Jack prit ses affaires avec la même célérité et nous sortions de la maison. Nous prîmes le chemin en direction du moulin d'un pas décidé. Le fait d'être dehors et en chemin pour une mission de repérage dans cette enquête me rassurais et m'enjouais. J'aimais l'idée de ne plus être au milieu de tout ce monde à calculer pour chacun ses gestes et ses dires pour ne froisser personne, ou que quoi que ce soit, soit mal interprété. J'étais confiant, et savais pouvoir compter sur une personne débrouillarde comme lui. Nous arrivions alors vite au moulin. Le cour d'eau ne faisait pas beaucoup de bruit et s'écoulait doucement sans trop de courant.

Ce paysage de sous-bois était typique des forêts humaines. Les feuilles sous nos pieds nous prévenaient de notre approche. Nous apercevions enfin le moulin, bizarrement flouté par une magie que je m'efforcer alors à identifier. L'aura violacé ne me disait rien qui vaille de prime abord. Après un brève identification magique mes craintes se confirmaient. Je m'adresse alors à voie basse à Leroy:

"C'est de la magie noire de protection. Nous pourrons physiquement la passer, mais l'objet ou la personne que cette magie protège sera difficile à appréhender. Armes toi, nous allons voir de quoi il s'agit. Passe par la roue, je passe par l'entrée du côté..."

Je fis apparaitre mon épée  dans ma main. Avec la stratégie pour laquelle je venais d'opter, Jack pourrait créer la surprise au cas où cette magie annihilerait la mienne. Lui serait alors en mesure d'attaquer pendant que je contrerais les premières attaques. Je ne pensais pas que nos ennemis là-dedans, s'ils y avaient lieu, imagineraient que quelqu'un entre par la roue qui faisait tourner le moulin. Celui-ci était d'ailleurs en fonction, je déduisais qu'ils y aurait quelqu'un là-dedans, d'où notre armement.

Jack se dirigea à pas de loup en direction de la rivière. Je me dirigeais de mon côté discrètement vers la porte du côté. Le mur de l'arrière était vierge de toute ouverture. Il n'y avait donc que cette entrée, normalement. Lorsque jack eut traversé la magie sans problème je n'arrivais plus à le localiser magiquement. Je soupirais et m'approchais de la porte. il n'y avait aucun bruit à l'intérieur. Je pris fermement mon épée, tournais la poignet, et mis un coup d'épaule dans la porte pour l'ouvrir. Celle-ci eut une petite résistance mais vola tout de même dans le mur pour finir sa course. J'étais prêt au combat et en découdre... face à une salle quasiment vide. Dans la pénombre je vis Jack apparaître à l'autre bout de la pièce. Tout ici était en pierre. Je baissais mon arme. Seuls les rats étaient les maîtres de ce logis. Je rejoignis mon coéquipier et nous regardions autour de nous. Le mécanisme pour faire fonctionner le moulin était à l'étage. Nous voyions qu'il n'y avait personne en haut car les poutres robustes n'étaient pas trop nombreuses. Il faisait frais ici. Je découvrais alors un coffre sous l'escalier de bois. J'attirais alors l'attention de Jack sur celui-ci par un simple "Hé".

Nous nous approchions du coffre. Je m'agenouillais devant. Celui-ci était protégé par une magie rudimentaire, ni blanche, ni noire. Il faisait 50 cm de haut par 1m 20 de large.

"Bon, ouvrons-le"

Je posais ma main sur la serrure et accompagnais mon geste d'un sort de foudre. Le loquet sauta dans la même temps que la magie. Je posais mes mains sur les cotés et ouvris le couvercle. A l'intérieur il y avait de l'or, pas mal de sac qui prenaient la moitié de la place. Au fond derrière je découvrit une dague que je donnais à Jack. Elle était charmée, et permettait des dégâts de types feu. Il y avait une amulette magique, de protection contre les spectres, un livre de mécanique, une étoile en pierre non magique. Enfin je mis la main sur une clef.

"Cette clef doit ouvrir quelque chose. J'ai l'impression que quelque chose se cache derrière ce mécanisme. Je vais y jeter un œil. Peux-tu faire le tour pour voir si rien ne nous échappe... Je pense à une salle ou cave cachée... Je ne sais pas. Je monte."

Je refermais le coffre, qui à présent nous appartenait. Je pris ensuite l'escalier pour jeter un œil à ce mécanisme fantôme. Qu'est-ce qui permettait que cela tourne tout seul ?  Je m'assis à côté de cette machinerie en mouvement et commençais à observer les éléments selon les préceptes de bases que m'avait donné mon ami nain, Rulf. Rien n'indiquait un mouvement perpétuel possible, aucun poids ou contre poids. Normalement une force mécanique était requise pour faire tourner tout ça, et le plus étonnant et sidérant c'est que cette force motrice n'était pas l'eau ! Comment le système, à l'étage, pouvait-il être meut par l'eau ? Impossible donc. De plus le système hydraulique était en bas, et fonctionnait aussi.

"Jack, je pense que ce mécanisme est destiné à autre chose que le moulin. Je .. attends voir..."

Mes yeux venaient de se poser sur un petit système dont l'aura magique attirait mon attention. C'était un tout petit rouage qui permettait de faire tourner le reste. Je ne savais pas quoi, mais la magie entraînait le premier mouvement. Il s'agissait de magie noire.

"Un petit rouage bouge grâce à de la magie noire... Je ne sais pas à quoi sert tout ce système. Est-ce qu'on l'arrête pour voir si ça fait quelque chose ? Est-ce que t'as trouvé quelque chose de ton côté ?"

Je me penchais et regardais mon interlocuteur en train d'inspecter minutieusement les murs. Il s'arrête pour lever la tête vers moi. Nous étions tout les deux surprit par cette situation, mais ne nous découragions pas pour autant.



Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Sep - 17:26
Leroy n’aimait vraiment pas ce mirage tout autour du moulin, le jeune homme était bien content que Patrick soit à ses côtés, lui au moins il s'y connaissait en magie. Mais Jack n'avait pas à avoir honte chacun son domaine de prédiction. Patrick devait bien avoir des lacunes ou un domaine dans lequel le jeune soldat excellait. Bref pour le moment, ils étaient en territoire ennemi donc valait mieux qu'il exécute les directives du mage. Passant par derrière, il se rapprocha furtivement. Pour le moment aucun danger à signaler, Leroy décida de prendre son courage à deux mains et de traverser cette barrière magique. Histoire de faire diversion pour que l'entrée principale soit à découvert, ainsi Patrick pourra surprendre les éventuels assaillants. Leroy ne fit pas de manière et au lieu de défoncer la petite porte il était passer par la petite fenêtre entrouverte. L'épée à la main, observant dans la pénombre, il n'y avait personne, sauf peut-être l'écho du raffut qu'avait fait Patrick pour rentrer.  "Je penses m’abstenir de lui demander si faire autant de bruit avait pour but d'effrayer nos éventuels ennemis" Leroy ne se serait pas gêné de titiller son ami, mais il n'était vraiment pas d'humeur, il était même contrarier, voilà qu'ils étaient apparemment dans un cul de sac !  "Décidément celui qui a commandité tout ça à vraiment tout prévu..."

Mettant son épée sur son épaule gauche Jack alla inspecter ce moulin de fond en comble. Finalement Patrick ne trouva qu'un petit coffre. Curieux ils l'ouvrirent et quelle déception, à l'intérieur il y avait de l'or, une dague magique utilisant le feu, une amulette magique de protection contre les spectres, un livre de mécanique, une étoile en pierre non magique et enfin une clef. "Je déteste les énigmes à mon avis c'est un piège, quelqu'un joue avec nous..." Finalement il inspecta à nouveau les lieux, espérant vraiment trouver un passage secret en actionnant tel où tel pierre ou objet. Ce fut à ce moment qu'en parlant à lui même que le mage sembla encore avoir trouvé quelques choses. Décidément il était plus observateur que lui, non juste que Jack ne savait pas repérer la magie. Réfléchissant à sa question, préférant d'abord lui faire part de sa découverte.

-Tu devrais venir voir se que j'ai trouvé avant... Je pense que cela nous dira davantage ce qu'actionne ce rouage.

Leroy avait remarqué que sur plusieurs objets, dont la dague trouvé dans le coffre, il y avait un symbole, une inscription, en réunissant tout les objets cela faisait beaucoup ressembler à un cercle alchimique, ou pour faire tel ou tel rituel. Jack n'avait jamais vu ça, il en avait entendu parler, il espérait que Patrick puisse l'aider, mais ce dernier semblait ne pas plus en savoir, alors ils décidèrent d’arrêter le petit rouage. Dès la première tentative qui ne dura que quelques secondes d'immobilisation le cercle qu'avait reconstitué Leroy émit une légère lueur. Vu que Patrick devait utilisé la magie pour stopper le rouage, Jack n'eut pas d'autre choix que de se mettre au milieu du cercle, cette idée ne lui plaisait vraiment pas, du coup il eut une idée.

-Si je ralentis le temps tu pourrais examiner cette réaction avec ce cercle, on pourrait même voir ce qui se passe avec un objet en son centre... Loin de moi l'idée de me dégonfler, mais j'ai appris à être extrêmement vigilant avec la magie...

Patrick fut surprit de sa proposition, mais il était de son avis alors lorsqu'il réutilisa son sort sur le rouage Jack tendit le bras où il y avait son bracelet. Tout d'un coup tout fut au ralentit, sauf les deux adultes, le jeune homme était très concentré et son artefact brillait intensément, heureusement que Patrick ne perdit pas de temps, il dévoila que le cercle permettait comme une sorte de liaison ou de connexion, mettant un objet au centre les deux hommes furent surprit de voir l'objet disparaître un moment, pour finalement s'enflammer au même moment où le cours du temps avait repris son cours normal.

-On dirait un sorte de portail de téléportation, si c'est cela je dois aller au centre de ce cercle. La magie de mon artefact fera barrière à celle de ce cercle... Ou pour faire comme un hologramme... si c'est le cas qu'est-ce donc cette technologie où cette magie ?
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Sep - 19:33


Pas de repos pour les braves




Jack m'invitait à venir voir sa découverte. Je laissais donc ce mécanisme complexe et descendis voir ce qu'il avait trouvé. Il tenait dans sa main la dague et d'autres objets que nous venions de sortir du coffre. Il me montrais les symboles en même temps qu'il m'exposé son idée. Je venais juste d'y penser... En effet ces symboles étaient semblables à ceux qu'utilisaient les alchimistes pour augmenter les capacités magiques des potions qu'ils fabriquaient, pourtant quelque chose différait, mais je ne savais pas quoi. Je m'attardais une minute et ne trouvais pas dans ma mémoire de telles écritures. Je n'avais jamais vu cet alphabet si s'en était un. Je haussais les épaules pour lui signifier que je n'en savais pas plus que lui pour le moment. Je captais une très faible énergie magique, autre que celle du mécanisme, maintenant que ces objets étaient à proximité les uns des autres. Nous décidions d'arrêter le petit rouage comme je l'avais demandé un instant plus tôt. Je remontais et fis une seconde de pause avant de tendre ma main. Je  me concentrais pour viser et ne pas donner une trop forte impulsion magique. J'arrêtais alors pendant peu de temps de mécanisme. Je jetais un coup d'œil à Jack. Celui-ci avait reconstitué le cercle magique et se tenait à côté.

Ne pouvant être à deux endroits en même temps, je ne savais pas trop comment m'y prendre pour examiner ce phénomène magique. Peut-être que Jack pourrait se mettre au milieu et infléchir le processus, ou bien... Je relevais la tête en l'écoutant me proposer une bonne idée. Je fus surpris de ne pas avoir constaté la présence de ce bracelet à son poignet, et qu'il possède avec lui tel objet. Je lui répondis:

"Oui, en effet, cela me laisserait le temps de descendre pour y voir. Mais... Non, tentons d'abord"

J'eus soudain une idée, mais j'espérais que cela ne se vérifie pas. Je connaissais cette magie, même si le procédé est différent. Nous utilisions ce genre de pouvoir pour nous téléporter dans des espaces dits "de combat" à l'école. C'était des espaces magiques, à part de notre monde, parallèles, dans lesquels nous étions envoyé pour nous entrainer. Cette magie relevait du psychisme, les pouvoirs de l'esprit matérialisé dans une illusion réelle. Cela n'était pas facile a décrire... Je m'exécutais de nouveau, et descendis en bondissant au sol, avec un sort de poids plume (mon poids ne m'écrasa pas au sol). Je me penchais, mis un genou à terre, et balayais le sol d'un geste de la main. Un cercle de magie se fit découvrir, brillant d'une lueur blanche. Je plaçais un objet entre nous deux. Il disparu un instant et réapparu. Mes craintes se révélaient exactes...

Je me relevais en ravalant ma salive. Je lui annonçais:

"Je ne connaissais pas ce procédé, mais je connais cette magie. Je dois te dire que si tu n'avais pas été là, je n'aurais sans doute pas tout de suite pensé à ce genre de cercle.."

J'expliquais alors ce qu'il en était à Jack :

"Hum, comment te dire ? ... Certains mages ont une telle maîtrise des pouvoirs de l'esprit qu'ils peuvent créer des espaces mentaux où mettre des objets. Par exemple c'est là où je stocke mon épée, avant de l'appeler à moi. Sauf que je ne peux pas mettre beaucoup de choses là-dedans... Je suis mage guerrier, pas mentaliste, pour mal les nommer... Là, avec ce cercle,  je te parle d'espaces assez grands pour y mettre des centaines d'objets, ou pire, enfermer un ou des hommes. Je pense que c'est ici le cas vu notre enquête. C'est un monde qui est à nos pieds !"

Je lui désignais le cercle. J'étais un peu excité à la perspective de me lancer en quête dans un tel monde, sans savoir où nous mettions les pieds (c'était le cas de le dire). Je continuais :

"Cette illusion est réelle, c'est-à-dire que si tu es blessé là-bas, tu le seras en revenant. Tu auras tout de même un avantage, et de poids, il ne peut y avoir de magie lancée dans ce "monde", ce n'est pas possible. Je serais donc comme toi... Hum, et une dernière chose: le temps n'est pas le même. Il peut s'écouler cent ans que nous ne vieillirons pas. Une seconde ne s'écoulera pas ici. Ne tardons pas trop tout de même une fois là-bas. Nombreux sont ceux tentés de vivre de ses illusions. Mais si on réfléchis un peu, les années passées là-bas seront toujours dans notre mémoire en revenant. imagines les frustrations et les manques de ton corps si tu reviens ... Pour en sortir il nous faudra trouver la "porte des ombres" dans laquelle insérer cette clef pour revenir dans notre monde. La tâche ne sera pas aisée. Es-tu prêt ?"

Il sourit. Nous étions deux fous, dans un monde encore plus fou que nous.

"Attends, avant d'y aller.... Réfléchissons à quoi emmener..."



Hors rp:
 


Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Oct - 19:11
Leroy n'était pas expert question magie, d'ailleurs il était même extrêmement largué. Heureusement que Patrick était là, l'écoutant attentivement, pour la première fois Jack comprit de quoi il en retournait, ce cercle magique était bien plus qu'un espace crée dans une autre dimension, d'après les paroles du mage le jeune homme mettrait sa main à couper que ce cercle était une porte menant au néant où plus précisément cet interstice entre les mondes parallèles. Les indications que lui donnait son compagnon accentua d'avantage son avis. Fouillant dans sa mémoire, lui qui avait été propulsé d'un monde à l'autre, d'une époque à l'autre étant enfant. Si c'était bien se dont il pensait il devait à tout prit m'être au courant Patrick. Essayant de le ménagé, ne voulant pas le brusquer.

-Patrick, je ne suis pas un expert, mais d'après ce que tu me dis, ce cercle pourrait très bien nous conduire dans l'interstice des mondes... Bien sûr je ne peux l'affirmer sans y être sûr... Par précaution il te faut un totem, comme ça si jamais on atterrit là-bas, promet-moi une chose... Quoi que tu puisses voir, où ressentir, ne fait confiance qu'à ton totem, il te permettra de distinguer l’illusion du réel... Si j'ai tort, on tombera peut-être avec de la chance dans un monde avec lequel je pourrais interagir grâce à mon bracelet...

Jack savait de quoi il parlait, il en gardait un très mauvais souvenir de son premier passage dans ce que lui appelait les limbes. Leroy n'y connaissait pas grand chose, mais il incollable sur l'espace-temps et les mondes parallèles. Le jeune homme expliqua à son ami ce qu'était un totem, il s'agissait d'un objet quelconque dont lui seul connaissait la spécificité. Par exemple un dé truqué dont il connaîtrait la masse exacte. Jack lui sortie la pierre verte de son bracelet, cette pierre avait la spécificité de flotter toute seul, seulement en présence de magie, donc dans le néant, si Jack la lâche elle tomberait automatiquement, mais ça il ne pouvait pas le dévoilé à Patrick. Soulagé d'avoir pu prendre leur disposition, ils étaient prêt à plonger dans l'inconnu, mais avant une question le turlupinait et l'embêté énormément.

-Dis-moi, dont-on laissait ouvert le cercle pendant notre incursion ? Où le fait d'ouvrir simplement la porte nous ramènera ?



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Oct - 16:17



Pas de repos pour les braves


Ma mémoire me faisait défaut. J'étais bon en magie guerrière mais devais bien avouer mes lacunes en matière de monde parallèle. Ces cours-ci n'était pas très intéressant pour moi, j'en avais pris compte sans vraiment faire attention. Aujourd'hui je regrettais d'avoir agit ainsi. Je me félicitais cependant d'avoir à mes côtés un ami tel que Jack. Je lisais dans son esprit et me confirmait par les images qui fusaient dans sa tête qu'il n'était pas le dernier de la trempe. Il m'expliquait qu'un totem pourrait être nécessaire pour s'y retrouver dans un monde tel que celui dans lequel nous allions nous engouffrer. Ses hypothèses concernant les objets magiques, tel son bracelet, n'était peut-être pas bête. N'en sachant rien j'haussais les épaules. Je savais que les mages ne pouvaient pas utiliser de magie dans un monde parallèle, mais des êtres non magiques avec un objet magique, aucune idée... Jack m'expliqua à quoi servait un totem. Il dégagea la pierre verte de son bracelet et me la tendit. Je regardais celle-ci sans rien dire et tentais cette fois de me rentrer quelques petites choses en tête. Je me rassurais en sachant très bien que je pourrais compter sur mes capacités de combat pour me défendre. Jack me la donna et nous prenions notre équipement, prêt à y aller. Je rangeais précieusement la pierre dans une poche intérieure. Jack me demanda si le portail resterait ouvert.

"C'est quelque chose à quoi j'ai réfléchi en effet. Alors, en théorie il ne sert à rien qu'il soit ouvert, mais... S'il reste ouvert on reviendra exactement là en franchissant la porte. S'il se referme ou on le referme, quand nous franchirons la porte nous reviendrons dans notre monde, mais pas forcément ici-même. Je vais placer une protection autour du cercle, ce qui ralentira un malotru, mais rien ne peut nous garantir qu'il restera bel et bien ouvert. Si notre métier n'était pas risqué nous ne l'aimerions peut-être pas autant !"

Je lui fis un clin d'œil et posais quelques objets magiques autour du cercle ce qui fit un aura de protection autour de cette zone. Je repris mes affaires et lui dis que j'étais prêt. Nous regardions alors tout deux le cercle et sautions au même moment à l'intérieur.

J'eus la sensation d'être porté par une tempête. Je ne voyais absolument rien dans cette lumière blanche. Notre atterrissage fut violent. Nus nous écrasions au sol avec le bruit de ferraille de nos équipement. Nous n'eûmes pas de temps pour faire la sieste: les combats faisaient rages tout autour de nous. Je saisis mon épée, écartais le reste de mon équipement et aidais Jack à se lever. Déjà dos à dos nous ne faisions que parer les coups de tout côtés. Nous ne savions pas pourquoi nous nous battions, ni contre qui ou quoi, mais il fallait bien se défendre. Heureusement ces combattants n'étaient pas des as de l'escrime et il nous était facile de les déséquilibrer. Sans un mort de notre part nous nous éloignions progressivement pour tenter d'y voir plus clair. Ce combat opposé des hommes vêtu de rouge, contre d'autre dont l'équipement était plutôt vert. Les deux camps étaient équipés à peu près de façon égale. Je lançais un regard interrogateur à Jack. Je fus le premier à parler:

"Étrange ... pourquoi créer un monde parallèle où les gens se battent ? De plus, regarde, il n'y a que cette cuvette ... Essayons d'y voir un peu lus clair..."

Nous nous mettions tout les deux à observer la topographie des lieux. Nous étions sur l'un des deux points hauts, derrière nous il avait le noir absolu. De l'autre côté l'horizon ne laissait pas entrevoir d'autre espace. Au centre il y avait cette cuvette où se battaient tous ces hommes. Il n'y avait aucun archer. Tout les fantassins et cavaliers étaient entremêlés dans la bataille qui faisait rage. Jack me tapait l'épaule et me désignait quelque chose au milieu du champ de bataille. Il y avait un point brillant ne provenant pas d'une arme ou armure. Je hochais de la tête pour confirmais que je trouvais aussi cela suspect. Je lui montrais à mon tour quelque chose, ou plutôt quelqu'un qui me semblait faire défaut dans cet univers. Il s'agissait d'un homme d'une quarantaine d'année, très maigre et grand qui riait aux éclats, sans arme... Je fronçais les sourcils et me tournais vers Jack. Je riais avec lui ensuite. Nous étions vraiment deux fous dans un monde de fou.

"Tu t'occupes de la chose brillant et moi du guignol ?"

Je tentais alors quelque chose, faire apparaître une forme de magie dans ma main. Rien ne se produisit. Jack, qui me regardait faire, comprit qu'il était largement mon égal ici car je n'avais aucune magie.

"Et si l'objet que tu vois là bas est la porte, et l'autre fêlé le mage qui a créé ce monde ... ? "  




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Oct - 10:14
Étaient-ils suicidaires ? Qui aurait donc envie de sauter dans un cercle magique qui à la capacité de te faire transporter dans un autre monde ? Qui donc serait assez fou pour plonger ainsi dans l'inconnu en ayant qu'un pourcentage très faible de pouvoir revenir ? Quoi qu'il en sois ces questions de survie, ne semblait absolument pas frôler nos deux aventuriers. Comment pouvaient-ils être aussi excité et aussi confiant de réussir cette mission ? N'avaient-ils donc pas peur ?

Une fois que Jack donna quelques précisions pour Patrick sur les mondes parallèles, les deux hommes se préparèrent mentalement et physiquement. Leroy écouta avec attention la réponse du magicien, grimaçant le jeune homme aurait préférer qu'il soit moins partagé et surtout il aurait voulu ne pas s'en remettre à la chance et au hasard ! Quoi qu'il en soit, les deux amis finirent par sauter en même temps dans le cercle. Une très courte descente commença, dans un endroit tout blanc et l'atterrissage fut extrêmement brutal. Une fois sur pied, les voilà en train de combattre où plutôt entrain de se défendre. Mais où étaient-ils ? Après plusieurs minutes de combat qui semblaient perdu d'avance pour leurs adversaires, ils mirent un peu de distance pour y voir plus clair. Fronçant les sourcils, cherchant dans ses souvenirs, Leroy ne semblait pas avoir traversé ce monde. Puis à force d'observer et de réfléchir à la question de son compagnon.

-On dirait une caricature du genre humain...

Une simple impression que ce monde n'était qu'une facette du paradoxe de la raison humaine. Finalement ils décidèrent de voir ce qui les entouraient. Jack devait admettre qu'il était surpris, il n'y avait que cette cuvette, où ces hommes semblaient vouloir s'entre tué pour l'éternité ! Quelque chose clocher à l'évidence. Observant, essayant de comprendre, puis finalement quelque chose attira son regard, faisant signe à Patrick. Là au milieu du champ de bataille, il y avait une étrange lueur. Le mage lui montra également une découverte, contractant la mâchoire, effectivement ce monde était de plus en plus étrange ! Leroy sourit largement à Patrick, il était plus que content de s'occuper de voir de plus prêt la source lumineuse et laisser cet homme, sûrement un mage à son compatriote. Mais qui était assez fou pour aller s'engager dans une bataille ? Mais lorsqu'il qu'il vu que son ami était réellement dépourvu de magie, les yeux du jeune homme brillèrent. Posant sa main gauche sur l'épaule du magicien, tout en souriant.

-Et si on se simplifiait la tâche ? Regarde attentivement ce que c'est faire un hérétique comme-moi !

Jack souriant et confiant, tendit sa main droite vers le champ de bataille et en un claquement de doigts non seulement tout fut figé, sauf l'inconnu, l'homme qui semblait complètement décalé dans ce monde, mais en plus ils n'étaient qu'à présent à quelques pas de ce dernier. Leroy souriait à la tête que faisait son ami, il semblait complètement ahurie par ce qui venait de se produire. Le jeune homme l'avait pourtant prévenu qu'ici c'était son domaine et qu'il maîtrisait parfaitement tout ce qui toucher de près où de loin au monde parallèle. Puis ce concentra sur le l'inconnu qui ronchonnait :

-Vous n'avez pas honte ? Bande de tricheur ! Que voulez-vous ? Qu'on en finisse afin que cette guerre puisse reprendre !
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Oct - 17:14


Pas de repos pour les braves



*Il est dingue ! Totalement fou...* c'est tout ce qui me venait en tête.

D'où Jack pouvait-il tirer ce pouvoir ? C'était insensé ! Grâce au pouvoir de son bracelet, il venait de tout figer et s'était téléporté à côté de l'objet brillant. Le plus hallucinant par dessus le marché c'est que moi aussi je n'étais plus qu'à quelques mètres de l'homme fou. Je fronçais les sourcils et tentais d'y voir plus clair. Le ciel au dessus de nos têtes était tout noir uni, l'homme n'était pas figé et semblait maîtriser tout cela. Je... Je ne pouvais pas croire en la déduction la plus probable qui me venait en tête ! J'étais parti de l'hypothèse que cela était une simple construction mentale d'un petit mage pour stocker des objets ou emprisonner des personnes. J'étais loin de penser que cet espace mental pouvait-être un monde ! Nous étions bel et bien dans un monde parallèle !  Ce qui était à l'origine de cela ne pouvait-être qu'un sort de nécromancien, car cela revenait à créer de l'espace, une terre, et devait s'en remettre aux morts. C'est aussi pour cette raison que les hommes autour de nous étaient vêtus d'habits différents, car d'une autre époque. Jack venait de stopper cette morbide guerre. L'homme fou s'exclamait alors que nous étions des tricheurs et qu'il voulait, en gros, s'amuser. N'ayant pas de pouvoirs pour l'expliquer à Jack je pris la parole et lui expliquais sans lâcher notre homme des yeux:

"Cet homme est un nécromancien puissant, couplé d'une belle ordure maîtrisant parfaitement la magie de l'esprit. Je sais pourquoi tu peux intervenir ici Jack: nous sommes dans un monde parallèle. Une telle création mentale, puisqu'il s'agit tout de même bien de magie spirituelle, n'est possible qu'en faisant appel à de la puissante magie noire. Les hommes autour de nous sont d'une autre époque, celle des premiers grands empires éphémères. Je pense que cet homme ressuscite les morts pour les amener à l'entraînement dans ce monde et les faire reparaître dans le notre et parvenir à ses fins"

L'homme souriait d'abord sadiquement, puis comprenait que je lui étais hostile et se prenait à reculer. Je dégainais on épée bien que je n'ai pas envie de l'utiliser. Jack avait récupéré l'objet brillant. Je souris en comprenant que c'était le totem du mage noir.

"Sans cela il est piégé dans son propre monde. Jack, tu tiens le totem de cet affreux.... Je dirais même que tu est ici le maître absolu: grâce à cet objet, tu as le pouvoir de nous ramener dans notre monde, mais pas forcément tout le monde. Ce que je te propose donc, c'est de laisser cette ordure captif de sa propre conscience en le laissant là, et laisser en paix tout ces morts captifs contre leur volonté à répéter une guerre éternelle."

Je m'élançais contre l'homme sans magie. Je plantais une lace récupérée à terre dans sa robe. Il était littéralement planté là. La qualité du tissu et l'épaisseur ne lui permettaient pas de se dégager. Il tentait pourtant. Je lui emmanchais un coup de poing digne de ce nom, ce qui le sécha à terre. Je me retournais vers Jack.

"Pour rentrer avec eux, et qu'ils retournent reposer en paix dans notre monde, il va nous falloir les rassembler et lancer une incantation. Il suffira que tu prononces ces mots: "et mortuus est in pace" et ils retourneront chez eux... Pour nous il faudra user du totem"





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Oct - 18:37
Jack était content de son petit tour de passe-passe. Voir la tête de Patrick en valait largement le détour, pour une fois que ce n'était pas lui qui était admiratif de sa magie. Par contre Leroy grimaça aux paroles du mage. Finalement il avait eu raison ce vieil homme était un mage et à par rament il était extrêmement puissant étant donné qu'il s'agissait d'un nécromancien. Le jeune homme en avait entendu parler, restant sur ses gardes. Laissant son ami prendre les choses en mains. Aux réactions de l'inconnu Jack conclut que son compagnon d'arme avait bien deviné. Du coup Leroy se mit à réfléchir pour résoudre le problème et surtout pour que jamais cette bande de mort-vivant assiège leur Scientia où même Paris. Leroy n'aimait vraiment pas cette idée, mais l'homme semblait décidé d'aller jusqu'au bout de son rêve de conquérir le monde. Puis le jeune homme se rappelle de cette lueur qu'il avait remarqué tout à l'heure. "Et si ?" Voulant en avoir le cœur net, pendant que Patrick gardait un œil sur le mage noir et tout était figé dans cet espace temps, c'était une chance unique qui ne se reproduira pas. Allant jusqu'à l'étrange lueur et il ramassa un petit objet, il s'agissait d'une pièce d'échec et plus précisément d'un cavalier noir. "C'était bien ce que je pensais... Un totem !" Lorsqu'il montra sa découverte à Patrick ce dernier semblait très souriant, dans son regard Jack crut y lire comme un besoin de se défouler. Surpris il haussa doucement les épaules tout en écoutant les paroles de son ami. "Lui il a une idée en tête !" Observant la scène, se retenant de rire. "Pauvre petit mage noir... Et bien je suis content que ne pas être à sa place et que Patrick soit mon allié !" Oui pour Jack son compatriote se déchaîner littéralement sur le mage noir. Une fois qu'il fut sûr que ce dernier était bien empaler au sol, Patrick sembla retrouver son calme et son sang froid. Leroy devait admettre que ce mage mérité cette correction et humiliation. Finalement les deux hommes n'étaient pas des saints, ils prétendaient servir la justice et au final ils se montraient intransigeants et impitoyable.

Leroy grimaça, les paroles de Patrick lui déplaisaient. Pourquoi diable était-ce à lui de faire le rituel ? Il n'était qu'un hérétique qui n'y connaissait absolument rien en magie. Non savoir que s'il écoutait pouvaient avoir de grandes conséquences, cela ne le mettait pas en confiance. "Je n'aurais jamais dû me vanter tout à l'heure... Je n'aurais pas dû utiliser la magie de mon bracelet..." Jack se demandait pas si son ami se vengeait dû fait qu'ici il ne pouvait pas utiliser sa magie et l'obligeant à jouer les cobayes. Traînant des pieds, grognant dans sa barbe qu'il n'avait pas, mais bon Jack n'avait pas le choix. Libérant les mort-vivants pour les attaquer et mettre en place le plan de son compagnon. Finalement, ils réussirent au bout de plusieurs longues minutes, enfin les soldats morts étaient pris au piège. Suivant les incrustions de Patrick à la lettre puis déclarant :

-Et mortuus est in pace

Tout d'un coup il eut une grande lumière jaune-orange et puis tous les soldats avaient disparu. La bouche grande ouverte, surpris que cela est marché, ne comprenant toujours rien à la magie. Bon à présent ils allaient s'occuper d'eux ! Regardant le totem et grimaçant en voyant les runes que dessiner Patrick. "J'ai un mauvais pressentiment." Leroy n'en cru pas ses yeux, ils avaient pourtant réussi, dans ce cas où se trouvaient-ils donc ? Ils étaient dans un canyon, pour le jeune ça ressemblait à un paysage sortie d'un western.

-Tu crois tout de même pas que ce totem était relié à cet autre monde parallèle... Où peut-être que c'est l'endroit où se cache la porte... C'est quoi ce délire à la fin ?



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1828
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Oct - 23:06



Pas de repos pour les braves



Le mage noir semblait former je ne sais quelle magie. Il allait nous détruire avec son oeuvre. Je pris mon épée et rageais face à la perversité de ces êtres. Plutôt que nous détruisions sa magie et rendions la paix à ses morts, le mage noir préférait nous détruire, et se détruire pour que rien ne ce sache. Je pris fermement mon épée et serrais mon pommeau à deux mains. Je me gonflais de haine et n'avait qu'une envie: le tuer. Ces êtres ne méritaient ni pardon ni possible rédemption. Ils ne laissaient même pas les morts en paix. J'avais tant de haine envers lui à ce moment que je ne pus me résoudre à le tuer sans le faire souffrir un tant soit peu. Jack n'intercéda pas en la faveur du nécromancien. Au lieu de le liquider d'un seul trait de lame à la base de sa tête je commençais par lui asséner un coup de pommeau dans le menton. Ce coup stoppa net le peu de magie dans sa main. Je l'écrasais ensuite violemment au sol d'un coup de pied bien appuyé. Je lui plantais ma lame dans la jambe, il hurla de douleur. Je le retournais et lui fis face. Il savait qu'il allait mourir. Je le regardais alors en pensant: "Dommage que je te laisse en paix après ta mort b****d". J'enfonçais ma lame dans son cœur, si tant est qu'il en ai un. Je soufflais et évacuais cette haine en moi. J'étais soulagé malgré l'horreur de mon acte. J'étais aussi un guerrier, et je venais de me faire mon premier nécromancien. Jack et moi n'étions pas là pour cueillir des roses, mais rendre justice et penser pour le meilleur. Je me relevais, le regardais. Il ne dit rien, mais il y eut entre nous un regard entendu.

Jack semblait réticent à appliquer le rituel. Je ne pouvais pourtant pas le faire ici, il me fallait son aide. Il finit par s'exécuter avec moi pour rassembler les hommes. Après de longues minutes nous y parvenions. Jack prit une inspiration et lança l'incantation. Nous vîmes alors que les morts rejoignaient leur royaume. Une lumière dense et intense survint alors d'un seul coup. Je fermais les yeux derrière mon bras en protection. Je ne devais pas perdre de temps. Je me mis à genoux et dessinais les runes dont je me souvenais pour partir de cet endroit. J'hésitais un instant pour la fin, achever le dessin. Je savais qu'il fallait terminer par une note, un détail, qui nous faisait penser à notre monde pour y revenir. Je ne sais pourquoi à ce moment là je pensais à la porte de l'auberge d'Ad'Lucem. Lorsque je pus rouvrir les yeux et y voir clair, ce que je constatais, et non sans déception, c'est que nous étions loin de l'environnement de Podendril. Je soupirais en me relevant et regardais l'horizon pour savoir s'il n'y avait aucun danger. Jack en faisait autant. Nous étions dans un endroit désertique, avec peu de plantes. Je n'avais jamais vu endroit pareil. J'avais beaucoup voyagé, mais rien ne correspondait aux paysages que je connaissais par pratique ou de mes lectures... Jack se demandait comment ce totem pouvait être relié à ce monde-ci. Je devais lui avouer mon sort:

"J'ai... C'est à cause de moi que nous sommes là. J'ai dessinais des runes au sol pour revenir dans notre monde... Enfin non, j'ai plutôt ouvert un passage pour notre monde. Nous devrions ... Hé ! Tiens regardes ! C'est fou ! J'ai réussi"

En faisant mon tour d'horizon je remarquais quelque chose d'anormal, un petit point noir, ou plutôt une petite ligne noire à l'horizon. C'était une porte. Je la montrais à Jack. Je connaissais bien cette porte, très bien, puisque l'encoche en haut de la porte m'était dû. J'avais lancé un sort de glace dans une bagarre. Je pris mon épée et mon sac et me mis en marche vers la porte. Jack pensait que j'était fou, mais il me suivit. Je ne pensais pas qu'elle fut si loin. La porte était au milieu de ce terrain désertique, posée là, sans appui, sans cadre, sans rien. Elle se tenait là, comme l'espoir inespéré du retour parmi les nôtres. Je regardais Jack en souriant.

"Qu'avons-nous à perdre ?"

J'ouvrais la porte et en franchis le seuil. La même lumière vive accompagnée mon passage. Jack était derrière moi. Une odeur de bois emplie mes poumons, des bruits m'assourdir, des verres frappaient les tables, des rires se faisaient entendre... Nous étions à l'auberge d'Ad'Lucem, pleins de poussière, du sang sur nos vêtements. L'assemblée joyeuse cessa progressivement ces activités pour nous faire face. Je me demandais tout de même si nous étions bien chez nous, à la bonne époque. Je pris alors la parole:

"Quelle jour sommes nous, et qui est notre roi ?"

Des rires se firent entendre immédiatement en réponse. Pour savoir si j'étais dans mon monde une idée me vins très vite en tête. J'allumais mes mains d'une lumière blanche avec succès. J'étais redevenu mage. Les rires cessèrent en voyant ma magie. L'homme qui semblait être l'aubergiste, au fort charisme devant l'assemblée, déglutis et répondit à mes questions avec appréhension. Jack me posait la main sur l'épaule. Je me retournais et le pris dans mes bras. Je le serrais, lui me rendait mon étreinte. Les gens étaient incrédules devant cette scène et nous prenaient surement pour des fous. Je m'écartais et souriais. J'étais heureux d'être de retour. Je me retournais vers l'aubergiste:

"Merci l'ami. Nous venons de loin crois moi ! Nous reviendrons pour fêter cela ici même. Mais pour l'heure nous sommes attendu par une jeune personne"

Il nous salua et nous nous mettions en route pour la ferme de la jeune noble. Notre quête n'allait avoir que pour seul terrain d'action ce monde bien réel, avec des hommes avides de pouvoirs temporels, à présent.  






Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Pas de repos pour les braves - Jack et Patrick
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Pas de repos pour les braves [Membres de Lamia Scale]
» Pas de repos pour les braves | Gwendoline Mirena [Terminé]
» Repos pour Zero (pv Zero, Yuki)
» Pas de repos pour les morts...
» Une journée de repos pour deux futurs parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-