AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le temps passe, mais les sentiments restent éternel (Pv : Kim Lewis)
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2


Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Oct - 10:47
Leroy n'était franchement pas dans son assiette, il était complètement dans les vapes. Jamais il avait eu cette impression d'avoir la gueule de bois, le plus affreux dans cette situation c'est que vous ignorez si cela est un rêve où si c'est réel. Du coup le jeune homme ne fit pas vraiment attention ni à Kim, ni aux conversions que les trois personnes avaient. Se levant, rangeant sa place, pour se diriger vers la chambre, prenant ces habits, il se dirigea sans difficulté vers la salle de bain. A croire qu'il était vraiment chez lui et le comble c'était qu'il ne semblait pas perdu, comme s'il savait où se trouvait la salle de bain. Ce fut donc avec aplomb qu'il rentra dans la salle de bain, se déshabillait lentement, Leroy se dirigea vers l'un des meubles en retirant un nouveau rasseoir et de la mousse, un coup de chance, ensuite il posa sur l'évier tout en se regardant dans la glace pour finir, il prit dans un autre meuble une serviette qu'il mit autour de la taille, du grand art ! Il prit donc la bouteille de mousse jonglant avec comme il le faisait d'habitude chez lui pour ensuite s'en mettre sur le visage, puis il commença à siffler et marmonné une musique, alors qu'il se munissait du rasoir, il commençait à chanter, cet air, ces paroles, cette musique et chanson n'était pas anodine, Jack l'avait choisi pour une bonne raison, c'était celle qu'il avait joué pour Kim. Quand il s'arrêta net en plein milieu du couplet, comment ça il arrêtée ? Jack avait un trou noir, mais faisait mine de raser une partie délicate où il ne valait mieux éviter les coupures, en réfléchissant rapidement, continuant à siffler légèrement l'air.

Ayant pratiquement finit de se raser, il rinça à l'eau son visage et à ce moment sa serviette tomba de toute manière ça ne le gêna pas, d'ailleurs il se dirigea vers la balance et y monta, mais là il dû s'accrocher pour ne pas y tomber, non pas possible ! Voulant vérifier que ce n'est pas un problème de pile, il descendit et remonta dessus, en une semaine il avait pris 5 kg. Il se frotta les yeux, à par rament se n'était pas une erreur et sur le coup il perdu un peu de son aplomb, faisant une grimace, il allait encore devoir ce maître au régime ! Leroy tapa sur son ventre, déclarant plus pour lui-même :

-Mon, vieux demain régime !

Ensuite, il prit une douche rapide, pour finalement s'habillait convenablement. Une chemise blanche avec des rayures noirs comme ceux d'un zèbres, un pantalon noir et sa veste, bref les mêmes habits qu'il avait depuis une semaine car il n'avait que cela. On pouvait voir que malgré tout, il n'était vraiment pas au mieux de sa forme. Alors quand sa soeur d'arme lui annonça qu'il repartait, il essaya de cacher sa joie et son soulagement, voyant que cela été un peu dû à une contrainte. Finalement ils rentrèrent à Scientia directement. Deux jours venaient de passer, Jack vu son état été resté enfermé et Kim avait pris ses habitudes chez lui. Aujourd'hui Leroy était complètement remis de sa mésaventure, sa soeur d'arme dormait à point fermé, c'était l'occasion où jamais. Se levant, il partit et revenu très rapidement avec une boite de confiserie et un bouquet de fleur. Comme Kim n'était pas encore réveillé, il décida de lui faire un petit-déjeuné. Lorsqu'il eut fini, il le rapporta dans la chambre où la jeune femme avait élu domicile. Tirant les rideaux, pour faire entrer le soleil, ouvrant la fenêtre, voyant Lewis se réveillait. Attendant un petit moment avant de lui mettre le plateau sur les genoux, souriant :

-Si madame, le permets, le petit-déjeuné et servie...

Ensuite, il sortit de la chambre pour y revenir avec la boite de confiserie et le bouquet de fleur. Il voyait bien que Kim levait un cil, ne comprenant pas où il voulait en venir avec toutes ces intentions. Lui offrant d'abord la boite tout en expliquant :

-Pour m'excuser de mettre comporté comme un abruti finie face à tes parents... J'ai gâché vos retrouvailles... Je sais à quel point c'était important pour toi... J'étais censé te soutenir et t'apporter mon soutien... A la place je n'ai été qu'un mollusque et ça pendant plus d'une semaine... Je tiens aussi à excuser le comportement de ma famille pour t'avoir mis aussi mal à l'aise...

Ne laissant en aucun cas réagir Kim, s'était déjà compliqué et gênant pour lui. Mais c'était important, il se souciait d'elle, il s'en voulait terriblement. Continuant en lui offrant les fleurs tout en lui expliquant :

-Pour te remercier d'avoir été ma garde malade et d'avoir veillé sur moi, nuit et jour... Je sais que c'est un peu absurde, mais j'avais besoin de te remercier, d'avoir été présente...

Cette histoire d'allergie aurait pu très mal finir. Leroy avait compris et réaliser qu'il n'était pas passé loin de la mort. Il avait tellement l'impression de l'abandonner une nouvelle fois. Il avait ressentit cette peur de tout perdre. Leroy se sentait extrêmement redevable. Cette mésaventure, lui avait grandement ouvert les yeux, lui faisant prendre conscience que la vie ne tiens qu'à un fil et qu'il faut profité de chaques secondes afin de n'avoir aucun regret. Oui pouvoir lui demander pardon et de l'avoir remercié avait enlevé un poids de ses épaules. Il se sentait soulagé. Surtout qu'à présent il était en pleine forme, il n'était plus malade, il était guérit et avait reprit du poil de la bête.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2355
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 27 Oct - 16:53


Feat Leroy Jack

Le temps passes, mais les sentiments restent éternels


Retour à la maison, enfin presque, retour dans notre monde. J'avais été contente d'avoir revue mes parents mais en même temps un peu frustrée d'être repartie aussi tôt mais grâce à Jack, je n'aurais plus aucune appréhensions lorsque j'y retournerais seul. Traverser de nouveaux les dimensions m'exténuait, j'étais déjà fatigué. Je veillais sur Jack comme un frère et l'aidait chaque jour à faire tourner sa maison, l'aider dans les tâches ménagères. Il était un amour avec moi et se sentait un peu gêné que je fasse tant de choses pour lui. Cela me faisait rire, il m'avait déjà sauvé plusieurs fois la vie, n'était-ce pas largement suffisant ? Je lui faisais bien à manger, c'est l'un des avantages quand on est malade. Je me démenais beaucoup, ce jour là, la fatigue avait pris de l'avance et s'y était pris du matin. Je pris alors le luxe de rester de mon lit. Jack allait mieux de jour en jour. Je l'écoutais se lever mais quelques temps après, je n'y faisais plus attention et après mettre retourner, je dormais à nouveau comme un loir. La campagne et son silence m’apaisaient. Je regardais les rideaux par lequel les rayons entraient donnant une teinte étrange aux murs de la pièce. J'étais comme dans un rêve.

Je me retournais alors de l'autre côté pour me garantir ces petites secondes juste avant de se réveiller et d'aller travailler. Je vis alors Jack arrivait avec un petit plateau. Je me redressais pour qu'il puisse me le tendre. Je me disais que l'on se croyait dans un film mais j'étais tellement claqué que je n'étais pas d'humeur à faire de l'humour. Je regardais alors le paysage par la fenêtre, qu'est-ce que ça change des paysages urbains de Paris. Jack semblait en pleine forme. Je pourrais rentrer chez moi et me reposer pleinement. S'il pouvait venir faire le ménage. Quand je le voyais avec toutes ces bonnes intentions à mon égard et ses excuses qu'il ne me devait pas, je me demandais ce que je ressentais vraiment pour lui. Est-ce que je me voyais avec lui ? C'était bizarre. Je ressentais des sentiments ambiguës comme pouvait l'être notre relation et peut être cela était mieux ainsi.

  

- Tu n'as pas à t'excuser, grâce à toi, les retrouvailles avec mes parents ce sont bien passés, et je n'hésiterais pas à retourner plus souvent à Paris. Tu sais, ce que je dis souvent lorsque tout ne se passe pas comme on le souhaiterait ? Je dis que ce sont les choses auxquelles on ne s'attendait pas dont on se souvient le mieux. Oh mais tu es vraiment un ange, j'adore ces baies sauvages ! C'est une bonne journée qui s'annonce.

Tellement mes sentiments étaient confus, je n'avais qu'une seule idée en tête, retournais chez moi, rouvrir boutique et ne pensait plus à rien pendant un petit moment. Le temps allait passer et j'aviserais, il me fallait de la réflexion, peser les pour et le contre, j'espère juste que notre amitié en souffrira pas. Le petit déjeuner finit et une fois prête, je confiais à Jack mon envie de revoir mon chez moi d'ici.  






"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Oct - 17:46
Leroy avait eu besoin de la remerciée et de s'excuser. Elle lui avait été d'une aide précieuse pendant son rétablissement, jamais sa maison avait été si accueillante. Souriant en constatant qu'ici et là, il y avait une petite touche féminine. Ce petit-déjeuné était en quelques sortes pour lui montré qu'à présent il était guérit, qu'elle n'avait plus besoin de jouer les gardes malades. A vraie dire Jack était un peu inquiet, Kim ne semblait pas être au mieux de sa forme et son teint était un peu blafard. "Elle a besoin de repos..." Souriant à ces paroles, hochant la tête. Effectivement il s'en souviendrait de cette escapade à Paris ! Ensuite gentleman, il laissa la jeune femme à son intimité. Après tout il lui avait assez imposer sa présence, puis lorsqu'elle fut prête, elle n'hésita pas à lui confié son envie de retourner dans sa maison, rouvrir sa petite boutique. Le jeune homme la comprenait rapidement, mais il cacha quelques peu sa déception, s'il ne la connaissais pas aussi bien, on pourrait en conclure qu'elle cherchait à le fuir. A la place il lui fit un sourire, elle semblait prête à partir, alors s'avançant délicatement vers elle, la prenant dans ses bras, tout en posant sa tête sur son front. Avant de partir à Paris Kim lui avait dit où elle habitait à présent et vu sa fatigue, Leroy avait eu l'idée de lui épargné le voyage. Souriant, s'écartant, ils étaient à un carrefour pas très loin de la demeure de la jeune femme. Lui glissant une broche dans l'une de ces mains :

-Garde toujours cette broche avec toi... Comme ça si tu as besoin que quoi que ce soit il n'y a qu'à appuyer sur la fleur au centre et j'apparaîtrais comme par magie ! Prends soin de toi...

Souriant, la broche était un moyen comme un autre de garder le contact, il s'agissait un objet magique. Qui projetait une image comme s'il s'agissait d'une caméra. Expliquant que si elle appui deux fois, il recevra comme un signal de détresse et là il se téléporterait pour venir en personne. Souriant, sur ses paroles il l'embrassa sur le front, avant de finalement, se retourner, en la saluant avant de disparaître. Le cœur du jeune homme se serra à cette séparation, mais lui aussi devait faire le point sur ses sentiments et quoi qu'ils décideraient, jamais cela n'entachera leur amitié. Le temps passa, la vie avait reprit son cours normal. Jack était retourné à ses quêtes avec sa fille et Kim avait sans doute reprit son travail à sa boutique sous l’œil bien veillant de Scar.

FIN


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2355
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Ven 24 Avr - 17:56

ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le temps passe, mais les sentiments restent éternel (Pv : Kim Lewis)
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Le temps passe, mais les sentiments restent éternel (Pv : Kim Lewis)
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» Le temps passe, mais jamais ne trépasse.......
» Loo le vent passe mais les amis restent
» (m) Le temps passe, mais rien ne change - Lien familial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-