AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La magie et tous ses mystères (Pv: Cheryl Daynight)
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2


Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Jan - 17:28
Leroy savait bien que Cheryl avait raison, mais il n'avait vraiment aucune envie de se confier ce soir, il lui avait assez causé de soucis avec l'état de santé préoccupante de sa fille. Souriant, content qu'elle s’investisse autant pour lui, les yeux pétillants. "Elle te ressemble tellement... Toi aussi tu étais une vraie mère poule... " Un peu nostalgique en pensant à sa mère biologique, ensuite il prit un bain histoire de se détendre et de se vider la tête. Après tout il devait faire bonne impression au fiancé de Cheryl, mais finalement il fut déçu de cette rencontre, grincheux par la scène dont il avait été témoin, décidant de mettre la table. Observant cet homme qui essayait de se rattraper, Leroy l'écoutait avec attention. "Fiston ? Il peut toujours rêver pour que je l'appelle papa ! Hum, je me demande ce que Cheryl lui a dit... Jaloux de moi ? Mais voyons... Obligé de la partager, dis plutôt que ça te dérange qu'elle me considère comme un fils !" Baissant un peu le regard restant silencieux, il avait bien vu que sa réaction de tout à l'heure avait blessé Cheryl. "Je devrais lui laisser une chance... Il n'est pas comme Victor, au moins lui fait l'effort de m'accepter..." Puis lorsqu'il entendit les propos de l'elfe, il comprit qu'il avait été peut-être trop sévère et surtout qu'il s'était mis des œillères.

-Humm,... En parlant de ça, demain ce ne sera pas possible, je me suis rappelé que j'ai un entretien avec le roi sur une affaire professionnelle... Nous irons chez Mike après-demain, ainsi tu auras le temps de le prévenir de notre arrivée...

Pur mensonge, une excuse pitoyable. Mais il devait bien ça à ce Ben, oui c'était pour qu'ils puissent être un peu ensemble qu'il repoussait sa visite chez ce métamorphe, après tout l'état de sa fille ne devait pas être une contrainte pour leur vie personnelle et leur relation, surtout qu'il avait cru comprendre qu'ils ne s'étaient pas vu depuis un moment. Souriant pour lui-même, jusqu'ici il s'était débrouillé et sa fille était une battante, Jack savait qu'elle approuverait sa décision. De plus cela lui donnerais un peu de temps pour mieux connaître cet homme, pour qu'il se fasse à l'idée qu'il faisait partie entière de la vie de Cheryl. "Pourvu qu'elle ne fasse pas une scène et qu'elle ne me juge pas." Oui il avait un peu peur de la réaction de l'elfe à ses paroles, elle le prendrait sûrement pour un père indigne faisant passer son métier avant la santé de sa fille, mais il était résolu à lui faire ce cadeau, après tout jamais il ne l'avait remercié de l'avoir accueilli dans sa famille, jamais il ne l'avait remercié pour son attention et son amour, jamais il ne l'avait remercié pour tout ce qu'elle avait fait pour lui. Il lui devait tant et jamais il n'avait pu faire quelque chose en retour. Alors oui aujourd'hui non seulement il accueillerait Ben chaleureusement sans faire d'histoire même si cela devait lui coûter, mais il offrait au couple, une journée pour eux.

-Ce n'est pas grave... D'ailleurs ce serais plutôt moi qui vous doit des excuses pour mon comportement déplacé... Veuillez ne pas m'en tenir rigueur, j'ai quelques préoccupations et soucis personnels... Maintenant, si vous voulez bien prendre place, je m'occupe du reste...

Souriant, résolu, laissant les fiancés s'installer à table, pendant ce temps il prit les assiettes et ensuite les servit, avant de disparaître quelques secondes avant de revenir avec une bouteille, la débouchant pour les servir tout en leur expliquant le vin qu'il leur servait. Ensuite il s'installa avec eux, le regard un peu loin, restant silencieux, immobile, jetant un regard sur l'heure puis à l'extérieur. Ici la nuit était déjà là, les étoiles commençaient à apparaître dans le ciel. "A cet heure ils sont entrain de prier pour le repas... Je me demande quel temps il fait à Paris et surtout je me demande comment va ma petite puce. Si Mike ne peut m'aider, je serais sans doute obliger de quitter ce monde." Puis il revint à la réalité à l’adjonction de Cheryl, faisant un maigre sourire essayant de ne pas laisser apparaître son inquiétude.

-Oui, tout va bien... La tête dans les nuages comme à mon habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Jan - 15:46


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack




Jack cessa de faire sa tête de mule et se mit à discuter courtoisement comme à l’accoutumée. Je compris qu’il n’avait pas envie de se confier devant Ben mais il ne perdait rien pour attendre, je saurais le fin mot de l’histoire. J’étais trop curieuse. Le repas se passa sans incident et pour une fois Jack ne put savoir à quel point cela me faisait du bien de rester assise. Non pas que Ben ne m’aidait pas, au contraire, mais ne rien faire.....le bonheur.

Jack était souriant et il se montra plutôt doué pour le service. Il trouva même une bouteille d’un excellent vin dont il nous vanta les mérites. Nous nous sommes régalés. A la fin du repas Jack me dit avoir rendez-vous avec le roi et qu’il repoussait notre rendez-vous avec Mike. Je n’avais pas besoin de le prévenir de notre arrivée, il bougeait rarement et un oiseau suffisait pour le prévenir. Jack avait-il oublié mes dons ?

- Bien, si tu as rendez-vous je ne vais pas te le faire repousser. Je préparerais des vivres pour nous tous. Ah oui, Ben ne t’a pas dit, il part demain après midi pour une mission de plusieurs jours. Vous êtes des lâcheurs mes chers amours.... Mais bon je m’organiserais et nous partirons dès ton retour. Nous en avons pour deux ou trois jours à moins de faire appel à Ophéa mais nous n’aurons pas le temps de discuter sur le parcours. De plus il fait beau quelques nuits à la belle étoile seront agréables. Dès que tu es prêt tu viens.

Nous avons longuement discuté tous les trois, Jack et Ben commençaient à bien s’entendre, du moins je l’espérais de tout mon cœur. Ben avait été appelé avec son équipe de mercenaires pour régler une querelle de frontières, il n’avait pas besoin de moi et ils étaient bien rôder mais il allait me manquer.

Nous nous sommes couchés de bonne heure, ce fut une nuit charnelle entre caresses et baisers. Le lendemain, le réveil fut matinal, Ben partit préparer ses affaires et je me mis rapidement à la cuisine.
Je préparais nos sacs pour les voyages et Ben passa prendre le sien non sans prendre le temps de me serrer dans ses bras et me couvrir de baisers. Il ne me restait plus qu’à attendre le retour de Jack et prendre la route à notre tour.






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Jan - 17:38
Finalement le repas fut tranquille et convivial, Leroy avait vraiment cru que sa présence embarrassé  le nouveau compagnon de sa mère de cœur. Il aurait pensé que cette soirée serait barbante et ennuyeuse, mais il s'était largement trompé. Ce Ben faisait l'effort de s'intéresser, engageant la conversation, il se montrait humble. La vie est tout de même étrange, parce que Ben reflétait exactement l'idée qu'il se faisait d'un père, il était aimant, compréhensif et ouvert. Enfin cet homme avait aussi ses défauts, pour Jack c'était sa familiarité qui l'irritait un peu. "Je me demande vraiment ce qu'à bien pu lui dire Cheryl à mon sujet..." L'elfe avait tout dévoilé à cet homme ? Lui avait-elle tout confié de ce qu'elle savait sur lui et de sa fille ? Non décidément ce fiancé sorti de nul part du jour au lendemain avait vraiment du mal à être accepté par Jack. "Certes il a toutes les qualités et les attitudes que je me faisais d'un père... Mais il n'est qu'un inconnu pour le moment... je ne l'accepterais pas aussi facilement !" Soupirant intérieurement, surtout lorsqu'il voyait qu'ils étaient en train de roucouler avec leurs yeux doux. Il n'était pas habitué à voir ce surplus d'amour et de tendresse, cela n'était pas écoeurant, mais cela renfoncer un peu la jalousie du jeune homme envers ce Ben ! Finalement, il fit un effort ne laissa rien paraître et ce fut un moment plutôt agréable, même lorsqu'il entendit les paroles de Cheryl, faisant de grands yeux et une petite grimace. "Non, mais non... ils se sont donné le mot d'ordre ? Franchement c'est vraiment pas juste de se mettre à deux contre moi ! Je leur offre une journée d'amoureux et eux ils la refusent ! Quelle drôle de famille !"

La nuit fut longue et pas tellement réparatrice, plusieurs fois Jack s'était réveillé, tournant dans son lit, puis à un moment il avait besoin d'air, il était beaucoup trop préoccupé, il pensait à beaucoup trop de chose. Se faisant discret, il sortit de sa chambre, se dirigeant vers la cuisine, se prenant un verre de lait froid, tout en s’appuyant contre la baie vitrée, observant à travers la lucarne, soupirant. Finalement, il se recoucha, mais le réveil fut bien difficile, pourtant ce matin, il ne supporterait pas de voir des scènes de tendresse, alors il s'était levé tôt et avait simplement mit un mot pour Cheryl afin qu'elle ne s’inquiète pas. Se baladant dans les rues d'Ad Lucem, tout était calme pour le moment, mais il savait que dans quelques minutes pratiquement toute la population serait de sortie, il se trouva bête de marcher ainsi tout seul, bête d'avoir menti, bête de se montrer si timide, bête de se montrer gêner aux effervescences de Cheryl et Ben. Du coup il fit demi-tour, passant chez un fleuriste pour prendre un bouquet, puis décida de passer par le petit jardin, souriant, mais là aussi il choisit bien son moment, Ben était sûr le point de partir et évidemment il offrait une dernière tendresse à sa fiancée. Baissant le regard, puis il se laissa glisser contre le mur, observant le ciel, puis ses membres mécaniques, en colère il jeta les fleurs "Pourquoi nous a t-il abandonner ? Il ose revenir comme si de rien n'était... Je le hais d'être si proche de ma fille... Je dois me faire une raison..." Puis finalement un vague sourire s'afficha sur ses lèvres avec le souvenir d'une merveilleuse journée où tous ces problèmes semblaient avoir disparus, une journée merveilleuse, puis il perdit son sourire. "Ne rêve pas, Kim mérite bien mieux, je devrais avoir honte de l'aimer... Cela fait du tort à notre complicité." Un peu perdu dans ses sentiments, d'ailleurs comment pouvait-il dire que c'était bien de l'amour qu'il éprouvait pour la jeune scientifique. Fermant quelques secondes les yeux, soupirant longuement, histoire de chasser ses pensées. Prenant à nouveau les fleurs, se levant délicatement, puis toqua à la baie vitrée. Voyant la surprise de sa mère adoptive, il lui offrit le bouquet, faisant un maigre sourire pour prendre la parole :

-Pour me pardonner d'avoir menti sur cette entrevue avec le roi... Je voulais juste faire un geste pour mon comportement grincheux envers Ben...



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Jan - 14:06


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack


- Ainsi j’avais raison ? Tu es jaloux de Ben ? Espèce de petit idiot, que crois-tu ? Que Ben m’enchaîne, qu’il ne me laisse pas libre ? Mais nous nous aimons, cela ne veut pas dire que nous sommes prisonniers et que nous devons nous plier aux désirs de l’autre. Ben est très compréhensif, c’est un homme ouvert et il désire plus que tout partager les sentiments que j’éprouve envers mes enfants, toi y compris. Il ne te fait pas spécialement de courbettes, il veut se faire accepter et vous prouver à tous qu’il m’aime et me respecte. Je l’aime et je ne doute pas de son amour pour moi mais je ne doute pas non plus que mes enfants m’aiment autant que je vous aime. Viens dans mes bras, sale gosse, ensuite nous nous préparerons pour aller chez Mike. Et à cheval ! Tu as beaucoup de choses à me dire et à me demander alors ne fais plus ton timide avec moi, hum.... !

Je pris les fleurs et les installais dans un vase. Mon Jack jaloux de mon Ben, je n’en revenais pas, moi qui aimais si fort tous mes proches et surtout mes enfants. Comment avait-il pu douter de moi, que s’était-il passé durant ses huit mois sans le voir ? Je comptais bien le savoir. Je passais dans la chambre et je mis une robe blanche légère par dessus laquelle j’enfilais ma surcotte de cuir. Un coup de brosse dans mes cheveux que j’attachais avec un ruban et me voici prête. J’attrapais ma sacoche avec mon nécessaire et la nourriture pour le voyage. Jack et moi nous rendons à l’écurie où nous louons deux chevaux. Il était tout penaud et s’en voulait terriblement, pour mon plus grand plaisir car cela m’amusait.

- Allez ne fais pas cette tête ! Tu sais bien que je t’aime et que je te pardonne ton comportement enfantin cependant avant de juger quelqu’un, apprend à le connaître. Maintenant en route, nous en avons pour une bonne journée à cheval. Nous coucherons dans les bois et finirons le trajet demain. Tu as plein de choses à me dire alors par quoi veux-tu commencer ? Par tes à priori face à Ben ? Je te nargue ! Ou alors te décideras-tu à me dire pourquoi tu as cet air renfrogné ? Est-ce en rapport avec ton père ? Tu as fini par savoir qui il était ? Est-ce que tu as une petite amie ? Expliques-toi à la fin, tu sais très bien que je ne calerais pas.

Je le regardais tout en montant à cheval et il m’esquissa un bref sourire. J’étais de bonne humeur et j’étais heureuse de pouvoir rendre service à l’un de mes enfants. J’avais prévenu Mike et ce dernier nous attendait pour dans deux jours tout au plus. Nous avons donc le temps d’y aller et j’allais questionner Jack jusqu’à savoir ce qui le chagrinait. C’était un voyage tranquille et la route était sûre donc pas de quoi s’affoler de ce côté là. Jack était redevenu très sérieux. Il m’inquiétait.






Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 10 Fév - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Fév - 18:07
Était-ce si étrange que le jeune homme soit si jaloux envers ce fiancé apparut du jour au lendemain ? D'après la réaction de Cheryl c'était le cas, mais en même temps si Leroy semblait si jaloux et envieux c'était parce que Ben le connaissait grâce aux renseignements de l'elfe. Elle avait tellement parler de lui à son futur mari qu'il en avait éprouvé de la jalousie envers lui, chose qu'il lui avait avouée. Jack s'en voulait un peu, acceptant la remontrance de sa mère de cœur, honteux, "J'ai pas l'air malin, voilà que j'ai baissé dans son estime..." Se montrant grognon pour lui c'était comme s'il l'avait trahie. D'ailleurs le jeune homme sentait bien qu'il avait un peu blessée sa mère adoptive. Soupirant simplement à ses paroles, elle lui demandait de ne pas faire son timide, mais il voulait tellement pas aggraver son cas. Décidément il ne se sentait vraiment pas à l'aise, il s'en voulait terriblement, lui qui avait tant besoin de soutien venait de vexer la seule personne capable de le conseiller et le lui montrer le droit chemin pour le salut de son âme.

Ainsi ils louèrent des chevaux et se mirent en route, Leroy portait un pantalon bleu marine serré et un petite chemise de type marcel de couleur blanc cassé avec des tâches qui avait des couleurs dégradées, il portait également une veste en cuir. Des vêtements décontractés et légers. Écoutant Cheryl prendre à nouveau la parole, esquissant un sourire à croire qu'elle oubliait et lui pardonnait son comportement déplacé. "Je pourrais toujours compter sur elle !" Se mettant tranquillement en route, plongé un peu dans ses pensées, Cheryl avait raison, il devait parler, il devait se confier. Évidemment il aurait voulu enfin avoir la réponse à sa question sur le fait de savoir ce qu'elle avait raconter à Ben à son sujet. "Si je pose cette question, je ne vaudrais pas mieux que Victor et je risque à nouveau de la froisser..." Après tout cela n'était pas ses affaires, elle pouvait bien se confier à celui qui faisait battre son cœur. Redevenant sérieux, il tourna délicatement la tête vers l'elfe, s'en voulant déjà de casser l'ambiance et surtout mettre une ombre noire dans la bonne humeur de Cheryl.

-Est-ce tu penses que l'homme peut changer et se faire pardonner ses fautes ? Crois-tu vraiment que malgré tout un homme malveillant mérite une seconde chance ? Crois-tu que tout le monde à le droit à la rédemption et à l'amour ? Pardonne-moi, je divague un peu... Cheryl, beaucoup de choses ce sont passées pendant huit mois… Il y a tellement de choses qui me préoccupent, qui me font réfléchir, l'état de ma fille, le retour de Victor mon père, mes sentiments secret d'amour… Si je suis venu te rendre visite c'est aussi parce j'avais besoin d'un soutien et de conseils… j'ai du mal à l'admettre, mais je ne sais plus trop où j'en suis dans ma vie et où se trouve ma place… Je doute beaucoup et je me remets souvent en question…

Baissant un peu le regard, il n'était pas fier de lui, en même temps un homme n'aime jamais s’ouvrir et parler de ses faiblesses. Leroy n'attendait rien de Cheryl, se confier à elle était déjà énormément, pourvu qu'elle ne le juge pas, certes il semblait jouer la grande déprime, mais à  vrai dire son mal être été surtout dû au fait qu'il avait constamment le mal du pays, lorsqu'il était ici, il avait de plus en plus l'amer ? de tourner le dos à ses responsabilités envers sa famille, de plus il y avait cette réconciliation et toutes les conséquences que cela peut engendrer. Et lorsqu'il était à Paris, il ne supportait pas l'idée de tout laisser derrière lui et cet espoir infini de pouvoir vivre cet amour impossible. Leroy avait constamment l'impression que son cœur se couper en deux et le fait de devoir confirmer qu'il n'était plus bien dans sa peau le perturber et le blessait dans sa fierté et dans son honneur.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Fév - 14:31


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack


Je regardais Jack, un peu stupéfaite, il venait de se dévoiler et je sentais qu’une gêne s’était emparée de lui. J’étais loin d’être bête et j’étais une mère avant tout. Tant de choses se bousculaient dans la tête de mon fils que je me devais de lui donner des explications et des réponses.

- Je vois que je t’ai chagriné et tu te demandes ce que j’ai raconté à Ben. En fait c’est pour ça que tu as fait ta moue. Ben est entré dans ma vie avant notre rencontre, au début c’était de simples sorties amicales et nous nous tenions compagnie. Au fil du temps nous nous sommes sentis attirés l’un par l’autre et quand l’un partait le cœur de l’autre s’inquiétait. Jusqu’au jour ou nous sommes revenus de chez les elfes noirs, ton chagrin était immense et je n’ai pas su faire face. Le soir Ben est passé me voir et je me suis jetée dans ses bras en sanglots, il m’a consolée en me couvrant de baisers. Je lui ai raconté notre aventure, ta gentillesse de m’avoir accompagné chez les elfes noirs, la découverte de la chambre de ta mère et ta façon de t’être replié sur toi-même. Il m’a dit qu’un enfant n’est pas toujours facile à comprendre et qu’il doit aussi avoir ses secrets. Je lui ai dit tout l’amour que j’avais pour tes frères et toi, que d’habitude on se disait tout, que ta réaction avait été brusque pour moi et que tu étais parti. De là il m’a pris à nouveau dans ses bras et nous avons décidé de ne plus nous quitter. Depuis Ben a fait la connaissance de toute la famille et il a été très bien accepté, c’est pour cela que ton avis était important pour moi.


Je regardais Jack et je compris que je devais aller plus loin dans mes réponses et essayer de répondre à ses angoisses. Son regard était tellement attentionné que je sentais qu’enfin il allait donner de lui même et ne pas me rejeter en pensant que je ne le comprendrais pas.

- Est ce qu’un homme peut changer et se faire pardonner ? Je t’avoue que pour cela il faut du temps. Comme je te l’ai dit on ne juge pas sans connaître. Si cette personne est partie depuis longtemps, je dirais qu’il faut lui donner du temps pour juger son comportement et ses actes et ne pas se buter sur les actes qu’il a commis par le passé. Oui je pense que chacun a droit à une seconde chance.

Je regardais Jack qui écoutait attentivement mes paroles mais est-ce que je répondais à sa question ?

- Regardes-moi par exemple, au décès de mon époux j’ai abandonné mes enfants pour aller exterminer les assassins de mon époux, j’étais incontrôlable et j’ai combattu durant deux ans. Si mon fils cadet n’était pas tombé malade, je ne sais pas si je serais revenue à la raison. Ensuite j’ai décidé de repartir sur les routes mais ma famille était rassurée car je ne partais pas au combat mais faire le bien. Un jour je me suis arrêtée à Ad’Lucem dans la maison de mes beaux-parents et j’ai décidé de rester et de me refaire une vie.
-
Jack continuait de m’écoutait avec un grand intérêt.

- La personne qui te met tous ces doutes, est-ce ton père ? Victor c’est ton père ? En ce qui concerne ta fille, attendons de voir Mike. Et comme ça, tu es amoureux !? Si nous parlions de tout ça autour d’un feu de camp ?

La nuit commençait à tomber, nous avions fait pas mal de kilomètres et j’avais besoin que mon fils me parle en me regardant dans les yeux. Comprenait-il enfin à quel point je l’aimais ?

- Je te laisse préparer le camp, je vais chasser. Arranges-toi pour nous faire un lit douillet et donnes ce qu’il faut aux chevaux. A tout à l’heure et réfléchis à ce que tu vas me dire.

J’avais besoin de me défouler un peu après toutes ses révélations. J’avoue que la tristesse de Jack se reportait un peu sur moi. J’avais l’impression de lui apporter très peu d’aide et je me posais beaucoup de questions. Lorsque je revins, Jack avait tout préparait et me souriait.






Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 20 Mai - 15:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Mar - 15:51
Leroy avait besoin de conseil, besoin qu’on le remette dans le droit chemin, besoin d’avoir un avis extérieur. Un peu gêné de se confier ainsi à Cheryl, mais en même temps il n’y a rien de mieux qu’une mère pour comprendre ce genre de situation et trouver une solution de réconfort. Surprit que l’elfe le connaisse aussi bien, à croire qu’elle arrivait à lire en lui comme dans un livre ouvert. Écoutant avec une grande attention la réponse à la question qui le chagrinait tant, un peu mal à l’aise, après tout à l’entendre c’est lui qui les avaient rapprochés, du coup il s’en voulait de sa réaction face à Ben. Réfléchissant, tout en offrant une réelle attention à sa mère de cœur, grimaçant, il aurait dû se douter de sa réponse, mais pour lui, pour le moment il ne voyait pas comment il pouvait pardonner Victor, Jack avait encore beaucoup trop de rancœur envers ce dernier.

-Mère, voyons ça n’a rien à voir ! Ce combat tu l’as mené par amour et pour sauver l’honneur de ton défunt mari ! Tu ne connais pas mon père, il est l’incarnation du mal, Victor lui agit que par égoïsme, vanité et pour son propre profit personnel…

Leroy n’avait pas pu se retenir lorsque Cheryl lui avait raconté un moment sombre de sa vie pour lui donner un exemple. Évidemment qu’il savait et qu’il était conscient que tout le monde peut faire des erreurs. Mais à vrai dire il aurait vraiment préférer ne jamais connaître son père et à la ferveur de ses paroles, on pouvait sentir qu’il retenait sa rage, sa colère et sa haine envers cet homme. Jack n’était pourtant pas une personne colérique et qui s’emballe sur un coup de tête, il était même plutôt pacifique, mais voilà Victor avait le don de le mettre hors de lui. Écoutant à nouveau sa mère adoptive, se montrant à nouveau un peu grincheux à ces questions et à vrai dire il était assez content de faire un pause, de faire le point et de réfléchir, voir peut-être se vider l'esprit. Surtout qu'il voyait quand se confiant il apportait beaucoup de soucis à Cheryl, il voyait bien que sa bonne humeur s'était un peu dissipé. Du coup il laissa l'elfe allait chasser et fit un petit sourire et un hochement de la tête. S'appliquant à faire un bon campement, s'appliquant et même d'ingéniosité pour crée un vrai petit cocon tranquille et douillet, à croire qu'il a prit les paroles de Cheryl au pied de la lettre comme si cela lui permettait de s'excuser à nouveau de l'impliquer dans ses problèmes personnels. Lorsqu'elle revenu avec un beau butin Jack prit une grande bouffée d'air, il prit avait la ferme attention de s'expliquer.

-Cheryl assieds-toi et laisse-moi m’occuper du reste… Lorsque j'étais petit ma mère me parler souvent de mon père, me racontant des histoires fabuleuses… C'était un véritable héro, un colonel dans l'armée… Ma mère me parlait constamment de lui avec une tel ferveur, un tel amour comme si ce partage nous faisait oublié que je ne l'ai jamais connu… Et puis un jour, il eut cette terrible nouvelle qui à bouleversé Judy, tellement qu'elle en est tombé gravement malade… Il y a quelques mois, un homme est venu chez moi avec toutes sa famille et des lettres d'amour avec l'écriture de Judy ma annoncé qu'il était mon père. Je l'ai tout de suite reconnu et j'ai tout de suite compris, du coup je n'ai pas pu m'empêcher de l'agresser physiquement… C’était l'homme qui avait rendu malade ma mère ! Comment il ose revenir dans ma vie alors qu'ils nous a abandonner ? Comment un homme peut faire souffrir autant la personne qu'il aime ? Victor a eu un terrible accident, il est resté dans le coma pendant trois mois et il avait perdu la mémoire et surtout il avait un nouveau visage… Pourtant ça ne l'excuse en rien ! Quand je pense qu'il a osé venir se présenter et annoncer à sa femme et à son fils sa propre mort !

Ce qui surtout le faisait enragé c'était que jusqu'à son dernier souffle Judy avait jamais cesse d'espérer son retour, il entendait encore ces dernières paroles "Jack, mon petit garçon soit fort… Ne t’inquiète pas je serais toujours avec toi comme là été ton père..." Alors que Judy avait eu la maladie d'amour, Victor lui avait refait sa vie, une nouvelle femme et des enfants qu'il a élever. Contractant sa mâchoire et les poings trop fier pour laisser couler les larmes qui lui était monté aux yeux. Oui pour Jack s'était à cause de Victor s'il était devenu orphelin, secouant un peu la tête. Finalement cela ne l'avait pas franchement aider de parler de son enfance et de son problème qu'il avait envers Victor, ce père qui vient de rentré dans sa vie comme si de rien. Il venait de se confier à cœur ouvert à Cheryl et il espérait qu'elle ne lui ferait pas trop la morale, juste qu'elle trouverait les mots pour l’apaisée, le guidé. Oui il espérait vraiment qu'elle mesurait l'effort qu'il venait de faire en donnant de sa personne.

-Tu sais, je peux bien te l'avouer… Ben est l'image que j'ai d'un père, il est ouvert, compréhensif… Mais je n'ai pas vraiment apprécié sa familiarité et surtout je ne peux m'empêcher de me méfier de lui… Je ne supporterais pas de voir ma mère à nouveau souffrir à cause d'un homme et de l'amour qu'elle lui porte !

Rougissant un peu, mais au moins il était sincère, franc et s'ouvrait. Tout en parlant il s'était occupée de cuir la viande en la faisant tourner au-dessus du feu. Heureusement cette dernière était prête, ils allaient pouvoir ce mettre à table et manger, cela permettra de reprendre son esprit et son aplomb. Même s'il savait que son histoire n'est pas rose et il se demandait vraiment si avait raison de mêler Cheryl à tout ça car il lui apporté des soucis en plus.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Mar - 16:35


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack


Je revenais les mains pleines et Jack était fier d’avoir tout préparé.

- Je vois qu’au moins tu sais toujours me faire plaisir. Je trouve que tu as fait un parfait nid douillet, reste à le tester...

Je plaisantais et Jack me demanda de m’asseoir qu’il s’occupait du reste. Je m’inquiétais un peu, j’avais peur de l’avoir encore froissé mais non, il se mit à parler. Sa mère pensait que son père avait disparu et s’en était rendue malade à mourir et ce dernier venait de réapparaître dans la vie de Jack avec sa nouvelle famille et lui avait expliqué avoir perdu la mémoire.

- Voilà une histoire terrible pour toi mais cependant j’ai des questions qui viennent se broder et j’espère que tu vas me répondre. Depuis combien de temps ton père a t-il retrouvé la mémoire ? Quand a t-il retrouvé les lettres de ta mère et qui les lui a données ? Comment la mémoire lui est-elle revenue ? Le lui as-tu demandé ?

Il me regardait et semblait surpris par mes questions.

- Je ne sais pas si tu dois lui tenir rancune, tout dépend de ses réponses. Quand à Ben, je puis t’assurer qu’il m’aime vraiment, cependant nous sommes des combattants et nous savons l’un comme l’autre que nous ne sommes pas à l’abri de nous faire tuer, du moins lui car je ne peux mourir mais je souffrirais terriblement au cas où. Mais il m’a promis de ne plus prendre de mission à risques ou alors en ma compagnie, tu connais la puissance de ma magie ?

Il me sourit.

- Si tu veux je pourrais aller voir ton père avec toi, et puis tu me présenterais comme ta mère adoptive.

Je lui disais cela en souriant

- D’abord, il n’y a pas que lui qui a refait sa vie, toi aussi tu as une nouvelle famille même si ce n’est qu’une famille d’adoption. Nous t’aimons très fort et crois-moi Ben ne faisait pas plus de familiarité avec toi qu’avec mes autres fils, il vous a tous mis à la même enseigne. Je t’aime et je ne veux pas que tu sois malheureux et une mère est toujours là pour aider ses enfants en toute circonstance. Donc nous nous occupons d’abord de voir Mike pour Abby et ensuite nous irons voir ton père...enfin...si tu veux de moi. Alors on la goûte ta cuisine ou on la regarde ?

Je lui fis un grand sourire et passais ma main dans ses cheveux pour le taquiner. Il était à nouveau mon Jack et plus le garçon grincheux qui avait rencontré mon fiancé.






Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 30 Juin - 16:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Mai - 9:22
Leroy ne pouvait plus imposer à Cheryl ses sottes d'humeur et son air renfrogné. Après tout elle ne cherchait qu'à l'aider et à le guider, il n'avait aucun droit de se montrer froid et distant, surtout qu'il savait pertinemment que cela pouvait blesser mentalement et moralement Cheryl. Alors oui Jack avait prit son courage à deux mains et pour la première fois de sa vie il parla de son enfance et surtout de ce démon qui aujourd’hui revenait le hanter, celui d'avoir grandit sans une figure masculine, finalement il ne voulait pas l'admettre mais au fond de lui il était resté ce petit garçon blessé de voir sa mère mourir sous ses yeux. Par le destin il était resté cet enfant devenu orphelin. Prenant une voix sereine, il débita son histoire, légèrement hachée et hésitant, le jeune soldat remercia sa mère adoptive  de lui laisser le temps et surtout de l'écouter sans le couper, pourtant lorsqu'il entendit ces paroles il se demanda si finalement cela avait été une bonne idée de se confier et de partager ce poids qu'il portait maintenant depuis des années. Évidemment ces questions était normales vu que l'elfe était ce qu'on appelait une mère poule, elle avait donc besoin d'en savoir plus pour parfaitement identifier la menace pour mieux protéger ses petits. Un peu las, Leroy n'eut cependant aucun besoin de réfléchir pour donner les réponses aux questionnements de Cheryl.

-Victor a retrouvé la mémoire il y a quatre ans, au moment où j'ai été envoyé dans ce monde… Quand aux lettres d'amour de ma mère, c'est plus compliqué… Ces dernières l'ont suivi dans ses affectations et l'ont suivi sans qu'elles n'arrivent à destination, mais lorsqu'il fut blessé ces dernières sont arrivées à son hôpital, au début les médecins les ont gardées puis lorsqu'il reprit conscience il reçut les lettres, mais avec son amnésie ces lettres n'avaient plus aucune signification… Du coup même si cela fait presque une vingtaine d'années qu'il les possède, soit il les avait oubliées dû à sa perte de mémoire, soit elles n'avaient aucun sens… On peut dire que c'était comme le serpent qui se mord la queue… Quand à sa mémoire cette dernière est revenue très progressivement d'abord il s'est souvenu de son histoire, de sa vie jusqu'à une certaine période, déjà cela lui a pris une dizaine d'années et puis seulement ensuite il comprit les lettres et retrouva complètement la mémoire... Mais quelle importance à présent ? Victor a refait sa vie et a une nouvelle famille, alors qu'il savait pertinemment grâce aux lettres qu'il en avait une épouse et un fils et qu'il ne sait même pas donner la peine de se battre pour nous retrouver...

Il s’abstenu de haut et fort son incompréhension et de dévoiler sa sourde colère car en réalité ce n'était le fait que ce dernier l'ai jamais vu grandir qui était la cause de ce remord de cette haine, mais bien le fait que si Victor aurait prit son courage pour comprendre ces lettres et pour les chercher lui et Judy, peut-être que sa mère ne serait pas morte de chagrin et peut-être qu'il n'aurait pas fini orphelin. Mais non, voilà que cet homme après plus de vingt ans débarquait avec sa nouvelle vie et sa nouvelle famille lui apprendre qu'il était cet homme qui n'était qu'un souvenir d'un passé perdu. Revenant à la réalité écoutant Cheryl, souriant et soupirant légèrement, Leroy devait admettre que sa présence était très réconfortante, pris par l'émotion où juste un surplus d'amour le jeune homme la pris dans ses bras, se collant à elle, posant sa tête contre sa poitrine, resserrant délicatement son étreinte. Cheryl était plus douce que du coton et de la guimauve, esquissant un petit sourire, appréciant ce moment, lui qui n'était pas franchement démonstratif de ses sentiments semblait se lâcher. Restant quelques longues secondes ainsi puis il relâcha son emprise et avant de mettre à nouveau une distance entre eux, il déposa un léger baiser sur son front. Ensuite il s'occupa de servir sa mère de cœur et lui même, il était temps de manger et mieux valait peut-être mettre le sujet entamé de côté et discuter de quelque chose de plus gai, alors il prit cette fois-ci les devants.

-Puisque tu as présenté ton nouvel amoureux, tu as du coup des nouvelles de grand-père et des frangins ! Ils ne t'ont pas trop charriée j'espère… M'man dis toi comment et quand toi et Ben avez-vous décidé de sauter le pas de vivre ensemble ? Est-ce que cela semblait si évident qu'un nez au milieu de la figure ? En tout cas ça se voit qu'il te comble de bonheur !



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Mai - 17:53


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack



- Eh, petit bonhomme, un câlin et tu veux changer de sujet ? Ok, je veux bien mais après une petite parenthèse qui te fera un peu réfléchir à tes futurs actes. Tu me dis que ton père a une autre famille et que tu lui en veux pour ça ? Et toi ? Tu n’as pas l’impression que tu t’es créé une nouvelle famille ? Je suis qui moi ? Tu ne crois pas qu’une autre mère va pouvoir te piquer à moi, même si cette dernière est mariée à ton père ? Et puis, tu ne peux oublier ton amour pour la petite Abigail, qui je te rappelle, tu considères comme ta fille. Une mère, une fille, un grand-père adoptif, des frangins......hum !........c’est pas une famille ça ? Reviens me faire un câlin et je te donne les réponses que tu attends.

Je plaisantais et je le pris dans mes bras, je le serrais très fort en lui caressant les cheveux. Je lui fis un tendre baiser sur le front et il se redressa ;

- N’aies pas peur de montrer ton amour pour autrui. Moi je sais que tu m’aimes et tes élans de tendresse me le prouvent. Mais toi, laisses-toi aimer, tu n’as pas le droit de repousser les gens qui t’aiment. Ben t’aime et il ne te volera pas mon amour, ce n’est pas pareil. Laisses-le t’aimer comme son fils ! Pour ce qui est de grand-père et des frangins comme tu dis, ils vont bien. Tout est rentré dans l’ordre depuis que Sélicia est de retour. Elle a du mal à se remettre mais elle est entourée de personnes qui l’aiment et tout ira bien pour elle, il faut du temps. Ton grand-père a fait d’autres découvertes sur le bracelet, il faudra que tu lui rendes visite un de ses jours, il m’a affirmé que j’étais incapable de comprendre.

Jack souriait et cela me faisait du bien de le voir ainsi. Il me promit d’aller voir son grand-père dès qu’Abigail irait mieux.

- En ce qui concerne Ben et moi, franchir le pas n’était que l’étape logique pour vivre notre amour librement. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Tout comme je suis heureuse lorsque tu me rends visite et que je peux t’avoir pour moi toute seule. Ben ne se mettra jamais entre nous si tu as besoin. N’est-ce pas le cas aujourd’hui ? Ne sommes-nous pas seuls et bien. C’est tellement agréable de se redécouvrir et de mieux se connaître. Bientôt nous serons chez Mike et nous verrons ce qu’il proposera pour Abigail. Et ne lui en veux pas s’il te propose une solution que tu as essayée, je suis sûre qu’il te sera d’une grande aide. Et surtout pas de crise de jalousie, c’est un ami, je ne l’ai pas adopté, il a toujours ses parents et les aime de tout son cœur.

Jack me regardait et me dit que cela lui faisait du bien d’être auprès de moi. Nous nous couchions, la route était encore longue. Encore une nuit à la belle étoile et après-demain nous serions chez Mike.




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Juin - 15:27
Aux paroles de Cheryl Jack comprit que peut-être il se montrait trop égoïste, réfléchissant. 2Tait-ce vraiment le fait que son père est refait sa vie qui le rendait aussi colérique car après tout lui aussi avait à présent une nouvelle famille et on ne pouvait blâmer personne. Il avait plutôt mal digérer le fait qu'un homme qu'il pensait mort revienne sans prévenir dans sa vie en si imposant presque de force, mais là aussi la réaction de Leroy était peut-être exagérée. Il trouva le discours de l'elfe dur et pourtant tellement juste. Oui elle semblait avoir pesée ces mots et ces propos. Que pouvait-il répondre ? Elle avait raison et il allait avoir dû mal à l'accepter, pour son bien il allait devoir effectivement donner une petite place à Victor dans sa vie et cela ne l'enchanter guerre. Pourtant il se promit d'y réfléchir et de faire le point avec lui-même, c'était important pour Abigail et pour qu'enfin il retrouve un équilibre et surtout que cette histoire arrête de le tracasser.

-Tu as sûrement raison... Je crois qu'en réalité j'ai pris peur à ce que cela allait changer dans ma vie... Il est revenu tellement sans prévenir et à s'imposer pour retrouver sa place de père du jour au lendemain... En tout cas tu es toujours de bon conseille et rien ne pourra te remplacer dans mon cœur !

Se laissant câliner par sa mère adoptive, qui aurait cru quand changeant de monde il y trouverait une famille, des gens près à l'accueillir et qu'il l'aimait tel qu'il était. Il fut très attentif aux réponses de ses questions sur la relation qu'elle avait à présent avec Ben. Non pas qu'il en fut déçus, mais à vrai dire il se doutait un peu qu'elle lui répondrait ça. Haussant les épaules lorsqu'elle lui fit remarquer qu'il pourrait se montrer plus affectueux envers ceux qu'il l'aimait et pas seulement avec elle. Une chose qui n'était pas dans les habitudes du jeune homme, mais il était prêt à faire des efforts. Après tout il n'avait aucune raison de repousser Ben où quiconque avait besoin de son soutien où qui désirait faire partie de sa vie.

-Je veux bien faire un effort et me montrer moins renfermer à l'avenir. Pas qu'inquiétude j'apprends rapidement de mes erreurs et j'ai compris que la jalousie est un vilain défaut.

Notant qu'il allait devoir rendre une petite visite à son grand-père et au reste de la famille, histoire d'avoir des nouvelles et de passer un peu de temps avec eux, c'est vrai qu'il ne les avait pas vu depuis un bon moment ! La nuit fut déjà bien entamé et les deux personnes prirent la décision d'être raisonnable et de se coucher tôt, surtout qu'en plus demain ils avaient de la route à faire. Néanmoins il fut surpris qu'elle ne soit pas d'avantage curieuse part rapport au fait qu'il était amoureux. Mais il ne se faisait pas, vu qu'ils avaient encore du temps ensemble elle allait sûrement profiter de la journée de demain pour le taquiner et en savoir d'avantage.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Juin - 15:07


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack



Jack finit par admettre que j’avais raison et enfin il se laissait aller à montrer son affection et qu’il n’était pas une brute épaisse qui ne pensait qu’à lui-même. J’avais réussi à lui démontrer que malgré ses défauts de nombreuses personnes l’aimaient et qu’il fallait qu’il montre un peu plus de souplesse face à elles voir à montrer ses faiblesses comme à moi.

J’étais fatiguée, la journée avait été rude et je finis par m’endormir toute calée contre Jack. La nuit se montra réparatrice et je me réveillais en pleine forme. Jack revenait avec le petit déjeuner, des fruits et  des baies. Nous nous régalions et nous mettions à préparer nos affaires en vue de reprendre la route.

Jack sella les chevaux et nous voilà repartis. La route allait être longue mais encore une nuit à la belle étoile et demain nous serions chez Mike. Je me demandais quelle serait la réaction de Jack lorsqu’il se trouverait face à ce beau jeune homme et à sa compagne qui était très belle d’après ce que j’en savais, vu que je ne la connaissais pas encore. Mais au fait Jack m’avait parlé d’un éventuel amour.

- J’étais en train de réfléchir et je viens de réagir qu’une question qui me brûle les lèvres avait été omise de poser. Il me semble que tu m’as dit que tu étais amoureux ? Maintenant il faut m’en dire plus ! Comment s’appelle t-elle ? Où vit-elle ? Quelle âge a t-elle ?

Je le regardais d’un air espiègle et je fronçais un sourcil :

- Est-ce que je la connais ?

Et là je levais les deux sourcils en souriant et en me mordillant le coin de la lèvre. Jack avait rougi comme un petit enfant.





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Juin - 14:15
Leroy ne fut pas surprit, il s'était douté que Cheryl allait le cuisiner pour en savoir d'avantage sur cette femme qui faisait battre son cœur. L'elfe avait-elle fait express pour que la veille tous les thèmes mit à par celui là soit abordée ? Ainsi elle aurait toute la journée et la soirée pour le questionner. Souriant en écoutant ces questions, malin il allait aussi jouer et ne pas simplement lui répondre simplement, sinon ce ne serait pas du jeu et surtout se serait trop facile. Néanmoins il du admettre que sa dernière question le troubla et le fit rougir. Sans le vouloir il venait de se trahir car oui en effet les deux femmes se connaissaient, il ignorait leur relation, mais il savait qu'elles avaient vécu certaine choses ensemble. Leroy eut beaucoup de mal à déglutir, réfléchissant rapidement. Certes lui était presque sur de ses sentiments, mais il ignorait encore si ses derniers étaient partagés où non, encore faut-il qu'il avoue à la jeune femme ses sentiments pour elle. Finalement, l'amour n'était pas aussi simple et pas aussi évident.

-Un avantage que tu la connais, ainsi je n'aurais pas à faire une présentation comme l'exige la tradition. Amoureux, cela ne fait que quelques semaines que j'ai mis ce mot sur les sentiments que j'éprouve… Tu comprends on est tellement complice, je ne veux pas la perdre, je ne veux plus faire la même erreur…

Baissant la tête, souriant mélancoliquement en voyant sa main mécanique. Tout en se rappelant de sa première amoureuse, s'était une fée, mais il comprit rapidement que ce n'était qu'une simple passion physique et non un sentiment d'amour profond. Le sentiment qui l'habitait était bien plus fort que tout ce qu'il avait ressentit. Lorsqu'il était près d'elle il se sentait comme apaisé et dans une sensation de béatitude qui le rendait heureux. A l'inverse lorsqu'il était loin d'elle, il ne cessait d'avoir une pensée pour elle.

-Elle est dans mes âges… Où vit-elle c'est une question piège, tu devrais plutôt me demandé d'où est-elle originaire !

Voyant sa mère commençait à perdre patiente et en voyant que son petit jeu commençait à l'exaspérée, Jack finit par vendre la mèche et répondit sérieusement à la dernier question qui n'avait pas encore trouver réponse.

-Bon traite de plaisanterie… Elle s'appelle Kim… Kim Lewis

Il aurait pu en dire plus, mais il guettait attentivement la réaction de Cheryl pour voir comment elle allait prendre cette révélation.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Juin - 16:18


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack



- Kim ! En effet je la connais. Elle est toujours partante pour aider son prochain et elle nous a beaucoup aidé dans le médaillon. Mais là j’avoue que vous cachiez bien votre jeu, j’ai rien vu et pourtant notre quête n’est pas si vieille, vous deviez déjà être ensemble ?


Je regardais mon Jack qui était aussi rouge qu’une pivoine. Il était attendrissant ainsi mais je n’allais pas le laisser se poser d’autres questions.

- J’approuve entièrement ton choix, elle est jolie, elle est intelligente et elle est de ton monde. Mais pourquoi me dis-tu que tu ne dois pas faire la même erreur, tu as eu une déception sentimentale ?

Et voilà que je me montrais à nouveau curieuse mais Jack me dit qu’en fait ce n’était qu’une passade qu’il avait eu avec une fée mais qu’il n’était pas amoureux. Nous avancions tranquillement dans les bois de Dendrelia, l’air était frais et j’apprenais à mieux connaître Jack. Il en avait mis du temps à se confier et pourtant s’il savait comme j’attendais ce moment, le voir me parler sans contrainte et sans arrière-pensée. La journée se passa sans encombre et le soir devant notre feu de camp, je remis son amour en question.

- Quand nous la présenteras-tu officiellement ? Je veux dire à Ben et moi pour commencer et ensuite à ta nouvelle famille. Nous désirons tous ton bonheur et nous te sommes redevables donc si nous pouvions vous offrir quelque chose qui vous fasse plaisir, vous nous combleriez de bonheur.

Jack me dit qu’il en parlerai avec Kim car maintenant il ne prenait plus seul les décisions.

- Quand je pense que tu m’as fait une crise de jalousie pour Ben qui te désirait comme fils et que toi tu nous cachais cette relation ! Je me dis que tu mériterais que je t’arrache les oreilles.

Je fis mine de le faire et nous partions d’un fou rire communicatif. Nous mangions un morceau et nous nous installions pour la nuit. Demain Jack allait rencontrer Mike.






Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 4 Aoû - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juil - 20:50
Leroy ne pû s'empêcher de rougir à ses paroles et surtout à la réaction de sa mère adoptive. Roulant des yeux, en remarquant qu'elle se faisait tout un film. La laissant parler, souriant, gardant le silence et alors qu'elle semblait attendre une réponse de sa part où une réaction, d'une voix délicate il avoua à Cheryl.

-Mère, je vous ai dis que j'étais amoureux… Je n'ai donc en aucun cas avouer mes sentiments… Nous sommes que d'excellents amis avec une grande complicité… A présent de je sais que je l'aime il me faut d'abord la courtiser.

Rougissant, en tout cas cela lui faisait chaud au cœur de savoir que sa mère été tout à fait prête à accepter Kim dans leur famille. Il se promit que lorsqu'eux deux ce serait officiel il la présenterait dans les règles de l'art à sa famille adoptive. Mais pour le moment il devait d'abord la courtiser et être sûr que ce sentiment d'amour soit partagé. Jouant la comédie lorsqu'elle fit semblant de lui tirer les oreilles. La journée passa et le soleil déclinait encore une nuit à la belle étoile et deux heures de cheval et ils seront chez Mike. Le jeune père dû admettre qu'il était à la fois impatient de le rencontrer et en même tant un peu inquiet. Mais encore une fois sa maman poule était là pour le rassurer et lui faire changer un peu les idées. Du coup la soirée fut spontanée entre rire, et confidence un peu honteuse mais rigolote.

P.S : Je te propose de conclure ce RP puis d'en faire un autre avec tes deux personnages...



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2207

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Aoû - 14:51


La magie et tous ses mystères


Feat LEROY Jack



Quel plaisir de voir Jack se confier et se dérider spontanément. Nous passions la soirée à parler de tout et de rien et c'est ainsi que le soir tomba et nous rappela qu'il fallait penser à dormir.

Ce fut dans cette bonne ambiance que se terminait notre périple, demain commençait une nouvelle aventure.




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Aoû - 20:03



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
La magie et tous ses mystères (Pv: Cheryl Daynight)
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Cours de Niveau 1, la Magie dans tous ses Etats !
» Rickon "Il y a de la magie à livrer combat au-delà de ses propres limites; c'est cette magie qui fait que l'on prend tous les risques pour un rêve qu'on est seul à connaitre."
» Tous ce que vous devez savoir sur Beauxbâtons
» Joyeux noel à tous!
» Rituels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-