AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La sphère des brumes [Feat Tyler]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Invité
Invité

Jeu 29 Jan - 18:37

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Un arrêt dans une auberge entraîne souvent des histoires et cela s’enchaîne sur des rumeurs. Du moins, il y a toujours quelqu'un qui se met à raconter une rumeur sur n'importe quoi quand cette personne devient un vrai sac à vin après plusieurs verres d'hydromel. Une vieille légende racontait par monts et par vaux dans ce genre d'endroit et bien entendu quelqu'un finit par l'entendre. Une sphère des brumes ? Intéressant... Même très intéressant. C'était certainement une légende, mais pour Adelia pas le temps de savoir si cela est une rumeur, une légende ou un fait, il lui fallait aller en terre hostile. Enfermé dans sa chambre d'hôte, elle faisait les cent pas, réfléchissant à comment se rendre en territoire hostile sans se mettre en danger. On raconte pas mal de chose sur ces terres, un brouillard épais qui vous fait perdre la raison. Ce brouillard permet de voir des choses qui n'existent pas, au point qu'on en vient à tuer ceux avec qui on se trouve. Il est impossible de le contrecarrer et il se situe dans la forêt noire qu'il faut traverser pour se rendre dans ces terres. Adelia eut un frisson, elle n'avait pas vraiment mis les pieds sur les territoires des sorciers noirs, mais comptait bien si rendre. Cette sphère pouvait renfermer quelque chose de puissant pour mener à bien leur quête de pouvoir à travers les autres terres. Les sorciers noirs ne rêvaient que de conquête et de destructions et cette sphère servait certainement à ça. En la contournant, mais cela prendrait des jours. Il suffirait de se dire que ce n'était qu'une illusion, Adelia le savait, mais on arrive à un point que le gaz vous fait voir des personnes ou des choses qui ne sont pas là. Elle soupira, arrêta de faire les cent pas et s'approcha de la fenêtre, il était encore tôt, et le marché se mettait doucement en place. Adelia se tourna vers le lit, attrapa son sac, son épée et passa la porte, qu'elle laissa ouverte. En arrivant en bas de l'escalier, la fille de l'aubergiste la salua et lui tendit un panier de nourriture. Adelia hocha la tête et quitta les lieux. Elle faisait le voyage seule depuis quelques jours et était retourné dans son village, revoir sa famille. Son frère, Lysandre, s'était mis au combat à l'épée et l'avait défiée quand elle était apparue près des champs de leur maison. Un combat s'était alors engagé et en quelques coups, son jeune frère s'était retrouvé au sol l'épée sur la joue. Il avait voulu par la suite, la suivre, Adelia ne voulait pas l’entraîner dans ce genre d'aventure, il fallait qu'il aide leur père à la forge. Elle remonta plusieurs ruelles et remarqua que quelque chose n'allait pas. Discrètement, elle sortit son épée et tourna dans une ruelle puis attendit. Quelqu'un surgit alors, elle planta son épée sous le cou du nouveau venu. Lysandre, son jeune frère, se tenait devant elle, les bras en l'air, le souffle coupé. Elle rangea son épée et le gronda en le secouant, que c'était dangereux là où elle se rendait et qu'il devait retournait auprès de leurs parents. Il insista qu'il voulait la suivre et qu'il savait magner l'épée, il sortit cette dernière et la fit tomber. Adelia leva les yeux au ciel et l'attrapa par le col dès qu'il eut ramassé son épée, l'obligeant à marcher devant-elle. Elle finit par l'attrapa par le bras et le tourna vers elle. Lysandre lui lança qu'il la suivrait encore si elle le raccompagnait à la maison ou même si elle l'obligeait à partir. Il était pourtant hors de question de faire demi-tour pour elle. En soupirant, elle le lâcha et lui demanda de porter le panier et de la suivre. Tout en traversant le village, Adelia songea au terre hostile, à la sphère des brumes et à la rumeur qui l'accompagnait, puis se tourna vers son frère qui marchait d'un pas maladroit. Ils marchèrent ainsi jusqu'à la sortie du village Skeylir pour se rendre à Ad'Lucem et de là, se rendre en territoire hostile. Ça leur prendrait plusieurs jours pour s'y rendre et Adelia espérait ne pas croiser de sorciers noirs ou créatures du même genre. Ils arrivèrent à la lisière d'un bois et elle marcha au côté de son frère gardant sa main sur son épée tout en avançant.

Après plusieurs lieues, ils firent une première halte. La nuit n'était pas encore tombée, mais Adelia ne voulait pas mettre plus en danger Lysandre. Elle l'envoya ramasser du bois et de ne pas s'éloigner, restant à porter de voix s'il y avait une mauvaise rencontre. Ils établirent leur camp avec leur peu de moyens et commencèrent à manger ce qu'il y avait dans le panier de l'aubergiste avant de passer la nuit à la belle étoile. Au lendemain, ils ramassèrent leurs affaires et reprirent leur chemin avant de voir quelqu'un sur le bord du chemin.



Dernière édition par Adelia Eckhardt le Jeu 5 Fév - 22:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 3 Fév - 10:58







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Ce matin là, j'avais décidé de partir à l'aventure comme l'on dit couramment. Je ne savais pas vraiment encore ce que j'allais faire mais j'en avais assez de rester là dans ce domaine que je ne cesse d'agrandir. J'avais envie de me venger, une vengeance redoutable contre les sorciers noirs. J'étais un traître pour notre peuple et un ennemi pour la population humaine. Mais cela m'importait peu, je vivais seul, je faisais ma justice comme je l'avais toujours fait. Je suis un type sanguinaire, pas très aimable, mais j'étais quelqu'un de vrai, je ne portais pas des masques pour paraître quelqu'un d'autre, j'étais libre comme les éléments de la nature. Je pris alors quelques ressources pour partir. J'avais également Thunder qui n'avait qu'une seule hâte, partir au galop traverser des plaines embrumées. Malgré que je sois expatrié de mon peuple, je ne me lassais pas d'y retourner, les paysages y sont uniques et c'est bien le seul endroit sur cette pauvre planète où je pouvais m'entraîner contre des êtres supérieurs, les humains sont tellement vulnérables. J'étais donc parti aux aurores.

Je claquais la porte et la fermais magiquement, je partis alors comme un éclair de chez moi. Cela faisait tellement de bien de se sentir vivre. Les près était gelé et pourtant je ne portais que mon pauvre pull en laine que j'avais fait par mes propres moyens. Thunder, la crinière au vent. Nous partions en direction de notre ville humaine favorite Ad Lucem. J'aimais bien cette ville, c'était un endroit où vous aviez un ragot à la minute et aussi où l'on peut se pointé nu comme un ver, limite personne ne le remarque donc sans me cacher d'être sorcier noir, je pouvais me promener sans problème dans les rues. Alors que nous arrivions à proximité de la lisière de la forêt, je sentais que Thunder était nerveux, il avait un senti un danger. Oui, mon superbe étalon noir comme la nuit avait ce genre de don de ressentir le danger pour moi et pour lui. Je freinais donc l'allure en tirant sur les liens en cuir relié à sa tête. Je vis alors un jeune homme accompagné d'une femme. Ce n'étaient que des silhouettes. Le temps n'était pas encore très clair et je m'approchais pour mieux les voir. J'étais intrigué, pourquoi Thunder les avaient-ils ressentis comme étant de potentielles menaces, je ne comprenais pas.

Ce visage ne m'était pas complétement inconnus. Pourtant, je ne connaissais pas énormément d'individus de races inférieures mais c'est bien elle. Adelia, elle m'avait marqué mais je ne me rappelais plus pourquoi, cela faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vu. Je descendais alors de mon étalon et une fois pied à terre, je voyais que le jeune homme était effrayé. Pouvait-il sentir que j'étais un sorcier noir. Son mouvement de recul me faisait sourire, pauvre être stupide. Adelia était aussi surprise que moi et nous échangions un regard intense lourd.

"- Bonjour Adelia, Lysandre qu'Est-ce qui vous amène ici, vous allez en territoires hostiles ?


La magie noire était une bonne alliée pour connaître les prénoms des gens, alors autant en profiter et ne pas se voiler la face, appelons les individus comme il se doit.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 5 Fév - 23:07

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Ils n'avaient rencontré personne depuis leur départ de Skeylir. C'était la première personne qu'ils croisaient, à croire que tout le monde s'était passé le mot ou s'était engagé pour les guerres à venir. Adelia avait fait plusieurs quêtes, avait aider des villageois et était venu en aide à Cheryl puis de nouveau aidé Patrick en terre des fées, à présent, elle voulait être seule. Elle était venue voir sa famille après avoir aidé les villageois démunis et était retournait les voir après sa quête chez les fées. Lysandre était à présent à ses côté et elle se devait de le protéger, ce dernier croyait être assez fort pour ne pas la décevoir, mais Adelia savait au fond d'elle que Lysandre avait encore ses peurs d'enfant. Il n'avait que 15 ans et restait pour elle que son petit frère. Il n'était pas grand, était maladroit, mais savait se montrer persuasif quand il voulait quelque chose, comme hier quand il a dit à Adelia de la suivre tout de même. Mais là où elle se rendait, c'était dangereux, la brume de la forêt-noire pouvait les retourner l'un contre l'autre et elle ne voulait pas le tuer. L'homme qui se présenta à eux, Adelia l'avait déjà croisé en des temps incertains, époque où elle ne savait pas se servir de ses pouvoirs. Ce dernier l'avait enfermé dans une grange avec Kim. Adelia eut un frisson et plissa les yeux, elle fit reculer son jeune frère de quelques pas, mais il réussit à regarder au-dessus de son épaule en se mettant sur la pointe des pieds. Tyler savait pertinemment où se rendait Adelia, c'était un sorcier noir qui se disait être un traître ou être en dehors de tout ce qui se passait. Adelia ne le croyait pas, qu'est-ce qu'il avait bien pu faire pour trahir son peuple. Elle le dévisagea un instant, le regardant de haut. Elle en avait tué pas mal de sorcier noir, d'orc et d'autre créature maléfique ces derniers temps, un de plus ou un de moins, traître ou pas, elle pouvait encore le faire. Lysandre demanda si elle le connaissait et elle lui répondit que malheureusement oui.

« - Qu'est-ce que tu fais sur le chemin d'Ad'Lucem ? Si tu le sais pour nous, pourquoi tu pose la question ? »

Adelia fit passer Lysandre devant elle sans prêté plus d'attention à Tyler et poussa son jeune frère pour qu'il marche plus vite. Elle se tourna vers Tyler.

« - Pour résumé ce que tu sais déjà, oui nous nous rendons en terre hostile, et puisque tu lis si bien dans la tête des gens, je suis à la recherche de la sphère des brumes ! Je suppose que tu ne vas pas nous aider, c'est dans ton pays natal et je suppose encore que tu sais de quoi je parle ? Personne ne semble vouloir aller vérifier et les rumeurs vont bon train dans les auberges de villages ! J'ai vu des sphères étranges dans des campements de sorciers noirs ! »

Lysandre ouvrit de grands yeux en entendant que l'homme devant-eux était un être des ténèbres et que sa sœur voulait se rendre en terre hostile. Adelia lui fit une remarque désobligeante du fait qu'il avait cas rentrer à la maison s'il avait peur et Lysandre crisa les bras en lui parlant d'aventure. Il était aussi têtu qu'elle, même s'il n'était pas du même sang, Lysandre et elle étaient pareil.

Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 10 Fév - 19:38







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Adelia commençait à comprendre quel personnage j'étais. Il est vrai que je savais déjà ce qu'il en retournait et pourquoi ils étaient ici et également ce qu'ils recherchaient. On ne pouvait rien lui cacher, cependant elle avait tort sur certains points, je savais à quel point cette sphère était dangereuse et j'allais bien évidemment partir à la rechercher. Cependant, je doutais quant à ses intentions, je crois qu'elle ne savait guère plus de choses qu'il est commun d'entre dans les légendes mais tout cela était bien loin de la vérité. Les Territoires Hostiles étaient eux aussi bien plus étranges et sombres que l'on ne le raconte. Je me devais de les protéger car j'avais confiance en Adelia et je sentais bien que je pouvais avoir besoin d'elle à un moment donné, il fallait que je conserve notre lien, même s'il était qu'infime jusque lors. Je gardais pour le moment ce que je savais à propos de la sphère des brumes pour moi. Lysandre était téméraire et cela me rappelait moi en plus jeune et je ne voulais pas qu'ils soient tuer par mes semblables juste parce qu'il est naïf et un peu trop rêveur d'aventures.


"- Je vais effectivement vous accompagner, contrairement à ce que tu pensais. Qu'importe ce que tu penses de moi à cet instant précis. Tu es folle de vouloir chercher cela, vous risquez de nombreux dangers et je crois que ce n'est pas vraiment le meilleur endroit où emmenait Lysandre, il est si faible, ce n'est pas que le danger qui rôde autour de lui, ça à la limite, tu pourrais le protéger quoique cela dépend du nombreux d'adversaires qui s'attaquent à toi. Il y a également les conditions climatiques qui peuvent être très sèches et d'un coup passées à un violent orage, et ne parlons même pas du but même de ta quête.


Je terminais sans plus en dire car je crois que je me serais vendu sur la réalité de cette sphère des brumes. Je continuais alors à ses côtés et la laisser prendre de l'avance et partir devant d'un élan déterminé. J'allais leur être d'une grande aide, cependant, je ne pourrais pas les renseigner sur la position de la sphère des brumes ni même apprendre beaucoup de choses sur les sorciers noirs car contrer de la magie noire demandait une très forte énergie que très peu de personnes possèdent. Cependant, je pouvais le faire mais cela me mettrait bien faible alors que nous n'étions plus très loin de la frontière. Je fermais la marche et étais plus qu'attentif à l'environnement. J'attendais qu'Adelia s'adresse à moi de nouveau. J'avais peut être quelques vagues notions d'où était la sphère des brumes mais je m'y étais jamais intéressé.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 13 Fév - 13:43

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia voulait juste jeter un coup d'oeil à la sphère que tout le monde parlait dans la taverne. Bon, elle voulait aussi la détruire, mais si la sphère regorgeait de pouvoir maléfique, elle ne pourrait rien faire de plus. La sphère des brumes pouvait faire n'importe quoi, et si elle pouvait plonger un village entier dans une brume pour que les sorciers noirs ou chevalier noirs puissent attaquer sans effort, autant y mettre fin même seul. Lysandre et Adelia observaient Tyler dans un silence religieux, avant que ce dernier ne décide à reprendre la parole. Adelia serra les poings et barra le passage à Lysandre quand ce dernier tenta de sauter sur Tyler. Il en avait même sortie son épée. Adelia lui jeta un regard noir et le jeune garçon la rangea dans son fourreau. Tyler acceptait des les conduire en terre hostile, Adelia roula des yeux. Lysandre s'attaqua directement à vif voix vers Tyler.

« - Je ne suis pas faible, je suis quelqu'un de fort et de courageux ! Je sais me battre à l'épée, je n'ai peur de rien et je.... »

Adelia lui colla un coup dans les côtes pour le faire taire une bonne fois pour toute et ce dernier recula d'un pas en grimaçant et jetant des éclairs à sa sœur.

« - N'en rajoute pas Lysandre, rien qu'au son de ta voix celui-là (elle désigna Tyler) sait par avance que tu es un trouillard ! Tu devrais rentrer à la maison, je n'ai pas envie de dire à notre mère que tu es mort sur le champ de bataille ! (elle leva une main) tu es surtout inconscient du danger, tu ne tiens pas ton épée comme il faut et pas la peine de chouiner... »

Lysandre croisa les bras sur la poitrine sans baisser les yeux, il avait les sourcils fronçaient et essayait de couper la parole à Adelia. Quand elle eut fini, il lança qu'il voulait qu'elle lui apprenne à se défendre avec son épée. Elle secoua tout simplement la tête. Elle se tourna vers Tyler en levant les yeux au ciel.

« - Je suis consciente que là où je vais il y a du danger, je ne veux pas qu'il rentre seul au village et je voulais qu'il reste avec moi ! C'est une vrai tête de mule, une fois de retour au village, il fera son possible pour me rejoindre ! Soit il vient, soit Monsieur trouvera un moyen de se faire tuer, autant qu'il reste avec moi ! Te réjouis pas trop Lysandre, si tu es en danger, je ne viendrais pas te chercher ! »

Le jeune garçon savait qu'elle mentait et donna un coup de pied dans un caillou.

« - En effet, je ne pensais pas que tu voudrais te joindre à nous, sachant que tu as certainement été banni de ton peuple et que si tu y remettais les pieds tu serais certainement traqué et tué! Cela ne me fera pas verser une larme, vu que je n'ai toujours pas confiance en toi, surtout pour le coup de la dernière fois, passe devant nous ! Et pas d'entourloupe, sinon cela ne va pas le faire ! Moi aussi j'ai des pouvoirs, et je sais très bien m'en servir maintenant ! »

Elle regarda Tyler passer devant avec son cheval et ils commencèrent à partir tous les trois en direction d'Ad'Lucem.

Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 22 Fév - 15:55







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Nous étions d'accord sur une chose avec Adelia, un jeune homme tel que Lysandre, si faible et maladroit n'avait rien à faire dans cette aventure. Cependant, ce dernier montrait une grande détermination et bien qu'il ne soit pas taillé pour la guerre, cela était pour lui un atout, peut être le seul qu'il présente à mes yeux. Adelia cédait finalement aux demandes de son frère même si elle n'avait pas vraiment le choix, je soupirais en désespoir de cause et secouais la tête face à la situation, nous devrons donc traîner un boulet et veiller qu'il ne meurt pas. Elle ne savait dont pas qu'en terres hostiles, il était déjà difficile de veiller à sa propre vie, alors à celle de deux personnes. Il est évident qu'ils avaient besoin de moi sinon je ne donnerais pas cher de leurs peaux après qu'ils aient passés la frontière. Adelia me donna des ordres, la situation m'amusait et c'est sans doute pour cela que je lui obéissais et passais devant comme elle le souhaitait car je ne reçois d'ordre de personne, et puis un bon guide prend toujours les devants, donc finalement la position que j'aurais choisi, face au danger et à la mort, j'adore cela ! Je gardais une partie de mon attention sur ce jeune Lysandre, il serait bien capable de ne même pas supporter le trajet, heureusement que ma magie noire m'aidait un peu à la surveillance, je ne sais pas comment Adelia pouvait partir à l'aventure avec lui, mais bon, c'était comme un challenge pour moi.

Thunder avait prit les devants à vive allure. Je n'entendais aucun bruit derrière moi, les deux ne se chamaillaient plus. Je ne sentais aucun danger imminent mais cependant, je sentais cette aura et cette force qui provenait des territoires hostiles. Déjà le ciel s'était couvert d'une épaisse couche nuageuse et peu de temps après, il commençait de pleuvoir. J'avais envie de dire, bienvenue chez moi, mais ce n'était plus mon peuple depuis longtemps. Je n'étais plus sorciers noirs, mais disons, un sorcier gris, ce terme me plaisait, ni blanc, ni noir, hors catégorie. Il n'y avait pas réellement de frontières délimitées des territoires hostiles, on le ressentait, on le voyait au changement de paysages, d'humidité et de températures. Après quelques temps de cheval, nous étions bien dans les territoires hostiles et déjà des cris d'animaux mais pas que parvenaient à nos oreilles, les premiers combats n'allaient pas tarder. Nous étions encore assez loin du campement que voulait atteindre Adelia. Nous arrivions à un grand Canyon où je comptais traversé. Cependant, comme souvent en ces terres si sombres, un imprévu venait. Je tirais fort sur les sangles de Thunder. Je criais à Adelia de s'arrêter. Nous nous arrêtions alors quelques mètres seulement avant de tomber dans le canyon. Le brouillard nous empêchait de bien apprécier les distances, une fois encore, ma magie nous a sauvé.


"- Le bon est détruit, je dirais bien que nous n'avons qu'à nous téléporté de l'autre côté mais je suppose que ce n'est pas judicieux étant donné la situation. Nous devons faire un détour par la forêt, il faudra être vigilent, enfin beaucoup plus que d'habitude, c'est un endroit réputé comme illusoire, tout ce que vous voyez n'est peut être pas ce que vous pensez. Allez suivez-moi, on va s'amuser !    









(c) Codage by FreeSpirit


SUJET DEPLACE dans la Plaine ensorcelée des Territoires hostiles.



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 24 Fév - 23:24

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Tyler avait l'air de s'amuser de la situation, Adelia le ressentait bien et préférait le voir devant que le sentir marcher derrière elle. Elle poussa Lysandre pour qu'il avance et ce dernier lui lança un regard noir. Il n'avait pas digéré le fait que sa sœur l'ait rabaissé devant un sorcier noir. Elle était consciente du danger, mais Lysandre était quelqu'un de têtu, à moins de l'attacher quelque part, il suivrait toujours Adelia. Elle le maudissait qu'il soit venu, à la première attaque il voudrait se battre, il n'était pas totalement un homme et ne savait pas se battre. Adelia en était consciente de cela aussi et roula des yeux. Il serait constamment en danger et il allait falloir le protéger sans cesse et se mettre en danger pour le sauver. Elle le fit marcher devant elle pour le garder lui aussi à vue, histoire de le protéger comme elle le peut. Elle ne voulait pas devoir expliquer à leurs parents la situation et leur dire aussi que Lysandre était mort. Elle frissonna en soupirant, ce n'était pas le moment de jouer sur les sentiments, s'il était en danger, elle ferait comme avec Albran, et tuerait jusqu'au dernier pour le retrouver.

Ils arrivèrent à Ad'Lucem pour avoir des chevaux et quelques vivres dans une auberge. Ils firent alors une pause pour quelques heures pas plus. Adelia essaya de résonner Lysandre pour qu'il reste ici, à Ad'Lucem. Mais c'était comme si elle parlait à un mur, il refusa tout bonnement. Elle le secoua mais rien n'y faisait, il avait décidé ainsi. Adelia lui fit peur en lui disant qu'elle le laisserait en terre hostile, il haussa les épaules sachant qu'elle ne le ferait pas. Elle tenta même de le perdre dans les rues de Ad'Lucem, sans succès. Ils partirent finalement à cheval, Tyler marchant au devant, Adelia fermant la marche. Le jeune sorcier noir semblait vraiment s'amuser à voir Adelia se débarrasser de son jeune frère et de lui faire entendre raison.

Après plusieurs jours de marche, ils arrivèrent non loin d'une forêt sombre, plus aucun bruit, pas un seul oiseau. Lysandre regardait autour de lui et le ciel, inquiet soudain de devoir franchir le seuil des terres hostiles. Adelia lui lança qu'il pouvait toujours changer d'avis. Elle ne comprenait pas pourquoi il la suivait, qu'est-ce qu'il voulait prouver ? Il se mettait en danger pour lui prouver sa force ou bien qu'on pouvait compter sur lui. Elle soupira et sentit un vent froid la caresser, le vent était levé et le ciel était gris. Adelia n'avait jamais mit les pieds dans cette partie du monde, mais il y avait une première à tout. L'endroit lui donna des frissons et elle se vida l'esprit en se concentrant sur ses pouvoirs. Elle pouvait lance une boule d'énergie, se téléporter, prendre des nouvelles desa famille ou d'un proche et se battre à l'épée. Elle retint un soupir en entendant Tyler lui crier de s'arrêter, il allait ameuter tous les sorciers noirs à hurler comme cela. Elle serra les dents en le fusillant du regard. Le pont était détruit et il fallait passer dans le brouillard qu'Adelia redoutait au plus au point. Mais s'il n'y avait pas le choix. Elle se tourna vers Lysandre.

« - Descend de ton cheval et fait le partir ! Il retrouvera la sortie de la forêt, tu vas monter sur le moins... Pas de discutions pour aujourd'hui Lysandre, tu m'obéis et c'est tout ! »

Le jeune homme se plaignait qu'on le prenait pour un enfant et qu'il avait le droit d'avoir son propre cheval. Adelia descendit de son cheval et tira sur la jambe de Lysandre pour le faire tomber. Une fois par terre, le jeune homme se plaint encore une fois. Adelia claqua sa main sur le flanc du cheval qui partie au triple galop. Elle releva Lysandre en le relevant de force et le fit monter sur son cheval et lui ordonna de se taire sinon elle le tuerait de ses propres mains.

« - Allons-y alors ! »

Elle tira sur les rennes pour faire avancer le cheval à côté d'elle. Ce dernier semblait avoir peur d'avancer, et il fallait le comprendre, ils allaient passer dans une brume illusoire. Il fallait faire un énorme détour pour se rendre là où elle voulait, dans quelque temps ils allaient certainement se faire remarquer par des sorciers. Elle sortit son épée et se vida l'esprit pour ne pas sombrer dans la peur à cause de la brume.

Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 1 Mar - 18:31







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire de nouveau lorsqu'Adelia demande à son frère de descendre du cheval et de monter sur le sien. Elle avait de la suite dans les idées et savait les précautions nécessaires lorsque l'on voyageait dans un tel milieu. C'était mon quotidien et cela ne m'étonnait pas plus que cela les brumes, le danger qui plane ou peut être qui vous regarde. Je sentais Thunder très tendu et je décidais de ralentir l'allure afin d'appréhender un peu mieux le danger venir. Nous ne voyons pas plus qu'une distance d'environ un mètre et je gardais toujours un œil sur Adelia, que ce soit physiquement ou grâce à la magie noire. Je commençais à voir des choses étranges qui n'avait aucune réalité physique, j'arrivais très bien à les distinguer depuis le temps que j'étais dans les territoires hostiles. J'écoutais alors le jeune frère d'Adelia commençait à parler seul. Je me tournais alors vers eux avec une grande ardeur, près à lancer un sort si nécessaire.


"- Maintenant que nous sommes au cœur de cette brume, ne faites confiance qu'à vous même, enfin, c'était déjà le cas remarque, ne croyait pas les personnes que vous croyez, nous seront certainement seuls ici, le seul ennemi, c'est vous, et je suis capable de distinguer le danger et le faux du vrai mais à moins que vous ayez un don hors du commun, vous n'en êtes pas capables. Adelia. gardes moi en visuel, il faut toujours que tu vois l'ombre de Thunder devant toi et avances prudemment et surtout fait gaffe à la personne qui se trouve sur le même cheval que toi . . .


J'adorais ce genre de brume, nous les trouvons qu'en territoires hostiles et c'était un peu comme consommer quelques plantes hallucinogènes pour moi, c'est bien le seul moment où je me sentais un peu plus faible qu'en tant normal. Cependant, je ne me laissais pas aller comme je le faisais d'habitude, je me concentrais pour être à même de protéger les êtres vulnérables qui m'accompagnait, quoique je ne dirais pas qu'Adelia seule soit si vulnérable que cela, mais avec son frère et bien, ça la rendait moitié moins vigilante alors je complétais cette moitié pour eux d'eux. Nous avancions et je ne faisais qu'écoutais Adelia qui remettait son frère à l'ordre du jour.


"-Lysandre, au lieu de fantasmer sur ce que tu peux voir, fermes les yeux, ça ira mieux et fais confiance à ta sœur !


Je disais cela avec un ton un peu moqueur et j'avançais. Je sentais alors quelque chose m'effleurait mon bras. D'un geste vif, je saisissais la créature. Ce n'était qu'une chauve souris. La pauvre n'aura jamais du croiser mon chemin. Je prévenais Adelia que nous n'étions désormais plus les seuls amis cela signifiait également que nous étions plus très loin de la sortie de la forêt et donc peut être de la brume.








(c) Codage by FreeSpirit





"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 3 Mar - 19:00

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia marchait près de son cheval en tenant les rênes et jetait des petits coups d'œil sur son frère. Ce dernier regardait droit devant lui sans rien dire. La brume était épaisse et les ombres faisaient penser à une personne. Adelia en avait déjà entendu parler, elle vous faisait apparaître des êtres qui vous faisait le plus peur ou alors un membre de votre famille pendu ou autre. Elle frissonna et ne pensait pas lâcher maintenant, cette quête, elle y tenait pour apporter quelques réponses. Qu'est-ce que cette sphère des brumes ? Elle avait vu des sphères, mais des murmures, qui servaient à contrôler les orcs et les gobelins, mais seul la sphère des brumes se trouvaient en terre hostile. Elle sortit son épée pour attaquer une personne qui se tenait face à elle, elle sentit ensuite le cheval reculer puis s'ébrouer avant de reprendre sa marche. Ce n'était qu'un arbre qui semblait brandir une épée. Adelia soupira de soulagement, mais garda son épée en main. Après quelque temps de marche, Adelia releva la tête vers son jeune frère, semblant parler à quelqu'un. Elle fronça les sourcils et comprit qu'il parlait à leur père. Elle-même avait cru apercevoir un homme qu'elle connaissait, mais ne savait jamais s'il était du côté du mal ou du bien. Il l'avait aidé plus d'une fois, tout comme Tyler, mais elle ne faisait pas vraiment confiance à Tyler. Cela allait peut-être changer s'il l'aidait pour cette quête. Ce n'était que des arbres disparues dans l'épaisseur de la brume. Respirer cette brume n'était pas bon, celle réveillait de très mauvais souvenir ou faisait passer les personnes qu'ils aimaient pour des assassins. Adelia allait réagir face à son frère, pour le remettre droit mais Tyler prenait la parole. Il les mettait en garde sur la brume, les rumeurs qui circulaient sur elle n'était pas si faux que cela, Adelia en était consciente. Il fallait qu'elle surveille son jeune frère qui s'était mis à parler tout seul et n'écoutait pas. Elle lui tira la jambe et lui lança de regarder droit devant eux s'en faire attention à ce qui se passait. Le cheval qu'elle avait pris avait peur mais ne semblait pas vouloir partir ou quoi que ce soit d'autre. Elle devait pourtant tirer sur ces rênes pour le faire avancer. Adelia pouvait dans ce genre de situation, former une boule d'énergie et attaquer n'importe quoi sans savoir que c'était son frère ou le sorcier noir qui les accompagnait. Elle secoua pratiquement Lysandre qui avait sortir son épée et semblait pas très bien, il était pâle comme la neige. Adelia sursauta en entendant Tyler se mêler de tout cela. Lysandre grommela dans sa barbe et rangea son épée en regardant sa sœur. Il tenait fermement les rênes en soupirant et regardait droit devant lui en ignorant son père qui le menaçait de son épée. Il finit par fermer les yeux en serrant les dents et plaqua ses mains sur les oreilles. Encore quelques arbres morts qui lui faisait penser à des inconnus rencontrés et qu'elle avait déjà tué. Elle brandissait son épée plusieurs fois d'affiler pour contrer une attaque invisible, se baissa et faillit tuer son jeune frère en lui collant sa lame sous la gorge. Elle reprit ses esprits grâce à ce dernier. Ils atteignaient finalement l'orée de la forêt. Le ciel était toujours gris et pas de soleil en vu. La brume était de moins en moins épaisse, Adelia se retourna pour voir s'effacer les arbres morts en soupira de soulagement. Elle monta sur le cheval juste derrière Lysandre. Ils étaient encore à plusieurs marche de ce qu'elle cherchait.

« - Nous devons faire une pause, une fois éloigné de cette brume ! Ça nous a tout de même fatigué et je pense qu'on a besoin de s'en remettre , nous nous relayerons toutes les trois heures ! Pas de feu, pas d'entourloupe ! »

Ces derniers mots, elle les lançait à Tyler qui s'était tourné vers elle en fronçant les sourcils. Elle avait cette sensation qu'il ne voulait pas faire de pause, en tout cas pas maintenant ou alors elle se trompait. Elle était fatigué, la brume l'avait bien fait hallucinée pendant plusieurs heures et il était temps de se reposer une nuit et repartir en pleine forme le lendemain. En espérant qu'ils ne se fassent pas attaquer. Adelia avait appris à se camoufler des prédateurs grâce à Patrick.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 10 Mar - 11:45







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Cette brume était particulièrement puissante car il m'arrivait de distinguer des personnes ou des créatures dont je ne sais qu'ils n'ont rien à faire dans un tel milieu, d'habitude, j'arrivais à ne pas voir ses personnages, peut être est-ce dû au fait qu'une partie de mon attention était sur mes camarades de routes qui eux n'étaient pas habitués du tout. On avançait avec mal mais nous arrivions finalement à sortir de cette situation un peu étrange. Une fois sortis de la forêt, Adelia voulait faire une pause. J'avais limite le sourire aux lèvres après une telle intervention. Elle croit que l'on peut campé ici comme l'on veut ? Et bien non, nous sommes en territoires hostiles et je crois qu'elle avait compris que je voulais avancer. Je ne voulais pas l'entourlouper comme elle m'en avait fait la remarque mais il était hors de question que nous nous arrêtions ici à la porter de tout le monde et particulièrement dans une clairière à la porter des nombreuses créatures volantes qui rôdent dans les territoires hostiles à la recherche de proies, notamment des humains dont ils raffolent.

Cependant, étant donné le jeune âge de son frère et sa nature humaine mais aussi du fait que je leur avais proposé mon aide, c'était un compromis qu'il me fallait trouver. J'utilisais alors la magie pour nous trouver le meilleur endroit des alentours dans lequel nous pourrions nous "reposer", que les êtres humains sont de petites natures tout de même ! Je voyais dans mon esprit une petite cabane abandonnée dans des marais où seuls les plus courageux osent s'aventurer. Nous en étions à 5 minutes même pas. C'était comme aller aux Enfers pour un être humain mais en présence d'un sorcier noir, ils pourront survivre et c'était un endroit très sûr que je connaissais bien. Je me tournais vers Adelia et Lysandre et leur expliquais ce que nous allions faire dans les prochains instants.


"- Nous ne pouvons pas nous arrêter ...


Je voyais le soupir en préparation d'Adelia suivi d'une lourde argumentation alors avant qu'elle n'ait le temps de dire quoique ce soit.


"- . . . ici, mais je connais un endroit, une cabane dans un marais, ce n'est pas très loin et paradoxalement de sa localisation, c'est un endroit sûr. Et on se "relayera", je n'ai pas besoin de me reposer, mais si tu veux . . . Suivez moi


Je partais assez rapidement pour m'éviter d'avoir une longue remarque stupide d'Adelia. On ne discute pas avec un sorcier noir, elle le faisait bien assez souvent, cette fois-ci, c'était à moi de décider. Nous arrivions dans les marais qui certes ne sont pas très accueillants. Nous entrons dans la cabane, il n'y avait vraiment rien à l'intérieur. Avec la magie noire, je nous faisais venir quelques meubles, le strict minimum, de quoi s'allongeait et quelques torches. Je lançais également un bouclier autour de la cabane et m'asseyait contre le mur et face à la porte, calme.










(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 10 Mar - 22:08

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia regarda autour d'eux et entendit grincer des branches, certainement dû à son imagination. Elle plissa des yeux pour voir apparaître une créature ou des sorciers noirs, mais rien ne se produisit. Elle pressentait qu'ils étaient peut-être suivi. Elle reprit son attention sur Lysandre, qui était restait sur le cheval. Une chance que le cheval ne se soit pas enfuit. Adelia savait pas beaucoup de chose sur les terres hostiles, les traverser était dangereux, on pouvait rencontrer toutes sortes de créatures. Elle était du genre têtu et même si elle aurait croisé un ancien compagnon de route, elle se serait tout de même lancé dans cette aventure périlleuse. Adelia n'avait pas une grande confiance en Tyler, mais il était un sorcier noir et après tout, elle espérait qu'ils ne se fassent pas trop vite repérer. Elle n'avait jamais compris me sens de sa vie, pourquoi il en était arrivé à ne plus être en terre des siens ? Par amour ou il s'est rendu compte que les siens voulaient toutes les terres ? Elle soupira et écouta ce qu'il désirait faire. Elle grimaça mais pouvait comprendre que le mieux c'était de bien s'éloigner de cette brume vers une cabane. Elle avait perdue de l'énergie en parcourant cette forêt des brumes. Elle était consciente que s'arrêter ici n'était pas une bonne idée, et c'était elle qui avait proposé de s'éloigner de cette brume. Elle hocha simplement la tête et grimpa enfin sur le cheval juste derrière son frère avant de suivre Tyler qui ouvrait la marche. En même pas quelque temps, ils arrivèrent devant une cabane lugubre qui n'inspirait rien de bon pour Adelia. Elle fit descendre Lysandre et suivait alors le mouvement. Encore cette sensation d'être observé et suivit, elle jeta un rapide coup d’œil autour d'eux et rentra dans la maison. Elle ne voyait pas l'importance d'autant de chose pour dormir, mais Tyler faisait apparaître des meubles. Elle secoua la tête en secouant Lysandre et lui donnant quelques ordres. Ce dernier était fasciné par Tyler malgré qu'il était un sorcier noir, à voit base il interrogeait sa sœur sur comment elle connaissait ce sorcier. Adelia lança un regard noir à Tyler sans répondre à son jeune frère et lui ordonna de se coucher. Adelia resta éveiller un petit moment en se vidant l'esprit, elle projeta son corps en dehors d'elle en essayant de voir au delà. Espérant voir qui les observé ou les suivait. Elle aperçut des araignées géantes à plusieurs lieux d'ici, quelques oiseaux géants, voire même des dragons sillonner le ciel et d'autres choses encore avant de revenir à elle. Elle ouvrit les yeux en respirant calmement et son regard s'arrêta sur Tyler qui n'avait pas bougé. Elle finit par s'allonger et dormir un instant avant de s'éveiller et de prendre la relève pour finir la nuit. Elle regardait son frère dormir en tendant l'oreille au loin.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 29 Mar - 16:58







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



En voyant le frère d'Adelia dormir comme un enfant, je me disais que de les accompagner n'était finalement pas une si bonne idée que cela. Je restais vigilent à toutes les créatures qui pouvaient nous entourer en ce moment. Tout contrôler m'aidait à me sentir sûr de moi et à ne jamais faiblir à penser à ce que je n'aurais pas du faire. J'avance, qu'importe ce qui arrivera. Cependant, un engagement était comme un pacte avec le diable pour moi, je revenais jamais sur ma parole, c'était l'une des seules règles qui régissaient ma vie. La nuit dans la cabane passait assez vite, je ne dormais quasiment plus, cela n'avait aucun intérêt et surtout cela prouvait que l'on était faible. Adelia fit pourtant l'effort de rester éveiller pour surveiller son frère, cela était dans la normalité des choses. Je sentais les créatures se rapprochaient de la cabane, nous y étions rester un peu trop de temps à mon goût et il était tant de partir à présent. J'ouvrais la porte le premier et je laissais Adelia réveiller son frère. Nous repartions alors de cette cabane démolie par la nature. A peine sortis, nous étions attaqués par des gargouilles des marées, en deux temps trois mouvements je les faisais exploser en petits morceaux de chairs qui retombaient au sol comme des confettis. Lysandre semblait émerveillé par la magie, un être si jeune et si fragile comme lui, il n'y en a pas beaucoup qui résiste à la préparation psychologique des écoles de sorciers noirs.

Le danger était maîtrisé avant même qu'Adelia n'ait pu en toucher une à l'aide de son épée. Elle soupirait et elle, n'appréciait pas ma manière d'agir. Je reprenais les devants après cette démonstration de force. Il était temps que je l'interroge sur ses intentions.


- Détruiras-tu la sphère une fois que nous la trouverons ?


Lysandre était un jeune homme très expressif et je lisais sur son visage la surprise lorsqu'il écoutait que je tutoyais sa sœur. Pourquoi ne voulait-elle pas lui dire ? Ne supportant pas ce regard naïf et interrogateur sur moi, je me tournais vers lui et plongeais mon regard dans le sien.


- J'ai proposé mon aide à une amie de ta sœur, c'est pour cela que nous nous connaissons.


Je repensais alors à ce moment où ma grange était parti en éclats de bois sous les pouvoirs puissantes de Kim que j'avais dû contrer par la magie noire et tout cela s'était arrêté après qu'elles soient reparties. Je n'avais pas envie de reparler de ça, j'avais été faible, mon cœur avait pris le contrôle de ma raison laissant la vie sauve à une personne potentiellement dangereuse. Je me tournais alors vers Adelia qui semblait elle aussi repensait à ce moment où nous étions rencontrer, le hasard permet aux personnes de se croiser même si elles viennent de milieux très différents. Elle me répondait alors sur ses intentions.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 3 Avr - 18:48

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Des grincements au lointain, rien de plus. Cependant, cette forêt ne la rassurait pas du tout. Elle était en compagnie de son jeune frère et d'un sorcier noir, elle qui avait pris l'habitude de partir seule. Mener à bien une mission qu'elle s'était donnée d'entreprendre avec un frère plus têtu qu'elle et un être auquel elle n'avait aucune confiance, devenait un peu trop étrange voire même des plus chaotique. Elle soupira tout en jetant des coups d'œil vers Tyler puis vers son frère. Le fait d'avoir projeté son corps, comme lui avait appris Patrick, l'avait un peu rassuré sur les lieux, cependant, elle avait hâte de lever le camp. Le matin pointait enfin le bout de son nez, Adelia était fin prête et donna un coup de pied à son frère pour qu'il se lève. Ce dernier grogna, puis marmonna avant de se lever d'un bon. La nuit avait semblait tellement longue et interminable. Une présence se rapprochait d'eux, Adelia le sentait, mais elle ne serait pas dire de quel côté. Tyler avait ouvert la porte, laissant pénétrer un vent glacial qui semblait figer le temps. Mais ce n'était qu'une simple imagination. Ils sortirent tous trois de la cabane et Adelia eut juste le temps de tendre le bras pour protéger son jeune frère, le poussant derrière elle. Ce dernier avait sorti son épée et essayait de passer pour se battre contre ses créatures étranges. Adelia n'en avait jamais vu de telles sortes, elle se prépara à faire un sort pour les exterminer, mais à peine eut-elle le temps à quoi que ce soit, que tout était terminée. Elle soupira et lança un regard noir à Tyler. Les sorciers noirs allaient bientôt sentir leur présence, si ce n'est pas déjà fait... Le jeune homme se rapprocha un peu, les yeux brillants de malice, il avait toujours été attiré par la magie et était fasciné par celle d'Adelia, cependant, il savait aussi que cela pouvait être dangereux. Leur père avait ainsi, interdit à Adelia de s'en servir devant les gens. Il avait trouvé cela étrange, que cela soit interdit de la sorte et que, si lui avait eu tel pouvoir, il s'amuserait à les utiliser. Tout comme Adelia le faisait à présent, et même dans le dos de leur père. Ils finirent par s'éloigner de la cabane et Adelia fit marcher Lysandre devant-elle. Elle ne voulait pas de mauvaises surprises. Tyler se tournant cependant vers elle pour l'interroger avant de répondre à une question muette de Lysandre. Adelia avait envie de rire, où il entendait le fait qu'il avait aidé Kim ? Il les avait enfermé dans une grange et cette dernière l'avait fait exposer par un surplus de pouvoir. Adelia en avait eu une peur bleue sur le moment mais c'éait vite calmer, après tout, elle était passé par là elle aussi. Elle se retint de rire à la phrase du jeune sorcier noir et leva les yeux au ciel.

« - Je désire l'avoir en ma possession, pour la mettre en lieu sûr ! Avec le temps, je trouverais bien quelque incantation étrange pour la détruire pour de bon ! Ce n'est pas en allant sur place que je risque de la détruire comme ça ! Et... pour ce qui est « d'aider » Kim, ce n'était pas vraiment vrai ! Tu nous a enfermer dans une grange toute une nuit, d'ailleurs, je n'ai pas le souvenir du pourquoi ! »

Elle reprit son attention sur le chemin après avoir entendu des battements d'ailes non loin d'eux.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mer 15 Avr - 18:32







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Lysandre était presque là pour compter les points entre Adelia et moi. Je n'aimais pas que l'on me reprenne après que j'ai évoqué des faits, je tournais un regard sombre à Adelia mais celle-ci ne semblait pas plus intimidé que cela. J'étais un peu vexé, avant je faisais tant peur. On me prend pour un ange mais j'en suis loin quoique Satan était un ange lui aussi, avant d'être déchu.


"- Je ne m'en souviens plus, peut être parce que j'avais senti la force, DANGEUREUSE, de TON amie. 


Je disais cela d'une voix sèche lui faisait comprendre qu'elle ne devait rien rajouter de plus. Sans attendre un danger approchait et cela arrivait comme une trêve à notre dispute, dans l'adversité, on savait s'entendre. Je prenais alors les devants pour voir ce dont il s'agissait, je pulvérisais grâce à la magie noire les bêtes qui allaient nous attaquer et me tournaient vers Adelia avec un large sourire car je savais qu'elle n'aimait pas que je fasse usage de magie noire pour me protéger.


"- Pourquoi ce regard ? Ton frère, excuse moi Lysandre, serait pas foutu de tuer un lapin pris dans un piège alors je suis bien obligé de nous protéger, et puis je n'ai pas à me justifié, on avance, et la sphère des brumes ne sera pas en ta possession.  


La guerre était lancée et je voyais la colère naissante sur son visage. Il était normal, étant donné la puissance de cette sphère, qu'elle reste en la possession d'une personne, . . ., je ne vais pas dire de confiance, ni même quelqu'un de bon, enfin disons une personne qui sache quoi en faire et comment potentiellement la détruire. J'ai cru qu'elle allait faire demi-tour, me frappait, ah oui, j'oubliais elle ne pouvait rien faire de cela, j'étais un sorcier noir et elle avait besoin de mon aide, enfin si elle voulait garde son frère en un seul et même morceau. L'ambiance était très électrique et j'avançais sans vraiment savoir si cela avait toujours une utilité. Adelia était restée fixée devant moi, très en colère.


"- C'est le moment où on fait le point, alors voyons, nous sommes en plein milieu des marécages des plus redoutables des territoires hostiles, ton frère a encore le nez en l'air et une gargouille va nous attaquer dans quelques secondes, si tu lèves ton épée, et que tu dis à ton frère de te baisser tu arriveras à la tuer et tu auras l'impression que tu peux défendre ton frère seul.  


L'action se déroula comme je l'avais prévue et j'eus le droit au regard noir d'Adelia, bon il y avait du boulot avant qu'il ne ressemble à un des miens.


"- Et maitenant tu me détestes car j'ai encore fait usage de magie noire. et tu vois cette créature,    
[Tyler réduit la créature en cendres]
"- Elle aurait tué ton frère. Bon d'accord, je crois que tu as compris où je voulais en venir et je me comporte comme un enfant, on parle de tout cela en adulte ?  


Je sentais qu'elle bouillonnait. Le véritable but de tout cela était de la pousser à bout, voir ses limites, elle ne devait pas douter d'elle, ni de moi, cela serait difficile mais si elle voulait que l'on continue dans ces territoires, il fallait que l'on reste soudés et garder en tête que notre objectif n'est pas la sphère des brumes mais bien de rester en vie, c'était essentiel en de tel milieu, nous aviserons par la suite de toute cela. J'attendais qu'elle comprenne ma petite leçon et qu'elle se calme voyons que ça ne mène à rien et que sa colère pouvait être dangereuse pour la survie de son frère.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 24 Avr - 17:05

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia n'accorderait pas de pitié à Tyler si ce dernier en venait aux mains. Elle savait se servir de sa magie, mais ne pensait pas avoir le dessus sur ce sorcier. Elle ne l'appréciait pas du tout, mais pour le moment, elle avait besoin de lui pour passer tous les points de la terre hostile. Cela ne tenait qu'à elle, il y aurait longtemps qu'elle lui aurait fait goûter la terre sous ses bottes. Sa magie noire ne lui faisait plus peur, depuis qu'elle même était dotée de dons et qu'elle savait les maîtriser à la perfection. Elle grimaça en le voyant pratiquement se mettre en colère contre elle.

« - Kim n'est pas mon amie, ce n'était pas en l'enfermant que tu pouvais t'apercevoir de sa force ! Moi-même je ne pensais pas qu'elle était dotée d'une telle puissance et même si je la trouvais bizarre, je ne l'ai pas enfermée pour autant ! »

Adelia serra les poings prise de rage et leva les yeux au ciel, en espérant ne pas entrevoir ce qu'elle redoutait. Pour couper court à leur querelle, Tyler s'élança pour attaquer la créature qui venait de surgir et fit usage de sa magie. Adelia serra les dents et lui lança un regard noir, elle n'avait même pas eu le temps de réagir. Elle voulait se défouler sur quelque chose et à chaque fois, tout était déjà terminer. Tyler pensait bien faire, il voulait certainement qu'elle passe son temps à protéger son jeune frère. Ce dernier avait sorti son épée et Adelia lui ordonna de la remettre dans le fourreau, qu'avant d'avoir une vraie épée, il devrait d'abord savoir s'en servir. Le jeune homme grommela et elle se tourna vers Tyler. Elle avait visé juste, il les protégeait pendant qu'elle veillait sur son frère, mais au lieu de le remercier de sa gratitude, elle préférait ne pas en tenir rigueur. Elle le détestait et voulait s'en prendre à lui pour se défouler à défaut des créatures qu'elle avait manqués à deux reprises. Mais, cela était peine perdu, il était leur guide et lui seul pouvait les sortir de là et c'est pour cela qu'il jouait de ça. Elle passa devant en serrant les dents prête à le faire trépasser si elle ne se retenait pas. Quelques secondes plus tard, Tyler fit une remarque sur Lysandre puis indiqua, qu'une créature approchait. Elle ferma les yeux pour ne pas aller l'égorger à sa remarque désobligeante, à croire qu'il la cherchait pour de bon... elle retint son souffle et leva les yeux vers le ciel pour voir apparaître une gargouille grisâtre, descendre droit sur eux. Adelia sortit son épée et remarqua que Tyler en avait déjà fait de la poussière.

« - Peste soit de t'avoir demander de me venir en aide ! Je te ferais remarquer que je sais me servir de mes pouvoirs et d'une épée et que je ne suis pas une poltronne ! Je te détestais bien avant de commencer cette aventure ! Maintenant si tu veux bien, je n'ai pas le temps de parlementer sur cela, il y a plus important qu'une querelle au milieu d'une forêt ! »

Sur ces mots, elle reprit le chemin en tirant sur le bras de Lysandre pour le faire avancer et lui indiquant, que si elle savait se téléporter convenablement, il serait déjà de retour à la maison.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Sam 25 Avr - 19:29







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Adelia était en colère, c'est le moins que l'on puisse dire. Peut-être que j'avais été un peu loin mais au moins sa réaction était à la mesure de mes attentes, elle prit son frère par le bras. Elle était dans une position de défense et regardait aux alentours, si une autre créature venait, elle serait prête. S'il y avait quelque chose à se méfier dans ses terres, c'étaient bien les créatures et non moi-même comme elle semblait le penser au début. Maintenant que les choses étaient en ordre et qu'elle me déteste ou non, nous pouvions poursuivre. Inutile de préciser qu'un long silence, très long silence se fit suivre durant le trajet. Aucune créature nous attaquaient, cela était étrange, peut être avaient-elles eu peur de notre dispute. Je prenais alors les devants et utilisaient de ma magie noire pour sonder les environs. Il n'y avait absolument rien, tout cela était de plus en plus étrange. Une légère brume commençait de réduire la visibilité et après quelques minutes, la visibilité était vraiment au plus bas, nous ne voyons pas à plus de quelques mètres. Je crois que nous approchions du but. J'heurtais alors quelque chose. D'un geste de la main, j'utilisais un sort pour dissiper un peu la brume.

Devant les yeux surpris de Lyssandre, nous découvrons Adelia et moi une grande porte avec de magnifiques jougs et des gravures dignes d'un travail elfique. Je ne sentais rien de bon mais une chose et sûr, c'est qu'il est fort probable que la sphère des brumes que nous cherchions était toute proche. Alors que je ne fis aucun geste nouveau, la porte s'ouvrit. Nous voyons alors une grande salle. La peur n'étant pas un frein pour moi, j'entrais le premier suivit d'Adelia. C'était une grande salle avec une petite fontaine en son centre, il n'y avait rien d'autre, une salle vide. Nous avions le choix entre 2 portes. Au dessus de chacune, des symboles étaient inscrits, ce n'était pas dans notre langage, du moins pas dans celui des hommes ni des sorciers noirs. Je me tournais vers Adelia.


- Connais-tu ces écritures ?


Si dès l'entrée il y avait un choix à faire, je me doutais qu'il ne serait pas chose facile d'atteindre la sphère des brumes. Nous étions mis à l'épreuve et nos connaissances et qualités devaient se réunir pour pouvoir y parvenir. Mais pourquoi "jouer" ainsi avec nous ? J'essayais alors de sonder ce qu'il y avait derrière les portes mais ma magie noire était bloquée, je n'avais plus de pouvoir, je me retournais, la porte s'était refermée.


- Je n'aime pas être vulnérable.


La main sur son épée, j'espérais seulement qu'elle n'était pas rancunière. Cette sphère avait vraiment un pouvoir incroyable, bloquer la magie noire, fascinant. Cependant, sans magie, l'aventure se montrera plus compliqué que prévu et Adelia sera plus puissante que moi sur le coup.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 7 Mai - 17:41

La sphère des brumes
Territoire Hostile

En songeant au fait de faire disparaître son jeune frère, Adelia pensa sérieusement d'apprendre la téléportation, cela pouvait être utile pendant les quêtes. Elle souffla en regardant par-dessus son épaule, inquiète à l'idée d'être suivie encore. Les choses étaient encore très tendues dans la fine équipe qu'ils étaient, qu'Adelia songeait à chaque fois de vouloir écourter leur accord et d'en finir avec Tyler ; ce qu'elle ne fit pas, bien entendu. Mais l'idée lui trottait dans la tête de plus en plus. Il était leur pilier, celui qui les mènerait jusqu'à la sphère des brumes. Cette sphère avait certainement une histoire horrible à son actif, les sorciers s'en servaient pour qu'on ne les voit pas débarquer. Une sorte de brume épaisse, impossible à dissiper que si on connaissait une bonne incantation. Adelia allait devoir parcourir d'autre contrée pour pouvoir la détruire une bonne fois pour toute, que Tyler le veuille ou non. De toute manière, la sphère sera en sa possession, même si elle doit en payer le prix. Elle soupira, le silence était pesant dans le petit groupe, seul leurs pas se faisaient entendre et quelques bruits dans le lointain. Au fil de leur marche, une brume s'invita à eux, ce qui empêchait d'avancer d'avantage. Adelia était prête à faire usage de ses dons, quand Tyler l'avait déjà fait. Elle le maudissait encore intérieurement et continua d'avancer en poussant Lysandre. Le brouillard était un peu dissous et devant eux, se dressait une énorme porte aux caractères elfiques. Adelia fronça les sourcils et avança la main, mais se ravisa. Cela était peut-être trop dangereux, en terre hostile tout était noir et maléfique, peut-être beau mais diabolique. La porte ne comportait aucune serrure et Adelia se demanda ce que pouvait faire une porte au milieu de nulle part, était-ce une épreuve pour pouvoir atteindre la sphère des brumes ? Son cœur s'emballa quand la porte se mit à grincer et s'ouvrir doucement. Elle bloqua sa respiration pour calmer sa peur et essayait de la masquer à Tyler, elle rentra à sa suite suivie de Lysandre. La pièce qui se présenta à eux était vide de toute vie, mis à part une fontaine aux courbes étranges. Deux portes se trouvaient face à eux, alors que Lysandre regardait autour de lui, fasciné, Tyler demanda à Adelia si elle connaissait ces mots inscrits. Elle s'approcha avant d'entendre la porte se refermait, elle soupçonna Tyler de lui tendre un piège pour la seconde fois de leur rencontre, mais ce ne fut pas le cas. Ce dernier craignait le pire, elle demanda à Lysandre de se mettre près d'elle et elle essaya de se servir de sa magie. Rien ne se produisit. La sphère se trouvait donc ici, en sécurité et pour se protéger, elle bloquait tout usage de la magie. Adelia sortit son épée et tendit l'oreille avant d'entendre un énorme grondement venant de l'une des portes. Elle fit tourner son épée et protégeant son jeune frère, quelque chose s'approchait d'eux et peu importe ce que s'était, elle était prête à l'accueillir ou presque... Sans magie cela allait prendre du temps...


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 10 Mai - 18:34







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Adelia était une femme d'action et heureusement pour notre petit groupe qu'elle s'avait manier l'épée aussi bien qu'elle protégeait son frère. Je savais moi-même assez bien manier les armes mais ce n'était pas ma spécialité, et sans magie, je ne pouvais pas en téléporter pour me défendre. Adelia devait donc défendre son pauvre frère et moi même, cependant, je n'hésiterais pas à faire du combat au corps à corps, c'est ma deuxième spécialité. Elle ne parvint pas à décrypter les écritures au dessus des portes. Nous allions bien voir. Un grondement se fit entendre. Je me mis en position de combat, souples sur les genoux et les pongs serrés. Je me rends compte que je ne devais pas être très crédible à ses yeux mais qu'importe, j'étais près à me battre. Cependant, nous n'arrivions pas à distinguer de quelle porte venait le grondement. Pour prévoir un peu l'attaque, il nous fallait bien voir notre ennemi. Alors je m'approchais d'une porte, j'essayais de trouver quelque chose pour l'ouvrir mais il n'y avait rien et ce fut de même sur l'autre porte. Je cherchais alors une sorte de leviers mais rien à faire. C'est alors que nous écoutions une sorte de mécanisme se mettre en route. Nous nous retournons, c'était Lysandre qui s'en faire exprès avait trouvé l'ouverture qui était vers la fontaine.

Les deux portes coulissées pour disparaître dans les murs. Le grondement était désormais plus forte et je me demandais bien quelle genre de créature pouvait l'émettre. Je m'approchais le premier des portes. Les deux menaient en fait sur une seule et même pièce. Adelia me suivait peut après ainsi que son frère. Une fois que nous sommes tous dans la pièce, les portes se refermaient brusquement, je n'aimais vraiment pas ce lieu, quelque chose, un mauvais pré-sentiment me prenait. Cette pièce était vide et bientôt nous écoutons des voies tout autour de nous. Des fantômes ou plutôt des ombres dansaient autour de nous. J'étais vraiment surpris. Peu à peu, un feu apparut en ombre au milieu de la pièce. Ces ombres devenaient réalité et bientôt nous étions plonger dans un univers de forêt. Les murs étaient toujours présents. Je n'avais jamais cela auparavant. Nous étions comme dans une "reconstitution 3D" d'une scène de forêt. Je ne comprenais pas pourquoi les sorciers noirs avaient fait de telles choses. Puis plus rien, juste le feu. J'étais un peu perdu. Une porte s'était dévoilée sur le mur. Elle était ouverte, nous entrons. C'était un labyrinthe. Jusque là, ce n'était pas très accueillant, mais en plus ça devient complexe. Le plafond n'était que plus haut. Me vient alors une idée.


- Un labyrinthe ne me dit rien qui vaille. Je te propose d'escalader sur ces pierres, une fois sur les murs, nous pourrions nous déplacer plus aisément qu'en bas.


Je grimpais le premier sur les murs du labyrinthe. Il était immense et j'apercevais une issue pas très loin. Une issue qui semblait donner dans une salle de palais. Je voyais un signe particulier propre aux mages noires qui signifiaient que quelque chose de haute importance se trouvait dans ce lieu. Je le signalais à Adelia. Nous étions pas si loin du but. Juste que peu de personnes aurait pensé à escalader un mur. En bon "gentlemen", je posais une main sur le mur et revenais en bas pour les aider à monter, je n'aurais pas de mal seul. Une seule chose m'étonnait, que nous n'ayons toujours pas trouver de créatures malgré ce grondement constant. Nous verrons par la suite.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 13 Mai - 17:00

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Les grondements avaient cessé, pourtant Adelia n'était pas du tout rassuré. Elle se tourna vers son jeune frère, lui indiquant de rester bien derrière et le gronda se fit plus fort cette fois. Comme s'il était plus près. Lysandre sortit son épée et la lâcha. Il s'empressa de la ramasser en jetant un coup d’œil à sa sœur qui le foudroyait du regard. Lysandre rangea son épée en grommelant avant de regarder autour d'eux. Pendant ce temps, Adelia reprit son attention sur Tyler qui cherchait, en vint, quelque chose pour ouvrir les portes. Cela était peine perdu, ils étaient prisonniers dans cet endroit et allaient certainement y mourir. Adelia balaya la pièce du regard, il ne semblait pas avoir de squelette ou quoi que ce soit qui montrait que quelqu'un imprudent s'y était déjà aventurer. En même temps, elle était en terre hostile, qui pourrait s'aventurer dans un endroit pareil ? Elle et son jeune frère, puis un sorcier noir, qui disait bien connaître les lieux. Elle serra son épée en le maudissant encore plus avant que les portes ne s'ouvrent enfin. Adelia fronça les sourcils et remarqua que Tyler s'était tourné vers elle, elle se détourna pour voir son jeune frère se mordre les lèvres.

Elle leva les yeux au plafond et le fit passer devant-elle tout en passant dans les pièces suivantes. Cela était peine perdu, ils étaient prisonniers dans cet endroit et allaient certainement y mourir. Cela ne sentait pas bon du tout, rien n'arrangeait vraiment leur situation, quoi qu'il pût avoir dans ce genre d'endroit, il était bien protégé ou peut-être mal protégé ? Adelia commençait à croire que c'était Tyler qui la mené vers sa perdition, vers un piège sans fin. Ce dernier était un sorcier noir qui ne connaissait même pas les forêts hostiles, ni où se situait vraiment la sphère des brumes. Le grondement résonna encore et Adelia se demanda si c'était une créature ou un e chose qu'on poussait. Une porte se dévoila de nouveau et en pénétrant, un immense labyrinthe se présenta à eux et semblait sans fin. Adelia tendit l'oreille, un grondement lointain se fit encore entendre et Tyler s'adressa à elle pour lui annoncer qu'il allait grimper sur les murs. Elle allait lui dire de ne pas le faire, qu'elle avait un mauvais pressentiment, mais déjà, ce dernier était sur le mur. Il lui lança ce qui se passait et où se situait la fin du labyrinthe. Il la hissa sur le mur à contre cœur ainsi que Lysandre, avant qu'elle ne voit non loin d'eux, un des murs bouger.

« - On ne va pas faire face à une créature, j'ai la ferme certitude que les murs de ce labyrinthe bouge, je conseillerais de redescendre ! Lysandre, tu descends après moi ! »

Sur ces mots, elle se hâta de descendre puis aida son frère à la rejoindre, le mur non loin d'eux bougea pour bloquer l'entrée. Elle leva les yeux vers Tyler qui regardait vers l'horizon. Un autre grondement et un passage s'ouvrit sur leur gauche.


Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Ven 29 Mai - 18:06







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Rien n'était vraiment comme je l'aurais imaginé. Les sorciers noirs étaient vraiment machiavéliques. Adelia avait un mauvais pressentiment et j'avais envie de lui faire confiance, des pressentiments, surtout les siens, étaient quelque chose de fiable pour un sorcier noir, une sorte de subconscient que les humains ne savent pas exploités. Je descendais alors de mon mur et une issue était accessible. Ce n'est pas moi qui entrait en premier cette fois-ci. Je descendais avec précaution et allais rejoindre Adelia. Une sorte de créature ailée me surpris et me cracha un sorte de venin au visage. Bien que démuni de toute sorte de magie, je lui emmanchais un bon coup de poing bien placée, de quoi la calmer un moment. Après cet incident, je rejoins Adelia. Je pris alors une étoffe dans mon sac pour essuyer mon visage. Nous suivons un long couloir sombre. L'autre extrémité débouchait sur une grille. Nous regardions à travers sans faire de bruit car nous écoutions des personnes, sans doute des sorciers noirs parlaient. Je m'approchais et voyais comment entrer sans se faire remarquer, nous ne pouvions pas faire demi-tour de toute manière.

Je remarquais que les sorciers noirs étaient relativement agités et ils parlaient dans notre langue. Ils parlaient d'une intrusion et ils sortirent finalement de la salle. C'était le moment ou jamais, nous n'avions pas d'autre choix. D'un grand coup d'épaule, j'arrivais à faire céder la grille, je tombais sur le sol avec un grand fracas. Il est vrai que nous avions plus discret. Les sorciers noirs ne tardaient pas à faire marche arrière. J'essayais d'utiliser ma magie mais je ne pouvais toujours pas l'utiliser, je leur fis un grand sourire. Je fus surpris qu'eux non plus ne pouvait l'utiliser. Adelia et Lysandre s'armait et le combat commença. J'avais des capacités cachées pour le combat à mains nues et je me débrouillais pas si mal. Nous parvenions à nos fins. Je faisais remarquer à Adelia un symbole brodé sur leurs uniformes. C'étaient des protecteurs, nous étions bien au bon endroit et nous avions atteint le palais, suffit les petits pièges, nous étions à l'intérieur à présent. Ils ne nous falaient plus que trouver cette sphère des brumes. Je disais à Adelia de prendre la grande cape sombre, ils vallaient mieux éviter les combats aux maximums. Une fois parée de leurs uniformes nous continuons notre exploration du palais toujours avec autant de prudence. Enfin, nous voyons une grande salle au bout d'un couloir, avec de très nombreux gardes, et la sphère au milieu sur un piédestal. Il nous fallait un plan, et sans magie, je voyais l'affaire un peu risqué. Sans parler, je me tournais vers Adelia, mais je crois qu'elle avait compris ce que je voulais lui demander.









(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 31 Mai - 16:34

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia se tourna vers Lysandre et le fit passer devant elle en jetant un coup d’œil en arrière. Le mur bougea et referma leur parcours. Il n'y avait plus de quoi faire demi-tour à présent, ils s'étaient bloqué dans ce labyrinthe jusqu'à trouver une sortie. Cependant, ils pouvaient croiser n'importe quoi pendant ce périple puisqu'ils étaient dans un piège. Les grondements des murs qui bougent faisaient frissonner le jeune homme qui marchaient au ralenti. Adelia était obligé de le pousser un peu et de le rassurer. Elle pensa à ses parents, s'ils savaient que Lysandre était avec elle, elle ne voulait pas imaginer leur tête. Elle souffla doucement et essaya de se concentrer. Sans ses pouvoirs, elle pouvait toujours s'en sortir, par contre, pour Tyler, elle n'en savait rien. Le labyrinthe bougeait dans tous les sens et semblaient les mener dans un endroit précis. Elle eut juste le temps de tirer sur le bras de Lysandre avant que ce dernier ne se fasse écraser par un des murs. Il soupira de soulagement et remercia sa sœur. Ils atterrirent finalement près d'une grille et commencèrent à espionner sans faire de bruit. Ici, se tenait quelques sorciers noirs.

Ce n'était pas le moment de mettre en doute sa confiance en Tyler, même si elle n'avait pas confiance en lui depuis le début. Il les avait tout de même mené jusqu'ici. Elle l'observa sans brancher, sans rien faire et le suivait. S'il avait voulu les tuer, il l'aurait fait sans devoir les mener dans cet endroit lugubre. Les sorciers noirs finirent par quitter la pièce et ils rentrèrent à leur tour, la grille s'écroula dans un fracas assourdissant. En si peu de temps, les sorciers étaient déjà de retour et Lysandre sortit son épée. Adelia le poussa contre un mur et sortit la sienne en lui ordonnant de ne pas s'en mêler. Les épées s'entrechoquaient dans tous les sens avant de mettre fin à tout cela. Adelia récupéra quelques capes et ils s'éloignèrent de là en courant presque. Le palais semblait immense et s'en fin et avec ce qu'ils portaient, ils ne se firent pas remarquer. Des gardes trônaient juste en face d'eux et Tyler se tourna vers Adelia. Elle fronça les sourcils ne sachant pas quoi faire, elle sortit doucement son épée et commença à s'approcher. Les gardes ne bronchèrent pas sur le moment mais sentir que les nouveaux venus n'étaient pas des sorciers. Adelia savait que sans magie, cela allait être un peu risqué. Elle n'était pas très plan et préférait foncer plutôt que de perde du temps à la parlotte.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 2 Juin - 16:28







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



Nous étions face à ces sorciers noirs assez nombreux. Nous étions peut être 2 et demi contre une vingtaine de soldats. En même temps, nous avions été bien naïfs de croire que la sphère des brumes, aussi légendaire soit elle, serait sans doute très bien garder étant donné ses grands pouvoirs. Je me concentrais en essayant de trouver une solution pour parvenir à avoir la sphère sans attirer l'attention des gardes ou tout du moins en essayant de limiter le combat direct qui pourrait être très dangereux pour nous. Je réfléchissais quelque peu et je me rendais compte que ce sont les sorciers noirs qu'ont empêchés de venir s'en emparer, d'où l'absence de magie, mais de magie noire. Cependant, cela fait quelques temps maintenant que je ne partage plus rien avec ce peuple, je suis en quelque sorte un sorcier "gris", je possède de la magie noire et de la magie blanche. La magie blanche étant relativement plus faible, je ne l'utiliser que très rarement. J'essayais donc de former une orbe d'énergie avec de la magie blanche et à ma grande surprise et à celle d'Adelia, je réussis à la former et même à la contrôler. Nous étions prêts à prendre cette orbe.

Je faisais preuve de magie blanche, cela me coûtait physique, je n'étais pas "conçu" pour ça en quelques sortes. Je cachais bien évidemment cette douleur et nous nous élancions dans le couloir. Nous ne passions bien évidemment pas inaperçu. Je chargeais Adelia de s'emparer de la sphère des brumes, je m'occupais de faire "diversion". La magie blanche a la particularité d'être rudement efficace contre tout être utilisant de la magie noire. Je gardais son frère derrière moi qui brandissait son épée comme un enfant brandit un cure-dent comme arme. Les orbes d'énergie fusaient dans la pièce et Adelia s'emparait enfin de la sphère des brumes, il était temps pour nous de nous tirer d'ici au plus vite, bien que l'envie d'exterminer par la magie blanche. Heureusement, aucun de nous était blessé mais d'utiliser la magie blanche ainsi m'avai drôlement affaibli. Je me pinçais les lèvres et souffrait en silence comme toujours. Je me disais que j'avais tellement changé depuis que j'avais quitté mon peuple, je serais incapable de redevenir celui que j'étais. J'avais toujours quelque vice des sorciers noirs, ne pensais qu'à mes intérêts, mais ma part "humaine", mes sentiments étaient bien différents. Je suivais Adelia même si nous ne savions pas vraiment où se trouvait la sortie. Lysandre était entre nous deux et je fermais la marche. Le tout était maintenant de sortir, pourquoi tout est si compliqué ici !









(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 3 Juin - 18:03

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Adelia était déjà prête à prendre par la force le sphère des brumes, quitte à en mourir. Enfin, mourir sans sortir la sphère de là, était une mission pour rien. Et qu'est-ce qu'elle ferait après cela ? La garder chez elle ? Elle était très dangereuse entre de mauvaise mains, et Adelia n'avait pas pensé qu'elle ferait équipe avec un sorcier noir. Ce dernier l'avait aidé jusqu'au bout, allait-il se défiler et la laisser se débrouiller seul avec, comme seule aide, son jeune frère ? Non, au contraire, il resta à ses côtés. Par surprise, elle le vit faire de la magie blanche. Elle fronça les sourcils sans comprendre. C'était tout de même étrange, comme faisait-il cela, sachant qu'il était un sorcier noir ? Elle comprit très vite que la magie blanche marchait ici. Cependant, elle ne voulait pas se fatiguer à en faire. La magie c'est bien, mais cela a toujours un prix à payer. La fatigue pouvait l'atteindre et elle avait besoin de toutes ses forces pour sortir d'ici. Très vite, les sorciers noirs commencèrent à protéger leur bien jusqu'à tomber sur le sol pour cela. Tyler protégeait Lysandre tout en jetant de la magie blanche. Adelia l'observa encore plus surprise, elle l'avait jugé bien trop vite, c'était comme ça. Elle ne faisait confiance à personne. Elle intercepta la sphère et la tenait un instant dans ses mains avant d'être attaqué et que Tyler ne l'aide. Elle hocha la tête et ensemble, ils partirent dans les couloirs du palais à la recherche de la sortie. Adelia observait la sphère, sans savoir ce qu'elle représentait réellement. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle pouvait faire apparaître une brume s'y épaisse, que personne ne pouvait voir au travers sauf les sorciers. En tant de guerre, il l'utilisait et c'était pour cela qu'ils remportaient aussi facilement. Elle avait entendu des légendes dans l'auberge, sans savoir à quoi elle se prêtait. Pour l'heure, ce n'était pas le moment de se venter de l'avoir entre les mains, c'était de trouver un endroit sûr. Une horde de sorciers noirs étaient à leur trousse et ils pouvaient sentir qu'ils n'étaient pas les bienvenus ici. Elle entendait crier, martelait dans le lointain et glissa la sphère dans son sac avant de prendre la main de son jeune frère et de dévaler une volée de marches...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1240
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 7 Juin - 15:34







Feat : Adelia Eckhardt
Lieu : Le reste du Monde
Citation: Deep in your eyes, I see shadows

La sphère des brumes



On pourrait facilement passer pour des cambrioleurs car nous étions rudement efficaces. La Sphère des Brumes était déjà, si je puis dire, en notre possession. Les réelles questions qui se posaient à présent c'était comment sortir d'ici et surtout qu'allions nous faire de cette fameuse faire. Tout bien réfléchit, je pense que le meilleur moyen serait encore de la détruire mais il ne serait pas simple de convaincre Adelia, d'ailleurs, je ne savais même pas pourquoi elle la cherchait à la base. Nous n'étions pas encore sorti d'affaire, nous courrions dans les couloirs d'un palais que nous ne connaissions absolument pas, sans vraiment savoir où nous allions et s'il y avait une sortie au bout et surtout nous n'avions pas le droit de faire demi-tour car une horde de sorciers noirs étaient derrière nous et comptaient bien reprendre le bien que nous leurs avons dérobés. Nous nous retrouvions alors face à un autre groupe de sorciers noirs. Nous devions l'affronter avant que les autres ne répliquent. Je formais alors une orbe d'énergie et Adelia commençait d'en attaquer certains à l'épée, Lysandre restant en arrière, là où il était protégé.

Nous parvenions à venir à bout de ce petit groupe. Nous continuions alors notre parcours dans le palais et trouvons enfin une grande porte ornementée qui devait sans doute être l'une des portes d'entrée. Elle était bien évidemment fermée. Nous écoutions les pas des sorciers noirs approchant. Je regardais ce que je pouvais faire, il ne semblait pas y avoir d'autres portes et repartir dans ses couloirs n'était pas une bonne idée. Nous écoutions une sorte de couinement, je tournais machinalement la tête, je n'en croyais pas mes yeux lorsque je voyais des souris près d'une grille métallique. Elle semblait nous parler mais j'étais bien loin de comprendre ce que nous disait. Je me tournais vers Adelia.

- Les fées ne parlent pas aux animaux par hasard, car cette souris semble être notre alliée ?

Les bruis de pas se faisaient de plus en plus proches, si cette bestiole, aussi ridicule soit elle est capable de nous sortir de là, j'en serais ravie, sinon il faudra que l'on affronte ses sorciers noirs, mais à force, nous serions fatigués car je pense que ce palais devait compter tout un régiment de sorciers noirs et ce n'est pas en les assommant que nous en viendront à bout.








(c) Codage by FreeSpirit



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 11 Juin - 18:05

La sphère des brumes
Territoire Hostile

Ils avaient dévalé beaucoup de marches et Adelia avait rattrapé de justesse Lysandre qui avait trébuché. En bas de cet escalier, se trouvait un groupe de sorcier. Ils n'avaient de l'air d'être contents de les voir et Adelia savait pourquoi. Elle dégaina son épée et vit son jeune frère en faire autant. Elle lui cria dessus pour qu'il reste en retrait, en sécurité. Adelia n'entendit pas ce qui lui répondait, mais il n'avait pas l'air de vouloir l'écouter. Il se prit une boule d'énergie dans l'épaule et s'écroula au sol avant qu'Adelia n'intervienne. Elle en repoussa pas mal, mais même sans magie noire, certains se défendaient plutôt bien. Elle espérait qu'ils n'aient pas trouvé une quelconque magie pour les ramener à la vie et se hâta de partir dans les sous-terrains du palais.

Ils finirent par se retrouver devant une grande porte qui refusait de s'ouvrir. Adelia regarda tout autour d'eux, essayant de trouver une solution rapidement. Cependant, ce n'est pas en restant planté là que quelque chose pouvait l'ouvrir. Peut-être avec de la magie blanche cela fonctionnerait, mais elle en doutait et cela semblerait trop simple. D'ailleurs, depuis le début, elle pensait que cette quête était trop simple. Elle était en possession de la sphère, bien trop rapidement à son goût. Il allait falloir la détruire ou la cacher le temps de trouver comme la détruire. Elle se tourna vers Lysandre qui avait mal à son épaule et elle le soigna en grimaçant tout en le réprimandent. Finalement, Tyler lui demanda si elle savait parler aux animaux. Ils étaient en terre des sorciers et une souris voulait les aider ? Adelia haussa un sourcil en levant les yeux au ciel et en grimaçant u sourire.

« - Non, je ne parle pas aux animaux ! Est-ce que j'ai une tête à parler le couinement ? Je ne vois qu'une solution, qu'on passe par une des fenêtres, ça m'étonnerait que cela donne sur du foin... Mais on devrait vérifier tout de même ! »

Sur ces mots, elle s'empressa de regarder par l'une des fenêtres suivi de son jeune frère et passa à la suivante. Ce n'était pas vraiment haut et tous les sorciers semblaient se diriger vers eux à présent. Elle sauta la première et Lysandre suivait à sa suite.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
La sphère des brumes [Feat Tyler]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Le vilain petit canard feat. Tyler Hoechlin
» (M) Si loin et pourtant si près feat Tyler Hoechlin
» Tristan Finley ▬ Feat Tyler Posey
» [S4] La sphère de la Reine
» Signature de contrat - Tyler Bozak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-