AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Peuples polaires - Mike et Patrick
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2


J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Juin - 17:38

Peuples polaires
Feat Mike


Cette fin de combat m'avait fait froid dans le dos. Je ramassais quasiment tout ce qui relevait de cette magie étrange dans mes sacs de nain. J'atteignais même avec surprise la limite du plus petit. Je savais qu'il pouvait contenir beaucoup de chose, mais de là à en atteindre la limite un jour... Les pleurs des familles, le deuil de la communauté et cette joie mêlait de réserve envers le morts ou les familles m'avait mis mal à l'aise. Je n'aimais pas être un héros, c'est pour cela que nous partions quelques heures plus tard.

Pas facile de retrouver un semblant de calme après cela. Heureusement que Mike était là pour détendre l'atmosphère et trouver l'esprit de nous faire de l'humour. Je souriais et riais même des plaintes de Mike bien au chaud dans les couvertures du traîneaux et blottis contre Orélia. Nous prîmes la direction de l'île interdite au sud ouest de l'île de la capitale. Alors que nous traversions les plaines enneigées, je me penchais en avant et demandais à Mike:

"Dis moi, quelle est ta relation avec Eléa ?"

En effet, la proximité des deux amoureux devant moi me faisait penser à celle à qui je voulais déclarer mon amour, ou du moins lui dire ce que je pensais d'elle. A peine Mike eut-il le temps de me donner sa réponse qu'une créature allait nous barrer le chemin. Galadrielle et Jean connaissaient ses panthères des neiges. Nous nous arrêtions dans le silence le plus total et regardions l'animal qui nous toisait. Celui-ci finit par soupirer et voir que nous n'avions  aucune mauvaise attention envers lui. Elle partit sur notre droite à la course, nous ne la revîmes plus. Nous fîmes une autre pause avant de changer d'île pour vérifier si la glace nous supporterait tous à tour de rôle. Jean en conclut que la glace était bien assez épaisse. Nous traversions et trouvions cette partie des îles boréales encore plus silencieuses que les autres. Jean nous apprit qu'aucun peuple n'étaient venu là depuis cents ans. Malgré sa réticence il accepta de continuer de nous suivre. Unis, nous étions très puissants, seuls... plus vulnérables que jamais.

La légende parlait d'un sanctuaire au centre de l'île, nous prîmes donc la décision d'aller au devant des dangers. Alors qu'un immense bâtiment se profilait à l'horizon, tous, y compris Mike, ressentions une étrange énergie. Nous avancions et nous enfoncions dans la neige. Jean nous intimait l'ordre de continuer à pied. Je ne voulais pas râler comme Mike, mais le froid était ici perçant. Je ne voulais pas que les chiens périssent et nous prîmes la décision ensemble que Jean et Orélia feraient demi-tour pour mettre tout cela en sureté. Mike lui dit au revoir, je serrais la main de Jean en lui promettant de nous montrer prudents et revenir au plus vite. Je plantais une épée à notre position et lui dis que je reviendrais la chercher. Si ce n'était pas le cas lorsqu'ils reviendront, ils sauront ce qu'il serait advenu de nous.

Galadrielle, Mike et moi les regardions partir avant de nous retourner pour avancer vers cet édifice à l'horizon. Notre avancée dans la neige n'était pas facile, mais je pris les devant pour créer une tranchée dans la neige et qu'ils avancent dans mes pas. Cette énergie et ce sentiment de danger restait présent, mais nous ne vîmes rien du tout. J'avais mon épée en main à présent, et Galadrielle une sorte de lance. Une fois vers le bâtiment nous nous dirigions vers ce qui semblait être autrefois une porte. Bien que l'édifice soit enneigé, il était en excellent état.

"Cet édifice est... en bon état... Cela me dit rien qui vaille..."


Nous trouvions la porte dégagée, ce qui était intriguant. De plus une magie étrange la protégeait... Je fronçais les sourcils en voyant un socle avec dessinée une patte de loup... Je montrais cela à Mike et Galadrielle.  


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1838

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Juin - 13:45


Feat Patrick

Peuples Polaires


Le parcours allait être difficile et nous prenions le temps de causer. Patrick me demanda qui était Elea pour moi.

- Eh eh, serais-tu amoureux ? T’inquiètes pas pour nous, c’est mon amie. Mais gare à celui ou celle qui lui fera du mal, il m’aurait sur le dos et je le ferais souffrir jusqu’à ce que mort s’en suive.

Orélia me fit remarquer que je n’avais pas dit cela d’elle.

- Elea est une femme très douce mais c’est un maître en arc, une cavalière hors pair et surtout un vrai petit maître de guerre. J’espère qu’un jour je pourrais te la présenter, si Patrick le permet, et je suis sûre qu’à ton tour tu deviendras son amie. Je lui confierai ma vie mais aussi la tienne car tu es tout pour moi. Je n’ai pas parlé de toi ainsi car pour toi c’est de l’amour que j’éprouve et elle, elle est comme une sœur, c’est ma complice.

J’avais à peine fini ma phrase qu’une panthère des neiges vint nous rendre visite, après s’être scrutés un moment, elle soupira et s’en retourna d’où elle venait. Nous continuions notre avancée et la neige devenant de plus en plus épaisse, Patrick décida de protéger nos traîneaux et nos chiens et renvoya Jean et Orélia. Je serrais très fort ma bien-aimée et lui promis d’être prudent. Je l’embrassais tendrement, serrait la main de Jean en lui implorant avec mes yeux de prendre soin de mon amour. Il me fit comprendre que ce serait avec joie et je fus rassuré.

- Eh voilà cette fois je vais congeler car je n’aurai plus mes couvertures.

Galadrielle rit et elle me lança un sort afin que je puisse résister au froid. Patrick planta une épée dans le sol afin qu’Orélia et Jean comprennent si quelque chose nous arrivait. Et nous partions chacun de notre côté. Patrick nous traçait un chemin dans la neige qui devenait de plus en plus épaisse et enfin nous découvrions un édifice. Patrick fut surpris qu’il soit en bon état et la porte était bien dégagée. Patrick nous montra une patte de loup dessinée sur un socle. A peine l’avions nous constaté qu’une décharge terrible nous envoya promener 100 m en arrière. Patrick lança immédiatement un bouclier et Galadrielle un sort d’invisibilité.

Assis sous ce dôme de protection, il nous fallait trouver un plan d’attaque.

- Ce doit être notre « lion blanc », il m’a l’air drôlement puissant et je vous propose une attaque en simultané.

Patrick me regarda surpris et Galadrielle me demanda de m’expliquer.

- Ce « lion » est un magicien ou un truc de la sorte, il ne peut donc me détecter ou me sentir. Je vais jouer à le rendre fou et le faire sortir de sa « grotte ». Il va falloir vous tenir prêt et réussir à le neutraliser. Par contre faites attention de ne pas me tuer, si vous voyez un loup noir c’est ma pomme ! Mais je vais y aller sous forme de courant d’air pour commencer, ensuite une petite tornade et une fois dehors j’essaierai une petite tempête de neige et seulement si je n’y arrive pas je serais un loup. Je compte sur vous mes amis, tenez vous prêts ! Vous me faites une petite sortie ?

Je m’engageais hors de notre dôme de protection et entrais facilement dans l’édifice. En fait, je devrais dire le palais des courants d’air. Enfin je le vis face à moi, un immense bonhomme et je commençais à lui tournais autour, il s’agaça et se transforma en un énorme lion blanc. Sous forme de tornade je continuais à lui chatouiller les naseaux et il se mit à rugir en courant vers la sortie. Afin de protéger mes amis, je voulus me transformer en tempête de neige mais hélas j’échouais et me retrouvais en Mike humain. Le lion me frappa si fort avec sa patte tous les ongles sortis qu’il m’ouvrit le ventre. Cependant il n’eut pas le temps de s’acharner car Patrick et Galadrielle prenaient le relais. Je m’évanouis car le froid devenait insupportable et que je perdais trop de sang.







Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Dim 5 Juil - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Juin - 19:01

Peuples polaires
Feat Mike


Le moins que je puisse dire, c'est que je ne m'attendais à être propulsé dans la neige par une telle puissance. Cette énergie ne m'était pas inconnue, mais elle était rare, et puissante d'ailleurs. La porte s'ouvrait alors que nous nous relevions. Aucun dégât de notre côté grâce à mon bouclier lancé d'instinct.

Invisible quelques instants grâce à Galadrielle, nous voilà qui pénétrions sous le dôme immense. Une très vaste salle abritée un monstre d'une autre époque, d'un autre type... un mage métamorphe. Je fronçais les sourcils et écoutais l'explication de Mike. De toute façon nous n'avions pas à discuter plus longtemps. Galadrielle nous rendit de nouveau visible, et rien n'empêchait de traverser un bouclier dans le sens de la sortie, alors je fis signe à Mike d'y aller. Nous lui laissions une minute pour perturber le mage et lancer notre offensive.

Galadrielle et mo nous engagions dans l'édifice armés et protégés et il était temps. Mike était gravement blessé à terre, mais nous devions face à un immense lion blanc. La prophétie avait donc une part de réalité. Je plantais mon épée dans le derrière de l'animal et lui arrachais un rugissement rauque de rage et de plainte. J'esquivais un puissant coup de patte, Galadrielle ses crocs. Il était à la fois rapide et puissant, mais blessé à présent. Je fis signe à la jeune mage d'armer ses mains et protéger Mike dans le même temps. J'attaquais à mes risques et périls pour lui en laisser le temps. Soit il prenait son attention sur elle et je lui assénais le coup de grâce, soit il se concentrait sur moi et c'est elle qui l'achèverait.

Comme il savait sa fin proche il se retransforma en mage et fit apparaître une immense hache en main. Ses attaques étaient très difficile à éviter. Il me tapa du pied dans le ventre, me claqua mon épée au sol. Je me reculais et esquivais une attaque, mais trop court, il m'entaillait la cuisse et le bas du ventre. Avec un sourire ensanglanté il se rapprochait de moi. Je reculais en vain contre un mur et me demandais si ma fin était arrivée ici. Je vis alors arriver un magnifique loup noir planter ses crocs dans sa gorge. C'était Mike. Galadrielle n'avait pas comprit ce que je voulais lui dire, mais avait eu une bonne idée en fin de compte. Comme le mage allait se retourner pour le frapper, je pris appui contre le mur et tapais de mes deux pieds dans sa hache qui s'enfonça dans sa poitrine. Il tomba à genoux et fis signe du doigt pour nous montrer une porte au fond de la grande salle avant de s'crouler mort au sol.

Mike se transformait en homme, haletant. Posé au pied du mur, je reprenais mon souffle en un signe reconnaissant de la tête pour mes deux compagnons de fortune. Je me relevais et constatais que le mage guerre métamorphe était bien mort et il n'y avait aucun doute. Je soupirais et leur dis que ça n'était pas fini. Je désignais la porte et leur dis de rester sur leur garde. Nous dirigions nos pas jusqu'à elle, craignant le pire...

J'ouvrais la porte sur un vide immense. Sur le côté, un chemin étroit permettait de descendre au creux de ce gouffre. En bas brillait je ne sais quoi. Je ne sentais la présence d'aucun être vivant. Galadrielle me le confirmait. Je ne sentais aucun danger. Je traduis tout cela verbalement pour Mike:

"Nous ne sentons aucune vie et aucun danger. Descendons vois ce qu'il y a là en bas. Je vais lancer un sort de poids plume puissant, nous n'aurons plus qu'à sauter ! "




Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1838

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juil - 16:08


Feat Patrick

Peuples Polaires


Galadrielle prit le temps de me soigner et me remettre en pleine forme. Je repris mes esprits et je me rendis compte que nous étions dans le dôme. Mon lion s’était transformé en mage et fonçait sur mon ami en brandissant une hache.

- Galadrielle apprêtes-toi à sauver Patrick dès que j’aurai réglé son compte à cette monstruosité.

Je me transformais en loup et mettait toute ma colère dans mon attaque. Alors qu’il allait donner un coup fatal à Patrick je sautais à la gorge de notre ennemi et prit plaisir à lui dévorait la carotide. Je relâchais prise car je savais que c’était un coup mortel mais dans un dernier élan il voulut me frapper et Patrick frappa dans la hache avec ses deux pieds. Le mage tendit un doigt vers une porte et tomba raide mort. Je repris une forme humaine et vis Galadrielle soigner Patrick par la magie. Elle était vraiment puissante.

Après avoir franchit la porte, je fus surpris de ne voir que du vide. Patrick et Galadrielle me dirent ne sentir aucune présence. Sur notre droite, un chemin nous conduisit jusqu’à un gouffre. Patrick lança un sort poids plume et nous sautions en chœur.

Arrivés en bas, nous étions émerveillés, il y avait toutes sortes de parchemins, de bijoux, d’armes, des couronnes, et de l’or à profusion, c’était impressionnant. Galadrielle prit la parole.

- Nous sommes témoins d’un siècle de terreur, ces objets ont été volés ou pris lors des massacres des différents peuples. Je vous promets de mériter ma place et de rassembler les hommes et ramener la paix dans l’archipel boréal. Je rendrais les couronnes des rois des différents peuples et leur remettrais chacun une caissette d’or. Ces parchemins doivent nous donner des directives et je jugerais ce qui est bon pour nos peuples. Je vous promets aussi de toujours respecter vos peuples et de faire en sorte de maintenir la paix entre nos territoires. Je réinstaurerais la cérémonie de l’élection du chef des chefs et veillerais à ce que tout se passe bien.............. Je sens quelque chose me pénétrer.

Patrick et moi nous mîmes sur nos gardes et Galadrielle se mit à briller, elle flottait et semblait heureuse. Enfin elle fut à nouveau face à nous.

- Mes amis, je pense avoir fait le bon discours et je viens d’être bénie de nos Dieux, ils viennent de me rendre immortelle mais nous devons à présent apporter la bonne nouvelle à mon peuple.








Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Juil - 19:10

Peuples polaires
Feat Mike


Sans hésitation, nous nous élancions ensemble dans le vide et ma magie nous déposait doucement sur ce sol jonché d'or. Nous atterrissions au milieu d'un incroyable trésor. Je regardais autour de nous et allumais des troches. Une grande pièce creusée à même la roche contenait de nombreux objets de valeurs variables. Il y avait là des pièces d'or en coffre comme au sol, des épées, des vases et bien d'autres ustensiles de cuisines ou d'outils. Mes amis étaient ébahis par tant de richesses et je pouvais les comprendre. Alors que Galadrielle prit la parole et moi, je me méfiais. Je regardais les murs austères et nus de cette salle, le haut du petit gouffre. Rien ne semblait anormal et aucun danger ne nous guettaient pourtant, à part de nouveau le froid.

Je me retournais vivement lorsque Galadrielle cessait ses belles paroles pour nous dire qu'elle ressentait quelque chose d'étrange. Mike et moi nous mettions sur nos gardes, prêts à faire face à n'importe quel ennemi, nous en avions déjà tant vue !

Au lieu de cela le corps de Galadrielle s'éleva et elle se mit à briller. Elle voulut attribué cela aux dieux, et moi à ce foutu mage mort là-haut... Je ne dis rien, n'en sachant pas plus qu'elle. Cependant, je lui fis la remarque suivante:

"Se sont de bien jolies paroles et de bien belles résolutions, mais cela n'est pas à clamer ici, mais devant n'importe quelle personne de ton peuple, du plus démuni au plus riche sans distinction de traitement. Et nous sommes là pour te voir le faire et t'épauler si besoin !"

Elle baissa la tête et me répondit tout de suite être bien d'accord avec moi. Elle nous remercia pour notre aide précieuse. Je lui précisais aussi, en passant, que l'élection du chef des chefs n'avait jamais été enlevée, mais ça elle le savait. Elle s'était juste trompée de verbe (pour réinstaurer). Je me chargeais de garder ce trésor pendant qu'ils remontaient attendre Jean et Orélia. Je m'assis au milieu de ces objets, qui pour moi n'avaient pas d'importance sans utilité. J'étais des rares hommes qui pensait qu'une pioche pouvait être plus utile qu'un sac d'or, car comme disait Rulf, l'une sert à chercher l'autre, pas l'inverse. Bref, je repensais à de bons moments, ainsi que cette femme pour qui je voulais tout donner. Je rêvassais sur son visage, son sourire et ses cheveux au vent...

J'entendis du bruit et me sortis de mes pensées épée en main. C'est alors que je vis la tête de Mike, heureux, apparaître en haut du gouffre. Jean, Orélia et Galadrielle étaient là aussi. Ils descendirent grâce à un sort de Galadrielle. Je leur dis alors:

"Nous devrions nous organiser pour remonter tout cela. Nous allons charger les traîneaux, puis vous, vous irez chercher des hommes de confiance. Ramenons ces richesses à la capitale !"

Mike et moi patientions dans ce fond et prîmes un jeu de cartes pour nous occuper. Une bouteille et le jeu nous occupa cette demi journée en attendant le retour de nos amis et leur soutiens. Ils revinrent avec assez de bras et le matériel nécessaire pour remonter tout cela en une journée. Mike et moi fûmes rejoint par une dizaine d'hommes droits et chargions les paniers que remontaient d'autres hommes et femmes. Ceux-ci chargeaient des traineaux escortés par l'armée "fédérale" de tout les peuples polaires jusqu'à la capitale.

Deux jours plus tard, nous nous trouvions tous sur la grand place de la capitale pour assister aux premières cérémonies de l'élection du chef des chefs.




Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1838

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Aoû - 14:19


Feat Patrick

PEUPLES POLAIRES



Quel chipoteur ce Patrick ! Pauvre Galadrielle qui essayait de ménager la chèvre et le chou en expliquant vouloir rendre une justice équitable et Patrick jouait sur les mots. La pauvre se confondit mais elle approuvait la remarque de Patrick. Il nous envoya Galadrielle et moi chercher nos amis et lorsque je redescendis, il était à nouveau perdu dans ses pensées, un petit sourire aux lèvres. Il pensait à une femme c’est sûr !

- Coucou, ne me tues pas, tu as encore besoin de moi et de nos amis qui nous ont rejoint aussi ! Alors ranges ton épée !

Confus, Patrick demanda à Jean et Orélia qui venait de nous rejoindre d’aller chercher des gens de confiance afin de remonter ce trésor. Pendant ce temps nous gardions le trésor tout en jouant aux cartes et en sifflant une bouteille. Lorsqu’ils revinrent, ce fut accompagné d’hommes robustes et dignes de confiance. Nous ne mettions pas longtemps à tout remonter et charger les traîneaux. L’armée fédérale allait nous escorter jusqu’à la capitale et mettre ce trésor en lieu sûr.

Deux jours plus tard, débutaient les premières cérémonies de l’élection du chef des chefs. Nous nous rendions sur la grand place de la capitale afin de faire connaissance avec les premiers élus de chaque peuple. Certains étaient plutôt chétifs à mon goût mais je pris plaisir à voir qu’il y avait des femmes.

- Les femmes ont le droit d’être chef chez eux c’est cool ! J’ai hâte d’être aux situations pratiques et théoriques qui vont s’en suivre. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi nous devons y assister. Bon ok Orélia s’en fait une joie et de toute façon je serais resté pour elle mais toi ? Surtout qu’on dirait que ta tête est souvent auprès d’une femme en ce moment.....hum ? Qui a gagné ton cœur ? Déjà dans la salle au trésor, tu as eu un moment d’égarement et ce petit sourire sur tes lèvres me fait penser que c’est une femme. Alors tu parles ou pas ?

J'avais supposé que Patrick aimait Éléa mais il ne me l'avait pas dit ouvertement et je voulais savoir. A ce moment-là, Galadrielle prit la parole.

- Tous les champions des peuples doivent se préparer pour se rendre sur l’île principale. Ils ne doivent avoir aucune aide et avoir de quoi tenir pendant 3 jours point de vue vêtement et change. Les vivres seront fournis par la communauté ainsi que la possibilité de dormir à l’abri du froid. Seuls les juges ont la possibilité de se faire accompagner de la personne de leur choix.

Elle se tourna vers nous et nous dit que nous avions étaient nommés juges par la communauté et que ce serait un honneur pour eux si nous acceptions. Je répondis que pour moi il n’y avait aucun souci et que l’honneur était pour moi mais que je désirais qu’Orélia m’accompagne. Je ne pouvais décider à la place de Patrick même si j’espérais qu’il accepte et qu’il me donne des réponses afin d’éclairer ma curiosité sur cette femme qui hantait ses pensées. Il n’en était plus à 3 jours près.

- Je suis en train de réfléchir que si c’est une femme qui gagne, il faudra que Galadrielle se trouve un mari autre que le chef des chefs quoiqu’il y en ait de pas mal dans les jeunes prétendants et elle devrait avoir le choix. Elle ne va quand même pas rester vierge et devenir une sainte !

Orélia me dit de me taire et que ce n’était pas à moi de juger mais elle riait de voir à quel point j’étais outré de voir Galadrielle rester vierge.

Nous attendions la réponse de Patrick, Orélia se tenait à mon bras et se penchait pour voir ce qu’il allait répondre, elle avait ses beaux yeux de biche inquiète.









Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 12 Aoû - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Aoû - 16:46

Peuples polaires
Feat Mike


Les interrogations de Mike me firent sourire, ainsi que sa persistance pour savoir si j'aimais Eléa. D'ailleurs, il m'embêtait à propos de ça, j'allais lui répondre, mais il fallait bien qu'il comprenne que je n'avais plus envie d'être importuner sur ce point par la suite. J'écoutais la petite conversation du couple en passant mes yeux sur chaque chefs de tribu. J'avais souligné le fait que des femmes ait l'honneur de ce poste avant que Mike ne le dise tout haut. Je répondais enfin à toutes ses interrogations d'un bloc:

" Si je reste, c'est parce que j'aime le travail bien fait et jusqu'au bout. Je ne suis pas venu passé ces jours dans pareilles conditions et je n'ai pas affronté tout ces dangers pour voir cela vain aujourd'hui. J'aime aussi boire un coup et écouter la musique après une tâche difficile. Pour ce qui est d'Eléa, oui, j'ai des sentiments pour elle et je compte lui avouer, mais elle n'en sait rien et je ne sais pas quelle réaction elle aura. Je clos le sujet ainsi, j'espère être clair..."

Je posais mes yeux sur Orélia et lui donnais a réponse dans la foulée:

"Et j'accepte la proposition d'être un membre consultatif du conseil. Je ne connais pas assez vos  mœurs pour me mêler trop d'une élection d'une telle importance."

Son sourire jusqu'au oreille nous montrait assez clairement qu'elle était contente de nos réponses. Elle nous mena à Galadrielle et nous fûmes présenté à tout les membres du conseil et à tout les chefs. Nous suivions ensuite le patriarche qui nous donnerais la marche à suivre et répondrait à nos questions. Il nous conduit dans une grande salle où nous prenions place avec les 8 autres membres du conseil. Nous étions donc 11 en tout, le patriarche n'étant là que pour la marche à suivre et rien d'autre. Il fit entrer les candidats pour être chef des chefs: 12 jeunes hommes et 9 jeunes femmes. Certaines tribus n'avaient proposé personne soit par choix, soit par désintérêt, mais elles n'étaient pas majoritaire. Trois hommes représentaient même deux tribus à eux seuls. La première étape était simplement qu'ils se présentent et qu'ils répondent aux questions du conseil. Ainsi était testé leur façon de se tenir, de parler, et aussi leur intelligence.





Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1838

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Aoû - 15:22


Feat Patrick

PEUPLES POLAIRES



Enfin Patrick avait avoué, il aimait mon amie. Mais pourquoi diable ne devrais-je pas revenir sur le sujet.

- Enfin tu l'admets, tu es amoureux ! Et j'en suis fort content, surtout que tu as choisi mon amie Éléa. mais te traumatise pas, je vais pas m'immiscer dans ta vie privée et je ne lui parlerai pas avant toi, ça te va ? Par contre j'espère bien que vous viendrez nous rendre visite lorsque nous serons de retour à Dendrelia. Et je suis content de savoir qui est l'heureux élu de son coeur. Elle ne me l'avait pas avouer carrément, juste fait des allusions en parlant d'un mage "charmant". J'arrête les taquineries mais toi arrêtes de me dire ce que j'ai le droit de faire ou non ! Et maintenant allons rendre honneur à nos hôtes.

Nous nous rendions tous dans une grande salle superbement décorée et où des statues des anciens chefs étaient exposées sur les murs. Il y avait un énorme blason au dessus de la porte et Orélia nous expliqua qu'il était le symbole de la réunion des peuples. Nous prenions place sur des bancs de bois qui formaient un cercle afin que chacun puisse voir ce qui se passait au centre. Chacun des juges posa une question à chaque représentant, Patrick et moi faisions de même. Personnellement je leur demandais s'il avait un conjoint. Fallait bien que quelqu'un leur demande. Chacun répondit à toutes les questions et nous devions maintenant passer en délibération. Au final, il resta 7 hommes et les 3 femmes. Tout cela avait pris toute la journée et lorsque l'on nous proposa de stopper pour aller dîner, je ne me fis pas prier. Les hostilités reprendraient le lendemain.

Une bonne nuit de sommeil et fallait à nouveau rester le derrière sur ce maudit banc toute la journée. je commençais de regretter d'avoir accepter lorsqu'Orélia vint vers moi avec son grand sourire et un clin d'oeil d'encouragement. Le responsable du jury lança la première épreuve : l'habileté. Patrick observait et prenait des notes dans sa tête à le voir. Moi j'étais émerveillé et je ne regrettais plus d'être venu. Ces jeunes chefs maîtrisaient les armes avec une perfection impressionnante. Elles tournoyaient au dessus de leurs têtes, autour de leurs corps et ils les faisaient voler dans les airs comme si c'étaient des poids plume. Franchement impossible de les séparer sur cette épreuve d'agilité, du moins d'après moi.

La seconde épreuve fut une épreuve de force et d'endurance qui se déroule en deux manches : Un homme amena des espèces de troncs d'arbres d'une dizaine de centimètres de diamètre et les installa à l'horizontal bien fixés sur des énormes piquets à environ deux mètres cinquante du sol. Chacun des chefs fut suspendu aux troncs (pour cela on leur avait donné la possibilité d'utiliser un tabouret) et ils devaient rester ainsi "pendus" et tenir par la force des bras. J'avais mal pour eux. Le premier homme lâcha au bout de 10 minutes, ensuite deux femmes lâchèrent quasiment en même temps et peu de temps après l'homme. 5 hommes tombèrent en même temps au bout de 20 minutes et nous avions tous le regard porté sur l'homme et la femme restants. Ils lâchèrent à quelques secondes d'écart, l'homme en premier puis la femme. ils avaient tenus près de 45 minutes. J'en avais mal aux bras. Patrick semblait toujours enregistrer.

Il fut décider une pause déjeuner de deux heures afin que chacun récupère avant la deuxième et dernière manche de force et endurance. La troisième épreuve sera bien évidement le combat contre des champions de force égale mais ce sera les "festivités de demain". J'en profitais pour rejoindre Patrick et nous allions en direction des tables pour nous rafraîchir.

- As-tu une opinion de qui l'emportera ? j'avoue que je suis émerveillé par ces jeunes chefs. Ils ont de bonnes connaissances, ils sont plutôt agiles avec leurs armes et plutôt endurants même si certains d'entre eux ont lâché prise, il fallait déjà tenir aussi longtemps. Je pense qu'ils s'équilibrent. En choisir un seul ne va pas être facile.

Orélia n'avait pas le droit de se joindre à nous car tout ce qui se disait sous cette tente ne devait pas être entendu. Nous nous restaurions et retournions dans la salle. Nous reprenions place lorsqu'un des jeunes chefs dit ne pas vouloir continuer. Ils étaient donc au nombre de 9 pour le titre : 6 hommes et 3 femmes.

Cette manche consistait à tenir une corde deux par deux et celui qui tirait l'autre au delà de la ligne au sol était vainqueur.
Un temps de repos était accordé entre chaque tir. Deux hommes n'eurent aucun point, une femme eu un point, un homme eu deux points, deux hommes eurent trois points et un homme et une femme en étaient à quatre points. Les deux hommes qui avaient trois points s'affrontèrent en même temps que l'homme et la femme qui en avaient quatre. Au final deux hommes gagnèrent. Je me demandais comment le jury allait faire son choix car au fil des épreuves chacun était l'égal de l'autre. Je me demandais si je devais ouvrir ma bouche cette fois et je pense que je ne donnerais que mon avis qui était objectif d'après moi : il n'y avait pas de dominant. Mais chacun penserait ce qu'il veut car le jugement final sera suite aux combats. Ensuite le chef des chefs pourra choisir avec qui il veut diriger.









Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 18 Aoû - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Aoû - 18:54

Peuples polaires
Feat Mike


La série d'épreuves allaient enfin commencer pour désigner le ou la chef des chefs. J'écoutais ce que Mike voulait me répondre et me concentrais sur ce qui nous était demandé ensuite. Pour la partie entretien je demandais quelle était la chose qui leur était la plus chère. Certains répondaient par une valeur, d'autre une personne, une arme... Je notais cela sur un morceau de parchemin qui nous avait été fourni à cet effet.

Le lendemain les épreuves plus physiques commençaient. Je regardais les techniques remarquables de certains jeunes et notais les imperfections de leur posture, les parades manquées, les attitudes qui ne me plurent pas. Je notais aussi la vitesse si cela était bien exécuté, la clémence du vainqueur et tout un tas de choses qui me semblaient importantes en tant que mage de guerre. Mike me dit à la pause qu'il était difficile de les départager et je devais bien l'avouer, c'était le cas. Seulement, pour moi, deux jeunes hommes se détachaient du lot. Pas tant par leurs faits d'armes, mais leur endurance et leur intelligence dont ils faisaient preuve pour surmonter les obstacles. Une fois cette journée terminée, une jeune femme attira mon attention également. Le chef des chefs était pour moi l'un de ces trois là, à moins que je ne me trompe. Tous avaient leurs qualités et leurs défauts et le choix n'était vraiment pas facile entre ceux qui restaient en lice pour le titre. Cette journée avait été riche et je repartais avec tout mes papiers de notes. Je rejoignais Mike et demandais à notre "arbitre", si nous pouvions discuter de tout ça. La réponse était oui, si nous restions entre juges. Je hochais la tête et j'invitais Mike à lui payer un coup. Une fois attablés je lui fis part de mes observations. Nous discutions un long moment et vint l'heure où il pouvait rejoindre Orélia. Je le laissais aller et rejoignais ma chambre.

Le grand jour arrivait, un homme vint frapper à ma porte tôt le matin pour que je me prépare. Nous déjeunions entre juges et furent conviés à prendre des habits chauds. Les candidats étaient là, avec le sourire, prêt à faire face à l'épreuve des îles, et ensuite les duels. Chaque candidat devait à présent prendre la route et récupérer un "totem", soit un petit objet, dans trois tribus tirées au sort. Cette épreuve testait leur connaissance des îles boréales et des tribus, peuples dont l'un d'entre eux allait prendre la tête. Nous leur donnions les informations et leur souhaitions bonne chance. Le retour devait avoir lieu avant le couché coucher du soleil. Nous, juges, avions la journée devant nous à présent. Je grommelais ces mots à Mike:

"Franchement, ils pouvaient pas nous laisser dormir et qu'un seul leur donne ses instructions..."

Je soupirais et nous rentrions au chaud. Vivement ce soir et demain que les duels se fassent et que le chef des chefs soit élu. Cependant, les 4 plus hardis revenaient déjà dans l'après-midi. Les autres arrivèrent les uns après les autres, sauf une femme qui trainait et arrivait après le couché coucher du soleil. Elle fut conviée devant le conseil à s'expliquer. Comme elle ne connaissait pas l'un des clans et leur situation sur l'île, elle fut disqualifiée.

Nous nous recouchions et nous préparions pour le lendemain: les duels. Comme il y avait 8 candidats, les duels allaient être plus faciles à faire. Je fis le calcul dans ma tête, chaque candidats devait faire 7 duels, comme on ne se bat pas avec soi-même. Cela faisait donc 56 duels. Je soupirais en arrivant à ce résultat. Les combats auraient lieu par deux, le final était de mettre l'autre à terre et qu'il se rende. Nous nous installions donc dans une grande salle prévue à cet effet, le public était tassé sur tout le pourtour et en hauteur, il y avait un monde fou qui aurait pu faire penser que la salle n'était peut-être pas si grande. La musique retentissait, les chants et cris de joie s'ensuivaient...

Les juges prenions prirent place en face des candidats. Un homme fit son entrée et fit taire tout le monde progressivement. Il prit la parole et dit qu'aujourd'hui était un grand jour pour les peuples polaires, qu'aujourd'hui allait être désigné son successeur. Je compris alors qui il était. Il nous souhaita bonne chance, ainsi qu'aux candidats et prit place sur un trône. Le silence restait régnait et les candidats entraient. Les deux premiers duels commencèrent et des encouragements pour les deux sans distinction se firent entendre de nouveau. Nous passions la journée ici à attendre et regarder ses ces jeunes se battre. Les combats étaient spectaculaire heureusement et ne laissaient pas le temps s'entrevoir passé passer.

Mes calculs ne prirent pas en compte les duels entre vainqueurs qui allait avoir lieu après une pause pour tout le monde pour se restaurer. Mes trois favoris restaient encore en lice. Encore huit duels qui furent un peu plus courts dû à la fatigue de ceux qui se battaient.... Arrivé enfin le moment du dernier duel, entre un homme de mon choix et la femme que j'avais choisie également. Chose étonnante, alors que l'un se postait en face de l'autre, les armes ne se levèrent même pas: elle ne voulait plus se battre et lui demandait s'il accepterait de la prendre en temps que second. J'appris plus tôt ce matin qu'être le second du chef des chefs n'étaient pas déshonorant, bien au contraire, il, en l'occurrence elle, avait quasiment autant de pouvoir.  Il hocha de la tête et leurs épées churent en même temps. Ils se prirent dans les bras, fatigués de tout ce qu'ils avaient enduré. Elle lui leva le bras et cria:

"Vive le nouveau chef des chefs !!!"

La population explosa de joie, tout tous les juges et les anciens se levèrent pour applaudir ce beau geste. Elle s'éloigna avec le sourire et rejoint les bras d'un homme pour l'embrasser avec passion. Le jeune homme s'avança devant nous et déclina son identité à nouveau:

"Moi, Alrik Ditfrid jure sur ma vie d'apporter à mon peuple abondance et unité tant que j'aurais du souffle pour le clamer !"

Je tapais dans mes mains avec plaisir et franchise. Ce fut de beau combat et ce qu'ils venaient de traverser, de faire, était remarquable. Je me tournais vers Mike le sourire aux lèvres et vis s'approcher Galadrielle de ce jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1838

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Aoû - 17:45


Feat Patrick

PEUPLES POLAIRES



Les combats avaient durés deux jours et nous étions épuisés. Patrick et moi avions les mêmes challengers mais lui n'en avait que trois tandis que moi j'en avais encore cinq. Le combat final devait avoir lieu entre un jeune chef et une femme mais cette dernière annula le combat et demanda à son adversaire de l'accepter comme second. Le jeune homme accepta volontiers car il savait au fonds de lui-même qu'il aurait un sacré soutien. Elle s'éloigna pour se réfugier dans les bras de son bien-aimé que je reconnus comme l'un des combattants et elle se laissa embrasser tendrement.  Le nouveau chef des chefs s'approcha des membres du jury et de nous-même et déclara
"Moi, Alrik Ditfrid jure sur ma vie d'apporter à mon peuple abondance et unité tant que j'aurais du souffle pour le clamer !"
Patrick applaudit très fort et nous en fîmes tous de même. Le silence se fit à l'apparition de Galadrielle, la gardienne des peuples, qui s'approchait du jeune chef.

- Te voilà élu chef des chefs à l'unanimité, tu devras honorer ta fonction et être juste et loyal envers chacun de tes peuples. Maintenant tu vas choisir avec qui tu comptes diriger et j'espère que tu feras un choix équitable et juste.

Le jeune chef se tourna vers l'assemblée, il était troublé mais il faut dire que Galadrielle est très belle et là, toute vêtue de blanc, elle ressemblait à un ange. Il choisit ses 10 aides avec parcimonie et chacun des peuples l'applaudirent à tout rompre. Il avait choisi 4 mages, 4 métamorphes et deux humains. Son second sera bien sûr la jeune femme qui l'a déclaré vainqueur et parmi ceux qu'il avait choisi, 8 faisaient partie des combattants du départ ; un mage et un métamorphe étaient des hommes plus âgés et donc connaissant mieux l'histoire de leur peuple car on pouvait dire ainsi à présent, ce n'était plus les peuples de Siren y Bore mais le peuple enfin réuni.

Cependant ils avaient encore beaucoup de travail pour que chacun s'accepte mais maintenant c'était leur histoire. Nous avions fini notre quête et il me tardait de rentrer chez moi et présenter Orélia à toute ma famille et mes amis.
Alors que je me retournais vers ma bien aimée, je vis Alrik et Galadrielle se faufiler à travers les gens et j'en fis part à mes amis.

- Regardez, je pense qu'il y a du mariage dans l'air !

Tous se mirent à rire et nous rejoignons la grande table qui avait été installée afin que chacun trinque avec son voisin. C'était une journée de fête, de joie et surtout un merveilleux rassemblement.














Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Aoû - 16:41

Peuples polaires
Feat Mike


Cette quête touchait à sa fin. Il restait beaucoup de travail à faire... pour eux. Mike et moi étions venus secourir des peuples désunis et repartions avec un peuple uni à un avenir prometteur. J'étais globalement satisfait de ce que nous avions accomplis ici. Ce qui me pesait était le fait que j'avais tué mes premières femmes sur cette île, non que je veuille le faire sur le continent... Je me disais que c'était elles ou moi et que ce que cela avait permit de réparer et de faire par la suite justifiait en partie mes agissements.

L'heure était à faire la fête et les remarques de Mike me faisaient bien rire. Je nous accordais de rester pour le banquet. Nous trinquions joyeusement à nos bonnes actions et notre tâche terminée. Jean vint me voir avec sa famille: Marie sa femme, Frédéric et Arthur ses fils, et enfin Angélique sa fille. Il me les présenta ainsi de l’aîné à la cadette. Comme j'avais parlé de mes terres et mon château, il me demandait si je pouvais accepter ses services. Ils voulaient tous partir pour le continent et voulaient profiter de cette occasion. La vie dans les îles boréales ne leur manquerait pas et comme Marie n'était pas d'ici... J'acceptais volontiers et lui dis qu'il ne serait pas mon serviteur, mais un ami et un associé avec qui je donnerais un avenir à mes terres. Ils s'assirent tous avec nous et nous parlions de mes terres dans la régions d'Ad'Lucem. Orélia décida de suivre Mike sur le continent. Ce dernier eut une petite discussion avec le père de cette dernière qui lui donnait à la fois sa bénédiction et le menaçait à demi-mots s'il lui arrivait du mal.

Le lendemain nous nous levions tard dans la matinée et nous rendions tous au port pour trouver une liaison vers le continent. Il ne nous fut pas attendre longtemps, l'après-midi même le bateau nous faisait faire le trajet. La famille de Jean était enjouée du voyage et l'avenir qui s'offrait à eux dans le château. Angélique me le fit décrire et voulait que je lui raconte l'une de mes quêtes. Le voyage se passa sans encombre et nous arrivions le soir. Orélia et Mike nous firent leurs au revoir. Je lui donnais l'adresse de mes terres pour qu'il m'envoi des lettres de temps à autre et lui dis qu'il pouvait compter sur moi. Je prenais quand à moi le chemin de mes terres avec Jean. J'étais loin de me douter que ma vie allait connaître de grands changements dans les semaines suivantes.

FIN





Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2339
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Ven 2 Oct - 18:55


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ
Merci d'en faire un résumé : ça prend 5 minutes mêmes pas ! > LIEN <



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Peuples polaires - Mike et Patrick
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Jonathan Toews, Patrick Kane, Mike Green et Phil Kessel!
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Parcours de Patrick Gaspard
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-