AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rencontre & imprévu
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES


J'adore la science
Messages : 2399
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 25 Aoû - 15:14



∞ Rencontre et imprévu ∞

D ans ce grand jardin, mon âme d’enfant s’épanouit, perdue dans mes pensées, je regarde, émerveillée, les plantes fascinantes qui se trouvent dans ce lieu, elles ont pour moi un grand intérêt mais pour d’autres aucun. Je m’assois sur le banc en cette journée radieuse et apprécie le moment, qu’il est bon de respirer tant de parfums. J’ai le nez plongé dans un bouquin de botanique tout naturellement et je ne prête que peu d’attention aux personnes qui m’entourent.

Il y a tant de plantes et de fleurs dans ce monde que nos pauvres pâquerettes paraissent bien petites par rapport aux fleurs géantes de ces contrées. Je suis là depuis plusieurs mois à présent mais je suis toujours émerveillé lorsque je trouve une nouvelle plante. Je note toutes mes observations dans un petit calepin, il ne faut rien que j’oublie. Alors que je relève le nez, je vois une paire de chaussure, un peu salie par la poussière du chemin. Je relève lentement mon regard et analyse d’une manière méthodique cette personne. J’aperçois alors un papillon, ces larges ailes l’ont emmené jusque son épaule.

Je pause mon livre sur le banc en mettant le marque page. Je me lève doucement et m’approche doucement de la personne. Il ne bouge pas, se demandant ce que je pouvais bien faire. Je prends le papillon qui montait sur mes doigts. Dans ce monde, ils ne s’envolent pas pour virevolter plus loin, on dirait qu’ils sont apprivoisés. J’admire ses couleurs, je pose mes yeux sur le jeune homme qui me sourit.

- Bonjour, je m’appelle Kim Lewis, je suis botaniste dans le village. Ce papillon est essentiel pour poloniser les fleurs et assurer leurs reproductions. Sans eux, les espèces de plantes tout autour de vous ne pourrez pas perdurer, ça serait une grande désolation, un monde terne comme dans les territoires hostiles. Mais bon, je vais pas vous ennuyez plus avec mes histoires de botaniste, je sais que ça n’intéresse que très peu de monde au final. Vous êtes résident ? C’est apaisant, le calme qui règne ici.








"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Aoû - 16:01
Il faisait beau aujourd'hui. Même si le soleil pouvait parfois m'empêcher un bon tire, ou qu'il m'obligeait plus de pauses j'aimais le voir. Il faisait bon sous mon cuir. Mais il m'était nécessaire de le porter. Je recherchais un fugitif, un meurtrier qui devait répondre de ces actes. J'avais pris cette quête dans une petite ville et j'avais retrouvé la trace de l'homme dès le lendemain. J'avais suivis ces déplacements et je sentais que j'étais proche.
J'empoignais mon épée à double tranchant.

Spoiler:
 

Elle me venait d'une précédente quête. Elle était faîte d'un alliage solde bien qu'il ne soit pas exceptionnel non plus. Elle n'avait aucun pourvoir mais elle avait celui d'être imposante et sa forme particulière étonnée. Je la gardait jusqu'au jour où je trouve mieux.

Je m'approchais d'un petit jardin à pas de loup. Épée en main et regard mobile je m'apprêtais à appréhender la personne qui se reposait ici.
Les fleurs étaient de toutes les couleurs et couvraient bien mes mouvements et mon avancée. Je pus venir jusqu'à quelques mètres et bientôt je pourrais fondre sur l'ennemi.

Je me relevais et vis une jeune femme assise là avec un drôle de parchemin dans les mains. Elle écrivait quelque chose. Les femmes peuvent-elles être bardes ou poétesse ? Ou peu-être était-ce l'une de ces nobles en mal de beaux mots ?
J'arrêtais mon geste offensif à couvert et rengainais mon arme dans mon dos. Je posais aussi mon sac derrière ce buisson et le recouvrait de feuillage. Je me redressais et me brossais le pantalon et le bas de mon haut d'un petit coup de main.

Je m'approchais et souriais pour ne pas l'effrayer. J'allais lui dire de ne pas rester dans les parages ou lui demander ce qu'elle faisait là, mais j'en eus pas le temps.



"- Bonjour, je m’appelle Kim Lewis, je suis botaniste dans le village. Ce papillon est essentiel pour polliniser les fleurs et assurer leurs reproductions. Sans eux, les espèces de plantes tout autour de vous ne pourrez pas perdurer, ça serait une grande désolation, un monde terne comme dans les territoires hostiles. Mais bon, je vais pas vous ennuyez plus avec mes histoires de botaniste, je sais que ça n’intéresse que très peu de monde au final. Vous êtes résident ? C’est apaisant, le calme qui règne ici. "



Elle se présentait. A quoi ça sert une botaniste ? Les mages font la même chose et sont polyvalents. Puis elle me raconta son histoire avec le papillon. Qu'est-ce que j'en avais à faire moi que le papillon pollinise ou non ces fleurs ? Si elle m'avait vu arroser la plante tout à l'heure elle aurait dit quoi ?
Il y a vraiment des gens dont l'utilité est à prouver. "Encore une fille dans les nuances" pensais-je. Et avait-elle toute sa tête ?

Elle m'ennuie avec ces trucs ? ... oui j'en ai pas grand chose à faire...
Je ne perdis pas mon sourire. Mais d'un air chaleureux et accueillant il se transforma en moquerie. Elle me demandait si j'étais résident. "Et bien non pas du tout.. en fait je fais une chasse à l'homme...". Je ne pouvais évidement pas lui dire ainsi...

Elle rajouta que l'endroit était calme. Je ne pus m'empêcher de pouffer sachant que le brigand après lequel je courais n'était pas loin.

"Ouais. Hum... Je m'appelle Patrick. Je suis pas de là. Mais faut pas que vous restiez ici. Je recherche quelqu'un de dangereux."

Je me rapprochais d'elle juste à un pas. Je la regardais dans les yeux et l’enjoignais de m'écouter et de partir.


Dernière édition par Patrick Might le Dim 25 Aoû - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2399
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 25 Aoû - 16:27



∞ Rencontre et imprévu ∞

C e jeune homme était vraiment surprenant ! Je ne pense pas qu’il était venu ici pour admirer les fleurs, je pense plus qu’il était un barbare vivant dans une cabane dans la forêt, se nourrissant de viande fraîche. Le hasard nous permet de faire de drôles de rencontres, aujourd’hui, c’était le cas. Incroyable, cet homme aux airs de barbares civilisés avait une langue et il savait même parler. Il se nommait Patrick, un joli prénom qui collait bien au personnage.

La suite était vraiment étrange, il me dit qu’il n’était pas là, je ne pouvais retenir mon rire, c’était vraiment un drôle de bonhomme qui se tenait face à moi. Je n’étais pas aveugle, je me demandais bien pourquoi il pouvait se payer ma tête à ce point. Il semblait regarder le moindre petit mouvement des pédoncules derrière moi, enfin, ce n’était sans doute pas eux qu’il regardait. Il dit qu’un danger était tout proche, cela m’étonnerait, en théorie, on entre dans le jardin par un sublime portail avec deux gardes impériaux à l’entrée, je me sentais donc bien en sécurité.

Me méfiant quand même de ses propos, je commençais à jeter un regard inquiet tout autour de moi. Je ne vis rien, que de magnifiques fleurs, dont une d’ailleurs, je n’avais pas encore répertoriée. Pourtant, il semblait très sérieux lorsqu’il aborda ce sujet, je ne comprenais pas. Il me regardait dans les yeux, les siens étaient de couleurs noisettes, comme les miens, quand je parlais du hasard !

- Vous recherches quelqu’un de dangereux ? Vous êtes un chasseur de prime, intéressant, vous aimez votre boulot ? En tout cas, je ne vois pas qui vous cherchez, vous savez, il y a des gardes impériaux à chaque entrée du jardin, on est en sécurité ici, vous savez, si vous êtes paranoïaque où que vous ayez d’autres troubles dans le genre, je connais un très bon alchimiste qui fait les meilleurs potions de la ville.








"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Aoû - 19:16
Je regardais autour de moi. C'était un jardin entretenue, bien plus grand qu'à mon premier tour d'horizon. Je me rendis compte que j'avais suivis les traces la tête dans les nuages et les yeux fixaient sur le sol. Une fleur bougeait derrière elle et m'attirais l'attention. Ce n'était que le vent qui la faisait bouger.

Comment étais-je entré déjà ? Ah oui... un petit trou entre deux arbres près du sol. C'était plus loin là-bas. Mais je n'ai vu personne. Je regardais autour de moi. Je connaissais cet endroit. Je réfléchis. J'étais entré dans les jardins de la comtesse. Mais je n'ai croisé personne. Cette idée m'inquiéta. Je me retournais et aperçu le portail dont elle me parlait. Il n'y avait personne. Avait-elle besoin de tant parler ? et me poser ces questions ?

Pour ne pas qu'elle se méprenne il me fallait lui répondre. Elle regardais aussi autour d'elle. Mais pourquoi j'étais dans une telle situation ? Je n'avais pas de temps à perdre en discussion. Et voilà qu'elle me prenait pour un fou ! Elle ne manquait pas d'air. J'entendis un bruit prêt d'elle. Je dégainais mon épée et me mis devant elle. Je guettais à l’affût.

Je lui montrais la porte sans garde. Je lui montrais de l'autre côté une branche cassée. Et je lui désignais enfin une trace de pas à ces pieds. Ces pas que j'avais suivis jusqu'ici. Ce n'était évidemment pas les siens, de plus petite taille, ni les miens, qui n'y était jusqu'ici pas parvenus.

"Je ne suis pas fou."


Je lui chuchotais ces mots et regardais aux alentours prêt à me battre. Quelque chose ne tournait pas rond. Les oiseaux ne chantaient plus...Je tirais une dague de ma ceinture et lui tendis:

"Vous sauriez vous servir de ça ? Et surtout plus un mot..."

Spoiler:
 

Un individu fonçait sur elle en gueulant comme un enragé. Je parais son coup de hache. Il me fallait le battre et l'attacher. C'était celui après je courais depuis ces derniers jours. Tout en me battant je disais à la femme:

"Pour répondre à votre question: je ne suis pas tout à fait un chasseur de prime."

Le métal de nos armes s'entre-choquaient et le combat s'annonçait difficile sans aide magique. Elle restait sur ces gardes et regardait faire. Je tenais mon épée d'une main. Je laissais l'individu s'attaquer à elle. Je fis alors sortir une branche du sol et celui-ci s'affala la tête la première dans les fleurs. Je m'approchais et l'appréhendé. Je fis apparaître une corde et l'attachais. Je le laissais à mes pieds. Mon sac avait disparu.

"Où est mon sac ? Vous avez vu quelqu'un d'autre ?"  


Je montrais du doigt l'endroit où je l'avais posé. Puis je regardais tout autour de nous. Des gardes arrivaient...
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2399
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 27 Aoû - 18:29



∞ Rencontre et imprévu ∞

L e soleil brillait haut dans le ciel, c’était bon pour la croissance des fleurs. Je mettais réveiller d’excellente humeur, je ne savais pas pourquoi mais j’allais apprécier cette journée. Je venais de faire une rencontre d’un charmant jeune homme, il était un peu étrange aux premiers abords mais ce qui allait suivre allait me surprendre, j’allais découvrir un côté que j’ignorais, c’était un guerrier expérimenté.

Me méfiant quand même de ses propos, je commençais à jeter un regard inquiet tout autour de moi. Je ne vis rien, que de magnifiques fleurs, dont une d’ailleurs, je n’avais pas encore répertoriée. Pourtant, il semblait très sérieux lorsqu’il aborda ce sujet, je ne comprenais pas. Il me regardait dans les yeux, les siens étaient de couleurs noisettes, comme les miens, quand je parlais du hasard ! Puis, toutes les choses se bousculaient, Un combat s’engageait et Patrick se battait à présent contre un homme, tout était arrivé si vite. J’étais resté assez immobile enfin presque, j’avais vu qu’il gardait une main sur son sac et lorsque le combat s’engagea, j’avais pris la peine de le prendre à mes côtés, le glissant dans mes affaires. Je vis la haine de son assaillant. Il semblait se battre avec aisance et pris le temps de répondre à mon interrogation. Je prenais la dague qu'il me tendit sans comprendre plus que ça, je savais m'en servir mais il se débrouillait sans moi. J'allais lui apporter mon aide mais l’homme était déjà ligoté au sol.

- On peut dire que vous savez vous battre ! Vous faites partie de la garde royale ou un truc du genre ? Tenez, votre sac est ici, j’ai vu que vous gardiez une main dessus, il y a quelque chose d’important à l’intérieur ? Et cet home qui est-ce ? .

J'avais tellement de questions à lui poser, il était si mystérieux sur son véritable métier, sur ce qu'il faisait ici, j'admirais sa dague, elle était très finement décorée, peut être l'avait -il acheté chez les elfes mais ce genre de choses sont hors de prix pour notre classe sociale, sans doute l'avait-il trouvé sur un de ces ennemis. Il faisait sans doute bien son boulot. Je me demandais quand même ce que faisait les gardes, ils avaient mis beaucoup de tempts à intervenir. Ils venaient, remercier Patrick, et lui glissait une lettre avec une bourse conséquente, il devait travailler pour le roi, je le savais !

- Ah ! Vous travaillez donc pour le roi, vous faites son sale boulot, je vois et ça vous rapporte beaucoup, c'est cool votre métier ? Dur non ? .







"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Aoû - 11:42
Les gardes allaient se charger de l'homme à présent. Ils m'avaient identifiés et savaient que j'étais en charge de sa capture. Pour me faire comprendre qu'il le savait le chef du groupe me donna une lettre ainsi qu'une bourse conséquente scellant ainsi la fin d'un contrat. Ils l'emmenèrent avec eux. Deux d'entre eux se postèrent à a porte me laissant seul avec cette fouine. Quoique les fouines couinent pour quelque chose... 
Je devais reprendre mon sac, avec courtoisie tout de même... 


"Je travaille pas pour le roi non plus... (je soupirais). Et faîte une pause là dessus, merci."

Elle ne manquait pas d'air pour placer tant de mots. Je repensais à tout ce que j'avais pris par la tête... Même pas le temps d'en placer une. Mais là elle attendais que je continue. 

"Merci pour avoir veiller mon sac. Je vous offre la dague."

Et profitant de son attention détournée je repris mon bien. Je pris soins de ranger le papier du garde dans mon sac. J'en pris un autre. C'était ma quête suivante. Je lus le papier. Un alchimiste de renom avait besoin que je trouve une fleur rare de montagne. Il la nommait "edelweiss". * Je sais même pas ce que c'est que ça !* Je ne faisais pas de cas à distinguer les fleurs. Je l'avais appris mais en vais rien à faire. Je ne saurais pas la reconnaître avec précision. Un éclair me traversa l'esprit. Je relevais la tête avec un sourire espiègle. J'avais une botaniste devant moi, autant s'en servir...
Je rangeais la lettre dans mon sac et me raclais la gorge pour avoir une voix claire. 

"Dites moi, Kim... J'aimerais solliciter votre aide pour une quête. Seriez-vous prête à m'aider ?"

La suporter pour le voyage allait me donner un peu de piment. Mais j'espérais qu'elle se lasse. Etant curieuse comme pas deux je ne doutais même pas qu'elle me suive. D'ailleurs je pensais qu'elle me demanderait pourquoi avant. 

"C'est pour tout de suite..."

Je coupais court à sa réflexion et reprenais mes affaires sur mon dos. J'étais paré pour cette nouvelle quête. Je lui souriais pour l'amadouer. Elle n'avait rien à craindre. C'est plutôt moi qui devait me plaindre. Mais valait mieux un boulet qu'une grave erreur...


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2399
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 28 Aoû - 16:05



∞ Rencontre et imprévu ∞

I l suivait le garde et échangèrent quelques paroles avec lui. Ce Patrick m’intriguait de plus en plus, son métier devrait vraiment être cool, et bien rémunéré, je ne sais pas combien, il y avait de pièces d’or dans cette bourse mais ça me semblait faire une belle somme. Cette dague était vraiment magnifique et d’une grande rigueur dans les motifs. Perdue dans mon admiration, il revient pour me voir pour son sac. Dans un premier temps, je n’écoutais pas ce qu’il disait, mais je lui prétais mon attention quand il me dit qu’il me donnait la dague, j’étais vraiment ravie de cette nouvelle, sans doute ne savait il pas le pris de cette là, à vue de nez, je dirais qu’elle coûte dans les 1000 po, c’était vraiment un sacré cadeau qu’il me faisait, en avait-il vraiment rien à faire ou est-ce que je comptais pour lui ?
Alors que je lui faisais un grand sourire pour le remercier, il reprit son sac. Je restais sur le banc, tellement contente, ça faisait longtemps que je voulais une arme, mais une si belle, pour moi ? Je n’y croyais pas une minute. Je voulais encore le remercier en l’invitant manger chez moi mais il était déjà parti, j’espère que je le reverrais. Je la rangeais avec délicatesse dans mes affaires. Je pris mon sac, j’allais étudier des plantes autres aujourd’hui, près du lac peut être. Je me levais en regardant toutes ces couleurs unies dans un même endroit, c’est vraiment joli. Encore le nez en l’air, je recroise Patrick.

- Ah, vous êtes encore là ? Ca tombe bien, je voulais vous remercier encore pour la dague, ça me touche beaucoup et je voulais vous demander si vous accepteriez de ve….. .
Avant que je ne finisse ma phrase, il m’interrompait pour me parler d’une « quête » qu’il avait à faire, très intéressant et le truc le plus fou, c’est qu’il voulait que je l’accompagne. *Je suis vraiment une amie pour lui, ça c’est cool* J’étais aux anges et acceptais sa proposition avec des yeux de merlans fris. Je devenais une aventurière aujourd’hui. Je souris, je préparais ma dague, on s’est jamais, je pars en quête, enfin on part en quête, ensemble. Je relevais le nez, il était déjà à la sortie des jardins et me disait que c’était pour maintenant, mais je n’avais pas pris mes affaires !
- Oui, je veux bien, mais il faudrait que je prenne quelques affaires, de quoi me changer, de quoi manger, et puis on y va comment, il faut louer une bête de somme, mais le palefrenier n’est pas copain aevc moi, faut dire que la dernière jument qu’il m’a prêté a fini en casse croûte, je connais quelqu’un qui pourrait nous prêter des chevaux, mais il faudrait le rémunérer, et en fait, ça consiste en quoi cette mission ? Je serais payer. .

J’étais surexcitée à l’idée de partie, je n’avais pas beaucoup quitté le village depuis que j’étais là. Je le rejoignais à pas pressé en admirant toujours les alentours. On sortit des jardins et un homme nous interpelle, enfin un petit homme, un nain disons le clairement.

- Hey mais je te reconnais toi, je t’ai vu l’autre jour, et tu me dois de l’argent.

Je pense qu’il fait de bonnes affaires, je connaissais ce nain, je savais qu’il élevait des créatures peu courante dans la région mais très efficace pour le transport, les nains sont très avancés dans ce domaine, mais je dois dire que je me voyais mal voyager à dos de lézards géants ou rat en XXL.








"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Aoû - 13:40
Elle acceptait de venir avec moi. Je pris mon sac et allais sortir du sac lorsqu'elle m'énonça tout ce qu'elle voulait apporter. Mais de quelle famille était-elle issue pour vouloir embarquer une telle toilette en voyage ? Je veux bien qu'elle prenne du change, mais le reste était bine peu utile et allait me retarder, nous retarder dans la quête. Et elle voulait une bête de somme... autant dire deux boulet au lieu d'un seul !
Je ne lui répondis même pas et sortis. Elle ramassa ces affaires plus rapidement et me suivit. Elle était toutes excitée à l'idée de me suivre et moi bien contraint. Il me fallait rassembler des vivres et établir mon itinéraire jusqu'au territoires nains. J'avais décidé de recherché cette fleur dans leurs montagnes. Au moment où je sortais des jardins un homme m'interpellait. Je me retournais et baissais ensuite les yeux sur ce nain. C'était le sommelier, « conducteur de bête de somme », du village. Il voulait que je lui règle les graines que je lui avais prise il y a une semaine pour l'une de mes précédentes quêtes.

« Oui ! … Mais je suis passé chez toi l'ami ! On te l'a pas dit ?

    Si, y'a le voisin qu'à dit qu'un barbare nordique était passé... Mais je pensais pas que c'était toi. Il aurais dû préciser... Un barbare , ah... ça me fais rire. T'as mon argent ?

    Bien entendu. Les affaires sont faîte. Je respecte mes engagements. »


Je lui donnais les pièces d'or que je lui devais. Il les pris dans sa main ganté et les comptait.


« Y'a le compte. »

Je repensais à la femme derrière moi et la tiraille qu'elle voulait emmener. Je m'adressais alors au nain :

« As-tu toujours de tes sacs magiques ?

    oui... t'en veux combien ?

    Deux.

    Je vais te les chercher. Mais d'abord montre l'or. »


Je lui montrais mon sac récemment acquis.

« Hum... ça sera largement suffisant. Bouges pas de là »

Il partait chercher ce que je lui demandais. Je me retournais vers cette « Kim ». Il fallait lui expliquer un peu ce que je faisais.

« Nous n'allons pas prendre de bête de somme pour notre voyage. Elle serait trop encombrante pour avancer et nous coûterait trop cher à nourrir. Par contre... rassurez-vous... Les sacs magiques que je viens de demander permettent de contenir deux fois plus de choses qu'un sac classique. Je vous en donnerai un et vous mettrez ce que vous boulez dedans. Ensuite nous irons en ville préparer notre expédition. Ah oui, au fait … Nous allons voir du côté des montagnes sur les territoires nains »

En parlant de nain il revint avec deux grands sacs. Il pris sa grande hache et la mis dedans sans problème et en fis de même avec l'autre sac. Il me prouvait ainsi que la marchandise était ce qu'il prétendait. Ces deux sacs étaient indispensables à un tel voyage.

« Voilà pour toi. Garde tout ».

Je venais de me faire un allié de taille. Enfin, pour moi. Un grand sourire illuminait son visage.

« Merci l'ami ! Tu passes chez moi quand tu veux. Si t'as besoin de quelque chose je serais là. Bon voyage. (et vers Kim) Mes hommages ! »

Et il repartit comme il était venu. Je restais à côté d'elle à le regardais s'éloigner. *Sacré bonhomme*. Puis je m'adressais à elle :

« Bon, allons préparer des affaires. Je vais préparer notre itinéraire aussi. Et... si vous voulez rester avec moi assez longtemps. Arrêtez de parler autant... »


Je n'attendis pas sa réponse et m'engageais dans la rue de côté. Je me dirigeais vers les commerces et réfléchissais au nécessaire à emmener.  
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2399
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 31 Aoû - 14:55



∞ Rencontre et imprévu ∞

À peine lui ai-je donner mon accord qu’il était déjà sorti du parc. Un bref échange eut lieu avec le nain qui l’avait interpellé. À la fin de la discussion, il nous donnait d’étranges sac à dos bien vielli, je me demandais qu’elle en était l’intérêt, j’en avais de bien plus grand chez moi et en meilleur état. Il disait que ces scas étaient magiques, je ne le croyais pas, jusqu’à ce qu’il insère une grande hache dans celui-ci. Stupéfait, la hache n’avait pas fait d’entailles et elle avait bien disparue dans ce sac. D’un point de vue scientifique, c’était strictement impossible, mais je commençais à me dire que la physique ne régit pas les règles de la magie.

Patrick me donnait alors l’un de ses sacs, je le prenais encore comme un trophée, tout ces objets étaient vraiment hors du commun pour moi et je leur donnais une grande valeur sentimentale. Dans mon monde, cette innovation ferait le plus grand bonheur des écoliers, mais malheureusement dans notre monde la magie ne fonctionne pas et ce ne serait qu’un vieux sac usé. Je glissais ma main à l’intérieur et quelle surprise quand je sentis l’objet, vraiment incroyable. Je prenais la sangle et le mettais sur mon dos, je réglais la taille et courut après Patrick. Il est vraiment rapide. Je fis un sourire au nain pour le saluer une dernière fois. J’étais en train de réfléchir à ce que j’avais dans mon armoire, pas grand-chose à vrai dire. Ma garde-robe était restreinte, et je venais juste de quoi acquérir pour me procurer des vêtements chauds. J’avais bien de vieux costumes venus de mon époque mais, d’une, ils ne sont pas très confortables, de plus, ils ne sont pas très chaud. Je décidais donc de suivre Patrick qui se dirigeait vers les commerces.

- Attendez moi, je n’ai pas de vêtements chauds dans la montagne, ça sert à rien que je retourne chz moi, je viens avec vous ! Cela ne vous dérange pas au moins ? Je n’en ai pas pour longtemps.

On rentrait alors dans une grande enseigne, enfin, façon de parler à cette époque, mais c’était une boutique où je traînais souvent, à admirer les robes, que je pouvais enfin me payer, c’est pratique de travailler pour un alchimiste en plus du maigre salaire de botaniste. Et dire que ce Patrick à côté de moi en a plein, ça me dégoûte.

SUITE DANS COMMERCES









"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Rencontre & imprévu
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue
» Imprévu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-