AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[TERMINE] Leçons de magie - Adelia, Cheryl et Patrick
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES


J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Mar - 21:43

Leçons de magie
Feat Adelia et Cheryl


Le roi des fées nous laissa choisir l'arme que nous voulions. Il nous dit devoir gouverner avec un sourire aux lèvres. Nous avions le droit de circuler dans tout son royaume et tout les établissements de son autorité, y compris son palais. Il nous laissa avec un jeune soldat si nous avions des questions. Nous le saluions et je me tournais vers ses chef d'œuvre comme un enfant dans un magasin de jouet.

Armurerie en image:
 

Je fis mon choix sur les épées et en prenais une première, mais elle était mal équilibrée à mon goût. J'en prenais une deuxième, mais je ne pourrais jamais me battre avec. Une troisième n'avait pas la garde régulière et pouvait être piquante, voire plus dangereuse en combat. Mon choix se porta donc enfin sur une épée bâtarde à l'esthétique plus épurée, ce qui n'en  faisait pas moins une très belle arme. Je demandais d'où venait cette arme. Le soldat me répondit que c'était un homme installé chez les elfes qui l'avait fabriqué. Un seigneur elfe l'avait offert au roi des fées lors d'une de ses visites. Il ajouta que ces armes étaient toutes enchantées. L'épée que j'avais choisis est incassable et indifférente à la magie, aucune magie ne peut l'atteindre, donc, entre autre, on ne peut pas la faire fondre. Mon choix était fait. Je regardais mes amies faire leur choix. Nous discutions un peu avec le soldat à propos des merveilles qu'il gardait. Si nous voulions faire un autre choix, nous pouvions revenir.

Mon épée:
 

Nous quittions la pièce et j'émis l'idée de commencer les leçons de magie. Les deux femmes étaient contentes que je dise ça, surtout Cheryl. Nous nous décidions donc à quitter le château pour ce petit coin près de la rivière que le roi nous avait indiqué.

Nous nous installions après une heure de marche sur l'herbe verte à l'ombre d'un cerisier en bord de rivière.

"Avant que nous ne commencions, j'aimerais vous remercier encore une fois pour votre soutien toute les deux... Cheryl, si j'ai bien compris vous voulez apprendre à lire dans les pensées ? Du coup, je vais vous l'apprendre à toute les deux..."

Je pris une seconde pour réfléchir à comment m'y prendre. Je décortiquais comment je le faisais et comment j'avais appris à le faire. J'en conclus que c'était dans mes cordes et savais comment m'y prendre.

"Bon, la magie de l'esprit est l'une des plus dangereuse. Alors pour commencer, on va faire facile et je vous demanderez de me faire confiance. Ne pas utiliser convenablement ce genre de magie peut entrainer la folie, c'est pour ça qu'il faut se contrôler. Il ne faut pas s'oublier non plus ! C'est bête de dire ça, mais c'est la base ! Maintenant videz votre esprit...."


Je me remémorais alors ce que disait mes maîtres pour y parvenir assez rapidement. Je tentait a méthode la plus simple pour lire dans les pensées, la moins intrusive aussi...

"Comme ce n'est pas facile, alors pensez à trois objets, et seulement ces objets là, ensuite un seul. Après avoir vidé votre esprit, vous aller tenter de deviner ce que l'autre pense...Essayez... J'espère que ça va marcher pour l'une d'entre vous."

Je souris alors que je percevais déjà les objets auxquels elles pensaient. J'apprendrais ensuite à Adelia à se prémunir contre ce genre de magie, et tester Cheryl pour savoir si elle le faisait bien.  






Dernière édition par Patrick Might le Dim 29 Mar - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 16 Mar - 16:45

Leçon de magie



Leur mission avait alors pris fin, et alors qu'Adelia se voyait repartir en quête pour de nouvelle aventure en terre inconnue, elle se souvint que Patrick lui avait proposé de l'aider avec ses dons. Elle avait pensait connaître ses terres d'origines pour retrouver peut-être ses parents biologiques. Mais elle avait été trouvée errant dans une forêt non loin d'un village en ruine. Elle souffla en écoutant le roi des fées les remercier encore pour leur aide, mais elle ne demandait rien en retour. Patrick finit par se tourner vers les épées et en essayant plus d'une avant de faire son choix. Adelia préférait garder celle qu'elle avait volée à son père adoptif, celle même qui l'avait tant aidée pendant de nombreux périples. Elle était née avec ses dons, les avait cachés et cela la libérait de les montrer enfin au grand jour. Elle en avait appris pas mal sur leur fonctionnement et avait de moins en moins peur d'en faire usage. Se téléporter, n'était pas chose aisé, avant quand elle s'énervait, elle se retrouvait dans une forêt sombre et avait finalement compris que c'était en terre des fées. À présent, elle savait comme gérer la chose, en se vidant l'esprit. Les boules de feu étaient un peu dangereux, elle en avait blessé son jeune frère, Lysandre avant de mettre le feu à leur cabane et à quelques arbres. Mais elle maîtrisait et contrôlait leur trajectoire, elle savait même soigner et s'était même surprise à soigner quelques gobelins et hommes.

Ils commencèrent finalement à s'éloigner du château, elle qui avait pensé un instant à un banquet auquel elle n'aurait pas voulu participer. Elle suivait sans dire mot, Patrick et Cheryl jusqu'à une rivière. Ils s'installèrent dans l'herbe verte et Patrick les informa qu'il allait leur apprendre à toutes les deux à lire dans les pensées. Adelia haussa les sourcils de surprise. Lire dans les pensées peut être un sérieux atout, mais la plupart du temps, cela devait être un fardeau. Adelia préférait apprendre à bloquer son esprit pour qu'on ne lise pas les siennes plutôt que de lire celle des autres. Elle ne supportait pas qu'on lise ses propres pensées, c'était personnel, alors voler l'intimité de quelqu'un d'autre, n'était pas dans ses habitudes. Mais elle avait été trouvée errant dans une forêt non loin d'un village en ruine. L'objet sculpté de Lysandre, sa dague et son épée, elle n'avait pas d'idée. Elle essaya de se concentrer pour deviner l'objet de Cheryl mais n'y parvient pas.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Mar - 15:17


Feat Adelia, Cheryl et Patrick

LEÇONS DE MAGIE


Le combat était terminé et mon ami le roi nous proposa un banquet afin de nous récompenser mais pas du genre mettez-vous à table nous allons vous servir, non chacun prenait ce qu’il voulait. Ensuite ce fut l’allégresse et je me mis à danser avec nos combattants et les fées, je laissais exploser ma joie.

Patrick n’avait pas dompté le dragon, comme je l’avais fait pour Ophéa, mais il lui avait permit de se libérer de l’emprise des sorciers. Après une nuit de repos, le roi nous emmena dans son armurerie privé et dit à Patrick de choisir une épée ou tout autre arme qui lui faisait plaisir. Son choix se porta sur une arme magique. Adelia n’en voulut aucune mais le roi ne lui en tenu pas rigueur. Quant à moi, je n’arrivais pas à me décider et mon ami m’emmena près d’une table où trônait une magnifique dague. Il me la remis et me dit d’en prendre grand soin, elle se rendait invisible d’elle-même en cas de danger ce qui pouvait s’avérer très utile. De plus elle décidait ou non de tuer ce qui évitait les accidents inutiles ou injustifiés par contre la vitesse d’attaque était accrue. Je lui promis d’en prendre grand soin.

Patrick demanda au roi s’il pouvait lui indiquer un endroit où il pourrait nous entraîner Adelia et moi à la magie. Le roi me regarda et fronça les sourcils, que pouvait bien apprendre Patrick que je ne savais déjà mais il ne dit mot et lui indiqua un terrain vers la rivière où personne ne nous dérangerait.

Patrick nous y conduit et j’étais enchantée de pouvoir compléter mes dons et ma magie. Il nous demanda de penser à 3 objets : la dague que je venais d’acquérir, mon arc et ma maison. Je devais ensuite essayer de deviner ce qu’Adelia pensait mais la réponse ne vint pas de moi et j’éclatais de rire en m’adressant à Patrick.

- Désolée, Adelia pense à une dague et une épée mais je ne l’ai hélas pas lu dans ses pensées, c’est votre tête qui m’a fait réagir car vous avez sourit et j’ai lu dans vos pensées que nous pensions à pratiquement la même chose. Et vu que ma troisième pensée est ma maison ce ne pouvait être cela. Navrée mais c’est un exercice difficile. Par contre je suis persuadée qu’Adelia n’a pu lire les miennes car lorsque je suis concentrée sur quelque chose je bloque l’entrée à mes idées. C’est ainsi que j’avais rusé Rulf. Je pense qu’il y a encore du travail. J’espère que vous ne m’en voulez pas ? On recommence ?














Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 12 Mai - 14:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mar - 17:18

Leçons de magie
Feat Adelia et Cheryl


Un professeur doit s'aviser de ses élèves m'avait-on dit autrefois. J'avais oublié cette phrase jusqu'à présent. Adelia ne parvint pas à lire dans les pensées de Cheryl parce que celle-ci savait se prémunir de ce genre de magie. Il n'était pas facile pour moi de traiter deux niveaux de magie si différent. Je sentais que Cheryl avait un niveau équivalent, voire supérieur au mien dans le domaine des éléments de la nature. Je souris à la réaction de Cheryl, mais l'exercice n'était pas vraiment un échec, je devais simplement m'y prendre autrement. Je lui répondais en souriant:

"Non, Cheryl, je ne vous en veux pas. C'est bien moi qui vous ai laissé entrer dans mes pensées, et pour vous l'exercice est plutôt réussi, même si vous ne savez pas encore cibler votre sort. J'ai fait exprès de ne pas vous bloquer mes pensées à toutes les deux, pour voir si vous ne trichiez pas... Mais c'était sans compter sur votre pragmatisme... Je pense m'y prendre à l'envers. Comme vous n'avez pas les mêmes demandes et mêmes niveaux..."

Je m'adressais à Cheryl:

"Nous allons commencer par vous. Comme je développe mes sorts d'esprit dernièrement, je vous propose à toutes les deux un exercice. Adelia, tu n'a qu'à fermer les yeux et suivre le processus, ne fait rien, acceptes juste que je te guide dans mon esprit. Cheryl, vous allez entrer dans mon esprit et trouver le métier de mon père. Je vais vous balader entre mes pensées et celles d'Adelia, puis vous renvoyer aux vôtres. L'exercice est ciblé sur mon esprit, détachez le reste et ne vous concentrez que sur la question que je vous pose: quel était le métier de mon père ?"

Je fermais les yeux en gardant mon sourire. Je transmis mes pensées à Adelia, qui acceptait de se prêter au jeu. Je savais exactement ce que je faisais, je m'y amusais avec un camarade à l'école. J'emmenais d'abord Adelia avec moi dans son esprit. Nous étions chez elle, la maison vide, assis à la table. La seconde d'après j'étais dans mon château de baron. Je sentis enfin la magie de Cheryl arriver. J'emmenais alors Adelia dans une bataille que j'avais faite aux côtés de Rulf, où nous nous étions rencontrés. Je passais mon esprit dans les tavernes, les routes, les ennemis que j'ai affronté... J'évitais de penser à ma famille, à mes amis... Pourtant, ce que je voulais se produisit. Je revenais doucement à des souvenirs moins rapides en succession dans mon esprit et revint chez Adelia. Une lumière envahit la maison, je rouvrais les yeux.

"Vous avez réussi, félicitations !"

Cheryl me dévisagea, comme si elle se demandait comment je pouvais en être si sûr. Adelia n'avait pas comprit grand chose, ce qui était normal. Nous évoluions à un niveau de magie bien plus haut et poussé.

"Je vous ai poussé loin Cheryl, et je suis épaté par votre talent. En développant ainsi votre détermination, je vous ai appris à lire dans les pensées. Je sais à présent que vous pouvez cibler votre sort. Le pratiquer se fera plus tard dans l'auberge, avec sûrement un bon mal de tête..."

Je lui souris et pensais à présent à Adelia. Je voulais lui apprendre l'étendu de ses pouvoirs, mais elle devait connaître ses choix, et moi connaître ses souhaits.

"Adelia, tu désires bloquer tes pensées... et c'est très simple, dis-toi simplement que je n'ai pas à savoir ce que tu penses, mais dis le avec la magie qui est en toi"

Je lisais le doute dans ses yeux. Elle était surprise par la simplicité de mon énoncé, je la laissais réfléchir et essayer. Je levais la main pour que Cheryl ne dise rien. Je sentais alors la magie d'Adelia se former et créer un bouclier dans son esprit à la seule force de sa volonté.

"Très bien. ce n'est pas un formidable rempart, mais c'est un mur solide. A mesure que tu apprendras à maîtriser ta magie, utiliser l'énergie, tu pourras gérer différents sorts en même temps. Mais pour l'heure, j'aimerais te demander quelle genre de magie tu aimerais découvrir. Cheryl est une mage de la nature, je suis un mage guerrier, et Rulf et à moitié mage guerrier, moitié guérisseur. Il existe différents types de magie..."


Je sentais Cheryl attentive à ce que je disais, comme si mes savoirs allaient être complétés, vérifiés tout du moins.

"Il existe, au sein de la magie blanche, celle qui sert à lutter contre nos ennemis, la magie de guerre, il y a celle de la nature, celle des soins, la magie de l'esprit (le spiritisme), la convocation, l'amélioration... La magie de guerre est la plus proche de la magie de guerre de la magie noire, à la différence que le but n'est pas le même et l'essence magique également... La magie de la nature, et tu l'as bien vue, permet la maîtrise des éléments naturels, les quatre éléments et la nature autour, elle peut comprendre aussi les animaux. La magie du corps, ou de soin, permet la guérison, mais aussi la résurrection pour les plus puissants. Rulf le peut pour quelqu'un qui vient juste de tomber et le rend malade... La magie de l'esprit est peut-être la plus dangereuse, mais l'une des plus fascinantes pour moi, car elle permet de lire les pensées, contrôler le sien, mais parfois celui des autres, sans devenir fou. Elle peut aussi comprendre le don de divination. La magie de convocation est celle qui permet de faire apparaître les objets ou les créatures à tout moment, à tout endroit. Elle est aujourd'hui moins répandue, beaucoup ont tendance à basculer vers la nécromancie et la communication avec les esprits en y couplant du spiritisme, et pratique donc les arts occultes (de la magie noire). Enfin, la magie d'amélioration, la plus souvent couplée avec d'autres capacités magiques, permet de respirer sous l'eau, tomber sans se blesser avec un sort poids plume, etc. Voilà les grandes familles de magie... A nous deux tu peux en toucher beaucoup. Lesquelles t'intéresse ?"

je ne lui expliquerait les trois types de magie que plus tard, tout comme les rangs des mages. Chery était contente d'avoir apprit à lire dans les pensées et devait avoir hâte que nous nus exercions à l'auberge, mais en même temps c'était pour moi une belle opportunité entre Cheryl et moi de montrer la magie à Adelia pour que cela l'aide à faire un choix.





Dernière édition par Patrick Might le Sam 2 Mai - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 14 Avr - 18:06

Leçon de magie



Adelia ne les avait pas demandés ses dons, elle était née avec, mais ne voulait en avoir d'autre. Ceux qu'elle avait lui convenaient amplement. Savoir autant de chose sur eux pour pouvoir les contrôler par la suite, l'idée même d'en avoir de nouveau la mettait mal à l'aise. Elle essaya tout bonnement de ne pas le montrer. Adelia avait tout de même vu des fées voler, elle qui a le vertige, ça promettait si cela lui arriver de voler tout à coup. Elle chassa cette idée de son esprit en essayant de se vider la tête histoire de continuer se cours qu'elle ne voulait pas trop apprendre. Elle ne voulait pas être une tête de mule, mais elle ne voyait pas en quoi cela pouvait bien l'aider de savoir ce que penser l'autre ? S'il avait un lourd secret à garder, ou même une stratégie à faire pour une guerre, si c'était un ennemi, elle préférait ne pas tricher. Adelia n'avait jamais voulu savoir ce que son adversaire lui réservait à l'avance, c'était toujours à l'aveugle. Elle fonçait dans le tas, sans réfléchir, c'était ça ce qu'elle aimait le plus, le goût du risque. Au lieu de se vider la tête, elle pensait à pleins de choses à la fois et Cheryl se mit alors à rire. Adelia fronça les sourcils sans comprendre. Avait-elle vu ce qu'elle pensait ? Elle avait songé à une épée, une dague et l'objet qu Lysandre lui a fait, mais cela commençait à la lasser un peu. Mais songer aux fées qui volent, avait du faire rire Cheryl sur le coup. Cette dernière s'expliqua en s'adressant à Patrick. C'était ses pensées qu'elle avait lues. Adelia se lassait vite des choses futiles qu'elle n'avait pas envie d'apprendre. Elle roula des yeux, elle n'avait même pas tenté de lire ceux de Cheryl. Elle eut un sourire en coin en soupirant presque, avant de retenir sa respiration et de souffler doucement et sans énervement. Elle commença à trouver le temps long. Elle finit par se mordre la langue pour ne pas se lever et partir faire une quête quelconque dans le fin fond des terres hostiles. Il y a une guerre qui se prépare, des orcs, des sorciers noirs partout sur ces terres, mais elle était là, à faire encore de la magie... Elle se prêta finalement au jeu à contre cœur et en grimaçant, ce mordant encore la langue. Elle ne voulait pas paraître chiante sur ce coup-là. Elle reçut les pensées de Patrick qui la fit voyager un peu partout dans son esprit et dans le sien avant de s'arrêter. Elle rouvrit les yeux en soupirant et le détailla sans rien dire. Enfin, Patrick se tourna vers elle, lui conseillant une tactique pour bloquer ses pensées, éviter que les autres ne lisent les siens. Elle se pensa les lèvres et retint un énième soupir, comme si elle savait faire cela naturellement. Elle songea à un bouclier, sans forcer, avant de savoir qu'elle avait réussi, elle haussa un sourcil quand Patrick lui dit que c'était bien. Vient ensuite le moment où il lui demande ce qu'elle veut apprendre. Elle plissa les yeux, n'avait-elle pas déjà dit qu'elle ne voulait rien apprendre, juste ceux qu'elle avait comme dons et c'était tout ? N'avait-elle pas déjà répondu à toutes ses questions ? Elle ne voulait pas être mage, ou quoi que ce soit d'autre, ni apprendre d'autre chose encore. Ses dons ne lui plaisaient déjà pas, il fallait qu'en plus, elle en apprenne d'autre ? Était-ce une obligation de choisir ? Elle se mit à réfléchir rapidement tout en écoutant ce que Patrick lui disait en perdant un peu le fil.

« - J'avais déjà dit que seul les miens me convenaient, et que je n'avais pas demandé à les avoirs ! Je ne désire pas apprendre d'autre ou en apprendre d'avantage, du moins, tant que d'autre ne font pas leur apparition, j'ai vu des fées voler, moi qui ai le vertige.... Je sais manipuler ceux que j'ai en ma possession, et cela me suffit, je désire juste savoir bloquer mes pensées, ce qui, si je ne me trompe pas, déjà fait ! Et savoir maîtriser un peu plus mes dons pour les développer en plus puissant, rien de plus... La magie de convocation, ça consiste à quoi au juste ? Faire apparaître son épée ? »

Peu importe ce que pouvait penser ces deux-là, Adelia ne voulait pas apprendre d'autre pouvoir. Ce n'est pas tant que tout cela lui faisait peur, c'est qu'on lui a apprit à se méfier de la magie, à la craindre, tellement, que l'idée même d'en avoir ne la rassurait pas totalement. Si cela l'amuser de lui apprendre la magie, autant se joindre à eux. Mais Adelia hésitait, elle ne voulait pas de ses pouvoirs pourquoi se forcer à en apprendre d'avantage ? Elle savait séparer son esprit de son corps pour faire de l'espionnage, don qui lui servait bien, alors qu'elle ne l'acceptait pas au départ, elle avait réussi à guérir une fois, jamais réessayer depuis. Elle pouvait contrôler le feu, l'idée de contrôler l'eau, ne l'intéressait pas du tout. Ni les autres éléments d'ailleurs.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Avr - 14:58


Feat Adelia, Cheryl et Patrick

LEÇONS DE MAGIE


Adelia n’était pas enthousiaste à apprendre d’autres magies et j’avoue que je la comprenais. Quand cela vous arrive, vous vous sentez perdue surtout si comme dans son cas, personne n’est là pour vous guider, vous expliquer que la magie peut nous être utile et ne pas en avoir peur. Mes parents m’avaient aidé en ce sens et contrairement à Adelia j’en redemandais.

- N’aies pas peur de la magie, tu n’es pas obligée de l’utiliser au détriment des gens mais tu peux aussi rendre service, comme tu l’as fait pour sauver Sélicia. Tu commences à bien maîtriser tes boules de feu mais tu as d’autres possibilités en toi. Ne m’en veux pas d’avoir lu tes pensées à travers Patrick, ce n’était pas volontaire.

Je provoquais Adelia afin qu’elle se mette en colère et lance une boule de feu en lui disant qu’elle ne voulait pas apprendre et que c’était une tête de mule. Sa réaction ne se fit pas attendre et elle lança une boule sur laquelle j’envoyais un torrent d’eau que j’avais détourné de la rivière près de nous. Il fallut ensuite la calmer et nous ne fûmes pas trop de deux. Une fois fait, je repris la parole.

- J’espère que tu ne m’en veux pas de t’avoir provoquée de la sorte mais je voulais te démontrer que tes colères te font perdre le contrôle de toi-même et que tes boules de feu peuvent provoquer des dégâts pour lesquels tu t’en voudrais par la suite et que la maîtrise de l’eau te permet de réparer les dégâts. L’eau et le feu se marient très bien en magie car l’un peut maîtriser l’autre. Imagines la maison de ta famille en feu, ne voudrais-tu pas y remédier ?

Désolée de cette provocation faite à Adelia, je me retournais vers Patrick.

- Il ne faut pas m’en vouloir mais je sens qu’Adelia est comme moi et qu’elle possède des pouvoirs qu’elle n’a pas explorés. Je ne voulais pas la forcer mais juste lui faire comprendre. Quant à moi, je ne désire pas déplacer des objets ni sombrer dans la nécromancie mais la magie de l’esprit m’attire. Quant à la résurrection, j’avoue que je la pratique déjà sauf qu’il ne faut pas que la mort remonte à plus de 6 heures. Je ne peux me soigner seule car la puissance de ma magie m’en empêche, je suis immortelle ce qui me permet de joindre une tierce personne pour me « rétablir » mais je peux me retrouver face à de terribles dangers. Savoir la pensée profonde de mes interlocuteurs pourrait m’aider à ne plus me faire piéger. Par contre lorsque je serais avec des amis, je ne m’y emploierais pas car je préfère mon naturel.

Patrick et Adelia m’écoutaient et comprenaient mieux qui j’étais.

- J’étais enseignante et je m’y remets doucement. Je suis un Grand Maître de la nature et comme vous avez pu le voir ou ne pas voir, je peux me rendre invisible. Je parle avec les animaux, ce qui me permet de savoir ce qui se passe très loin. Et une autre chose que vous devez savoir, j’ai une amie qui m’a sauvée plus d’une fois de situations périlleuses mais que vous deux seriez capable de tuer : c’est un dragon bleu, elle se nomme Ophéa. C’est aussi un moyen de transport très rapide.

Je venais de leur résumer une partie de ma vie et je me demandais si je devais leur révéler mon côté obscur malgré que je me dominais aujourd’hui grâce à Rulf et à ma famille. Mais j’attendrais une autre occasion. Je devais d’abord analyser leurs réactions et voir si Patrick accepterait de m’enseigner cette magie qui m’avantagerait sans aucun doute.














Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 12 Mai - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Mai - 15:52

Leçons de magie
Feat Adelia et Cheryl


Je croisais les bras et soupirais en voyant faire ses deux enfants, l'une voulant convaincre l'autre, qui était une coquille fermée actuellement. Je n'obtenais que très peu de résultat en ce début d'après-midi, mais n'était-ce pas le lot de tout les professeurs ?
Spoiler:
 
Cheryl tenta de faire réagir Adelia, qui restait sur ses positions. Cette dernière soupira quand Cheryl eut fini. Tout ce qu'elle lui accorda, c'est de lui répondre la même chose: elle voulait apprendre à maîtriser ses pouvoirs actuels, rien d'autre... pour le moment. C'est dans ces moments que j'admirais le travail formidable des muletiers... Cheryl parlait plus que nécessaire, je sentais bouillir Adelia. L'elfe décida de changer de sujet et m'adressait la parole. Elle nous dit un peu qui elle était et d'où elle venait, ce qu'elle avait fait en magie et dans sa vie. Elle nous parla même d'un dragon qu'elle avait dressé. J'arquais un sourcil, mais ma surprise fut de courte durée. Je devais réagir à présent et commençais par répondre à Cheryl en souriant:

"Ecoutez, j'ai compris quel type de mage vous étiez Cheryl. Et merci pour votre franchise. Je vous apprendrez à maîtriser votre magie de l'esprit, mais je vous met en garde que cela n'est pas simple, et qu'il faut se fixer des  limites... Enfin, nous verrons ça, cinq minutes..."

Je m'approchais d'Adelia, passais à côté d'elle, et lui fis signe de nous éloigner de quelques pas. Je m'arrêtais et lui adressais alors ses quelques mots:

"Adelia... Tu es une personne exceptionnelle... mais je respecte tes choix. Je vais donc t'apprendre à maîtriser tes sorts dans différentes situations. Mais permet moi de te demander de rester, au moins pour observer ces mondes que tu ne connais pas: tant le pays des fées que celui de la magie... "

Elle hocha la tête et me dit quelques mots. Je me redirigeais vers Cheryl.

"Très bien. Prête ?"

Pas besoin de lui dire deux fois. Nous allions tout les trois à l'auberge de Nyota et commandions le nectar que le roi nous avait conseillé de prendre. C'était un alcool léger, peu fort et très fruité. En un mot, c'était très bon ! J'apprenais alors à Cheryl à bloquer son esprit face à mes intrusions, ce qu'elle parvint à faire assez rapidement. L'exercice suivant fut pus difficile: je lui demandais de lire dans les pensées d'une personne précise. J'arrivai à le faire très facilement, mais je savais que capter une seule pensée parmi tout ces gens était très dur. Je l'arrêtais avant qu'elle n'est trop mal à la tête. Je souris et levais mon verre face à ces deux femmes magiques:

"Assez pour aujourd'hui Cheryl: trinquons! "


Nous discutions des orques et nous remémorions la façon dont nous avions mi leur flotte par le fond. Après avoir fini nos verres nous restions quelques minutes. Je décidais alors que nous sortions faire un tour. Nous prenions alors un petit chemin vers la campagne des fées.  Ce pays était fleuri absolument partout, les bâtiments reprenaient déjà forme comme si rien ne s'était passé. Nous nous baladions dans la forêt. Nous marchions tout les trois, puis avec une ou deux fées curieuses. Nous faisions des rencontres particulières, furent remercier à plusieurs reprises... Nous marchions une bonne heure avant que je ne veuille nous arrêter dans une clairière. C'était un espace dégagé idéal pour que j'entraîne ma mule. Je dis à Cheryl de s'asseoir sur une pierre, ne rien dire et regarder.  Je laissais Adelia s’asseoir elle aussi et résumais son cas:

"Si je ne me trompe pas: téléportation, boule d'énergie, dont le feu, puis soin et bouclier magique un peu... Pour la téléportation je ne t'aiderais pas, je n'y arrive moi-même pas. Je vais donc t'apprendre tout le reste."

Je me reculais d'elle deux. Je leur souriais, mais l'exercice était très sérieux. Je formais un bouclier puissant et lui ordonnais de m'attaquer magiquement. Elle soupira et se leva.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 6 Mai - 18:00

Leçon de magie



Adelia ne se sentait pas apte à apprendre autre chose, en tout cas pas pour le moment. Elle ne s'imaginait pas avoir d'autre pouvoir que ceux qu'elle avait en sa possession. En grandissant, elle avait eu dû mal à comprendre pourquoi elle avait ces pouvoirs et pas ses frères et elle s'était faite à l'idée de les cacher. C'était sa première année où elle utilisait ses pouvoirs au grand jour, devant des personnes, sans craindre de faire du mal. Sans sentir la peur dans la peur ou la voir dans le regard. Adelia n'avait pas peur d'utiliser ses pouvoirs, c'était sa famille qui en avait peur, et s'imaginer qu'elle pouvait tous les mettre en danger. Dans le village où elle habitait, les villageois pouvaient bien y voir de la sorcellerie noire, avec ce qui se passait avant et encore aujourd'hui. Cependant, rien ne lui interdisait de se servir de ses pouvoirs en cachette avec son jeune frère. Adelia croisa les bras en restant sur ses positions. Elle allait rajouter quelque chose sur le fait qu'elle ne désirait pas utiliser d'autres dons, car elle avait grandi dans une famille adoptive qui n'en avait pas et avait encore du mal à se faire à l'idée de les utiliser. Mais déjà Cheryl avait reprit la parole, qu'il ne fallait pas en avoir peur, la magie est partout avant de s'excuser d'avoir lu dans les pensées d'Adelia. Machinalement, Adelia lança une boule de feu qui, heureusement, fut arrêté par Cheryl à l'aide de l'eau de la rivière, par la magie. Adelia était du genre à s'énerver très rapidement et garda les bras le long du corps en serrant les dents, avant de sentir une sensation de bien-être qui l'irrita encore un peu puis la calma. Adelia roula des yeux et croisa les bras en écoutant Cheryl invoquer l'eau pour éteindre un incendie... Adelia fronça les sourcils et secoua la tête, elle avait décidé autre chose, on ne pouvait pas lui faire changer d'avis. Adelia soupira en se pinçant les lèvres et en écoutant ce que Cheryl disait sur ce qu'elle voulait apprendre avec Patrick et en apprenait d'avantage sur cette dernière. Un silence suivit et elle parla de son pouvoir d'invisibilité ainsi que d'un dragon. Adelia haussa les sourcils de surprise. Les seuls dragons qu'elle avait vue, elle les avait tué avec son épée. Après avoir répondu à Cheryl, Patrick demanda à Adelia de s'éloigner un instant, il lui parla de ce qu'elle voulait et elle plissa les yeux sans rien dire avant de retourner auprès de Cheryl et de partir en direction d'une auberge. Sur place, ils commandèrent le breuvage que le roi leur avait alors conseillé. Sur le moment, Adelia aurait préféré quelque chose de plus fort. Pendant que Patrick et Cheryl façonnaient leur magie de lire dans les pensées, Adelia regardait autour d'eux. Il ne semblait pas avoir de problème, pourtant, elle voulait que quelque chose arrive, comme une attaque de sorciers noirs. Adelia avait déjà bu son verre quand Patrick leva le sien avant de sortir dehors, prendre l'air. Le vent soufflait doucement et cela changeait de l'odeur d'alcool de l'auberge. Ils marchèrent tout en parlant d'orc et arrivèrent dans une clairière. Adelia voulait rester debout mais finit par s'installer sur une pierre plate. Patrick se remémora les dons qu'elle avait, celui de bouclier lui servait à bloquer ses pensées des autres. Elle soupira quand il lui ordonna de l'attaquer. Elle savait par avance que, S'il se protégeait de la sorte, elle ne pourrait pas l'atteindre. Elle prépara une boule d'énergie assez puissante avant de la lui lancer...

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Mai - 19:07

Leçons de magie
Feat Adelia et Cheryl


J'avais décidé de faire maîtriser à Adelia les sorts dont elle savait se servir, sous la supervision et l'œil attentif de Cheryl. Je pourrais ensuite me consacrer à l'autre, non moins têtue, mais plus puissante, mage de la nature pour lui apprendre la magie de l'esprit.

Comme à son habitude Adelia commença par soupirer avant de m'envoyer une belle boule de feu. Je me remémorais celles qu'elle formait il n'y avait de cela à peine quelques mois... Je l'encourageais à en former d'autres et lui expliquais comment gagner du temps. Cheryl trouva même les mots, alors que j'en manquais, pour lui apprendre à gagner en puissance autant qu'en taille. Car on le sait bien, ce n'est pas la taille qui compte. Une fois les boules de feu parfaites et faisant trembler mon bouclier je me dis que la leçon était bien passée. Nous nous reposions un peu en blaguant et buvions un peu avant de reprendre. Cette fois, c'est elle qui allait se défendre. Cheryl prit alors l'initiative de lui apprendre comment former un bouclier puissant.  Je validais ses explications et la regardais faire. Je sentais alors une énergie assez stable et puissante au bout d'un moment avant de lui envoyer une boule de feu de puissance moyenne. Son bouclier tint le choc, difficilement, mais il tint ! Elle m'insultait, mais je souris. Nous continuions l'apprentissage entre rires et piques triviales. Cheryl et moi lui apprenions progressivement à monter en résistance et force protectrice. Cheryl prit la place d'Adelia pour lui montrer un bouclier de niveau supérieur. Je me fis un plaisir de lancer une boule d'énergie qui s'effaça contre la bulle protectrice de Cheryl.

Nous répétions les envoies de boules de feu et les boucliers pendant deux heures environs. Du feu, nous passions à l'énergie pure, du bouclier protecteur, nous allions au bouclier mental. Les progrès d'Adelia et les conseils de Cheryl étaient remarquables. Adelia maîtrisait l'énergie de ses mains pour affronter ses ennemis, mais savait aussi s'en prémunir à présent. Cheryl me laissa lui apprendre la magie de soin. Il n'y avait pas 36 solutions pour ça. Je regardais Cheryl et empruntais une de ses dagues. Je m'ouvrais le bras et demandais à Adelia de faire vite avant que je ne le perde. Je coupais ma magie qui me soignais au cas où et laissais celle de la novice opérer. C'était très bien, mais Adelia n'avait pas aimé la forme et me le fit remarquer.

"Tu sais maintenant maîtriser les sorts que tu connais, mais je ne peux pas t'aider pour la téléportation..."

Il n'était pas très tard, mais il était temps pour nous de reprendre le chemin de la capitale. Je laissais Cheryl parler à Adelia et regardais ses terres magnifiques. J'avais envie de repartir. C'était très beau ici, mais ma place n'y était pas. J'avais envie de retrouver une personne que je voulais connaître et revoir ma baronnie.  



HS: à toi de répondre Cheryl






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Mai - 15:40


Feat Adelia, Cheryl et Patrick

LEÇONS DE MAGIE



Adélia était une sorte de petite égoïste sans cervelle qui ne pensait qu’à elle et son petit confort. Seuls ses pouvoirs actuels avaient de l’importance et elle était butée là-dessus. Patrick obtempéra pour lui apprendre à perfectionner ses dons sans plus. Quelle idée de la prendre à part pour le lui dire, il doutait que je retienne mes leçons et que je m’entraîne régulièrement. Faute d’avoir d’autres personnes pour lire leurs pensées je m’entraînais sur ces deux là.

Patrick me proposa alors d’aller à la taverne pour me perfectionner et lire dans les pensées des « clients ». Je me débrouillais plutôt bien mais je finis par avoir très mal à la tête et Patrick mit fin à l’entraînement. Nous sortîmes et ce fut le tour d’Adélia, Patrick nous ramena à la clairière et ordonna à Adélia de l’attaquer avec une boule de feu. Il dressa un bouclier très puissant autour de lui. Adélia n’était pas décidée à obéir mais soupira et finit par se lever et créer une énorme boule de feu qu’elle lança sur Patrick mais c’était une boule de rage et elle n’était pas contrôlée.

- Tu dois te concentrer et imaginer que Patrick est un orc qui vient de te provoquer en te lançant des couteaux ou autre objet dangereux ! Tu dois contrôler ton énergie et pas seulement assouvir ta haine.

Adélia se concentra et lança des boules de qualité de plus en plus approfondie, elle gagnait en force et les dernières boules affaiblir le bouclier de Patrick qui mit fin à son entraînement de feu et décida qu’elle devait à son tour se mettre en protection d’un bouclier puissant.

- Ton bouclier vient de ta pensée, pour le rendre puissant tu dois penser à une armure la plus protectrice possible et qui soit en fonction des projectiles que tu reçois.

Adélia se plia et Patrick lui lança des boules de feu, le bouclier tint bon. Je rejoins Adélia et je créais un bouclier de taille inférieure mais beaucoup plus puissant en lui expliquant comment le réaliser. Patrick lança une boule de feu très puissante mais qui ne fit qu’un ricochet et s’effaça. La soirée se passa ainsi, nous aidions Adélia à perfectionner ses dons. Elle était très bonne élève mais têtue et pas d’accord avec les enseignements un peu bruts de Patrick surtout au moment de lui apprendre de soigner une plaie qu’il s’était faite en se tailladant avec ma dague. Sur le chemin du retour, je parlais avec Adélia tandis que Patrick avait la tête ailleurs.

- Tu es une sacrée tête de mule mais tu es rudement douée. Je n’hésiterais pas à faire appel à toi lors d’une prochaine bataille, je n’aurais pas besoin de surveiller mes arrières et tu rendras le combat un peu plus égal. Continues de t’entraîner et tes dons deviendront parfaits et naturels. Tu ne dois pas laisser ta colère prendre le dessus car tu rendrais ta magie obsolète.

Sans le vouloir mais par réflexe, je lus les pensées de Patrick. Il avait tellement l’air ailleurs que je me suis immiscée dans sa tête, il pensait à une femme, il avait envie de mieux la connaître et l’emmener dans sa baronnie. Je m’approchais de lui.

- Ainsi tu es baron ? Ne m’en veut pas, je ne maîtrises pas encore très bien l’art de ne plus lire dans la tête des gens. A force de le faire pour le maîtriser, je le fais machinalement. Je me doute que tu as envie de rentrer chez toi mais j’aimerai savoir ce que tu peux m’enseigner d’autre ?











Dernière édition par Cheryl Daynight le Lun 18 Mai - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Mai - 16:49

Leçons de magie
Feat Adelia et Cheryl


Le soir s'installait, et bientôt la nuit allait nous prendre, il était donc temps de rentrer. Nous dirigions nos pas vers l'auberge et je rêvassais à ce que j'allais faire dès demain. De toute façon je voulais quitter l'île des fées et repartir à l'aventure.

Je fus tiré de mes pensées par Cheryl. Elle qui apprenait si vite avait eu le temps de lire dans mes pensées. Adelia prêtait attention à ce début de conversation. Je souris à l'excuse bancale de Cheryl, mais me dis qu'à l'avenir je me prémunirais davantage de ce genre de défaut, de façon plus permanente.

"Oui, je suis baron. Pour me récompenser des efforts que j'ai fourni lors d'une quête, ma compagnon et moi avons été récompensé de domaines en désuétudes. C'est ainsi que je suis en possession de terres dans la région d'Ad'Lucem, à une demie journée de cheval de la capitale au sud-est. Et oui... j'ai envie de rentrer chez moi ! L'île des fées est très belle, et vous êtes toutes les deux fort aimables, gentilles et vous êtes des amies, mais je ne suis pas à ma place ici. Alors, que pourrais-je t'apprendre de plus ? Lancer des sorts et te battre à l'épée en même temps ? Parler des langues étrangères que tu n'a jamais apprise ou écouté ? Amener des objets dans tes mains sans les avoir en vu ? Maintes choses je pense, mais je n'en ai pas le cœur. Si tu as lu dans mes pensées, tu le sais. Mais une autre fois, se sera avec grande joie !"

Nous arrivions à l'auberge. Je tenais la porte à ces deux dames et entrais à leur suite. Nous demandions trois chambres. Pour payer moins cher, les femmes prirent une chambre pour deux, où il y avait deux lits dans la même pièce. Je dormirais avec un forgeron fée, espérant passer une bonne nuit... Nous montions au premier des trois étages et entrions dans leur chambre. Adelia nous remercia et nous dit qu'elle aussi rentrerait chez elle, ou partirait à l'aventure. Je demandais pour ma part à Cheryl s'il serait possible qu'elle m'emmène sur le dos de son dragon. C'est ainsi qu'elle voulait repartir. Cela était pour que le trajet me soit moins long. Au fait, je lui demandais de me déposer non loin d'Ad'Lucem, car j'avais le projet de me tenir au courant des nouvelles avant de faire quoique se soit d'autre, ainsi que d'écrire à mes amis. Je lui dis que nous pouvions fixer une date, dans trois mois afin de nous revoir.


( Hors rp :

Ma suite est le rp avec Mike, après qu'un homme soit venu me voir à l'auberge. Je conclus ainsi ici pour ce rp. Adelia, c'est à toi de répondre et conclure pour toi, dire comment tu repars, faire quoi... entre autre. Ensuite Cheryl, tu conclus aussi, tu m'embarques et me déposes, tu fixes un lieu, qui sera un rp futur, et tu conclus général pour la fin du rp. Merci à toutes les deux !)





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 15 Mai - 18:40

Leçon de magie



En fin de compte, Adelia savait déjà manier sa magie, il fallait juste qu'elle ne s'énerve pas quand elle les lançait. Ça, c'était plus dur, elle était tout le temps énervé pour un rien et depuis qu'elle savait qu'elle avait ses dons, elle faisait n'importe quoi. Une chance qu'elle soit tombé sur Patrick pour lui apprendre à se calmer un peu, mais plus têtu qu'Adelia, il n'y avait pas. Cette dernière sentait bien qu'elle irritait Cheryl avec ses manières de ne rien vouloir apprendre d'autre. Si elle apprenait un temps soit peu à la connaître, elle comprendrait peut-être, mais Adelia n'était pas du genre à s'ouvrir aux gens et ne faisait confiance à personne. Elle s’entraîna ainsi à lancer des sorts de boules d'énergie sur Patrick, ne comprenant pas du tout le concept de cet exercice. Elle écouta malgré elle, les conseils de Cheryl en appliquant tout à la lettre. La journée se passa alors ainsi, à perfectionner son bouclier.

En fin de journée, ils reprirent le chemin de l'auberge et Cheryl lança à Adelia qu'elle était têtue. Adelia eut un sourire, mais à choisir entre la magie et les armes, c'était son épée qu'elle choisirait en premier. La magie l'épuisait, elle avait la tête qui tournait et essaya de faire apparaître une boule de feu, mais cette dernière refusa. Elle ferma les yeux en se massant les tempes. S'ils se faisaient attaquer, elle ne pourrait pas se défendre, une chance qu'elle avait son épée. La magie est épuisant et s'était pour cette raison qu'elle ne voulait pas en apprendre d'avantage et aussi parce qu'elle ne se sentait pas prête et assez forte pour tout contrôler.

Cependant, dans quelques semaines peut-être, elle s'y mettrait à de nouveaux pouvoirs. Elle écouta malgré elle, la discutions entre elle et Cheryl. Apprenant ainsi que ce dernier était baron près de Ad'Lucem. Elle se souvint alors qu'un château n'avait pas de propriétaire non loin de son village. Elle soupira et rentra dans l'auberge. Elle remercia Patrick et Cheryl avant de leur confier qu'elle repartait demain dès l'aube pour le pays des nains. Elle se rendit tout de suite dans la chambre, se reposer après avoir fait temps d'effort pour ses pouvoirs. Demain, une nouvelle journée s'annonçait et certainement une nouvelle aventure.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Mai - 16:14


Feat Adelia, Cheryl et Patrick

LEÇONS DE MAGIE



Patrick ne m’en voulut pas d’avoir lu dans ses pensées, au contraire il se dit que dorénavant il devrait être plus prudent. Nous continuions ainsi jusqu’à l’auberge, bavardant les uns avec les autres. Patrick me demanda si je pouvais le ramener avec Ophéa jusqu’à Ad’Lucem, ce que j’acceptais volontiers.

Nous couchions à l’auberge et nous prîmes mutuellement congés. Cet entraînement nous avait rapprochés et c’est en amis que nous nous quittions. Qui sait peut-être nous reverrons nous dans peu de temps, nul ne connaît le destin.

Le lendemain matin, c’est un Patrick prêt à partir que je retrouvais.

- Nous allons devoir retourner à la clairière, Ophéa ne peut pas venir jusqu’ici. Par contre je te demanderai de te sortir un vêtement chaud et confortable, là-haut, tu risques d’avoir froid.

Une fois à la clairière, j’appelai mon amie et elle fut rapidement à nos côtés, elle était en manque de câlins. Je riais en lui disant que Ben s’était mal occupé d’elle pendant mon absence. Patrick pensait encore à sa bien-aimée mais cette fois je ne lui dis pas avoir lu ses pensées. Il fut très impressionné par Ophéa mais celle-ci lui glissa son museau sous la main et il lui sourit.

- Elle est très attachante et depuis que je l’ai sauvée d’une mort certaine elle m’adore. Tu devras bien te tenir, ma chère amie est un peu brutale au décollage, ensuite c’est plus calme. Nous nous poserons en dehors d’Ad’Lucem, Ophéa a un champ de prédilections où nous nous retrouvons tous les soirs lorsque je suis chez moi.

Et c’est parti, Patrick fut surpris de la vitesse d’Ophéa et comprit que me téléporter était pas vraiment nécessaire. Malgré son chaud manteau, il apprécia qu’Ophéa nous envoie un souffle d’air chaud afin de nous réchauffer. Nous attérissons et avant de prendre congé, je remerciais Patrick pour son apprentissage tout en l’accompagnant à pied sur le chemin d’Ad’Lucem.

- Je me joins à toi jusqu’à Ad’Lucem, c’est là qu’est ma maison et je te remercie encore pour tout ce que tu m’as appris. J’espère te revoir afin d’approfondir mes talents et j’avoue que déplacer un objet à distance me tente beaucoup. Par contre me battre et lancer des sorts, je sais déjà le faire, tout dépend de la puissance du sort. Entre autre je ne peux me battre avec une arme si je suis invisible et tu comprends pourquoi. Maintenant vas retrouver ta belle, je suis sûre qu’elle te manque autant que Ben me manque.

A ces mots, mon bien-aimé arriva, je lui présentais Patrick, mon professeur, et nous nous enlacions tendrement. Patrick pensait en faire autant avec sa bien-aimée dont j’ignorais le nom. Quant aux pensées de Ben, je les savais déjà rien que dans son regard. Patrick et moi nous embrassions avant de nous dire au revoir.






Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Mai - 15:15
Et Patrick repartit avec Cheryl après avoir dit au revoir à Adelia dans une courte étreinte. Il avait très envie de les revoir, mais de nouvelles aventures l'attendait dans des terres froides et hostiles...


Merci ! RP terminé !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 19 Mai - 20:19


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
[TERMINE] Leçons de magie - Adelia, Cheryl et Patrick
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [TERMINE] Leçons de magie - Adelia, Cheryl et Patrick
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-