AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

"Cœur inquiet ne prospère pas" - Eléa et Patrick
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4


J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Nov - 17:50

"Cœur inquiet ne prospère pas"(proverbe guadeloupéen)
Feat Eléa


L'exploit de ma belle éblouie tout le monde. Durant la promenade ou le repas le soir, cela revenait dans les conversations. Notre opération séduction auprès des gens des environs avait très bien fonctionné ! Les cygnes, les lac, la beauté des jardins, notre gentillesse et nos rires, notre convivialité, nos facultés… tout revenait ce soir et les gens furent content de cette parenthèse dans leur vie quelque peu mouvementée pour certains. Nous fûmes remerciés plus de cents fois. Le repas du soir se déroula dans la joie et la bonne humeur, oui on peux le dire justement avec ces mots.

Se faisant tard, nos convives repartirent un à un. Ils nous remerciaient une dernière fois et nous promirent de nous inviter à leur tour. Eléa monta la première dans notre chambre. Je finis de conclure quelques accords cordiaux, serrais les dernières mains et finis par souhaiter une bonne nuit à Jean et sa famille. Une fois Marie ayant franchit le seuil de la porte, je débarrassais magiquement la table et éteignais les torches de la même manière. Je sentais la fraîcheur nocturne s'insinuer dans les meurs du château avec douceur. Je respirais fortement en me rendant dans la chambre enfin. Ce fut une très belle journée, sans incident et avec de belles personnes.

Une fois à l'étage, je regardais le noir du couloir. Il faisait ici plus chaud qu'en bas dans le hall. Je poussais la porte et entrais doucement dans la chambre. Eléa était à la fenêtre, rayonnante de beauté à la lueur de la lune. Elle tourna la tête avec un air charmant qui me faisait battre le cœur à la chamade. Elle ne bougea pas et reportait son regard sur l'horizon. Elle eut sur moi le bel effet et je frissonais de plaisir et de désir.

Je m'avançais derrière elle et vins me blottir tout contre elle. Je l'avais dans mes bras et pris ses mains dans les miennes. Elle appuyais sa tête sur mon torse. Le parfum de ses cheveux pénétrèrent mon être et son corps appuyé contre le mien me faisait toucher le bonheur plein et entier. Je regardais comme elle le beau paysage de nos terres éclairées par la douce lumière de la lune.

"Je n'ai jamais goûté au bonheur en si peu de temps."

Je déposais un baiser dans son cou et un sur sa joue.

"Je n'aurais pas non plus tant signé de traité, parlé d'accord et pris tant de plaisir à être moi-même ! Notre opération a bien réussi, nous pouvons être fiers de nous. De pus ta beauté en a séduit plus d'un, que je suis un homme heureux et gâté !"  


Je l'embrassais de nouveau et me penchais même assez pour aller chercher ses lèvres. Je désirais passer cette nuit avec elle et pensais déjà à passer à l'action (elle devait d'ailleurs le sentir quelques peu). Je freinais cependant mes ardeurs par cette distance courtoise qui me tenait toujours. Je me sentais rougir et mon cœur s'emballait.

Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2340
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 28 Déc - 16:19

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Sam 12 Mar - 10:16
Coucou, RP récupéré !


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Lun 21 Mar - 11:32
Cœur inquiet ne prospère pas



Elea chassa son père de son esprit. C'était à elle de décider pour son avenir pas à son père. Elle avait le droit d'opter pour une autre vie, pas de suivre une voie toute tracée. Si son père ne pouvait pas comprendre, c'est qu'il ne l'aimait pas vraiment. Elea a choisi de vivre chez les hommes, mais elle restait au fond d'elle, une elfe. Elle frôla ses oreilles pointues en soupirant et son regard se porta encore vers l'horizon. Un sourire se dessina sur ses lèvres et sa main descendit sur sa poitrine où son cœur battait vite. Cependant, elle ne pouvait pas songer à Patrick sans que son père se mêle à toutes ses pensées. Il était omniprésent quoi qu'elle fasse. Elle ne fait que se répéter qu'elle ne l'a pas trahi. Elle a juste fait son choix. Elea ferma les yeux et retint son souffle, quand elle les ouvris de nouveau, les derniers invités partaient. Son cœur s'était un peu tranquillisé, elle était confiante pour l'avenir. Abandonné les siens par amour, ce n'était pas si facile, pourtant, elle ne le regrettait pas un seul instant. Beaucoup d'elfes avaient fait ce genre de dilemme. Ses oreilles se tendirent légèrement en arrière, quelqu'un montait les marches de pierre.

La porte grinça doucement et en se détournant de la fenêtre, elle vit Patrick se glisser dans la pièce. Il resta un instant à la contempler et elle pivota de nouveau son attention sur l'horizon en se sentant rougir. Jamais une elfe ne devait ressentir un désir aussi intense pour un homme, elfe ou humain. Elea le sait au plus profond d'elle, qu'un elfe bien éduqué devait attendre. Cependant, Elea ressentait du désir en ce moment, même depuis plusieurs jours en la compagnie de Patrick. Elle sentit ses bras autour d'elle, et ses mains chaudes sur les siennes. Elea ferma les yeux quelques secondes, toutes ses craintes envolées. Appuyant sa tête contre le torse du jeune mage, elle ne bougeait plus. Elle trembla légèrement, non pas de peur, mais de quelque chose d'autre. Des frissons la parcoururent quand il se mit à parler de sa voix chaude et rassurante. Elle frémit alors qu'il l'embrassait dans le cou, puis sa joue gauche. Elea sentait que Patrick la désirait, pas pour sa beauté, mais pour son être. En temps normal, elle l'aurait repoussée, refusée, cependant, le désir était trop prenant. Se tournant vers lui, elle se glissa sur la pointe des pieds et l'embrassa de nouveau en portant sa main à sa joue. Sa deuxième main se porta à la poitrine de Patrick. Elea sentait à travers sa paume, le cœur affolé du jeune mage et eut un sourire timide aux lèvres en s'écartant lentement. Elle déposa encore un baiser sur ses lèvres. Puis, elle l'embrassa avec plus de passion cette fois, lui caressant la nuque pour l'attirer à elle. Elle recula le souffle court, rougissante. Elle releva les yeux vers lui en se mordant la lèvre inférieure en posant son front contre le sien. Les bras de Patrick toujours autour d'elle, il la souleva soudain et la posa sur le grand lit baldaquin, où les rideaux bougeaient par la brise venue de la fenêtre.



until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Avr - 18:04

"Cœur inquiet ne prospère pas"(proverbe guadeloupéen)
Feat Eléa


Je la laissais s'approcher et guider mes premiers gestes. Sa douceur consumait ma passion. Je ne fus mieux qu'à présent.

N'y tenant plus, je la pris sous les fesses, la soulevais et l'attirais sur le lit. Je l'allongeais en la couvrant de baisers passionnés et l'entourais de mes bras avec amour. Je la caressais à travers ses habits fins du soir, elle se donnait progressivement à moi. Le désir me prit tout entier et je me lançais. Je la déshabillais, puis elle se redressait pour assouvir cette même envie en elle. Elle arborait son plus beau sourire. Ravageuse par sa beauté, je n'hésitais pas une seconde à me donner aussi à elle. J'embrassais son cou, ses épaules, ses seins, descendait doucement sur son ventre et allais attiser son désir avec gourmandise. Plus tard, je la laissais prendre le dessus. Je la regardais me caresser et m'embrasser le torse, et descendre avec un sourire coquin… Je portais mon regard au plafond et me plongeais dans une certaine extase. Mon cœur allait vraiment finir par sortir de ma poitrine. Nous nous retournions plusieurs fois dans ce pauvre lit. Nous faisions plusieurs fois l'amour et quelques petites choses propres à un couple fusionnant dans le plaisir et l'amour l'un pour l'autre. Profitant tout de même un peu de ma magie, je soulageais les petites douleurs que pouvaient ressentir alors une femme la première fois. Fatigués de nos ébats, nous finissions par tomber enlacés l'un à l'autre le souffle rapide et nos cœurs battant la chamade en harmonie.

Après cette nuit de passion intense, je pouvais dire connaître chaque partie de son corps, ses envies et ce qu'elle aimait beaucoup. Le lendemain matin, ou plutôt en fin de matinée à ma première vue du soleil, je la réveillais en caressant son oreille pointue avec mon nez. Nous échangions un long baiser et nous prenions le temps de nous lever. Après quelques caresses et souvenir des heures passées cette nuit, nous descendions prendre un petit déjeuner. Marie savait très bien ce qui c'était passé , ne dit mot, mais son sourire m'en disait assez long. Nous prenions un bon petit repas pour ne pas avoir à remanger bientôt et tenir jusqu'à ce soir. Remontés dans la chambre nous remettions de l'ordre dans la chambre, je m'occupais des draps et du lit.

Comme il faisait beau, je lui proposais d'aller se promener. Nous prenions donc la voie des champs et décidions des cultures que nous pourrions planter ici et là, des animaux que nous pourrions peut être élever… Je passais un bon moment avec elle et aurait voulu qu'il ne se termine pas. Alors sur le retour, je l'allongeais dans l'herbe et l'embrassais avec passion. Sachant nos amis possiblement proches, elle ne voulut pas faire l'amour, et je la comprenais, moi non plus. Nous rentrions main dans la main. Je soupirais en voyant à l'entrée principale se tenir un cavalier elfe. Je posais mes yeux sur ma douce et savais que des adieux n'étaient pas loin, c'était prévu depuis notre décision de nous mettre ensemble. L'elfe s'approcha avec une lettre, l'ouvrit et s'exprima en elfique :

"Dame Eléa, votre roi a besoin de vos services. Il semblerait qu'un elfe de son entourage se soit fait enlevé par un dissident pour rejoigne l'idée démocratique des elfes noirs. Ces convictions politiques à part, il faut retrouver cet elfe au plus vite. Il semblerait que vos dons soient à même de le retrouver. Je  vous transmets mes plus humbles désirs et vous déclare qu'ainsi vous retrouveriez votre entière dignité et place parmi mes plus fidèles serviteurs. Veuillez agréer l'expression de ma considération distinguée."

Ayant fini sa lecture, je comprenais au regard désolé de ma belle que le devoir l'appelait.

"Pourrais-je au moins savoir de quoi il s'agit ?"

Je la suivais prendre Leaf, lui mettre sa scelle, puis préparé toutes ses provisions, faire ses adieux à nos amis… Puis vint le moment où nous devions nous séparer. Je l'enlaçais fort et l'embrassais. Tout cela choqua, sans qu'il ne le laisse vraiment voir, le messager elfe. Je soupirais en les regardant disparaître jusqu'à l'horizon. J'espérais déjà qu'elle use de la boîte que je lui avais offert pour qu'elle m'envoie ses lettres. Je ne pensais pas que son absence physique allait être si longue et tant me peser…




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 1228
Âge : 30

Feuille de personnage
Profession : Archère, aventurière
Amis & Connaissances: Cheryl, Mike, Teyla
Âge : 25 ans
avatar
Je suis un excellent archer
Elea Edgerton

Voir le profil de l'utilisateur http://grimmsworld.actifforum.com/
Ven 29 Avr - 10:41
Cœur inquiet ne prospère pas



Elea se sentit quitter le sol et fut surprise pendant un instant avant de sentir les couvertures sous elle. Le vent faisait voler les rideaux du lit baldaquin et plus rien n'existait, mis à part ce moment. Elle se détendit en retenant sa respiration. Elle n'était pas sur un champ de bataille, ni sur le point de lancer des flèches. Pourtant, elle se sentait nerveuse, son cœur était affolé et des frissons, qui n'avait rien à voir avec le vent qui entrait dans la pièce, la parcourait de partout. Ce n'était pas faute d'essayer de ne pas y penser, de ne pas voir que Patrick souhaitait en venir à autre chose que de simples baisers ou caresse de la dernière fois. Chaque caresse de Patrick la faisait frémir et chaque parcelle de son corps la brûlait de désir. Chaque baiser la consumait en entière et son cœur battait à tout rompe. Elea n'avait jamais ressenti cela pour personne. Depuis qu'elle était avec Patrick, Elea avait découvert le désir, les sentiments, le niveau ultime de l'amour. Elle hésita un instant avant de se donner à lui complètement, se soulevant pour l'embrasser à son tour. Elle n'avait plus l'air d'une elfe bien élevée et qui devait attendre l'accord de son père pour faire cela. Sans la quitter des yeux, il lui ôta sa robe blanche qu'il fit doucement glisser le long de ses épaules, qu'il embrassa, sa poitrine et ses jambes, avant de repousser le tissu sur le sol. Elea suivait l'étoffe du regard et reprit son attention sur son compagnon. Ce n'était pas la première fois qu'elle était nue devant cet homme, pourtant, elle était un peu gênée et s'empourpra légèrement en fuyant son regard. Elle avait chaud, puis froid sous les baisers fiévreux. Son cœur ne cessait de battre assez rapidement. Manquant deux battements, alors que le jeune mage descendait vers son bas ventre, Elea se cambra en frémissant dans un soupir. Elle ferma les yeux en se mordant la lèvre inférieure. Quand il revint pour l'embrasser, Elea le couvrit de baisers à son tour, du bout des doigts lui caressait le torse tout en descendant pour le stimuler. Elle le sentit frémir et gémir doucement, il retenait son souffle avant de souffler doucement. Elea sentait le cœur de Patrick s'affoler sous ses mains et il roula, pour de nouveau, la mettre sur le dos, lui remontant les jambes de la jeune elfe. Plaçait au dessus d'elle, la main droite sur sa cuisse gauche, il se laissa descendre doucement vers elle, poitrine contre poitrine. Il remontait sa main droite de la hanche jusqu'à son sein qu'il caressa du pouce. Elea manqua de respirer et ferma les yeux. Elle se souleva légèrement pour l'embrasser et ils ne firent plus qu'un, seul leur souffle haletant résonnaient dans la pièce. Cette intimité ensorcelait Elea pendant la moitié de la nuit auquel ils se donnèrent l'un à l'autre sans retenu, comme s'ils rattrapaient les instant perdus à ne pas être ensemble. À bout de souffle, alors que le jour allait pointer, Patrick prit Elea dans ses bras, elle avait un peu froid et frissonnait. Il remonta magiquement les couvertures sur eux et referma la fenêtre. Elea ouvrit les yeux dans l'obscurité, un sourire sur le bord des lèvres avant de s'endormir paisiblement.

Elea ouvrit les yeux sous les caresses de son jeune amant qui la contemplait avait envie et amour. Elle lui caressa la joue et l'embrassa se remémorant la nuit précédente. Elle se sentit rougir, gênée de s'être donnée ainsi. Mais ne le regrettait pour rien au monde. D'un pas léger, ils se rendirent dans les cuisines. Au regard de Marie, Elea se sentit de nouveau mal à l'aise, rougissant encore un peu plus. Pourtant, c'était tout naturel. Après ce premier repas matinal, ils sortirent tout deux prendre l'air frais du matin. Le château était bien vide, la famille de Patrick était partie ainsi que leurs invités. Les festivités étaient bien loin à présent. Les nuages dans la tête d'Elea ne s’estompaient pas, la veille était toujours encrée en elle. Sur le chemin du retour, Patrick l'allongea dans les hautes herbes et l'embrassa avec fougue. Craignant qu'on ne les surprenne, Elea rit et le repoussa doucement. De retour au château, Elea reconnut Ivin, mais il n'était pas seul. Un autre elfe se tenait près de lui. Elle fronça les sourcils et posa sa main sur sa poitrine, le cœur affolé de nouveau mais pas pour les mêmes raisons que la veille. Cette fois c'était de peur. Une fois à sa hauteur, l'elfe déroula le parchemin qu'il tenait, grimaça en apercevant la main de Patrick dans celle d'Elea, et se mit à la lire en elfique. Elea s'y attendait, une nouvelle mission, une nouvelle aventure allait commencer en ce jour. Elle aurait aimé rester au côté Patrick, pourtant le devoir l'appelait ailleurs. Elle lui fit part de la lettre remise par le jeune elfe. Ce dernier avait l'air écœuré de les savoir ensemble. Ivin se proposa d'accompagner Elea, qui hocha la tête, ne montrant pas sa tristesse à l'idée de s'éloigner de Patrick aussi rapidement. Une fois Leaf scellée, qu'elle ait pu mettre des provisions, récupérée ses armes, Elea sauta dans les bras de Patrick et l'embrassa sans retenu. Elle s'éloigna au galop, suivit de près par Ivin et le jeune elfe.

Ils mirent plusieurs jours à arriver au royaume des elfes où ils furent accueillis par les souverains. Ils savaient pour son aventure avec un mage, ne lui tenant pas rigueur, elle avait fait son choix et ce n'était pas la première elfe à renoncer à l'immortalité par amour pour un humain. Elea hocha la tête sans rien dire, s'ils savaient, son père aussi. Ils finirent par lui dire de se rendre en terre hostile, c'était par là qu'ils avaient entendu parler des elfes noirs. Elle se retira dans ses appartements, avant qu'Ivin ne lui annonce que son père était dans le royaume. Elle le retrouva dans une pièce, il avait changé depuis les festivités auquel il lui avait fait clairement comprendre qu'il était contre son intimité avec un humain. Il était furieux, il avait entendu parler des festivités en terre des hommes entre un elfe et un mage. Il avait espéré que ce ne soit pas sa fille unique qui se montre en publique avec un sorcier. Elea lui avoua son amour pour Patrick que son père balaya d'un revers de main en s'approchant d'elle, que Patrick l'avait envoûté, qu'il ne l'aimait que pour sa beauté. Les hommes ne voyaient que cela chez les elfes, ils sont attiré par la beauté, joue avec les sentiments. Il s'approcha encore et quelque chose de froid atteignit la nuque d'Elea. Elle ouvrit de grands yeux et avant même de pouvoir se défendre, s’effondra sur le sol sous les yeux d'Ivin. Ce dernier resta pétrifiait, attendit que le père d'Elea ne s'éloigne pour allait la porter dans ses appartements.

Le lendemain, Elea s'éveilla avec un mal de tête comme si elle avait avalé plusieurs hydromel. Mais aucun souvenir de la veille, et d'après Ivin, aucun souvenir de son jeune amant non plus. Elle se souvient de toutes ses missions, mais pas de Patrick. Elle se souvenait de ses amis, Cheryl, Mike, Headen, Rulf, Adelia et le jeune mage noir, mais aucun souvenir de Patrick. Ivin écrivit une lettre à Patrick l'implorant presque de venir aider Elea, cette dernière avait perdue la mémoire, du moins, juste oublié son compagnon. Expliquant, que c'était dû à une puissante magie, infligé par le père de cette dernière et que le remède, s'il existe vraiment, se situe en terre hostile, Elea s'y rendait elle aussi pour mener à bien sa mission mais ne comptait pas rentrer puisque, Patrick, elle l'avait oubliée.




Coucou:
 


*


until the love runs out
En ce monde, faire le mal est souvent regardé comme louable ; faire le bien passe pour folie. (⚡) W. Shakespear
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Avr - 16:14
FIN !

(je te mp pour la suite =) ) ++


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2340
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 30 Avr - 19:53


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ
Merci d'en faire un résumé : ça prend 5 minutes mêmes pas ! > LIEN <



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
"Cœur inquiet ne prospère pas" - Eléa et Patrick
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» "Cœur inquiet ne prospère pas" - Eléa et Patrick
» Non, je ne suis pas une fouine, je suis juste inquiet ! [PV Jeremy]
» Curtis & Ty's Happy Birthay Party feat Cutis, Joy & Alex
» Est-ce qu'on peut se sentir inquiet et serein en même temps ? [Nabouh :3]
» Deux jeunes femmes, deux tasses, un thé... [Feat. Hyûga Hinata]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-