AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le trésor du gouffre maudit - Adelia et Rulf
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Mai - 18:20

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Cela faisait plusieurs jours que j'écoutais de belles rumeurs à propos d'un ancien trésor dans le gouffre maudit, en terres hostiles. Je connaissais la légende, mais n'y avait prêté aucune attention jusqu'à peu. En effet, un groupe de mercenaire avait fait la découverte d'objets anciens et, plutôt que de les garder en butin, les avaient amené à un spécialiste à Tialtec. C'est gars là y ont gagné finalement, car en reconnaissance le souverain leur a offert une grande maison dans la campagne. Ah oui, il n'étaient que cinq pour le retour.

Mais voilà, ceci n'aurait pas suffit à me pousser en quête si le trésor n'avait pas été authentique, et qu'un autre groupe ramenait déjà d'autres objets. Cette fois il y eut beaucoup plus de perte, à la fois en hommes et en objets. Les investigations s'arrêtèrent à cause de cela et plus personne ne fut envoyé pour chercher le trésor. Je m'intéressais alors à ces cercles et m'approchais de ceux qui étudiaient l'histoire de ce trésor. J'eus alors sous les yeux des sources qui mentionnaient l'existence de ce trésor, certaines mêmes avec des cartes, mais l'emplacement était sur une zone plus ou moins large: celle du gouffre, en gros. Je me dis qu'avec ses informations et un peu de ruse quelqu'un de courageux, et un peu fou comme moi, pourrait m'aider à trouver ce trésor et le ramener. Surtout que certaines sources, des mages, faisaient mention d'armes magiques dangereuses entre certaines mains ou esprits malveillants.  

L'histoire de ce trésor remonterait à un puissant mage de guérison qui aurait participé à la guerre contre les sorciers noirs il y a de cela deux cents ans. Il avait acquis des objets de très grandes valeurs, et pour certains puissants. Il avait connu la victoire, les récompenses et la gloire. Mais la guerre était dans son sang et il décida de repartir contre le sorciers noirs, il n'acceptait pas la paix qui fut signée avec eux. Il paraîtrait qu'il mourut là-bas, mais qu'avant de donner son dernier soupir, il avait eu le temps de cacher toute sa fortune. Certaines légendes disent que le trésor est gardé par des dragons, d'autres de mandragores, des démons... Certains disent qu'il est invisible au riche...

Je contactais Patrick, qui me dit être très prit, mais me souhaitait bonne chance. Je pensais à Cheryl, mais je ne voulais pas la déranger pour cette idée là. Eléa était trop sage pour entreprendre un tel périple. Tyler était occupé à ses affaires, et je n'avais aucune envie de partager cela avec un sorcier noir ! Bref... C'est comme cela que j'en venais à l'idée de contacter Adelia. Pour moi, elle avait le profil pour m'accompagner !  

J'envoyais donc une lettre à Adelia, lui disant de me rejoindre si elle était intéressée. Je l'attendais dans ma maison de la région d'Ad'Lucem.






Lettre à Adelia


Salut Adelia !  

J'espère que tu es assise, parce que ce qui suit vas te surprendre !

Voilà, j'aimerais savoir si tu serais prête à m'accompagner pour une chasse au trésor ! Oui, tu as bien lu, un trésor ! J'ai des raisons de penser qu'il existe, avec de récentes découvertes faites par des mercenaires. Je te raconterais l'histoire. Après avoir consulté différentes sources, il s'est détaché une zone d'investigation possible: celle du gouffre maudit, en terres hostiles ... Mais je pense que si on prépare bien notre voyage, et que l'on prend du temps sur place avant de foncer, ce trésor est à nous ! Du moins sera accessible. Je ne te le cache pas, les investigations ont été arrêté à cause des dangers de la mission. Mais ce qui me pousse à partir à sa recherche sont les mentions de plusieurs sources qui parlent d'objets magiques, qui entre de mauvaises mains ...

J'espère que tu te portes bien et te laisses trois jours pour t'organiser et prendre une décision, sans quoi je partirais en espérant trouver de l'aide.  

Mes amitiés,

Rulf










Dernière édition par Rulf Golbak le Ven 15 Mai - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 13 Mai - 16:01
Le trésor du gouffre maudit

   Adelia avait parcouru des contrées ces derniers temps et avait même revu Tyler. Que soit maudit le jour où elle a accepté de lui faire confiance. Il lui faisait des scènes de moral pendant les lieues parcouru et ne supportait pas le fait que Lysandre, son jeune frère, soit de la partie. Ce n'était pas rien, elle ne l'avait pas forcé. Son jeune frère était convaincu être en grand chevalier, alors que l'épée lui échappait souvent des mains pendant un grand danger. Adelia lui avait fait des tonnes de remontrance en vers le jeune homme et avait failli plus d'une fois, étriper le jeune sorcier noir. Pour un peu, ils avaient failli y passer dans les forêts obscures des terres hostiles, mais c'était grâce à la magie noire, qu'elle et Lysandre s'en étaient sorti, elle devait bien s'y faire un jour. Tyler l'avait aidé pendant toute sa quête vers une étrange sphère des brumes, impossible à avoir. Elle ne l'avait pas en sa possession, mais compter bien retourner en terres hostiles avec plus de monde, pour la cacher en sécurité. Les sorciers noirs s'en servaient pour diverse raison et il était hors de question de leur laisser entre leurs mains. À la fin de ce périple, Adelia avait forcé son jeune frère à rentrer en terres des hommes, à cette période, elle ne savait pas se téléporter convenablement. À présent, en se concentrant sur le lieu visé, elle arrivait à se rendre d'un endroit à un autre sans pour autant se tromper et sans se retrouver en terre des fées. Car c'est en terre des fées qu'Adelia disparaissait pendant ses moments de colères. Elle souffla en pensant à sa quête en terre des fées et de sa « pause » magie auquel elle avait participé avec Cheryl et Patrick malgré ce qui se passait dans les alentours. La guerre grondait un peu partout, les villageois étaient poussé en dehors de leur territoire et les sorciers noirs commençaient à prendre le pouvoir petit à petit. Mais il restait encore ces personnes, qui, aventurier ou fou ? Se battaient bec et ongle, pour repousser la menace et Adelia en faisait partie. Elle défendait cette noble cause sans le vouloir.

Il s'était tellement passé de chose, qu'elle avait fait une halte dans une auberge dans son village natal, non loin d'Ad'Lucem. Bizarrement, ce dernier n'avait pas encore été touché, mais cela ne serait que trop tarder. Le village était calme et les derniers marchants quittaient la grand place. Seul le martèlement du marteau du forgeron résonnait à présent. Le père adoptif d'Adelia travaillait jusqu'à tard dans la nuit pour finir des armes qui avaient été commandés. Elle passa devant la forge et vit Lysandre aidait leur père, mais il ne l'a remarqua pas. Une chance, sinon le jeune homme aurait insisté pour venir à nouveau à l'aventure avec elle. Elle s'éloigna ainsi du village pour se rendre dans la forêt environnante.

La deuxième nuit commença à tomber quand elle arriva de l'autre côté de cette dernière, dans une grande plaine non loin de la frontière des elfes où un lac s'étendait. On racontait qu'il était impossible de se rendre en terre des elfes, mais Adelia s'y était rendu plus d'une fois en passant par le lac. Elle remonta sa capuche et commença à avancer d'un pas ferme vers l'endroit du lac avant de stopper net. Des garde. Elle s'en était douté, avec tout ce qui arrivait, ils avaient mis des gardes à cet emplacement. Alors qu'elle allait faire demi-tour, un étrange oiseau semblait tourner sur lui-même puis foncer sur elle avant de reprendre son envole. Adelia sortit son épée, prêt à attaquer. L'oiseau se posa non loin, et portait un message. Elle s'en approcha, méfiante. Décrocha la missive et lu à voix basse. Cette dernière venait de Rulf, que ne fut sa surprise. Il l'attendait à Ad'Lucem pour une quête d'un trésor dans un gouffre. Elle qui voulait une quête, en voilà donc une, qui plus est, en terre hostile. Il allait falloir qu'elle se prépare, les terres hostiles pouvaient vous priver de vos pouvoirs et si vous ne savez pas vous défendre sans, c'était peine perdu. Elle souffla et fouilla dans son sac à la recherche de parchemin et de sa plume. Elle écrivit à Rulf puis courut à travers la forêt pour retourner chez elle et se rendre à Ad'Lucem...

Cela lui valu encore 2 nuits avant d'atteindre son village natal, elle resta à l'auberge pour que Lysandre ne la suive pas encore une fois. Puis elle prit la route pour Ad'Lucem après avoir pris un cheval, partant au triple galops.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Mai - 18:50

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Le lendemain je faisais un peu de jardinage, en attendant d'éventuelles réponses. J'étais bien content de mes plantations. J'aimais bien gratter dans la terre et travailler comme si je n'étais pas mage, et puis ça me reposais l'esprit. Je m'assis et pris une bonne chopine de bière de chez moi ! C'est là une je vis atterrir un pigeon au milieu de mon jardin. J'allais le chasser, mais je vis qu'il portait un message.

Je parcourais le courrier et laissais repartir l'animal à vide. C'était Adelia qui m'avait répondu favorablement ! J'étais enjoué à l'idée de retrouver une amie et partir en quête de ce trésor. Elle précisait en avoir pour environ deux nuits, donc demain à m'occuper.

Le surlendemain je grattais encore, mais cette fois les fleurs dans les pots autour de la maison, je venais de finir l'intérieur. Il faisait encore beau, ça serait bien un peu de pluie pour les légumes... J'en avait marre d'arroser, et si je devais m'absenter, j'avais déjà quelqu'un pour s'occuper de tout ça. Alors que je dépotais une plante, je vis un cavalier approcher. Je ne distinguais pas la personne à tant de distance, mais c'est bien par là qu'elle se dirigeait. Je continuais un peu et m'arrêtais en m'apercevant que c'était mon amie fée qui arrivait enfin ! Je m'essuyais les mains sur mon pantalon et laissais la plante un instant hors du pot le temps de souhaiter la bienvenue à Adelia. Je m'approchais alors qu'elle descendait de cheval.

"Bienvenue chez moi ! As-tu fait bonne route ? Tu as trouvé facilement ?"

Je lui fis signe d'attacher son cheval sur le côté, puis nous nous asseyions à l'ombre. Je finis ce que je faisais, arrosé la plante rempotée et l'arrosais en l'écoutant.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 17 Mai - 16:15
Le trésor du gouffre maudit


Adelia avait hâte d'arriver pour en apprendre d'avantage sur cette fameuse quête. Cela l'intriguait un peu, sachant que personne ne pouvait approcher un tel trésor. Elle souffla et pensa un peu, elle ne courait pas après l'argent, ni le pouvoir ultime, mais ce serait pour elle une quête parfaite. Adelia fit plusieurs haltes, son cheval se fatiguait bien trop rapidement, il n'avait pas l'habitude d'être poussé de la sorte. Elle arrivait pourtant à l'orée du bois d'Ad'Lucem et croisa quelques orcs qu'elle contourna assez rapidement en essayant de ne pas faire de bruit. En même temps, ils étaient stupides et avec l'amulette, ils pouvaient être manipulés. Si elle pouvait mettre la main sur le sorcier noir qui avait lancé un sort sur ces amulettes...

Elle lui ferait regrettait de s'en prendre à autant de gens avec les orcs. Elle fit marcher au pas le jeune cheval et avant de se retourner. Les orcs étaient hors de vue et elle en profita pour filer au grand galop. Le pauvre cheval était épuisé. Elle traversa tout le bois en galopant, puis enfin la plaine verte à perte de vue, avant de passer l'entrer de la ville d'Ad'Lucem. Les marchés étaient abondants, comme à chaque fois qu'elle y venait. Adelia avait cette sale habitude de voler des pommes quand elle n'avait pas les moyens de payer. Cela était tellement simple, pourtant, aujourd'hui, elle n'avait pas le temps d'y faire une halte.

En trottant, elle se dirigea vers la maison de Rulf. Elle vit bouger au loin mais ne distinguait pas si cela était Rulf ou une tout autre personne. Arrivé à la hauteur du personnage, elle reconnut Rulf et descendit de cheval en soupirant. Elle récupéra son épée, son sac et enleva la selle. Le cheval se secoua, semblant d'être soulagé d'une telle course infernale. Elle se tourna vers Rulf et le salua machinalement, à la manière des fées. Tout en lui répondant, le nain rempotait ses plantes.

« - Je suis déjà venu par ici, c'était une autre quête, des villages en proies à une nouvelle vie sur d'autre territoire ! J'ai croisé des orcs à l'entrée des bois de Ad'Lucem, et j'ai fait un détour pour les éviter assez rapidement ! Le cheval a failli nous faire prendre, il n'a pas l'habitude et est vite fatigué ! »

Elle attacha le cheval, qui n'avait pas de nom ou alors elle ne l'avait pas retenu. De toute manière, il retournerait dans son village natal, après cette quête. Puis elle suivit Rulf à l'intérieur de la maison.

« - Parles-moi un peu de cette quête que tu me parlais dans ta missive. »
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Mai - 15:59


Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Je ne comprenais pas le sens des phrases d'Adelia au début, mais comprenais ce qu'elle voulait dire. Elle avait fait un voyage très rapide et son pauvre cheval n'en voulait plus. Elle me tenait au courant de la présence d'orcs dans la forêt non loin. Mais j'étais prémuni contre ça. J'avais en quelques sortes maudit ma maison, la porte avait même un charme particulier pour empêcher d'entrer quiconque n'était pas de mes amis.

Après qu'elle ai attaché son cheval et que j'eusses fini avec mes pots, je les rangeais et l'invitais à entrer. Elle voulait en savoir davantage pour notre aventure. Rien qu'à la vitesse où elle était venue et sa tête, je savais qu'elle acceptait de me suivre. Je la fis asseoir et lui offrais ce qu'elle voulait à boire. Une fois nos verres pleins, je déroulais une carte et des parchemins sous nos yeux. J'entamais alors mes explications:

"Voilà. Comme je te l'ai dit dans ma missive, un groupe de mercenaires à récemment découvert des objets de grandes valeurs, et certains étaient magiques. Une légende raconte l'histoire de ce trésor qui remonterait à un puissant mage de guérison qui aurait participé à la guerre contre les sorciers noirs il y a de cela deux cents ans. Il avait acquis des objets de très grandes valeurs, et pour certains puissants. Il avait connu la victoire, les récompenses et la gloire. Mais la guerre était dans son sang et il décida de repartir contre le sorciers noirs, il n'acceptait pas la paix qui fut signée avec eux. Il paraîtrait qu'il mourut là-bas, mais qu'avant de donner son dernier soupir, il avait eu le temps de cacher toute sa fortune. Certaines légendes disent que le trésor est gardé par des dragons, d'autres des mandragores, des démons... Certains disent qu'il est invisible au riche... Toujours est-il que des objets ont été découverts en terres hostiles et que diverses sources mentionnent des positions possibles. En recoupant tout ces récits, plus ou moins anciens, une zone s'est détachée: celle du gouffre maudit, qu'on voit sur cette carte. Le trésor serait donc dans ce secteur. Plus au nord se déroulent des combats incessants entre les seigneurs noirs et les hommes et nains. Les expéditions ont cessé car cela devenait trop coûteux, notamment en vie humaine. Mais des objets et récits ont été retrouvés ! J'ai des raisons de penser que ce trésor n'est pas loin et qu'il existe vraiment ! Je ne fais pas ça que pour la gloire, mais je pense aussi à ce qu'un tel trésor pourrait avoir comme effets directs ou indirects entre les mains de personnes mal intentionnées... s'il est aussi complet qu'on le dit. Accepterais-tu de venir avec moi pour poursuivre les investigations dans ce secteur ? As-tu des questions ?"

Je bus une longue gorgée de bière en regardant ses yeux balayer les parchemins posés sur la table.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 24 Mai - 14:37
Le trésor du gouffre maudit


Adelia attendait patiemment que Rulf ne lui raconte l'histoire qui allait avec le trésor, comme il lui avait signalé dans sa missive. Elle ne pouvait qu'attendre à du danger et à une bonne aventure en retour. Il y avait pire en ce moment autour d'eux, mais un peu de changement lui ferait du bien ; et puis, cela faisait bien longtemps qu'elle n'était pas partie en quête de mystère à approfondir. Elle avait rencontré sous terre une créature et un géant, elle s'en rappelait parfaitement, mais les avait eus en très peu de temps. Elle soupira et croisa les bras avant de voir Rulf déposer des parchemins devant eux sur une table. Adelia fronça les sourcils, elle avait oublié que le nain parlait beaucoup et qu'elle allait en perdre le fil, pourtant, elle se concentra pour suivre ce qu'il disait. Il était question d'un trésor laissé par un mage guérisseur qui était assoiffé de pouvoir et que son trésor avait été caché.

Adelia connaissait les "on dit que" elle en avait fait les frais des semaines plus tôt avec un sorcier noir en terre hostile. Il allait falloir qu'elle y remette les pieds, avec tous les danger qui y roder. Cette fois-ci, elle n'aurait pas Lysandre ou bien même Tyler, ce dernier l'avait mis hors d'elle avec sa manie de battre les créatures avec de la magie noire. Elle n'avait pas eu le temps d'utiliser ses pouvoirs pendant la quête de la sphère des brumes. Après le récit de Rulf, elle détailla les parchemins longuement. Les chemins allaient être périlleux, elle en savait quelques choses, et les terres hostiles réservaient des surprises dangereuse à chaque tournant.

« - Si je suis venue aussi rapidement, ce n'est certainement pas pour regarder l'herbe pousser ! Les terres hostiles m'ont bien manqué depuis quelques temps et j'aime bien me mettre en danger ! Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas partie en quête ! Je suis partante pour retourner en terres hostiles ! »

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Mai - 16:58

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Adelia fut une élève plus attentionnée que je n'aurais pu le croire. Elle venait d'écouter l'histoire avec intérêt et jetait un œil au parchemin, mais je la retrouvais ensuite !

Elle me disait vouloir de l'action. Bien évidemment, et c'est ce que j'aimais aussi !

"Ah ! Je te retrouve bien là ! Y'a bien que toi que je peux écouter dire ça, ou une barrique après une soirée très arrosée ! ... J'espère cependant que mes plantes auront pas trop poussées à notre retour !"

Je me levais et pris mon sac. Je fis apparaître ma lance et je l'enjoignais à sortir de la maison. Je fermais à clef.

"On va d'abord passer chez le gamin qui va garder la maison en mon absence, puis on se dirigeras vers le nord. Je connais un village où on pourra trouver de quoi nous équiper pour pas cher."

Nous faisions donc ça dans l'ordre. Fin de matinée, je donnais les clefs au gamin et lui donnais les consignes. Nous prenions ensuite la route en parlant de l'équipement qu'il nous fallait. Point de vue armes, c'était bon. Il nous faudrait des couvertures et à manger principalement, ainsi qu'à boire, parce que les eaux là-bas sont moins sûres que les nôtres. La plaine s'étendait devant nous, l'aventure nous attendait !

Nous prîmes une pause pour manger le midi. Au dessert nous eûmes le droit à nos orcs sur le gâteau. Une dizaine de ces imbéciles avaient voulu nous attaquer à peine nous avions fini de manger et fait un pas sur le chemin. Dommage pour eux. Nous les détroussions de leur argent et objets que nous pouvions revendre et les laissions sur place.  

"Ils étaient fournis ces imbéciles là ! On va pouvoir vendre ça au village ! J'aime bien les journées qui commencent bien ..."

Même si ça dépendait pour qui ... Nous continuions notre chemin sans plus de problème. Le village était en vu et grouillait de gens qui venaient et d'autres qui repartaient. Tout le village n'était pas fait de maison bien construite et se poursuivait par un ensemble de tentes sur tout son pourtour.

"Ce village est le dernier avant la frontière, c'est pour ça qu'il y a beaucoup d'échanges. Mais il n'est pas toujours exactement là, parce que les uns et les autres l'écrase tour après tour pour la politique..."

Nous marchions plus doucement en regardant les personnes autour de nous, les marchants et soldats qui se mêlaient à la population. Je demandais à Adelia de passer devant et repérer un marchant qui pouvait nous intéresser.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 26 Mai - 12:32
Le trésor du gouffre maudit


Adelia était partante pour cette nouvelle quête, peu importe où elle l'emmenait et aller donner tout ce qu'elle avait pour atteindre le but. Cependant, elle n'oubliait pas le fait, qu'avant, elle faisait tout cela seule, elle aurait pu partir en quête sans Rulf. Mais elle ne savait rien de cette histoire de trésor perdu. Après tout, à quoi bon, finalement, elle avait pris goût au partage, à faire des aventures avec d'autre personne. Enfin, elle avait pas l'habitude du travail en groupe, mais s'y était fait. Après ses mots, Rulf semblait heureux de la retrouver et se préoccupa de ses plantes. Adelia roula des yeux en soupirant doucement et se leva à la suite de Rulf avant de le suivre en dehors de la maison. Ils se dirigèrent ensemble vers une autre maison où se trouvait un jeune paysan, auquel Rulf lui donnait quelques consigne à suivre avant de lui donner une grosse clé. Adelia resta en retrait, les bras croisés en regardant la scène sans rien dire tout en regardant derrière elle à chaque bruit de charrette ou autre. Au loin, elle entendait des chevaux, des éclats de voix Ils prirent enfin le chemin, direction le nord pour se rendre dans le village que Rulf avait parlé peu de temps avant.

Adelia avait délaissé le cheval près de la maison de Rulf, et c'est à pied qu'ils quittèrent Ad'Lucem. Après avoir marchés plusieurs heures, ils firent une halte pour manger, Adelia aurait préféré marcher sans faire de halte. Mais elle connaissait cette habitude des nains de devoir manger tout le temps à toutes les heures. Un bruit fit réagir Adelia, une fois sur le chemin et elle sortit son épée. Une dizaine d'orcs apparut devant eux et c'est en moins de quelques coups, qu'ils étaient déjà hors d'état. Adelia aimait détrousser son prochain, tout comme les gobelins, elle leur volait leur bien par plaisir. Ils continuèrent ainsi leur périple, sans rencontrer d'autre orcs ou bandits de grand chemin. Au loin, Adelia apercevait le village et Rulf lui en fit un cours dès qu'ils furent arrivé. Adelia passa alors devant, elle ne faisait jamais de halte non plus dans les marchés ou alors pour les voler. Elle repéra un marchant qui vendait ce qu'ils cherchaient et elle commença à négocier, comme elle l'avait fait la dernière fois chez les elfes, pour un navire. S'il refusait, il allait goûter à sa dague et cela aller faire vite. Cependant, il y avait des soldats aux alentours.

© OswinWho


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Mai - 14:29


Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Plus grande que moi pour me cacher et ne pas me faire remarquer, mais aussi pour assurer ses arrières, je laissais Adelia prendre les devants et nous diriger dans ce petit village à moitié de marchands et moitié de soldats. Je dois avouer qu'aussi, comme elle est un peu plus grande que moi, elle en voyait davantage. Elle se dirigea donc vers un marchand qui vendait des cordes, couvertures, fil, etc. Tout un tas de petits trucs très utiles dans des situations houleuses. Je la laissais négocier en voyant l'autre pervers lui faire les prix qu'elle voulait tant qu'il pouvait mater. Je souris et mettais les articles acheté à moitié prix dans mon sac de nain. Une fois la moitié de l'étale vendue pour à peine moitié prix, nous nous dirigions vers un marchand de viande salée et non salée aussi. Je l'avais repéré, tout comme les "représentants de l'ordre"... des guignols puisque j'avais piqué quelques deniers... bon, quelques pièces d'or, à un individu fort trop bien vêtu, mais j'aimais ça.

Le marchand de viande nous conseilla de bons produits pour notre voyage, même s'il nous déconseilla de nous rendre dans le nord en ce moment. Nous lui achetions de quoi manger ce soir et demain, pas plus pour la viande fraîche. Nous trouvions quelque chose à manger, mais salé. Valait mieux ça que rien. Sinon nous trouverions bien quelques choses sur place, même si les négociations seraient plus du genre de celles d'Adelia. Nous complétions nos emplettes par des gourdes d'eau, des galettes et des fruits secs. Je dis à Adelia que c'était bon et que je n'avais pas envie de rester plus de temps ici. En accord parfait, nous quittions le village pour la route du nord.

Nous n'étions pas loin de la frontière lorsqu'une créature familière sauta sur le chemin devant nous. Adelia avait déjà dégainée, mais rangea son arme en reconnaissant Gorm. Il rangea aussi ses deux épées courtes et sourit en me revoyant.

"Bonjour Gorm, tu veux venir avec nous ?
- Ouais ! ... B'j'ur A Delia !"

Il me dit joyeusement "ouais". Je savais qu'il n'hésiterait pas à me suivre. Il me surprit en tournant sa tête vers Adelia. Il lui dit bonjour à sa manière. Il se rappelait de son prénom, mais le prononça mal. Je souris car il me semblait que Gorm avait bien accepté Adelia. Je repris la marche aux côtés d'Adelia et Gorm marcha à côté d'elle. Elle était bien encadrée comme ça. Nous vîmes la frontière car deux tours s'érigeaient en travers de la route.

"Quittons le route et passons par la forêt et la montagne"

Nous n'avions aucune autorisation de passage et n'étions pas mandaté pour faire un raid armé par n'importe quel seigneur. Nous quittions la route et nous dirigions dans la forêt pour commencer notre ascension. Adelia et Gorm prirent rapidement les devants.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 30 Mai - 13:57
Le trésor du gouffre maudit


Adelia n'avait pas eu besoin de sortir sa dague pour cette fois. Le marchant avait l'air étrange et Adelia lui parlait durement mais il négocia comme s'il avait hâte de se débarrasser de ses biens. Une chance, elle n'avait pas eu envie d'avoir affaire aux soldats qui rôdaient sur le marché. Elle leur jeta un regard pas trop insistant et s'éloigna avec Rulf vers un autre marchant. Cette fois, pour de la nourriture, Adelia savait chasser, mais en terre hostile, cela aller être difficile. Les créatures étaient ailés et bien dangereuse, certainement immangeable. Une fois les biens achetés pour la quête, ils se dirigèrent vers la sortie du village en direction de la route du nord.

Adelia était dans ses pensés, songeant aux terres hostiles et au brouillard épais qu'elle avait dû traverser. Impossible à dissiper. Elle pensa ensuite aux endroit où la magie blanche ne fonctionnait pas et qu'il allait falloir se défendre à l'aide d'arme. C'était pour cela qu'elle avait appris les armes, la magie c'est bien, mais une fois qu'elle disparaît, on ne sait plus se défendre. Elle soupira et brandit son épée en apercevant un gobelin. Ce dernier venait certainement les détrousser de leur bien. Elle baissa son arme en voyant que Rulf le connaissait. En même tant, les gobelins se ressemblaient tellement, qu'elle n'avait pas reconnu Gorm. Elle roula des yeux quand il accepta de se joindre à eux et elle passa devant sans le saluer.

Adelia accepta de quitter la route pour passer à travers les forêts et montagnes, gardant sa main sur son épée. Elle regardait le ciel devenu grisâtre et se concentra pour apercevoir une quelconque créature ou une horde d'orc arriver. Mais rien aux alentours, elle s'évada un peu plus loin et aperçut la brume qui fait perdre un peu la raison. Elle se rappela l'avoir traversé avec Lysandre et Tyler. Lysandre avait failli perdre la raison impossible de la contrer. Elle soupira tout en continuant d'avancer.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Mai - 16:54

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Nous montions progressivement. Adelia et Gorm m'attendait en faisant des petites pauses et me regardaient monter avant de continuer leur ascension. Une petite brume naissait à mesure que nous montions, mais je connaissais ça dans nos belles montagnes ! Rien de bien anormal, surtout que le temps se couvrait maintenant. Je ne sentais aucune magie, juste pas de bol qu'on se prenne la pluie une fois de l'autre côté. Je prévenais mes amis de cela, et que ce soit la réponse du gobelin ou de la fée, les deux me répondirent par un espèce de grognement. Je souris en m'en faisant la remarque. J'étais un peu essoufflé en arrivant en haut, un petit brouillard était autour de nous. Nous nous rapprochions pour ne pas nous quitter des yeux. Gorm ouvrait la marche et Adelia était quasiment à mes côtés, avec un demi pas de plus. Une fois en haut je leur dis faire une petite pause, nous étions à présent en territoires hostiles. Nous croisions d'ailleurs le panneau en haut. Nous ne voyions pas grand chose.

Alors que nous entamions la descente, Adelia m'arrêta et siffla légèrement pour stopper Gorm. Je tendais l'oreille à mon tour et calmais ma respiration. En effet, il y avait des petits cliquetis métalliques autour de nous. Je décidais de lancer un sort pour dissiper un peu le brouillard autour de nous. La brume fit une plus large place circulaire autour de nous et laissa apparaître la coiffe de casque que portait une dizaine de gobelins autour de nous. Ceux-ci se trouvèrent bêtes et ne savaient plus quoi faire ainsi à découvert. Je formais une boule de feu et les fis détaler comme des lapins dans tout les sens. Je riais d'un rire franc.

"Et ben, je sous-estime ma force de dissuasion ! Ne restons pas là mes amis"

Nous reprenions le chemin et arrivions en bas. Je sortais ma carte. Je fronçais les sourcils:

"Il devrait y avoir une tour sur notre gauche, là !"

Je désignais l'endroit. D'après cette tour j'étais sûr de pouvoir trouver le chemin. Adelia regardait la carte. Elle me dit que nous avions qu'à continuer un peu et voir. Nous trouvions en effet le chemin, mais un peu plus loin. Il n'y avait aucun panneau à vu. a brume se levait et laissait place à une pluie fine. Nous y voyions un peu plus loin au moins, mais il ne faisait pas chaud. Adelia fronça des yeux. Moi je ne vis rien tout de suite, mais elle avait encore raison. Un cavalier se dirigeait sur nous.

"On se planque ou on l'affronte tout les trois ? Et pas forcément à lui couper la tête... Comme tu veux..."





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 1 Juin - 16:28
Le trésor du gouffre maudit


La terre hostile promettait de nombreuses actions et de nombreuses rencontres. Ils n'allaient pas que rencontrer des sorciers noirs, mais cette terre promettait surtout des créatures étranges, élever par des sorciers et qui cherchent surtout à tuer. Adelia regardait bien aux alentours et faisaient bien attention en se concentrant. Elle se vidait l'esprit à chaque pause pour voir au-de-là de son esprit. Cependant, rien ne pouvait leur arriver, toutes les choses encore encore bien loin. Elle surveillait de très bien les agissements du gobelin. Que faisait-il près d'une route et pour quoi avait-il surgit comme cela devant eux ? Elle serra les dents en voyant Rulf arriver en s'efforçant de ne pas étriper le gobelin pendant son absence. Les haltes commençaient à lasser Adelia, mais le nain avait de petite jambe et ne pouvait pas marcher plus vite. Elle le respectait et avait accepté de l'aider dans cette quête, elle ne se devait pas de le laisser en arrière. Même si elle désirait toujours tuer Gorm. Une fois en haut de la montagne, ils entamèrent la descente sur des pierres grisâtre voire noire, qui démontraient qu'ils étaient bien dans la bonne direction.

Adelia sentait que quelque chose allait arriver et se baissa pour prendre sa dague. Elle se concentra qu'à moitié et devina des gobelins avant même que Rulf n'use de magie et les montre. Ces derniers étaient terrés là, attendant le bon moment pour attaquer, mais déjà Rulf les chassa en leur montrant une boule de feu. Ils détalèrent sans demander leur reste et les compagnons continuèrent leur chemin sur les terres hostiles. Elle eut un sourire en les voyant ainsi partir et remit sa dague dans sa botte en regardant autour d'eux. Ils arrivèrent finalement en bas de la montagne. Rulf fit une remarque sur une tour, qu'Adelia ne vit pas avant de prendre l’initiative de continuer et de voir si elle n'apparaîtrait pas bientôt. La tour se dessina devant eux et Adelia soupira doucement, aucun danger ne les guettait et cela devenait de plus en plus bizarre. Où était donc passé tous les sorciers noirs et les soldats tout en fer vêtu ? Elle plissa les yeux, les ferma un instant pour sentir la pluie qui commençait à tomber. Une pluie froide et le vent glacial si ajoutait, soufflant presque en rafale. Son esprit quitta son corps pendant quelques secondes et elle rouvrit les yeux. C'était un bon moins pour découvrir les personnes ou des gens qui pourraient leur arriver dans ce périple. Elle désigna un cavalier, seul, qui se dirigeait droit sur eux.

« - Cachons-nous, il vaudrait mieux le laisser passer ! On risque d'attirer l'attention d'autre créature ou de sorciers ! Il ne faut pas oublié, qu'on est en terre hostile et qu'on vient pour un trésor ! »

Sur ces mots, elle se dirigea assez rapidement dans un bosquet, épée en main. Si c'était un homme de la terre des sorciers, il risquerait certainement de les sentir de loin. Même si, elle aurait voulu lui mettre fin à la vie, elle ne voulait certainement pas que d'autre n'arrive. Autant rester discret jusqu'à la prochaine rencontre. S'ils rencontraient une créature peut-être ou autre chose encore. Elle se redressa après quelques minutes, entendant encore les sabots du cheval dans le lointain. Et rangea son épée avant de reprendre son chemin tranquillement.

« - Il ne faut pas rester ici, il risque de faire demi-tour, et cette fois, je te laisserais le tuer et attirer l'attention sur nous ! »

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Juin - 18:50

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


On aurait pu demander, de gré ou de force, a ce cavalier, si nous étions sur la bonne route ou non. Mais Adelia opta pour la solution la plus sûre: le laisser passer. J'étais pour les deux solutions, alors je ne dis rien quand nous nous cachions dans le bosquet le plus proche pour le laisser passer. C'est vrai aussi que je n'avais pas forcément pensé à ce qu'il puisse être accompagné. Si seulement je savais faire le truc de Patrick de sonder une région rien qu'en y pensant, mais pour moi fallait que je m'arrête !

Ce foutu temps me faisait sentir encore plus mal, mais j'allais m'accoutumer. Je suivais Adelia et nous regardions passer le cavalier. Je ne sais pas s'il était très sûr de suivre les chemins d'un coup... Mais bon, ça restait la meilleure solution pour se repérer et avancer plus vite. Je ronchonnais à ce qu'Adelia me disait, parce qu'elle avait raison. Nous reprîmes la route dans ce qui nous semblait la bonne direction. Je marchais à peu près à son allure à plat et sur la route cabossée. Nous marchions dans les cailloux plutôt que la boue du milieu de la route. Il n'y eut rien sur quelques kilomètres et nous marchions prudemment pendant plus d'une heure. Je ne voulais pas trop parler et laissait Adelia repérer les embuches. Je ne sais pas pourquoi à ces deux reprises c'est elle qui avait repéré le danger... soit je me faisait vieux, soit je n'étais pas encore sortie des livres.

Cette fois-ci, c'est Gorm qui repéra le danger. Je le vis tirer ses épées et dire à Adelia:

"Combat !"

D'un seul coup d'un seul des créatures étranges fondaient sur nous du ciel. Adelia avait dégainé et abattait une première créature. Je vis Gorm sautait et en décapitée une. Ce qui nous attaquait étaient des gargouilles. Je fis apparaître ma lance et me battais aussi. Il y en avait, je ne sais pas, environ 15-20 ! C'était dingue cette nuée ! Je fis disparaître ma lance et fis apparaître une boule d'énergie dans me mains. Je visais au-dessus d'Adelia et Gorm. Ma magie eut raison de cette attaque. Des cris de guerre, les créatures passèrent aux cris de rage et se retournèrent d'où elles venaient. Gorm prit son arc et tirait pour en abattre deux de plus. Ce dernier conclut cette attaque:

"Gorm 7, Adelia 5, Rulf rabat-joie !"

Je souris, et ce fut à mon tour de dire à Adelia que nous ne devrions pas rester là. Je n'aimais vraiment pas les terres hostiles...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 3 Juin - 18:29
Le trésor du gouffre maudit


Adelia jeta un rapide coup d'oeil au-dessus de son épaule et tendit l'oreille. Pas un bruit. Il devait être loin à présent. Elle aurait aimé l'attaquer et lui poser quelques questions mais cela aurait certainement coûté à leur vie. Il aurait pu avoir autre chose qui pouvait les attaquer à leur tour. Elle frissonnant, les terres hostiles, elle les aimait bien. Cependant, leurs endroits et leurs créatures, étaient étranges. Elle aimait se retrouver ici, sa quête avec un sorcier noir lui revenait par bribe mais ne voulait pas y penser maintenant. Elle marchait, en silence tout en restant aux aguets et aux moindres petits bruits. Elle refit le tour avec son esprit, mais il ne semblait pas avoir d'autre attaque à venir. Le silence planait à présent dans leur groupe avant que Gorm ne sorte ses épées et n'annonce une attaque. Adelia se demanda s'il allait l'attaquer ou s'il allait avoir une attaque. Elle comprenait décidément pas ce qu'il disait et cela l'énerva sur le moment. Elle sortit son épée près à se battre contre lui mais tout d'un coup, venant de nulle part, des créatures sortirent de partout. Adelia se baissa, frappa l'un d'eux, se retourna assez rapidement pour en assommer un autre. Dans la foulée, elle se fit griffer à l'épaule. En grimaçant, elle continua de se défendre face à ces créatures. Elle préféra ne pas utiliser sa magie qui la fatiguait beaucoup trop et continua avec son épée. À la fin, ils s'éloignèrent. Adelia ramassa son épée qu'elle avait lâché et se tourna vers Rulf qui était essoufflé tout en écoutant ce que Gorm disait. Elle hocha tout simplement la tête et il quittèrent le chemin avant de s'enfoncer dans la noirceur du bois à proximité. Le jour ne filtrait pas du tout, ni la pluie. Ils continuèrent d'avancer en restant sur leur garde avant d'atteindre un pont. Adelia avait le souvenir d'avoir dormi dans un maison détruite sur ces terres, mais ne se souvenait pas vraiment du chemin parcouru. Elle regarda l'état du pont où il manquait quelques planches à certains endroit. Pourtant, ils devaient passer par là.

Une fois de l'autre côté, en essayant de ne pas tomber, ils continuèrent encore sur leur lancé avant de rejoindre une brume épaisse. Adelia savait qu'il fallait faire attention dans cette zone, on pouvait repousser un peu la brume mais rien ne pouvait empêcher les effets qu'elle provoquait. Chaque arbre rencontré lui faisait penser à des personnes et elle dégaina pour attaquer. Son jeune frère avait failli l'attaquer aussi et elle se concentra, se rappelant que tout était son imagination. Cependant, cela était bien difficile. Elle fit usage de sa magie pour repousser un peu cette brume, mais les effets étaient toujours là, comme une potion qu'on lui aurait donné pour lui faire donné des hallucinations. Pendant un instant elle crut entendre ses frères l'appeler à l'aide dans le lointain. Elle avait son épée en main prête à partir à leur secours...

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Juin - 16:21

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Les territoires hostiles portaient bien leur nom, mais quelque chose changeait, je ne sait quoi et ne savais pas comment l'expliquer, mais quelque chose changeait.

Après notre combat court et victorieux, nous quittions le chemin pour nous engager dans la forêt. Sur ma carte, il n'y en avait pas long, une ou deux heures tout au plus, et selon les pas de celui qui avait dessiné l'échelle. J'avais décidé de prendre ce petit raccourci pour ne pas tomber sur des camps de mercenaires partis faire razzia chez un des peuples de Podendril. La brume prit la place de la pluie et fut très épaisse. J'allais utiliser ma magie, mais Adelia le fit à ma place. Je ne pus que remarquer que sa nature de fée aidait pour ce genre de sort, puisque nous voyions plutôt bien dans la zone dégagée par le sort. Avec mon sort des filets de brume seraient passés. Mais ce n'est rien de cela qui m'inquiéta, mais le comportement d'Adelia.

J'avais un peu trop tendance à oublier le fait que tout le monde n'est pas constitué de la même manière et que certaine personne sont plus réceptives que d'autres à certaines choses, de part leur origine, sexe, taille, corpulence, etc. En clair, cette magie n'affectait pas les nains, mais je compris qu'Adelia était en pleine hallucination. Je la vis dégainer et là m'approchais d'elle.

"Hum... Adelia, ranges cette arme, tu risques de nous blesser ou te blesser. Les gobelins, les nains, les golems et les mages sachant dresser le bon bouclier sont les seuls à ne pas devenir fous avec cette brume. Laisses moi t'aider. Poses ta main sur mon épaule et suis moi"

Toujours dans sa perplexité, Adelia s'arrêta, prit le temps de se repasser ce que je venais de dire en tête, hésita, mais finit par ranger son arme et poser sa main sur mon épaule. Il n'y eut ainsi aucun incident et la brume se dissipa... juste à temps pour que nous constations que la pente était plutôt rude. Nous descendions à tr avers bois et tombions sur un champ. Le sol était imbibé d'eau, mais il ne pleuvait plus. Un village se profilait au loin. Je pris ma carte et montrais l'endroit à Adelia. Il ne faisait pas beau, mais nous pouvions encore pas mal avancer avant d'arriver à établir un camp en terrain plus à couvert.

Nous marchions tout les trois à la queue leu leu (Gorm, Adelia et moi) pendant près de deux heures avec une unique pause pour boire.

"Demain nous devrions arriver dans la région du gouffre. Tu penses qu'il serait mieux nous poser par là, ou par là?"

Je lui montrais la carte de nouveau. Le premier choix était le "plus proche", à encore deux heure de marche. Il s'agissait d'un pied de falaise où pourrait se trouver quelques grottes. Mon second choix portait sur ce qui semblait être une orée de forêt, à environ une petite heure de plus que le précédent endroit. Je lui laissais le choix, car c'est elle qui savait mieux établir un camp que moi. J'aurais bien zigouillé un sorcier pour dormir au chaud ce soir, mais c'était trop risqué.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 14 Juin - 16:05
Le trésor du gouffre maudit


Adelia était déjà passé dans cette partie du pays et savais éperdument qu'aucune magie ne pouvait fonctionner pour cette brume épaisse. Elle avait pourtant réussi à la passer, même si Lysandre avait failli la tailler en morceau. D'ailleurs, elle ne lui avait toujours pas demandé où il avait trouvé cette épée ? Adelia espérait que ce ne soit pas une épée de la forge de leur père. Elle soupira et essaya d'ignorer, mais en vint, les voix qui lui demandaient de l'aide un peu plus loin. Elle savait que ses parents n'étaient pas là, et qu'ils étaient sécurité ailleurs. L'envie était pourtant prenante et elle commença à dévier de la trajectoire pour suivre les voix. Elle fut stopper par Rulf et elle avait failli lui planter sa lame. Adelia se ressaisit et suivait de près Rulf, qui, par ailleurs, n'était pas atteint par cette magie obscure. Adelia fronça les sourcils, rangea son épée et pensa à Tyler qui avait, lui aussi, subi les conséquences de cette brume. Sachant qu'il est en sorcier noir, cela avait étonné Adelia. Les sorciers noirs avaient mis en place cette brume pour éviter tout intrus sur leur terre. Adelia pensait surtout, que les ennemis devaient s'entre-tuer avant même d'atteindre leur but. Et même en se concentrant pour former un bouclier, cela ne marchait pas du tout.

La brume semblait se dissiper et ils descendirent une pente. Le nain sortit une carte et montra l'emplacement du village à Adelia. Il devait faire une halte pour la nuit, mais les terres étaient très dangereuse la nuit. Ils continuèrent ainsi à avancer en faisant une mini halte pendant que Rulf lui montrer encore la carte. Adelia n'avait pas l'habitude de faire autant de halte, mais avec l'estomac d'un nain, il fallait s'y attendre. Elle n'avait jamais eu de carte avec elle, voyageant sans vraiment où se rendre. Elle regarda la carte sans savoir où ils pouvaient faire une pause pour la nuit, sachant que, maintenant qu'ils étaient en terre hostile, peu importe l'endroit, ils seront en danger de mort. Elle se rappela une maison abandonnée, mais elle était à l'opposé d'ici. Adelia y avait dormi avec son jeune frère et Tyler, avant qu'au levé du jour, ils ne se fassent attaquer par des créatures. Elle ne savait pas où établir un camp, elle a toujours voyager seule même si elle s'est occupé de tout un village, c'est eux qui faisait tout. Elle opta pour les grottes, certainement habité de créatures volante ou de dragons, ou qui c'est, d'orcs. Ils reprirent leur marche dans cette direction restant sur leur garde, en espérant ne croiser personne.

Ils y arrivèrent à l'emplacement des grottes et Adelia fit signe de se cacher. Elle pressentait quelque chose d'étrange. Pendant leur marche, ils n'avaient croisé que quelques gobelins, qu'Adelia avait dégommé en quelques secondes.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Juin - 18:59

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Adelia n'était pas de grand secours. Maintenant que je lui avais donné sa chance pour gérer la logistique et la stratégie, ça allait être mon tour ! Je reposerais sur elle davantage lorsque la situation sera urgente, ce qui avait failli me jouer des tours plus d'une fois à Dendrelia, plutôt que pour guider notre chemin ou établir nos camps. Je continuerais bien sûr de la consulter pour des problèmes de repérages en tout genre ou autre.

Nous marchions encore et Adelia décida que les grottes n'étaient pas une mauvaise idée. Nous croisions des gobelins agressifs qu'elle et Gorm eurent vite fait de calmer. Nous atteignions plus tard la zone voulue pour établir notre camp. Nous vîmes la grotte que j'avais repéré sur la carte. Adelia et Gorm, armes en main, passèrent devant. Prudemment nous avancions tout les trois dans ce trou. Il y avait personne, mais des armes et à manger disposé là. Gorm réveilla un homme qui n'eut pas le temps de prendre son épée qu'Adelia écartait. Il eut un regard surprit, mais ne bougea pas d'un cil. Je m'approchais et lui dis qu'il avait deux choix: mourir ou nous laisser nous installer. Il voulut prendre un couteau dans sa botte, Gorm lui trancha la gorge...

Je soupirais, mais savais que l'autre solution n'en était pas vraiment une. Gorm décida d'aller chercher plus de bois. Je tirais le corps par les pieds et le mit dehors avec l'aide d'un peu de magie. Adelia regardait les lieux. Elle me dit qu'il devait y avoir là trois ou quatre hommes (moins un). Je revenais à l'intérieur et regardais leurs vivres. J'en pris, sentais et goûtais. A ma grande surprise:

"C'est bon ! Nous pouvons manger ça ce soir et nous servir dans tout ça. Sinon, pour trois hommes de plus environ, l'endroit est très facile à défendre. Nous avons eu de la chance."

Je m'assis et commençais à m'installer. Nous allions aussi reprendre l'emplacement de leur feu. Dehors le soleil déclinait, je savais que les autres allaient rentrer. Adelia et moi commencions à préparer l'endroit quand nous entendions des bruits de lames qui s'entrechoquaient. Adelia prit son arme et courut à l'extérieur. Je soupirs, lâchais ce que j'avais dans les mains et à peine étais-je sorti que Gorm et Adelia avait fini le boulot, trois corps gisants à leurs pieds. Nous rentrions enfin tout les trois.

"Qui prend le premier tour de garde ? On le laisse à Gorm ? Je prend de toutes façons le dernier, car j'aime trop voir le soleil se lever !"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 23 Juin - 15:11
Le trésor du gouffre maudit


Adelia avait choisi les grottes, comme elle aurait pu faire demi-tour et regagner un autre chemin pour rejoindre une vieille maison où le chaume avait brûlé. Elle n'était plus en bon état et les pierres qui avaient servi à la monter à l'aide de boue, commençaient à dépérir. Autant se rendre dans les grottes que de perdre 2 jours à s'y rendre. Les grottes ne semblaient inhabitées, en même temps, vu qu'ils n'étaient en terre des hommes, il pouvait se terrer pas mal de chose dans les profondeurs. Et elle avait eu raison, une fois à l'intérieur, un homme s'y reposait tranquillement. Adelia repoussa assez rapidement l'épée de ce dernier. À quoi pouvait penser Rulf en demandant à l'homme de partir tout simplement, de passer son chemin ? Ils étaient en terre hostile, personne ne passe son chemin s'en rien faire. À cette pensée, Gorm était en train d'égorger l'homme sous les yeux d'Adelia. Elle grimaça et fut rassurée de ne pas être son « ennemi » ou du moins, qu'il soit l'ami de Rulf. Adelia projeta son esprit astral dans les environs et repéra 3 autres en armes non loin. Elle en fit part à Rulf alors que Gorm s'éloignait pour du bois.

Ils finirent par prendre possession des lieux en attendant les occupants qui ne tardèrent pas du tout à arriver. Adelia opta pour l'épée au lieu de la magie et alla aider Gorm. Quand se fut fini, elle et Gorm cachaient les corps derrière des bosquets en retournant enfin à l'intérieur pour prendre des dispositifs de garde. Adelia avait encore du mal avec Gorm, mais après aujourd'hui, elle ne pouvait qu'essayait de lui faire un peu confiance, en espérant ne pas le regretter par la suite.

Elle s'installa près du feu et commença à manger ce que les occupants avaient préparé. La journée avait été dure, après plusieurs rencontres désagréables et n'espérait pas rencontrer de créatures volantes ou d'autres créatures plus féroces, mais au sol. Elle soupira et alla finalement se reposer sur une couverture. À son réveil, s'était à elle de faire le tour de garde, la nuit ne semblait pas vraiment troublée par quoi que ce soit, mais rien n'était moins sûr vu où ils se trouvaient tous les trois. Des bruits de sabots se firent entendre dans le lointain et Adelia avait dû mal à savoir combien ils étaient...

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Juin - 16:42

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Nous mangions ensemble ce que d'autres avaient préparé. J'avoue que le confort de mes terres n'était pas désagréable, même si le sentiment d'aventure était souvent plus fort. Mais je n'étais pas seul. Gorm prit le premier tour, Adelia celui de la nuit. Je dormais d'une seule traite jusqu'à ce qu'elle me réveille au petit matin. Elle me dit avoir entendu des bruits de sabots, mais n'avait vu personne. Elle alla se reposer et je veillais à mon tour. J'entendais aussi des bruits de sabots, nombreux, mais en contrebas de notre position.

Au bout d'une heure, Gorm réveillé me rejoint. Piqué depuis un moment par ma curiosité de nain, je lui ordonnais de garder Adelia et ne pas la déranger, j'allais jeter un œil à ses mouvements pour être sûr de ne pas être en train de nous faire encercler. Je descendais prudemment, et vue ma taille, ne peinais pas à me planquer. Je regardais alors passer toutes une troupe, et une autre derrière. Ils suivaient le chemin sans rien dire. Et nos troupes qui se promenaient en chantant ! En tout cas, ils n'en avaient rien à faire des grottes et à peine des côtés du chemin. Je me demandais bien où ils pouvaient aller et que voulais dire de tel déplacement de troupe.

Je remontais et me contentais d'entendre ses bruits de sabots. J'entrais pour regarder Adelia dormir. Elle était si calme comme ça, alors qu'elle pouvait être si froide et cruelle en guerre. Je ressortais et dis à Gorm qu'il pouvait patrouiller s'il voulait. Il ne se fit pas prier. Trois heures plus tard Adelia se levait en baillant. Nous nous mettions en route peu de temps après. J'avais mangé, comme ça elle me le reprocherait pas. Nous continuions en parallèle de la route, dans les bois. Nous vîmes la fin de la longue file de soldats. Je soupirais. Nous marchions comme ça à travers bois pendant 4 heures avant que je demande une pause. Nous mangions tout les trois un petit morceau, buvions et repartions aussitôt.

La forêt se fit un peu plus rare, et pour cause, nous arrivions dans la région du gouffre ! Nous croisions même un panneau vieilli qui indiquait: "Région du gouffre maudit, demi-tour !"

"Et ben, ça y est ! On y est !"

Je souris sans partager la grande prudence de mes deux compagnons. On pouvait rire un peu roh ! Nous marchions encore un peu. Le sol avait changé de forme pour de la roche plus dure et friable. La végétation était liée à cette terre plus sèche et moins haute globalement. Nous continuions notre exploration quand d'un coup Gorm se jeta sur Adelia, mais qu'est-ce qui l'avait piqué ?

Je m'approchais et compris qu'il venait de lui sauver la vie. Adelia allait se prendre le pied dans un piège au bord du gouffre. Le gouffre était là devant nous, devant nos pieds. Quelqu'un avait tendu un piège de feuilles pour faire croire qu'il y avait encore du sol. Gorm s'était jeté sur Adelia pour l'empêcher de marcher sur ce sol très peu sûr. Il se dégageait d'ailleurs d'elle dans la seconde, la laissant réaliser. Il s'essuyait les mains et dégainait une épée. Il n'osa pas tendre sa main à Adelia, mais la protégeait à la place. Je m'approchais et lui tendis ma main pour l'aider à se relever. Je penchais ensuite la tête et regardais le fond:

"Ils blaguent pas quand il parlent de gouffre dans le coin! Ben ça c'est un foutu sacré gouffre !"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 25 Juin - 19:31
Le trésor du gouffre maudit


Adelia tendit l'oreille et les bruits de sabots s'estompèrent dans le lointain. Elle resta pourtant sur le qui-vive en scrutant l'obscurité. Elle se réinstalla pour tailler un morceau de bois tout en essayant de projeter son esprit alors qu'elle vaquait à ces occupations. Elle soupira en fermant les yeux, mais n'y parvint pas. Elle se leva pour s'étirer et se réinstalla pour finir sa sculpture. C'était elle qui avait appris à Lysandre comment sculpter dans le bois. Elle observa son travail avant d'entendre de nouveau des bruits de sabots dans le lointain et se leva d'un bon. Adelia se concentra cette fois, mais les bougres semblaient vouloir cacher leur présence à l'ennemi. Pourtant, elle les entendait comme s'ils étaient près d'elle. Le jour commençait à pointer et elle alla réveiller Rulf et finit par se reposer.

Adelia s'éveilla en douceur et en soupirant. Elle enfila ses bottes en grommelant presque et plaça sa dague à sa cheville. Cette dernière, elle la gardait souvent à côté de sa main droite, en cas d'attaque par surprise. Elle mangea les restes d'hier et ils finirent par reprendre le chemin qu'il leur était destiné, à la recherche du gouffre maudit. Ils longeaient les routes sans se faire remarquer par une quelques créature volante. Mais, Adelia restait tout de même le nez levé, ils pouvaient certainement sentir leur présence. Ils firent une halte après plusieurs heures de route avant de reprendre plus tard. Par miracle, ils ne se firent même pas attaquer à croire que ce côté-là de la région, tout le monde la détournait, même les créatures. Adelia souffla et lut le panneau de mise en garde, cependant, elle n'en prit pas compte et passa à côté.

Adelia leva les yeux au ciel à la remarque de Rulf et continua sur sa lancée. Le chemin était plus rocailleux, grisâtre et ne donnait pas vraiment envie de continuer. Pourtant, Adelia n'avait que cela en tête, l'aventure qui commençait enfin et elle voulait savoir un peu plus sur ce gouffre. Elle fut sortie de ses réflexions quand Gorm lui sauta dessus. Elle le repoussa assez violemment et Rulf l'aida à se relever, elle épousseta ses vêtements en grimaçant. Un gobelin venait de l'attaquer, elle sortit sa dague et comprit alors qu'il venait de lui sauver la vie. Elle grimaça encore plus à l'idée qu'il ait osé lui sauter dessus pour la sauver. Elle fouilla ensuite dans son sac après avoir rangé sa dague. Il allait falloir sortir le matériel pour se glisser dans le gouffre. En se penchant légèrement, Adelia se demanda si au moins, il avait un fond. Pourquoi personne ne revenait de ce gouffre ? Il devait se terrer une quelconque créature.

© OswinWho


Dernière édition par Adelia Eckhardt le Sam 27 Juin - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Juin - 20:01

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Adelia finit par ranger son arme et sortir de quoi entamer la descente. Nous avions eu la chance de tomber au bon endroit, mais pas celle de savoir ce qui nous attendait. Dommage que Patrick, et surtout son magnifique sort de poids plume, ne soit pas là, nous serions descendu beaucoup plus vite et avec moins de risque. Mais je ne savais pas lancer ce sort, alors optons pour la méthode traditionnel des pics et de la corde. Je soupirais et allais aider Adelia pendant que Gorm inspectait les environs.

Adelia tint le poteau et je tapais dessus avec la masse. Les coups résonnait dans le gouffre et laissaient place à de courts silence jusqu'au prochain. Je me pendais après, appuyais et tapais dedans pour constater que celui-ci était fixement enfoncé dans le sol. Adelia fit un nœud pour attacher solidement une corde à celui-ci et nus fumes prêts à descendre. Je rallongeais magiquement la corde et lançais un sort pour la solidifier d'attaque de la roche ou de lames.

"Ainsi elle ne pourra pas se couper à cause des frottements sur la roche ou un coup d'épée"

Perplexe Adelia sortit la sienne et frappa dessus pour la couper, en vain. Je souris de ce test concluant en lui disant qu'elle avait bien raison. Je ne parlais pas d'un manque de confiance, après tout, autant être sûrs du matériel. Gorm revint et lança un "rien" qui signifiait par lui même que c'était le calme plat dans les environs Aucun oiseau ne chantait, aucun animal ne criait. Il n'y avait vraiment aucun bruit. Seuls nous trois coupions à cette règle de silence. Gorm me signifiait qu'il gardait la corde et nous remonterait si besoin, mais il était hors de question pour lui de descendre. Je haussais des épaules.  

Je pris la corde et la nouais autour de moi, je serais le premier en exploration, Adelia au-dessus de moi pour me prêter main forte. Nous descendions alors en silence le long de cette paroi froide et noire. Nous regardions le fond noir pendant cinq longue minute à toujours descendre. Il semblait ne rien y avoir. Je vis un fond et le signalais à mon amie. C'téait de la roche nue, noire et aucun bruit encore...

Une fois eu fond, je me détachais et pris une torche dans mon sac. En l'allumant, je vis briller la carapace de créatures insectes endormies tout autour. J'éteignais et attendais Adelia pour les affronter. Je n'avais jamais rien vue de pareil. Je fis un "chut" discret à Adelia. Elle me fit signe de la tête, elle devait les avoir vue.


Spoiler:
 




© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 27 Juin - 18:52
Le trésor du gouffre maudit


Le gouffre n'avait peut-être pas de fin ou il était sans fin. Adelia songea alors, à des années de descente dans l'inconnu le plus total. Elle jeta un dernier regard dans le gouffre avant de remarquer que Rulf l'avait rejointe. Ensemble, ils placèrent l'équipement qui les aiderait à descendre en bas sans encombre. Les coups de marteau résonnaient autour d'eux, comme s'ils étaient plusieurs à vouloir descendre dans le gouffre. Adelia détourna un instant la tête, il n'y avait personne à part eux. Elle finit par fixer la corde au pieu en bois et vit qu'il brillait, observant ainsi, que c'était Rulf qui l'enchanté pour éviter quoi que ce soit arrive à cette dernière. Adelia plissa les yeux, sortit sa lame et tenta de couper la corde ; mais en vint. Elle retint un soupir et hocha la tête, prête à affronter n'importe quel démon se trouvant dans ce trou sans fond. Le silence planait autour d'eux, pas une seule créature ne les dérangea, pas même un oiseau. Qui verrait un oiseau en terre hostile ? Mis à part des dragons ou gargouilles volantes, les oiseaux étaient très rares en ces terres.

Adelia s'attacha et rejoint Rulf pour descendre, avec la crainte de tomber. Elle n'avait pas peur de choses surnaturelles, mais celle de tomber lui traversa un instant l'esprit. Pourtant, il était hors de question de montrer ce genre de faiblesse à Rulf ou même à Gorm. Elle suivait toujours, sans rien voir en dessous d'elle, sauf le nain. Le néant les enveloppa et bientôt, elle ne vit plus vraiment la lumière du jour, n'y Gorm d'ailleurs. Elle souffla doucement, seul leur avancement résonnait en écho avec des morceaux de pierre qui tombaient sous ses pas. Adelia atteignit finalement le fond dans ce qui lui paru une éternité. Rulf lui murmura de ne pas faire de bruit et elle avait entre aperçus des créatures. Était-ce l'enfer dans ces lieux ? Adelia retint son souffle, jamais elle n'avait vu de telles créatures et ignorait totalement ce qu'elles étaient vraiment. Elle recula pour sortir son arme et le bruit en réveilla une. Elle frappa au hasard, et des étincelles sur sa carapace se produisit. Elle recula et frappa encore avant de recevoir un coup de la créature et d'user, enfin, de sa magie. Elle forma une boule d'énergie et en blessa une puis une seconde et en fit exploser une autre. Adelia comprenait alors ce pourquoi les chevaliers ou tout autre personne, ne revenaient jamais de cette quête.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Juin - 19:11

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Tirant son arme ma jeune amie venait de réveiller ses bestioles infernales. Je fis apparaître ma lance et rallumais la torche. Adelia frappait des coups précis et forts, mais en vain. Je frappais moi-même d'estoc sans plus de succès. Je les tenais à distance, mais elles s'accumulaient devant moi sans que je n'arrive à en tuer une seule. Je rageais de ne pouvoir en blesser une. Je formais un bouclier magique et regardais Adelia se faire submerger... jusqu'à ce qu'elle trouve la solution, qui aurait dû me venir à l'esprit plus tôt. Elle créa une boule d'énergie et fit littéralement exploser l'une de ces créatures, puis une autre et en blessa encore une. Je fis disparaître ma lance et formais une boule après l'autre pour faire voler la chaire de ces monstres tout autour de nous. Je fronçais les sourcils en voyant la remarquable rapidité d'Adelia à en former des si puissantes. En gros, elle tuait deux créatures et demi et moi une dans le même temps.

Le combat fut plus court, et les dernières fuyaient. Tout autour de nous s'amassaient les membres déchiquetés de ces créatures. Gorm avait bien fait de rester là-haut. Je soupirais de soulagement et lui demandais si elle n'avait rien. Comme c'était le cas, nous continuions l'exploration de ses fonds. Je donnais une torche à Adelia et la laissais se débrouiller pour l'allumer.

La lumière était suffisante pour voir à plusieurs mètres, quand les parois nous le permettaient, et marcher dans cette grotte sombre et grande. Nous arrivions alors à un endroit plus escarpé. C'était une sorte de couloir naturel dans la roche. Je fis signe à Adelia de nous rapprocher et nous nous engagions dans cet interstice. Cela menait à une salle pavée avec des dessins anciens surs les murs. Au centre de la pièce trônait un être étrange. Je m'attendais à devoir me battre, mais celui-ci leva les yeux et nous fixa. Il nous interpella de sa voix rauque:

"Toi, la fée ! Si tu réponds à ma question, et seulement une seule réponse possible, je vous laisserez la ve sauve. Si tu te trompe, je vous tue. La question est: combien y a-t-il de royaume à Podendril ?"

Spoiler:
 

La créature était calme. Il était sérieux, mais souriant. Un sourire assez paradoxal avec sa menace. La réponse à sa question ne me semblait pas être un piège. Adelia me regarda en se demandant si la réponse était si simple à donner. Je haussais les épaules et lui envoyais un message télépathique: *Réponds le plus simplement du monde. Pour moi, y'a les elfes, les nais et les hommes, donc trois*

"Toi, le nain, tais-toi ! La fée réponds. Vous n'avez droit qu'à une seule autre question: combien de capitale y a-t-il dans le monde de Scientia ?"





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 30 Juin - 23:38
Le trésor du gouffre maudit


Adelia leva la tête pour voir par où ils étaient descendus, mais ne vit qu'une tout petit trou de rien du tout. À croire qu'ils étaient au centre de terre, voire même peut-être en enfer. Elle lançait des boules d'énergie dans tous les sens et cela semblait détruire les créatures en face d'eux. Ils explosaient sans demander leur reste. Rulf s'était joint à elle pour cela et ensemble, ils en arrivaient presque à bout. Elle souffla et manqua de se faire griffer par une de ses bestioles. Elle se baissa et envoya une boule d'énergie sur les roches, et le reste disparut dans le fond de la grotte dans des grognements interminables. Ils allaient certainement se terrer ou bien chercher d'autre créature. Ils avaient certainement compris qu'ils n'avaient aucune chance face à un nain et une fée. Adelia se soigna l'épaule qu'elle avait de blessé et répondit à Rulf que tout allait bien en hochant aussi la tête. Ils s’enfoncèrent dans les ténèbres de la grotte et Rulf lui tendit une torche. À l'aide de certains outils qu'elle ne quittait jamais, Adelia réussit à allumer la torche en quelques minutes. Elle remit le briquet en pierre et le silex dans son sac et suivait attentivement Rulf.

Elle éclaira les parois, cette grotte semblait immense et sans fin. Adelia tendait l'oreille sans respirant calmement sans rien dire. Elle éclaira derrière eux, croyant entendre un bruit quelconque, mais il n'y avait rien. Ils arrivèrent dans une pièce et une créature étrange se trouvait en son centre. Adelia sortit son épée, mais craignait devoir encore, user de sa magie. Elle soupira quand l'être se concentra que sur elle et d'une voix roque, commença à lui poser une question. Elle éclaira la créature en grimaçant. Elle n'en savait rien, elle n'avait jamais vraiment quitté la terre des hommes, sauf pour aider un village et se rendre en terre hostile et parfois en terre des elfes. Elle s'était bien sûre rendu en terre des nains, mais le monde était immense et elle en savait strictement rien. Adelia n'avait pas posé de question aux paysans pour le savoir. Elle se tourna vers Rulf, qui lui souffla la réponse. Malheureusement, l'ogre, n'était pas dupe, il voulait que ce soit elle qui réfléchisse et trouve la réponse. Elle retint un soupir en roulant des yeux. Elle risquait beaucoup si elle répondait autre chose. Elle fronça les sourcils et jeta un coup d'œil vers Rulf qui haussa les épaules en se tournant vers la créature.

Elle n'en savait rien non plus, elle ne se baladait pas avec une carte de Scientia sur elle... Elle se mit à réfléchir en grimaçant presque, quitte à mourir, autant dire un chiffre, si ce n'était pas cela, elle userait de sa magie pour le détruire. Mais étant en terre des sorciers, elle doutait qu'il soit aussi simple à vaincre.

« - Écoute le bougre, je n'ai pas le temps à perdre... »

Il leva sa hache et Adelia brandit son épée, face à sa fine lame, elle aurait aucune chance.

« - Je n'en sais rien, ai-je l'air d'une cartographe ? »

Il grogna de mécontentement et Adelia sentit que cela allait mal se passer. Elle se mit à réfléchir assez rapidement, repensant au carte de Patrick. Et la créature leva sa hache assez haute. Adelia chauffa ses mains avec une boule d'énergie.

« - 5 ! »

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Juil - 15:05

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Ce monstre savant commençait sérieusement à me courir sur le haricot ! Les questions qu'il posait n'était certes pas difficile, mais Adelia était du genre à jouer à l'épée plutôt que de se pencher sur la culture de notre monde ! Je ne la blâmais pas, car il fallait des gens comme elle pour réagir au plus vite, mais elle était jeune et n'avait pas encore découvert le monde. J'étais persuader que ce colosse était magicien et avait intercepté nos pensées. Il devait aussi savoir comment piéger facilement Adelia, voire l'agacer.

Je crus d'ailleurs sur ce point, qu'Adelia allait engager inutilement e combat avec ses provocations. En même temps, elle n'avait pas vraiment tord, que gardait cette chose pour que notre répondre soit raisonnablement intelligente ? En d'autre terme, que foutait cet abruti dans les entrailles de la terre à nous poser ces questions ?

Il leva sa hache prêt à écraser Adelia qui pour moi avait donné une réponse erronée, cependant, il arrêta son geste.

"Oui, c'est cela !..."

Outragée par cette erreur et pour remettre son savoir tartine en place, je m'exclamais:

"Cela est faux ! Il y a six sept capitale dans le monde de Scientia: Tialtec, capitale des nains, Ad'Lucem, des hommes, Nyota pour les fées, Fotilia pour les elfes, Darkflast pour les territoires hostiles, Parlac pour les peuplades de l'atoll stellaire et enfin Seren Y Bore pour les peuples polaires ! Combien de temps cela fait-il que tu es là !? Que gardes-tu jalousement enfermer dans ces tréfonds de la terre !?"

Le monstre fut surprit d'écouter ses noms et de voir mon emportement. Lui qui pensait détenir le savoir venait simplement de se faire moucher par un nain. Il baissa sa hache et grogna de mécontentement. Il recul et se retourna. Il semblait aller chercher une sorte de coffre au fond de sa tanière. Je restais à fond et prêt à tout éventualité, mais je pense que mes mots avaient était une victoire. Je regardais Adelia et lui fis signe de baisser son arme et le laisser revenir.

Il revint avec un énorme coffre dans les mains. Il le posa délicatement face à nous. Il avait perdu sa rage et semblait mélancolique. S'il n'avait pas ses balafres et la peau tannée par le temps, j'aurais bien cru qu'il allait pleurer. Il n'avait plus sa hache. Il s'assit et nous fit signe d'approcher.

"Venez, j'ai quelque chose à vous montrer, vous qui méritait mon respect !"

Il ouvrit son coffre. Je m'approchais ne craignant plus pour ma vie. Cette créature faisait bien le quadruple de moi, tant en taille qu'en poids. Il sortit une carte de son coffre. es territoire hostiles n'existaient pas. Les elfes avaient un territoire plus restreints, les hommes quasiment celui que nous lui connaissions, et les nains n'avaient que la montagne. Les îles boréales n'étaient pas toutes peuplées mais avaient une capitale. L'atoll stellaire n'était pas encore découvert. Cela faisait donc cinq capitales... La voix du géant me tira de mon observation cartographique.

Il nous dit s'appeler Gaintor et ne pas connaître son âge. Il venait de ce qu'il appelait les territoires du nord sans nom, donc des territoires hostiles. Je lui demandais alors le nom du roi des nains de ce temps, ou un autre souverain. Il me donna un nom dont il se rappelait. J'écarquillais alors des yeux. Adelia ne semblait pas réaliser.

"C'est le roi des nains qui a livrer la dernière grande bataille contre les elfes pour fixer la frontière d'aujourd'hui, étendre et fixer les frontière de mon peuple ! ... Il y a CENT ans !"

Gaintor haussa des épaules. Il sortit un plus petit coffre du coffre et le déposa sur le bord. Il l'ouvrit et en tira une magnifique dague. Il nous dit alors:

"Elle appartenait au mage qui m'a sauvé et ordonné de garder la porte. Il m'a dit que celui qui répondrait à ma demande serait capable de comprendre la portée de la destinée du monde que je gardes... Suivez-moi !"

Plus enjoué, il prit la dague et s'enfonçait dans la pénombre. Je lui demandais alors qu'est-ce qu'il était. Il me répondit que sa tribu peuplée les terres du nord sans porter de nom. Il comprenait alors que sa race n'existait plus, ou que nous ne la connaissions pas... Il alluma magiquement une centaine de torches et de bougies qui nous firent apparaître la splendeur d'une prote taillée dans la pierre. Même lui, géant du cœur de la montagne, paraissait petit face à elle. Il prit la dague et l'enfonça dans le pierre.

"Préparez-vous à vous battre !"

J'écoutais quelque chose derrière nous. Je me retournais et vis apparaître Gorm. Une puissante lumière blanche me fit me tourner de nouveau. Le géant brandit sa hache, Adelia dressais sa lame brillante. Je chargeais mes mains et nous fûmes projeter dans une autre salle immense. Gorm avait eu le temps de s'élancer et être jeté comme nous dans la bataille. Des soldats en armures bleus se battaient contre d'autres en armures rouges sans pitié et avec une rage sans nom. Le géant taillait à droite et à gauche et avançait en nous disant de le suivre. Il allait très vite, alors nous courions dans son sillon. Visiblement, ceci n'était pas notre combat... Il poussa une porte et la referma après notre passage. J'avais pas mal de questions, mais ce qui était face à moi me subjuguait.

Nous étions à présent dans un immense sanctuaire plein d'or et d'objets magiques disposaient de façon désordonnés, mais certains étaient sur des piédestaux ou sous verre. Nous étions face au trésor du gouffre maudit !

"Waho ! Que de merveilles et d'or !"


Je comprenais alors ce qu'il voulait dire par comprendre la portée de la destinée du monde. Avec ces objets ou cet or, n'importe quel roi ou seigneur pouvait lever une puissante armée et écraser ses alliés comme ses ennemis. Tut cet or pouvait faire tourner la tête. Je regardais le géant qui souriait:

"Rien que ça, un simple regard, ce regard que vous portez sur moi me prouve que vous avez un cœur noble. Cependant, ce trésor n'est plus vraiment sûr ici et assembler. Acceptez-vous de m'aider à lever le sort qui pèse sur lui et m'aider à emporter la victoire ?"

Je lui demandais ce qu'il voulait dire par là. Il nous dit alors que s'il s'était arrêté, c'est qu'il ne pouvait pas aller plus loin. Il jeta une pierre et elle fondit immédiatement, pulvérisée par la magie qui protégeait le trésor. Il nous raconta alors que pour lever ce sort, il fallait triompher de la guerre des damnés qui se déroulait derrière les portes que nous venions de franchir. Ces hommes se battaient ici pour le trésor depuis des années, mais surtout la clef que portait un de ses guerriers. Aucun camp ne savait lequel possédait la clef, et se battait jusqu'à la mort comme la malédiction qui les frappait tous. Je me tournais alors vers Adelia.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le trésor du gouffre maudit - Adelia et Rulf
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Mon petit mur du Gouffre de Helm :D
» Gouffre de helm (aide)
» Île au crane + Maudit Graal
» [tuto] Gimli et Legolas au gouffre de Helm
» Le gouffre de helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-