AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le trésor du gouffre maudit - Adelia et Rulf
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Invité
Invité

Ven 23 Oct - 21:09
Le trésor du gouffre maudit


Adelia commençait finalement à sentir la fatigue. Elle avait l'habitude de marcher aussi longtemps mais ayant fait usage de magie trop souvent, la fatigue arrivait plutôt que prévu. Elle étouffa un bâillement et se détendit un peu en reportant son attention sur Rulf en face d'elle à présent. Ce dernier s'excusa de son comportement face à son père et de ce que la magie pouvait causer comme ravage. Elle songea alors aux histoires de son père. Il avait vu une mère et ses enfants, pendus dans le vide sur un pont de pierre, puis égorgés sur la place publique pour marquer l'exemple, et surtout s'assurer qu'ils étaient bien mort et ne faisaient pas semblant. La mère avait été accusée de sorcellerie en ayant glissé un petit sac rempli d'os de poulet et d'herbe, sous l'oreiller d'une reine. Cette dernière était malade et la mère voulait l'aider... Mais cela avait été mal vu et avait été pris pour de la magie. Adelia eut un frisson et écouta toujours Rulf. Elle était consciente que la magie pouvait aider ou pas. Elle souffla doucement en hochant la tête sans rien dire de plus.

Un long silence plana après la dernière phrase du nain. Adelia pensait qu'il allait continuer dans ce sens. Cependant, il n'en fit rien, et semblait vaguer ailleurs, entre deux eaux. Songeant certainement à demain ou à tout autre chose. Au final, il annonça à Adelia pour l'itinéraire de demain, qu'ils partiraient alors à l'aube et arriveraient tout deux à Tialtec en fin d'après-midi. Il y eut un court silence avant qu'il n'entame une autre discutions, relatant encore la magie. Adelia roula des yeux en grimaçant un sourire sur ses lèvres en observant le mage.

Cela aurait certainement impressionné Lysandre, de voir une bougie s'allumer par de la magie. Elle avait réussi à le faire, qu'une seule fois avant de brûler aussi, les rideaux de la chambre. Par réflexe, Lysandre, avait jeter son verre dessus. Que de souvenir et à présent tout était loin et la voilà ici. Elle savait maitrisser sa magie à présent et pouvait le lui montrer sans brûler les rideaux cette fois. Elle eut un sourire en secouant la tête et se détourna de Rulf sans rien dire. Il allait penser qu'elle était devenu folle, à sourire toute seule. Elle se coucha et se vida la tête de toute sa journée et celle qui l'attendait demain, avant de glisser dans les rêves les plus dangereux ou les plus doux. Demain était un autre jour...

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Oct - 11:47

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Adelia restait silencieuse, pensive... je la vis même sourire, mais rien ne sortait de cette forteresse qu'elle s'était bâti. J'aurais peut-être voulu pouvoir lire ses pensées comme pouvait le faire Patrick, mais tout aussi bien la laisser réfléchir et plonger dans une certaine mélancolie joyeuse. Je sentais en elle cette force guerrière mêlée de la peur de mal faire. Il m'était étonnant de voir la force de ses convictions, sa rage dans les combat, et pourtant sa sensibilité personnelle face à sa magie et l'emploie de ses capacités. Je ne dis rien de plus, la laissant à ses pensées et glisser doucement dans le monde des rêves. Je posais mes bottes, laissait le silence conclure notre conversation, ou plutôt mon monologue. Je me couchais et laissais le soleil de l'aube me réveiller.

Je me levais le premier. Adelia ouvrait les yeux et nous ballâmes en même temps, nous faisant sourire juste après. Nous descendions déjeuner rapidement avec notre hôte et rassemblions ensuite nos affaires. Nous le remercions rapidement et partions alors que le coq commençait juste à chanter. Nous marchions dans la rosée des champs d'herbes où les animaux nous regardaient passer. Nous passions aux abords de divers villages où les paysans allaient s'occuper de leurs bêtes. Nous faisions une première pause pour nous soulager un peu et reposer nos pattes. Bien mieux réveillé ensuite, j'engageais un monologue descriptif de ces campagnes, décrivant les paysages et la race des vaches, moutons, ânes et autres animaux que nous croisions. Nous franchissions la frontière en début d'après-midi et faisions une seconde pause. Le beau temps maintenant installé avec la douceur des températures nous permettaient d'avancer rapidement. C'est en fin de journée, mais plus tôt que ce que j'avais pu le prévoir, que nous arrivions aux portes de la capitale des nains.

C'est le sourire aux lèvres et décrivant la majestueuse cité que j'engageais nos pas sur la grande rue. Il n'y avait pas eu de contrôle aux portes pour deux bons pèlerins ! Arrivés tout deux au palais, cette fois nous fûmes arrêtés. Je demandais à voir le roi pour une affaire de la plus haute importance. Après avoir reconnu mon identité, nous attendions dans le hall du conseil qu'il puisse nous recevoir. Nous attendions une vingtaine de minute à nous regarder entre joie, sourire et appréhension.

La porte s'ouvrait enfin et nous fûmes invités à entrer. Je saluais le roi des nains et les grands du royaume. Mon souverain me demandait ce que signifiait ma demande. Je restais debout et lui racontais qu'Adelia et moi venions de faire une découverte capitale, que nous avions le trésor du gouffre maudit. A cette évocation un murmure parcourut l'assemblée que le roi fut taire en levant simplement la main. Il voulait que je lui apporte une preuve. Je fit signe à Adelia de me tenir mon sac le temps que je fouillais dedans. Nous nous approchions et je déposais des récipients remplis de pièces d'or sur la table. Stupéfait, le roi resta un court instant à regarder ses trésors. J'en profitais alors pour lui demander l'aide que j'espérais et lui exposait mon projet, et conviction, de diviser ce trésor entre les peuples. Il réfléchit un moment, prit le temps de discuter avec son conseil sans que nous intervenions... Finalement, une délégation nous fut assignée et mon projet validé par un vote à l'unanimité sauf un. Il fut décidé que ce ne soit pas moi, mais Adelia qui soit responsable de la conduite de cette opération. Le conseil ne voulait pas que mon "chauvinisme" n'influence le partage équitable du trésor. Le roi demanda à Adelia de s'approcher et lui confia un objet symbole de la délégation de son pouvoir souverain. Cela légitimait entièrement notre action future.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 27 Oct - 13:24
Le trésor du gouffre maudit


La nuit avait été calme. Adelia avait passé une agréable nuit en ce pays. Elle n'était même pas sur ses gardes. Elle s'éveilla rapidement sans dire un mot et ballât en même temps que Rulf. Adelia eut un sourire en coin mais n'en fit rien. Une fois le petit-déjeuner avalé et leurs affaires regroupés, ils reprirent leur chemin. Le jour se levait doucement, et chaque villageois reprenait leur travail et une première halte se fit sentir après plusieurs heures de marches. Rulf faisait le point sur leur escapade, parcourant les chemins, rencontrant différent animaux avant de franchir une frontière. Le monde est toujours fait de frontière, qui n'existe plus quand il neige. Ils firent une halte et atteignirent la capitale des nains.  

La capitale des nains était bruyante, ponctuée de chant dans les tavernes. Adelia regardait autour d'elle tout en suivant Rulf de prêt. Certains relevaient la tête vers eux, d'autres ne se préoccupaient pas d'eux. C'était comme tant d'autre pays, forgerons, tavernier et autre corps de métier se trouvaient là. Elle vida ses poumons en regarda droit devant elle avant de voir apparaître le palais des nains. Tous deux rentrèrent et furent accueilli par des soldats. Rulf entama la conversation et indiqua son identité. Adelia croisa les bras en détaillant les deux gardes du palais. Les chants des nains étaient déjà loin et le silence planait à présent dans les lieux. Une éternité semblait s'être écoulé depuis longtemps avant qu'on ne les reçoive enfin. Rulf put ainsi évoquer le gouffre maudit et resta en retrait un petit instant. Finalement, elle aida Rulf à montrer leur trouvaille. Ils attendirent que le souverain fasse le point avec ses conseillés. Il fut conclu que seul Adelia aurait la responsabilité de le faire. Elle jeta un coup d’œil à Rulf, surprise de ce choix et hocha la tête en fronçant le nez.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Oct - 18:50

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Le roi tenait absolument à nous récompenser de cette grande découverte ! Il nous promit des hommes pour le lendemain matin. Il nous offrit également un moyen de nous téléporter. Moyen que nous devrions lui rendre à la fin de notre quête. Lui et ses conseillers avaient confiance en moi bien sûr, mais le fait qu'il confit la réalité de cette quête ne m'étonnait pas, c'était même stratégique. J'eus un rictus à la grimace de déconvenance qu'avait alors Adelia. Le roi nous donna 1000 pièces d'or à chacun de nous. Nous ne pouvions refuser. Avant que nous prenions congés, il nous indiqua où nous rendre et à quelle heure. Il précisa que des vivres nous attendraient aussi et tout autres choses que nous voudrions dans la limite du possible (une close bien naine). Il signa devant nous un document nous permettant de prouver la véracité de nos dires demain. Il finit en nous souhaitant du courage et la réussite pour notre quête. Nous le saluions en nous courbant légèrement et sortions de nouveau dans le calme plat du couloir.

J'affichais alors un large sourire aux lèvres lorsque nous quittions le palais pour gagner, sur un pas de promenade, mon appartement ici dans la capitale. Je n'avais pas grand chose à manger, pour ne pas dire rien dans les placards. Il fallait dire que ma vraie maison n'était pas là, mais en terre des homme à une demi journée d'Ad'Lucem. J'en fis la remarque à Adelia derrière moi en train de se demander surement ce que je faisais à regarder dans mes placards.

"Mon roi ne m'a pas confié directement la quête par peur de la suspicion. Ici, je suis relativement connu et j'ai beaucoup fait pour mon royaume ! Par extension, je suis aussi un peu réputé dans le royaume des hommes... Bref, toi tu es plus neutre et les gens, ou autres gouvernants, ne pourront ainsi pas penser que tu as fait du favoritisme, ce qu'ils pourraient dire de moi, ce même si c'est pas vrai. Quoiqu'il en soit, je continuerais à t'assister dans cette quête jusqu'au bout. On avait dit par qui on commençait ? Je m'en souviens plus ..."






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 30 Oct - 12:17
Le trésor du gouffre maudit


Adelia fronça encore le nez dans une grimace en entendant le roi annoncer qu'ils auraient une récompense. Elle n'avait pas fait tout cela pour l'or. Adelia ne demandait rien en échange. Il leur offrit quelques présents, notamment un moyen de se téléporter. Des vivres et où se rendre. Adelia n'avait pas bien saisi mais hocha la tête pour le remercier. Elle n'était pas du genre à s'étendre sur le sujet, et n'aimait pas qu'on la remerciait aussi longuement. C'était comme un devoir, aider ou faire quelque chose était devenu une habitude tout à coup. Elle soupira en prenant congés avec Rulf.

Ils regagnaient ainsi le centre de la capitale, où se ruaient plusieurs nains. Elle faillit se retrouver par terre par un qui marchait sans regarder vraiment où il allait. Elle se retrouva transporté dans une demeure, qui n'était autre que celle de Rulf. Il fouillait frénétiquement dans les placards à la recherche de quelque chose de précis ou de nourriture tout simplement. Adelia le détailla sans rien dire avant qu'il ne prenne la parole. Adelia avait tout bonnement pensé qu'elle s'arrêterait là, mais autant continuer à distribuer le trésor et en finir. On lui avait confié cette responsabilité. Elle pouvait tout aussi bien laisser Rulf se débrouiller et rentrer chez elle... Ou continuer son chemin vers une autre destiné.

« - Je ne m'en souviens plus non plus... »

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Nov - 17:04

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Quelle équipe ! Adelia semblait vouloir partir vers d'autres horizons, mais j'étais convaincu que cette distribution allait être une belle aventure ! Nous allions voir tant de monde et de terres !

Le taco tac d'Adelia me fit bien sourire.

"Ah ! J'espère que l'histoire ne saura jamais notre belle progression dans cette histoire, traversée d'on ne sait pas et d'improbabilités exemplaires ! Bref…"

Je réfléchissais au sens dans lequel nous pourrions réaliser la distribution.

"Je te propose que nous commencions par le royaume des fées, puis des elfes, des hommes, des peuples polaires et finir au royaume des nains pour rendre l'objet de téléportation. Vu la grand autorité qu'Adelia avait de fournir alors, elle opina du chef et nous voilà partis pour parcourir le monde !

Nous nous rendions magiquement vers chez elle. Son père n'était plus là. Gorm et Graintor furent heureux de nous revoir. Ils désiraient tout de même rester ici pour surveiller le trésor, ce que je pouvais comprendre. Nous organisions alors ensemble la part qui devait revenir aux fées. Une fois tout mit dans les sacs je rejoignais Adelia et lui dis de lancer le sort pour nous rendre chez les fées. Je lui confiais la responsabilité de la gemme et nos voyages. Elle prononça l'incantation qui nous fut noter et donner et nous fûmes transporter là-bas, à l'autre bout du monde pour côtoyer l'insularité de ce peuple particulier.

Nous n'étions pas dans la capitale paradoxalement, mais dans une sorte de petit temple abandonné en pleine forêt. Il faisait bon malgré l'heure du soir ici. Je haussais des épaules et sortais. J'écoutais du bruit sur ma droite et formais un bouclier magique. Des hommes armés sortirent des buissons et nous entourèrent. Un homme visiblement plus important sortit à leur suite et un sourire illumina son visage quand il vit Adelia sortir à ma suite arme à la main.

"Baissez vos armes mes braves compagnons, j'ai l'honneur de vous présenter celle qui a permis à notre peuple de rester libre !"

Tous baissèrent leurs armes en même temps. Adelia avait donc de bons contacts ici à ce que je voyais. J'étais intriguais et me retournais vers eux.





Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 28 Déc - 16:23

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 17 Fév - 10:29
Le trésor du gouffre maudit


Adelia soupira doucement. Elle n'aimait pas faire du surplace. Elle n'avait pratique pas écouter les consignes donné. Ne sachant pas où ils devaient se rendre ensemble. Elle se mit à regarder autour d'eux en plissant les yeux. Puis fronça le nez en faisant une simple grimace. Cela était certainement dû à a fatigue des voyages, d'utilisations de magie ou quelque chose dans le même sens. Rulf prit l’initiative de faire le partage en commençant par la terre des fées. Adelia n'y avait pas remis les pieds depuis longtemps. Cela devait remonter à la fois où elle était avec Patrick et avec une elfe, ils avaient repoussés le mal hors des contrées. Son pays d'origine la troublait encore, certains avaient sentis qu'elle était une fée. Adelia n'avait pas voulu demander sur le sujet d'un village en flamme au temps de son enfance, à l'heure où ses parents adoptifs l'avaient trouvés, airant, perdue et en larme non loin d'un village détruit. Peut-être qu'une personne connaissait ses véritables parents dans le pays des fées. Mais l'heure n'était pas à des recherches personnelles, elle avait longuement cherché, ses secrets, savoir qui elle était, cela lui suffisait de savoir à présent, qu'elle était une fée. Cependant, être dans le pays des fées, lui avait donné à vouloir en savoir plus sur ses origines.

Après mainte réflexion et d'avoir mis en place leur système de progression au partage du trésor, ils « s'envolèrent » magiquement en terre des hommes. De là, Gorm et Graintor les attendaient et furent heureux de les revoir. Avec du renfort, ils firent des part équitable du trésor en plaçant une grande quantité dans un sac pour le pays des fées. Adelia fut enduite à lire le petit parchemin auquel se tenait quelques incantations. Une fois lu, tout fut sombre, lourd, léger à la fois, de nouveau lourd. Le sang lui battait dans les oreilles avant de sentir un petit choc sous ses pieds. Ce n'était pas le luxe d'un palais qui les accueillit, mais une sorte de temple rongé par les racines d'arbres, les ronces et les mauvaises herbes. Adelia sortit son épée en cas d'attaque et suivait Rulf en regarda attentivement autour d'elle.

Des bruits de fers la fit baisser les yeux et un comité d’accueil les attendait. Les armes furent baisser et toute l'attention était tourné vers elle. Elle souleva un sourcil, ne se rappelant pas vraiment de cet homme en fasse d'eux. Il descendit de cheval ravi apparemment de la savoir de nouveau en terre des fées et lui fit une accolade. Elle resta de marbres, surprise de cet acte qu'elle n'avait pas l'habitude et il recula d'un pas en souriant toujours, ravi de la revoir, lui qui espérait de ne jamais la revoir un jour. Il finit par leur demander ce qu'ils faisaient en terre des fée et Adelia lui désigna le sac. Sans entrer dans les détails, elle parla d'une part de trésor à partager dans tous les royaumes à commencer par celui-ci. Sans la quitter des yeux, l'homme passa près d'elle et leur demanda de le suivre pour les diriger vers le palais.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Avr - 19:22

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Entre Adelia et une statue, la statue pouvait paraître avec des sentiments par temps de pluie … Son manque d'empathie me surprenait, il nous faudra un jour nous pencher sur son passé pour qu'elle puisse vraiment aller de l'avant. Pour l'heure, l'homme fée nous conduisait au palais avec une bonne escorte. Le trajet ne fut pas long. Malgré la végétation et l'aspect abandonné du temple nous n'étions pas loin du palais en prenant un petit chemin tortueux en pente raide. Je me faisais la réflexion que bien que les fées soient des amoureux barges de la nature comme les elfes, elles avaient quelque chose de bienveillant qui me faisait presque sentir comme chez moi.

Seul le fée qui nous accompagnait pénétra dans le palais, les autres hommes nous saluèrent et firent demi-tour. Nous attendions dans une salle richement décorée et pleine de portrait. Je fus surpris en voyant les portraits des couples royaux des nains, elfes et hommes au côté de la grande famille des fées… Une belle dame ouvrait la porte et demandait à ce que nous entrions. Le roi et la reine trônaient face à nous

"Montrez nous les merveilles que vous nous apportez
- Et racontez nous votre aventure !"

Le roi exigea que nous racontions le voyage. Adelia sourit en me regardant : oui, bon, je suis meilleur conteur qu'elle et je me fis un plaisir de leur raconter notre épopée !

Nous fûmes convier à partager le repas de la famille royale et écouter les discussions entre les hauts dignitaires du royaume. Comme nous n'étions pas là pour cela, et connaissant la sociabilité d'Adelia, j'acceptais le repas mais déclinais l'offre politique. Après un repas fort lourd, même pour l'estomac d'un nain, nous décidions de retrouver nos amis Gorm et Graintor et nous diriger vers le royaume suivant. Le roi des fées nous salua généreusement, les trésors étaient sous bonne garde et bien conservé auprès d'érudits qui allaient en étudier une partie. Cent fois remercié encore, nous réussissions à prendre congé avec diplomatie.

Adelia fit fonctionner de nouveau l'objet magique et nous nous retrouvions devant nos mais qui ronflaient, le trésor intact. Je souris, mais Adelia n'était pas contente. Je la laissais faire preuve d'autorité et m'assis pour voir ça.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 22 Mai - 22:35
Le trésor du gouffre maudit


Adelia leva les yeux au ciel en constatant que le jeune soldat la regardait encore. Il se détourna et prit le devant de ses hommes pour ouvrir la marche. Adelia et Rulf restaient au centre et un autre soldat fermait la marche. La végétation dense dans cette partie du pays, ils pouvaient se faire attaquer. Cependant, il ne se passa rien pendant ce périple de quelques minutes. Le palais leur apparut et ils firent halte devant les marches de ce dernier. L'homme fée se tourna vers Rulf et Adelia, les informant qu'il allait prévenir le roi. Adelia jeta un rapide coup d'œil autour d'elle. Elle n'avait jamais vu ce côté-là de son pays natal. À vrai dire, elle ne s'y était jamais intéressé au pays des fées. Seul le pays des hommes lui convenaient. Elle vit des fées volées vers des tours et eut le mal de l'air. Elle ne comprenait pas le fait d'avoir le vertige à ce point et qu'elle était une fée. Adelia soupira doucement et croisa les bras sans rien dire. Elle était certainement une fée soldat, elle n'y connaissait rien après tout, elle ne volait pas encore. D'après ses parents adoptifs, le village où il l'avait vue seule, était complètement brûlé. Pas un seul survivant, et ils l'avaient prise pour l'élever comme leur fille. Avait-elle perdu sa famille dans ce désastre de l'époque ? Pourquoi y songer maintenant ? Parce qu'elle se trouvait sur la terre de ses ancêtres. Elle serait toujours redevable vis-à-vis de ses parents adoptifs. Elle songea à ses jeunes frères puis secoua la tête. On les avait finalement escortés dans une salle somptueuse, où différent portraits trônaient sur les murs. Adelia y jeta des coups d’œil en haussant les sourcils.

Ils furent ensuite conduits auprès de la reine et du roi des fées. Majestueux, ces derniers étaient habillés de jaune et de vert très clair. Adelia eut un sourire en coin et se pencha en avant. tout comme Rulf, pour les saluer. Le jeune soldat fée était là et la gratifia d'un sourire qu'elle ignora totalement. En mettant ses mains derrière le dos, Adelia retint un soupir et attendit un instant. Le roi et la reine les invitaient à raconter leur aventure. Adelia eut un large sourire en se tournant vers le nain qui la regarda du coin de l’œil avant de renifler. Il conta parfaitement l'aventure qu'ils avaient alors vécue. À la fin du récit, ils furent conviés à prendre le repas royal. Adelia voulait décliner, mais le ventre de Rulf parla à sa place et le nain se tapa le ventre en lui jetant un regard du genre : quoi ? Elle leva les yeux au ciel et eut une grimace. Rulf accepta avait bon cœur.

Le repas fut pris dans la plus grande salle du palais, servit par divers serviteurs. À la fin, Adelia et Rulf retournèrent auprès des leurs. Ils avaient encore du chemin à faire et un trésor à partager. Sur place, Gorm et Graintor dormaient paisiblement près du trésor. Adelia vit rouge et les réveilla à coups de pierres pour ne pas réveiller sa famille. Ils s'éveillèrent et la jeune fée explosa de rage. Gorm et Graintor se regardèrent sans rien dire alors qu'Adelia leur exposait le problème de garde. Ce n'était pas tolérable pour elle, que deux individus dorment en même sans qu'aucun des deux ne surveille le trésor. Elle croisa les bras en les dévisageant puis se tourna vers Rulf qui mangeait une pomme en souriant. Elle haussa les épaules à bout de nerf et commença à prendre les sacs contenants des pièces d'ors, histoire de retourner le partager.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mai - 19:01

Le trésor du gouffre maudit
Feat Adelia


Maman Adelia ayant finit les réprimandes à ses deux petits monstres, nous repartions en quête pour répartir ce trésor. Après les fées, je choisis les elfes, comme ça le plus dur serait fait. Une fois au palais royal… euh non, dans les rues le long du palais déjà les elfes nous firent patienter. Tout d'abord ce fut de prouver notre légalité pour circuler en terres elfes. Il faut dire que nous n'avions pas pris le temps de nous laver et ressemblions assez à des vagabonds pour ses messieurs. Ils ne pouvaient pas naturellement se dire que nous revenions de l'enfer… Non, c'est vrai que cette réflexion n'était pas naturelle… Après nous être changé (nous n'avions que ça à faire), il nous fallu attendre à trois bureaux différents. et après on me dira que les elfes ne jugent pas à la tête… Ensuite nous devions attendre un délégué, le roi et sa femme n'étant pas là pour nous recevoir. Pour me moquer un peu d'eux et passer le temps je sortis un jeu de carte de ma poche et me mis à jouer avec Adelia en attendant que ce monsieur si important daigne nous recevoir. La suite alla plus vite puisque nos péripéties semblaient vraie pour lui, ses objets authentiques le lui prouvant bien. Il tint à nous remercier de notre confiance pour tout ce que nous donnions aux elfes et nous gratifia en or. La journée quelque peu foutue, nous passions la nuit chez les parents adoptifs d'Adelia. J'échangeais avec Grainthor le lendemain matin afin de lui trouver un avenir. Je lui exposais différentes solutions et lui demandais un exercice difficile pour lui le lendemain : réfléchir et me donner une réponse.

Adelia et moi continuions notre périple en Audasia à Ad'Lucem. J'obtins vite une entrevue avec le roi en dehors de la ville. Il faisait une sorte de tournée des villages alentours pour signifier l'importance de la nouvelle paix. Il comprit tout de suite les enjeux de notre venue et l'offre que nous allions lui faire. Il nous invité à partager un verre, car il n'avait pas le temps pour plus. Il offrit à Adelia un droit de propriété pour s'installer où elle voudrait dans son royaume, ainsi qu'un laisser passer pour toute les zones du territoire humain. Il ajouta à ceci une récompense en or et armes pour nous deux.

De retour à notre base Gorm et Grainthor étaient bien en éveil et tâchaient de le montrer à Adelia. Ils avaient réussi à faire les sacs pour les deux royaumes qu'ils nous restaient. Grainthor me prit à part et me donna sa réponse. Il acceptait de devenir le premier garde de mon ami et se présenter à Jean pour garder le château du comte Might. Ce titre me faisait bien marrer, mais ce qu'y construisait Patrick était remarquable avec sa petite équipe.

Nous allions en terres polaires et nous équipions en conséquence, surtout que le choc thermique allait être immédiat entre ici et la grande salle du conseil là-bas. Nous fûmes téléporter directement dans la salle du grand conseil. Notre arrivée fut son effet puisque nous atterrissions en plein débat politique. Tout les membres du conseil était là et le couple dirigent, soit une sorte de chef des chefs de tribu et une grande magicienne. Nous commencions par nous excuser et donnions alors la raison de notre venue. Le jeu des récompenses fut plus complexe du fait de chaque tribu. Nous obtenions le droit d'asile chez certaines, d'autres nous considéraient comme futur ami, enfin d'autre comme étranger avec un droit de séjour limité. Nous repartions avec diverses armes, peaux, objets de cuisines, ainsi qu'une luge chacun, des raquettes et de l'or. Ma bourse avait rarement été si pleine et je me jurais d'en faire bon usage.

Nous finissions par mon royaume. Hemgard nous ouvrit grand ses portes et mon roi n'attendait que notre retour. Nous fûmes convié à rester quelques jours comme de grandes festivités allaient bientôt se dérouler à Jeyd. Une fois le trésor bien en place dans les différents royaumes, je proposais donc à Adelia de visiter la capitale des nains : la place centrale, ses maisons typiques, les commerces, les ateliers de tisserands, les forges, les ateliers d'industrie, etc. Nous profitions de ce moment pour nous changer les idées et revenir un peu sur cette grande aventure dont nous ressortions plus riches que jamais. Je lui dis que si elle voulait mettre un peu de richesse de côté elle pouvait disposer d'un coin de ma maison en Audasia. D'ailleurs je lui dis en rigolant à moitié :

"Tu pourrais profiter du droit que t'as accordé le roi des hommes pour t'installer pa sloin de chez moi, nous pourrions être voisins !"

Et c'est ainsi que s'acheva notre incroyable aventure à la recherche et au partage d'une trésor pluriséculaire désormais à l'abri et entre de bonnes mains !  




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le trésor du gouffre maudit - Adelia et Rulf
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Mon petit mur du Gouffre de Helm :D
» Gouffre de helm (aide)
» Île au crane + Maudit Graal
» [tuto] Gimli et Legolas au gouffre de Helm
» Le gouffre de helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-