AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[TERMINE] Mon amie (Feat: Elea)
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES


Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Mai - 14:06
Je devais me rendre à Ad’Lucem afin de faire le plein de matériel pour le travail et pour la maison. Je pensais en profiter pour faire un coucou à mes amis qui habitaient là-bas. Après 3 jours de route assis sur une carriole pas très confortable mais tirée par mon fidèle compagnon Rusto, un magnifique percheron, nous arrivions aux abords d’Ad’Lucem.

La ville n’avait pas changé et en ce dernier jour de Printemps les maisons étaient magnifiquement fleuries et cela sentait bon. Je commençais par aller à la forge et Ben fut heureux de me voir. Il se prit une pause et nous sommes allés voir Cheryl. Cette dernière était folle de joie et me posa des tas de questions. Il est vrai que ce fut une longue période sans se voir. Ils s’étaient fiancés et le bonheur se lisait dans leurs yeux mais aussi à cette façon tendre qu’ils avaient de s’effleurer. Nous discutions environ une heure et demie et je pris congé sinon je ne pourrais faire tous mes achats.

Je me rendis chez le quincailler puis au magasin de tissu afin de procurer à ses dames de quoi se faire de jolies toilettes. Elles m’avaient donné des consignes strictes quant à la qualité du tissu, les couleurs et le prix à ne pas dépasser. Heureusement que la vendeuse fut de bons conseils car lorsqu’elle m’expliqua tous les tissus existants je fus perdu et je lui tendis, d’un air penaud, le parchemin que ces dames m’avaient donné. Elle sourit et revint avec un énorme paquet de tissus qu’elle me décrivit. Je pense que je devais la regarder d’un air bête et elle m’écrivit tout au dos du parchemin. Je la remerciais et je continuais mon chemin.

Je passais faire un coucou à mon ami Rulf qui m’accueillit à bras ouvert et me fit goûter une mixture de son cru. Il me félicita de ma réussite et me dit de repasser rapidement qu’il se faisait une joie de participer à quelconque bataille en ma compagnie. Je repartais avec un sacré mal de tête.

Vu que le jour commençait de faiblir, je me dis que je devais reprendre la route et que j’atteindrais les bois avant la nuit. Une fois sur place, je piquerais un bon somme et vu comme ma tête me faisait souffrir ce sera récupérateur.

Deux heures de route et me voilà arrivé dans un endroit calme au cœur de la forêt. Enfin j’étais dans mon élément lorsqu’une voix me fit sursautait. Une voix de femme qui m’ordonnait de ne pas bouger sinon j’étais un homme mort. Mais cette voix me disais quelque chose malgré qu’elle avait un ton sévère, je me retournais et là surprise :

- Eléa ???



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 19 Mai - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 14 Mai - 11:45

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea avait quitté, à regret, son royaume ainsi que la terre des hommes. Elle avait parcouru les plaines pour rejoindre Patrick sur ces terres. Elea avait un château aussi, juste à côté, mais n'y connaissait rien en gestion, c'est pour cela qu'elle avait confié son royaume à Ivin, jeune elfe avec de fort potentiel. Elle avait ensuite participé aux festivités que Patrick avait mises en place et c'est ainsi, qu'après quelques heures de son arrivé, il s'était déclaré. Elea avait été confuse et la peur de trahir les siens s'était alors installée. Elle avait songé à son père qui lui avait fait la morale sur l'amour, qu'elle n'y connaissait rien et que, s'il n'était pas là, elle serait perdue.

Malgré tout, Elea avait écouté son cœur et partagé à présent le cœur du jeune mage après un petit entretien en tête-à-tête dans les jardins. Cependant, Elea était différente, en effet, elle avait l'allure d'une elfe, avait toujours ses dons, mais elle n'était plus immortelle. Elle était devenue mortelle par un amour sincère entre un humain et un elfe. Elle se trouvait libérée de toute obligation visant son peuple, cependant, elle se sentait tout de même coupable de ne pas être pure. On lui avait tant appris sur ses origines, ce pour quoi les elfes devaient rester ensemble, car ils étaient immortels. Elle soupira en se retournant, le château était encore visible du haut de la colline. Elle caressa Leaf et c'est avec grand-peine qui s'éloigna encore plus de ses terres pour se rendre à d'Ad'Lucem.

Sur place, elle reçut une missive d'un de ses amis elfes. Ce dernier avait besoin de ses services et de sa droiture en tant qu'elfe. Elle releva les yeux vers le bel oiseau et écrivit qu'elle serait ravie de lui venir en aide. Il se trouvait en terre des hommes à défendre un village au milieu d'un bois. C'est comme cela, qu'elle se retrouvait ici. Après avoir repoussé les chevaliers noirs avec ses flèches, elle aidait les villageois à s'en remettre, elle aidait toujours les Hommes malgré qu'elle n'était plus au service des siens. Elle soignait une femme avant que son ami elfe lui propose de faire des gardes, elle se porta volontaire. Les chevaliers et orcs pouvaient revenir à tous moment et ils montèrent assez rapidement des tours de garde. D'un œil de lynx, Elea surveillait les alentours, une carriole se dirigeait droit sur le village et elle tira une flèche avant de lancer une menace cinglante. L'homme dans le chariot se tourna vers elle, sur le moment, elle ne le reconnut pas. Elle garda son arc et son regard sévère avant de le baisser et d'ordonner qu'on baisse les armes. Elea descendit de la tour de garde et fut surprise de voir Mike.

« - Mike ? Que fais-tu par ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Mai - 13:30


Feat Eléa

MON AMIE



- Eléa, oh ma douce amie, enlèves-moi ce mal de tête je n’en peux plus !

Eléa apposa ses mains sur mes tempes et la douleur s’évanouit comme par enchantement. Je réalisais soudain qu’une armée nous regardait sans comprendre. Eléa leur dit d’aller reprendre leurs postes et de la prévenir en cas de besoin.

- Eléa, quelle surprise ! Si j’avais pu m’attendre à tomber sur une amie au milieu des bois et de nuit, je ne l’aurai pas cru moi-même ! Comment vas-tu ? Toujours à porter secours à ce que je vois. Puis-je vous aider ? Mais à une condition, c’est que tu mettes mon chariot à l’abri, je l’ai rempli de trésors.

Elle sourit et me fit entrer dans l’enceinte du village. Elle me dit qu’elle venait de libérer le village d’une emprise orcs mais qu’hélas ils pouvaient revenir à tout moment. Elle me dit avoir pris un tour de garde et que c’est ainsi qu’elle m’avait repéré mais pas tout de suite reconnu.

- Je vais aussi rester sur mes gardes et je te dirais si quelque chose ne va pas. Tu sais que j’ai un odorat infaillible. Je reviens d’Ad’Lucem où je suis allé faire des emplettes pour la maison et pour mes dames. Et toi, racontes-moi, que deviens-tu ? Toujours célibataire, à la recherche de l’homme idéal ? As-tu réussi à te libérer de l’emprise de ton père ? Es-tu toujours soldat ? Pour ce qui est du tir à l’arc, j’ai compris que tu t’étais perfectionnée vu que je me suis retrouvé arrêté par une flèche de haute précision en pleine nuit. Mais je te laisse déjà répondre à toutes mes questions avant de t’en poser d’autres.

Je la regardais, elle semblait beaucoup plus épanouie, elle rayonnait de bonheur malgré qu’elle était au cœur d’une bataille. Je la sentais plus détendue quoiqu’elle fût toujours méfiante, pas vis à vis de moi mais de ce qu’elle vivait. J’étais heureux d’être en sa compagnie, une amie sur qui compter et avec qui parler de la vie quotidienne sans appréhension. Lors de notre première rencontre nous nous étions attachés l’un à l’autre et avions promis de tout nous dire et nous raconter nos aventures. Aujourd’hui je la revoyais pour la première fois dans des conditions favorables car lors de la bataille pour délivrer Sélicia, nous n’avons eu que très peu de temps et à peine le temps de nous dire au revoir qu’elle repartait auprès de son père. Elle me sourit avant de me répondre.









Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 22 Juin - 15:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 23 Mai - 15:57

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elle observait Mike. C'était la première fois depuis bien longtemps qu'elle ne l'avait pas revu. Le voir dans d'autre circonstance, lui faisait un peu bizarre, lui qui l'avait aidé pendant des cours d'initiation à la magie. Elea fronça les sourcils, inquiète de le voir dans les parages, mais tout de même heureuse de tomber sur lui que sur des orcs. Il prit la parole et semblait lui aussi content de la voir avant de lui demander son aide pour un mal de tête. Cela faisait bien longtemps qu'Elea n'avait pas pratiqué ce genre de magie et se mordilla l'intérieure de la joue et haussant un sourcil. Avec tout ce qu'elle a traversé, elle n'avait pas encore trouvé du temps pour s'exercer. Pourtant, elle fit ce qui lui demandait et elle ressentit son bien-être.

Elea se tourna vers la petite troupe qui les dévisageait sans comprendre vraiment ce qui se tramait et elle leur demanda l'ordre de retourner à leur poste. Puis elle reprit son attention sur Mike. Ce dernier lui proposer son aide et de cacher sa charrette, Elea fit un geste machinal et un homme se pencha pour aller rentrer le chariot. Elle avait pris une habitude, à donner quelques ordres, même si cela la mettait un peu mal à l'aise. Elle avait quitté les ordres ce n'était pas pour en donner aux autres. Elle écouta alors toutes les questions de Mike et eut un large sourire.

« - J'ai trouvé une perle rare, c'est un mage, il se prénomme Patrick, mais je pense que tu dois le connaître ? Il m'a dit que tu avais trouvé l'amour toi aussi ? Je n'ai pas revu mon père, mais s'il vient à savoir pour moi et Patrick, il le verrait d'un très mauvais présage ! Je n'ai fait qu'écouter mon cœur après tout, l'amour est sincère et je suis devenue mortelle ! C'est une longue histoire d'elfe de sang pur ! Pour mon grade, je ne l'ai plus, mais comme tu peux le voir, j'aide toujours mon prochain ! C'est gens dans les pleines, ou tout autre horizon, ont besoin de notre aide plus que jamais, les sorciers noirs rodent toujours et en effet, j'aurais besoin de ton aide, si tu le désires ! »

Elea le regarda tout en avançant vers le centre du village.

« - Oui, je me suis un peu entraînée quand j'en avais l'occasion ! Mais ces derniers temps, je n'ai plus de temps à moi ! Et toi alors ? Tu as vécu des aventures fait des rencontres ? »

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Mai - 19:18


Feat Eléa

MON AMIE



J’écoutais Élea, tout était calme, ses hommes avaient repris leurs positions.

- Ainsi tu es l’amie de Patrick, nous avons fait une quête ensemble qui était assez périlleuse et je peux t’avouer que j’ai eu très froid ce qui me valait les moqueries de Patrick mais il m’a soutenu et aidé à me réchauffer par sa magie. C’est là que j’ai rencontré mon âme sœur, elle s’appelle Orélia, elle est rousse, petite et je peux te dire qu’elle a un sacré caractère mais je l’aime et c’est réciproque. Je ne l’ai pas impressionnée lorsqu’elle comprit que j’étais un métamorphe et elle est mage ce qui m’a sauvé la vie. Elle est très compréhensive et m’a appris que je ne dois jamais tourner le dos à mes amis. Je suis sûr qu’elle te plairait car vous avez à peu près le même caractère juste et franc. Tu sais je suis heureux que tu aies choisis Patrick comme compagnon, c’est un homme juste et bon et de plus tu as trouvé un autre professeur que Cheryl.

En pensant à Cheryl, une phrase d’Élea m’intriguait beaucoup. Et vu que je n’avais pas ma langue dans ma poche lorsque j’étais en confiance, je m’ouvrais à Élea.

]- Tu me dis être devenue mortelle parce que tu aimes d’un amour sincère un humain ? Tout ça parce que tu es une elfe de sang pur ? Alors là je ne comprend pas ! Cheryl est une elfe de sang pur, elle a été mariée à un humain et elle aime de nouveau un humain et je suis sûr qu’elle a aimé et qu’elle aime d’un amour sincère. Et je peux t’affirmer qu’elle est toujours immortelle. Ma chère Élea, je pense que tu es victime d’un sort. Faudrait peut-être que tu lui parles, c’est des histoires de filles et en plus d’elfes. Autrement bien content que tu es enfin coupé le cordon avec ton père, je pense que maintenant il va apprécier ton travail car tes ordres étaient pertinents et je pense qu’un chef comme toi ne doit pas courir les rues. Quant à vivre des aventures, en fait, pas trop, je t’avoue que je me rouille un peu, je suis aux petits soins pour mon Orélia. Mais ne t’inquiètes pas je vais t’aider à faire fuir tes troupes orcs.

A ce moment là, des bruits et des grognements se firent entendre au loin et un des gardes donna l’alerte.

- Ce sont les orcs, mon odorat est infaillible, chère amie j’attends tes ordres mais fais attention à ce que tes gardes ne me tuent pas !





Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 15 Juin - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 28 Mai - 18:49

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea était tout de même ravie de revoir un ami, même si ce n'était pas dans de bonne condition. Elle le revoyait depuis si longtemps, mais une attaque d'orcs allait bientôt se produire et elle ne pourrait pas discuter avec lui. Elle avait raconté son histoire à Mike en parlant ouvertement comme jamais elle ne l'avait fait, sauf avec Patrick. Ces derniers s'étaient promis de ne pas se mentir, de se dire tout et cela lui allait, elle qui ne mentait jamais. Ce n'était pas dans les coutumes elfes de mentir, et quand bien même elle pourrait le faire, elle ne pourrait pas mentir à Patrick. Elle écouta Mike qui était heureux pour elle et évoqua ainsi une quête qu'il aurait eue avec Patrick. Elea sourit et savait à présent comme Patrick et Mike se sont connu. Il en vint alors à parler de sa compagne, décrivant alors ses manies et son caractère. Elea eut un sourire aux lèvres en remarquant que le camp s'agitait un peu. Elle ne fit pas trop attention et écouta Mike jusqu'au bout de ses propos, ce dernier était content qu'elle ait choisi Patrick comme compagnon.

Elle fronça les sourcils en écoutant Mike parler de Cheryl et de sa mortalité ainsi que de l'immortalité, que Cheryl était toujours mortelle. Les elfes ne peuvent pas mentir, serait-ce pourtant possible que le souverain les éduque dans le mensonge ? Et le vent frais qu'elle a ressenti ? Cela était dû à quoi ? Mike pensait que c'était un envoûtement ? Elle s'était mainte fois posée la question pendant sa balade avec Patrick et avait décidé de ne plus y penser avant de revoir Cheryl un jour. Elle savait que son père ne tolérerait jamais qu'elle soit avec une autre espèce Serait-ce possible que les elfes restent immortelles malgré tout ? Elle secoua la tête en se demandant si Mike n'avait pas raison. Tout cela était confus, elle qui s'était dit être mortelle pour mourir avec son compagnon.

Elle se tourna dans tous les sens, elle aurait dû sentir venir, déjà l'agitation de tout à l'heure lui avait semblait étrange. Un des villageois donna l'alerte et sortit son arc et ses flèches avant de remonter dans une des tours du village. Avec son regard de lynx, elle les repéra assez rapidement.

« - Ils arrivent et ce n'est pas un petit groupe ! Préparez-vous à défendre le village ! »

Elea s'était écriée. Elle qui n'aimait pas donner des ordres, la voilà encore en train d'en donner. Elle rejoint Mike et hocha la tête tout simplement. Aider les personnes, était sa priorité, ses quêtes, elle ne pouvait pas sans passer pour le moment. Les orcs arrivaient en grand nombre et Elea s'écria de nouveau pour attaquer. Elle tira plusieurs flèches en se plaçant en hauteur.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Juin - 15:28


Feat Eléa

MON AMIE



Je me transformais rapidement en ombre, ainsi les amis d’Élea ne pourraient pas me prendre pour un méchant. Alors qu’Élea donnait ses ordres et organisait au mieux la défense du village afin de permettre à ses combattants de passer à l’acte, je passais au milieu des orcs afin d’en égorger quelques uns. Ces derniers ne comprenaient pas pourquoi certains d’entre eux tombaient au sol la gorge ouverte mais cela ne les arrêtait pas et ils continuaient vers le village. Je vis Élea apparaître dans l’un des donjons et elle se mit à tirer. Remarquable elle tirait quatre flèches à la fois et faisait mouche à coup sûr. Elle était devenue un grand maître en tir à l’arc, exactement les prédictions de Cheryl.

Laissons faire mon amie et ses alliés, je repartais au milieu des troupes orcs mais suffisamment loin pour ne pas être au milieu des cibles d’Élea. Je traversais ainsi leur troupe et je me retrouvais dans une sorte de camp au sud du village, à peine à deux jours de Dendrelia. Soudain je m’inquiétais pour les miens, si nous n’exterminions pas ce camp et ses occupants, ils pourraient rapidement prendre le dessus et conquérir Dendrelia qui n’était pas prête face à une attaque orcs.

Je décidais de repartir en direction du village non sans égorger encore quelques orcs au passage et je me rendis compte qu’ils rebroussaient chemin en direction de leur camp. Joli travail Élea ! Décidément cette fille m’épatait. J'enjambais les corps des orcs descendus par Élea et les siens et je me rapprochais du village.

Je repris mon apparence afin de réintégrer le village sans me faire tuer et il fallait que je prévienne Élea.
Enfin je la vis qui revenait au centre du village tout en organisant une protection par tour de garde.

- Élea, nous avons un sérieux problème !

Elle finit de mettre en place la défense du village et me rejoint.

- Il y a un camp orcs au sud du village, je dirais environ à un kilomètre mais il est énorme et je dirais qu’il fait bien 500 mètres carrés. Ils ont quatre fois plus de troupes que ceux qui viennent de nous attaquer. Je pense qu’il faudrait faire une intrusion et détruire une partie du camp, cela les mettrait peut-être en fuite. Je me porte volontaire pour t’aider, ils ne sont qu’à deux jours de cheval de Dendrelia et je suis inquiet pour ma famille et Dendrelia n’est pas prête à faire face à une attaque orcs. Penses-tu pouvoir mettre cela en place ? As-tu suffisamment d’hommes capables de le faire ? Quelle drôle de retrouvailles !  Mais une fois tout fini, nous irons prendre un verre tous les deux et nous discuterons tranquillement.

Elle me regarda d’air de dire « tu n’as pas d’autres infos ? ». Je me dis que je pourrais décrire le camp, quel âne je faisais, un général commandant de troupe était intéressé par les faiblesses de l’ennemi.

- A toi de me dire ce que nous faisons. Il y a beaucoup de tentes mais pas plus d’une ou deux créatures dans chaque et il y a un camp à la « belle étoile » où sont regroupées les troupes, je dirais 200 ou 300 de ses monstres. Il n’y a que quatre gardes en tout et pour tout mais ils se relaient. Je n’ai pas plus d’informations.






Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 5 Juin - 18:00

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea savait que les orcs étaient dirigés par les sorciers noirs. Ils avaient tous une amulette autour du cou. Certainement, un cadeau de la part des sorciers noirs, les orcs n'étaient pas conscient de ce qu'ils faisaient, cependant, il fallait les arrêter coûte que coûte. Elle s'était mainte fois posée la question sur ces amulettes, mais n'avait jamais fait une quête la dessus. En y songeant à nouveau, il serait préférable d'aider les orcs. Elle prépara d'autres flèches en ne voyant plus son ami. Elle le cherche du regard un petit instant et reprit son attention sur les orcs. Elea cria un ordre en elfique, secoua la tête et le traduisit. Elle décocha plusieurs flèches, atteignit quelques orcs. Le bruit des massues la faisait frissonner et elle pensa à un jour heureux de sa vie avant de défendre un des siens qui allait se faire assommer.

Il était temps pour elle de changer de côté. Elea descendit en hâte de la tour et grimpa sur une butte de terre. Continuant à tirer des flèches sans effort. D'où ils venaient pour être déjà de retour aussi rapidement ? Pour quelle raison s'attaquaient-ils à ce village près de Dendrelia ? Il était au milieu d'un bois et avait été oublié pendant un temps par les sorciers noirs. Elea avait rencontré un sorcier noir, elle aurait pu lui poser la question, que voulaient les sorciers noirs en général ? Plus de terre ? De pouvoirs ? La magie noire nous fait faire de grandes choses cruelles, au point qu'on en veut toujours plus. Elea se secoua et regarda autour d'elle le désastre. La tour de garde était effondrée comme un château de cartes. Les orcs fuyait déjà. Elle rassembla les villageois pour leur donner quelques ordres et impliquer des tours de garde, de remettre en place la tour effondrée.

Elle se tourna et vit enfin son ami. Elle lui sourit, mais se dernier semblait contrarié. En effet, il avait trouvé le camp adversaire. Elle fronça les sourcils sans comprendre comment il avait pu faire sans se faire remarquer. Elle haussa les sourcils bien sûr, il était métamorphe, elle avait tendance à oublié ce côté là de sa personnalité et eut un large sourire avant de l'effacer. Les orcs allaient à présent s'en prendre à Dendrelia après être attaqué à ce petit village en pleine forêt. Elea fronça les sourcils et le détailla un instant, avant de décrire le campement ennemi. Elle hocha la tête en réfléchissant. Il allait bientôt faire nuit et les hommes étaient fatigués par cette bataille qui venait de se faire.

« - Nous irons voir cela dès demain matin à l'aube, il faut que les hommes se reposent, ils ne sont pas magique et ne peuvent pas se revigorer comme il faut. Je peux très bien leur apporter l'aide nécessaire en leur faisant des soins, mais cela risque de m'épuiser, j'ai besoin de mes forces pour défendre ce village avant de me rendre près de Dendrelia. »

Sur ces mots, elle lui dit de la suivre dans une maison faite de bois, de boue et de paille. Elle sortit des cartes et demanda à Mike où se trouvait exactement le campement pour commencer. Elle envisageait de les prendre par surprise. Elea avait pris l'habitude de se fier aux cartes.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Juin - 16:43


Feat Eléa

MON AMIE



Eléa avait donné des ordres afin de remettre en place une tour effondrée. Je la voyais inquiète mais ne pouvais intervenir sous mon apparence actuelle. Je me mis à l’écart et lui réapparut sous ma forme humaine. Après avoir écouté mes explications, elle m’expliqua que ses hommes avaient besoin de repos et elle même ne pouvait se permettre de les revigorer sans perdre des forces. Puis elle me demanda de la suivre dans une petite maison. Elle déplia des cartes et me demanda de lui montrer où se trouvaient nos ennemis.

Je lui montrais les emplacements à l’orée de la forêt au nord de Dendrelia et l’étendue approximative. Je lui expliquais que leur position faisait un triangle entre le village, Dendrelia et le camp.

- Les orcs sont nombreux mais je pense qu’ils sont dirigés par deux sorciers noirs, trois tout au plus. Penses tu pouvoir élaborer un plan de bataille afin de stopper leur progression et les renvoyer chez eux ? Tu dois comprendre que je suis inquiet pour les miens mais j’aimerai autant t’aider à stopper ses monstres et les renvoyer avant qu’ils n’atteignent Dendrelia. Tu es un maître de guerre et moi je ne suis qu’un soldat mais je pense que mes talents peuvent te servir alors n’hésites pas. Je ne suis pas fatigué donc si tu veux que je te fasse de la reconnaissance j’irai.

Elle approuva et me demanda de voir où se trouver les sorciers noirs. Elle me vit disparaître et je revins 15 minutes plus tard. Elea ne m’attendait pas si tôt et s’était allongée pour reprendre des forces. Elle bondit de son lit et je me retrouvais avec une épée sous la gorge.

- Eh pas si vite mon amie, ce n’est que moi, Mike.

Elle m’approcha de la porte sans retirer son arme et un rayon de lune lui montra mon visage. Elle me dit de ne plus lui refaire cela.

- J’ai tes renseignements : il y a une grande tente centrale, bien gardée je le reconnais, et nos sorciers noirs sont là. Mais ils ont dû flairer mon odeur et je me suis « évaporer ». Et je te confirme qu’ils sont trois. Et je crois que cette fois je vais aussi me reposer.

Après 6 petites heures de repos, Élea était d’attaque et mettait déjà des hommes en protection du village.
Elle avait élaboré un plan d’attaque et demanda à des hommes sûrs et à moi-même d’entrer dans la petite maison où elle allait tout nous expliquer.








Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 19 Juin - 15:54

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea avait toute confiance en Mike depuis sa rencontre. En y réfléchissant, cela faisait deux fois qu'ils se rencontraient dans les bois ; la première pour un entraînement, pour en apprendre davantage et la seconde, pour repousser les orcs d'un village. Il lui avait promis, qu'après tout cela, qu'ils se poseraient par la suite dans une auberge pour discuter de leur voyage. Elea n'avait pas l'habitude encore, de mener les troupes de soldats, et parfois, il lui arrivait encore de les donner en langage elfique. Cependant, aujourd'hui, elle avait bien fait de venir par ici et d'aider à repousser les orcs et à présent, il était temps de se rapprocher des sorciers noirs. Elle releva la tête des cartes, pour regarder quelques-uns qui la suivaient pour la protéger. Ils étaient sales de la poussière et du sang de ce qu'ils venaient de mener comme bataille. Elle se pinça les lèvres et reprit son attention sur les cartes et vit la main de Mike lui montrer l'emplacement des sorciers noirs. Elle fronça les sourcils en écoutant toutes ses explications, il lui demanda par la suite, s'il pouvait se rendre en éclaireur. Elle hésita, Elea n'avait pas envie de le perdre aussi rapidement, mais elle finit par accepter et le regarda disparaître. Elle demanda aux autres d'aller se reposer et que demain, une dure journée les attendait de nouveau et qu'il allait falloir être près. Ils se penchèrent pour la saluer et s'éloignèrent enfin, la laissant seule. Elea observa encore les cartes avant de les laisser telle quelle sur la table. La journée avait été dur en émotion, mais elle n'avait pas fait de perte, du moins, pour aujourd'hui. Elle finit par déposer les armes et de retirer sa cape de voyage avant de s'allonger.

Elle plongeait un instant entre deux mondes, le réel et celui des rêves, quand elle entendit un bruit. Elea bondit et attrapa son épée. Sa lame était au niveau de la gorge de son ami qu'elle reconnut grâce à la pleine lune et fut rassurée de le revoir sain et sauf. Elle baissa les yeux en souriant et lui demanda de ne plus faire cela, un peu plus, et elle avait failli le tuer. Elea rangea son épée en retenant un soupir. Elle allait dire à Mike d'aller se reposer lui aussi, mais il y alla sans attendre. Elle le regarda s'éloigner et elle-même retourna à ses rêves. Elle eut du mal à se rendormir, mais glissa dans le pays des songes une heure après.

Le soleil n'était pas encore levé, quand Elea prit de nouveau ses armes et sortit de la maison. Elle rejoignit un groupe qui mangeait. Elle en fit de même en prenant quelques fruits. Certains étaient déjà levés et attendaient les ordres. La tour n'était pas vraiment terminée, les hommes s'étaient relayés pour la construire et faire les tours de garde toute la nuit. Ils avaient accepté de la suivre quoi qu'il arrive et Elea vit Mike s'approchait d'eux. Elle leur fit signe ainsi qu'à Mike, de la suivre dans la cabane. Il était temps d'en finir avec tout cela et de rendre le village plus sûr pour les villageois. Elle montra les cartes et désigna l'emplacement des sorciers et orcs aux autres, là où Mike lui avait déjà tout désigné.

« - Cela ne sera pas facile d'en arriver à bout, ils ont la puissance de magie, mais je pense qu'on y arrivera ensemble, Mike a vérifié le camp, il n'y a que trois sorciers ! Je propose qu'on les prenne par surprise en contournant leur camp et en arrivant par différent flanc d'attaque ! »

Ils acceptèrent en hochant la tête et Elea désigna différent hommes pour chaque flanc du camp. Elle passerait par les rochers pour tirer avec ses flèches accompagnées deux autres archers. Elle replia les cartes, il était temps d'y aller à présent. 


Dernière édition par Elea Edgerton le Mer 24 Juin - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Juin - 15:47


Feat Eléa

MON AMIE


(j'espère répondre correctement, je te demanderais de relire ton texte et tu verras que c'est pas évident, tu as des phrases qui se répètent mais pas où il faut)

Elea s’était levée de bonne heure et lorsque je sortis de la petite maison elle avait déjà rassemblait quelques hommes et leur demandait de la suivre dans la cabane. Elle me demanda de les rejoindre mais il fallait que je grignote quelque chose. Je filais jusqu’à une grande table où des hommes et des femmes avec leurs enfants mangeaient. Je leur demandais si je pouvais prendre un fruit et je me retrouvais avec un panier garni qu’ils me tendaient avec le sourire. Je les remerciais et partais en grignotant rejoindre Elea.

Elle avait étalé des cartes sur la table de la cabane et établissait un plan d’attaque selon mes indications de la veille au soir. Ensuite j’avais dû dormir comme un sonneur car je ne me rappelle que mon réveil. Elea proposa que nous nous divisions en trois groupes afin de neutraliser les sorciers noirs. Elle choisit d’arriver par les rochers avec deux archers afin de tirer aisément ses flèches. Un groupe d’archers et de guerriers attendraient en amont pour anéantir les sorciers que nous débusquerions. Un troisième groupe arriverait par la forêt. Elea replia ses cartes et dit qu’il était temps de passer à l’attaque.

Je la pris en aparté :

- Je ne me joindrais à aucun groupe mais je vais créer une belle zizanie qui devrait vous faciliter la tâche. Ne t’inquiètes pas pour moi, agis comme si tu me voyais et je t’assure que je ne crains rien.

Et nous voilà partis, Elea prévint ses hommes de ne pas s’inquiéter de la zizanie au camp adverse et surtout de s’en tenir à ses plans quoiqu’il advienne. Ils lui donnèrent leurs accords et nous voilà tous partis. Je suivis le groupe qui allait dans la forêt non sans les prévenir que j’allais disparaître un moment. A l’approche du camp, je me métamorphosais discrètement en un courant d’air. Arrivé sous la tente des sorciers je me transformais un instant en flaque d’eau et splash un sorcier de mouillé, son joli manteau tout éclaboussé, le temps qu’il se change de chaussures et de manteau devrait lui faire avoir les idées ailleurs. Pour le second je me transformais en ombre et lui tourna autour à toute vitesse et il sortit de la tente comme s’il était saoul. Mais le troisième eut le temps de réagir et me lança un sort de feu. Je fuis très vite car j’étais dans ma transformation la plus rapide. Les archers du bois tirèrent sur mon sorcier « saoulé » et Elea vit apparaître celui qui voulait me tuer, elle lui décocha quelques flèches bien placées et il tomba raide mort. Hélas une de ses flèches m’avait touchée mais je verrais plus tard où.
Le troisième qui était à présent sec sortit face à tout ce bruit et les combattants de l’amont réussirent à l’immobiliser et l’attacher solidement.
Nous nous rassemblions et les orcs se trouvaient face à nous ne sachant que faire. Leurs « maîtres « n’étaient plus là pour leur donner des ordres. Nos hommes les mettaient en joue mais ils ne bougeaient pas. Ma blessure me faisait terriblement souffrir et je demandais de l’aide à Elea sur un ton plaisantin.

- Eh bien ma chère amie, tu en veux à mes cuisses à chaque fois que l’on se voit, je requiers donc encore tes soins.

Ces hommes la regardèrent et nous éclations de rire. Elle constata le décès des deux premiers sorciers et regarda celui qui ressemblait à un saucisson avec un air de mépris. Ma douce Elea était un maître de guerre. Elle se dirigea vers les orcs entourée de ses hommes et je les suivais. Mais qu’allait-elle faire ?










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Ven 26 Juin - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 24 Juin - 19:49

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea sortit derrière les hommes qu'elle dirigeait et Mike l'arrêta dans son action. Elle fronça les sourcils en le regardant. Il la mit en garde contre le fait qu'il n'allait pas se joindre à un groupe, mais créé une zizanie dans le camp ennemi. Elle retint son souffle en continuant de le regarder alors qu'il continuait sur sa lancée, lui disant de lui faire confiance, qu'il suffisait qu'elle fasse comme si elle le voyait et qu'il ne craignait rien. Elle souffla doucement et hocha la tête un peu inquiète, mais elle devait lui faire confiance ; il reviendrait en entier, elle le savait. Elle sortit la première et prévint ses hommes qu'il y aurait une zizanie dans le camp ennemi, mais de suivre le plan quoi qu'il arrive. Les hommes ne se posèrent aucune question de comment elle savait cela et ils partirent vers les bois. Les groupes se formèrent et Elea chercha Mike du regard, avant de se rendre compte, que c'était maintenant qu'il comptait faire sa zizanie. Elle marchait d'un bon pas en se rendant, avec quelques archers, dans les parties rocheuses de la terre des hommes. Elea prépara son arc et une flèche, tout en continuant son avancé, se retournant de temps en temps pour voir si les archers suivaient toujours.

Ils atteignirent ainsi le camp ennemi qui se situait en contrebas. Ils descendirent un peu pour se cacher derrière les rochers. Elea arma son arc et commença à tirer sur les sorciers, suivis par la suite par ceux des bois. Elle bondit sur un rocher et tira trois flèches sur un des sorciers qui suivait Mike. Il lui sembla pendant un temps, d'avoir toucher Mike, mais elle le vit se relever et fut rassurer. Le troisième et dernier sorcier sortait alors de la tente en commença à attaquer à l'aide de magie. Il allait encore riposter mais déjà, ses alliés le maîtrisèrent assez rapidement. Elea sauta jusqu'en bas des rochers et rejoint Mike en remarquant, qu'en effet, elle l'avait touché et serra les lèvres. Les orcs semblaient égarés, ne sachant pas quoi faire à part attaquer ceux qui se trouvaient en face d'eux. Les hommes qu'Elea avaient sur son commandement, braquaient, fourches, épées et arcs, ils étaient près à passer à l'acte si les orcs les attaquaient. Elea tourna la tête vers Mike en portant son attention sur sa cuisse qu'elle avait remarqué en le rejoignant. Elle partit à rire à son allusion à la dernière fois. Elle se dirigea directement et sans crainte, face aux orcs.

Elle retint un soupir à l'idée qu'ils ne l'attaque, ils étaient armé de massue à clous et grognèrent. Elea arracha un des médaillons du cou d'un des orcs et l'étudia de plus près. Elle releva la tête vers ce dernier en fronçant les sourcils. Étrangement, aucuns d'eux ne les attaquaient et regardaient le médaillon qu'il portait. Elea avait eu raison d'elle, les sorciers se servaient des orcs pour avoir plus de force dans leur épopée de folie de conquête. Elle se tourna vers Mike et se pencha pour le soigner. Elle n'y arriva pas du premier coup mais finit par refermer la blessure, après lui avoir retirer la flèche.

« - Les sorciers noirs utilisaient ceci pour manipuler les orcs ! ce qui les rendait violant sans raison et attaquer que ceux qui n'étaient pas des sorciers noirs ! Je me demande comment ils s'y prennent ! »

Elle tendit le médaillon à Mike qui l'examina.


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Juin - 15:13


Feat Eléa

MON AMIE


Élea me soigna dès qu’elle en eut la possibilité. Elle était allée vers l’orc qui semblait le chef et lui avait arraché le collier qu’il portait autour du cou. Il parut tout surpris de la voir face à lui et du coup les orcs se rassemblèrent et plièrent tout leur attirail. Nous les regardions partir et Élea s’approcha de moi en me montrant le collier.

- Je connais ce médaillon et toi aussi seulement tu ne t’en rappelles peut-être pas car c’est Cheryl qui l’a gardé. C’était lors du sauvetage de Sélicia, Cheryl dans sa colère avait arraché l’un des colliers d’un chef orc et toute sa bande était partie. Cheryl m’en avait fait la remarque en me disant qu’elle avait simplement arraché un collier. Cependant je ne sais pas si elle en avait compris la signification car elle était partie se joindre aux mages pour déclencher l’ouverture de la grotte. C’est étrange, les sorciers étaient-ils de retour pour enlever des femmes humaines pour leur horrible rituel ? Heureusement que je suis tombé sur votre armée car Dieu seul sait ce qui serait arrivé ?

Élea restait perplexe, elle n’avait pas pensé à cette aventure depuis un moment. Du coup j’étais pensif et je me disais que si Élea n’avait pas été là pour repousser ses monstres, ils auraient pu s’en prendre à ma famille.

- Je te dis cela car j’ai deux sœurs, qui j’en suis sûre sont encore vierges, et il y a Orélia. Trois belles jeunes femmes qu’ils n’auraient pas manquer d’enlever sans compter ce qu’il aurait pu faire à ma mère. Mon père est parti aider son frère à Skeylir et ne sera pas rentré avant trois jours. Je suis heureux de les voir partir mais nous avons du boulot, il faut aider ses gens à tout reconstruire et se faire de bonnes protections si une nouvelle attaque menaçait. Je ne suis pas magicien mais j’ai deux mains encore solides et vu que tu m’as rendu mes deux jambes, je suis en pleine forme.

Les hommes furent ravis de voir qu’on ne les laissait pas comme ça et qu’on allait les aider à retrouver le village qu’ils avaient avant les attaques. En rentrant je vis que mon chariot était bien à l’abri dans une grange. Élea était ravie et je me dis que pour elle j’irai au bout du monde. Élea était mon amie, ma complice et un vrai maître de guerre. Je lui faisais une confiance absolue et j’avoue que j’étais fier d’être son ami, je me sentais valorisé, moi que beaucoup de monde rejetait dès qu’ils savaient ce que j’étais. Elle, elle me comprenait et m’acceptait tel que j’étais et ça me faisait un bien fou.

Nous repartions vers le village bras dessus bras dessous en discutant des travaux à entreprendre. Je demandais à faire prévenir ma famille que j'aurai un ou deux jours de retard. En fait j'étais bien avec mon amie et ces villageois et un peu de détente ne nuit à personne. Élea avait cet effet sur moi.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Jeu 2 Juil - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 27 Juin - 15:32

Mon ami
Feat. Mike Richard

Les orcs restèrent sans bouger en observant Elea et ce qu'elle tenait dans ses mains. Puis ils prirent l'initiative de partir d'eux même. Depuis de nombreuses années, ces derniers semaient le trouble et la discorde dans de nombreux villages. Tuant, enlevant et faisant régner la terreur sur toutes les terres du monde. Envisager qu'ils ne fassent plus de mal était un doux rêve qu'Elea aimerait partager un jour, cependant, ils n'étaient qu'une poignée et il y en avait des milliers par-delà les montagnes et les forêts. Elea examina encore le médaillon qui brilla un instant avant de reprendre un aspect simple. Elle fronça les sourcils en écoutant volontiers son ami Mike lui rappeler cette quête. Une de celles qui s'était terminée assez rapidement pour sauver la jeune belle-fille de Cheryl. Cette dernière avait arraché un de ces médaillons avant que les orcs ne partent sans le moindre mal. Elle soupira et reprit le médaillon pour le glisser dans son sac magique. Elea ne dirigeait pas vraiment une armée, c'était juste des villageois armés de fourches et d'épées. Les soldats étaient ailleurs, en train de sauver d'autres villages ou villes plus importantes. Elea était arrivé à temps dans ce village et une chance que Mike s'était joint à eux pour leur prêter main forte.

Mike lui parla ainsi de sa petite famille et se demanda si eux aussi étaient des métamorphes comme lui. Elle sourit à la réflexion de refaire tout le village, les femmes allaient pouvoir se remettre à cuisiner pour les hommes et les enfants jouer de nouveau comme avant. Ils étaient au fond du village et un des jeunes villageois courus prévenir que tout était terminé. Elea marchait auprès de Mike et ensemble retournait au village. Ils avaient encore tant à faire qu'elle ne savait pas par où commencer. Une fois de retour au village, le jeune villageois avait déjà prévenu tout le monde. Femmes et enfants étaient au-devant de leur village et sautaient dans les bras de leur époux, ravis qu'ils soient encore en vie.

Elea ramassa des planches, des pierres et aida à reconstruire la tour de guet qui avait était détruite. Elle envisagea ainsi d'en construire une seconde à l'arrière du village. Mike avait pensé l'aider au lieu de se rendre auprès de sa famille. Elle l'en remercia que beaucoup, car grâce à lui, elle en avait vu la fin de ces attaques ininterrompues d'orcs et de sorciers.


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Juil - 17:30


Feat Eléa

MON AMIE


Élea m’avoua qu’elle appréciait que je reste aider les villageois. A peine arrivée au village, elle commençait de ramasser des planches et des pierres qui serviront à reconstruire la tour de guet. Spontanèment les gens firent des groupes et chacun s’attelait à une tâche. Un groupe d’hommes aidaient Élea à la reconstruction de la tour de guet et elle monta rapidement. Si bien qu’Élea leur proposa d’en faire une seconde à l’arrière du village et les hommes la suivirent en sifflotant fins prêts pour se mettre à l’œuvre. Cette jeune femme ne les avait-elle pas sauvés.

Les femmes et les enfants nettoyaient les déchets disséminés un peu partout dans le village. Les femmes les plus robustes poussaient les brouettes et les autres et les enfants remplissaient de morceaux de planches ou d’objets cassés. Lorsqu’une brouette était pleine, la femme allait la vider et une autre se mettait en place.

Avec un second groupe d’hommes, nous avons réparé la barricade et je leur proposais d’en faire une seconde et entre les deux ils pourraient creuser un fossé à leur rythme. Deux palissades freineraient déjà les ennemis et s’il y avait un fossé au centre, ils avaient largement le temps de se mettre en place pour se défendre et gagner seuls leurs futures batailles. Chacun de ces villageois était heureux de voir que nous mettions autant de cœur à renforcer leur village pour les protéger.

Un groupe de femmes s’afféraient dans les cuisines à nous préparer un bon festin après cette dure journée et lorsqu’elles nous appelèrent afin d’en profiter, chacun stoppa sa tâche afin de se régaler.
Je rejoins Élea qui se débarbouiller le visage et j’en fis autant.

- J’apprécie ce genre de labeur plus qu’une bataille mais faire les deux dans la même journée et en plus avec bonne humeur emplis mon cœur de joie. Et je t’avoue sincèrement qu’il me tarde de boire et manger en bonne compagnie.

Élea rougit un peu, elle était encore un peu timide et elle m’avoua qu’elle aussi appréciait beaucoup. Nous partîmes rejoindre nos compagnons et la soirée se passa dans une ambiance pleine de chaleur. A la tombée de la nuit chacun allait se coucher car la journée du lendemain allait être encore rude de labeur.

- Bonne nuit mon amie, fais de beaux rêves en pensant à celui que tu aimes. Demain nous finirons le chantier car les villageois sont vaillants et nous pourrons profiter de notre soirée. Du moins je l’espère.











Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Dim 5 Juil - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 3 Juil - 14:44

Mon ami
Feat. Mike Richard

La reconstruction du village se fit dans la bonne humeur, d'avoir vu les orcs partir, d'avoir ressentit que les sorciers noirs étaient réduit à néant. Elea pouvait souffler tranquillement, mais tout n'était pas encore fini, le bout de tout cela prendra fin quand il y aura une paix. Enfin, si un jour, il y en a une. Les sorciers noirs refuseront que cela prenne fin, voulant toujours plus. Le pouvoir les aveuglait depuis la nuit des temps, pourquoi cela prendrait-il fin ? Elea tirait sur des cordes pour monter des matériaux vers des niveaux supérieurs pour que la tour de guet soit finie avant la nuit. Le camp ennemi était détruit, mais rien ne pouvait prévoir qu'un autre groupe de sorciers noirs allaient finir par revenir un jour. Elle ne serait pas toujours là, et allait aider les fermiers à défendre leur village en cas de siège. Elle observait chaque petit groupe se construire pour aider à remonter ce beau village dans le fond d'une forêt. À la fin des festivités du village, chacun quitta la tablée pour aller se reposer, car demain, ils allaient pouvoir retravailler la terre et nourrir les leurs. Chacun mettait du cœur à l'ouvrage, et au fil des heures qui s'écoulaient, le village reprenait vit tout doucement.

Il était temps tout de même, de faire une halte pour manger et boire. Elea s'approcha d'un abreuvoir et se nettoya le visage avec un tissu usé. Elle se fit rejoint par Mike, ce dernier était ravi qu'on fasse les deux choses qu'il aimait : faire fuir les méchants et reconstruire un village. Elle sourit en sentant ses joues roussir et hocha la tête. La soirée se passa dans un moment de détente et de sérénité, les hommes levèrent leur verre à Elea et son ami, et les femmes étaient contentes de pouvoir dormir sans s'inquiéter. À la fin des festivités du village, chacun quitta la tablée pour aller se reposer, car demain, ils allaient pouvoir retravailler la terre et nourrir les leurs. Mike était confiant dans ses dernières paroles pour souhaiter la bonne nuitée à Elea. Elle se pencha en se sentant encore légèrement rougir tout en songeant à Patrick et s'éloignant vers ses quartiers pour enfin, dormir et se laissa glisser vers un univers pleins de rêves.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juil - 16:26


Feat Eléa

MON AMIE


Le lendemain matin, nous étions tous d’attaque et travaillions dur toute la journée dans la bonne humeur et les plaisanteries. Une petite pause à midi afin de nous restaurer et vers 20 heures, nous nous arrêtions pour admirer notre travail. C’était parfait !

Éléa et son groupe avait fini la tour arrière, j’avais aidé à reconstruire toutes les maisons et les femmes et les enfants avaient commençé de creuser le fossé aux endroits les plus stratégiques. Ces gens étaient étonnants.

Je m’approchais d’Éléa afin de lui parler avant le repas.

- Ma chère amie, je pense que je vais vous quitter et rejoindre ma famille. J’ai besoin de les voir et ils doivent se demander si je vais revenir. Cela va faire une semaine que je suis absent et je ne veux pas les faire s’inquiéter de plus. Je te promets de passer régulièrement dans ce village voir si tout va bien. Tu sais que mon métier me permets de me transformer sans que personne ne s’en rende compte. Je suis à une demie heure de nos nouveaux amis si je deviens un courant d’air et moins d’une heure sous ma forme de loup. Je te promets de prendre soin de ce que nous venons de construire ou plutôt devrais-je dire de reconstruire ensemble. Si tu veux tu pourras passer seule ou avec Patrick, de toute façon je te réserve un accueil à bras ouverts. Mes amis sont précieux, tu le sais, alors si un jour, vous avez besoin de moi, envoies-moi un oiseau, je sais que Cheryl t’as appris mais mets lui un papier car je ne sais pas parler aux oiseaux moi.

Nous allions nous attabler avec ces gens si sympathiques et ils m’attelèrent ma charrette car ils savaient que je désirais rentrer chez moi. Les adieux avec Élea furent tendres et chaleureux, elle allait me manquer mais Orélia me manquait aussi.











Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 8 Juil - 13:53

Mon ami
Feat. Mike Richard

Elea s'était réveillé en pleine nuit, croyant avoir entendu des bruits, mais cela était certainement du à son imagination. Après être rendormi, Elea s'éveilla aux aurores, pleins d'espoir pour ce petit village qui reprenait doucement vie. Ils reprenaient les devoirs d'hier soir, commençant alors à monter les abris, les tours comme convenu. La journée avait été rude, mais au moins, les villageois étaient fière de leur accomplissement. Ils n'étaient plus seuls désormais, grâce à Elea, ils avaient repoussé l'ennemi et reconstruit leur village. Comment remercier une telle personne, Elea n'attendait rien en retour, ce qu'elle faisait lui convenait tout simplement. Des groupes avaient forgé des pièges pour une prochaine attaque. Elea savait que les sorciers noirs n'en resteraient pas là et elle promettait de revenir dans plusieurs lunes.

Mike s'était approché d'elle alors qu'ils se rendaient pour manger. La journée s'était achevée doucement et le soleil descendait. Il invoqua le vœu de retourner chez lui et Elea en était consciente, elle avait retenu sa gentillesse, bien trop longtemps. Il était normal qu'il reparte auprès de sa famille, auprès des siens. Elea se pencha et lui avoua qu'elle aussi repartait auprès de son compagnon. Le repas fut un peu festif. À la fin de ce dernier, Elea serra son ami dans ses bras, lui souhaitant bon voyage, espérant le revoir un jour et il partit sur les chemins.

Elle en fit de même le lendemain matin, retrouvant Leaf, il lui donna plusieurs offrandes qu'elle refusa sur le moment, avant de les prendre en se penchant. Puis, elle s'éloigna vers le soleil levant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 24 Juil - 21:49


ARCHIVAGE DES RPS


Le RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
[TERMINE] Mon amie (Feat: Elea)
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Quand une amitié débute avec un mensonge, cela se termine toujours mal. Feat caracole and barbara ^^
» recherche amie
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-