AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[LIBRE] On ne peut pas être tranquille [Mike & Haedeyne]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
Invité

Dim 24 Mai - 17:36

On ne peut pas être tranquille



La journée était déjà bien entamée lorsqu'Adelia arriva dans la plaine. Le soleil était haut dans le ciel, mais ce n'était pas encore les grandes chaleurs. Ce lieu semblait unique en son genre, au loin une rivière s'écoulait doucement, Adelia l'entendait en tendant l'oreille, ainsi que des animaux qui grignotaient. Elle n'était pas vraiment loin des terres hostiles, mais ce serait un bon lieu pour se reposer. Elle ferma les yeux et souffla avant de retenir sa respiration, histoire de faire quitter son esprit de son corps comme lui avait appris un mage quelque temps plus tôt. Adelia revenait de loin et de deux aventures, voire même trois. Elle avait sauvé une jeune fille des griffes fourbes des sorciers noirs, bien trop facilement à son goût, elle s'était ensuite embarquée encore une fois dans une aventure pour sauver un peuple, son peuple. Mais pour rien au monde, elle ne désirait être une fée et avait peur qu'un jour, elle puisse voler. Adelia avait ensuite eu le droit de refaire, encore, des cours de magies. Cela était étrange, sachant que le monde était dans le chaos total, certains trouvaient bien de s'arrêter pour apprendre à faire des tours de magie. Adelia retint alors un soupir et explora mentalement les environs pour voir si elle avait été suivie par des sorciers noirs ou des orcs. Elle n'avait pas pu se procurer la sphère des brumes et avait mit Lysandre en danger. Pourtant, après cette quête, elle l'avait incité de rentrer auprès de leurs parents, pour les rassurer. Adelia rouvrit les yeux, il n'y avait rien, mis à part un dragon à plusieurs lieux de là, mais il ne semblait pas avoir détecté sa présence pour le moment. Et un camp de cavaliers noirs en fer-vêtu qui ne semblaient pas bouger d'un pouce, comme en sommeil, debout en plein soleil. Adelia fronça les sourcils, qu'est-ce qu'ils pouvaient bien attendre ? Un ordre certainement. Elle revient à elle et soupira en regardant autour d'elle puis elle descendit du cheval qu'elle avait emprunté. Elle sortit son épée et la fit tourner sans effort avec son poignet. Elle se mit en garde et commença à se battre toute seule dans la plaine, tournant sur elle-même, se baissant, parant des coups invisibles venus de nulle part.

Elle avait appris de sa magie, mais voulait aussi s'entraîner avec ses armes. On ne sait jamais, elle pouvait les perdre par la fatigue de les utiliser trop souvent. Elle refit sa garde et se détendit avant de reprendre l'entraînement contre un adversaire invisible, levant son épée en l'air tout en tournant sur elle-même et parant encore une fois une épée ou une hache invisible face à elle. Elle leva de nouveau son épée, la fit tourner à deux mains. Son épée était lourde, mais à force d'entraînement, cette dernière semblait légère. Elle se rappelait de son tout premier entraînement avec son meilleur ami, elle avait appris avec une épée en bois. Adelia avait trouvé cela ridicule sur le moment, mais à vrai dire, cela lui avait bien servi, puisque à présent, elle savait se servir d'une véritable épée qu'elle avait jadis, volé à son père d'adoption dans sa forge. Adelia tourna son épée sans effort et la planta dans un adversaire invisible juste derrière elle avant de mettre son épée sous la gorge d'un nouveau venu sortant d'un bois. Elle se redressa en laissant son épée à sa place et prenant son air sérieux.

« - Tu m'espionne ? »

Elle entendit grogner et un battement d'aile juste au dessus d'eux, avant de voir apparaitre un dragon et une horde d'orcs arriver. S'en était terminé de son entrainement à l'épée. Elle brandit son épée face au dragon en oubliant le nouveau venu.
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Adelia Eckhardt le Jeu 29 Oct - 19:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Aoû - 14:34


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Mack était partie en mission et je n'avais guère envie de me tourner les pouces surtout qu'elle m'avait dit que cela pourrait durer trois semaines.

Je n'avais pas envie de rester seul car je savais que je ruminerais son départ et qu'elle allait beaucoup me manquait. Je fis donc moi aussi mon sac et je me décidais à visiter un peu mon beau pays, en 3 semaines je n'irais pas bien loin mais cela me changerais les idées. Je montais en direction des territoires hostiles et à peine sorti de la forêt je vis une apparition. Je me frottais les yeux afin de savoir si je rêvais, une belle jeune femme blonde habillée de blanc tournoyait avec une épée que je n'aurais guère aimé croiser. Mais qui combattait-elle ? En tout cas elle était acharnée, je me dis que je devais peut-être lui apporter mon aide lorsque cette petite furie me planta sa lame sous la gorge et me toisa d'un "Tu m'espionnes ?"

Et comble de mon malheur ou pour ma sauvegarde, là j'avais un gros doute, un grognement et un battement d'aile se fit entendre au dessus de nos têtes et soudain un dragon et des orcs arrivèrent de je ne sais où. Elle me laissa en plan et se mit à combattre comme un véritable guerrier. je courus jusqu'à mon cheval récupérer ma propre épée et le combat commença.

J'en décapité quelques uns tout en me rapprochant de ma soi-disant inconnue, car après l'avoir vu de près, très près même, j'avais reconnu une des combattantes des sorciers auprès de Cheryl pour sauver Sélicia. j'en conclus que ma belle inconnue, j'ignorais son nom, ne voudrait pas me tuer et accepterait un coup de main. J'avoue que j'espérais de ton coeur qu'elle nous fasse un peu de place, après tout je l'avais vu faire de la magie et il n'y avait qu'une vingtaine d'orcs. Sincèrement je lui confiais ma vie même si je combattais avec toute l'énergie dont j'étais capable.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Dim 31 Juil - 17:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 6 Aoû - 18:49

On ne peut pas être tranquille



Adelia fit tourner son épée, oubliant le nouveau venu. Sa tête lui disait quelque chose mais elle ne savait plus où elle l'avait vu. Certainement dans une auberge, tout le monde se ressemble dans ce genre d'établissement. Ou alors, ailleurs, pendant une quête peut-être? Elle secoua la tête. Elle avait d'autre préoccupation : Les orcs. Ces derniers se dirigeaient vers eux à grand bruit, enfin, ils passaient par là pour retourner en terre hostile. Peu importe ce qu'ils faisaient, Adelia ne les aimait pas et pour cela, elle allait les combattre. Elle fit de nouveau le mouvement du poignet avec son épée. Pas le temps de fuir en courant, il était déjà trop tard. Les orcs n'étaient pas si nombreux et à l'aide de quelques tours de passe-passe, Adelia en tua assez pour en faire un tas.

Il ne restait plus que le dragon à combattre, ce dernier s'éloignait à tir d'aile vers les terres des sorciers, alors qu'Adelia préparait une boule d'énergie. Elle la fit disparaître en soupirant. Le combat avait était rude et quelques blessures ornaient ses bras et son visage, rien de bien grave. Cependant, le dragon l'avait un peu brûlé à l'épaule droite. Elle n'allait pas se plaindre, ce n'était pas son premier dragon, ni sa première bataille. Elle en avait presque oublié l'inconnu. Quand elle chercha si d'autre orcs étaient dans les parages, elle se retrouva seule avec l'inconnu et son sourire s'effaça. Il était resté là et l'observait. C'était peut-être lui que les orcs chassaient ? Ou alors, il les avait apportés par ici pour elle. Elle fronça les sourcils en s'approchant de lui d'un ton mauvais.

« - Alors, est-ce que tu m'espionnais ? »

Maintenant qu'elle se trouvait face à lui, elle le remettait. C'était un de ceux qui avaient aidé pour sauvez la belle-fille de Cheryl. Cependant, elle ne se rappelait pas de son prénom et tout ceci remontait à bien loin à présent. Elle baissa son épée et la rangea dans son fourreau sans le quitter du regard. S'il lui voulait vraiment du mal, il l'aurait déjà fait. Adelia avait appris à faire confiance à ceux qui l'aider, mais en restant sur la méfiance tout de même. Elle attendait qu'il réponde à son unique question.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Aoû - 14:46


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Ma petite sauvage se battait comme un démon, sans pitié et avec arrogance, un sourire au coin des lèvres. Alors qu'elle s'apprêtait à envoyer une boule de feu au dragon, ce dernier s'envolait à tire d'aile vers les terres hostiles non sans l'avoir brûlée au passage au niveau de son épaule. Elle jonchait un tas d'orcs ce qui la faisait paraître plus grande qu'elle n'était. Mon tas n'était pas mal non plus. Une fois les orcs à notre portée exterminés, elle se retourna vers moi, son sourire disparut et elle me dévisagea avant de me reposer sa chère question : "est-ce que tu m'espionnes".

- Eh bien non, jeune demoiselle, je ne t'espionne pas et c'est par le plus pur des hasards que je passais par là !

Elle était arrogante, méfiante et pas très agréable au premier abord mais durant le combat pour sauver Sélicia, elle n'était pas très agréable non plus. Cependant j'en gardais un bon souvenir car c'était une combattante hors pair et une magicienne experte.
Apparemment, elle ne me reconnaissait pas mais devais-je me rappeler à son bon souvenir ? Je n'avais guère envie de me faire rabaisser car ce genre de personne est habituellement imbue d'elle-même. Et j'avais envie de découvrir du pays, pas rester près de Dendrelia ou d'Ad'Lucem mais m'aventurer en terres hostiles et voir à quoi ressembler les différents peuples, les différents hôtes. Je ne pouvais cependant ignorer celle qui était face à moi avec son air renfrogné. Je me dis que je lui devais des explications.

- Ma compagne est partie en mission et j'avais décidé d'aller explorer les terres hostiles, je ne pensais pas qu'à peine sorti de ma forêt ce serait pour faire un combat. Mais tu me connais, même si j'ai oublié ton nom, nous avons combattu ensemble pour sauver Sélicia, je me nomme Mike. Mike Richard.

Elle continuait de me regarder sans rien dire et j'en profitais pour reprendre la parole.

- Je ne vais pas te déranger plus longtemps et te laisser continuer ton entraînement contre les hautes herbes. Je vais continuer ma route.....Désires-tu m'accompagner ? Sans vouloir t'offenser ! Par contre désolé mais je ne sais pas faire de soins donc pour ta brûlure je ne peux rien faire.

Je lui tournais le dos et remettais mon épée sur mon cheval, je réajustais mon sac de couchage et mes bagages (un petit nécessaire de voyage). Je le pris par la bride et me retournais vers ma belle furie sans rien attendre de spécial de sa part, il ne faut pas provoquer les personnes comme elle. Je lui laissais le choix de partir avec moi en exploration ou rester ici en rase campagne.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Dim 15 Nov - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 8 Aoû - 13:42

On ne peut pas être tranquille



Adelia l'observait, attendant une réponse. Elle qui pensait être seule dans cette partie du monde, voilà qu'elle avait battu quelques orcs et un jeune homme venait de la rejoindre. Pas que cela ne lui déplaise, d'avoir vaincu des orcs, mais elle aurait voulu être seule pour continuer son entraînement à l'épée. Elle retint un soupir en plissant les yeux alors que le silence planait encore. Il semblait réfléchir à une réponse avant de finalement dévoiler le pourquoi il était passé par-là. C'était donc le hasard. Adelia haussa un sourcil. Elle ne croyait pas au hasard, il était arrivé au bon moment, puisque les orcs arrivaient. Cependant, Adelia ne sentait pas vraiment une once de pouvoir chez cet homme, juste autre chose de différent. Qui était-il ? Un silence plana de nouveau au-dessus d'eux avant qu'il ne reprenne ses explications qui fit soupirer Adelia. Encore un bavard qui lui contait sa vie. Elle roula des yeux en reculant d'un pas pour ramasser ses affaires et pouvoir repartir pour trouver un autre endroit.

Il se présenta comme étant Mike, ce nom lui disait quelque chose, et se rappela qu'il était métamorphe, ou elle se trompait peut-être à son sujet. Elle le fixait en croisant les bras, s'imaginant qu'il allait lui conter sa vie jusqu'au couché du soleil. La question était simple pourtant et n'envisageait pas autant de réponse. Adelia afficha un sourire en coin. Ce dernier voulait se rendre en terre hostile, connaissait-il au moins les difficultés de ces terres et les dangers ? Il s'éloigna et rangea son épée avant de grimper sur son cheval. À ses derniers mots, elle porta sa main à son épaule et la soigna en continuant de regarder Mike.

« - Tu ne me semble pas vraiment équipé pour te rendre en terre hostile ! Connais-tu les danger qui y rôdent ? Il me semble que non ! Par ailleurs, je ne me bats pas contre des herbes, je m'entraînais ! Pour ton invitation, je ne vois aucun inconvénient, je me devais de m'y rendre dans deux ou trois jours de toute manière ! »

Elle se détourna et s'approcha de son cheval. De là, elle le prépara et grimpa sur lui en tapant doucement le flanc de ses talons. Le cheval s'avança vers celui de Mike. Prenant ainsi direction de la terre hostile en regardant droit devant eux.

« - Mon nom est Adelia ! »

Ils traversèrent ensemble la grande plaine et Adelia regardait autour d'eux dès qu'un bruit d'aile se faisait entendre, pensant que le dragon allait revenir à la charge.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Aoû - 15:51


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




- Ne t'inquiètes pas pour moi, Sauvage Adélia, mon instinct me dit qu'en ta compagnie je ne crains rien.

Je tapais doucement sur le cou de mon cheval et lui dit de partir au trot. Je n'étais pas pressé sans toutefois avoir tout mon temps. Nous voici partis en direction des terres hostiles et enfin je pourrais savoir pourquoi elles portent ce nom. Une fois passés la frontière, je ne vis aucune différence du moins de végétation.

Ma petite sauvage me suivait toujours, elle avait l'air d'un animal effarouché, elle était à l'affût du moindre bruit de la moindre présence. Elle n'était pas humaine, elle ne vivait pas sa vie mais en avait peur. J'eus l'impression que pour elle tout n'était que mal et défi. C'est à ce moment-là qu'apparut une famille de gobelins et voilà ma furie prête à l'attaque. Ces pauvres êtres essayèrent de se cacher et la femme prit ses enfants contre elle car ma compagne avait déjà dégainé.

- Eh tout doux ma belle, tu ne vas pas tuer tout ce qui bouge.

Je regardais cette famille qui à priori ne nous voulait aucun mal et je leur dis de poursuivre leur route et que nous les laisserions partir. Ma sauvage faisait une moue de désapprobation mais ne s'opposa cependant pas à ma décision. Nous reprenions la route et j'admirais la faune et la flore. Surtout la flore d'ailleurs, il y avait de superbes fleurs de toutes les tailles et de toutes les couleurs. De petits animaux coupaient notre route mais fuyaient de peur de nous servir de repas. Le temps passait et le soir approchait, je suggérais à ma compagne de nous trouver un abri sûr pour passer la nuit et elle se mit aussitôt en quête de l'endroit idéal. Nous trouvions une grotte qui paraissait très calme et nous installions notre campement.

Elle décida, bien évidement, que c'était elle qui ramènerait le repas. Bof, si ça lui faisait plaisir ! Je préparais un feu et finissais l'exploration de la grotte. Elle était petite et peu profonde et personne en vue. Nous serions tranquille. Elle ramena un lapin que nous fîmes griller ainsi que différentes baies, un bon petit repas. Au matin, elle me fit un réveil plutôt dégueulasse, elle était en train de mettre en lambeaux des rats qui s'étaient introduits dans la grotte.

- Eh bien dis donc le combat te manque ! Mais tu aurais pu éviter les éclaboussures.

J'enlevais les bouts de viande qu'elle m'avait projeté au visage avant de lui dire de cesser son combat car les rats fuyaient et ne reviendraient pas.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Ven 14 Aoû - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 13 Aoû - 15:38

On ne peut pas être tranquille



Adelia était toujours sur la défensive. Si quelqu'un se mettait en travers de sa route, elle le voyait d'un très mauvais œil. Bon ou mauvais, chacun pouvait goûter à son épée bien aiguisée avant de recevoir soit une correction, soit des questions. Mike avait eu de la chance, elle l'avait interrogée avant, mais avait senti qu'il ne lui voulait aucun mal. Du moins, c'est toujours après quelques jours qu'ils finissent par trahir. Elle songea à Tyler qu'elle n'aimait pas vraiment, elle avait réussi à se procurer la sphère des brumes et, après plusieurs tentatives, détruire cette dernière. Même si, à un moment donné, Tyler, jeune sorcier sans patience comme elle, avait fini par s'énerver contre elle. Ils passèrent la frontière et arrivèrent dans une forêt. Il n'y avait pas de brume qui vous donné le tournis et vous montrez des choses qui n'étaient pas là. Elle restait tout de même sur ses gardes.

Le paysage était gris, les pierres étaient grises, tout semblait mort dans cette partie du monde. Après quelques lieues, Adelia vit surgir une famille de gobelin. Elle sortit son épée prête à les tuer, sachant qu'ils sont là pour piller ou pire, les tuer. La ruse de la femme gobelin fit sourire Adelia, comme si elle allait tomber dans le panneau de la peur. Alors qu'elle allait en décapiter un, Mike vint l'arrêter. Encore un adorateur des créatures comme Kim. Elle souffla, déçut et regarda ses proies s'éloigner en grimaçant. Ils reprirent leur chemin sans rien se dire de plus.

Ils parcourraient ainsi les terres hostiles sans voir de sorciers noirs ou de dragon sauvage. Ni de créatures volantes ou encore des gargouilles grisâtres. Adelia leva la tête vers le ciel. Les terres hostiles semblaient bien calmes. Il était temps à présent de trouver un abri. Elle projeta son esprit en fermant les yeux. Rien à l'horizon, juste un groupe d'orcs, qui semblaient en pause autour d'un feu de camp. Elle grogna et repéra une grotte loin de tout. Elle en fit part à Mike et tout deux s'y dirigeaient. Elle partit en chasse et revint quelque temps plus tard avec un lapin et sortit des baies sauvages qu'elle avait gardées. Les terres hostiles étaient trop dangereuses pour manger leurs plantes.

Adelia n'avait pas dormi de la nuit, préférant monter la garde en cas d'attaque quelconque. Elle était en train de sculpter un objet en bois, quand elle fit des rats. Doucement, elle sortit sa dague et observait l'avancer de l'un d'eux. Ce dernier était près de Mike et s'apprêtait à le mordre. Elle lança sa dague et fit éclater le rat qui répandit du sang et des organes. Elle en fit de même aux autres ce qui réveilla Mike. Elle roula des yeux et alla nettoyer ses armes et faire un brin de toilette. Quand elle revient dans la grotte, Mike était prêt à partir. Elle ramassa ses affaires en soupirant, rangea son épée et sortit de nouveau de la grotte. Elle grimpa sur son cheval et se tourna vers Mike.

« - Ce territoire se n'est pas le pays des merveilles, il faut faire attention où l'on va ! On peut faire aussi de mauvaise rencontre ! »
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Aoû - 14:52


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Ma petite sauvage nettoyait tranquillement ses armes alors que je me débarbouillais des éclaboussures de rats. Elle ne s'excusa même pas et osa me mettre en garde contre de mauvaises rencontres. Seulement je me demandais si ma mauvaise rencontre je ne l'avais pas déjà faite en rencontrant cette petite furie d'Adélia. Et moi qui rêvait de trois semaines de calme et de découvertes, en tout cas ce ne sera pas pour cette fois. Nous remontions à cheval et je la regardais sans même lui répondre. Je mis mon cheval au trot et elle me suivit. L'espace devenant plus grand elle se mit à ma hauteur et finit par me passer devant. Je supposes qu'elle désirait veiller à ma bonne santé.

Alors que nous passions une colline, je décidais de lui jouer un tour et je me transformais en courant d'air. Je laissais aller mon cheval qui la suivait gentiment et je m'amusais à glisser sous ses longs cheveux blonds. Elle sentait bon et mon jeu devint plaisir jusqu'à ce qu'elle s'affole en se rendant compte que je n'étais plus sur mon cheval. La voyant faire demi-tour, je me dis que ce serait bien de m'évaporer afin de réapparaître sur la route. Elle arriva juste après ma réapparition et je décidai de jouer les innocents.

- Quoi ? Ça ne t'ai jamais arrivé de tomber de cheval ?

Elle haussa les épaules et alla me chercher mon cheval en soupirant. Eh ben pour un essai de la faire rire, c'était râté. Nous reprenions notre route et alors que nous approchions d'un village, nous fûmes attaqués par des harpies. Je ne les avais pas entendues venir et avant que je n'ai le temps de dégainer mon épée, elles m'avaient lacéré le bras gauche. Fort heureusement j'étais droitier et j'ai pu combattre. Adélia se battait aussi avec toute son énergie mais les harpies la narguer en se mettant hors de sa portée ce qui bien sûr énerva Adélia. Elle prépara une boule de feu et réussit à en enflammer une ce qui fit fuir toutes les autres. je saignais beaucoup et je m'affaiblissais. Je savais que pour moi le combat était terminé.

Adélia descendit de son cheval afin de mettre fin aux souffrances de la harpie en feu. Ce fut ma dernière vision car je m'évanouis, la douleur avait gagnée.









Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 18 Aoû - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 16 Aoû - 9:24

On ne peut pas être tranquille



Adelia voulait juste le tenir au courant de ce qui pourrait arriver dans cette partie du monde. Elle le voyait bien observer chaque plante, chaque détail. Cependant, il devrait faire attention à ce qui arrive par le ciel. Adelia avait l'expérience requise pour savoir que les terres hostiles n'étaient pas un lieu de voyage. Certains pensés que depuis la paix ces derniers n'allaient plus rien faire, ils se trompaient tous. Elle savait que les sorciers ne resteraient pas dans l'ombre bien longtemps et que quelque chose se tramait. Quoi ? Elle ne savait pas encore, mais cela ne tarderait pas. Elle avait vu des troupes d'orcs foncer sur elle et les avait décimé avec Mike, d'autre pouvait encore arriver. Ils rentraient certainement chez eux revenant des pays qu'ils avaient eus envie de conquérir. Elle frissonna et souffla en observant Mike sans rien dire d'autre. Ils s'éloignèrent finalement de leur campement, ne sachant pas vraiment où allait. Adelia finit par prendre les devants après plusieurs lieues.

Elle retint son souffle et avait l'impression de veiller sur Lysandre. Lysandre était un adolescent inconscient, son jeune frère rêvait d'aventure, mais il ne savait pas magner l'épée. Elle se souvint alors qu'avec Tyler, elle avait dû le surveiller du coin de l’œil. Comme aujourd'hui avec Mike. Elle se demanda s'il avait vraiment conscience du danger ? Elle ferma les yeux, se forçant à vider sa tête de toute idée et fit sortir son esprit pour voir s'il n'allait pas faire une mauvaise rencontre. Adelia rouvrit les yeux et fit faire demi-tour à son cheval. Pas parce qu'ils allaient se faire attaquer, non, parce qu'elle avait vu le cheval de Mike sans cavalier. Elle roula des yeux, en le revoyant là, sur la route, l'air complètement innocent. Il était tombé de cheval, mais elle en doutait. Une aura étrange planait autour de lui, comme cette fois où elle avait repéré un objet avec Rulf dans les hautes herbes. Elle plissa les yeux et s'approcha du cheval de ce dernier pour lui rapporter sans rien dire. La jeune fée secoua la tête et s'éloigna sans vraiment l'attendre.

Elle avait tellement été occuper par la mésaventure de Mike, qu'elle en avait oublié les harpies qu'elle avait senties un peu plus tôt. Elle dégaina son épée et commença à les repousser. Elle voulait garder ses forces, mais fini par utiliser sa magie. Ainsi, les harpies prirent leur envol sans se retourner. Elle espéra qu'elles ne reviendront pas avec d'autres créatures. Elle descendit de cheval et acheva celle au sol avant de remarquer Mike sur son cheval, l'air mal au point. En soupirant, elle alla le descendre de son cheval et le posa doucement sur le sol. Adelia bloqua sa respiration, se concentra puis commença à le soigner à l'aide de sa magie. Voyant qu'il ne se réveillait pas, elle le tira en dehors du chemin et alluma un feu.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Aoû - 19:19


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Le trou noir dura encore un bon moment avant que je n'ouvre les yeux. Je me réveillais à l'abri d'un bosquet, et je ne comprenais pas trop ce que je faisais là. Adelia arrivait les bras chargés de bois et en mit quelques bouts sur le feu, je supposais que c'était elle qui l'avait allumé. Je me rappelais soudain l'attaque des harpies et je me disais que je devais m'excuser auprès de ma charmante "hôtesse" qui était en train de nous cuisiner quelque chose.

- Je te remercie de m'avoir extirpé des griffes des harpies et de m'avoir soigné. Je reconnais que je n'étais pas prudent alors que tu m'avais dit de me tenir en alerte. Et merci d'être restée avec moi.

Je m'approchais doucement d'elle et je lui demandais si je pouvais partager son repas, elle acquiesça et nous mangeâmes sans nous quereller. Le soleil baissait et du coup je lui demandais combien de temps j'avais été dans les vapes et elle me dit que j'étais resté seulement une heure inconscient.

Nous repartîmes sur les chemins mais cette fois je restais sagement sur mon cheval et restais vigilant à ce qui se passait autour de moi. Me faire avoir de la sorte me vexait au plus haut point surtout que j'avais l'ouïe et l'odorat très développé. Le temps se chargea soudain et je ne trouvais pas ça normal, le vent soufflait en direction opposée des nuages qui venaient vers nous. Je proposais à Adelia de rejoindre les bois afin de ne pas se faire remarquer. Je lui expliquais mon point de vue en lui faisant comprendre que les nuages suivaient toujours le sens du vent et qu'en aucun cas ils se seraient formés de la sorte. Nous rejoignions les bois et attendions à l'abri des regards, les nuages semblèrent s'affoler et allèrent en sens inverse les uns des autres. Tout cela était étrange, ils ressemblaient à des yeux qui avaient perdus leurs cibles.

Nous ne bougions pas et attendions ainsi quelques minutes et étrangement les nuages se dissipèrent aussi vite qu'ils étaient apparus. Nous décidions d'un commun accord de ressortir et poursuivre notre route.

- Je nous ai mis à l'abri car Cheryl m'a parlé de ce phénomène, ce sont les sorciers noirs qui font des reconnaissance de leur territoire afin de voir si tout va bien. Et s'ils ne peuvent pas nous voir, nous ne sommes pas attaqués. Une fois suffit pour aujourd'hui !












Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Jeu 5 Nov - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 18 Aoû - 20:47

On ne peut pas être tranquille



Adelia observa l'état de Mike en soupirant. Elle leva les yeux au ciel, guettant le moindre bruit. Adelia fit un tour d'horizon avec son esprit et ne voyait rien d'anormal. Elle se redressa et s'éloigna pour ramasser du bois pour alimenter le feu. Elle essaya de ne pas trop quitter des yeux, Mike qui se reposait après l'attaque. Elle revint quelques minutes plus tard et glissa quelques morceaux dans le feu. Adelia fouilla dans son sac magique à la recherche de nourriture qu'elle sortit et prépara. Elle remarqua enfin, que son compagnon de route, était réveillé. Ce dernier s'approcha d'elle et la remercia, elle hocha tout simplement la tête en commençant à placer la viande au-dessus du feu. Ils partagèrent ensemble le repas et discutèrent un peu de son malaise puis des terres hostiles.

Adelia éteignit le feu et le dispersa, montrant ainsi que personne ne s'était tenu dans cette partie de la forêt. Elle rassembla ses affaires, et se retrouva sur son cheval. De retour sur les chemins tortueux, Adelia en profita pour faire aller son esprit au loin. Il ne semblait pas avoir quoi que ce soit avant de remarquer un groupe de sorciers noirs qui ne semblaient pas bouger. Le vent souffla et elle ferma les yeux, il allait certainement pleuvoir. Elle n'avait pas le don des elfes, mais vu les nuages grisâtres arriver, on pouvait deviner que le temps allait vite changer. Elle se tourna vers Mike qui trottait près d'elle. Il lui fit part de ses inquiétudes face à ce changement de temps. Adelia leva les yeux au ciel, inquiète à son tour. On ne pouvait rien prévoir en ces terres et le mieux s'était de l'écouter.

Caché dans les buissons, Adelia regardait autour d'eux. Puis, elle leva les yeux de nouveau vers le ciel à la recherche de quelque chose. Il ne semblait pas que Mike se soit tromper, par contre, elle n'avait jamais entendu parler de ce phénomène. Elle souffla sans rien dire et les nuages finirent par se dissiper doucement. Elle plissa les yeux et se tourna vers Mike alors qu'ils regagnaient leur chemin. Ce dernier lui expliqua que cela venait des sorciers noirs. Adelia grimaça un sourire en soupirant et resta sur ses gardes, faisant échapper son esprit pour cela. Les sorciers avaient disparu, mais quelque chose semblaient être invisible, mais s'approcher d'eux assez rapidement... Cependant, elle ne voyait pas ce que cela pouvait-être...
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 1769
Âge : 30
Emploi IRL Artiste Libre

Feuille de personnage
Profession : Saltimbanque-Espionne
Amis & Connaissances: Rulf- Cheryl - Tyler -Mike - Adélia
Âge : 29
avatar
Je suis maléfique
Haedeyne Drakkars

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Aoû - 21:29
On ne peut pas être tranquille

Feat : Adelia Eckhardt & Mike Richard


J ‘avais tellement parcouru de kilomètre depuis une semaine que quand je franchis la Terre Hostile, je partie directement voir ce qu’il se passer vers le domaine des HARGNEUSES. Selon mon client et mes sources, le rassemblement de certains sorciers noirs sur les hauteurs des montagnes hargneuses n'était pas de bon présage. Que cherche t'ils ou mijote t'il, il fallait que je le découvre.

Dans les hauteurs des fougères et les odeurs infâmes des lieux, j'entrevu des odeurs à part et quelques traces d’inconnus qui curieusement ne mettait pas étrangers. Mais soudain,planqué comme des lâches, une horde d’orcs essayais de capturer un dragon de feu, hé zut, la branche sur laquelle je venais de sauter craqua et ma présence reconnue. J'envoya une épine d'os poivrée sur les orcs qui lâchant le dragon partirent dans tous les sens. Celui-ci repris sa liberté et ces têtes boueuses partirent tout droit dans le sens inverse de ma présence. Ils ont du sentir d'autres odeurs... TANT PIS pour eux, mais je peux pas venir aider, sauvez-vous vous mêmes ou fallait pas venir sur ces terres...

...Et mieux valait pour moi que je touche personnes, et cette solution me faciliter, j'avoue bien des tracas. J'avais pas le temps de massacrés tout le monde aujourd'hui. Ma mission devait rester silencieuse, rapide, efficace et surtout invisible.

SKULL me manquait, ma partenaire, mon gros bébé chat devait rester dans la cage de la TROUPE DES STÈLES, que j'avais rejointe par le plus heureux hasard de les rencontrais et qui me permirent de me joindre à eux. J’avais passé un accord avec  la chef pour passer devant en reconnaissance, mais un soir, la troupe c’est fait contrôler et pour ne pas me faire connaitre des visages de surveillance,  je décidai avec la chef de partir devant et de les rejoindre dans 1 semaine sur la place des hargneuses .

Volant d'arbre en arbre, j'arrive vers un coin éloigné pour passer la nuit. Puis,partant chasser mon dîner,je trouva dans la même zone un petit rassemblement de sorciers noirs. il fallait que je fasse silence mortel pour ne pas me faire repérer. Grimpant dans l’arbre à 7 vues d’eux, je me planquai. Puis veillant jusqu’au matin, j’ai pu avoir les informations que je voulais pour la suite de mon plan. Bref, passant derrières a contre sens du vent, je brisai les 9 cous présents.

Avec leur sang je me mis en méditation et lança un sort de reconnaissance dans le ciel pour voir les alentours et faire passer un message de confirmation aux autres point de rassemblement. Ni vu ni connu je t'embrouille ainsi nul personne sera déducteur de ma présence en ces lieux...

Humant l’air, le vent m’indiqua que les deux odeurs que j'avais ressentie l'avant veille étaient dans les parages, mais celles-ci se planquaient aussi...

Mieux valait que je me rapproche pour évaluer la situation. Je me transformai en brume épaisse, comme un temps passant à l’orage, cela passerai inaperçu vu les changements de temps bizarres et imprévus de ces terres hostiles à tout instant. Observant par le biais des arbres, mes yeux fixaient les deux voyageurs ; TUER ou PASSER MON CHEMIN était la question ?!

(c) FreeSpirit






Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Sep - 9:43
Ne surtout pas archiver, attendre le retour d'Adélia.

Merci



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 25 Oct - 19:57

On ne peut pas être tranquille



Adelia avait un mauvais pressentiment. Quelque chose clochait en ces lieux. Enfin, ce n'était pas une nouvelle, on était en terre hostile, il pouvait arriver n'importe quoi ici. Elle ressentait des picotement dans la nuque. Mais en explorant les lieux avec son esprit, elle ne vit rien de particulier. Cependant, quelque chose les observait. Quelque chose de sombre qu'Adelia n'arrivait pas à percevoir. Elle se tourna vers Mike pour le mettre en garde et ils se cachèrent dans les bois en longeant le chemin. Adelia n'était pas rassuré, les sorciers noirs rodaient certainement encore à la recherche d'intrus sur leur territoire. Mike aurait pu choisir la terre des elfes ou des nains, même si Adelia aimait l'aventure, elle ne voulait pas mourir en ces terres. Elle resta concentrée sur l'effet qu'elle ressentait, cela pouvait-être un sorcier noir qui les suivait en cachette. Pour quoi ne passait-il pas à l'action ? Cela pouvait être Tyler ? Adelia grimaça en secouant la tête.

Elle leva les yeux vers les arbres en plissant les yeux en retenant son souffle. Des grognements leur parvenait et en utilisant son don, elle s'aperçut que deux dragons et une poignet d'orcs arrivaient vers eux. Elle se tourna vers Mike pour le mettre au courant et stoppa son cheval. Ils avaient certainement aperçu leur présence et s’apprêtaient à en découdre. Le sol tremblait sous leur pas.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Nov - 15:16


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Adélia m’inquiétait, elle était à l’affût du moindre bruit, du moindre changement de temps et subitement elle me dit de stopper mon cheval et elle en fit de même. Des dragons et des orcs venaient vers nous.

- Mais que veux-tu faire contre des dragons ? A part Ophéa je n’en connais pas et de plus elle est menée par Cheryl donc aucune raison d’avoir peur, mais là nous ne sommes que tous les deux et je n’ai pas envie de mourir grillé. Bien sûr, je pourrais m’évaporer et devenir le vent mais je ne vais pas te laisser seule surtout que j’ai toujours l’impression d’être observé et ce depuis un bon bout de temps déjà.

Adèlia décida quand même de les affronter mais sous couvert, elle nous fit rejoindre la forêt et levait toujours les yeux au ciel. Je n’aimais pas ça, je n’avais pas décidé de mourir et surtout pas si jeune. Adélia fronçait les sourcils, elle était intéressante à observer, cette fille n’était pas du genre à se laisser faire ni à battre en retraite facilement.

- Je ne sais pas si tu te rends compte mais là nous avons besoin d’aide, je suis certes un bon combattant mais faudrait-il encore que ce soit dans de bonnes conditions. Imagines qu’en plus nous devions avoir affaire à un sorcier noir ! Dis-moi que tu as trouvé une solution ! Ils sont très proches maintenant.

Je n’avais pas peur, je me demandais juste comment cela allait tourner, les dragons se trouvaient maintenant juste au dessus de nous, les orcs étaient encore à bonne distance mais je n’étais pas doué au tir à l’arc et je ne voulais pas voir mourir cette jeune fille sans rien faire.












Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 17 Fév - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 1769
Âge : 30
Emploi IRL Artiste Libre

Feuille de personnage
Profession : Saltimbanque-Espionne
Amis & Connaissances: Rulf- Cheryl - Tyler -Mike - Adélia
Âge : 29
avatar
Je suis maléfique
Haedeyne Drakkars

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Nov - 16:06
 

 
Début du RP
2015
ON NE PEUT PAS ÊTRE TRANQUILLE



Sous Titre




J’observais toujours dans les cimes des arbres, ce duo de gamins, commençait à chercher dans tout les sens tout bruit ou mouvements les cerclant...
Dans le ciel, des dragons fuyais une menace toute proche, un groupe d’orcs approchait à 50 pieds de mon arbre, çà m’énervais de voir encore cette technique de chasse, après on s’étonne que les  dragons deviennent mauvais…
Puis me retournant, j’entendais les mioches parlaient, je me mis à rires intérieurement, si ils savaient qu’effectivement un sorcier noir été juste à 3 pieds d’eux... BREF, la situation commençait à devenir chiante, je ne voyais qu’une solution à tout ceci.
Je m’élançais du haut de l’arbre jusqu’aux orcs leur barrant la route, ils m’observèrent un instant surpris puis m’attaquèrent, me faufilant telle une ombre je tranchais certaines têtes, empilant certains corps sur leurs propres armes et envoya valser certains à quelques mètres plus loin, les dragons survoltant le ciel descendirent alors pour attaquer, je sauta sur le dos d’un et lui ordonna de faire de ses bourreaux des saucisses géantes mais le dragon ne voulais point m’obéir, je compris alors qu’il avait un maître bien précis et que rien n’y changera malgré ma marque spéciale.
Alors  je me résignai à tuer le dragon sur lequel je volais ainsi que ceux qui l’accompagnait dans le ciel, j’ouvris via mes mains une onde orageuse dans l’atmosphère ordonnant de foudroyait les pauvres bêtes. La foudre frappa alors en plusieurs coups et je m’expulsai de la monture volante pour atterrir sur le sol un peu sonné par l’ambiance et énervais de mon acte... Quelques secondes après les créatures tombèrent elles aussi vers moi...
Les deux planqués sortirent alors à ce moment là, et achevèrent les derniers orcs qui s’apprêter à riposter ... Pour ma part, je fis une prière pour ces dragons en leur offrant un peu de mon sang par respect...
Me retournant face à ces deux individus restant, juste un silence planait, s’observant à celui qui fera le moindre geste douteux, quand l’uns des deux prit la parole...





Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 28 Déc - 16:20

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 17 Fév - 10:37

On ne peut pas être tranquille



Adelia ne s'étonnait pas de voir arriver des dragons et des orcs. Après tout, c'était leur territoire et non le leur. Enfin, ils n'avaient certainement pas senti leur présence, sauf, bien entendu, si un sorcier les avaient lancé à leur poursuite... Si qui inquiéta la jeune fée. Elle ne voulait pas mourir en ces terres, en tout cas, pas aujourd'hui. Elle savait qu'elle pouvait mourir à n'importe quel moment, partir à l'aventure pour envisager ce genre de chose. Cependant, elle voulait choisir le lieu, et le jour tragique de son destin. La terre des sorciers noirs, n'était pas dans sa liste, autant se défendre corps et âme, pour ne pas finir en repas de dragon.

Elle écoutait Mike sans vraiment l'écouter, préférant se concentrer sur leurs invités... Du moins, les nouveaux venus, ne mirent pas longtemps à montrer le bout de leur nez. En effet, les dragons les survolaient et le tintin-marre dans le lointain, présageait une bonne poignée d'orcs à combattre.

Adelia ne comptait pas rester planquer dans les fourrées pour rester en vie. Elle n'était venu pour jouer à cache-cache avec son destin ou avec l'ennemi. Elle sortit son arme, prête à montrer qui elle était, leur faire mordre la poussière en quelque sorte. Cependant, alors qu'elle sortait son épée pour combattre et de lancer un sort vers les dragons, un individu avait déjà fait l'affaire d'un dragon et il restait quelques orcs. Elle en fendit un puis se baissa pour attaquer l'autre, d'une roulade sur le sol, en passant sous les jambes d'un des orcs, il le trancha par en dessous. Elle se laissa glisser sur le côté avant qu'il ne s'écroule. Assez rapidement, elle se releva puis en fini avec un dernier qui levait sa hache à deux tranchant. Une fois terminée, elle observa sa tenue en grimaçant légèrement. Mais ce n'était pas terminé. Devant eux, se tenait une inconnue, qui semblait assez fière d'elle. Une sorcière noire... Adelia se fit tout un scénario, s'imaginant qu'elle était la cause de tout cela mais à vrai dire, elle était rentré dans la bagarre et en avait terrassée pas mal. Pour tout accueil, Adelia lui mit la lame de son épée sous le menton et la défia du regard.

« - D'où tu sors ? »

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Fév - 17:14


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Alors que nous pensions nous faire dévorer par les orcs, une aide soudaine nous arriva. Elle se déchaînait et massacrait tout ce qui se trouvait sur son passage. Ma chère compagne ne put s’empêcher d’aller mettre son grain de sel et nous sortions de la forêt. Adélia se mit au combat dans le même élan mais je me dis que rien ne servait que j’aille salir ma lame alors que ces deux furies se délectaient de tuer tout ce qui restait debout. Lorsque le calme revint dans la plaine, je regardais ces deux filles, l’une blonde comme les blés et auréolée de lumière et l’autre sombre comme la nuit.

Ma petite blondinette n’aimait pas les intrus mais elle lui laissa faire une sorte de rituel avec les dragons. Elle la rejoint et ne trouva rien de mieux que de lui mettre sa lame sous la gorge en la défiant du regard.
Je décidais d’intervenir avant qu’il n’y ait encore un bain de sang.

- Eh tout doux mesdames ! On peut peut-être commencer par se présenter. Adélia, cette femme vient de nous aider, quelque soit son pays et ses croyances, elle mérite que nous l’écoutions. Je me présente, je m’appelle Mike Richard.

Je m’aventurais à retirer la capuche de notre nouvelle compagne et là quelle ne fut pas ma surprise :

- Haedeyne ??? Mais que fais-tu ici, je croyais que tu allais remettre de l’ordre dans ton pays ?

Adélia avait toujours l’épée sous le menton de ma nouvelle amie et me regardait sans comprendre. Haedeyne faisait un demi sourire.

Spoiler:
 









Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Jeu 31 Mar - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 1769
Âge : 30
Emploi IRL Artiste Libre

Feuille de personnage
Profession : Saltimbanque-Espionne
Amis & Connaissances: Rulf- Cheryl - Tyler -Mike - Adélia
Âge : 29
avatar
Je suis maléfique
Haedeyne Drakkars

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Fév - 18:03
on ne peut pas être tranquille

Feat : Mike Richard et Adelia Eckhardt


Le silence régnait en ce moment, moi et les deux zigotos, l’une, prête à se défendre avec une haine farouche avec sa lame sous mon nez, et l’autre dont l’odeur m’était plus que familière… MIKE...il osa enlever ma capuche. Je fis un demi-sourire...

« Hey, le toutou, c’est donc elle ta mèmère ^^ héhé (rires sadiques mais semi-amicales) ??? »Malgré sa lame sous mon nez, en un rien de temps je me téléportai à quelques pas. La fille sursauta, comme-ci j’étais le mal tout puissant et Mike aller faire les présentations, mais je le stoppai direct...

« Déjà, toi, la naine, tu te calme, si tu crois que ton arme me fera du mal, tu peux toujours essayer mais je sais qui gagnera, bref, vous foutez quoi ici ? Mike ? comme ci j’avais du temps... et pour info , petite, si tu cherche l’objet de ton périple, baisse tes yeux, car c’est pas dans les miens que tu y trouveras tes réponses... Mais je peux être une ennemie encore pire que ceux qui t’attendent si tu change pas ton attitude..."

Elle et Mike voulais parler, mais d’une fraction d’air je poursuivais mes mots :

« Comme Mike, l’as dit, je suis HAEDEYNE, bref, vous n’êtes pas au bon endroit, et j’aurais préféré ne pas vous avoir vus, mais bon, le destin en a décidé autrement, de grands changements se font dans les terres hostiles,par promesse à certaines personnes je peux pour cette nuit vous emmener dans un lieu en toute sécurité mais après l'aurore chacun sa merde, j’ai des missions urgentes ici et peu de temps à vous consacrés. Alors soit vous me suivez, soit je vous laisse là à votre sort... ?! »

... MIKE et sa douce se regardèrent... j’attendais leur réponses...

(c) FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 12 Mar - 10:22

On ne peut pas être tranquille



Les terres hostiles étaient, de loin, l'endroit idéal pour partir en vacance. Sauf si on était fou, qu'on s'est perdu ou encore, qu'on avait envie de se défouler. Venir dans ce côté du monde, était pour Adelia, proche de la mort. Elle ne s'y rendait pas souvent, sauf pour une quête et là, elle se retrouvait être un guide. La nouvelle venue ne lui disait rien et Mike semblait la connaître après s'être présenter. Adelia n'avait nul en envie de faire amie-amie avec une totale sorcière noire. Elle avait assez de Tyler dans sa liste noire. Elle ne baissa pas son arme pour autant et Haedeyne, ainsi fut le nom de cette jeune femme, s’éclipsa avant de réapparaître un peu plus loin. La nouvelle arrivait ne semblait pas charmer par les talents d'Adelia, et l'informa qu'elle pouvait la battre. Cette Headeyne avait un surplus d'ego qui ne plus pas du tout à Adelia. Les personnes qui se croyaient meilleur que les autres ne la déstabilisait pas. Elle avait combattu plus féroces que cette femme. Adelia ne cilla pas pour les propos de ce sorcier noir en face d'elle, ne bougeant pas, elle se prépara à l'attaquer. Adelia n'avait pas peur de ce moustique et pouvait le faire disparaître en un rien de temps.

Ce n'est pas pour autant qu'elle rangea son épée à double tranchant. Tout en serrant les dents pour ne pas faire la peau à cette Headeyne, Adelia retint son souffle. Cette dernière proposa son aide mais Adelia n'était pas partante pour faire confiance à un être avec un ego disproportionné. Chaque personne avait une faille et Adelia se promit de le trouver sur cette femme. Elle plissa les yeux en se tournant vers Mike. Apparemment, le jeune homme était partant pour faire équipe. Il la connaissait et elle l'avait certainement aidé dans un autre contexte. Adelia soupira en levant les yeux au ciel.

« - Ah vraiment ? Je ne me sens pas impressionnée le moins du monde par tes paroles surdimensionné, si je sens le moindre entourloupe, tu goûteras à mon épée et te traquerais même quand je serais morte ! »

Sur ces mots, Adelia rangea son épée et pivota sur ses talons avant de s'éloigner.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 14:07


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




OUH LA LA ! Mais dans quelle galère mettais-je encore embarqué ? Je n’étais pas sur le territoire d’Haedeyne, elle était plus à l’Ouest d’habitude ?! Je ne désirais au départ que visiter le territoire qui faisait le prolongement de la forêt de Dendrelia. Une première compagne fée, peu aimable, mais à laquelle je commençais à m’habituer mais voilà qu’Haedeyne s’en mêlait.

Elles étaient douées toutes les deux et avaient en commun une forte personnalité : une fée, une sorcière noire égale des étincelles. Mais j’avais envie de m’amuser et voir ces deux-là se crêper le chignon m’amusait follement. Le voyage promettait d’être plein de rebondissements.

Alors qu’Adélia venait près de moi, Haedeyne nous proposa un lieu sûr pour la nuit. Nous nous regardions et Adélia, non sans un soupir, finit par accepter. La soirée allait être houleuse, du moins j’en avais l’impression. Nous arrivions dans une sorte de caverne au milieu des rochers. Elles partirent chacune de leur côté pour chasser et ma foi je me décidais à installer notre coin repas. C’était le monde à l’envers, les femmes à la chasse et l’homme aux fourneaux. J’amassais des pierres et fis un cercle. Quelques feuilles, quelques brindilles et je m’attelais à allumer un bon feu. Chose faite, je déposais trois ou quatre morceaux de bois trouvés dans la caverne et je sortis en chercher d’autres afin d’assumer la cuisson d’une part et nous maintenir de la chaleur un moment d’autre part.

Mes deux furies revinrent avec de la nourriture pour toute une escouade. Et ce fut à celle qui préparerait sa cuisine le plus rapidement. Elles mirent le tout à cuire et me mirent de côté. Je les observais, c’était comique. Mais ensuite, elles mangèrent chacune ce qu’elles avaient chassé ou récolté et moi je devais goûté aux deux. Je finis le ventre plus rempli qu’une outre. Elles s’en furent chacune de leur côté pour dormir et moi au milieu, je digérais.

La journée du lendemain m’inquiétait un peu avec ces deux-là.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 1769
Âge : 30
Emploi IRL Artiste Libre

Feuille de personnage
Profession : Saltimbanque-Espionne
Amis & Connaissances: Rulf- Cheryl - Tyler -Mike - Adélia
Âge : 29
avatar
Je suis maléfique
Haedeyne Drakkars

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Avr - 19:35




Sur ces actions venant et l’échange de paroles avec cette ADELIA, Je savais que cette petite peste ne m’avait pas en sympathie, elle me toisait comme si mon ego était surdimensionné et que de toute façon quoi que je dise ou fasse à ses yeux je suis un sorcier noir donc danger, (rires)Bref je sais de quoi je parle et de quoi je suis capable si elle voulait me juger ainsi et ben soit mais d’une part je m’en fous et de l’autre elle pense ce qu’elle veut, moi j’ai une vie à mener, pas la sienne.

Emmenant ses deux tourtereaux en lieu sûr, je tatonnais le terrain à la recherche des éléments pouvant nous apporter du positif… mais à chacun de mes mouvements cette petite furie essayait de faire mieux, chasse, dîner ou autre …  Elle m’amusait comme si une concurrence avait lieu, grand bien lui fasse, moi je ne fais que le strict minimum pour eux par égard pour MIKE mais franchement avoir une gamine à bord me donnait mal à la tête.

Après je peux comprendre qu’elle veut garder son rumsteck pour elle, mais qu’elle se le garde, j’ai ce qui me faut aussi…  La nuit venait il fallait dormir, mais je restais sur le qui vive au moindre bruit suspect mais je savais que ces deux là ne dormaient que d’un œil également et qu’Adélia avait toujours sur elle son épée à double tranchant et que Mike réagirait animalement parlant à tout danger.

La nuit se passa bien, ce qui me laissa un peu sceptique, vu leurs odeurs, je m’attendais à voir des harpies, des orcs ou bien des chasseurs d’âmes mais bon RIEN. ..De tout façon en me levant la première, suivit quelques quart d’heures des deux mioches qu’Adélia essaierait à percer ma faille mais je ne garantis pas les conséquences de ses actions à le tenter et que Mike se voudra neutre à bien faire les choses pour l’ambiance présente. Je les regardais alors et me levant je leur adressais les mots suivants :

« Bon vous deux, maintenant que cette nuit est passée, nos chemins se séparent ici, Mike mes respects et toi Adelia, grandis un peu  sur certaines choses et je suis sûre qu’au final tu en seras que plus forte… »

Je les laissais ainsi, et  continua ma route, l’odeur du sang commençait à s’estomper et il fallait absolument que je garde sa trace, j’avais perdu trop d’heures en cette nuit et il fallait que je les rattrape très vite.

by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 1 Mai - 8:09

On ne peut pas être tranquille



Adelia n'avait nulle confiance en cet être qui venait de les rejoindre. Elle se méfiait de toute personne de toute manière. Peu importe leurs origines, elle les mettait directement dans la partie à avoir à l'oeil et de suivre de très près. Elle songea qu'elle ne dormirait pas cette nuit, préférant garder un œil sur l'ennemie en leur compagnie. Elle allait devoir se méfier du territoire hostile de leur « invité ». pendant tout le trajet, Adelia jetait des coups d'oeil sur Haedeyne, suivant ses mouvements, gardant sa main sur l'anse de son épée à la moindre alerte. Elle se devait de protéger Mike, même si, ce dernier semblait la connaître. Un sorcier noir pouvait avoir deux facettes. Quand ils atteignirent ensemble le lieu annoncé, ils établirent un camp. Adelia fit semblant de s'éloigner dans son coin, mais elle fit échapper son esprit pour que ce dernier surveille de près Headeyne sans que cette dernière ne s'en rende compte. Mais étant une sorcière noire, cette dernière allaient finir par comprendre qu'elle faisait semblant de faire tous ces trucs étranges.

Adelia chassa après avoir remarqué que Headeyne ne comportait pas de réel danger. Elle avait fait glisser son esprit à travers les terres hostiles, pas une seule créature en vue. Sauf une horde d'orc au loin à plusieurs lieues de là, voir trois jours de marche encore. Elle souffla. À son retour au campement, elle fit sa propre nourriture, craignant que Headeyne ne l'empoissonne. Au coucher, elle restait sur ses gardes, les yeux clos, elle guettait la petite erreur de la part de la sorcière noire. Mais il ne se passa rien, la nuit défila sans encombre. Quand la journée, arriva, Headeyne partit comme convenu. Adelia souleva un sourcil sans comprendre puis eut un sourire en coin, Headeyne n'avait rien remarqué à son stratagème. La surveillance n'avait pas été captée, où peut-être que si... Elle se tourna vers Mike et ils reprirent ensemble leur chemin.

« Pourquoi cette idée soudaine de visiter le territoire hostile ? Tu cherches quelque chose en particulier ? Te faire tuer ? Une plante rare ? Parce que je ne suis pas guide du voyageur ! »
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2014

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Mai - 16:26


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Après une nuit somme toute très calme malgré mes deux « gardes du corps », vu que l’une comme l’autre n’arrivaient pas à admettre que je savais me défendre, le petit matin pointait son nez et il faisait agréablement beau.

Haedeyne nous quitta, je suppose qu’elle était à nouveau sur la piste d’un quelconque ennemi qu’elle devait à tout prix vaincre. Ce fut un soulagement car j’avais vraiment peur qu’elles s’étripent ces deux-là. N’empêche que je n’avais toujours pas vraiment cerné ma compagne blonde. Et lorsqu’elle se mit à me questionner, je fus surpris mais je répondis tranquillement.

- Je ne suis pas fou et je ne tiens pas à me faire tuer. Je suis venu en territoire hostile afin de voir comment était la vie de ce côté-ci et je ne pensais pas trouver Haedeyne sur notre chemin si c’est ce que tu veux savoir. Je n’ai pas dans l’idée non plus de trouver une plante rare car je pense l’avoir déjà trouver en ta personne.

Je la dévisageais et la regardais de la tête aux pieds, il faut reconnaître qu’elle a un très mauvais caractère mais il n’est pas égal à sa beauté, elle avait de belles formes, sa peau était très blanche mais hélas je ne l’avais pas encore vu sourire. J'étais sûr que son sourire devait être enjôleur et à faire fondre, mais Adélia ne voulait pas montrer cette face de sa personnalité.

- Je reconnais que tu es une très belle plante même ! Mais qui es-tu en réalité ? De quoi as-tu peur ? Tu es sans cesse sur la défensive et je suppose que tu as une raison. Quand à moi, ne t’inquiètes pas, je pense regagner mon chez moi et retrouver celle que j’aime, elle me manque et j’ai envie qu’elle me revoit vivant. Ce territoire ne doit pas se visiter à la légère et je te remercie d’avoir était présente. Serait-ce abuser de te demander de m’accompagner pour le retour ?

Je la regardais, elle semblait troublée, qu’avais-je encore fait ou dit ?










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
[LIBRE] On ne peut pas être tranquille [Mike & Haedeyne]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» On ne peut jamais être tranquille. [PV Noëlle]
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-