AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[LIBRE] On ne peut pas être tranquille [Mike & Haedeyne]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2


Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Mai - 16:26


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille




Après une nuit somme toute très calme malgré mes deux « gardes du corps », vu que l’une comme l’autre n’arrivaient pas à admettre que je savais me défendre, le petit matin pointait son nez et il faisait agréablement beau.

Haedeyne nous quitta, je suppose qu’elle était à nouveau sur la piste d’un quelconque ennemi qu’elle devait à tout prix vaincre. Ce fut un soulagement car j’avais vraiment peur qu’elles s’étripent ces deux-là. N’empêche que je n’avais toujours pas vraiment cerné ma compagne blonde. Et lorsqu’elle se mit à me questionner, je fus surpris mais je répondis tranquillement.

- Je ne suis pas fou et je ne tiens pas à me faire tuer. Je suis venu en territoire hostile afin de voir comment était la vie de ce côté-ci et je ne pensais pas trouver Haedeyne sur notre chemin si c’est ce que tu veux savoir. Je n’ai pas dans l’idée non plus de trouver une plante rare car je pense l’avoir déjà trouver en ta personne.

Je la dévisageais et la regardais de la tête aux pieds, il faut reconnaître qu’elle a un très mauvais caractère mais il n’est pas égal à sa beauté, elle avait de belles formes, sa peau était très blanche mais hélas je ne l’avais pas encore vu sourire. J'étais sûr que son sourire devait être enjôleur et à faire fondre, mais Adélia ne voulait pas montrer cette face de sa personnalité.

- Je reconnais que tu es une très belle plante même ! Mais qui es-tu en réalité ? De quoi as-tu peur ? Tu es sans cesse sur la défensive et je suppose que tu as une raison. Quand à moi, ne t’inquiètes pas, je pense regagner mon chez moi et retrouver celle que j’aime, elle me manque et j’ai envie qu’elle me revoit vivant. Ce territoire ne doit pas se visiter à la légère et je te remercie d’avoir était présente. Serait-ce abuser de te demander de m’accompagner pour le retour ?

Je la regardais, elle semblait troublée, qu’avais-je encore fait ou dit ?







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mer 25 Mai - 22:40

On ne peut pas être tranquille



Adelia posa sa main sur le pommeau de son épée en restant vigilante quoi qu'il arrive. Les terres hostiles n'étaient pas sa tasse de thé. Cependant, une petite bagarre lui ferait du bien, n'importe quoi, même des orcs. Elle tendit l'oreille pour écouter Mike, mais ne l'écouta pas vraiment. En fait, elle espérait fortement de se faire attaquer pour passer sa colère. Elle s'acharnerait sur des gobelins ou alors des elfes noirs pour changer. Leur trancher la tête, voir ces derniers souffrir, leur tête roulant sur le sol. Ces images gores la firent frissonner pendant quelques secondes. Elle eut un sourire sur les lèvres. Adelia tendit de nouveau l'oreille et adressa un regard noir au jeune métamorphe et eut une grimace. Son sourire passait s'effaça et elle reprit le chemin en marchant plus vite. Sentant même le rouge lui aux joues. Adelia n'était pas du genre à se plaindre et parler d'elle, pourtant, elle écoutait ce que Mike avait à dire.

Mike la rattrapa pour l'observer de plus près, remarquant certainement qu'elle rougissait. Elle détourna un instant le regard pour se reprendre et fronça les sourcils. Essayant de se calmer un peu.

« - Je suis une fée élevée dans une famille d'humain, mes parents adoptifs m'ont élevée comme leur fille ! Mon père adoptif est contre la magie, il m'a enseigné à le cacher et à avoir peur ! Je n'ai peur de rien, je suis juste le chemin qui fait que, tout le monde est à mettre dans le même sac ! Je n'ai jamais croisé de gobelin gentil ou de sorcier noir sympathique ! Pourtant, j'en connais, mais je me méfie toujours ! Moi, personne ne m'attend, je suis toujours sur les routes, je me vois mal partager ma vie avec quelqu'un, avoir un chez-soi n'est pas dans mes habitudes ! »

Elle accéléra le pas sans se retourner. En fin de journée, elle répondit à la question de Mike pour le raccompagner tout en faisant un feu de camp et cuire quelques perdrix qui lui restaient.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Mai - 18:56
Mike Richard a écrit:


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Je n’avais pas rêvé, je venais de voir Adélia sourire ? Elle était encore plus belle ainsi mais le regard noir qu’elle me jeta me fit comprendre que ce sourire ne m’était pas adressé. Elle se mit à marcher plus vite et je devais courir pour la rattraper, je voulais la voir et .... Mais rougissait-elle ? Suis-je le seul à avoir oser lui dire qu’elle était belle ! Mais les autres devaient être aveugles ! Elle se ressaisit et me dit d’un bloc qu’elle était née fée mais avait été élevée par un couple d’humain pour qui la magie n’était pas envisageable et qu’il fallait en avoir peur. Elle me dit n’avoir jamais vu de gobelin ou de sorcier noir sympathique et elle mettait tout le monde dans le même sac. Elle m’avoua que personne ne l’attendait, qu’elle était toujours sur les routes et qu’elle n’envisageait même  pas l’éventualité d’une vie de couple. Et elle accéléra à nouveau le pas, je n’allais pas sans cesse lui courir après. Le soir venu, autour de notre feu de camp, elle accepta de me raccompagner.

- Ma mère aussi est une fée mais elle a épousé un humain et elle a été bannie de la communauté. Son amour était le plus fort et mes parents sont toujours très heureux ensemble. Aujourd’hui, ils ont fait la paix avec la communauté des fées et je viens seulement de faire la connaissance de mes grands-parents. Ma mère a toujours fait de la magie et lorsqu’elle s’est rendue compte que j’étais un métamorphe, elle ne m’a pas rejeté et m’a appris à me connaître.

Je la regardais et je fus surpris qu’elle soit attentive à mon passé, à ma vie de famille et elle n’avait pas sourcillé lorsque j’admis être un métamorphe.

- Tu dis que tu n’es pas faite pour partager ta vie avec quelqu’un et je me dis qu’il n’y a pas si longtemps je disais la même chose mais ma première aventure n’était pas la bonne malgré que j’en fus persuadé pendant trois mois. Et puis j’ai rencontré Mack et là j’ai compris ce que voulait dire aimer. D’ailleurs tu es partie de la fête de Jeyd juste comme je déclenchais un esclandre.  Un jour un homme prendra ton cœur et tu ne pourras pas lutter et tu comprendras ce dont je parle. Tu es très belle et encore plus quand tu souris.

J’espérais que je ne l’avais pas brusquée et qu’elle allait rester avec moi, au moins le temps de ce trajet.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Dim 29 Mai - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 28 Mai - 0:21

On ne peut pas être tranquille



Adelia avait du mal à se projeter dans une vie avec une bonne situation. Pour elle la vie se résumait à la chasse, à l'aventure et au voyage. Elle songea à sa mère adoptive, qui était servante et son père, qui était forgeron. Ses frères seraient eux aussi des forgerons. Son cadet voulait lui ressembler, d'ailleurs, il avait déjà été en danger. Non, la vie en couple lui faisait bien trop peur, elle préférait maintes fois combattre un dragon à mains nues que cela. Adelia souffla sans rien dire pour le moment, préférant jeter quelques coups d'œil à Mike qui marchait près d'elle. Ce dernier lui parlait de sa compagne, de sa famille.

Adelia leva les yeux au ciel à la dernière phrase prononcée par Mike puis ferma les yeux en grimaçant. Une branche se cassa au loin d'eux et elle les ouvrit tout grands en brandissant son arme. Elle repoussa Mike derrière elle et le sol se mit à trembler sur des pas. Une horde d'orcs se dirigeaient droit sur eux. Des haches, des marteaux plus gros qu'une tête se tenaient au-dessus de leur tête. Leurs grognements étaient sinistres au poing qu'Adelia serra les dents. Elle courut, se laissa glisser sous les jambes d'une des créatures et lui coupa ses parties. En une roulade, elle arriva derrière et lui assena le coup de grâce dans le dos. L'orc s'écroula au sol dans un bruit sourd, et il en restait encore une dizaine qui arrivait.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mai - 18:19
Mike Richard a écrit:


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Et voilà c’était reparti, cette nana ne savait pas ce que voulait dire rester tranquille, ne pas provoquer ! NON, elle rentrait dans le lard de tout ce qui se trouvait alentours. Ces orcs auraient mieux fait de passer leur chemin ou envoyer un éclaireur mais non ils n’avaient pas assez de cervelle pour cela.

Bref ma compagne me repoussa derrière elle et se mit à brandir son arme. Mais qu’avaient donc les femmes-guerriers à me prendre pour un gentil petit innocent. Cette fois je ne comptais pas me laisser dorloter comme un bébé.

Adélia courut et glissa sous l’un des orcs non sans le massacrer en passant et elle l’acheva d’un coup dans le dos. Alors qu’il s’écroulait dans un bruit sourd, elle se retourna et en vit une dizaine arriver. Transformé en loup je me mis à ses côtés, je lui arrivais à hauteur d’épaule et en me voyant elle eut un cri de frayeur et je me mis à lui parler ;

- C’est moi Mike, tu vois que je ne mérites pas ta compassion, et maintenant, si tu ne me tues pas je vais te montrer comment un homme demi-fée se défend.

Je fonçais sur les orcs les déchiquetant en passant et jetant leurs restes aux pieds d’Adélia qui ne pouvait que constater qu’ils étaient tous morts. Lorsque plus aucun orcs ne se fit sentir, je revins vers ma compagne et lui demanda de se retourner, mes habits étaient à ses pieds. Vexée elle me demanda pourquoi et dit qu’elle ne le ferait pas, qu’elle n’avait pas à lui obéir.

- C’est toi qui l’auras voulu !

Je me transformais à nouveau en humain et je lui apparut totalement nu. Cette fois elle se retourna mais elle avait rougi jusqu’aux oreilles.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 1 Juin - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 31 Mai - 17:17

On ne peut pas être tranquille



Adelia se défoulait sur les orcs qui faisaient trois fois sa taille. Mais ils n'étaient pas s'y futés que cela. À vrai dire, en quelques coups d'épée, ils étaient déjà au sol, baignant dans leur sang. Elle regretta qu'il n'y en ait pas d'autre servi sur un plateau. Qui plus est, un loup géant se présenta. Surpris, Adelia se recula de quelques pas. Quand Mike lui transmit qu'il était son compagnon d'aventure, elle se calma. Mike s'était senti obligé de lui venir en aide. Changé en loup géant, ce dernier s'amusait à trancher des têtes. Adelia essuya sa lame avant de la planter dans le cœur d'un dernier orc. Elle ferma les yeux et souffla un sourire satisfait sur les lèvres.

Elle contempla les orcs, allongés les uns sur les autres, dans des râles de douleurs. Ils allaient pourrir ici. Adelia rangea son épée dans le fourreau et se tourna vers Mike. Teigneuse, Adelia refusa de se détourner de ce dernier qui lui demandait de se retourner. En croisant les bras, elle le défia du regard. Il finit par devenir ombre puis redevint Mike, nu comme un ver. Adelia détourna le regard, les joues en feu. Enragé, elle s'éloigna à grand pas, ne prenant pas la peine de remarquer si Mike la suivait ou pas.

« - Continuons, on ne va pas coucher près des orcs, l'odeur de décomposition risquerait de te plaire ! »

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Juin - 10:54
Mike Richard a écrit:


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Adélia n’avait pas vraiment apprécié mon aide mais j’en avais assez qu’elle se prenne pour la meilleure et qu’elle se croit au dessus de tout. Elle ne voyait pas autre chose que le combat, en défense mais surtout le déclencher. Si nous n’avions pas bougé, ils seraient passés à côté de nous sans même nous voir mais non, elle ne savait pas faire. Alors qu’elle proposait de continuer pendant que je finissais de m’habiller, elle m’envoya une pique pensant que l’odeur de décomposition pouvait plaire au loup que j’étais.

- Arrête de bouder et de faire ta vexée. Si l’on me demande pour défendre des villages et remettre de l’ordre ce n’est pas pour mon gentil côté humain.... Bon OK ! J’aurai pu te dire que j’étais un métamorphe et que je me transforme surtout en loup mais ce n’est pas une raison pour croire que cette odeur, ne serait-ce que du sang et de la mort, puisse me plaire. Ne sois pas rancunière..... mais sais-tu que tu as tendance à materner ceux qui voyagent avec toi ? Pour quelqu’un qui ne veut pas fonder une famille, tu en as pourtant toutes les qualités.

Je la suivais en disant cela et j’avoue qu’elle allait d’un bon pas. J’avais envie de me transformer juste pour le plaisir de lui faire peur....mais elle était assez vexée et je ne le fis pas. J’espère juste qu’elle allait bientôt s’arrêter et que nous allions enfin nous reposer. En fait, elle avait compris que je n'avais pas vraiment besoin d'aide pour me défendre mais mon sens de l'orientation laisser à désirer et j'avais besoin d'elle pour me ramener en terrain connu.










Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Sam 4 Juin - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 3 Juin - 11:51

On ne peut pas être tranquille



Il était temps de raccompagner cet énergumène chez lui auprès des siens. Après tout, elle ne voulait pas se le trimbaler toute la semaine. Adelia lui jeta un regard en coin alors qu'il se défendait sur ce qu'elle vînt de dire. Elle retint un soupir et marmonna dans sa barbe en regarder les cimes des arbres. Les terres hostiles semblaient tout à coup silencieuses et cela l'inquiétait un peu. Pourtant, elle n'en fit rien, dans quelques lieues, ils arriveraient à la frontière et passeraient tranquillement en terre des hommes. En tout cas, c'était le bon chemin, du moins, Adelia l'espérait. Plus ils avançaient et plus la brume s'épaississait. Adelia était déjà passé dans cette partie-là des terres hostile avec Tyler, le sorcier noir. Une brume opaque qui vous fait voir ce qui n'est pas là, elle avait vu son jeune frère se faire tuer ici, mais en fait, il dormait paisiblement à la maison. Puis elle avait failli tuer Tyler à coup d'épée. C'était dangereux de passer par là, mais Adelia voulait faire vite.

Chaque branche lui faisait penser à une personne. Elle frissonna en entendant son prénom dans le lointain. La voix de son jeune frère qui n'était pas là. Elle se tourna vers Mike qui semblait hypnotisé par quelque chose.

« - Ne prends pas en compte ce que tu vois, ce n'est pas réel ! C'est une brume étrange qui montrera les tiens morts ou en train de se faire enlever, ce n'est pas réel ! Et s'il te plaît, ne m'embroche pas avec tes crocs ! »

Mike grogna sans s'en rendre compte et Adelia brandit son épée avant de l'arrêter d'un geste. Réalisant qu'elle n'aurait pas dû le faire passer par là. Elle le secoua pour le faire tourner vers elle.

« - Ce n'est pas réel, il n'arrive rien à ta famille ! »

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Juin - 17:46
Mike Richard a écrit:


Feat Adélia

On ne peut pas être tranquille



Adélia décida de me raccompagner chez moi et me dit de la suivre. Elle prit toutefois un drôle de chemin mais bon elle avait l’air de savoir où elle allait contrairement à moi qui était paumé. Mis à part ma forêt où j’étais imbattable pour me diriger, j’avoue qu’en pays inconnu ce n’était pas ça. Soudain un brouillard opaque nous enveloppa et il devint difficile d’avancer. Je voyais des ronces devant nous et Mack était prisonnière, elle pleurait. Je réfléchissais comment aller la délivrer lorsque la voix d’Adélia parvint jusqu’à moi. Elle me disait de ne pas regarder que ce n’était pas réel mais soudain je vis ma mère et mes sœurs, prisonnières elles aussi. Je devais les secourir quoiqu’Adélia puisse dire, je me transformais malgré moi et émit un grognement à son encontre et elle me brandit aussitôt son épée sous la gorge et qui me permit de revenir à l’instant présent et de l’entendre à nouveau « - Ce n'est pas réel, il n'arrive rien à ta famille ! ».

Mon instinct de loup me dit que nous devions nous sortir de là au plus vite. Ma transformation complète, je demandais à Adélia de ramasser mes affaires et de monter sur mon dos. Elle peina un peu vu ma hauteur, malgré que je me baissais, mais fini par y arriver tenant toutes nos affaires dans ses bras. Je fis comprendre aux chevaux de me suivre au galop et je démarrais d’un bond. Je sentis ma cavalière s’agripper dans mes poils et je fonçais jusqu’à ne plus voir ce brouillard. Je la fis descendre et lui demanda de me donner mes affaires et se retourner, ce qu’elle fit cette fois. Pendant que je m’habillais, je la questionnais :

- C’était quoi cette chose ? Pourquoi ai-je vu celles que j’aime en danger ? Es-tu sûre que ce n’était pas réel ? Où sommes nous à présent ?

Les chevaux arrivaient à leur tour et je les attrapais afin de les rassurer. Le cauchemar était fini ! Je regardais ma compagne et j’attendais des réponses.











Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 17 Juin - 16:56

On ne peut pas être tranquille



Adelia essayait de persuader Mike que tout ce qu'il voyait été faux. Cependant, ce dernier se changea en loup et grogna. Il allait finir par l'attaquer à un moment ou à un autre. Elle fronça les sourcils et le repoussa. Lui expliquant les effets, comme une plante venimeuse qui tenterait de les droguer et de leur faire croire que tout le monde qu'il connaissait était en grand danger. Adelia entendit encore dans le lointain la voix de son jeune frère, Lysandre, l'implorer de venir le chercher. Elle ferma un instant les yeux, et dire qu'aucune magie ne peut estomper ce genre de phénomène. Elle frissonna et repoussa encore Mike qui grognait de plus belle, se demandant bien ce qu'il pouvait voir ou ressentir en ce moment.

Adelia ramassa en hâte les affaires de Mike et monta sur son dos avec quelques difficultés. Ils s'éloignèrent au pas de courses de la forêt maudite sans demander leur reste. Une fois de l'autre côté et à proximité du pont, Mike enfila de nouveau ses affaires et se tourna vers Adelia l'air étonné de ce qu'il venait de vivre.

« - C'est la forêt des brumes, elle est maudites, aucune magie ne peut l'estomper ! Elle nous fait voir des choses ou des personnes qu'on aime et si on est accompagné, on finit par s'entre-tuer ! C'est le chemin le plus court pour arriver jusqu'en terre des Hommes, après ce pont, nous traverserons enfin la frontière ! »

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Juin - 16:43


On ne peut pas être tranquille
Feat Adélia



Adélia me donna des réponses et je me rendis compte qu’en réalité elle savait pertinemment dans quel guêpier elle nous avait mis. Je me mis en colère après elle comme on fâche un enfant qui a fait une bêtise.

- Mais tu es totalement inconsciente ? Chemin le plus court ou pas, ce n’était pas une raison pour nous mettre dans une pareille situation ! Si tu ne veux pas de ma compagnie, fallait le dire ! Sais-tu que j’aurai pu te tuer ? Voir te réduire en mille morceaux ? Tu as de la chance que ma forme loup ne soit pas totalement réceptive à ce genre de magie car actuellement tu ne serais même plus là pour me donner tes explications !


J’étais vraiment en colère, jamais on ne m’avait encore fait un coup pareil. Cette fille était vraiment tordue et j’avais plus envie de lui donner une bonne leçon qu’autre chose. Je ne savais même pas si je devais continuer à la suivre.

- Es-tu sûre qu’après ce pont il n’y ait pas d’autres monstres qui ne demandent qu’à nous tuer ? Ou nous rendre fous ? Ou je ne sais quoi d’autre de dangereux, ou que tu déclencherais, pourrait m’arriver car tout à l’heure, tu savais ce qui allait se passer et tu n’as pas hésité à m’entraîner qu’en même !


Elle me regardait et semblait regretter derrière son air renfrogné. Je ne savais plus quoi faire.

- Soit, je continue à te suivre mais saches que j’ai une famille que j’ai envie de revoir et qui a envie de me revoir VIVANT ! Alors jolie poupée, maintenant il va falloir apprendre à t’expliquer et me prévenir si tu as encore dans l’idée de nous envoyer dans un guet-apens ou un piège mortel !


Je peinais à calmer ma colère non pas parce que ces choses auraient pu me détruire mais parce que j’aurai pu la tuer ELLE. Ne se rendait-elle pas compte qu’elle commençait à compter pour moi plus qu’une compagne de route ? Et Mack m’en voudrait si je laissais tuer quelqu’un en ma compagnie et pire si le tueur c’était moi !

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Jeu 4 Aoû - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 11 Juil - 23:32

On ne peut pas être tranquille



Adelia jeta un coup d’œil à la brume qui était encore derrière eux. Elle soupira avant de reprendre son attention sur le pont non loin d'eux. Mike ne semblait pas être de son avis, pourtant ils étaient encore en vie. Elle l'observa un sourcil levé et croisa les bras sur sa poitrine.

« - J'ai pris un risque et j'en suis consciente ! Mais avoue que cela a été bien plus rapide ? Tu vois tu ne m'as rien fait tu as pris l’initiative de me prendre sur ton dos ! Et non, après ce pont il y a bien une frontière, celle des hommes ! Si une autre créature s'y cache on le sera très vite en le traversant ! »

Adelia décroisa ses bras et observa un instant Mike avant de se tourner de nouveau vers le pont. Sur ces mots, elle sortit son épée et se dirigea vers le pont en espérant ne pas croiser un troll des montagnes ou des gobelins. Une fois devant le pont, Adelia attendit un instant, retint son souffle puis commença à traverser. Une fois au milieu un ogre surgit alors.

@ pyphi(lia)


désolé des fautes !
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 17:20


On ne peut pas être tranquille
Feat Adélia



Cette folle d’Adélia, malgré ma colère,  ne voyait au final que le côté rapide de son acte. Elle reconnaissait avoir pris des risques mais elle restait inconsciente, du moins pour moi. Elle m’affirma cependant que juste après le pont il y avait bien une frontière, celle des hommes.

- La frontière des hommes ? Ne peux-tu être plus précise ? De quel côté Ad’Lucem, Dendrelia et de quelle créature sommes-nous encore les proies ? Huuummm !

Et la voilà repartie, arme à la main toujours prête à se battre. Un ogre eut la mauvaise idée d’arriver à ce moment-là et je ne vous explique même pas ce qui lui arriva. Mais j’entendis un battement d’ailes bien connu, je relevais la tête et je vis OPHÉA, la dragonne de Cheryl. Adélia avait dégainé mais je mis ma main sur son épée.

- NON ! Tu ne la touches pas, c’est Ophéa, l’amie de Cheryl et je pense qu’elle te tuerait si tu n’effleures qu’une écaille de cette bête. D’ailleurs je pense que nos chemins se séparent ici, je repars avec elle, chez moi. Nous ne serons pas de proches amis mais je pense que nous pourrons être à nouveau compagnons de route....si toutefois tu me préviens de tes actes. Adieu belle Adélia.

Je montais sur le dos d’Ophéa et je lui demandais de me ramener chez moi, dans ma tendre forêt auprès de tous ceux que j’aimais. Ce fut une drôle d’aventure mais je pense rester chez moi un petit moment.

FIN
by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2209

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 14:22


ARCHIVAGE DES RPS


Votre RP est terminé, il est donc ARCHIVÉ
Merci d'en faire un résumé : ça prend 5 minutes mêmes pas ! > LIEN <



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
[LIBRE] On ne peut pas être tranquille [Mike & Haedeyne]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» On ne peut jamais être tranquille. [PV Noëlle]
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-