AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le revers de la médaille (Feat Cara)
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mer 19 Aoû - 18:25
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Le temps est au beau fixe et je n'avais pas de truands à remettre à leurs places. Je n'avais rien à faire et je me demandais comment cela était possible. Je sortais alors de chez moi avec un large sourire sur les lèvres, cela faisait un moment que je voulais me trouver des meubles et je connaissais un marchand, un vieil ami à Raha'Na. J'aurais très bien pu les voler mais c'était justement l'occasion de lui passer le bonjour. C'était une vieil homme, un sorcier pourpre qui avait préféré s'isolait dans une village escarpé et troglodyte que de devenir un tueur sans pitié. Il m'avait aidé quand j'en avais eu besoin, c'était un peu comme mon grand père, une des seuls personnes sur ce monde à me comprendre un peu. Je prenais Thunder, mon étalon noir, et nous téléportaient dans la plaine avoisinante de la ville. Alors que je croyais galoper tranquille, j'entendis des bruits, des cris et des pleurs. La région était plutôt réputée calme, j'étais surpris mais également assez curieux, je n'allais pas passé à côté d'une telle occasion de me battre.

Je tirais sur la bride de Thunder et lui fis faire un demi-tour serré. Une petite caresse sur sa crinière et il était repartis au galop en direction des bruits. Une fois sur place, je vis un convoi, un carrosse et quelques gardes qui étaient attaqués par des créatures. Je tuais alors les créatures en leur envoyant de puissantes boules de plasmas. Les marchants me remerciaient et je les laissais repartir. Bon d'accord, ils n'avaient pas toute leurs cargaisons mais cela, ils ne le savent pas encore. Je téléporte mes gains chez moi mais reste dans cette plaine non loin de Raha'Na. J'écoutais un bruit dans l'épaisse forêt. On m'observait. J'observais autour de moi mais ne voyait personne. Trouvant cela insupportable, je descendais de Thunder et interpellais l'inconnu.

Montres - toi !

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Aoû - 22:25
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Ennuyant... Redondant... Gonflant...
Un bâillement plus tard, Cara balança les pages inintéressantes de primes... Au plus ça allait au plus ce monde était d'un ennui mortel, il faudrait qu'elle rapporte ça à son père, il trouverait certainement de quoi faire du remue ménage dans ce monde de paix et d'amour...
Même l'auberge était devenue calme... Trop calme.
Et le regard noir que lui lança Jorg lorsqu'elle avait balancé ces quelques feuilles rejoindre le sol de son antre lui prouvait bien que c'était très calme, à la limite du pacifisme.
Le jeune savait pertinemment que Cara serait capable de le brûler vif pour ce simple geste et pourtant elle ne lui en tenu pas rigueur, sûrement parce qu'elle était en proie à une flemme sans nom et à un désintérêt d'un nouvel ordre.

Son regard se perdit dans l'auberge, des ivrognes, des mercenaires, des mercenaires ivrognes et des gueuses, à ça c'est pas ce qui manquait dans le coin, les filles de joie se multipliaient, partout.. Partout ?
Cara trouva subitement un certain intérêt aux prostituées, elles étaient partout, et savaient tout de surcroît. En terme de ragot, on ne pouvait pas mieux trouver qu'elles, à défaut d'être de simple trou à remplir pour une nuit, elles étaient utiles pour les bonnes affaires.
D'un coup d'oeil, elle invita l'une des demoiselles à la rejoindre, loin d'être inconnue au bataillon, Flore feinta de se perdre dans la contemplation d'un verre gentiment offert par la jeune Frost.

-Que me veux-tu Frost ?

Loin d'être de grande amie, Cara adorait la froideur qui courrait dans les mots de Flore. Elle aimait cette haine indomptable qui coulait dans ses veines comme un poison puissant et ce, sans raison.
Amusée, elle lui répondit qu'elle voulait mettre la main sur un contrat intéressant et rapidement, après de moult insulte, et une dispute humiliante pour la catin, Cara obtint gain de cause.
Ses yeux roulèrent passionnément sur le papier... Enfin une offre alléchante à la hauteur de ses attentes.

Raha'Na, c'était là qu'il se cachait depuis un bout de temps, Cara avait mis des semaines à mettre la main sur ce garçon, et maintenant il était juste là, entre ses griffes acérées, elle n'avait plus qu'à refermer le piège sur le blondinet... Mais pas avant d'avoir torturé un peu l'esprit de ce fuyard.
C'est à ce moment même que sa voix s'éleva, traduisant tout son agacement.

Enfin, Cara avait failli perdre patience. Se laissant tomber au sol avec la souplesse d'une princesse, ses pieds touchèrent délicatement le sol, merci qui ? Merci la magie !
Elle n'était pas si loin de sa cible, vraiment pas loin, Tyler se tenait moins de deux mètres d'elle qui bâillait aux corneilles.

-Enfin... Je pensais que tu ne me remarquerais jamais, j'ai failli m'ennuyer.

Sa nonchalance était agaçante, certainement plus que son regard discret sur vos épaules... Vif ou mort, c'était bien ça les conditions de contrat ?




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Dim 20 Sep - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 30 Aoû - 11:41
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Une voix parvenait à moi, une voix de jeune femme. Je fus surpris de voir un être si jeune, si fragile et pourtant ma magie ne me trompait pas, il s'agissait bien d'une des nôtres, enfin même si je fais plus parti de ce peuple à présent. Je la détaillais du regard, elle n'avait pas la carrure d'un sorcier noir et je trouvais cela à la limite du pathétique. Elle semblait vouer une colère envers moi que je ne comprenais. Certes, je n'avais pas que des amis dans ce monde, mais elle semblait vraiment dans une sombre colère, voulait-elle me tuer ? Je crois que je le saurais bien assez tôt. Elle me cherchait vraisemblablement étant donné la phrase qu'elle venait de me rétorquer. J'hésitais entre rire et lui briser la nuque, finalement je riais. S'ennuyer dans ce monde, n'avait-elle rien d'autres à faire que cela, espionner les gens, et puis si elle voulait que je la vois, elle n'avait qu'à venir directement à ma rencontre.

Que de mystères qui planait. Je sentais une certaine force qui se dégageait de son corps, une sorte d'aura que l'on ressent entre nous. N'étant pas très bavard d'habituel, j'étais vraiment intrigué par sa venue ici, ses intentions également, je voyais dans son regard, qu'elle ne voulait pas faire la causette. J'étais même assez perplexe entre le fait de la combattre et de parler après. Je soupirais et finalement, après lui avoir jeter un regard noir dans le profond des yeux, je l'interpellais.

- Que veux-tu de moi ? Pourquoi es-tu ici  et qui es-tu ?

Ma mâchoire se serrait et déjà je sentais de l'énergie se formait au fond de mes mains. Je prenais une inspiration et attendais qu'elle réponde à mes questions avant de savoir quel comportement adoptait à son égard. J'étais sur le qui vive et était paré à toute situation.

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Aoû - 13:01
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Son regard, qui ressemblait à une étendue d'eau bien trop pure, la toisa longuement. Surpris ? A coup sûr et il n'était pas au bout de ses surprises avec Cara pour camarade de route.
Peut-être qu'il s'était attendu à une tout autre chose, qu'il imaginait un homme mesurant dans les deux mètres et dont les muscles saillants en ferait même trembler les murs.
Si il s'attendait à voir une brute, alors il avait aussi de quoi être déçu, mais on ne pouvait pas dire que Cara était là pour s'occuper de son opinion, certainement erroné, sur sa modeste personne.
La plupart des sorciers étaient bien plus imposants que Cara, c'est vrai qu'elle n'était pas taillée comme une armoire, mais il ne fallait pas la sous-estimer non plus, si elle n'avait pas de force brute elle avait la plus redoutable des armes... Un foutu cerveau.
Chose dont la plupart des mercenaires étaient parfaitement démunis, c'est pour ça qu'on les croise souvent en bande, à plusieurs ils peuvent rivaliser face à un seul et même cerveau, seul, ils ne valent pas plus qu'un cheval enragé lancé au grand galop prêt à fondre sur ses proies, encore que les chevaux ne sont pas complètement stupides...
Et c'était sûrement aussi la raison pour laquelle Tyler était toujours en vie, les plus courageux, ou plutôt les plus inconscient et vantards, s'étaient jeté à sa poursuite sans y réfléchir à deux fois, même y réfléchir une fois était la fois de trop pour leur faible cervelle.
Conclusion, gardez votre force brute pour les brute en question, Cara préférait largement être du côté des vainqueurs.
Son rire résonna au cœur des bois, faisant s'envoler quelques oiseaux par ci par là, attirant le regard de la brunette vers l'horizon. Ils n'étaient toujours pas seuls... Elle douta un instant des origines de Tyler, ne lui avait-on jamais appris à surveiller ses arrières ? Il avait déjà mis un temps infini à se rendre compte de la présence de Cara, soit elle était trop discrète, soit il était vraiment inconscient... Les demi-cerveaux seraient-ils plus nombreux qu'on le suspectait ?
Il lui lança un regard noir qu'elle trouva parfaitement approprié à la situation, alors il n'avait pas complètement oublié les Ténèbres ?
Elle haussa un sourcil, ça faisait de question pour une seule personne et d'un seul coup... Cara détestait les questions, sous prétexte qu'on est le premier à en poser on estime être en droit d'obtenir les réponses et c'était quelque chose qu'elle avait toujours trouvé particulièrement stupide mais aussi irritant, les gens sont en droit de demander, les autres sont en droit de répondre, mais ils n'y sont pas contraints. Qu'importe le refrain restait le même, un nom, une raison, et un égo surdimensionné.
Parfois Cara allait à l'encontre des gens sans aucune raison, la curiosité, l'ennui...
Tyler était tendu, il faisait appel à sa magie qui chatouillait fébrilement les narines de Cara, visiblement il se méfiait et se tenait prêt à lui sauter à la gorge.
Elle chercha vraiment une raison à cette provocation explicitement implicite. Pour elle, c'était évident, d'un point de vue extérieur, ça n'avait rien d'une provocation.
Son air se fit parfaitement innocent, elle avait déjà l'image d'une sainte, alors ce n'était pas bien difficile de paraître d'autant plus sage qu'une image.
Un sourire charmeur trouva refuge aux creux de ses lèvres, et son regard de la couleur aussi pure que les émeraudes, brilla d'une malice qui lui était familière.

-Hmm... Ce que je veux de toi ? Pas grand chose à vrai dire... Juste ta tête, pensa-t-elle... Je suis ici pour te trouver au cas où tu ne l'ai pas encore compris... Et mon identité n'a pas d'importance, tu devrais plutôt t’inquiéter de l'identité des yeux indiscrets posés sur tes épaules..

Ce n'était qu'un souffle léger, et amical. Elle se mit à tourner nonchalamment autour de lui, légère et fluette comme la jeune fille qu'elle était...
Oh que oui elle avait l'air fragile, mais cette parade était mise en œuvre dans le seul but de mettre la main sur ce qui se dissimulait non loin. Tapi dans l'ombre, il attendait pour fondre sur sa proie, Cara croisait les doigts pour que ce ne soit pas cet idiot de Tanguy...
On ne pouvait pas dire que Cara le portait dans son cœur, il était collant, et s'était entiché d'elle. Mais en prime, ils avaient quelques affaires à régler et ce n'était pas le moment de les régler, pas maintenant.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Dim 20 Sep - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Ven 4 Sep - 17:12
Si jamais je mets vraiment trop longtemps, n'hésites pas à me rappeler à l'ordre Very Happy


Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Je n'étais pas plus avancer quant aux intentions de Cara et je dois bien dire que je pensais sérieusement que je perdais mon temps. Cependant, tous les mystères qui planait autour d'elle me poussait à en savoir plus. Je la regardais en penchant légèrement la tête, que se cachait-il derrière ce regard, derrière cette femme si frêle et pourtant d'une puissante que je ressentais. Elle tournait autour de moi comme un prédateur autour de sa proie, je levais les sourcils et ne bougeait comme attendant au fond de moi qu'elle passe à l'acte ou qu'elle continue son chemin. Je trouvais le "jeu" amusant et commençais à me décontracter. Elle semblait porter son attention sur quelqu'un qui se trouverait dans mon dos. Je croyais que c'était un stratagème pour me mettre au sol à la première occasion, je ne faisais pas attention à ses remarques mais ne sentant plus sa présence autour de moi, je me retournais d'un mouvement bref et rapide. Des créatures et deux sorciers noirs. Ils voulaient vraisemblablement se battre. D'un claquement de main, les créatures partirent en poussière. Ce n'étaient que des novices, que croyaient-ils ? Je vus très vif sur l'action et prenais Cara de court, lui prouvant qu'elle n'était pas la seul à avoir ses secrets. Je faisais un léger sourire une fois qu'ils furent hors d'état de nuire et je les téléportais loin.

En quelques minutes seulement, j'avais fait des preuves de sorts bien plus puissants qu'un simple sorcier n'en serait capable. La magie blanche a toujours été plus puissante que la magie noire et j'avais fait l'expérience que les deux couplées étaient encore bien plus puissantes, j'en avais marre de jouer au chat et à la souris, alors d'un geste, je bloquais Cara, ses gestes étaient figés et je me plaçais en face d'elle. Je sentais une puissante aura se dégageait d'elle, elle luttait contre ma magie mais le fait que je n'étais pas un sorcier noir mais un sorcier gris me procurait quelques avantages. Je la regardais dans les yeux et prenais d'un main son menton.

- Tu m'intrigues, quelles sont tes intentions ? Me tuer, tu n'es pas si stupide ? Parles ou passes ton chemin.

Je relâchais l'étreinte, prêt à m'éclipser si besoin.


(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Sep - 11:44
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Évidemment qu'il ne l'avait pas crue, évidemment qu'il cherchait à lire à travers sa personne et évidemment elle avait eu raison.
Loin d'être dans l'erreur même, deux sorciers noirs se dissimulaient, tapis dans l'ombre. D'un claquement de langue, Cara leur fit part de son agacement, au même moment ces salauds se décidèrent à sortir de leur cachette, et accompagnés en plus ça. A peine apparue que déjà les créatures invoquées disparaissaient, à la surprise générale, Tyler s'était occupé de ces choses comme si il avait fait ça toute sa vie...
Le prix qui pesait sur sa tête comme une épée de Damoclès commença à prendre son sens aux yeux de Cara, même si elle avait trouvé la somme excessive en premier lieu, maintenant elle la trouvait parfaitement naturelle.
C'était donc vrai. Le garçon contrôlait aussi bien magie noire que blanche, Cara soupira, toujours autant agacée, il voulait en foutre plein la vue, à sa guise.
Cara n'allait pas s'en plaindre, si il voulait faire tout le sale boulot, qu'il s'en charge, quelques maléfices jetés par ci par là quand elle était la cible des attaques, et voilà qu'il ne restait plus rien des deux insolents qui avaient osé s'en prendre à Tyler.
Des demi-cerveaux encore à coup sûr... Cara ne fonçait jamais tête baissée, il fallait d'abord qu'elle analyse, qu'elle obtienne les clés du secret de la réussite de sa cible ou plutôt de la faillite des autres chasseurs de primes. Et avec lui, elle avait bien fait.
Si les gens avaient du mal à reconnaître Cara, à cause de son image de petite fille trop parfaite, ils revenaient généralement sur leur jugement trop hâtif, après qu'elle ait montré de quoi elle était capable. Cara savait en principe quoi faire de ses deux mains, même si à ce moment précis, ces dernières étaient figées tout contre son corps. Et c'était sacrément frustrant d'être paralysée de la tête au pieds, si il pensait la faire coopérer comme ça, il se foutait le doigt dans l’œil.
Son regard azur vint trouver les pupilles d'émeraudes de la jeune fille qui sentait sa mâchoire se tendre sous la frustration. Étaient-ils vraiment obligés d'en arriver là ?
Et ses paroles n'eurent qu'un effet amplement désiré, alors il passait aux aveux ? Cara savait qu'elle intriguait, elle intriguait tout le monde. Mais rares étaient ceux qui le lui disaient de but en blanc.
Elle attirait les regards même quand elle était assise dans le coin le plus sombre d'une auberge, elle surprenait quand elle ouvrait la bouche et même lorsqu'elle agissait on en restait pantois. Tyler ne dérogeait pas à la règle.
Sentant la magie lui rendre sa liberté, Cara secoua légèrement ses poignets sentant la magie qui disparaissait lui courir les bras.
Se décontractant légèrement, Cara porta son attention sur un buisson de baie. Elle n'avait pas spécialement peur de Tyler, elle savait ce qu'il valait, mais lui ne savait rien de Cara... Elle avait l'avantage du mystère. Elle restait une image floue pour lui, alors que peu à peu, elle apprenait à le connaître.

-Tu sais... Je détestes les questions. L'ombre d'une grimace voila le visage de la jeune sorcière

Elle ne répondait pas aux questions et rien ni personne ne l'y obligeait. Cara avait l'art et la manière pour détourner l'attention sur autre chose, mais ici en pleine forêt ça risquait d'être compliqué.

-Mes intentions, on les connaîtra bien assez tôt... Marmonna-t-elle vaguement. Pourquoi ces mages en avaient-ils après toi à ton avis ?

Son regard se posa tout naturellement sur son interlocuteur.
Ses intentions..? Elle était là pour la prime à la base et pour s'occuper l'esprit. Mais il avait sûrement plus de valeur vivant que mort, et puis d'après ce qu'elle avait cru comprendre ce n'était qu'une question de vengeance... Drôle de vengeance, non ? Retirez toute la rancœur personnelle d'une vengeance et vous obtenez un simple assassinat. Un meurtre minutieux.
En bref, plusieurs choses laissaient entendre que ce n'était pas le devoir de Cara de faucher la vie de Tyler qu'elle trouvait fort sympathique en vie. Conclusion, elle n'était là plus que pour une chose... S'occuper l'esprit.
Ce garçon avait l'air d'être un sacré personnage, et entre drôle de personnalité, elle était sûre qu'ils pourraient s'entendre.

-Tu sais je comprends que ce soit frustrant... De ne pas savoir...

Elle haussa les épaules en signe d'indifférence et un sourire un brin taquin trouva refuge aux creux de ses lèvres. Elle ne lui voulait aucun mal, et c'était rare de la part de Cara. Elle qui se présentait rarement sans arrières pensées... Mais là, pour le moment, elle avait oublié le contrat, elle avait jeté la mission.
L'argent avait moins de valeur qu'un sorcier de sa trempe.

PS : T'en fait pas pour le temps de réponse, j'te fous pas la pression ^^




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Dim 20 Sep - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 8 Sep - 11:43
Voilà RP modifié, je tâcherais de faire attention mais n'oublies pas de faire avancer l'action sinon je te fais des minis réponses ^^

Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Je n'aimais pas rester sans réponse et son comportement commencer de me chauffer. J'avais un regard ferme, pourquoi je m'intéressais tant à elle ? C'est dans des moments comme celui-ci que j'étais prêt à tout alors que ce n'était plus dans mes habitudes. Je l'aurais bien laisser là, au gré de mes désirs mais je réfléchissais, je ne rencontre personne, du moins, personne ne me veut tuer. C'est une évidence qu'elle en sait largement plus qu'elle ne m'en disait. Je m'asseyais et profitais de mon avantage momentané sur la situation pour m'asseoir et me concentrait sur ses pensées. Si je suis très lunatique, je ne sais pas comment qualifier ses pensées, je voyais que des flashs, des images décousus sans aucun sens. Je voyais mon nom sur un papier signé, ma tête était mise à pris. En voyant ça, je m'approchais d'elle la fixant dans les yeux en essayant de comprendre ce qu'elle voulais de moi. J'aurais aimé entailler son cou et voir son sang coulait, et lorsqu'elle cicatriserait alors je recommencerais. Cela m'amusait de penser cela pourtant je n'en faisais rien. Elle était là avec un regard avide et tellement méprisable en même temps. Finalement, je laissais mon esprit divaguait et lâchais son emprise. Je partais sans même faire attention à elle. J'avais dans l'intention de retrouver les personnes à l'origine de ceci pour leur faire comprendre ma vision de la justice.

Je partais et laissais une pièce dans ses mains et lui tournais le dos avant de repartir. Je n'en avais que faire et si elle voulait pas me parlerait, je trouverais bien des personnes qui le feront à sa place, des personnes faibles. J'avais bien d'autres choses à faire mais à présent, cela était ma priorité. Je n'avais pas de temps à perdre avec elle et si elle voulait vraiment tenter de me tuer, ce serait stupide. J'écoutais que des pas me suivaient. Je supposais que c'était encore elle, sans vraiment le savoir. Je ne me retournais pas et soupirais.

- Pourquoi tu me suis ? Je n'en ai que faire de toi.

Je continuais d'avancer malgré tout et j'attendais qu'elle parle la première, elle ne voulait pas me parler, ni me tuer, et bien qu'il en soit ainsi, je n'avais pas non plus à faire le premier pas. J'étais plutôt fermé et toujours solitaire, je ne vois pas pourquoi cela changerait. Aucun mot ne suivirent et je n'écoutais plus de pas. Étrange, mais pas assez pour que je me retourne.

(c) FreeSpirit



Hors RP:
 



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Sep - 10:09
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Monsieur prenait son temps et peinait de toute évidence à garder son calme face aux répliques de Cara. Et ce qui s'ensuit fit tirer une grimace à la jeune sorcière. Le sortilège avait beau être imperceptible, Cara savait maintenant reconnaître les gens qui pénétraient dans ses souvenirs... Elle détestait qu'on entre dans sa tête et elle comptait bien le lui faire comprendre.
Profitant du lien qu'il avait créé, elle avait la ferme intention de s'en servir en tant que faille laissant à son tour un sortilège s'en prendre à sa petite tête.
Il était certainement insensible aux douleurs physiques, mais les maux de têtes étaient difficilement oubliés, même pour des sorciers noirs.
Il s'approcha subitement, comme prit d'une pulsion... Meurtrière ? Son regard vide de tout n'avait rien d'amical, elle n'avait même pas besoin de plonger dans ses pensées pour comprendre qu'il n'était plus de bonne humeur et surtout, qu'il avait une dent contre elle.
Puis ce souffle inaudible... Résigné ?
Cara en fut un instant surprise mais aussi un tantinet déçue, elle s'attendait à plus venant de quelqu'un qui venait de trifouiller dans ses pensées...
Il glissa alors une pièce dans sa main. Pour une raison... Qui lui échappait complètement à vrai dire. Pourquoi avoir fait ça ?
Elle avait l'impression d'être payée pour quelque chose qu'elle n'avait même pas fait, pour une mission qu'elle n'avait même pas demandée ! C'était juste aberrant..
Et il s'en alla. Juste comme ça. Sans un regard en arrière, une démarche rapide, rythmé par une certaine colère ?
Intriguée, Cara commença à suivre le jeune homme sans même penser à ce qu'il pourrait penser d'elle en retour. Un soupir las dépassa ses lèvres avant qu'il ne reste plus que des paroles en l'air.
Un mensonge qui plus est. Il ne pouvait tout simplement pas n'en avoir rien à faire de Cara. C'était une science. Et on échappe par aux lois scientifiques. C'est comme la gravité, on peut la défier, en usant de magie mais elle sera toujours plus forte.
Cara s'arrêta alors en route, il y avait quelqu'un par ici. Loin d'apprécier le fait qu'on l'observe, son regard s'aiguisa et elle sonda les alentours. Ses mots marmonnèrent une incantation lui donnant un parfait visuel de ce qui les entourait, et même si Tyler était loin devant, il lui suffisait de claquer des doigts pour le rattraper. Et justement ses doigts claquèrent, se tenant subitement pile face à lui, Cara colla ses mains contre son torse et le propulsa vers l'arrière.
La flèche siffla devant le nez de la jeune fille qui jeta un regard mauvais à l'archer qu'elle ne connaissait que trop bien... Qu'elle détestait qui plus est.
Ses dents grincèrent et les paroles quittèrent ses lèvres tout aussi vite jusqu'à ce qu'il ait cette forte bourrasque de vent. Une onde magique d'une puissance détonante.
Le mercenaire tomba de sa branche dans un cri d'effroi. Si il y avait une chose pour laquelle Cara était forte, c'était bien la torture.
Étouffant les cris de sa victime sous sa magie, elle présenta sa main à Tyler pour l'aider à se relever.

-Tu oublies beaucoup trop de surveiller tes arrières Stanley, laisse moi être ton ombre... A deux, on est toujours plus fort.

Elle joua avec la pièce de son autre main, un sourire sournois aux lèvres. Par principe, on aimait bien avoir Cara dans son équipe. Tyler n'avait pas spécifiquement besoin de Cara, mais elle voulait savoir comment il fonctionnait. Le percer à jour. Et pour ça, quoi de mieux qu'une mission à deux ?

-Je ne suis pas ton ennemie Tyler, sinon je ne t'aurais pas sauvé la vie... Et j'ai les réponses que tu recherches... C'est à toi de décider maintenant.

Continuant de jouer avec sa pièce, elle attendait sa réponse, qu'elle espérait positive. Finalement il y avait du bon dans cette foutue mission et avec lui, elle était sûre de ne jamais s'ennuyer.
De toute façon, si il refusait de faire équipe avec elle, ça ne l'empêcherait pas de le suivre...  C'était son métier après tout... Espionner.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 11 Oct - 16:35
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Je partais réfléchissant à toutes les choses qui me restaient encore à faire pour faire reconnaître mon territoire à part entière. Cara était quasiment sorti de mes pensées, elle ne voulait pas être plus directe et plus agréable, ne serait-ce qu'un minimum. Les gens comme elle n'en valent pas la peine. Je préférais marcher que de me téléporter, cela m'aidait à réfléchir sur le trajet et l'endroit était assez calme pour que je garde la majeure partie de mon attention à mes réflexions que d'essayer de visualiser mon environnement. Je laissais mon interrogation planait dans l'air comme un moyen de me dédouaner et de me justifier alors que je n'avais nulle raison de le faire. Je marchais d'un bon pas et laissais le vent me détendre, je détestais par dessus tout ,les gens arrogants et égoïstes. Alors que je redressais le regard sur l'horizon, Cara apparut devant moi me projetant d'un coup en prenant l'impulsion sur mon torse. Surpris, ma principale faiblesse, je tombais au sol comme une personne faible. Cette femme avait le don de m'énerver. Je soupirais regardant la solutions à quelques centimètres plus bas. Elle avait repérée un archer plus haut. S'occupant plus de moi que cet homme qu'elle venait de faire tomber, je prenais la parole agacé.

- Faire équipe ne m'a jamais réussi et ce n'était pas réellement ton intention tout à l'heure, pourquoi espionner quelqu'un si tu veux faire ensuite équipe avec lui ? Je ne te comprends pas ni toi ni tes intentions et à part pour surveiller mes arrières tu ne me serais pas d'une grande aide. Je suis solitaire depuis bien longtemps, je ne suis plus un sorcier noir, je fais bande à part, personne ne peut oser prétendre me comprendre, alors laisses-moi tranquille et laisses en paix ce pauvre brigand, tu dois avoir bien mieux pour t'occuper, commences par moi.

Je téléportais l'homme pour qu'il soit hors de danger. Peut être ne lui aurait-elle rien fait mais Cara était du genre imprévisible. Je la fixais du regard en ayant l'air de la provoquer en duel. La comprendre était une sorte de challenge pour moi et à terme pourquoi ne me serait-elle pas utile dans la création de mon royaume. Mais avant d'en être là, une chose attirait encore mon attention.

- Les réponses que je cherche ? Comment peux-tu prétendre une telle chose ?

(c) FreeSpirit



Hors RP:
 



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Nov - 20:10
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Du blabla, du blabla et encore du blabla...
Cara leva les yeux au ciel, comme la gamine capricieuse qu'elle avait tendance à être, tout en laissant un soupir las lui échapper...
Il posait tellement de question qu'elle hésitait même à lui jetter un sort de silence. Mais le connaissant, il prendrait ça pour une offense et ça se finirait très, très mal.
Et très franchement, ce n'était pas ce que Cara recherchait en venant à sa rencontre. Si elle voulait se prendre une raclée, elle serait allée voir son père ou même son oncle, qu'importe, là n'était pas la question...
Continuant son petit charabia, il téléporta l'assassin qu'elle avait maitrisé comme si il pouvait se permettre de voler un jouet à Cara. Haussant les sourcils, la brunette scruta le sorcier... Commencer par lui ? Mais avec plaisir...
Un sourire fendit son visage angélique alors que l'incompréhension s'impregnait sur les traits de son visage.
Fidèle au poste de la petite peste, Cara caressa gentiment la mâchoire de ce cher Tyler, tournant lentement autour de lui, affichant ce sourire moqueur qui la décrit et lui va si bien.

-Disons simplement que mes plans ont changé... Cette histoire d'espionnage, c'est de l'histoire ancienne, tu comprends.. ?

Se plaçant de nouveau face à lui, Cara appuya une main sur sa hanche et se décontracta légèrement. Laissant son regard émeraude détaillé le visage du jeune Stanley. Se radoucissant un peu...

-Tu ressembles à ta mère...

C'était sorti tout seul, plus par réflexe et pas instinct que par provocation... Mais une chose était bien sûr, ce qu'elle venait de dire était véridique et Cara savait de quoi elle parlait.
Soupirant un instant et reprenant sa marche, mine de rien, Cara se décida à poursuivre ce qu'elle avait entrepris.

-Je peux prétendre car je sais beaucoup de chose... Et je sais qui veut ta peau Tyler et en ce qui concerne notre travail « d'équipe » je ne sais pas ce que tu t'imaginais... Il est clair qu'il ne s'agit que de surveiller les arrières de l'autre..

S'arrêtant de nouveau, de profil, les mains nouées dans son dos, la sorcière laissa son regard retomber sur lui.

-Je ne prétends pas te comprendre très cher... Mais tu ne me comprends pas plus, et je sais que tu es curieux d'apprendre à me connaître... C'est surtout en ça que consisterait notre équipe. Apprendre de la compléxité de l'autre.

Un haussement d'épaule et le tour était joué, Cara avait posé plus de carte qu'elle n'aurait dû et elle espérait que ça ne lui porterait pas préjudice à l'avenir. Vraiment, elle s'intéressait à Tyler et pas uniquement pour sa puissance mais surtout pour sa personne.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Jeu 19 Nov - 21:34
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Plongeant mon regard dans le sien, j'avais un sentiment partagé entre l'indifférence et la haine. Les muscles de ma mâchoire se serraient et je pensais légèrement la tête en soupirant. Cara n'était pas le genre de personne avec lesquelles je perdrais mon temps. Faire équipe avec une personne si étrange, dans le cadre d'une mission à effectuer pourquoi pas mais là nous n'avions vraiment pas assez en commun. J'aimais vivre seul, c'était même un besoin vital croissant pendant les années qui passent. Elle tourne autour de moi avec des gestes qui m'énervent. Elle ose toucher mon corps et je percevais cela comme une offense. Personne n'a le droit de me toucher ainsi. Si jamais elle avait quelconque intention de me séduire, cela ne fonctionne pas. L'amour est un sentiment bien trop faible pour moi, je n'y succomberais jamais. Je n'avais pas de temps à perdre pour faire régner la justice, il était temps que j'aille de l'avant et que je parte de mon côté laissant cette folle alliée sur le bord du chemin.

Elle tournait autour de moi comme un prédateur autour de sa proie et je ne quittais pas des yeux son regard sentant son désir mais aussi ce côté provocateur qui est une véritable signature chez elle. Me parler de ma mère est un sujet sensible et qui fait résonner en moi un douloureux passé qui me pousse chaque jour à donner le meilleur de moi-même. Les sentiments, les émotions, tant de choses relatives aux Hommes qu'elle utilisait pour essayer de m'amadouer. Cependant, je ne pouvais pas rester indécis face à tout cela. Depuis bien longtemps, je voulais venger ma mère, bien que je n'ai jamais vraiment su si elle était morte le jour de ma naissance, j'avais cette conviction de lutter contre la justice expéditive, les parjures et les préjugés. Je restais ancré dans le sol, les pieds légèrement écartés en regardant le visage de Cara tel un serpent tourné autour de moi. Je soupirais puis respirais longuement restant pensif. Finalement en prenant son col et en l'attirant vers moi, nos visages l'un en face de l'autre, je plongeais mon regard dans ses yeux.

- Que sais-tu de ma mère ?

(c) FreeSpirit



Hors RP:
 



"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Déc - 22:48
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Cara ignorait totelement l'effet recherché par Tyler... Est ce qu'il essayait de l'effrayer en la maintenant ainsi ?
Si c'était le cas, il fallait savoir que la brutalité ne l'effrayait en rien... Depuis qu'elle est gamine, Cara encaisse les coups, aujourd'hui elle les esquive en principe, mettant son ingéniosité à l'oeuvre pour trouver solution à chaque problème. Donc autant dire que la brutalité n'est qu'une forme d'idiotie pour Cara qui trouve ça bien surfait.
En clair, si c'était une tentative d'intimidation, ça ne marchait pas du tout.

Levant les yeux au ciel laissant ses souvenirs d'antan remonter à la surface. C'était chez son oncle que Cara avait eu l'occasion de rencontrer la mère de ce cher Tyler... Elle était d'une rare beauté et d'ailleurs, Cara l'avait longtemps admirée pour ça... Elle qui ne vivait plus qu'avec des hommes quasiment, voir une femme était déjà en soit un exploit, mais d'une telle beauté... C'était encore plus dingue.
Cara se souvenait trop vaguement des raisons pour lesquelles elle avait fini dans ce château, enfermée avec des Frost, et des sorciers noirs par dessus le marché.
Longtemps la jeune femme avait pris soin de Cara, un peu comme sa propre fille tout compte fait... Elle lui avait appris à être une véritable princesse et plus que tout, elle lui avait appris à ne pas craindre les hommes, mais plutôt à craindre leur folie...

Quand elle l'avait jugée assez grande, elle lui avait rapidement conté cette histoire... Le père de son fils était un véritable bourreau, tout du moins, elle savait qu'il lui avait arraché son fils et qu'elle n'avait jamais eu de nouvelle depuis... Et voilà quelques années après qu'elle tombait sur lui.
Le fameux fils envolé.

-Je... Je l'ai connu quand j'étais gamine... Elle était chez mon oncle. C'est tout ce que je sais... Je sais que c'était une belle femme et je me doute qu'elle a du fuir pour atterrir chez mon oncle.. Tu lui as manqué chaque jour de sa vie puis un jour elle s'est envolée, je ne sais pas ce qu'elle est devenue, je ne sais pas où elle est... Je sais juste qu'elle te ressemble.

« Bien qu'elle soit plus gentille » se retint-elle de cracher méchamment.
Une réponse maintenant donnée, Cara repoussa d'un mouvement de la main celle de Tyler.

-Elle m'a beaucoup appris... Et je sais que je n'aurais pas dû t'en parler.

Elle n'aurait pas dû pour tellement de raison évidente qu'elle aurait voulu retirer ses mots, mais après tout, elle n'avait rien à perdre... Sa mère était quelque part dans ce monde, en vie... Surement chercherait-il à la retrouver grâce à elle...




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Mar 22 Déc - 19:35
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



La langue de Cara se déliait enfin et je restais silencieux en écoutant avec attention ce qu'elle voulait me dire. C'était la première dois depuis ma naissance que j'écoutais parler de ma mère. Des flashs les uns plus sombres que les autres me revenaient en mémoire, j'avais mal au fond de moi et c'était bien la plus grande part d'humanité qui restait en moi. En parlant et en la décrivant, je revoyais ce sourire qu'elle me faisait, j'étais tellement petit et mes souvenirs tellement éphémères. Je fermais les yeux en essayant de revoir encore et encore ces quelques images qui me revenaient à l'esprit. Cara avait donc connu ma mère. Sans faire d'hâtives conclusions, nous avions peut être un lien plus complexe que nous le pensions ? Une idée saugrenue peut être mais pas pour le moins improbable. Je la regardais en ne lâchant pas son regard, le plongeant plus profondément dans son âme. Il n'y avait pourtant pas à faire durer tant de suspens pour si peu de réponses. Je n'étais guère avancer. Cependant, il restait encore un espoir. En effet, elle n'était elle aussi qu'encore une enfant, peut être que son oncle pourrait m'apprendre plus de choses. Revenant à la dure réalité que cette mission que je m'étais fixé ne serait pas des plus simple, je relevais mon regard vers elle.

- Je ne douterais pas de ta sincérité même si tout m'indiquerait le contraire, pour une fois, j'ai envie d'y croire, . . . , ton oncle est-il toujours vivant ? J'aurais besoin de lui parler . . .  

L'âme de Cara était peut être plus complexe que je ne le pensais. Elle avait réussi à capter mon attention, échapper à mon contrôle et enfin jouer sur mes sentiments. Elle avait de multiples facettes que je ne me contenterais pas de connaître en surface. Connaître son ennemi voir apprendre . . . en un mot passer un peu de temps à ses côtés ne serait peut être pas une si mauvaise idée que cela. J'avais encore du mal à la comprendre et sur ce point nous nous ressemblons. Continuons l'aventure mais je serais toujours méfiant à son égard, sa personnalité et très complexe.

(c) FreeSpirit






"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Déc - 22:52
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Cara savait en réalité très peu de choses sur sa mère. Après tout, elle n'était qu'une gamine à l'époque où elles se sont rencontrées et bien malgré les apparences, Cara aussi fut une belle et innocente petite fille. Certes, c'était une innocence à la Cara, mais on ne lui disait jamais rien. On ne lui expliquait pas les choses de « grande personne » et la présence de la chère mère de Tyler entre les murs des Frost resterait à jamais un mystère.
Même en grandissant, on lui avait refusé l'accès à cette information. Son père gardait cela sous scellé, quant à son oncle, il faisait le sourd d'oreille, changeant habilement de sujet avec ce sourire en coin... Une marque de fabrique familiale sûrement. Alors autant annoncé la couleur à ce cher Tyler... Il n'obtiendrait rien de Kaihral, il n'obtiendrait rien de plus que cela. Mais Cara était persuadée au fond d'elle qu'il ne lâcherait pas l'affaire. Pas avant d'avoir essayé. Peut-être même qu'il irait jusqu'à menacer son oncle, et l'idée ne l'enchantait pas des masses... Profaner des paroles de ce type sous le toit d'un Frost alors qu'on est un invité... Disons que ce serait à Cara de payer pour les mauvais comportements de Tyler et en punition, les Frost savaient se montrer imaginatifs et généreux...

En attendant de voir où cette histoire pourrait bien la mener, Cara s'excusa presque intérieurement de ne pouvoir fournir plus d'information... Même pas son lieu de résidence.
Au moment même où elle avait quitté la demeure des Frost, elle avait disparu de la vie de Cara... Ne restait qu'une lettre consumée par le feu du bureau de son père.
Cara se souvenait encore de cette soirée. C'était des années après son départ, c'était la seule chose qui la rattachait à cette femme, cette mère désespérée qui avait trouvé en Cara une lueur d'espoir... Et ce soir là, son père avait convoqué Cara dans son bureau à une heure très tardive... Il l'attendait, cet air froid placardé sur le visage. Impartial, comme toujours.
A nouveau, Cara se devait de laisser ses sentiments être dévorés par les flammes. C'est ainsi qu'il avait jeté la lettre sur le bureau, comme pour la défier. Le choix lui appartenait. Balancer sa vulnérabilité dans les flammes de l'Enfer. Ou vivre avec un point faible.
Et les sentiments n'avaient pas leur place dans le cœur de Cara, ils n'avaient de place que dans le feu qui consumait son passé et qui la poursuivait... La hantait.

Aujourd'hui encore. Cara ne laissait place qu'à l'intérêt... Et elle avait tout intérêt à connaître Tyler. A apprendre de ce garçon aussi étrange soit-il. Les gens avaient une forte tendance à juger les gens trop vite. Surtout quand ils sont insaisissables comme Tyler. En grande partie parce qu'ils trouvent ça frustrant de ne pouvoir cerner la personne à qui ils font face.
Et bien à l'inverse, la brunette trouvait ça fascinant. Tyler la fascinait d'une certaine manière. L'énigme qu'il représentait l'intriguait et au-delà de tout ça, restait les zones obscures sur lesquelles Cara devait faire la lumière.

Souriant légèrement à ses mots, étrangement satisfaite, Cara lâcha un léger soupir tout en nouant ses mains dans son dos, prenant subitement l'allure d'une femme de la haute cour.

-Evidemment qu'il est toujours en vie, sinon je serais déjà en train de régner sur ses Terres... Mais tu sais, mon oncle n'est pas du genre très bavard... Encore moins sur des histoires de femme. Mais je devine aisément que tu n'as que faire de mes mises en garde et que tu iras le trouver, lui et ses réponses, quoi qu'il t'en coûte...

Si Tyler était un personnage complexe. Il restait plutôt prévisible quant au sujet de sa mère... Il voulait la retrouver et c'était tout à son honneur. Mais c'était bien la seule chose qu'elle avait su cerner chez lui.
Le reste de sa personne lui échappait encore totalement et le découvrir l'enchantait grandement.

-L'avantage de marcher avec une Frost, c'est qu'on a un ticket gratuit pour rencontrer toute la famille. Les grands seigneurs sont tout à coup plus accessibles.

Son sourire se fit tout à coup plus malicieux.
Ca semblait évident. Mais Cara aimait bien souligner cet aspect de sa personne. Lui rappeler qu'elle lui est utile et qu'elle facilite la vie par bien des moyens.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Ven 15 Jan - 16:35
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Bien malgré moi encore, je devais faire compagnon de route avec Cara. Cela m'enchantait plus ou moins peut être parce que je ne savais pas quelle valeur et quel type de personne était Cara. Soupirant mainte et mainte fois, je relevais le regard vers elle, faisant une légère grimace avant de lui dire que je la suivais. Je n'aimais pas dépendre de quelques et encore moins la suivre aveuglément mais c'est cependant cet adverbe qui pouvait décrire le mieux ma quête : celle de retrouver ma mère. Je donnerais tous les moyens qui sont en mon pouvoir pour la retrouver, c'est elle qui a fait grandir en moi ce sentiment d'humanité qui me rend si puissant. Je ne demandais pas à Cara d'être mon amie encore moi une relation, elle me serait juste utile et c'est comme cela que nous marchions tous les deux finalement.

Je regardais droit devant et la suivais, nous avions perdu suffisamment de temps. J'aurais bien aimé prendre Thunder, mon étalon noir pour me rendre en ces terres cependant Cara semblait trouvé un certain amusement à se prélasser à pied. Je lui demandais alors :

- Nous n'allons tout de même pas nous y rendre à pied ? Je n'imagine même pas ta famille mais c'est un challenge que je relèverais s'il me permet d'avoir des réponses à mes questions.  

J'étais très curieux à présent sur la vie de Cara, je ne connaissais rien d'elle tout comme elle ne connaissait pas grand chose de moi et je me devais d'en savoir plus avant d'aller rendre visite à toute cette chère famille. C'est alors que je lui proposais ceci.

- Que dirais-tu que nous fassions connaissance sur le trajet et que tu me parles de cette famille que je vais rencontrer  

Cela ne me ressemblait pas, mais Cara n'était pas du genre très bavarde, elle parlait pour dire des choses utiles et finalement son flegme et sa façon d'être me rappeler la mienne. C'est peut être ça qui créait cette ambiance toute particulière entre nous. J'étais prêt pour ce voyage ne sachant pourtant pas vraiment où je me dirigeais.


(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Fév - 22:13
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Se sachant parfaitement indispensable, Cara se doutait qu'ils allaient devoir faire compagnon de route pour le meilleur comme pour le pire !Parcourir les routes est pire que le mariage à ne pas en douter, c'est éreintant il faut toujours être sur ses gardes à tel point qu'on finit parfois même par perdre toute confiance en ses semblables. Le problème de l'équilibre mental comme dirait si bien Wolfram.
C'est clair qu'il faut être lourdement attaché psychologiquement si on ne veut pas sombrer, mais pour faire camaraderie avec Cara, il vaut mieux encore être très très très lourdement attaché. Au fond d'elle la jeune sorcière savait qu'il ne le faisait pas de bon cœur, c'était par pur intérêt et elle aurait sûrement elle aussi agit de la sorte, si elle s'intéressait un tant soit peu à sa famille perdue...
Pour elle l'espoir était de toute façon vain puisqu'ils avaient tous péris dans les flammes de l'Enfer et sûrement qu'ils y brûlent encore mais là n'est pas l'affaire. Ce qu'elle sait surtout et par-dessus tout, c'est qu'il n'agit que par pur intérêt et elle le rejoignait sur ce point là... A quoi bon agir s'il n'y a rien à la clé ?

Scrutant les horizons l'air de rien, soutenant son petit rythme à pied, Cara tourna simplement le visage lorsqu'il s'adressa à elle.
Un sourire se peignit sur ses lèvres avant qu'un rire léger ne s'y échappe. C'était beaucoup plus drôle que ça en avait l'air, en fait, elle se demandait surtout comment il avait pu penser un instant que Cara ne se promenait qu'à pied alors qu'elle pouvait avoir tous les chevaux au monde...

-Amuses-toi donc si cela te plaît, ma famille est... Originale dirons nous, ça ne pourra que t'être bénéfique je crois.

Oui elle croyait... Là-dessus régnait toujours un léger doute, s'ils n'arrivaient pas à s'entendre vraiment ça pourrait très mal se finir autant pour un que pour l'autre, suivre Cara en sa demeure, en son futur château c'était comme plonger dans un océan sans fond... On en retrouve rarement la surface.
Mais Cara avait bon espoir en Tyler, car il était un personnage intéressant et en principe tout ce qui intéressait « princesse » Cara, intéressait son oncle et son père par la même occasion.
Sifflant trois longs coups entre ses doigts, Cara attendit un instant pour entendre les sabots claquer contre le sol. Une simple vibration, puis un tambour rapide et régulier jusqu'à ce que l'étalon revienne à sa cavalière.
Grimpant sans plus attendre sur sa monture, Cara caressa affectueusement l'encolure de Snow avant de sourire grandement à Tyler.

-Hmmm... Ca me va. Mais je ne fais pas dans la générosité tu sais, pour un peu de ma vie, tu m'offriras un peu de la tienne, sinon crois moi, la surprise sera de taille...


Tournant son étalon dans la direction à prendre, Cara scruta un instant le jeune garçon avant de rire un peu.

-Bah alors qu'est-ce que t'attends pour faire appel à ton compagnon de route ? On n'est peut-être pas pressé, mais la route est longue de toute façon, on aura tout le temps de babiller.

Exerçant une légère pression de son talon sur l'animal, Cara poursuivit sa route, surveillant du coin de l'oeil Tyler afin de voir s'il avait finalement percuté l'information.
La brunette s'étonna de le trouver aussi curieux à son propos et elle se demanda un instant si c'était par intérêt... Mais il n'avait pas grand chose à gagner là dedans. Surtout que la curiosité elle-même s'était clairement lu dans son regard. Finalement, elle n'était peut-être pas la seule à s'intéresser.

-Tout d'abord, j'aimerais dire une chose... Histoire que ce soit bien clair. Mon père est un tantinet protecteur avec moi, alors quoi qu'il arrive ne m'utilise pas comme otage ou je ne sais quoi, ils seraient capables de démarrer une guerre pour ça.

Cara savait comment marchait les gens n'agissant que par intérêt, elle fonctionnait elle aussi ainsi et il n'était  pas inhabituel de voir les « alliances » se briser sur un simple coup d'infortune. Alors elle préférait lui fixer certaine règle, histoire qu'il ne fasse pas sombrer un pays entier dans la discorde dans le seul but de retrouver sa chère mère.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Sam 13 Fév - 19:25
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Je ne pouvais m'empêcher le contraire, Cara est moi avions quelques points en commun. J'aimais cet petit air arrogant, finalement, elle était une des rares à encore me tenir tête. Elle m'amusait à faire tant de "spectacle" que ce soit pour appeler son cheval ou pour tourner autour de moi comme un adversaire en recherche de combat. Je téléportais Thunder, mon étalon sombre comme la nuit, accordé à son propriétaire et je suivais Cara. Elle me faisait un petit bilan sur sa famille qui déjà semblait compliqué. Elle me parlait de prise en otage, je souris à l'idée, je ne vois pas l'intérêt de faire cela. Pas contre le fait que l'on fasse connaissance, je rendais ses sourires mesquins et complices et finalement nous étions partis.

- Cara Frost, dis moi que fais-tu outre attirer les gens dans tes sombres affaires, possèdes-tu des terres ?   

Finalement, nous étions tellement mystérieux l'un envers l'autre que je ne pouvais que lui poser des questions pour mieux la connaître, je suis de nature assez curieuse et je ne me refuse rien, cependant, je voulais la connaître en lui laissant la chance d'appendre d'elle, qu'elle puisse mentir également, tel est le risque. Bien évidemment, j'aurais pu le savoir rapidement mais quel est l'intérêt d'avoir du temps pour cela. Je ne pouvais pas rester indifférent au certain charme que Cara avait sur moi, cependant, cela faisait bien longtemps que j'avais mis de tels sentiments au placard, en quelques secondes, je chassais de mon esprit ses idées d'homme faible et préférais porter de l'attention sur sa réponse.

Alors que nous avancions à vive allure, le ciel commençait à s'obscurcir et bientôt le vent de face ralentissait l'allure de nos chevaux. Bientôt quelques gouttes de pluie commençaient de caresser nos deux visages et c'est finalement une pluie battante qui commençait de tromper notre route. Nous arrivions près d'un village, je ne comptais pas m'arrêter, nous avions de quoi nous protéger des intempéries avec la magie, ce que je faisais sans tarder d'ailleurs. Je protégeais donc mon cheval et moi et nous entrions dans le village où les rues étaient désertes. Cara semblait sceptiques au calme que les intempéries avaient amenées dans cette ville.

- Cara Frost, dis moi que fais-tu outre attirer les gens dans tes sombres affaires, possèdes-tu des terres ?   

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Fév - 22:29
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Au fond, Cara ne savait pas expliquer cette curiosité qui la poussait à apprendre plus sur Tyler. Elle était attirée, mais rien à voir avec du désir. C'était un pur mystère.
Mais là était tout l'intérêt. Chercher à se comprendre, à s'apprendre, à s'apprivoiser. Puisque l'un comme l'autre, l'approche restait une tâche difficile d'accès.
En un sens, cette exigence qui les caractérisait, les rapprochait autant qu'elle les éloignait. S'ils avaient fini par se juger mutuellement l'un à hauteur de l'autre, on ne pouvait pas dire que ça avait été chose aisée.
Et maintenant les voilà côte à côté sur leur monture, à taper causette.

Confortablement assise sur Snow, Cara caressa doucement l'encolure de son bel étalon... Il était bien le seul à recevoir un minimum de tendresse de sa part, si la sorcière ne s'attachait pas aux hommes, elle ne pouvait s'empêcher d'apprécier la compagnie chaleureuse des animaux.
Ces choses là ne sont pas aptes à mentir, s'ils n'aiment pas, ils le font immédiatement comprendre à la différence des Hommes.
C'est pour ça que Cara appréciait tout particulièrement son étalon. Il était robuste, rapide, obéissant et c'était une belle bête par dessus le marché.
Elle l'ignorait bien ce que Tyler pouvait penser de son propre étalon, mais pour elle c'était clair qu'il valait mieux avoir une bonne monture plutôt qu'un groupe d'homme pour associés.
Les hommes sont avides de pouvoir et perfides, aussi on sous estime souvent les plus malins d'entre eux. Un animal est éduquée et a besoin d'un maître pour avoir un but. Le servir. A la différence des hommes qui ont pour but d'atteindre des ambitions parfois illusoires. Ce n'était pas compliqué à comprendre et plutôt logique en un sens, un cheval est plus fiable qu'un homme d'une manière générale, sauf s'il est tout aussi sauvage que l'homme est imprévisible.

En parlant d'imprévu, la question que posa le jeune Tyler n'en fut pas un. Au contraire c'était plutôt prévisible de s'intéresser aux richesses des autres. Surtout qu'en rencontrant Cara, il y a de quoi se poser des questions sur son statut.

-Des sombres affaires ? Moi ? Je ne fais rien de tel enfin...

Feindre l'ignorance était un des jeux préférés de Cara, au début, on y croit pas, puis on est méfiant, enfin sceptique et à la fin, on ne sait plus quoi penser, ni que dire... Au final, on ne sait toujours pas qui est Cara et pourtant elle a parlé.

-Des terres.. ? Eh bien... Pas encore. Et toi ? De ce que je sais, tu es dirigeant depuis peu...

Elle aimait cette pointe de suspens qu'elle laissait traîner dans ses phrases, Cara en disait toujours trop ou pas assez. Ca lui donnait toujours des airs plus menaçants en principe. Pas qu'elle cherchait à menacer son cher camarade, c'était plutôt qu'elle aimait ça... L'énigme planant en fin de phrase, c'était son truc.
La pluie commença à se répandre alors que le ciel devenu noir semblait s'épaissir et peser plus lourd à chaque seconde... Le plus étrange c'était ce calme. Trop serein pour un village...
Cara connaissait bien les routes et c'est la nuit que les gens vivent le plus, les bougies éclairent habituellement les maisonnettes et les cheminées pour les plus fortunés font danser de rougeoyantes lueurs sur les murs... Mais là. Rien.
Se protégeant de la pluie à son tour, la brune jeta un regard entendu à Tyler... Il y avait un soucis ici.
Justement il n'en fallut plus à Cara pour tirer sur les brides de Snow... Ils venaient de sortir de leur cachette, dagues, épées, arcs et arbalètes en main.

-Stanley... C'lui les gars, si on l'chope, j'vous racont' pas c'qu'on va s'ramasser comme blé !

Des idiots de la taverne du coin sûrement, ce village n'était pas réputé pour les anges qui y voyaient le jour... Ces derniers seraient de toute façon corrompue par la médiocrité du monde.
Lançant un regard complice et étrangement emplit de mépris à l'égard de ces assassins particulièrement lâches de s'en prendre à eux alors qu'ils sont un bataillon, Cara demanda silencieusement à Tyler ce qu'il préférait faire... Perdre du temps mais leur foutre la raclée de leur vie ou se tirer sans plus de cérémonie et gagner un temps précieux sur leur voyage... A lui seul d'en juger pour une fois qu'elle passait les commandes à quelqu'un d'autre qu'elle-même




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 20 Mar - 23:13
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Encore une fois, Cara restait toujours aussi mystérieuse et je commençais à trouver cela plaisant enfin de compte, le mystère faisait part entière de ma vie. Je ne pouvais qu'apprendre peu d'elle et elle peu de moi mais c'est ainsi qu'avançait notre discours. Elle me retournait mes questions, prévisible, mais suffisant pour entretenir un discours. Je répondais avec tout autant de précision qu'elle, quoique sans le vouloir, j'en disais toujours plus.

- En effet, je possède le territoire d'Aïm, officiellement depuis moins d'une semaine.  

Je me stoppais avant d'en dire trop et redonnais une petite tape sur l'échine de Thunder pour qu'il reparte au galop. Thunder était le seul être à réellement compté pour moi après ma mère. Il était libre comme moi et je ne le montais sans aucun matériel, je le dirigeais par la pensée et nous évoluons comme ça, chacun de notre côté avant que nos chemin se croise pour errer ensemble. Il m'est fidèle et je ne lui en demanderais jamais plus, il a son caractère bien plus forgé que celui des hommes, il me ressemble en quelque sorte. Alors que nous approchions d'un village à la tombée de la nuit, la pluie venait nous surprendre dans notre périple. Au détour de sombres ruelles, un groupe d'hommes, des mercenaires venaient à notre encontre. Armes brandies vers nous, je me doutais qu'ils ne venaient pas seulement pour nous faire un brin de causette. Un regard complice et sombre s'échangera entre Cara et moi mais elle restait statique, attends que je prenne une décision ? Qu'importe ses pensées, je décidais de réagir face à la situation.

- Pauvres hommes, êtes-vous réellement si naïfs ? Je le crains. Le combat est déloyal mais vous ouvrez le bal, laissez moi vous remerciez dignement . . .  

Ils me regardaient d'un air hagard et je les fixais d'un regard noir et perçant. Je glissais jusqu'au sol et me retrouvais face à l'un d'eux. J'échangeais un regard intense avec lui, il ne baissait pas le regard ce lâche. J'entrais dans son âme et en prenais possession. C'est alors qu'il se retourna et commençait à combattre contre ces propres hommes de main, et puis j'en prenais un autre, puis un autre. Je n'avais même pas eu besoin de faire un pas de plus que déjà le combat avait lieu. Je remontais sur mon cheval alors que Cara et moi n'étions plus leurs centres de préoccupations. Je lui tendais un sac, assez bien rempli.

- Merci de m'avoir laisser l'honneur de m'en être occupé, la moitié du butin, . . . Reprenons notre route 

Les bruits des lames raisonnaient toujours dans les rues de la ville. Je ne les avais pas tuer, car nul être ne peut être supérieur à un autre, mais je les laisserais ainsi à se détester et à voir au grand jour leurs pires défauts et sans doute mourir de jalousie, d'avarice et de haine, ce qui se passe ensuite n'est pas mon affaire, mais une chose est sure il ne fallait pas me défier. Cara était restée silencieuse jusqu'à ce que nous sortions de la ville où elle prit enfin la parole.

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Avr - 14:27
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Cara relâcha légèrement les brides de son étalon en voyant Tyler quitter sa selle. Il allait visiblement s'occuper de ces morveux. Ca permettrait au moins à Cara de voir de quoi il était réellement capable, son caractère était en plusieurs points intéressants et sa puissance semblait marcher de paire avec ce dernier.
Il ne lui fallut pas plus d'une poignée de seconde pour retourner la cervelle de ces truands, un sourire amusé étira les lèvres de la jeune Frost. Elle était limite impressionnée de voir ce qu'il pouvait faire. Transformer les hommes en marionnette, voilà une idée brillante. Quoi que plutôt facile. Cara avait une préférence pour la manipulation pure, sans aide magique. Cependant, ce n'était pas plus mal parfois de simplement envoyer les hommes à leur propre perte d'un coup de baguette magique.

Cara haussa les sourcils lorsqu'il lui tendit une sacoche visiblement, lourdement remplie. Plus étonnée, la brune ne refusa pas la dite somme et la glissa dans l'une de ses poches tout en incitant son cheval à reprendre la route tout en contournant le combat qui faisait rage au milieu de la place du petit village.
Son esprit vif commença à tourner à plein régime alors qu'ils quittaient silencieusement le village et ce ne fut qu'à la sortie que Cara s'autorisa à décrocher un mot.

-Épatant... Partager un butin alors que je n'ai fait qu'observer... J'admets, je ne comprends pas ce choix. En principe, on ne paye que les hommes qui ont travaillé. Alors... Pourquoi ? Si cela n'est pas trop indiscret, évidemment...


La payait-il parce qu'elle lui avait laissé la tâche de libérer la voie ? Parce qu'elle lui avait fait en quelques sorte confiance ?
C'était confus. La sorcière avait l'impression de nager en eau trouble lorsqu'elle était avec Tyler et c'était étrangement excitant. Tout était imprévisible à ses côtés et c'était ça qui la faisait vibrer en cet instant.
C'était amusant, tout ce mystère qui planait autour d'eux c'était tout simplement... Intriguant.
Son sourire malicieux ne se décrochait plus de ses lèvres alors que son regard reptilien accrochait la silhouette de Tyler.
On avait souvent dit à Cara qu'elle avait un regard dérangeant et des pupilles de vipère... Peut-être que ses yeux étaient la seule part de sincérité qui subsistait chez elle. Une part de vérité, sur celle qu'elle peut être. Ou pas. Le problème chez Cara, c'est qu'elle jongle toujours. Agissant à sa guise on ne sait jamais quel masque elle va porter et jamais aucun n'est tombé... Qu'en était-il de Tyler ?
Quel genre de meneur était-il ? Du genre tortionnaire ou plutôt attentionné.. ?
Revenant à la discussion de base, Cara eut un léger sourire en songeant à l'homme qu'il pouvait être.

-J'ai donc à faire à un comte. Comment en êtes-vous arrivez là Sir Stanley ? Un désir de puissance peut-être ? A moins que vous n'ayez autre chose derrière la tête...

Les derniers mots de Cara semblaient être un murmure. A peine audible et pourtant, la lueur qu'on pouvait lire dans ses yeux et ce soupir parlaient pour elle.
Cara n'était pas complètement dupe et elle avait du mal à croire que Tyler n'avait pour ambition que d'obtenir des terres. C'était plutôt un ressentit... Il visait plus loin, la limite était à peine posée, elle était même floue.
Cara avait de très large horizon face à elle et beaucoup de chemin à parcourir avant d'atteindre ses objectifs, mais elle avait l'ambition pour y arriver. Et lui ? Que visait-il ?
La route était encore longue avant qu'ils n'accostent au domaine de son oncle, alors autant en profiter.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Sam 30 Avr - 19:37
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Nous retrouvions le calme et la gène d'être deux compagnons de route. Cara Frost était un personnage bien complexe et cela était attirant. Mon intérêt pour elle commençait peu à peu à croître sans pour le moins se confondre avec quelque chose d'ambiguë. Brisant le silence, elle me demandait pourquoi je lui avais donner de l'argent.

- L'argent ne m'importe peu et si tu l'as accepté c'est que tu en as besoin.

Je m'étais détaché depuis longtemps de toutes ces choses futiles qui encombrent nos vies, à part une petite lueur que l'une d'entre elle émettait, celle de l'amour. Tout bon jugement n'est pas arbitraire et dénué de sentiments. Cependant, l'argent, les conflits, j'évitais bien des choses en laissant de la distance à toutes ces futilités. Cara enchaînait sur une autre question, je la regardais et souriais quant à son apposition de mon nom et d'un titre de noblesse. Je souriais mais c'est une chose que je voulais absolument éviter, je n'aurais pas un royaume, un comté, ce serait un territoire neutre.

- Je ne suis pas né noble et le deviendrais jamais. Ce territoire prospéra sans roi et sans comte à sa tête. Je ne serais pas Sir, je fonderais juste un royaume reflétant ma vision de la justice et de la vie, une revanche sur mon passé, les meilleurs talents, les meilleurs soldats, ... Je ne cherche pas la puissance, je prépare ma vengeance.   

En disant ces derniers mots, je sentais que j'en avais du déjà beaucoup trop et ne souhaitais pas en dévoiler de plus. Cette vengeance, la gestion de mon territoire, sa prospérité était un secret, la neutralité et le mystère serait important pour garantir le calme et la paix. La nuit tombait et je voulais faire une pause, je n'avais pas vraiment sommeil et ne ressentais pas de fatigue mais je voulais du temps, et nos chevaux n'étaient pas magiques, eux avaient besoin de repos. Cela nous permettrait de nous laver également, après les intempéries, nos vêtements étaient loin d'être nets. C'est alors que je décidais de m'arrêter, non loin d'un plan d'eau. Cara s'arrêtait ou non, cela m'étais égal. J'allumais un feu et je passais une nuit à sonder les étoiles, réfléchir, et bientôt le matin se levait. J'allais dans l'eau gardant mes bas blancs et frottais mes vêtements avant de les mettre à sécher. Cara semblait étonné que je n'ai pas fait tout cela avec de la magie, je répondais à cette question avant même qu'elle ne l'a pose.

- C'est en utilisant la magie à tout moment que l'on n'en concentre pas sa force et cela évite d'être trop différent, comprendre les autres et malgré tout important.

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Juin - 8:52
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Reprenant calmement la route, Cara observa du coin de l’œil, l'allure de son compagnon de route. Il semblait plutôt droit sur sa selle, comme si une partie de son être se reflétait dans ses manières. Cara avait l'impression que ces manières faisaient miroiter la côté déterminé et droit de Tyler. Elle n'en avait pas la certitude, elle n'était pas encore assez expérimentée dans l'art de lire à travers les gens pour pouvoir cerner aussi facilement Sir Stanley.
S'il savait l'argent qu'elle possédait déjà, il comprendrait bien que celui ci ne lui est pas autant nécessaire qu'il le laisse entendre.

Voilà une facette que Cara ne parvenait pas à décrypter. L'argent était une forme de pouvoir dont un comte pouvait très rarement se passer. L'argent avait une valeur et un pouvoir qui guidait les hommes, il était utile pour manipuler son petit monde et le faire tourner. Alors pourquoi vouloir le délaisser ?
L'argent motivait tout type de passion, mais plus que tout, il motive les hommes. Certes, il les unit autant qu'il les divise. Mais c'est ainsi qu'est fait le monde... Quel genre de Terre Stanley comptait-il  diriger ?

Le discours qui suivit attisa d'autant plus la curiosité de la brune. Pas la puissance mais la vengeance ? Se rendait-il compte de l'absurdité de ses mots ? Comprenait-il que son objectif n'était qu'une utopie ?
Cara ne savait vraiment pas comment réagir face à ses propos, alors elle se contenta de la scruter, de son air ahuri.

« C'est... Original. J'accepte tout à fait l'idée, mais je ne m'y fais pas. Tu ne doutes vraiment de rien toi n'est ce pas ? Ton but est tout a fait noble Tyler, cependant... Les hommes ne peuvent pas vivre sans autorité, il te faudra forcément quelqu'un pour prendre les grandes décisions. Que tu ne veuilles pas d'un rang de noble, c'est ton choix... Cependant, j'ai encore du mal à voir où tu veux en venir. » une sourire frôla ses lèvres « Je viendrais jeter un coup d'oeil à l'avenir, n'oublie pas de m'envoyer un carton d'invitation, histoire que j'apprenne un peu de tes idéaux... »

Sur ces mots, Cara tira légèrement sur les rênes de son étalon qui s'arrêta au premier ordre. Touchant de nouveau pied à terre, Cara dessella son cheval tout en le caressant longuement, elle aimait bien en prendre soin. Elle montrait parfois plus de respect à son étalon qu'aux Hommes en eux-mêmes. Laissant le soin à Tyler de s'occuper du feu, Cara trouva un recoin où elle pourrait s'endormir en paix, après avoir longuement scruter la voûte étoilée dressée au dessus de sa tête.

A son réveil, Cara se trouva face à un Tyler en train d'étendre son linge. Ce qu'elle trouva d'ailleurs étrange, déjà parce qu'il était un homme mais aussi parce qu'il pouvait le faire à l'aide de ses pouvoirs. Sans même qu'elle n'ait quoi que ce soit à dire, Cara reçue une réponse qui la surprit tout autant.

« Tu cherches à devenir un monsieur tout le monde donc ? »

Se levant habilement, Cara offrit une caresse à son étalon avant de descendre auprès du point d'eau pour se faire une rapide toilette tout en changeant de vêtement.
Cara n'avait pas pour habitude de laisser ses pouvoirs au placard, encore moins sur les routes. Et pour cause, elle voyageait le plus souvent avec des hommes et elle avait beau les adorer, l'idée qu'il se rince l’œil sur sa parfaite silhouette ne l'avait jamais enchantée.
Mais lorsqu'elle voyageait seule, elle n'hésitait pas. Utiliser ses pouvoirs pour faire ce genre de tâche était en fait plutôt rare pour Cara, marcher seule lui convenait mieux même si elle appréciait parfois le grain de compagnie qu'apportait le groupe de Wolfram dans sa vie.

Accrochant sa précédente tenue à une branche pour la faire sécher, Cara vint s'asseoir non loin de Tyler un petit sourire aux lèvres.

« Assouvir ta vengeance et créer ton propre territoire sont donc tes objectifs principaux... Que comptes-tu faire ensuite ? »

Voilà une question qui pourrait les tenir en haleine encore bien longtemps. Qu'en est il de la suite ? Sait-il réellement où il va ? Dans quoi il s'engage ?
Cara doute un peu, la bonté de Tyler aromatisée à sa haine font de lui un être complexe mais aussi étroitement limité. Avec des idées aussi arrêtées, il est difficile d'avancer.

« Tu sais, il faut toujours voir loin. Plus loin. »

Agrandir ses horizons, s'il ne désire pas la puissance... Désire-t-il au moins étendre, sa justice au delà des frontières qui lui ont été offerte ou préfère-t-il couler une vie paisible au fin fond de son royaume ? Tant de questions auxquelles Cara ne saurait trouver les réponses. Apprendre à connaître et à comprendre Tyler était un défi qui ne faisait pas peur à la belle, au contraire, l'idée la charmait entièrement.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Lun 13 Juin - 17:03
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Cara semblait réellement s'intéresser au projet fou que je voulais réaliser, celui de créer un territoire tellement différent des autres qu'il en était difficile à imaginer. Je continuais de laver mon linge et finit par retirer le dernier d'entre eux ma chemise afin de la suspendre. Je ne voulais me dévoiler mais Cara semblait prendre cela en amusement. Je réfléchissais à certaines de ces questions justes et pertinentes qui me faisait poser quelques questions même si j'avais déjà réfléchi à de très nombreuses d'entre elles. J'avais l'impression de me retrouver face à ces dirigeants, j'avais répété mon discours tant de fois. Cara serait peut être pour moi un allié formidable et me donnerait des conseils avisés. Je restais interpeller, je crois qu'elle n'avait pas bien compris.

- Je n'ai jamais dit qu'il n'y aura pas d'autorités, les systèmes et l'organisation en sera différente, je serais pas souverain ni roi mais j'en aurais malgré tout quelques pouvoirs. Les humains sont naïfs et stupides et l'autorité est essentielle voir obligatoire pour guider ce peuple. Les richesses y seront différentes, tout cela passe par une manière globale de penser. Gardant néanmoins des richesses acceptables des autres territoires. Je ne pourrais jamais être monsieur tout le monde, je ne pourrais jamais les comprendre mais je peux du moins essayer. Le pouvoir, il passera par la propriété, par les récompenses, et la justice. L'argent sera réinvesti pour garder le peuple "fidèle", je déteste utiliser ces mots car cela serait comparable à des animaux. Que tu comprennes bien, ils vivront ici en paix, les échanges seront développés. Tout ne fonctionnera évidemment pas pour le mieux mais je compte m'appuyer sur une certaine partie de la population, les médiateurs, tout cela est complexe et pas encore tout à fait en place. Je serais bientôt prêt, nous pourrons reprendre la route.

Laissant glisser mes yeux sur Cara, mon cœur battait et j'essayais de chasser cette étrange pensée de ma tête. Gardant pour seul vêtement qu'un bas détrempé, je m'allongeais sur le sol profitant des rayons du soleil. Bientôt Cara revenait vers moi, elle était déjà prête, magie aidant à cela. Je regardais alors Thunder se désaltérait. Je prenais alors un temps pour le laver de la boue qu'il avait pris pendant le trajet. Je prenais alors de l'eau entre mes deux mains caché derrière le grand étalon. D'un mouvement rapide et surprenant, j'arrosais Cara. Un vrai gamin, c'est vrai, malgré le lourd but que je m'étais pris pour but, je ne perdrais pas non plus le temps de vivre.

- Et l'on te craint, tu es sur-prenable et surprenante Dame Frost. Vois-tu que la magie n'est pas toujours infaillible, car beaucoup d'êtres sont imprévisibles ! Mon avenir, je le vois dans ce royaume, celui d'Aïm qui se sera agrandit vers le Nord, je compte être un souverain, commercer et former plus tard des structures, des écoles militaires, le meilleur du meilleur et imposer le mélange des cultures, et surtout, je compte apprendre de ce monde, des magies qui le composent, découvrir ces territoires laissés de côté par les civilisations ... et toi Cara, erreras-tu sur les routes, te marieras-tu, posséderas-tu un territoire ?

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Juin - 18:41
« Le revers de la médaille »
Tyler & Cara
Elle voyait qu'il était plutôt terre à terre à la différence de Cara qui semblait vivre sa vie avec une continuelle espièglerie. Et c'est bien ce qui rendait la sorcière dangereuse.
C'est ainsi que Cara s'appropriait les choses. Elle tournait et retournait les situations de sorte à ce qu'elle ne soit la seule issue lui appartienne...
Mais avec Tyler il ne s'agissait pas de ça. Ce n'était pas de la manipulation. C'était de la pure curiosité, le brin taquin qui vibrait dans sa voix ne saurait se détacher d'elle parce que c'est ainsi qu'elle était.
La sorcière n'était pas qu'une vipère qui se cachait derrière des airs, elle était naturellement hautaine et malicieuse.
Et si Cara voyait bien que Tyler était du genre sérieux, elle voyait aussi qu'il comprenait réellement l'intérêt qu'elle lui portait derrière ses airs légers.

Se penchant doucement pour l'écouter plus attentivement, la jeune demoiselle ne put empêcher un mince sourire se dessiner sur ses lèvres. Il était réellement passionné par ce qu'il racontait. Il y croyait dur comme fer et sa détermination était amusante. Voir qu'il avait déjà songé aux nombreuses limites de son système montrait à quel point il était prêt à passer à la pratique. Hochant la tête Cara lui accorda un de ses petits sourires. Aucune moquerie dans celui-ci, un sourire franc comme elle en fait rarement.

« Tu pourras donc régner... Mais à ta manière si je comprends bien. » un rire léger lui échappa « C'est bien ce que je dis, il faut une forme d'autorité que tu n'avais pas évoqué. Ou les hommes laisseront parler leur instincts primitifs... La loi du plus fort ne doit pas t'être tout à fait inconnue. » appuyant royalement son menton contre le dos de sa main, Cara sonda Tyler de son regard reptilien « Personne ne te demande d'être Monsieur tout le monde. Sache que le peuple ne te demande pas de le rendre heureux. Ton peuple te demande, la sécurité, la richesse et la prospérité... Tu n'as pas à arrondir les angles pour chaque être sur ton territoire. » avant de hausser les épaules « Je ne vois pas en quoi le terme fidèle est tabou. S'il te déplaît tu peux simplement exiger la loyauté de tes subordonnées. En échange de quoi tu leur offres un pays sans guerre, sans douleur et sans sang. » puis souriant en coin « Ton système se base sur un principe de réciprocité entre ton peuple et toi. S'ils te font confiance, tout ira pour le mieux. Sachant que tu es un homme honnête, il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas dans son ensemble, mais il y aura toujours des failles dans les systèmes politiques. »

Dans son coin, Tyler profitait des doux rayons mielleux du soleil. Alors que Cara prenait soin de son étalon. Elle l'avait déjà lavé de tout souillure de la première partie de ce voyage. On ne tâche pas un pelage d'une telle blancheur. Pas même de sang.
Et alors qu'elle passait par là, Cara se retrouva trempée de la tête au pied, un cri strident de surprise lui ayant échappé dans la bataille. Saisie par la fraîcheur de l'eau et l'effet de surprise, Cara avait l'impression de retomber en enfance. A l'époque où elle s'autorisait encore ce genre de jeu.
L'image de ses frères et sœurs s'imposa à elle alors qu'elle se remettait doucement du choc tout en l'écoutant. Un rire franchit la barrière de ses lèvres alors qu'elle se laissait porter par le jeu. Il ne savait décidément pas dans quoi il s'était engagé...

« Owh ! Je vous en prie Sir Stanley, ceci est un coup bas auquel personne ne peut s'attendre, pardonnez moi de baisser ma garde avec vous, cela ne se reproduira plus à l'avenir... » un sourire en coin étira ses lèvres, s'il savait ce qu'il avait gagné avec ça. Il voulait la jouer à l'ancienne ? Soit !
« Il est vrai que la magie n'est pas infaillible et je crois comprendre que cela vous déplaît fortement que j'en use aussi facilement. Dans ce cas ; je le ferais, à votre manière. »
Se tenant bien droite face à lui, Cara dénoua le nœud qui tenait sa robe puis elle fit lentement glisser les bretelles sur ses épaules tout en le défiant du regard, laissant finalement tomber le bout de tissu par terre, se présentant à lui vêtue d'un simple corset avantageant grandement ses formes et d'un bas moulant lui donnant ce sombre côté désinvolte, sans jamais le lâcher du regard. De la pure arrogance, il voulait jouer. Ils allaient jouer.

La brune savait qu'elle ne laissait pas les hommes indifférents, d'une manière générale. Elle ignorait ce qu'il en était pour Tyler, très clairement. Elle ne pouvait de toute façon pas dire qu'il était affreux, loin de là. Au contraire, elle le trouvait tout à fait charmant et peut-être même à son goût, mais là n'était pas le centre du sujet.... Chopant son vêtement mouillé pour l'étendre auprès de l'autre, Cara assuma parfaitement de déambuler dans une tenue aussi indécente.

« Je vois, tu n'es donc pas limité à un petit territoire et tu as des objectifs ambitieux concernant la réputation de ton royaume... L'exigence n'est, à mon avis, pas un luxe. Etre exigeant doit se faire en toutes circonstances et pas seulement dans la cour des grands. S'enrichir est aussi une très grande qualité qui valorisera la diversité en tes Terres. A ce que je constate... Cela fait beaucoup de convoitise pour un seul homme. »

S'approchant de Tyler, tout en laissant courir ses doigts sur son étalon noir, Cara lui jeta un léger coup d'oeil malicieux.

« Moi ? Mon avenir n'est pas encore écrit, mais je crois être destinée au règne. Le mariage, je n'y songe qu'en intérêt cela va de soit. Gagner en puissance, ou en richesse rien de plus. Alors je crois que je posséderais un territoire mais en attendant je vogue sur les routes et j'apprends du monde. Je sais que je tisse le portrait parfait de la femme sans cœur, qui n'aspire qu'au sang et à la richesse. Mais ce qui m'intéresse c'est le pouvoir. J'aime la sensation de contrôle. Je ne m'en cacherais pas. J'aime la manipulation, j'aime prouver qu'une femme... Sait faire plus voire tout autant qu'un homme. Je suis un être complexe pour beaucoup, trop complexe même. Les gens ne comprennent pas que je désire avoir de la puissance sans avoir besoin d'un trône sur lequel m'asseoir. Je veux que les gens ressentent ce frisson en croisant mon regard, qu'ils sachent que je sais déjà tout d'eux. »

Plongeant intensément son regard dans le sien, toute trace d'amusement avait disparu des traits angéliques de la sorcière. Preuve qu'elle n'était pas en train de se payer sa tête. Cara voulait régner par elle-même, sans avoir forcément besoin d'user de la violence. Elle voulait valoriser l'esprit au physique. Cara était un être de savoir et de mesquinerie, il n'était pas question de gros bras.

« Mais dis moi Tyler... J'aimerais savoir où toi tu m'imagines plus tard... Laisse cours à ton imagination, regarde moi et dévoile moi mon avenir, celui qui s'échappe de ton imagination... »




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 17 Juil - 16:37
Le revers de la médaille


Feat Cara W. Frost



Cara prenait l'amusement à la lettre mais y rajouter un petit quelque chose qui rendait la situation particulière. Glissant ses mains sur Thunder, je ne la quittais pas des yeux, séduit par cette impudence ou simplement en instinct de surveillance. Cara était brillante dans la réflexion mais aurait très bien pu diriger un pays elle aussi étant donné les remarques avisées qu'elle me faisait. Dans un jeu de provocation, elle tournait autour de moi en cherchant toujours plus à connaître mes réactions, mes limites ? Pensant que nous nous étions assez amusés comme cela et que nous avions encore du chemin à faire, j'interpellais Cara.

- Dans quelques années et sans utiliser de magie pour cela, je te vois sur ton cheval, le vent faisant virevoltait tes cheveux et des bourses accrochées à la selle de ton cheval. Tu porteras une jolie tunique et un parchemin dans ton ceinturon, tu seras un Nom, telle une légende que l'on croit, sans Dieu ni maître, tu parcoureras les Terres à la recherche d'éternels contrats toujours plus intéressant les uns que les autres et tu t'arrêteras dans des villes, ou partageant le chemin de simples voyageurs semant le trouble dans leurs regards amoureux, tu seras une femme de pouvoir sans attache, une femme que l'on craint mais que l'on aimerait de manière contradictoire rencontrée au hasard d'un sentier de forêt, ... Tu auras une humble demeure et pourtant riches de tes voyages et chaque terre de ce monde n'aura plus de secret pour toi, ...

Pensant quelque peu que j'avais divagué ou que j'avais même pu dire des choses trop honnêtes à son égard, je n'avais plus de raison de me cacher ni de prendre des pincettes avec elle. Ce que j'avais imaginé ne serait peut être pas la réalité mais en parlant, c'est ce que j'avais ressenti. En parlant de ses voyageurs, je pensais bien évidemment à notre trajet et j'espère que cela durera. Je pense que l'on apprend beaucoup des personnes radicalement différentes, des erreurs ou bien des choses à reproduire. Cara était une personne riche en ce point, si complexe et si différente, cependant, elle était peut être la personne qui me ressemblait le plus. Me croisant les bras et en ayant un regard amusé et un léger sourire, je reprenais mes vêtements avant de les remettre. Cara n'était pas dans ce cycle infernal que les femmes croient suivre, être une femme faible et à la maison, ce n'est pas ce dont elle rêvait et dieu sait que ceux qui osent, tomberont peut être, mais pourront survivre, évoluer, c'est en soit le propre de notre espèce. Il y a quelques années de cela je ne penserais jamais être capable un jour d'imposer au monde, de leur dévoiler ma volonté de changer les choses.

- Je crois que nous avons encore beaucoup de journées de marche avant d'atteindre notre but, nous devrions reprendre la route, nos chevaux se sont reposés, Dame Frost. D'ailleurs, ce nom a-t-il un lien avec un éventuel pouvoir inné ? Une reine de glace ? Cela ne m'étonnerait pas ! D'ailleurs quel est l'élement que tu préfères contrôler ?  

(c) FreeSpirit




"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le revers de la médaille (Feat Cara)
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» lucas || la peur est la face cachée de l'imagination, c'est le prix à payer, le revers de la médaille.
» Le revers de la médaille
» La médaille et son revers...
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» Matt Sky Vs Sin Cara Vs Mickael Wik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-