AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

D'outre tombe | Mackenzie & Cara
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES


Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Sep - 17:03
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Cara tira soudainement sur les rennes de Snow, son étalon, se stoppant tout bonnement sur la route, l'animal secoua la tête, et elle regarda autour d'eux.
Un village avait été décimé par ici, il ne restait plus que les ruines d'un champs de bataille où aucune guerre n'avait fait rage. Quelqu'un s'était simplement contenté de foutre le feu à l'endroit après avoir tué les villageois, elle ne savait pas de qui venait l'ordre ; mais ça l'arrangeait volontiers cette affaire.
Son regard d'émeraude se posa sur l'horizon, un cheval derrière elle poussa un hennissement... Celui de Wolfram à tout les coups.

-Le convois ne devrait pas tarder à arriver... Nous attendons les ordres Cara.

Elle entendit l'un d'eux émettre un grognement. C'était toujours frustrant de donner le pouvoir à une femme de l'envergure de Cara. Mince, petite, fragile et plus frustrant encore... Jeune.
Elle faisait pâle figure du haut de ses dix neufs printemps,  mais cela ne l'empêchait pas d'être à la tête d'un groupe de mercenaire. En fait, Wolfram était le seul qui avait su voir à travers l'image de Cara et ça l'avait agacée sur le moment.
En parlant du loup, le blond montait à hauteur de Snow, la scrutant en l'attente d'une réponse. Elle retira sa capuche et se leva sur sa selle en ignorant les remarques de ses compagnons, elle jaugea le terrain une dernière fois, laissant son plan prendre forme dans son esprit.
Enfin, elle se tourna vers ses fantassins, et leur indiqua la direction à suivre, elle les regarda s'affairer, toujours paisiblement installée sur son étalon. C'était le cheval le plus confortable qu'elle ait jamais déniché, il était aussi beau que talentueux cet animal.

-Cara, appela la voix virile du jeune Wolfram, qui fit relever la tête de la mage qui attendit patiemment la suite de son interlocuteur. Nous sommes prêts.

« Clip-clop » faisait le bruit des étalons qui arrivaient en face de Cara. Wolfram avait disparu en un temps record alors que Cara se contentait de faire disparaître son sublime étalon. Elle n'allait pas prendre le risque de souiller sa belle robe de l'écarlate de ces hommes.
S'avançant, seule vers le cortège de garde ils s'arrêtèrent à quelques mètres de sa personne, retirant sa capuche Cara songea à ce funèbre destin qui était le leur.

-Drapeau blanc, je viens en paix... Je me suis égarée.

Sa voix craqua, ses yeux débordèrent de larmes et sans plus de question l'un des chevaliers l'invita à grimper sur son étalon. Il avait mis pied à terre, histoire d'aider « sa dame » à s'installer sur son jeune cheval. Parce qu'il était jeune ce petit étalon, très petit aussi.
Le son de l'épée cingla l'air et le silence, il n'eut aucun son, rien que le tintement de la lame dégoulinante de sang. Le corps inerte et sans tête s'écroula au sol, donnant à Cara l’occasion de jeter un regard sournois aux autres gardes, avant de prendre la fuite, jetant le petit étalon au galop. Il était petit, mais frais l'animal.
Derrière elle, les pas enragés des cheveux claquèrent sur le sentier de terre et traversant les ruines du petit village Cara se tint là, et elle les attendit de pied ferme. Si elle n'avait pas peur, son animal était terrifié. La première flèche siffla et annonça le début du chaos, le piège se referma sur eux même et très vite Cara se retrouva à contempler le spectacle le plus sanglant qu'elle ait jamais vu.

***

Son regard se perdit dans ce champs de pagaille et de rage. Une mare de sang trônait au milieu du chemin et les armures vide de vie baignaient dans l'étendue écarlate. Noyés dans leur propre sang, les gardes n'avaient subitement plus rien de très chevaleresque.
Cara traversa le champs de bataille pour rejoindre la calèche que ce cher Donovan avait prit malin plaisir à retourner.
Si le cheval de Lurtz était une bête des plus terrifiante, alors Donovan était son égal en terme d'humain, en imaginant que ce monstre de plus de deux mètres soit un putain d'humain.
Elle se plaça près de la calèche voyant que plus loin, l'un d'entre eux faisait le guet... Tommy certainement vu la carrure, c'était simple pour un gamin. Ils venaient à peine de le recueillir dans leur troupe.
Les autres s'affairaient à transporter le butin, ainsi que l’artefact dans leur calèche, tous sauf ce charmant Wolfram qui scrutait Cara, intrigué. Ca l'agaçait mais ce sale type savait lire à travers elle, les gars comme ça, ils étaient rares, et en voie de disparition depuis qu'elle s'était mis en tête de les réduire à l'état de poussière. Mais pour Wolfram elle s'était résigné pour des raisons qui ne regardait qu'elle.
Tenant toujours Petit Crime par la bride, elle posa une main sur l'épaule du gamin qui sursauta, et elle lui présenta l'animal en se moquant faiblement de son manque d'attention, on voyait bien qu'il n'était qu'un débutant. Elle savait qu'il allait en baver, Wolfram était certes drôlement humble pour un mercenaire sillonnant les routes, mais il restait un enfoiré de mercenaire et Cara n'avait pas utilité de l'étalon qu'ils avaient tous fièrement renommé Petit Crime, alors autant le donner à quelqu'un. Elle congédia l'adolescent et lui ordonna d'aller voir ailleurs si elle y était, et quand l'adolescent disparu, ce fut une tête blonde qui se tint à côté d'elle. Wolfram, le retour... Son regard lui jeta des éclairs et presque perdue dans leur combat de regard elle failli raté la silhouette qui venait de se dessiner.
Elle haussa un sourcil face à la jeune fille à la chevelure sanglante, la jugeant de son air hautain.
Elle est seule, face à une douzaine d'homme qui viennent d'en renverser une vingtaine sans la moindre égratignure, aucune doute, elle n'était pas là pour se frotter à eux, mais pour quoi alors ?




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Dim 20 Sep - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep - 16:57



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]







Mercenary.
Mackenzie avait été engagé pour retrouver un précieux artefact appartenant aux elfes. Ceci dit, son employeur n’avait pas l’air si coté pour acquérir un tel objet. Peu l’importait au final, tant qu’elle était bien payée. Retrouver des objets aux valeurs inestimables, devenait un quotidien pour elle. Elle savait que les artefacts elfiques se faisaient rares et difficiles à trouver à cause de leur histoire. Et celui-là semblait corsé.
Si bien que personne n’avait encore mis la main dessus. Et c’était pour cela qu’elle était sur sa trace.

La main sur Mal, son épée qu’elle chérissait le plus au monde, elle avançait prudemment sur le sentier, encapuchonnée dans un vieux manteau rouge comme ses beaux cheveux.
Les sentiers étaient souvent fréquentés par les marchands, les nomades et les cavaleries. Les barbares et autres ennemis prenaient généralement des chemins cachés pour ne pas être repérés. Ce qui facilitait les choses à Mackenzie, car en effet, cette dernière ne ressemblait ni à un ennemi, ni un habitant des contrées. Elle pouvait se permettre les passages fréquentés. Seulement ce jour-là, elle était seule à marcher sur cette route silencieuse. Le soleil n’était pas encore au zénith, mais il faisait déjà chaud. L’atmosphère se faisait pesante, Mackenzie ne savait pas s’il s’agissait de son long manteau ou s'il manquait seulement le vent dans cet air.
Soudain, au sol, elle put observer des traces fraîches d’une assez grosse troupe qui prenait la même direction qu’elle. À quelques heures de différence seulement et Mackenzie savait qu’elle pouvait les croiser.

« Ça ne présage rien de bon tout ça. »

~~

Continuant son chemin sans encombre, Mackenzie aperçut au loin une certaine agitation dans ce qui semblait être un village en ruine. Elle était beaucoup trop loin pour distinguer précisément ce qu’il s’y passait et ne comptait pas intervenir avec son pouvoir. Parfois, ne rien faire vaut mieux.
Malheureusement, ce lieu était sur son chemin et inévitablement elle croiserait le massacre.
Mal brillait d’un éclat d’argent au soleil, de là où elle était, les agitateurs du village auraient pu la voir avec le reflet que provoquait sa fidèle épée.

« J’espère que ces gens ne sont pas les traces de tout à l’heure. »

Mackenzie arrivait à hauteur des ruines, et la première chose qu’elle vit fut une mare de sang. Presque aussi rouge qu’elle. Elle dégaina Mal par précaution et avança doucement, mais sûrement. Les provocateurs du massacre s'étaient retranchés avec le reste de leurs affaires à l’abri du sang. Tous ces morts n’avaient pas de sens. Il s'agissait de simple garde en patrouille. Peut-être avait-il un message urgent à transmettre aux villages sans protection qui entourait la ville principale ? Personne ne le saurait jamais à cause de ces barbares.
Mackenzie rangea Mal dans son fourreau, puis invoqua son pouvoir afin de filer doux, comme le vent. Parce que c’était elle.
Une légère brise fit rouler les quelques casques de soldat à terre, ébouriffa les cheveux longs de ces barbares. Deux d’entre eux se fixaient, une bataille sévère se jouait entre, par le biais de la vue. Un blond et une jeune femme avec des yeux de vipère, tant c’était vert.
Mackenzie se matérialisa devant elle, à la fois choquée et émue. Elle ne savait plus si elle devait être heureuse ou détruite de voir ce qu’elle voyait devant elle.
Cette femme aux aires cruelle se trouvait être sa demi-sœur, supposée morte dans l’incendie qui avait ravagé leur vie.

~~

Cette femme, belle, sans aucun doute hautaine, la regardait sans la voir en jugeant sa situation. Il était vrai que Mackenzie n’était pas en position stratégique, ni même de victoire. Mais elle avait Mal et le vent avec elle. S’il fallait sortir les armes, elle se sentait prête.
Mackenzie avait beaucoup changé avec le temps, elle n’en devenait pas moins belle que Cara mais apparemment méconnaissable puisque cette dernière n’oscillait pas à sa vue.
Les retrouvailles fraternelles pouvaient attendre, puisque à l’heure d’aujourd’hui, Mackenzie ne tolérait pas les barbares et encore moins les massacres inutiles. Il fallait discuter avant que la tempête n’éclate.

- J'espère que je ne vous dérange pas. Vous aviez l'air très occupé avec tout ce sang au sol.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.


Dernière édition par Mackenzie H.Wind le Ven 2 Oct - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep - 20:37
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Son regard d'un vert venu d'autre horizon passa et repassa sur ces courbes. Elle était belle, il n'y avait pas à dire, mais cette couleur de cheveux c'est... Pratique ; si on se foutait du sang partout oui, mais Cara n'aimait pas se salir, elle préférait quand les autres accomplissaient la basse besogne à sa place.
D'ailleurs, elle remarqua Wolfram se tendre à côté d'elle, Donovan derrière eux surveillait de son œil gauche encore valide malgré la cicatrice qui fendait son visage en deux. Pour être plus clair, la plupart de ses hommes étaient prêts à intervenir en cas de besoin, seul le gamin à qui Cara avait gentiment confié Petit Crime ne se méfiait pas...
Il n'avait pas encore la fibre du mercenaire. Le sang qui coulait dans ses veines était encore pur et ses mains étaient propres à côté de ceux qu'il accompagnait...
C'est une saleté dont on ne se dépêtre jamais et les plus sensibles finissent par sombrer dans leur culpabilité, chose qui n'arrivera certainement jamais à Wolfram et sa bande... Voyou depuis l'âge de dix ans, il faut dire qu'ils n'ont plus rien à foutre de la culpabilité. Cara doute même que ce sentiment ait un jour pu voir le jour dans leur cœur emplit de noirceur.
Donovan était taillé pour faire partie des méchants, il aurait pu être l'homme le plus gentil du monde que le monde lui même l'aurait renié, exilé, loin de tous, parce que trop différent... Parce qu'il est terrifiant, même en peignant un foutu sourire sur sa tronche, il est effrayant... Il l'est peut-être même plus encore lorsqu'il sourit...
Qu'importe, les loups montraient les dents, et n'attendaient qu'une chose... Les ordres de la louve. Qui elle attendait de voir une réaction... Elle n'avait pas dégainé les armes, elle n'était pas là pour se battre, elle se décida d'ailleurs à prendre la parole plutôt qu'à les insulter ou les menacer... Montrant qu'elle avait de la suite dans les idées.
Cara leva la main à l'attention de ses hommes, et elle entendit quelques arc se détendre, quelques messieurs étaient toujours perchés... Mettre un gamin pour faire le guet ? Seul ? C'était du suicide enfin, mais lui faire croire, c'est toujours plus glorifiant pour lui et ça forge son arrogance.
Cara jeta un coup d'oeil à Wolfram qui ne lâchait pas le pommeau de son épée dont le nom légendaire lui échappait toujours, puis elle s'approcha de la jeune demoiselle, scrutant chacune de ses courbes, tournant autour d'elle à l'allure d'une lionne jaugeant sa proie. Ici, seules les lois animales régissaient réellement les Hommes, les instincts ne se perdaient jamais.
Ses traits lui semblèrent légèrement familiers sans pouvoir mettre de nom dessus, décidément, Cara avait du mal avec les noms aujourd'hui... Elle devait être une moindre personne, sans réelle importance. Ceci expliquait cela et le problème était résolu.

-Non tu ne déranges en rien nos affaires, nous avions en fait terminé... Donovan a sûrement pris tout ce qu'il y avait à prendre.

Pour toute réponse, Cara n'entendit que le bruit du butin cingler dans la main de Donovan... Elle ne doutait pas que ces types là pouvaient faire preuve d'intelligence lorsqu'il s'agissait de dissimuler ce qu'ils avaient volé, alors ils se contentaient de jouer avec quelques pièces d'or, une simple poignée, maigre butin... Pièces qui retourneraient à la Guilde des voleurs, ou des mercenaires ? Même ça, ça échappait à Cara. Elle vivait sûrement trop indépendamment des autres.

-En revanche, ce qui me dérange...C'est ta présence ici, et surtout cette magnifique épée que tu caches là...

Sa voix ondula telle un serpent, la morsure était aussi agaçante qu'envoûtante, mélange mortelle. Si sa voix mêlait à la fois menace et curiosité. On aimerait pouvoir tuer Cara dans la seconde, pour son arrogance, mais la curiosité pousse l'Homme à commettre l'erreur... L'erreur de croire qu'il y a quelque chose de bon encore en Cara, qu'elle n'est pas qu'un être de ténèbres.
Tout comme cette fille n'est pas qu'un être de flamme, un témoin de surcroît... Un témoin qui n'a rien d'un simple humain, d'après les dires de sa magie noire, cette fille est spéciale...  




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Dim 20 Sep - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep - 23:19



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]







Wind
Mackenzie observait les alentours. Elle pouvait y apercevoir des remparts illustrés par quelques archers. « Eh bien, c’est la fête par ici. »
Sa petite demi-sœur était accompagnée d’un beau blond et d’un balafré qui se tenait tout deux prêts à attaquer si jamais Mack sortait Mal. Forte heureusement elle ne comptait pas planter l’épée dans la chair tendre de ces barbares, mais plutôt mettre les choses aux clairs. Ces hommes qui entouraient Cara avaient tous une marque. Celle des Mercenaires. Mais ce n’était pas les mercenaires que Mackenzie connaissait. Il existait plusieurs guildes et celle-ci semblait vouée aux sorciers noirs. Ils étaient donc des ennemis. Cara était un danger pour le monde et pour la Métamorphe. Mais elle ne portait pas de marque et n’avait pas autant d’armure qu’eux, ce qui troublait la jolie sanguine.

~~

Qu’était-il arrivé réellement ce soir-là ? Pourquoi Cara était-elle toujours en vie après ce feu ? Il avait tout emporté sur son chemin … peut-être que sa demi-sœur était elle aussi une Métamorphe. Mais de feu ? Cela n’était pas impossible puisque la jeune femme l’avait sentie dans le temps, qu’elle était différente de leurs frères.
Des réponses, il lui en fallait plus d’une. Seulement Cara ne l’avait pas reconnu et la position de Mackenzie n’était pas très confortable pour faire la maligne avec des histoires de famille. Sans compter qu’elle devait remplir une mission et que ce chemin l’avait plus retardé, qu’avantagé au final.

Les sorciers noirs. Hélios, il y avait un lien avec cette union. Un secret. Mackenzie commençait à se souvenir de ses dernières découvertes tumultueuses. Une liaison interdite qui avait créé Cara. Une union avec un sorcier noir … Serait-ce possible ? Mackenzie ne voulait pas y croire. C’était déjà presque impardonnable de la voir du mauvais côté. Elle qui l’avait sauvé dans le temps, ne pouvait détruire aujourd’hui …
Et pourtant cela semblait limpide.

~~

- Non tu ne déranges en rien nos affaires, nous avions en fait terminé… Donovan a sûrement pris tout ce qu’il y avait à prendre.

En plus d’être une tueuse, Cara était incontestablement ironique. Mackenzie n’aimait en rien le pillage des armées chargé de protéger les terres des mauvaises personnes, trop stupide pour comprendre la valeur de la vie, la valeur de ce monde.
Ce Donovan avait massacré un père ou un fils pour quelques misérables pièces.

- En revanche, ce qui me dérange… C’est ta présence ici, et surtout cette magnifique épée que tu caches là…

Mal. « Touches à Mal et je t’étripe, peu importe nos liens, pétasse. »

- Je ne fais que passer ici. Je trouvais le paysage revigorant, non ? Elle est belle, je sais. Mon épée est unique. Elle a été forgée avec le reste des cendres d’un incendie. C’est comme si l’âme de ceux qui ont péri était avec moi.

Mackenzie s’imaginait utile de raconter la petite histoire de son épée, de plus ça pouvait toujours réveiller la mémoire de cette pétasse.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.


Dernière édition par Mackenzie H.Wind le Ven 2 Oct - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Sep - 11:30
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Cara avait un drôle de pressentiment vis à vis à cette fille... C'était... Étrange. Elle avait déjà ressenti cette magie quelque part, et pourtant elle ne se souvenait pas d'avoir un jour rencontré la jeune fille à la chevelure de feu. Sinon elle s'en serait souvenue. Cara n'oublie jamais les gens et encore moins leur empreinte magique.
Et pourtant, elle avait beau chercher, ça ne lui revenait pas. Aucun prénom, pas plus qu'un nom. C'était tellement frustrant qu'elle avait presque envie de lui poser la question directement.
Wolfram à côté d'elle semblait toujours aussi tendu, il ne la connaissait pas non plus... Ce qui voulait dire qu'elle l'avait croisée lors de l'une de ses nombreuses missions en solitaire.
Si elle voulait en apprendre plus, Cara allait devoir profiter de son avantage... Mais il ne fallait pas retarder leur mission non plus. Le mieux serait certainement qu'elle reste seule avec elle pour lui poser quelques questions.
Elle ne pouvait pas nuire à toute une mission pour un foutu pressentiment, pas juste parce que sa mémoire lui faisait défaut... Cara savait comment diriger ses hommes et elle savait que pour ça il fallait qu'elle les mobilise. Et elle devait percer ce mystère à jour.

-Partez devant... J'ai des affaires à régler. On a pas une minute à perdre.

Wolfram la regarda surpris, même très étonné. Ses hommes se lancèrent des œillades inquiètes, fallait-il vraiment obéir à cet ordre ? Partir sans le chef de troupe ?
Donovan fut le premier à réagir, se redressant de toute sa grandeur, terrifiant comme à son habitude pour scruter ses compagnons de route. Leur ordonnant de se bouger les miches si ils ne voulaient pas avoir à faire à lui.
A côté d'elle, le blondinet se rapprocha alors de sa camarade, surveillant toujours l'inconnue du coin de l'oeil.

-Tu es sûre de vouloir te retrouver seule avec elle ? Ca m'embête un peu de te laisser seule ici...

La main de Cara s'était dressée, pointant le ciel de son index. L'heure de se taire était venue pour Wolfram. Tout ce qu'il avait à faire était d'obéir, ce n'était pourtant pas si compliqué. Il n'avait qu'à reprendre les rennes de la troupe et de les guider au bon endroit. Ensuite, elle viendrait empocher sa paye, avant de certainement disparaître comme à son habitude.

-Tu sais ce qu'il te reste à faire Wolfram, dépêche-toi.

Il allait émettre une objection mais Cara ne l'entendait pas de cette oreille. Avant même qu'une parole n'ait pu s'échapper de ses lèvres, la brune les avait scellées dans un chaste baiser, qui en avait surpris plus d'un. Wolfram le premier.
Lorsqu'elle se détacha de lui, il la scrutait toujours avec cet air abasourdi, il ne s'en remettait toujours pas. Puis l'information monta à son cerveau. Il jeta un dernier regard à la rougeoyante, la saluant d'un mouvement de tête, avant de grimper sur son étalon, reprenant la tête de la colonne.
Les bruits des sabots s'éloignèrent, le son s'étouffa avec la distance, ne laissait plus qu'une vide entre elles. Qu'un sifflement venteux. Que l'écho de leurs pensées.

-Tu sais... J'ai la drôle d'impression de t'avoir déjà rencontrée, pourtant ton visage ne me parle absolument pas... elle haussa les épaules puis elle prit une mine attendrie... Oh que c'est adorable de vouloir garder ses défunts auprès de soi...

Son sourire était d'une hypocrisie sans nom. D'ailleurs, elle retrouva très rapidement ses traits amusés et malicieux. Elle avait l'air si douce en cet instant précis que s'en était indécent. Cara ne cherchait pas à provoquer sa nouvelle camarade, elle cherchait des réponses. Mais il fallait parfois chatouiller la bête pour obtenir gain de cause, et ce n'était pas avec une équipe de meurtrier qu'elle aurait établi un lien ou un marché.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Oct - 12:32



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]







Confidence
Chère Cara, ton insolence était-elle que l’on aurait crue à une crise d’adolescence retardée. Tu ne le sais pas encore mais bientôt ta réaction face à la sanguine sera plus prononcée par l’incompréhension, le déni et peut-être aussi la haine. Mackenzie, inférieur en nombre et en force se sentait tout de même plus puissante, avec un avantage et une confiance extrême en elle sur la situation. Elle savait, mais l’autre non. Le danger l’entourait, il était bien là et pourtant la jeune femme ne sourcillait pas face aux hommes prêts à dégainer au moindre faux pas, même si tenues par leur chef aux yeux verts de vipère.
Cette dernière ordonna d’ailleurs aux autres de poursuivre la route pendant qu’elle resterait élucider le mystère. Seulement l’un d’entre eux, le blondinet, émit des réticences à quitter la belle hypocrite.
Un baiser chaste et surprenant le cloua. Était-elle entrain de s’en servir ? Mackenzie admirait cette force de caractère, elle, elle en était incapable. Se servir des hommes, des autres pour avoir ce qu’elle veut, n’était pas dans sa nature.
Cara se détacha enfin du blond, qui aussitôt esquissa une révérence avant de disparaître à cheval dans la brume de la journée. Elles étaient désormais seules, face à face.

- Tu sais... J'ai la drôle d'impression de t'avoir déjà rencontrée, pourtant ton visage ne me parle absolument pas... elle haussa les épaules puis elle prit une mine attendrie... Oh que c'est adorable de vouloir garder ses défunts auprès de soi...

Elle osait, elle osait se moquer des morts, elle qui avait pourtant connu l’effroi de l’incendie, la mort cruelle de sa famille. Elle n’était pas morte. Elle ne s’en était jamais retournée, pour retrouver Mack ou des traces de sa vie. Finalement elle avait choisi d’oublier pour devenir cette immondice-là.
La mort l’entourait, l’innocence l’avait quitté. Cela faisait même apparaître un rictus sévère sur le visage de la sanguine. Elle était en colère, elle ne comprenait pas cet acheminement et voulait savoir ce qui était arrivé précisément, la poussant à ironiser ce changement.

- Alors comme ça tu ne sais pas ? Quelle mémoire ! Je reconnais au moins ça de l’ancienne Cara.

Mackenzie riait presque pour contourner l’hypocrisie et elle-même lui faire sentir un malaise. Que faire au final ? Jouer avec ce qu’elle savait ou simplement lui dire les choses telles quelles ? La sanguine hésitait longuement. L’insolence de sa demi-sœur méritait quelque chose de plus fort, et même la mort n’était pas assez pour éveiller ne serait-ce qu’un sentiment de tristesse.
Elle osa enfin.

- Je suis Mackenzie Wind.

À l’annonce de son nom, la sanguine espérait éveiller des sentiments endormis ou des émotions éteintes, afin de voir ce qu’il restait réellement de sa demi-sœur.



© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Oct - 23:00
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Il ne restait plus qu'elles. Deux ombres au cœur des ténèbres. Deux silhouettes au détour d'un sentier. De simples femmes en face à face, pour un tête à tête houleux. Tout du moins, c'est ainsi que Cara voyait les choses. Pas qu'elle cherchait à énerver sa jeune camarade, mais disons plutôt qu'elle cherchait à la faire réagir.
Elle n'aurait pas attendu aussi longtemps si elle n'avait pas un mot à dire, une couche à rajouter. Une morale à faire.
Comme touet personne munie de bonté, elle allait essayer de faire chavirer la barque pour que Cara change de bord... Une fille aussi jeune et belle ne devrait pas appartenir à l'ombre.
Et pourtant, paraître lumineuse faisait bien d'elle la pire des ténébreuses...
Cara ne pourrait jamais plus comprendre les bons, comme eux ne pouvaient pas comprendre Cara. Ils ne connaissaient pas l'étrange plaisir de faire plier quelqu'un sous sa propre volonté parce qu'ils trouvent ça inhumain... Alors qu'il s'agit là de la nature même de l'Homme. Le droit de nature.
Malgré tout, elle admettait. Il fallait des gens comme ça. Il en fallait pour marcher à contre courant, pour se démarquer de la foule. Parce qu'il n'y a pas de distinction entre le Mal et Bien, sans le Bien et le Mal même. Alors oui, Cara admettait qu'il fallait des personnes de ce genre sur Terre pour l'équilibre morale, pour l'équilibre du monde.
Mais elle aimait moins qu'on vienne constamment lui faire la morale. Elle était majeure, jeune et puissante. Pourquoi vouloir en changer ?
Justement, Cara discerna la naissance d'une grimace sur le visage de la jeune fille à la pâle peau et à la chevelure de feu... Elle paraissait en colère.
Rectification. Elle était en colère. Cara sentait son pouvoir gagner en puissance et ses doigts la picotaient. Ca ne pouvait venir que d'elle, maintenant qu'elles étaient en tête à tête...
Mais son air rieur n'eut pas le temps de se peindre son visage qu'elle était plongée dans une profonde confusion... L'ancienne Cara ?
Là c'était plutôt flou... Et ça l'embêtait un peu, mais le plus agaçant dans l'histoire c'était son rire ! Par tous les Dieux, faites taire cette catin avant que ce ne soit Cara qui la fasse taire !
Elle ne pouvait pas se creuser les méninges quand quelqu'un gloussait juste à côté d'elle, le bruit en général ne la dérangeait pas... En fait, c'était juste elle. Une présence bruyante et dérangeante. Et pourtant Cara ne pouvait s'en débarrasser sans savoir de quoi il advenait.
Puis ce fut le choc... La blague. L'ironie du sort.
Cara fixa la prétendue Mackenzie et se posa sérieusement la question... Une Wind en vie ? Vraiment ? Puis finalement, elle fut simplement prise d'un fou rire.
Le rire le plus sincère qu'elle ait jamais eut depuis bien des années, un rire oublié tellement elle s'ennuyait dans cette vie.
Poussant peut-être la provocation, Cara essuya ses larmes de légèreté du revers de la main.

-Ahaha ! Elle était pas mal celle là ! Mackenzie Wind... C'est de loin la plus grosse connerie qu'on m'ait jamais sortie. Je ne savais pas mon père doté d'un tel humour, il t'a payé combien pour ce petit manège ? Allez tu peux me le dire, entre nous.. Entre demi-soeur..

Elle accorda un clin d’œil malicieux à la jeune fille alors que son air rieur ne quittait pas ses traits. Cara s'amusait réellement de la situation.
C'était de loin la farce la plus ridicule qu'on lui ait jamais faite, mais c'était aussi de loin la plus amusante de toute. Mackenzie...

-Il ne reste plus rien des Wind... Rien. Pas un gramme de vie. Les cendres se sont envolées dans le vent avec les hurlements d'agonie d'une catin... Fin de l'histoire.

En réalité, Cara voyait un peu plus que les cendres volant au gré du vent. Elle revoyait les flammes danser devant ses yeux. Et les cris d'effrois de sa mère faisant écho au carnage qu'une gamine avait engendré. Que sa putain de mère avait engendré plutôt.
Sa vie aurait pu être un véritable conte de fée, mais pour une fois dans les contes de fée, le Mal l'a emporté sur le Bien, et le chaos a monopolisé la triste fin de l'histoire.
Cara n'était plus tant amusée, elle était... Indifférente.
Elle racontait ça avec froideur et d'un ton monotone. Comme si elle contait l'histoire de son voisin, plus que sa propre histoire. Elle avait déjà rompu les liens avec son passé et il ne lui tenait plus particulièrement à cœur. Elle l'avait abandonné, elle s'était abandonnée.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Oct - 21:10



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]







Wicked
Mackenzie lui avait dit. Elle avait été sincère et elle ne s’imaginait absolument pas que sa demi-sœur réagirait comme elle venait de le faire. Cette dernière s’était moquée et n’en avait pas cru les propos que la sanguine avançait. Et pourtant elle avait dit vrai. Finalement Mack' voyait une perche gratuitement tendue dans ce que disait sa mesquine de petite demi-sœur. Elle-même n’aurait pas cru un tel charabia, après tout, elle la pensait morte dans cet incendie, mais devant elle se tenait un fantôme du passé. Désormais tout se jouait, que faire, comment réagir face à cette nouvelle situation ? Elle avait avancé tête baissée et elle commençait à regretter. Soit elle insistait sur son identité, soit elle s’aventurait sur des pentes sinueuses. Un terrain dangereux avec une histoire qui lui était inconnue, un père disait-elle. Mais qui était ce père que Cara avait mentionné ?
La jolie petite peste continua, méprisante et avec un rire de raconter ce qui en était, sur ce qu’elle croyait être réel.
Elle avait changé, les deux survivantes avaient un point commun, mais leur caractère était différent. Cara aimait le Mal et s’était abandonnée pour le faire régner en guise de justice. Tandis que Mackenzie, elle, elle se battait pour ce qu’elle pensait être bon et juste, la perte, la mort, la tristesse et l’abus étaient des arguments assez convaincants pour se battre contre.
« Fin de l’histoire. », Mackenzie pensait haut et fort dans son esprit, « Tu aurais du mal à le croire, l’histoire vient à peine de commencer, l’histoire vers la rédemption, vers ta rédemption. »
Elle en avait presque peur que ses mots lui échappent à travers son regard.
Le vent sifflait entre les murs déchus de cette ruine, le silence pesant dans l’atmosphère traduisait une réflexion. Les deux jeunes filles pensaient, à la mort ? À l’agonie ? Ou seulement à la situation ?

- Bingo. Quel goût avait cette farce digne de te rappeler la réalité ?

Mackenzie ne savait pas ce qu’elle faisait, c’était risqué et puis elle ne savait pas mentir. Elle voulait en apprendre plus, sur sa petite sœur, sur ce qu’il lui était arrivé. C’était une première idée de faire croire à la farce. Mais si ça ne fonctionnait pas, la réalité serait aussi crue.

- Je suis à la recherche d’un artefact puissant, qui m’est totalement inconnu pour un riche marchand malhonnête. J’ai croisé la route d’un homme qui m’a redirigé vers toi et ta troupe pour me conseiller ou m’aide. Cette plaisanterie pour l’approche était très constructive d’après ce qu’il m’avait dit.

Mackenzie espérait ne pas avoir trop de questions de la part de cette jeune fille. Quand bien même elle serait dans le pétrin, elle était déjà, d'une, totalement enfoncée et puis elle jouerait la carte du mystère ou de l'ignorance. Du moins jusqu'à ce que cela explose.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Oct - 14:54
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Quand elle y pensait, elle savait que son regard se perdait au loin... Le vent portait ses mots, comme il avait emporté son passé. Des cendres balayées d'un souffle puissant, une histoire oubliée au fond de sa mémoire et des sentiments égarés au cours de son périple.
Le silence qui s'installa doucement marqua une pause, comme si les morts eux même cherchaient à parler, que les cendres cherchaient à retrouver la seule trace vivante de leur existence.
Mais au fond Cara le savait, la sanglante étudiait chacun de ses mots... Comme pour donner un sens à ce manque d'émotions. Il manquait ce petit quelque chose à cette histoire qui faisait que cela était son histoire, et seulement la sienne. C'était vide.
La pièce disparue n'était autre que son cœur. Le puzzle était incomplet.
Et si ça gênait les autres, ce n'était pas le cas de la jeune Frost qui n'était pas le moins du monde, dérangée par cette part d'elle manquante.
En attendant, elle avait apparemment démasqué le petit manège de la jeune fille bien que la réponse sonna étrangement faux...
Peut-être qu'elle se sentait juste mal à l'aise par rapport à l'attitude de Cara... Ca lui arrivait souvent de mettre les gens mal à l'aise, pourquoi pas elle après tout...

-Quel goût.. ? Elle n'en avait pas vraiment... Mais c'était amusant, je te l'accorde.

C'était une question bizarre... Le goût d'une question ? Le goût de ses souvenirs ? Fade. Ca n'avait pas de goût. Ca n'avait pas de saveur ni même de couleur... Ce n'était rien d'important aux yeux de Cara. Des images, des odeurs, des senteurs sans valeurs. Voilà ce que c'était.
Un haussement d'épaule de la part de la brunette signifia clairement son indifférence quant à son enfance. Anciennes souffrances dont elle se foutait éperdument.
La suite en revanche, attira son attention sur la chevelure de feu... Son regard de jade accrocha sa silhouette et son attitude se dégrada légèrement... Quelque chose n'allait pas dans ce qu'elle disait... L'ensemble manquait cruellement de cohérence et Cara n'aimait pas qu'on se paie sa tête.

-Il t'a redirigé vers nous.. ? Ca implique que ce soit à nous d'effectuer la tâche, c'est bizarre mais ce peut se comprendre dans le fond... Ce que je ne comprends pas c'est comment il peut savoir pour les Wind... Personne ne sait. A l'exception de deux personnes. Mon père. Et moi... Alors comment expliques-tu cela... Mackenzie ?

Le prénom sonna comme le sifflement d'un serpent prêt à refermer ses crocs venimeux sur sa proie. Cara était d'ailleurs prête à refermer ses crocs sur la jeune fille. Elle cherchait à la mener par le bout du nez et ça ne lui plaisait pas... Mais au delà de cette légère frustration, une pointe de curiosité pointait le bout de son nez... Qu'attendait-elle de Cara exactement ?
Cara se rapprochait d'un air menaçant de la jeune fille, le genre de regard qui fout les chocottes jusqu'à en cauchemarder le soir. Seuls quelques mètres séparaient encore les deux jeunes filles, vide qui fut bien rapidement comblé par la féline Cara qui de son poste de prédateur s'apprêtait à fondre sur sa proie.
Elle se tenait maintenant bien droite face à elle, ne la lâchant pas du regard. Terrifiante, comme jamais et aussi sombre que la nuit.
Soudain son bras s'éleva et retomba mollement sur les épaules de la jeune fille, alors qu'un rire fendit l'air.

-T'aurais dû voir ta tête ! C'était à mourir de rire ! Détends toi chérie, je rigole... Cet homme a bien fait de t'envoyer à moi, en terme d'affaire je suis plutôt douée mais ça je crois que tu l'as déjà remarqué... Dis m'en plus sur ton artefact et on pourra négocier.

Tenant toujours la jeune demoiselle par les épaules, Cara l'entraîna un peu plus loin. Traîner au milieu des marées ce n'était pas son plus grand fantasme et pour tout dire, Cara détestait se tâcher.
Le coin où elle l'entraîna était plus propre, recouvert d'herbe fraîche où Snow pouvait y brouter paisiblement. Comme détendue, Cara se laissa tomber sur un arbre renversé, jaugeant la sanglante d'un regard malicieux.
On avait beau regarder Cara des heures durant, il restait toujours ce petit quelque chose dans ses yeux qu'on ne saurait décrire... Ce petit quelque chose qui faisait peur, mais qui attirait inexorablement. C'était comme voir un danger et s'en approcher, en dépit de sa nautre.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Nov - 17:47



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]








Cara était une coriace, elle savait excellemment bien jouer avec les gens et les mettre mal à l’aise et le dissimuler était de plus en plus compliqué pour Mack. Elle jouait avec les mots et la sanguine avait l’espoir qu’elle ne découvre pas le petit manège auquel elle s’était prêtée. Subir son courroux était la dernière chose qu’elle demandait même s'il était inévitable, maintenant, dans quelques heures, demain ?

- Il t'a redirigé vers nous.. ? Ça implique que ce soit à nous d'effectuer la tâche, c'est bizarre mais ce peut se comprendre dans le fond... Mackenzie n'avait pas vu les choses de cette manière, sa mission allait être rudement mise en péril, mais elle était prête à l'abandonner. Quand il s'agissait de quelques choses de plus important que de l'argent. Ce que je ne comprends pas c'est comment il peut savoir pour les Wind... Personne ne sait. A l'exception de deux personnes. Mon père. Et moi... Alors comment expliques-tu cela... Mackenzie ? À la minute même, Mack perdit tout espoir, mais elle se retrancha dans l'idée de base, qu'elle découvre et comprenne qu'elle était toujours en vie. Seulement l'idée d'en apprendre plus avec une fausse identité l'avait effleurée de maintes fois depuis que Cara ne l'avait pas crue.

L’épée de Damoclès était prête à s’abattre sur Mack. Cara posa ses mains sur les épaules de la sanguine qui s’attendait à devoir esquiver un coup. Mais non. Rien de menaçant … Cara se moquait depuis le début, elle jouait. Elle savait pertinemment bien jouer et Mackenzie venait de se faire avoir.

- T'aurais dû voir ta tête ! C'était à mourir de rire ! Détends-toi chérie, je rigole... Cet homme a bien fait de t'envoyer à moi, en terme d'affaire je suis plutôt douée mais ça je crois que tu l'as déjà remarqué... Dis m'en plus sur ton artefact et on pourra négocier.

Mackenzie pouvait souffler, discrètement, mais désormais les sueurs froides qui la gagnaient, étaient libérées. « Ce n’est pas passé bien loin ».
Sa demi-sœur l’entraîna un peu plus loin pour un paysage de meilleur goût pour toutes les deux. La sanguine observait sa demi-sœur s’installer confortablement et la fixait d’un air provocateur. Il fallait s’y habituer, puisqu’il semblait être le regard neutre de la jeune fille.

- Une joueuse dans l’âme à ce que je vois. C’est très bien à exploiter, les gens ne sont pas habitués, j’avoue avoir été surprise. Bien joué ! Mackenzie marqua une pause pour la féliciter en un sourire, puis elle reprit. Un elfe fortuné m’a demandé de retrouver pour lui un objet ne lui appartenant pas. Ce qu’il ne m’avait pas précisé c’est qu’il faut le voler, car ce dernier n’est pas perdu. Il appartient à la Reine des elfes. Il s’agit de son diadème. Apparemment il serait réputé pour avoir des propriétés magiques.

Un tricheur, cet homme voulait contrôler de la magie alors qu'il n'en coulait point dans son sang. Cet acte était qualifié illégal dans le monde et surtout mis en lien avec la magie noire. Mackenzie avait espoir de toucher Cara avec son intelligence. L'artefact ne serait pas pour l'elfe, mais pourrait aller tout droit dans les mains des sorciers noirs.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Nov - 13:49
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Cara n'était pas dupe. Le manque de cohérence l'avait amenée à se jouer d'elle, la sanguine avait d'ailleurs réagi comme elle s'y attendait.
C'était discret, très subtil, mais elle avait sentit la panique qui s'était un instant emparée d'elle. Mais pour une fois, Cara préférait pousser le vice au plus loin, la garder en vie et se jouer d'elle comme elle croyait se jouer de Cara.
Des questions se posaient encore et la sorcière avait besoin de réponse. Et jouer le jeu la mènerait surement à la solution du problème, tout en la distrayant. Si elle était pas belle la vie !

Scrutant la réaction de sa nouvelle camarade, Cara lui accorda un modeste sourire lorsqu'elle la félicita... C'était un don plutôt inné chez elle de retourner les situations dans tous les sens pour avoir l'avantage sur les autres, la perte des repères pour l'un donnait un avantage à l'autre et elle savait habilement en jouer.
Mais il était vrai qu'elle n'était pas là pour se faire complimenter, elles étaient plutôt là pour parler affaire... Une affaire qui semblait très intéressante en de nombreux points...
Cara avait surement beaucoup à gagner dans cette affaire, son coup de patte coûtait cher, très cher même et ne voler qu'un objet ne rimait qu'avec une seule prime.
Un léger sourire en coin s'afficha sur les lèvres de la jeune femme, alors qu'elle prenait ses aises.

-Hm... Je pense pouvoir t'être utile. Tu sais quoi ? On va faire un truc.

Se redressant subitement, pour faire quelque pas, Cara adopta cette drôle d'attitude un brin intimidante, c'était juste... Etonnamment indescriptible.
La voir se mouvoir ainsi c'était comme sentir une atmosphère électrisante s'installer... Une pression supplémentaire qui s'intensifie à chaque pas, à chaque coup d'oeil... Et c'est limite intenable.
Ce charisme naturellement envoûtant, tout bonnement irrésistible.
Ses pas l'amenèrent rapidement à la jeune fille, face à laquelle un se planta, ce petit air amusé et pourtant à la fois si déterminé placardé sur le visage.

-Le principe est simple, je t'aide à dérober ton fameux diadème et si j'y parviens, tu m'en devras une, il est évident que je demanderais une compensation pour mes services, mais on reglera ça après la mission si tu veux bien... Qu'en penses-tu ?

Un sourire plus franc passa sur ses lèvres, alors qu'une main amicale retombait sur l'épaules de la sanguine.

-Rassure toi, je ne demanderais pas ton épée, ou même de donner ta vie pour moi, ce sera simplement un prix à payer... Alors tu as le choix... Partir gagnante avec moi dans tes rangs ou douter de ta capacité à dérober un diadème impérial mais sans ma contribution...

Il fallait bien admettre que céder à la tentation de Cara c'était comme faire une embrassade au Diable. On ne savait pas ce qu'elle voulait obtenir des gens, mais souvent on lui cédait tout ce qu'elle désirait.
En l'occurrence, Cara était intéressée par la gros paquet.
Elle pourrait très aisément dérober ce diadème le rapporter à ce malfaiteur et le denoncer immédiatement après... Les deux jeunes filles seraient vues comme des sauveuses en quelques sortes... Ca demandait de la subtilité, son plan était rigoureusement imparable et elle finirait gagnante tout en éliminant de la racaille des bas quartiers...
Elle ne faisait pas ça pour la justice, mais plutôt pour écraser les petits joueurs qui pensent pouvoir intégrer la cours des grands.
Cara aime sentir les gens plier sous sa volonté, elle aime mener les hommes à leur perte, et plus que tout elle aime la victoire.
Et celle là risquait d'être l'une des plus belle de toute sa vie.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.


Dernière édition par Cara W.Frost le Mar 22 Déc - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Déc - 21:48



D'outre tombe

Feat [Cara W.Frost]








Cara était d’une perversité extrême. Mackenzie avait beaucoup de mal à garder son fin espoir sur sa demi-sœur. Elle n’avait pas l’habitude de se retrouver face à une situation comme celle-là. Et même si elle essayait de se montrer forte et mystérieuse, elle savait très bien que le malaise se ressentait à travers le suspense que dégageait Cara.
Son caractère espiègle donnait une terrible envie de la recadrer, mais si elle se jouait des situations comme celle-là aussi souvent, c’était qu’elle était devenue experte en la matière et que son talent était incontestable, ce qui frustrait encore plus Mack.
Cara lui proposa alors un deal, et bizarrement Mackenzie avait l’impression de ne pas pouvoir refuser. Même si c’était ce qu’elle voulait aussi, émettre la possibilité du refus semblait n’être qu’une illusion.

- J’en pense très peu de chose, puisque je suis venue jusqu’à toi dans le seul but de te proposer cette quête.
Quel hasard, Mackenzie se mettait à réfléchir quant aux nombreuses possibilités qu’elle avait un jour, de trouver sa demi-sœur qu’elle pensait morte. Et qu’en plus cette dernière ne l’ai pas cru sur ce qu’elle était.

- Mon épée … Elle est assez spéciale de toute manière, je ne suis pas certaine que tu n’en veuilles malgré sa beauté. Le choix est limpide. Je veux partir gagnante, peu importe le prix.
Mackenzie hésita un instant avant de lui révéler quelques autres informations. Elle voulait lui faire croire sa totale adhésion aux côtés sulfureux des sorciers noirs. Elle n’en était pas une, mais elle avait tout de même des pouvoirs qui à ce jour n’existaient pas du côté obscur.
Je ne suis pas comme les autres. J’ai des avantages, je sais me battre, mais ce n’est pas tout.

La sanguine plongea son regard dans celui de Cara et se concentra avec aisance. Elle ne voulait pas tout lui montrer, mais seulement ce qu’elle avait découvert en premier en fuyant les flammes de leur maison.

- Le vent se lève.

Il était doux, il soulevait les cheveux des deux jeunes filles. Puis Mack disparu avec lui. Elle frappa violemment la ceinture de Cara afin de la désarmer pour lui montrer un faible aperçu. Enfin, Mack se matérialisa au même endroit pour de nouveau faire face à Cara.

- Nous sommes deux gagnantes.

Mackenzie espérait avoir fait bonne impression à sa demi-sœur, elle ne voulait pas compromettre sa nouvelle identité et espérait faire profil de sa couverture.

PS : je te propose de clore le RP et on en commencera un nouveau plus tard avec cette quête + découverte sur nos personnages



© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Déc - 0:03
« D'outre tombe »
Mackenzie & Cara
Patir gagnante... La décision était donc prise.
Cara ne s'étonna pas plus que ça de son choix, à vrai dire elle s'y attendait... Au delà de l'intérêt que pouvait attiser cette négociation, cela permettait à « Mackenzie » de passer un peu plus de temps au côté de Cara et la brunette avait la drôle d'impression que c'était surtout ce que la jeune fille cherchait à faire, hormi cette histoire de quête.
C'était cette façon de dire qu'elle n'était là que pour lui proposer une quête qui lui mis la puce à l'oreille, mais Cara n'aimait pas vraiment s'insinuer dans l'esprit et les pensées des gens, c'était mal polit, malvenu et trop facile de surcroît.
Cara trouvait cela plus distrayant d'essayer de comprendre une personne sans s'immiscer dans sa tête, de lire à travers les lignes, d'analyser ses mots et ses attitudes avec minutie...
Si certain trouvaient ça surfait et inutile, sans intérêt... Eh bien, ce n'était pas le cas de Cara qui trouvait ça intéressant, elle ne comprenait d'ailleurs pas comment ces hommes pouvaient diriger sans comprendre leurs hommes.
Pour Cara, c'était essentiel de savoir lire à travers les hommes en un coup d’œil, c'était cette capacité qui la rendrait exceptionnelle et terrifiante à la fois... Si l'avantage ne se lisait pas sur le court terme, Cara l'avait lu sur le long terme.

Une femme qui peut lire en vous en un regard dont vous sentez la présence gênante et intimidante. Vous savez ce qu'elle fait et pourtant vous n'y pouvez rien. C'est comme être nu face à une inconnue qui vous observe sous tous vos angles, sans que vous ne puissiez rien y redire. Tellement frustrant...
Cara en jubilait déjà à vrai dire. Elle voulait vraiment acquérir cette capacité un peu folle de lire en vous comme dans un livre ouvert.
Ainsi Cara serait crainte autant qu'on saurait l'admirer pour cette faculté... Cara se savait déjà pas mal intimidante, elle avait réussi à mettre des hommes aussi dur que la roche à sa botte, y avait de quoi se sentir impressionné... Mais ce n'était pas assez pour ses lèvres gourmandes et avides de pouvoir qui semblait se rapprocher autant qu'il s'éloignait.

En parlant de pouvoir, Mackenzie attisa subitement la curiosité de Cara... Elle qui trouvait déjà intéressant le fait qu'elle fasse ça « quelque en soit le prix »... Voilà qu'elle avait un autre tour en réserve.
Jaugeant un peu ce qu'elle avait encore à prouver, Cara observa la jeune femme, silencieusement, se contentant d'attendre, de son petit air intrigué, mais montrant qu'elle attendait le retour de flamme.
La remarque fut accompagnée d'un froncement de sourcil, quel était le rapport avec le vent.. ?

Laissant ses mèches virevolter au gré de la légère brise, Cara ne perdit pas l'azur de ses yeux du regard. Tout du moins, jusqu'à ce qu'il s'efface. Et elle avec.
Les sourcils froncés, Cara était perdue entre sa curiosité et son incompréhension... Subtil mélange qui lui laissait un arrière goût de frustration en bouche, elle ne savait pas et ça lui donnait autant envie de savoir que ça l'agaçait... Cara aimait tout savoir.
Ses bras se replièrent instinctivement sur son ventre, et  son corps se pencha comme pour protéger la zone heurtée... Elle ne comprenait pas d'où venait l'attaque, et pourtant elle avait bien sa petite idée... Mais comment par tous les Diables ?
Voyant la flambante réapparaître, Cara se redressa un sourire narquois aux lèvres, un rire amusée se faufilant entre ses lèvres pour se répandre dans le vent.

-Toi.. Toi tu m'intéresses vraiment.


Un sourire étonnamment sincère se dessina sur son joli visage d'ange... Si elle l'intéressait, elle l'amusait au delà des apparences.
Cara ne regrettait pas d'avoir gardé cette Mackenzie là en vie... La véritable aurait-elle été autrement ? Qu'importe au fond, celle ci est morte.
La seule qui compte est celle-là même...




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Déc - 0:33


D'outre tombe
Feat : Cara W.Frost & Mackenzie H.Wind



Il était une fois, . . .


Lieu : Fortilia et les terres elfiques
Element de départ : Mercenaires sur la route
Résumé de l'action et éléments importants : Mackenzie était partie sur les routes des terres elfiques pour compléter sa mission qui était: de dérober un artefact puissant appartenant à la royauté. Sur le chemin elle eut le malheur de croiser la route d'autres mercenaires plus violents qu'elle et appartenant aux sorciers noirs. À leur tête se trouvait une femme. Mais pas n'importe laquelle puisqu'il s'agissait de la demi-sœur de Mack, que cette dernière pensait morte ....
En deux mots : Malaise & Complot
Lien de la suite éventuelle [url=URL DE LA SUITE]Lien[/url]
PS :  Double-jeu




   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2381
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com En ligne
Dim 28 Fév - 18:13
Il ne faut pas poster les résumés des RPS finis dans les messages mais dans le sujet qui y est consacré ICI

Ce sujet sera archivé étant donné qu'il est fini !


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
D'outre tombe | Mackenzie & Cara
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Mémoire d'Outre Tombe
» Le début d'une grande amitié... ou presque. (PV Outre-Tombe)
» Il revient d'outre-tombe !
» Créature : Outre tombe
» Angleterre - Discussion d'outre-tombe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-