AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La Narcisse [Rulf & Lenka]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS


Invité
Invité

Dim 18 Oct - 21:48


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Want
Lenka s’était précipitée dans le monde de Scientia en prétextant une mission importante donnée par un lieutenant, qui se trouvait être malade le jour où son mensonge s’inventait.
Enfaîte, tout ce qu’elle recherchait, c’était d’aller à Tialtec pour trouver le grand Rulf, un nain. Elle ne savait pas réellement en quoi il excellait, mais elle espérait qu’il lui forgerait un fusil digne de ce nom et peut-être même des balles spéciales que seul elle posséderait. Son narcissisme était-il, qu’elle jugeait valoir cette demande.
Vu que Lenka était une militaire, assez importante, du moins de ce qu’elle en jugeait, elle avait à sa disposition un cheval offert par Ad Lucem pour qu’elle puisse voyager à travers les terres. Bien sûr ce service n’était pas que pour elle, il avait était mis en place quand le portail s’était ouvert. Ceux de du dehors n’étaient pas forcément bien vu, mais il fallait se résoudre à arranger les va-et-vient entre les deux mondes.
Hautaine, elle continuait de croire qu’elle avait tous les droits sur ceux qui s’occupaient de ce travail. Avoir un fusil sur son dos la laissait croire maîtresse de ce monde, mais elle avait beaucoup à découvrir.
Un gentilhomme la guida jusqu’aux terres des nains. Leur traversée fut assez courte et leurs échanges très aguicheur. Rien de plus normal dans le caractère de cette militaire. Elle se sentait comme un petit joyau qui brillait autour de ce monde qui ne l’a ne connaissait pas. Lorsque l’on voyait ses vêtements différents, on pouvait très vite se faire une idée qu’elle était étrange. Tout le monde ne savait pas à Scientia qu’un portail existait.

Enfin dans la ville, Lenka quitta son guide sans regret et alla se perdre dans l’agitation de cette fourmilière. Sur sa terre elle n’avait jamais vu ça et ce qu’elle pensait sur cet endroit était rare dans sa manière de fonctionner, mais pas impossible, cet endroit en effet l’époustouflait. Tout ce travail que les nains avaient fourni était digne.

Lenka s’arrêta dans un coin mélangeant des stands médicinaux et de bricolage, les forges étaient bien plus loin. Elle s’adressa à un nain, de petite taille forcément, avec une longue barbe brune et aussi avec quelques traces de gris.

- Je cherche le majestueux nain Rulf Golbak. J’aurai besoin de ses services, vous le connaissez ?

Elle espérait qu’il serait efficace, elle n’avait pas que ça à faire.





© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Oct - 16:15

La Narcisse
Feat Lenka


De retour à Tialtec par demande de mon oncle, je me rendais dans la ville effervescente à cette heure-ci. Il n'y avait rien de particulier aujourd'hui, mais l'heure était aux affaires et négociations. Je rencontrais mon oncle qui travaillait sur un mouvement de balancier. Il devait répondre à une importante commande du roi pour fournir une pendule à tout les citoyens qui en avaient les moyens.

Je travaillais avec lui toute la journée pour confectionner une machine capable de produire rapidement les pièces des pendules, horloges. Ainsi, il ne restait plus qu'à les monter. Nous parvenions à nos fins en fin de journée. Mon oncle me parla alors du projet de Vernius de mettre au point mon "arme à feu". Je devais aller le voir le lendemain pour répondre à toutes ses questions car j'étais l'auteur de la théorie.

Avant de me rendre à l'atelier, je devais penser à remplir mes placards et faire quelques emplettes. Je m'arrêtais alors à un étal de fromage. Je repartais en direction du quartier des forges et m'arrêtais de nouveau devant un étal de tisane. Je me disais que ce n'était pas une mauvaise idée que de faire le plein, en plus le gars n'était pas cher pour de la marchandise de bonne qualité. Je payais l'artisan et me fis interpeler par une jeune femme. Elle portait des habits étrange, une chevelure brune très belle et droite, des yeux transperçant... nan mais je suis sensible moi ! J'ouvrais grand les yeux à ce qu'elle me demandait et riais franchement.

"Majestueux ? Vraiment ? Et bien, je ne sais qu'elle est votre source mais... "

Je finis de sourire et regagnais mon sérieux. Je me demandais bien ce qu'elle me voulait et décidais de prendre mes précautions.

"Bonjour, en effet, je connais ce nain. Mais que lui voulez-vous ?"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 26 Oct - 0:54


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Stupid
Lenka attendait une réponse brève et utile, mais au lieu de ça, le nain fit traîner l’affaire. D’abord il mettait en doute la grandeur du nain qu’elle recherchait et ensuite il lui disait sans retenue « Bonjour », ce qui eut pour effet de convoquer sa rage et un air supérieur put être aperçu dans le regard de la belle militaire. Il répondait à sa requête, mais trop curieux, demandait ce qu’elle lui voulait. C’était un vilain défaut et ça ne le regardait en rien.

- Pardonnez-moi, mais je ne vous ai pas demandé vos affaires à vous. Ce n’est pas grave ! Je vais le trouver, toute seule.

La belle brune fit voler ses beaux cheveux puis prit une autre direction. Elle cherchait toujours ce nain, mais il en grouillait vraiment beaucoup et de partout. Tous la dévisageaient étrangement ce qui avait pour effet de l’agacer au plus haut point. Alors, malgré sa réticence elle rechercha celui qu’elle avait platement ignoré, afin d’en savoir plus et elle n’hésiterait certainement pas à jouer de ses charmes. En même temps, les jolies filles se faisaient rares dans les nids de nains.
Quand elle le retrouva enfin, elle se rendit compte qu’il n’avait pas trop bougé. Elle espérait ne pas l’avoir trop vexé, parce qu’un nain vexé paraît-il était pire que son propre caractère.

- Je vous retrouve enfin. Je vais vous dire … Elle lui fit un clin d’œil aguicheur et s’appuya contre une poutre. Vous voyez je recherche cet homme, euh nain, pour une bonne raison … J’ai entendu dire qu’il bricolait plutôt assez bien, ce qui est amplement suffisant par rapport à ma demande. Je voudrais qu’il me fabrique une arme unique. M’voyez ? C’est pour cela que je le recherche, mais impossible de mettre la main dessus dans cette fourmilière ! Et pourtant c’est assez petit ici ! Elle s’arrêta pour laisser échapper un rire agréable, mais moqueur.

- Alors vous allez m'aider ? J'peux vous revaudre ça vous savez ...


© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Oct - 17:14

La Narcisse
Feat Lenka


Sa réaction me surprit un peu, mais enfin... je pouvais m'y attendre. Elle voulait se débrouiller seule ? Ah ! Et bien qu'elle s'y essaie après tout ! Elle partait je ne sais où. Je regardais l'étal à coté et jetais un coup d'œil à la brune. Et oui, chez nous il ne suffit pas d'avoir une tête de plus ! Faudrait-il encore qu'il y ai quelque chose dedans ! Bref, je savais bien qu'elle reviendrait vers moi dans peu de temps.

Je n'achetais rien d'autre et la voyais revenir. Bien sûr je fis mine de ne pas l'avoir vu. Elle était un peu bizarre, pas si douée que ça pour les excuses... Je la regardais et hésitais entre refuser, sourire et me foutre ouvertement d'elle. Elle n'avait pas l'air d'avoir de magie et ne semblait pas mauvaise. Elle était peut-être maligne et se voulait manipulatrice, mais elle n'avait pas tant de bouteille que moi !

"Permets moi de te dire que t'es pas douée en excuses, m'enfin... acceptées ! Hé ! Assez petit ici ? ça doit bien être la première fois que tu viens là toi ! Aller, suis-moi !"

Bien que nous soyons des nains, il y avait largement la place pour un troll de passer dans les grandes artères ! C'était à la fois pour mieux faire circuler l'air, mais aussi pour que les militaires de la capitale puissent installer une catapulte ou arbalète géante en cas de conflit, ce qui ne s'était pas produit depuis plus d'un siècle !  Je la laissais bien décider ce qu'elle voulait, mais elle devait se décider vite: je me retournais et me dégageais de la foule pour prendre une rue plus étroite en parallèle. Nous étions à l'arrière des boutiques et échoppes diverses. L'odeur du pain chaud mêlé à la chaleur des chauffages donnait à cette rue un aspect convivial et agréable. Je jetais un rapide coup d'œil par-dessus mon épaule: elle me suivait toujours. Je bifurquais et m'arrêtais. Ce coin là de la ville était un peu plus calme. Je relevais mes yeux aux siens. Une seconde de silence résumait un millier de questions et je lui dis:

"Je suis Rulf Golbak, fils de Milgar et Adelie. Bricoleur en tout genre si tu veux... Quelle arme  veux-tu qui ne soit pas d'un forgeron ?"

Oui, je dois l'avouer, elle avait aiguisé ma curiosité. Je devais aussi avouer qu'elle n'était pas mal et semblait avoir du caractère. Je regardais sa fine taille, ses habits étranges, qui lui allaient pas mal mais qu'il faudrait changer, ses cheveux sombres et de nouveau ses yeux bleus perçants.



PS: serait-il possible que tu enlèves la barre de défilement et laisser ton rp en texte à la suite, stp ? Je trouve pas évident de baisser, surtout dans les mauvais jours où l'ordi ne veut pas descendre, et le conflit avec la barre du forum. enfin bref, si tu veux se serait sympa, sinon je ferais avec =) Bon rp ! A+


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 26 Oct - 23:50


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Shotgun
Il n’avait pas capté la blague de Lenka, elle s’était moquée de la taille des nains pas cet endroit, il était bien trop grand pour être qualifié de petit par la belle brune.
Pas douée pour les excuses ? Après tout, elle ne s’était réellement pas excusée et ne comptait certainement pas le faire.

Lenka se fit alors guider par le nain. Il était plutôt rapide pour sa taille. Ils passèrent par toutes sortes d’endroits plus beaux les uns que les autres. Et quand enfin ils arrivèrent il débita en prenant bien son temps de laisser le silence peser dans cette atmosphère calme.

- Je suis Rulf Golbak, fils de Milgar et Adelie. Bricoleur en tout genre si tu veux... Quelle arme  veux-tu qui ne soit pas d'un forgeron ?

C’était lui, c’était ce nain depuis le départ, il s’était juste amusé à la faire tourner en bourrique ce qui ne lui plaisait guère. Mais heureusement, même si elle pensait le contraire impossible, il allait lui faire ce qu’elle demandait. Il la regardait fixement et aussi bizarrement, du moins surtout ses vêtements. Sa beauté ne rendait pas les gens bizarres, mais plutôt jaloux.

- Quoi, qu’est-ce qu’y’a ? Mes vêtements dérangent peut-être ?

Enfin, Lenka n’avait rien d’autre que son treillis, son top noir et sa veste en cuir sur elle. Apparemment ce monde n’avait pas de goût. L’armée n’avait pas encore réformé l’endroit, Lenka se demandait quand est-ce que les chefs d’État allaient s’approprier l’endroit et les richesses.

- Eh bien … Ce que je voudrais n’est pas d’une mince affaire avec mes goûts précis de la chose.

Lenka sortait de son sac à dos un fusil à pompe calibre 12.

- Voilà l’affaire. Je voudrais cette arme bricolée d’une manière unique avec des symboles et tout le tintouin magique qui peut aider et rendre la chose encore plus belle. Vous pouvez l'garder si vous voulez.


© Fiche by Mieke DALANOR



Je ne peux pas changer pour le moment, je suis désolée ! No
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Oct - 19:11

La Narcisse
Feat Lenka


Pas assez discret quand je regardais ses vêtements, celle-ci remarquait que quelque chose clochait. Je lui dirais plus tard pour se changer te passer un peu plus discrète si cela pouvait l'intéresser... Pour l'heure, elle m'intriguait à dire que ce qu'elle voulait me demander n'était pas une mince affaire. Je la regardais en attente, je me demandais bien de quoi il pouvait s'agir. Elle mit sa main dans son sac et sortait fièrement... un morceau de ferraille noire ? J'arquais mes deux sourcils et fus très étonné.

Je ne pus finalement m'empêcher de rire du fossé entre son discours et ce qu'elle avait entre les mains. A son air déconfis, je cessais de rire et reprenais mon sérieux (enfin presque):

"Je ne sais pas de quelle région tu peux venir, mais tu bas des records ! Je vais pas garder ton morceau de ferraille, j'en ai des milliers quand j'veux ! Pour ce qui est de tes habits, et bien tu ne passe pas du tout discrète si je peux me permettre. J'vais pas te d'mander d'où tu viens, j'men fous pour l'instant. Mais ce que je sais, c'est que tu ferais bien d'accepter l'aide que je t'offre maintenant. Aller, on va chez moi, suis moi... "

Je ne sais pas quelle était cette idée et cet élan de générosité qui m'animait là, mais je sentais que cette jeune femme avait besoin d'aide. Sa conviction dans le regard et ce voyage pour me trouver me faisait dire qu'elle avait bien de l'idée derrière la tête, ce qui me plaisait. Elle semblait un peu pommée là et regardait autour d'elle. Je soupirais légèrement et la menais chez moi. Je marchais plus lentement que tout à l'heure. Elle regardait ses pieds et me suivait à côté de moi. Nous remontions la rue et j'entrais dans la maison basse.

"J'habite très peu ici en réalité, j'ai une maison en terre des hommes à une demi journée de marche d'Ad'Lucem. Assieds-toi. Tu veux prendre quelque chose à boire ? J'ai de la bonne bière de chez nous si tu veux ?"

Ou plus fort... En fait ce n'est pas ce genre de chose qui manquait chez moi. Si elle me disait avoir faim, ben ici je n'avais rien dans les placards, étant toujours à droite à gauche à me faire inviter, sinon je mangeais à l'auberge. Elle s'assit et relevait enfin la tête. J'attendais sa réponse et peut-être quelques explications.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 1 Nov - 19:04


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Home
Quand Lenka avait expliqué ses envies et sorti de son sac, sa belle arme, le nain explosa de rire ce qui eut pour effet de froisser la jeune fille.

- Je ne sais pas de quelle région tu peux venir, mais tu bas des records ! Je vais pas garder ton morceau de ferraille, j'en ai des milliers quand j'veux ! La jeune fille le regardait en comprenant que dans ce monde, tout n’était pas encore connu et elle eut presque honte d’avoir failli trahir le secret des scientifiques. Mais elle avait une vision de conquérante et, amener de la nouveauté, si elle était suffisamment intelligente, pouvait peut-être bien lui assurer un bon poste dans cet endroit mystique. Pour ce qui est de tes habits, et bien tu ne passe pas du tout discrète si je peux me permettre. J'vais pas te d'mander d'où tu viens, j'men fous pour l'instant. Mais ce que je sais, c'est que tu ferais bien d'accepter l'aide que je t'offre maintenant. Aller, on va chez moi, suis moi...

Un nain plutôt amical et assez gai, mais c’était bien parce qu’elle n’avait pas beaucoup de repère dans ce monde qu’elle s’était autorisée à le suivre jusque chez lui. Ses vêtements choquaient, tant mieux. Elle avait été choisi par les hauts gradés de son camp, pas parce qu’elle était douée, ou qu’elle avait un quelconque talent. Non elle avait été choisi juste parce qu’elle savait où fourrer son nez pour arriver là où ça l’intéressait.
Lenka suivait le nain, son regard se posait sur tout ce qu’elle croisait. Elle avait laissé son tempérament dicter sa conduite et jusqu’ici et elle n’avait pas encore eu un grand intérêt à le suivre. Elle voulait tout, tout savoir sur les peuples, sur les manières de ce monde, mais avant tout une belle arme qui la caractériserait elle, puisque totalement égocentrique.

- J'habite très peu ici en réalité, j'ai une maison en terre des hommes à une demi-journée de marche d'Ad'Lucem. Il l’invita ensuite à s’asseoir et lui proposa même une boisson. Lenka n’en demandait pas tant.

La jeune fille sentait la curiosité du nain piquée à vif. Voulait-il en savoir plus à l’abri des regards indiscrets de la capitale ?

- Je prendrais bien une chope de chez vous ! Vous savez, vous ne voudriez surtout pas savoir d’où je viens, mais les secrets c’est assez excitant, non ? Alors on va faire simple. Je suis perdue, j’ai besoin d’une bonne arme de chez vous pour me défendre. J’ai pas forcément de quoi payer … Quelques bijoux ... ça oui et puis autre chose de plus intime …

Lenka regardait le nain avec beaucoup d’assurance ce qui la rendait irrésistible !



© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Nov - 16:50

La Narcisse
Feat Lenka


Cette femme, dont je ne connaissais toujours pas le nom, semblait perdue, mais alerte. Elle avait le sens de l'hospitalité naine, même si elle ne connaissait pas bien la région et la ville visiblement. Je ne savais pas si lui demander d'où elle venait était une bonne chose ou non. Elle acceptait une bonne bière, c'est déjà ça ! J'allais dans une grande armoire et tirais une pinte directement au tonneau qui s'y trouvait. Je lui donnais la belle ambrée un peu mousseuse sur le dessus. Je m'en prenais une aussi. Je restais prudent tout de même et ne répondais pas à son air faussement charmeur. Je m'assis en face d'elle et la sondais extérieurement, sans magie.

Ses yeux clairs étaient perçants et je voyais son intelligence s'y refléter. La posture sur sa chaise me faisait comprendre qu'elle était sur ses gardes elle aussi. Je ne lui faisais pas vraiment peur, mais elle était, et à juste titre, méfiante. Je levais ma pinte et sans rien dire encore choquais doucement la sienne avant de m'enfiler une première gorgée.

"Ecoutes, je ne veux pas de ce que tu as à m'ouvrir…"

Je ne la quittais pas du regard et me demandais bien ce qu'elle pouvait faire ici et voulait faire avec une arme de chez nous. Je voyais le genre d'arbalète ou arme de ce genre qu'elle voulait. Mais nous, les nains, étions méfiants envers les étrangers. Qu'est-ce que c'était cette fois ? Une humaine au service des sorciers noirs ? Une mercenaire au service de sa bourse prise sur les cadavres qu'elle pourrait ainsi donner à la terre ? Une espionne elfe ?

"D'où viens-tu et pourquoi veux-tu une telle arme ?"

Je n'y allais jamais par quatre chemins. Je n'étais pas contre le fait de fabriquer une arme, mais jamais je ne la donnerais sans une bonne raison. Je devais en savoir plus à son sujet. Elle était maligne, mais ce mur qu'elle a voulu ériger faussement ne tiendrait pas longtemps. Je regrettais es capacités qu'avaient Patrick pour lire dans les pensées. Je pouvais le faire, mais bonjour le mal de tête après ! Je devais ajouter quelque chose pour ne pas qu'elle fuit non plus:

"Je ne suis pas contre le fait de te fabriquer une arme, mais je veux savoir si tu travailles pour quelqu'un, ou quelque chose… Et quelle utilisation tu veux faire de cette arme ?"





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 9 Nov - 14:38


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Beer
C’était la seule qui comptait. Les autres, de plus en plus longues, ne donnaient qu’un empâtement tiédasse.
La première gorgée ! Gorgée ? Cela commençait bien avant la gorge. Sur les lèvres déjà cet or mousseux, fraîcheur amplifiée par l’écume, puis lentement sur le palais, un bonheur tamisé d’amertume.
On repose son verre, et on l’éloigne même un peu sur la table. On savoure la couleur, faux miel, soleil froid. On aimerait garder le secret de l’or pur, et l’enfermer dans des formules.
Cette bière était excellente et Lenka l’avait savouré, déçue de ne pas avoir la satisfaction de lire sur la paroi de son verre le nom précis de la bière comme chez elle.

- Ecoutes, je ne veux pas de ce que tu as à m'offrir… Lenka aurait pu s’offusquer de se voir refuser ses charmes mais cela l’arrangeait d’avoir en face d’elle une personne plus intelligente que celle déjà croisée.

- D'où viens-tu et pourquoi veux-tu une telle arme ? Trop curieux, le goût amer que laissait le houblon de sa bière sur sa langue la rendait plus irritable. Elle avait une mission en tête de tout ce qu’elle pouvait bien vouloir, et c’était de tenir secret l’existence du portail entre les deux mondes.

- Pour frimer. Mais je vais devoir passer mon chemin, je n’aime pas les fouineurs, et les fouineurs ne me donnent pas ce que je veux sans un échange équivalent et je ne veux pas parler de moi.

La demoiselle était bien décidée à s’en aller mais le nain ajouta à ses questions des informations qui la firent se rasseoir.

- Je ne suis pas contre le fait de te fabriquer une arme, Une bonne nouvelle pour la Narcisse qui s’impatientait de voir les talents de ce monde, mais je veux savoir si tu travailles pour quelqu'un, ou quelque chose… Et quelle utilisation tu veux faire de cette arme ? Comme elle venait précédemment de le dire, elle se répéta. Et ajouta d’autres éléments pour le rassurer.

- Cette arme est considérée comme un joyau, m’en vanter va sûrement se produire plusieurs fois dans les journées, les années qui suivront après sa peut-être, création. Je ne travaille pour personne, je suis juste une jeune et jolie femme qui recherche à avoir les plus beaux objets de ce monde pour être parfaite.

Et unique, ça elle se gardait bien de lui dire, dans son monde elle le serait vraiment avec un tel objet.


© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Déc - 17:54


La Narcisse
Feat Lenka


Nul besoin de mot pour savoir qu'elle avait apprécié ma bière. Quel oiseau cette fille ! A ce que je me souvienne, les humains ne permettaient toujours pas aux femmes d'être officiellement des soldats, donc d'où sortait-elle ? et que venait faire une aventurière à Tialtec pour réclamer une arme ?

Pas facile à faire tenir en place, je lui resservais un verre et en pris un aussi. J'examinais sa requête et mon envie de ne pas laisser faire cette belle femme toute seule. Je plongeais mon regard dans le sien, perçant, sûr et brillant qui cachait un certain désappointement. J'avais passé trop de temps auprès des gens pour ne pas en connaître les hésitations, et ce sans aucun enchantement. Je comprenais que je n'en tirerais pas plus.

Le silence s'installa un peu le temps que je pèse le pour et le contre. Je réfléchissais à l'idée de lui concevoir une arme unique. Je la sondais magiquement et sentais bien qu'elle n'avait aucune magie. Malgré son air de séductrice, c'était une femme musclée et vigilante. Elle restait sur ses gardes, et lorsqu'elle m'avait suivi elle regardait autour d'elle comme prête à agir. Elle était dans la même posture ici.

"Très bien, j'accepte de te fabriquer une arme à ta mesure, mais il va falloir que je sache un peu mieux comment tu te bats."

J'en venais à la conclusion qu'il valait mieux que ce soit moi qui lui fabrique une telle arme plutôt qu'un autre, je gardais ainsi une sorte de contrôle. Comme je voulais savoir de qui il s'agissait et ne pas offrir mes talents à n'importe quel parvenu, je repensais à un noble qui embêtait les affaires, du coup j'ajoutais:

"En contrepartie comme tu dis, je te demande de m'aider à remettre à sa place l'orgueil d'un champion..."

A son air interrogateur et intéressé, je m'expliquais davantage:

"Si jamais il y a un contentieux, certains nobles gardent l'ancienne méthode de se battre, ou faire battre quelqu'un à leur place. Il s'avère qu'un de ces nobles cherche les ennuis exprès parce qu'il sait que son champion gagnera le duel. Comme je ne suis pas un bon combattant, et que tu veux une arme sur mesure, je te propose de remettre ce champion à sa place. Tu marches ?"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 4 Fév - 14:08


La Narcisse
Feat [Rulf Golbak]




Champion
Quand Lenka regardait le nain, elle sentait bien qu’il se posait plein de questions, mais elle était loin d’imaginer qu’elle mettait autant en danger sa couverture. Son orgueil était passé à travers les mailles du filet pour ceux qui avaient l’autorisation de passer le portail. Finalement il devrait probablement revoir leurs techniques pour cerner ceux qui méritent ou ne mérite pas d’aller à Scientia.

Le silence était présent dans la pièce du nain. Lenka ne savait pas du tout ce qu’il allait lui répondre, mais elle restait malgré tout, fière et hautaine. Elle n’avait pas de pouvoir, elle n’était pas d’ici. Sa seule magie, c’était son horrible caractère. Là d’où elle venait, elle s’en sortait très bien avec. L’armée pour les femmes n’était pas une part de gâteau mais comme elle menait les gens à la baguette, cela changeait presque tout …

- Très bien, j'accepte de te fabriquer une arme à ta mesure ... Lenka était aux anges d'entendre ce qu'elle désirait. Prête à plier bagage elle avait tout de même finit par obtenir une réponse abordable ...

- En contrepartie comme tu dis, je te demande de m'aider à remettre à sa place l'orgueil d'un champion... L’orgueil d’un champion … Voilà qui plaisait bien à la narcisse. Remettre quelqu’un à sa place était divin.
Lenka attendait plus d’explication, histoire de voir à qui elle allait se mesurer pour obtenir son futur bijou.

« Un noble, cherchant les ennuis, champion imbattable, mauvais combattant, le remettre à sa place » Elle notait dans sa tête toutes les informations à retenir, et donna au nain en guise de réponse :

- Emmène-moi combattre.




© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 640
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Fév - 11:59

La Narcisse
Feat Lenka


Mon regard se laissait désormais hypnotiser par la profondeur de ses yeux. Je lui laissais un temps de réflexion qui s'avérait bref. Elle n'avait pas besoin de long discours, le mien avait su trouver les mots juste et lui donner l'appétit nécessaire à suivre l'idée.

Je souriais franchement. Je m'exclamais en réponse:

"Quelle vigueur ! Mais comme disent es anciens: "Ne pas confondre hâte et précipitations". Je dois d'abord de quel bois tu te chauffe. Je n'ai pas envie non plus de t'envoyer à l'abattoir, nous allons nous préparer à cela…. Hum, suis moi"

J'aimais sa détermination, mais je connaissais aussi la réputation de l'autre colosse et n'avait pas nécessité de la briser elle non plus, au contraire. Je me levais et prenais mon sac ainsi qu'une clef dans mon armoire. Sans lui dire que nous nous rendions dans mon armurerie, je fermais ma porte et la laissais me suivre. Nous passions devant quelques commerces où des hommes et des nains se retournait au passage de ma "championne"…

Nous arrivions à mon "armurerie", ai fait c'était une petite maison où j'entreposais mes armes au sous-sol en plein quartier des commerces, ni vu ni connu comme on dit. Je la laissais entrais et refermais la porte derrière elle:

"Nulle crainte, je veux pas qu'on soit dérangé"


Et pour ne pas paraître encore plus louche le Rulf, j'ouvrais une trappe et actionnais un levier pour faire dérouler l'escalier de bois. Les lampes s'allumèrent progressivement pour mettre en lumière mon sous-sol. Les premières lances brillaient déjà ainsi que le reflet d'une flamme sur un bouclier.

"Après toi"

Je fis signe à Lenka de descendre découvrir mes merveilles. Prudentes, elle surveillait ses arrières et descendait les premières marches. J'aurais été dans la même posture à sa place, et sans le savoir son test commençait déjà. Elle venait de ma prouver son observation et sa prudence, malgré son fort tempérament. Je descendais à sa suite en profitant tout de même un peu de sa démarche… Ben oui, je suis un homme aussi !

Une fois arrivés tout deux en bas, je la laissais admirer toutes les armes aux murs, celles pendues, posées au sol, appuyées seulement, et celles sous verre ou dans les coffres. Il y avait des armes tout le tour et même pendues au plafond. J'étais assez fier d'avoir posé autant de bazar dans 40 m2. Je contournais maintenant Lenka et allais chercher de quoi l'habiller autrement pour le combat. J'ouvrais donc un coffre et en sortais une tenue de guerrière complète: armure légère en maille naine, un pantalon souple avec un épaisseur supplémentaire au cas où il faille poser un genoux à terre, une ceinture armée, des bottes qui montaient à mi-mollets… D'un autre coffre je sortais une dague, je pris une épée à une main accrochée au mur, une autre à deux mains et une lance. Après avoir réuni tout ça sur l'établi au centre de la pièce, je lui demandais:

"Tu m'enfileras cette tenue, sinon quelle est ton arme de prédilection ?"

Toujours quelque peu émerveillée de tant d'armes en une seule pièce, et son regard ne pouvant épouser tout ceci rapidement, je venais d'attirer son attention quelque peu perdue dans ses pensées.  




Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2348
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Ven 25 Mar - 18:54

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"


Absence du 10/07 au 31/07 : Stage BAFA + Vacances  
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2348
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 24 Aoû - 21:33

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ et placé dans la catégorie RP archivé. Si toutefois vous voulez le récupérer, il suffira de me le demander.

RP ABANDONNÉ



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"


Absence du 10/07 au 31/07 : Stage BAFA + Vacances  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
La Narcisse [Rulf & Lenka]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès
» Compte de Narcisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-