AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le monde des nains feat Rulf
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Oct - 13:38


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Dans le cadre de ma nouvelle fonction, je devais rencontrer tous les peuples. Pas évident lorsque l’on ne connaît que la moitié du pays et qu’on a combattu dans la moitié du reste. N’ayant pas envie d’y aller seule et estimant que j’allais affronter bien des dangers, je décidais de me faire accompagner dans chaque contrée par un ami qui saurait me guider et m’éviter de tomber dans des pièges. Chacun savait que j’avais le chic pour me créer des embrouilles.  Je me demande encore pourquoi j’ai été nommée.

Pour ma première mission, je décidais de me rendre chez les nains et le seul que je connaissais était Rulf. De plus il habitait le territoire des hommes, ce qui m’éviterait une approche trop brutale dans leur territoire.

Je me préparais donc en cette belle matinée de printemps, le soleil était luisant du matin et la journée s’annonçait plutôt belle. J’allais à l’écurie demander qu’on me prépare un cheval et que je le récupérerai assez vite. Ben était en mission pour un mois, j’avais donc le temps d’aller voir les différents villages nains. Je rentrais me préparer des tenues de rechange et de quoi manger. Mes armes ne me quittaient que rarement donc pas la peine de les chercher. Je bouclais ma porte et partais pour l’écurie. Mon cheval était prêt et je filais chez Rulf.

A peine à proximité de sa porte, que je l’entendais déjà bougonner. Je descendis de cheval et allais frapper lorsque la porte s’ouvrit sur un Rulf avec les cheveux en bataille. Lorsqu’il me vit, un sourire apparut sur son visage même si par la suite il dirait que ce n’était pas vrai.

- Bonjour Rulf, je viens à toi car j’ai besoin de ton aide. Je dois me rendre en territoire des nains et j’ai vraiment besoin d’un guide. Accepterais-tu de m’accompagner ? Promis je te donnerais plus de détails.

J’attendais sa réponse, toujours sur le pas de la porte car on n’entrait pas chez Rulf si on n’y était pas invité.













Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 24 Jan - 9:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Oct - 19:12




Le monde des nains
Feat Cheryl

Je me retrouvais enfin à mon chez moi en terre des hommes. Je fis mon jardin et tout ce que je voulais à l'extérieur. Je travaillais sans utiliser forcément la magie, de toute façon, je n'étais pas doué en magie naturelle, alors autant ne pas faire de catastrophe. Crevé par mon boulot, je ne m'attendais pas à la visite d'un ancien ami nain sur mes terres. Je l'accueillais avec joie et nous vidions un petit tonneau de bière tous les deux en discutant des dernières avancées du royaume des nains et la paix nouvelle instaurée entre les peuples. il me raconta son premier voyage chez les elfes et toutes ses péripéties, plus ou moins romancées. Il ne voulut pas rester la nuit, il avait un ami à rejoindre  pour le lendemain et une chambre de réservée à l'auberge. J'allais me coucher alors que la rosée était tombée. Je tombais comme une masse, la tête pleine de paroles et de rires, embrumée par un peu d'alcool.

Ce n'était ni le chant du coq au loin, ni un rayon de soleil, qui eut raison de mon sommeil à l'orée de ce nouveau jour, mais un bruit étrange devant chez moi. J'avais l'oreille pour ça et ne me trompais pas. j'espérais du moins que ce soit un piaf ou un animal de passage... Et quel animal ! C'était un cavalier, une femme..; J'ouvrais définitivement l'œil et commençais à grogner. Qu'est-ce qu'on pouvait encore bien me vouloir ? Ne pouvais-je pas avoir enfin la paix quand j'étais chez moi ? Fallait-il toujours que quelqu'un vienne me quérir ?

Bref, commençant de râler, je ne pris la peine de trouver à me chausser, je sortais de mon lit et allais ouvrir la porte dans laquelle on venait de toquer. C'était une femme en habits de voyage. d'abord floue, puis de plus en plus net, je reconnus Cheryl. Le teint de sa voix m'aidait à identifier cette elfe hors du commun. Je l'entendais me parler en regardant ses pieds. Je lui répondais un simple "Hum" d'ours au réveil. Je lui fis signe d'entrer dans ma maison. J'allais me faire du café et lui montrais qu'elle pouvait s'asseoir. Heureusement, elle ne me brusqua pas. Elle regardait mon aménagement intérieur. Faut dire que la première fois, elle n'avait pas pu beaucoup en profiter. Je sortais ma tasse et la posais sur la table, mon pain, ma confiture, ma choppe (pour y mettre du jus de fruit elfe tout nouveau), mon couteau et mon beurre. Je m'installais en face d'elle, plus réveillé et sociable. Je commençais à couper mon pain et me faire une tartine:

"Bonjour, que veux-tu quelque chose ? Et quel bon vent t'amène ?"







Dernière édition par Rulf Golbak le Dim 8 Nov - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Oct - 17:00


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Rulf ouvrit la porte et à sa tête je compris qu’il avait dû veiller en buvant de la bière. Il avait les cheveux hirsutes, il était pieds nus et un pan de sa chemise n’avait pas eu le temps de trouver son pantalon. Il se prit à plusieurs reprises avant de me remettre et il finit par me faire entrer. Il m’indiqua un endroit où m’asseoir et se prépara son petit déjeuner avant de me demander ce qui m’amenait et si je désirais quelque chose. Je regardais son aménagement intérieur car je ne le connaissais pas. Ce n’était pas du genre coquet mais pratique ! Ses potions étaient classées, tout comme ses différents ingrédients qui pendaient ça et là. J’allais m’asseoir avant de lui répondre.

- Je prendrais volontiers un café si tu le permets et je t’avoue que je n’ai pas mangé.

Il m’invita à partager son repas et me servit un grand bol de café avant de se rassoir et se mettre à croquer à pleines dents dans ses tartines. Tout était délicieux et je me régalais.

- Dans le cadre de ma mission d’Ambassadrice de la Paix, je dois faire le tour des différents pays de notre Monde et j’aimerais savoir si tu accepterais de m’épauler en pays des nains. Je sais que la paix a été signée entre nos deux peuples mais je ne me vois pas y aller seule surtout que je dois voir une majorité de villages y compris dans la montagne des nains. Or il paraît que des dangers sont imminents là-haut et je ne voudrais pas que l’on se méprenne sur les motifs de ma venue. Tu me connais, je suis vive et je ne voudrais pas faire de tuerie si ce n’est pas nécessaire. Acceptes-tu de m’accompagner et me faire découvrir votre territoire qui somme toute je connais très peu ?

Comme à son habitude, Rulf ne répondait pas alors je rajoutais :

- Je trouve que tu es le mieux placé pour me faire visiter ton pays et au moins tu me connais et tu sais que tu peux me montrer même les endroits les plus inaccessibles !













Dernière édition par Cheryl Daynight le Mar 10 Nov - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Nov - 17:21




Le monde des nains
Feat Cheryl

J'avais presque oublié ce titre qu'on avait décerné à Cheryl au Grand Conseil lors des festivités qui avaient installé la paix dans laquelle je m'étais bien installé aujourd'hui. Je mangeais à ma faim comme tous les matins et l'écoutais me demander ce qu'elle me voulait. Cheryl pouvait différer d'une elfe à bien des égards, mais une chose était sûr en effet: elle ne pouvait pas connaître ses terres si bien qu'un nain ! J'étais en train de penser à Cheryl seule chez nous. Je rigolais intérieurement à l'imaginer entrer dans une maison ou pendant un conseil, marcher dans la montagne sans l'équipement, etc. Je finissais ma bouchée et buvais un coup, ça y est, elle avait fini de parler. Ce matin était particulièrement actif par rapport aux jours précédents. Me remettre sur les routes m'auraient ennuyé, mais les nôtres … quel bonheur !

"Pas la peine de me brosser tant dans le sens du poil vas ! C'est bon, je vais t'aider, c'est sûr que t'en as besoin ! Par où t'aimerais commencer "ambassadrice de la paix" ?"

Ce titre me plaisait, surtout quand on connait Cheryl. Pourquoi ne pas confier le pouvoir du royaume des nains à un troll ? Elle, ambassadrice de la paix, c'était la plus grosse blague que les grands de ce monde pouvaient nous réserver en effet. Le sourire aux lèvres à cette pensée, j'attendais sa réponse en enfournant une autre bouchée d'une bonne tartine à la confiture de mûres récoltée et faite par ma petite personne. Il n'y a pas de petits plaisirs dans la vie !




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Nov - 16:39


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Mon râleur de nain accepta ma proposition et dit qu’il m’accompagnerait dans ma quête mais il prit un ton moqueur face à mon nouveau titre.

- Douterais-tu de mes capacités à instaurer la Paix ? Saches que je me suis nettement améliorée depuis notre combat et que Patrick m’a aussi remis dans le droit chemin. Bon je ne dis pas qu’il ne faut pas me chatouiller où il ne faut pas, mais je te promets que je suis beaucoup plus tolérante et j’apprends beaucoup des gens que je fréquente.

Je le regardais finir ces tartines de confitures, quel gourmand ! Mais je lui prouverais que je pouvais être tolérante et agréable même face à des monstres potentiels y compris des sorciers noirs. Après tout j’en avais fréquenté sans les torturer ni les tuer.

- Je ne sais trop par où commencer mais j’aimerai que tu m’accompagnes dans des villages et dans les montagnes afin de rencontrer des peuples sédentaires et savoir s’ils ne manquent de rien ou si nous pouvons faire quelque chose pour leur faciliter la vie. J’ai failli me faire « tuer » en terres hostiles mais une femme m’a bien soignée. J’ai fini par lui dire que j’étais immortelle mais j’étais salement amochée et il me fallait des soins. Je te raconterais un peu de mes aventures les soirs devant une bonne pinte mais commence par rassembler ce dont tu auras besoin. Mon équipement est prêt !

Foi de Cheryl, je me promis de faire en sorte de ne tuer personne à moins qu’une de nos deux vies en dépende. J’avais changé et je devais le prouver à Rulf. Je ne reniais pas mon statut de combattant mais je ne l’utilisais plus que pour faire le bien et instaurer la Paix dans un maximum d’endroits.














Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 16 Déc - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Déc - 16:09




Le monde des nains
Feat Cheryl

Je laissais Cheryl se poser sa propre question rhétorique et se convaincre elle-même sans faire un seul commentaire. Mon silence et mon intérêt plus grand pour ma tartine en disait bien assez long. Je ne doutais pas qu'elle ait pu changer, mais j'attendais de le voir tout de même. Pour une elfe, qu'est-ce qu'elle pouvait avoir de choses à dire !

Je me levais après avoir fini de manger et prenais ma vaisselle. Pour ne pas lui faire un affront, je la fis magiquement pour une fois. Je préparais ensuite mon sac de nain.

"Nous allons commencer par Tialtec ! Je te propose de nous rendre sur la place centrale, de là tu pourras comprendre, surtout apercevoir, la richesse de notre peuple et sa diversité !"

Je finis de tout plier, la mis quasiment dehors, fermais ma porte et nous prenions la direction de la capitale. Même si la fraîcheur du matin nous faisait supporter nos manteaux, j'étais sûr que ce serait une belle journée. Le soleil commençait à être haut dans le ciel, j'avais vraiment pioncé un bon moment aujourd'hui. Je pensais alors, à peine sorti de table, que j'allais lui présenter un ami:

"Une fois arrivé à la capitale, je sais quel ami te présenter ! … Oui, il est tavernier"

Je savais à son petit sourire et son air enjoué qu'elle le pensait. Nous marchions toute cette fin de matinée avant d'atteindre les murs de la capitale du royaume. Je lui racontais qu'à partir de la place centrale, elle pourrait voir les différents corps de métiers, les nains venus de la montagne, les marchands, les  nobles, les nains d'affaires, les éleveurs, les ingénieurs… Bref, tout le peuple qui se retrouvait en ces lieux particuliers. Une fois arrivé, il était largement l'heure de manger. Je la guidais jusqu'à l'auberge de mon ami. La place était animée de passant et de vendeur. Nous croisions même quelques vaches... L'auberge était en face avec ces magnifiques colombages et poutres de bois. Je souriais en voyant la scène une fois la façade en vue: un nain roux, barbe épaisse tressée, chevaux libres tenait par le col un humain qui avait voulu mettre le bazar. Il le jetait littéralement dehors et lui mit un coup de pied au cul en gueulant une dernière insulte. L'homme partait honteux et traversa rapidement la place. Je levais la tête vers Cheryl et luis souris. Je lui fis oui de la tête. Mon ami me vit arriver et un large sourire prit la place de son air fâché :

"AH ! Qui voilà donc ?! Mon Rulf !"

Je l'accueillais dans mes bras et le saluais chaleureusement, faut dire qu'on en a fait ensemble. Je le regardais, il avait prit des muscles encore et avait une balafre au bras qu'il n'avait pas. Je me reculais et lui présentais Cheryl:

"Je te présente une amie. T'inquiètes, c'est pas une elfe comme les autres: elle aime la bière, elle aime parler et elle aime les nains ! Sinon, c'est elle l'ambassadrice de la paix"

Mon ami prit un air sérieux pour la regarder de la tête au pied. Cheryl ne savais pas trop quoi faire, mais gardait son naturel et s'approcha pour lui dire bonjour. Sur-ce mon ami répondait:

"Bienvenue chez moi ! Viens t'assoir goûter mon cru de bière ambrée et posez vous que je vous serve un repas !"




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Déc - 16:23


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Je sentais que Rulf doutait de mes capacités à assurer ma nouvelle fonction. C’est sûr que ce ne serait pas évident mais de là à rire intérieurement, il éxagérait. Il prit le temps de faire sa vaisselle, fit son sac et nous voilà partis. Il me proposa de commencer par Tialtec. La capitale des nains, je ne l’avais jamais vraiment visitée et j’appréciais l’offre. Il ferma bien sa maison et nous partions dans l’air frais matinal. Rulf proposa de me présenter le tavernier dès notre arrivée à Tialtec.

A peine arrivés aux abords de la capitale, j’admirais les différentes maisons. En pénétrant dans l’enceinte, on avait l’impression que c’était une fourmilière. Les gens se disaient bonjour et se parlaient des différentes choses qu’ils leur étaient arrivées.  Il y avait de tout, du simple marchand de fruit au plus minutieux des ingénieurs. Cet amalgame de corps de métiers était impressionnant. J’écarquillais les yeux et ils pétillaient de joie et de curiosité.

J’admirais le superbe bâtiment de la taverne et admirait les différents colombages et les magnifiques poutres de bois. Voyageant le nez en l’air, j’ai failli entrer en collision avec une vache, fort heureusement Rulf m’avait écartée. Soudain des cris se firent entendre et un nain bottait le cul à un humain en lui gueulant une insulte sans équivoque. Rulf me regarda et je compris que je venais de faire la connaissance de son ami. Il me présenta de façon peu banale comme si je n’étais pas digne d’être une elfe. Bon d’accord je ne faisais pas de chichis et je parlais pas mal mais je n’en étais pas moins une elfe de sang noble. Et oui j’aimais les nains et beaucoup d’autres peuples, je ne voyais aucun mal à cela. Il finit par dire à son ami que j’étais ambassadrice de la paix.

Son ami me serra la main d’une poigne de fer et nous invita à goûter une bière ambrée tout en dégustant un repas. J’acceptais volontiers. Après quelques pintes et un succulent repas, mes idées n’étaient plus très nettes.

- Je pense que je dois parler en tant qu’ambassadrice de la Paix. Cependant je tenais à dire que cette bière est un régal et que le repas était succulent. Mais si vous avez des remarques à faire en ce qui concerne les accords de Paix signés entre votre peuple et les autres, je vous demanderais de bien vouloir les noter avec vos magnifiques crayons sur un parchemin et je les étudierais. Cependant je ne peux vous donner une réponse sur le champ. Vous devrez attendre que je les ai présentées aux membres du Grand Conseil. Mais si toutefois je peux aider à régler quelque problème, je m’en ferais une joie. Votre ville est superbe et croyez-moi ce n’est pas un compliment, je le pense vraiment. Vous êtes si perfectionnistes, tout est parfait.

Je regardais Rulf en me tordant les lèvres. Pourvu que je n’ai pas fait de bourde. On écoutait une mouche volait et cela m’inquiétait. Soudain je fus entourée de nains qui me dictaient leurs besoins et m’offraient des pintes. Mais après plusieurs bières, la tête se fit lourde et je suppliais Rulf du regard de me sortir de là.












Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Déc - 18:37




Le monde des nains
Feat Cheryl

Content de m'installer à une bonne table, je laissais Cheryl s'imprégner de toutes ses bonnes choses et manger nos délicieux plats. En plus, sans le faire exprès, mon ami lui avait quasiment servi des plats traditionnels de chez nous. Elle s'était faite remarquée par beaucoup de nains ici, mais ce fut vite dans le bon sens. Une fois terminés de manger, elle prit les doléances de dizaine de personnes. Elle avait beau tenir la route, là il lui fallait de l'aide.

"Aller, les gars, vous savez tous écrire, alors vous ferez vos petits papiers… Vous les donnerez à l'aubergiste et on reviendra les chercher. Nous devons aller aux quartiers industriels !"

Je me levais et faisais fi des déceptions ou au contraire de ceux qui levaient leur choppe à notre santé. Je pris Cheryl par la manche et l'entrainais dehors. En la voyant froncer les sourcils à la lumière du soleil et son sourire aux lèvres, je comprenais que la bière fut bonne et souris à mon tour. Je me postais devant elle et levais mes mains à sa tête en posant le bout de mes doigts sur ses tempes. Ce sort, je le gardais pour moi et un seul avait réussi à m'en tirer le secret: je la dessoûlais magiquement. Je lui dis qu'à présent nous allions aux quartiers industriels. Je ne pris pas le chemin le plus court, mais disons le plus folklorique: les grandes avenues, les boutiques décorées et de renom, les grandes maisons des seigneurs du royaume, les balcons et échoppes fleuries… Je croisais pas mal de beau monde auquel je disais ne pas avoir le temps.

J'amenais enfin Cheryl dans les quartiers de techniciens et ingénieurs en écoutant de plus en plus clairement le bruit des industries de notre grande cité.

"Nous sentons la fumée et la chaleur des forges, mais nous ne sommes ici qu'au milieu des bâtisses où tout se dessine, se décide, s'organise… Tiens, viens voir."

J'entrais dans un atelier de dessin et de modélisation. Je fus vite repéré par le garde qui état chargé de la surveillance à cette heure. Il vint à notre rencontre avec un léger sourire en me reconnaissant. Je lui présentais l'ambassadrice de la paix. Il la salua et décida de nous mener au bureau du patron. Il était en train d'expliquer un dessin, ça tombait bien. Je fis approcher Cheryl du dessin et il se fit un plaisir d'expliquer le fonctionnement d'une toute nouvelle invention: le bain. Après l'explication complète des tuyaux à l'eau chaude dans le bac donnée avec passion, j'attirais Cheryl dans l'atelier où les ouvriers dessinaient et organisaient tout un tas de pièces différentes. Je trouvais ça admirable. Nous ressortions après une bonne demie heure.

"Alors, qu'en as-tu pensé ?"





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Jan - 14:59


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Surtout qu’on ne vienne plus me dire que la bière des nains est tellement bonne qu’elle ne monte pas à la tête ! Fort heureusement pour moi Rulf a su me dessoûler. Il décida de m’emmener voir les quartiers industriels en passant par des chemins où les maisons étaient plus belles les unes que les autres. Evidemment à me promener le nez en l’air, je trébuchais souvent. Mais face à tant de beauté, on ne peut rester indifférent. Beaucoup de personnes saluaient Rulf, il était très connu mais il leur répondait qu’il n’avait pas le temps avec son cher air bougon qui me faisait craquer.

Nous arrivions alors dans un tout autre univers et il m’expliqua que nous étions dans les quartiers où tout prenait forme. Il me fit entrer dans un atelier de modélisation. Un garde vint à notre rencontre apparemment décidé à nous mettre dehors. Mais lorsqu’il reconnut Rulf, un sourire lui vint aux lèvres et il nous mena vers le bureau du patron. En passant je regardais les dessinateurs et j’étais charmée par leur travail. Tout était minitieux, précis et d’une propreté sans pareille…. pour voir qu’ils utilisaient des crayons.

Le patron expliquait un dessin et à notre vue, nous demanda d’approcher. Il s’agissait de plan pour un bain chaud. Je fus surprise qu'il nous laissa regarder et même qu'il nous expliquait le fonctionnement. En fait il calculait pour amener l’eau chaude dans la baignoire par un système de tuyaux. Là aussi le dessin était précis et méticuleux.

- Malgré les explications que vous m’avez apportée, je puis me permettre de vous dire que vos dessins sont exemplaires car même un ignorant dans le domaine comme moi a compris ce qui est dessiné. Vous êtes vraiment ingénieux.

Le patron fut ravi et flatté dans son amour propre mais j’étais vraiment sincère. Tout m’émerveillait, j’avais les yeux d’une enfant qui découvre le monde. Après une bonne demi-heure, nous sortions et Rulf me demandait mon avis.

- C’est impressionnant, on ne s’imagine même pas tout le travail fait en amont lorsque nous ouvrons notre robinet ou simplement en nous plongeant dans un bain. Et crois-moi, dès que votre invention est au point je demande l’eau chaude à la maison. Je pense que Ben sera tout à fait d’accord. Je souriais car Ben en avait assez de promener l'eau qui venait de chauffer, jusqu'au bain où nous plongions tous les deux. Ici tout est magique mais dis-moi, tu es aussi connu que le roi en personne ? Comment se fait-il que tout le monde te connaisse, te fasse des courbettes et surtout....te fasse entrer partout ?

Je décidais de retourner à l’auberge en parler car connaissant Rulf, il n’allait pas tenir compte que je n’étais pas aussi endurante que lui et pouvez me faire marcher toute le journée. Il était infatigable.

- Nous allons retourner à l’auberge, il se fait assez tard et j’ai mal aux pieds. Demain je mettrais mes bottes, cela sera plus confortable que mes souliers. Et comme ça, accepteras–tu de me montrer les sous-sol ? Je sais qu’en dessous, il existe une véritable ville et ne me dis pas le contraire.

J’avais les yeux emplis de beauté et de rêve, Tialtec était sublime et n’avait rien à envier à Fortilia. Les gens semblaient heureux. On dirait que chacun se connaît et c’est très chaleureux. J’aimais cette ambiance de sérénité. Les sous-sols allaient-ils me montrer autre chose ? Rulf allait-il accepter ? Allait-il répondre à toutes ses questions que je me posais sur lui ?












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 17 Fév - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Jan - 14:34




Le monde des nains
Feat Cheryl

Ah ! Que j'aimais montrer les merveilles de mon pays ! Enfin… seulement aux personnes que je jugeais de confiance. Cheryl était de celles-là. Ce n'était pas son titre honorifique et légal qui me faisait prendre mes décisions. C'est vrai que cela pouvait jouer dans la curiosité que je voulais faire naître en elle, mais une autre personne n'aurait peut être pas tant eu de choses à voir. J'aimais voir le regard brillant de mon amie elfe (pour ce qu'elle avait d'elfe à part ses oreilles pointues…).

Cheryl semblait en avoir plein la vue, plein la tête, mais aussi plein les pieds. Je souriais. Il était vrai que je ne me rendais pas compte du nombre de pas que je pouvais faire en une journée et que j'étais solide pour ça. Je faisais bien des pauses aujourd'hui, mais ce n'était pas pareil quand j'avais des choses à montrer et que je faisais guide. Nous retournions à l'auberge. Il était le soir, mais pas encore l'heure de manger. Je commandais un savoureux mélange sans alcool que nous faisions chez nous.

"C'est pas vraiment réservé aux étrangers ça, c'est ce que la reine apprécie. Elle n'est pas du goût de notre bon roi de boire des litres de bières. Elle en boit, surement, c'est notre reine ! Mais elle s'arrête lors des festins, ahaha"


Je commandais deux de ses mélanges. Ils avaient le goût des fruits rouge avec une pointe subtil de miel en arrière goût, c'était sucré et très bon. Je repensais alors aux questions de mon amie. Nous étions bien là assis prêt de la cheminée que l'aubergiste allumait pour la soirée. Je jaugeais à l'idée de l'emmener dans nos souterrains et conclus que c'était de tels labyrinthe que je pouvais bien le faire.

"Je suis connu et apprécié ici, c'est vrai. J'ai mis mes savoir au service de cette ville et de mon royaume, j'ai aussi mis à profit mes savoir-faire. Par exemple, j'ai participé à l'installation du réseau de tuyaux permettant l'acheminent et le chauffage de l'eau. J'ai monté pas mal de choses au palais de mes propres mains. J'ai participé à différents projets et j'étais présent. Sache que si un nain travaille pour un projet, très souvent tu verras le maître d'œuvre sur place. J'ai été au conseil du roi et j'ai toujours su faire comprendre les choses des petits vers les grands. J'ai donc aussi été un intermédiaire. Je ne veux pas me vanter, j'aime pas ça… J'ai aussi soigner des gens, reconstruis des maisons, combattu avec d'autres… En résumer, oui, c'est bien aider mon prochain qui fait que je suis connu, qu'ils soient riches ou pauvres."

Je n'aimais pas l'introspection. J'étais apprécier par ma disponibilité à aider les autres, à trouver des compromis, à traduire ce que veulent les uns et ce que regretterait les autres. J'étais flatté que Cheryl me dise aussi connu que le roi, mais j'étais tout de même moins présent. Je savais pourtant que je pouvais compter sur lui et que mes propositions n'étaient pas insensées. Après deux ou trois secondes de pauses, les boissons arrivèrent. Je trinquais avec Cheryl, bus une gorgée et reprenais:

"J'ai la reconnaissance de mon travail en somme. Les nains sont des gens très rancuniers, mais aussi reconnaissant quand il s'agit de l'être. Bémol étant des elfes… mais cela changera un jour je pense. Le roi fait aussi beaucoup pour ses sujets. Il n'est contesté que par quelques riches baron le trouvant trop proche du peuple et ne flattant plus les egos aristocratiques… Il faut dire que ces personnes avaient plus de privilèges il y a une dizaine d'années, mais le commerce a permis à beaucoup de s'enrichir… Bref, pour ce qui est de visiter les souterrains… Je te l'accorde, tu n'auras pas intérêt à me perdre de vue !"

Je lui souris et arrêtais mes cours pour l'instant. J'aurais aimé la souler de notre histoire, mais elle n'était pas là pour tout savoir des jeux de politique ici. Je préférais lui montrer ce qui faisait notre particularité. Je devrais peut-être demander une petite autorisation pour elle, mais j'étais sûr de l'obtenir.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Fév - 16:30


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  



Suite aux explications de Rulf, je comprenais mieux pourquoi tout le monde l’admirait et le respectait. Il était humble et toujours à l’écoute de chacun. Il menait sa vie à son rythme et savait se faire comprendre et aimait.

- J’avoue mieux te comprendre et mieux comprendre tes semblables. La vie à Tialtec est un exemple de réussite et de conscience professionnelle. La reconnaissance d’un chacun est tout aussi instructive. Cependant je ne peux comparer nos deux peuples car je suis somme toute assez éloignée de la rigueur du mode de vie des elfes. Mes parents étaient particulièrement souples jusqu’à ce que mon père rejoigne les dirigeants du royaume. D’ailleurs ces derniers voyaient d’un très mauvais œil que je me sois mariée à un humain et qui plus est que nous ayons eu un enfant alors que j’avais à peine quinze ans. Je me demande comment ceux de ton peuple l’auraient pris.

Je le regardais en avalant une gorgée de ce délicieux breuvage réservé à la reine. C’était si doux au palais. Je reprenais

- Je t’avoue que visiter vos souterrains serait une joie pour moi mais je ne veux en aucun cas t’attirer d’ennuis. Et crois-moi cette visite ne sera que pour moi et en aucun cas je n’en parlerai dans mon rapport. Quand à ce qui est de ne pas te perdre de vue, je me permettrais de te rappeler à l’ordre si tu vas trop vite. Et tu pourras me parler de tes aristocrates, j’aimerai bien savoir s’ils sont aussi infectes que les elfes
. Je souris. Ne me regardes pas comme ça, je sais que ma famille en fait partie mais moi j’ai fui ce monde là car je le trouve méprisable. Mes parents aussi d’ailleurs étaient partis pour les mêmes raisons et ils ont bâtis leur territoire sur une petite île. C’était une vie merveilleuse !

A l’idée de visiter les souterrains en compagnie de Rulf pour me donner les explications, j’étais comme une enfant à qui on promettait un beau voyage. L’aubergiste nous invita à passer à table. Le repas fut délicieux et nous rions beaucoup. Nous sommes allés nous coucher et je commençais de rêver aux souterrains.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 10 Mar - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Fév - 12:50




Le monde des nains
Feat Cheryl

Après ce bon repas et l'écoute de discussions passionnées, nous rejoignions la chambre pour passer une nuit agréable et réparatrice. Cheryl devait avoir remarqué que si le jour la rue grouille de personne et la ville est effervescente, la nuit tout est calme et reposant. Bien que quelques nains en état d'ébriété se soit couchés un peu plus tard, le reste de la nuit fut sans un bruit jusqu'au chant du coq que l'on entendait à peine. La ferme se trouvait à l'extrémité de la ville, mais le marché se retirait le lendemain.

Je me levais en m'étirant et regardais la clarté du jour poindre par la fenêtre. Je me levais en douceur, m'habillais et rejoins la chambre de Cheryl. Je frappais et attendais qu'elle m'ouvre. C'est un épouvantail qui m'ouvrit la porte et me fit bien rire. Je lui dis lui laisser du temps et que j'allais commander les déjeuners en bas. Je descendis donc le premier. Je vis Cheryl arriver en même temps que le déjeuner avec une tête radicalement différente.

Je réfléchissais alors à ce que je pouvais lui faire découvrir. Je lui en fis part alors qu'elle s'assit en face de moi:

"Les souterrains ne sont guère des endroits à fréquenter après le déjeuner, je te propose donc de nous rendre au plais et savoir si je peux te faire visiter."


Un sourire se dessina sur ses lèvres. Comme par hasard, l'intendant du château entrait dans l'auberge. Je pris l'opportunité et lui fis signe de venir. Il vint vers nous, nous saluer. Sans se soucier de Cheryl, je lui demandais si la famille royale recevait ce matin quelques audiences ou délégations. Comme ce n'était pas le cas, je lui demandais à qui je devais m'adresser pour un autorisation de visite du palais. Il me renseigna et me salua avec le sourire. Il revint cependant me demander si je pouvais passer à son bureau pour voir l'installation des bains. Je lui répondais que je ferais d'une pierre deux coups. Il repartait en nous souhaitant un bon appétit. Je souris à l'air évocateur de Cheryl:

"Et bien oui, maintenant tu comprends pourquoi je connais tant de gens"

Je lui tirais la langue et m'occupais de me remplir la panse comme il se doit. Une fois ce bon petit déjeuner terminé, nous remontions chercher nos affaires et prenions la route du palais.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mar - 13:55


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  



Au petit matin Rulf vint frapper à ma porte mais j’étais encore en plein rêve et m’extirpais tant bien que mal du lit pour ouvrir la porte. J’arrivais donc en chemise et toute ébourriffée pour lui ouvrir, et bien sûr il éclata de rire. Malgré tout il me dit me donner le temps de me préparer et qu’il allait commander les déjeuners.

Je pris une douche, eh oui, la joie d’être chez les nains, on pouvait se doucher. Tant de confort dans cette chambre, même les toilettes étaient à l’intérieur. Je pris le temps de bien me sécher, brosser mes cheveux et les attacher en queue de cheval. Je rejoins Rulf à la table et il me sourit. Cependant à peine installée il m’annonça que plutôt de faire la visite dans les souterrains, nous nous rendrions au palais, les souterrains n’étant pas des plus agréables après le petit déjeuner.

Le Palais ?! Il avait bien dit le Palais ? Je rêvais, une elfe au Palais des nains ? Mis à part un roi nul n’y avait accès. A ce moment-là un homme entra et Rulf l’interpella. C’était l’intendant du Palais et Rulf osa nous demander une audience. L’homme renseigna Rulf en lui disant que ce matin il y avait audience et que pour l’instant peu de gens s’était présenté et s’en fut. Il revint ensuite et je crus qu’il allait annoncer qu’il s’était trompé mais en fait c’était pour demander à Rulf d’aller voir l’installation des bains. Je restais bouche bée et Rulf me sourit puis me tira la langue avant de se remettre à manger : chacun sait que le petit déjeuner de Rulf est sacré.

Nous prenions ensuite la route du Palais et j’admirais une fois de plus les maisons et les installations qu’ils avaient en ville. Arrivée au Palais, un homme vint à notre rencontre et nous conduisit auprès des souverains. J’étais comme une enfant à qui l’on offrait un énorme cadeau. Nous le suivions à travers des couloirs recouverts de magnifiques tapisseries et de portraits royaux. De petites tables étaient disposées ça et là et de magnifiques verreries étaient délicatement posées dessus. Et nous voici à la salle du trône et en effet il n’y avait personne. J’en conclus que les gens venaient plus tard.

Me retrouvant face au couple royal, je me sentis toute petite. Je ne savais pas quoi faire et je copiais Rulf en faisant une sorte de révérence. Il me présenta comme l’Ambassadrice de la Paix et j’en fus très fière me rendant compte subitement que c’était un titre somme toute important.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 31 Mar - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Mar - 13:42





Le monde des nains
Feat Cheryl

Cheryl se promenait le nez en l'air comme à son habitude. Je me figurais alors chez les elfes, je ne savais trop si mon nez serait au ciel ou plutôt mes mains posées sur mes armes… Qu'est-ce qu'on se sentais bien chez soi !

Je menais mon ambassadrice au palais où un nain nous accueillit avec un beau sourire. Le fait que Cheryl soit une elfe ne choquait guère ici. Je souriais cependant au fait que nous soyons suivis comme des gamins alors que je connaissais très bien les aménagements de ce palais. Bref, je laissais découvrir cet intérieur particulier à Cheryl et marchais doucement vers la salle du trône où mes souverains nous attendaient. Peut-être étaient-ils curieux de connaître cette ambassadrice dont il n'avait pu que très peu connaître les principes à Jeyd…

Nous entrions dans la salle du trône et je saluais le roi puis la reine. Je leur présentais l'ambassadrice de la paix, une amie elfe. Le roi nous invita à nous assoir en face d'eux. Deux chaises nous furent apportées. La reine demanda à Cheryl si je lui avais fait visité un peu notre capitale. le roi sourit à cette première question, ne doutant pas de la réponse. Je précisais à Cheryl:

"Tu peux répondre sans détour et parler librement ne t'en fais pas, nous ne sommes pas à la cour des elfes."

Je me tus ensuite et la lassais échanger avec les souverains. L'un après l'autre lui posèrent des questions à propos de son pays, la paix nouvelle, les technologies elfes qui arrivaient chez nous et inversement, sa façon d'appréhender sa tâche… enfin il lui demandèrent ses projets futurs, de visite entre autre.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 9:51


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Le roi et la reine nous invitèrent à nous asseoir face à eux et un valet nous apporta des chaises. J’étais vraiment troublée de me trouver ainsi face à de puissants souverains. Ils me posèrent des questions et Rulf me dit que je pouvais répondre librement, pas comme à la cour des elfes.

Lorsqu’ils me demandèrent des nouvelles de mon pays, je ne pus guère en donner vu que je n’y habitais pas.

- Au pays des elfes, tout fait plutôt partie de la routine et chaque chose doit être à sa place. Les enfants ont une place prédestinée dès la naissance et ne peuvent guère s’éloigner de leur chemin. Mais tout tourne plutôt bien et la paix est stable depuis quelques années. Il faut dire que l’armée à une place privilégiée et nous ne manquons pas de soldats pour maintenir un sentiment de sérénité. Vos technologies ont beaucoup aidé le royaume elfe dans ses démarches de modernisme et faciliter le travail des ouvriers. La mécanisation que vous avez apportée leur enlève les tâches ingrates comme polir le métal. Le travail devient plus fignolé, c’est un plaisir de les voir faire.

Voyant qu’ils me regardaient en fronçant légèrement les sourcils, je me suis dit que je devais des explications sur moi.

- Je connais peu les coutumes et les traditions actuelles des elfes car cela fait un moment que je vis chez les humains à Ad’Lucem. Mais la plupart du temps je suis sur les routes et porte secours aux plus faibles ou aux peuples dans le besoin d’où mon titre d’ambassadrice de la Paix car je connais tous les territoires des plus calmes aux plus hostiles. Mon père était le souverain des elfes mais il a cédé sa place à un des chefs des armées. Cependant il fait toujours parti du conseil et il est au fait de tout ce qui se passe sur le territoire.

Ils me demandèrent ce que j’avais vu de leur ville et là Rulf me fit comprendre que je pouvais toujours parler librement.

- J’avoue avoir commencé ma visite par la taverne et avoir consommé votre délicieuse bière. Ensuite j’ai visité les divers quartiers et j’avoue être comme une enfant qui découvre le monde pour la première fois. Les quartiers industriels, là mes yeux s’écarquillaient à chaque corp de métiers. Cela donne envie d’apprendre.

Ils me demandèrent ensuite ce que je pensais faire, mes futures visites entre autre.

- J’avoue que j’ai très envie de visiter vos souterrains dans un premier temps mais par la suite je compte continuer mon voyage dans vos montagnes, si Rulf accepte de m’accompagner ce sera un plaisir. Je sais que vous avez des sujets qu’il ne faut pas provoquer et négocier délicatement avec eux. Les elfes ne sont pas appréciés partout, ils ont un caractère bien à eux mais je pense être différente. J’espère aussi arriver à rallier des pays qui pour l’instant n’ont signés aucun accord de Paix ni même de trêve avec nos peuples. Mais là ce sera une tâche de plusieurs semaines, voir de plusieurs mois.

Ils me remercièrent pour ma franchise et mon honnêteté. Pourvu que je n’ai pas fait de bourde. Ils nous saluèrent, expliquant qu’ils avaient une réunion de conseil et me souhaitèrent une bonne visite des souterrains en attendant d’affronter mes lourdes tâches. Une fois seuls, je me retournais vers Rulf.

- Pitié, dis-moi que je n’ai pas fait d’impair ?












Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 10 Avr - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 18:56




Le monde des nains
Feat Cheryl

Mon amie elfe m'amusait, on aurait dit une petite fille en train de raconter sa journée à ses parents le soir en rentrant de la maison, émerveillée de son quotidien. Je promenais mon regard de mes souverains à Cheryl. Je remarquais qu'elle plaisait. Je connaissais peut être davantage le roi que la reine, mais je savais très bien qu'elle se faisait adopter.

Une fois dehors, la question de Cheryl me surprit, et nous nous engagions dans le couloir pour sortir. Je relevais le nez en biais vers elle et souriais :

"Sais-tu pourquoi le roi a sourit lorsque que tu as parlé de la bière ? C'et parce qu'elle fut le sujet d'un conseil pour l'introduire dans toutes nos auberges dans tout le pays.. et qu'il l'apprécie particulièrement. Pour tout te dire, tu as été une cata ! Tu as conquis deux cœur, c'est affreux !"

Après une tape amicale, nous sortions dans la rue plus calme que tout à l'heure. Un garde me saluait quand nous franchissions le portail.

"Aller, direction les souterrains !"

Je la laissais regarder tout ce qu'elle voulait sur le trajet. Je ne dis rien du trajet gardant mon attention à la rue et évitant bon nombre de mes compatriotes pressés de rejoindre le lieu de leur travail, ou communicant avec des pairs…
Nous arrivions enfin à l'un des points d'accès pour entrer dans les souterrains. C'étaient ici un trou ouvert, car nous étions en journée, duquel on pouvait voir descendre un escalier. Les portes étaient grandes ouvertes à la verticale, comme si la terre nous ouvrait son cœur. Un garde était posté là en permanence. Son second se tenait plus loin, à quelques pas, et un dernier nous accueillerait en bas. Ensuite, tous les ateliers étaient plus ou moins gardés en bas. Une petite odeur de métal chaud, mélangé à une odeur de pourriture, émanait du trou. Je demandais alors à Cheryl :

"T'as l'estomac bien accroché ça va ?"


Si elle me répondait ne pas être prête, nous pourrions commencer par un autre coin moins difficile. Pour l'instant je me disais que je pouvais commencer par lui faire voir la production de nos forges : armes, pièces de métal, bijoux ensuite…




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 21:01


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Comme à son habitude mon ami Rulf me taquinait et se moquait de moi. Il me rassura en me disant que sa reine et son roi m’avaient appréciée. Nous marchions à travers les rues et bien évidemment j’étais le nez en l’air mais miraculeusement je n’entrais en collision avec aucun autochtone.

Nous arrivions face à un trou ouvert et en regardant je vis un escalier. Des gardes étaient postés un peu partout mais ils nous laissèrent passer. Quel avantage d’être en compagnie de Rulf, chacun le connaissait et l’appréciait.  Nous descendions et j’avoue que la descente était plutôt brusque. Une odeur peu agréable émanait du trou mais je la connaissais, c’était le métal en fusion. Rulf s’inquièta de savoir si j’avais l’estomac bien accroché.

- Ne t’inquiètes pas pour moi va ! Tu ne sais pas à quel point je suis solide mais je connais cette odeur, c’est le métal que l’on travaille. Chez nous aussi il arrive que ça sente cette odeur qui te prend aux tripes. On continue ?


J’avançais en suivant Rulf qui me mettait en garde de tel ou tel danger que je ne pouvais deviner. Arrivée face à la grande forge, je restais un moment voir la magie du travail du métal brûlant. Je les regardais frapper ce métal à tour de rôle jusqu’à ce que cela prenne la forme désirée. Les armes ainsi pointées attendaient patiemment d’obtenir un manche forgé et gravé dont les formes variaient et étaient de toutes beauté. Le forgeron me voyant totalement subjuguée m’offrit une dague superbe et je lui promis de m’en servir à bon escient. Je la glissais dans ma botte. L’aide du  forgeron fit celui qui essaya de me la prendre mais la rapidité que j’eus pour l’en empêcher tout en passant derrière lui en lui posant ma belle dague sur la gorge convainc mon forgeron. Je m’approchais de lui et l’embrassais sur la joue en lui disant merci, qu’elle était parfaite.

Rulf me dit que nous devrions poursuivre notre chemin et je fis un au revoir de la main à mes nouveaux amis.










Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Avr - 13:34




Le monde des nains
Feat Cheryl

Cheryl décida de descendre. Cette elfe m'étonnera toujours, mais à y penser, les elfes aussi forgeaient de belles armes. Nous descendions ensemble et l'odeur du métal en fusion, engouffré dans ses souterrains se faisait de plus en plus forte. au bout de quelques minutes en bas le désagréable s'atténuait un peu et nous permettait de parler un peu. Mon amie se tenait ébahie devant le savoir faire d'un forgeron. Je souris et lui permettais volontiers cette pause. Elle obtint de lui une arme et l'amitié de ses nains aux savoirs-faires uniques. J'observais la scène en souriant, les bras croisés sur le torse. Comme j'avais l'intention de lui montrer pleins de choses, je l'appelais pour que nous continuions.

Nous passions devant les forgerons assignés à l'armement, puis progressivement ceux qui faisait des pièces plus variées : moyeux pour charrues, ustensiles de cuisine, fers à chevaux, barre de métal, tuyauterie, outils de travail… Cela représentait notre industrie la plus lourde et la plus symbolique. Les soufflets rivalisaient avec les frappes régulières du fer, du cuivre. La sueur de certains nains se sentaient fortement, mélangés à la chaleur dégagée par les forges. Le feu rougeoyait partout et les forgerons, métalliers, maréchaux ferrants  se côtoyaient pour donner à la matière la forme voulue.

"C'est ça l'art de la forge nain ! C'est l'amour du nain à façonner la matière ! Ah ! Fabriquer pour être ! …"

J'attirais l'elfe dans un succursale de côté. ici travaillent les forgerons de l'or, les orfèvres. Je faisais signe de la main de s'approcher d'une naine qui, penchait sur une toute petite pièce entre ses doigts, travaillait une bague en alliage pour y souder une pierre précieuse. Elle relevait la tête et fut surprise de voir Cheryl. Elle rebaissait sa tête et continuait son travail avec autant de minutie.

"Ces pierres sont extraites des mines du Nord, dans les montagnes, où nous irons plus tard…"

Je l'entrainais aussitôt vers une autre salle, immense celle-ci, où l'air plus respirable et le bruit moins abroutissant nous tranquillisaient un peu. Là, tous les objets fabriqués étaient entreposés et tout une armée de marchands, de négociateurs…

"C'est ici que les objets prennent une valeur sur le marché. Ces différentes personnes sont là pour organiser le transport, négocier les prix, vérifier la qualité et la quantité de marchandise. Je vais te présenter quelqu'un…"

Je tournais sur moi-même en regardant la joyeuse assemblée fourmiller de toute part. Je posais mon regard sur les objets et les personnes à la recherche d'un nain habillé en rouge. Je le repérais et dirigeais nos pas vers lui. Mon ami se retournais vivement, il venait de terminer une discussion avec deux hommes qui repartaient.

"Rulf ! Qu'est-ce qui t'amène ici ? La forme à ce que je vois ! As mais dis donc, ne serait-ce pas là la fameuse "ambassadrice de la paix"? Savez-vous chère amie que votre intervention chez le roi tout à l'heure a eu quelques échos jusqu'ici ? Comme ça vous aimez la bière de notre pays ?! Grand bien vous en fasse !"

Je souriais et lui rendais son accolade. Je le laissais voir et s'adresser à Cheryl.

"Cheryl, je te présente un ami d'enfance : Geomir ! Il est le responsable, entre autre, du bon déroulé des transactions ici. On peut dire qu'il est, en quelque sorte, un grand gestionnaire …"

Geomir, qui aimait beaucoup parler, reprenait déjà la parole :

"J'ai eu vent que vous vouliez aller dans les montagnes ? Pourrais-je vous accompagner ? J'ai affaire là-bas …"

Et voilà Cheryl prise entre deux nains. L'un conteur et guide, l'autre bavard et négociateur. Oh oui, la suite du voyage promettait d'être passionnante !




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Avr - 14:41


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Rulf me conduisit à travers les galeries pour mon plus grand plaisir. En passant j’admirais le travail minutieux d’une naine qui scellait une pierre précieuse sur une bague. Elle releva la tête, fut surprise de me voir, me fit un sourire car je lui en faisais un et elle reprit son ouvrage. Il me conduisit ensuite dans une salle immense  où étaient entreposer des tas d’objets, en fait tous les objets que je venais de voir fabriquer se retrouver ici.

Rulf me présenta Geomir, un de ses amis, négociateur en tout genre. Il me salua et fit une formidable accolade à notre ami. Ma visite aux souverains était déjà parvenue à ses oreilles et surtout ma passion pour la bière, et j’en étais fière. Il me demanda s’il pouvait nous accompagner dans les montagnes.

- J’accepte mais à une condition : vous vous débrouillez pour emmener de la bière afin d’égailler nos soirées.

Il accepta avec joie et dit à Rulf « ton elfe, elle est pas ordinaire ! » et il me mit une bonne tape dans le dos.

- Rulf, j’aimerai faire quelques achats, il y a tellement de choses qui pourraient m’être utile.

Geomir se proposa immédiatement pour me servir de négociateur et de guide dans ce grand dédale d’objets divers. J’achetais ainsi, une écumoire, une louche, des fourchettes, des couteaux, quelques casseroles et Geomir m’offrit un bracelet de toute beauté. Il avait remarquablement négocié les prix et j’étais même gênée de payer si peu. Il mit tout dans un sac excepté le bracelet qui ornait déjà mon poignet  et bien sûr il voulut porter mon énorme sac. Rulf avait profité de ces instants pour discuter avec plusieurs autres nains.

Quelle folle équipée ressortie des souterrains, Geomir avec mon sac sur le dos et Rulf qui continuait de tout m’expliquer. C’était comme un conte et j’admirais de plus en plus le travail des nains, ils étaient durs à la tâche mais ils faisaient tout dans la bonne humeur et ça je ne l’avais encore pas vu. Je rentrais à l’auberge avec mes deux compagnons et Rulf commandait déjà trois pintes.

- Ne buvez pas tout, je vais poser mon sac et on arrose cette journée.

Une fois dans ma chambre, je rangeais précieusement mes trésors dans ma malle et ils resteraient là jusqu’à notre retour des montagnes vu que la chambre m’était réservée jusque là. Je mettais ma dague dans ma jarretelle, je réajustais mon bracelet et je rejoins mes amis afin que nous fassions la fête dans la joie et la bonne humeur. L’ambiance était détendue et je demandais à Rulf en souriant :

- Tu me dessaoules après ? J’ai vraiment envie de m’amuser et pas limiter ma consommation mais je ne voudrais pas me mettre à embrasser tout le monde cette fois.

Rulf rit et me dit de m’amuser et qu’il s’occupait des « petits soucis ».












Dernière édition par Cheryl Daynight le Lun 2 Mai - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Avr - 19:54




Le monde des nains
Feat Cheryl

Je m'installais confortablement dans cette auberge comme ma seconde maison (oui même si j'avais beaucoup de seconde maison). Geomir s'assit en face de moi et nous attendions Cheryl. Je lui parlais d'elle, la manière originale que nous avions eu de nous rencontrer et œuvrer ensemble. Elle revint et me demandais de la dessaouler magiquement. Je souris en lui précisant :

"Cette magie a tout de même ses limites, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin…"

Sur ce jeu de mot involontaire Geomir éclata de rire et emportait toute argumentation future. Il levait déjà sa pinte et la frappait dans celle de Cheryl puis la mienne. Aller, buvons, chantons et blaguons ! D'ailleurs, j'étais déjà réquisitionné pour conter une histoire. J'acceptais, non sans me faire prier et allais m'asseoir sur le comptoir. J'attirais l'attention de tout le monde et racontais l'histoire de ma première rencontre avec Cheryl, l'appelant "une elfe guerrière" pour susciter à la fois la suspicion qu'un nain peut avoir envers un elfe, et l'admiration de nos compatriotes dans le combat. Je finis mon histoire devant un parterre d'enfants aux yeux grands ouverts. Le silence n'était coupé seulement par le crépitement du feu dans la cheminée. A la fin je fus applaudis et nous finissions nos pintes, donnant du boulot aux serveuses et au patron content que l'assemblée consomme. Cheryl Geomir ne racontèrent pas d'histoires, mais lui nous montra un tour de magie et elle nous démontrait son intelligence aux cartes !

La soirée se déroula joyeusement. Avant que mon amie elfe ne roule sous la table, car j'avais réussi à la tenir, je lui lançais mon sort et amener tout le monde à rejoindre les chambres. Nous quittions les quelques personnes qui restait et allions nous coucher. Mon sort éviterait à Cheryl d'avoir la gueule de bois demain matin. Je me couchais avec quelques vapeurs d'alcool me tournant agréablement la tête et ronflais. Le lendemain Cheryl était plus fraiche que moi au réveil, mais je pris le temps de me laver, plier mes affaire set manger ! Nous rejoignions Geomir et prenions la route des montagnes. Il lui expliqua le trajet, les petits villages que nous allions traverser dans la plaine, le nombre approximatif d'habitants et le type de production qu'ils avaient.

Nous marchions une bonne heure avant de faire une pause pour nous reposer un peu. Je sortais une carte de la région et demandais à Cheryl de s'approcher. Je passais mon doigt sur la route que nous allions prendre. Je lui dis que ce n'était pas la principale, que nous croiserions celle-ci d'ailleurs, mais qu'elle était plus agréable à des piétons plutôt que des charrettes. Ensuite, je lui fis voir le chemin qui montait aux cols et aux villages dans la montagne. Je pointais ce même doigt à l'horizon où les pics se formaient, noirs. Elle constatait facilement que nous avons de la route jusqu'à ce soir. Nous reprenions la marche et Geomir nommait les monts les uns après les autres. Il lui contais même la légende selon laquelle les premiers nains seraient nés dans ses montagnes. Il me laissait l'honneur de lui raconter les célèbres batailles qui s'y déroulèrent, car la capitale du royaume fut longtemps là-bas, mais trop petite. Je contais donc à mon tour comment la frontière entre elfes et nains se fixait là après des décennies de guerres. Nous avancions plus agréablement ainsi.  




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Mai - 14:57


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Lorsque Rulf raconta notre rencontre aux gens présents dans le bar, je fus charmée par sa capacité de conter et d’intéresser tout le monde et surtout les enfants. Il n’avait pas trop brodé même s’il avait mis en avant son courage indéniable je dois dire. La soirée fut charmante, Geomir fit des tours de magie et je montrais des tours de cartes aux enfants...et à quelques grands curieux.

A force de trinquer je finis sous la table et Rulf estima que le moment d’aller se coucher était arrivé. Il me lança un sort afin que je n’ai pas la gueule de bois. Je dormis comme un bébé et au matin j’étais fraîche comme un gardon et de très bonne humeur. Après le déjeuner, sacré pour Rulf, nous plions nos bagages et disions au revoir à tout un chacun avant de prendre la route des montagnes. Geomir me détailla le parcours  et les différents villages que nous traverserions et tout ce qui va avec. Je l’écoutais attentivement.

A la première halte, Rulf me sortit un plan afin de m’expliquer pourquoi nous prenions cet itinéraire et pas un autre. Il me montrait du doigt notre trajet en réalité. J’étais éblouie par ce spectacle majestueux qui s’offrait à moi, ce calme, cette beauté parée de mille couleurs entre le ciel et les montagnes. Mais je me rendis compte qu’il y avait pas mal de route et nous reprenions le chemin. Tout en marchant Geomir et Rulf se relayaient pour me raconter les légendes naines au sein des montagnes et Rulf finit par m’expliquer comment la frontière entre les elfes et les nains avait été établie après des siècles de batailles. Ainsi nous ne voyons pas le temps passer.

Arrivés à destination Rulf et Geomir installèrent le camp et j'avais entrepris de ramasser quelques branches pour faire le feu et c'est ainsi que je découvris un drôle de monument sur lequel je pus lire un hommage aux elfes morts pour leur pays. Je regardais tout autour et ne vit pas de monument pour les nains.

- Pourquoi un pareil monument a t-il été édifié ? Serait-ce qu’une grande bataille a eu lieu ici ? Et surtout comment cette guerre stupide a t-elle commencé et surtout pourquoi ? Une haine féroce devait exister entre les nains et les elfes pour en arriver là !

J’avais tout de même le cœur un peu serré à l’idée de tous mes compatriotes qui étaient morts ici mais je comprenais que les nains aient défendu leurs territoires, n’était-ce pas ce que je faisais lorsque Rulf et moi nous sommes rencontrés ? Défendre un territoire pour qu’il reste la propriété de ceux qui l’occupaient en premier. Je m’asseyais et attendais qu’ils m’expliquent la bataille de ce lieu.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 25 Mai - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Mai - 21:20




Le monde des nains
Feat Cheryl

Notre but n'étant pas tout à fait atteint pour ce jour avant que la nuit ne tombe, nous décidions d'établir un campement dans une zone protégée. Cheryl se porta volontaire pour aller chercher de quoi faire du feu, pendant que Geomir et moi délimitions notre camp et montions les tentes (une pour elle, une pour nous). La première tente fut montée magiquement par mes soins. Geomir mettait des pierres en place pour notre futur foyer. Cheryl m'interpellait par ce qu'elle venait de découvrir. Je m'approchais d'elle et hochais positivement de la tête. J'acceptais de lui raconter cette histoire en nous rapprochant de notre petit camp. Je commençais mon histoire alors qu'elle laissait le bois à Geomir et nous montions la seconde tente :

"Ce monument est en mémoire des elfes qui sont tombés ici il y a bien longtemps. Il fut érigé du temps où ces terres appartenaient au royaume elfe de l'époque. Il est là en mémoire d'une bataille… si l'on puis dire ainsi pour les elfes… maintenant que nous sommes alliés. Ce fut une victoire que l'on dit éclatante pour nous autres les nains, mais une  boucherie sans nom pour la troupe elfe qui stationnait là… La guerre pendant laquelle ceci s'ets déroulé est la même grande guerre qui dessina la frontière. C'était là un bastion elfe avancé, totalement artificiel… disons un camp en bois qui faisait office de véritable ville… L'ingéniosité naine dans le meurtre a eut en effet ici son plus bel éclat."

Je fis une pause et m'assis prêt du feu naissant, la tente de Cheryl terminée de monter. Geomir et moi n'avions pas une mine réjouis à ce que je conte cette histoire à une elfe.

"Les elfes s'étaient regroupés ici après un raid menés contre les nains de la montagne. Ils ramenaient avec eux un bon butin. Pendant ce temps, le roi des nains entreprenait une avide revanche. Les maîtres de guerre, alliés à l'ingénierie, venaient de mettre au point une catapulte à multiples boulets, ainsi qu'un procédé pour qu'ils prennent feu en atteignant le sol, le tout immunisé de la magie grâce à une poudre fabriquée d'après les pierres des montagnes. Nous t'en montrerons… Tu peux imaginer la suite… Les elfes se sont fait assassinés au matin luttant en vain contre un déluge de feu. Pour en revenir au monument, c'est un siècle plus tard qu'il fut dédié à ces elfes morts pour leurs idéaux et ces terres dont l'histoire ne leur donna possession qu'une cinquantaine d'années… Oui, ce monument fut érigé alors que les terres étaient naine pour foi d'apaisement…"

Je repensais dès lors au rôle que Cheryl jouait aujourdh'ui et de la paix que nos royaumes avaient enfin signée :

"Je pense qu'il y a là un fort symbole de l'avenir de nos deux peuples. Et nous sommes là pour nous dresser et dire "plus jamais ça !". Peut être que l'ironie divine nous fera bouffer ses paroles un jour, ou bien qu'un autre monument au centre de Tialtec et Fortilia trônera avec une liste de noms infinis prouvant que la paix est réelle !"

Geomir se manifestait alors après mon élan lyrique pour en faire un de plus bel en ce tournant vers l'ambassadrice de la paix :

"Hé ! Oui, d'abord, pourquoi toujours ériger des monuments pour nos martyrs, nos morts et pas pour ce qui existe, ce qui vit et ce qu'on veut ? Hein ?!"






Dernière édition par Rulf Golbak le Dim 5 Juin - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 16:54


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Je suivis Rulf jusqu’à notre petit camp afin d’écouter l’histoire de cette stèle. Je me doutais que ce n’avait pas été tout rose pour les elfes de cette époque ni pour les nains d’ailleurs. Après son histoire, je restais pensive un instant suite à la réflexion de Geomir.

- Et pourquoi pas ! Pourquoi ne le ferions-nous pas ? Geomir tu as eu une idée de génie et crois-moi dès que je serais à l’assemblée des Grands de ce monde, je ne manquerais pas d’en parler....et de l’obtenir. Je demanderais à ce que plusieurs monuments soient édifiés tout comme tu l’as dit Rulf, mais pas seulement à Tialtec et Fortilia mais dans toutes les capitales. Il faut que les bonnes actions, les inventions, ainsi que tous nos héros aient leurs noms de graver dans la pierre, ainsi chacun saura qui a fait quoi dans les différentes nations. Vous êtes géniaux !

Je les embrassais à tour de rôle et calculais déjà la façon dont j’allais l’annoncer aux Grands de notre monde. J’entamais ensuite la cuisson de notre repas, la tête ailleurs sous le regard inquisiteur de mes deux amis. Oui avec beaucoup de courage et de démonstration, j’arriverais à les convaincre et s’ils ne veulent pas je mettrais en avant que ce sont eux qui m’ont nommée ambassadrice de la Paix et que pour cela ils doivent montrer qu’ils oeuvrent en ce sens et permettent à chacun de savoir que parmi les êtres qui vivent parmi eux, ils ont de vrais héros, des personnes de confiance, des inventeurs dont ils peuvent être fiers. Je me passais mon discours dans ma tête lorsque Rulf cria que je faisais brûler notre repas.

Je les regardais soudain comme si je ne savais plus où j’étais et ils partirent d’un fou-rire communicatif. Geomir nous sortit de la bonne bière et nous trinquions jusqu’au bout de la nuit.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 6 Juil - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 639
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Juin - 19:34




Le monde des nains
Feat Cheryl

L'idée de Cheryl n'était pas si bête que cela, mais pour l'heure nous trinquions à un avenir meilleur et dans la paix. J'expliquais le chemin à Cheryl, bien qu'il ne soit pas bien compliqué. Nous nous endormions ensuite comme des bébés !

Le lendemain matin je fus le premier levé. Je pris le temps d'allumer le feu et préparer un petit déjeuner. L'odeur allécha mes deux compagnons de route… et un troisième s'invita à ce premier repas du matin : Gorm.

"Cheryl, je te présente Gorm. C'est un gobelin qui m'accompagne très souvent dans mes aventures. Je l'ai aidé et depuis il dit me devoir une reconnaissance éternelle. C'est un bon camarade !"

Gorm s'approcha de Cheryl doucement. Il pencha la tête en voyant ses cheveux ébouriffés. Cela me fit sourire car pour un gobelin cela signifiait un engagement du combat. Mais comme Gorm n'était pas dupe et constatait qu'ils s'agissait d'une elfe il n'en tint pas rigueur. Il la sentit et tendit brusquement sa main. Je détournais le regard en souriant et finis ma cuisine. Nous passions tout les trois à notre repas. Nous pliions ensuite bagage et reprenions la route. Nous fîmes une première halte aux pieds des montagnes. Gorm marchait à plusieurs mètres devant nous en éclaireur comme à son habitude. Geomir racontait l'histoire de la formation des montagnes selon deux légendes différentes et de façon scientifique.

Nous entamions l'ascension en direction d'un col abritant une des plus grosses mines du royaume. Je le précisais à Cheryl et nous avancions tranquillement à notre allure. Nous apprenions notre proximité des mines par la présence de gardes, certains officiels, d'autres des mineurs armés. L'un d'entre eux reconnut Geomir et le salua. Il regarda Cheryl d'un sale œil et l'apostropha de suite par l'intermédiaire de mon camarade :

"Salut à toi Geomir ! Qu'est-ce qui t'amène là ? Et que fais-tu en compagnie d'une saleté d'elfe ?"

Incident diplomatique en vue. Cheryl ouvrait la bouche et je sentais qu'elle allait lui rentrer dans le lard… Je soupirais d'avance au boulot que j'allais devoir faire par la suite. Gorm lui s'était planqué un peu en contrebas.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juil - 14:12


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Après une bonne nuit de sommeil, je m’éveillais en m’étirant tout ce que je pouvais et me frottais le crâne des retombées de la bière de la veille. Alors que j’étais à peine mise sur pied qu’un intrus arriva. Rulf s’empressa de me le présenter en me disant que Gorm, son ami gobelin, l’accompagnait souvent. Gorm s’approcha de moi et pencha la tête en me regardant. Quoi ? Qu’est-ce que j’avais encore ? Il me sentit et brusquement me tendit sa main pour me saluer. Nous nous installions ensuite pour le petit déjeuner.

Une fois fini je me remis les cheveux en ordre en les brossant énergiquement. Je me les attachais en queue de cheval et chargeais mon sac sur l’épaule. Gorm prit les devants comme un éclaireur et durant le trajet j’écoutais les histoires fabuleuses de Geomir, ainsi que les légendes sur les formations des montagnes mais aussi d’un point de vue scientifique. Mes amis me conduisaient à l’une des plus grosses mines du royaume. Sur le chemin nous rencontrions des gardes, des officiels et des mineurs armés ce qui me surprit. L’un de ses derniers salua Geomir et m’apostrophait en faisant celui qui s’adressait à Geomir.

- Avant d’insulter quelqu’un on s’adresse à lui en personne ! Alors la saleté d’elfe comme tu dis ne te salue pas et te demande des excuses !

Ce sale petit nain n’en fit rien et cela me fit monter la moutarde au nez. Non seulement il ne s’excusait pas mais en plus il osa brandir son arme sous mon nez. Il n’aurait jamais dû faire cela car il se retrouva figé. Je me retournais alors vers les autres nains et vers mes amis.

- Quoi ? ! Cela pose un problème que je lui donne l’apparence qu’il mérite ?! Je vous demande de bien vouloir ne pas adopter la même attitude que lui. Je suis ambassadrice de la Paix et j’ai décidé de l’obtenir par tous les moyens..... Le plus simple étant de discuter sans s’insulter car c’est une chose que je ne supporte pas. Je suis arrivée ici en Paix et n’ai fait aucune remarque alors que lui m’a traitée de « saleté d'elfe ». Alors que décidons-nous ? Douceur ou Force ?

Je voyais à la tête de Rulf que je n’avais pas spécialement adopté la bonne méthode. Mais je ne supportais pas d’être insultée lorsque je n’avais rien dit ni fait. Je le regardais en penchant la tête et en plissant une partie de ma bouche :

- Tu peux faire quelque chose, je me sens mal là ! Et puis il va pas rester comme une statue ? T’inquiètes il a tout entendu. Alors on fait quoi ?

















Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 1 Fév - 15:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le monde des nains feat Rulf
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Le monde des nains feat Rulf
» Une noob dans le monde des nains
» • Ephaëlya • Vampires, elfes, lycans, nains, humains, centaures...
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» Je vais t'offrir un monde au mille et une splendeur feat Sam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-