AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le monde des nains feat Rulf
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2


Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juil - 14:12


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Après une bonne nuit de sommeil, je m’éveillais en m’étirant tout ce que je pouvais et me frottais le crâne des retombées de la bière de la veille. Alors que j’étais à peine mise sur pied qu’un intrus arriva. Rulf s’empressa de me le présenter en me disant que Gorm, son ami gobelin, l’accompagnait souvent. Gorm s’approcha de moi et pencha la tête en me regardant. Quoi ? Qu’est-ce que j’avais encore ? Il me sentit et brusquement me tendit sa main pour me saluer. Nous nous installions ensuite pour le petit déjeuner.

Une fois fini je me remis les cheveux en ordre en les brossant énergiquement. Je me les attachais en queue de cheval et chargeais mon sac sur l’épaule. Gorm prit les devants comme un éclaireur et durant le trajet j’écoutais les histoires fabuleuses de Geomir, ainsi que les légendes sur les formations des montagnes mais aussi d’un point de vue scientifique. Mes amis me conduisaient à l’une des plus grosses mines du royaume. Sur le chemin nous rencontrions des gardes, des officiels et des mineurs armés ce qui me surprit. L’un de ses derniers salua Geomir et m’apostrophait en faisant celui qui s’adressait à Geomir.

- Avant d’insulter quelqu’un on s’adresse à lui en personne ! Alors la saleté d’elfe comme tu dis ne te salue pas et te demande des excuses !

Ce sale petit nain n’en fit rien et cela me fit monter la moutarde au nez. Non seulement il ne s’excusait pas mais en plus il osa brandir son arme sous mon nez. Il n’aurait jamais dû faire cela car il se retrouva figé. Je me retournais alors vers les autres nains et vers mes amis.

- Quoi ? ! Cela pose un problème que je lui donne l’apparence qu’il mérite ?! Je vous demande de bien vouloir ne pas adopter la même attitude que lui. Je suis ambassadrice de la Paix et j’ai décidé de l’obtenir par tous les moyens..... Le plus simple étant de discuter sans s’insulter car c’est une chose que je ne supporte pas. Je suis arrivée ici en Paix et n’ai fait aucune remarque alors que lui m’a traitée de « saleté d'elfe ». Alors que décidons-nous ? Douceur ou Force ?

Je voyais à la tête de Rulf que je n’avais pas spécialement adopté la bonne méthode. Mais je ne supportais pas d’être insultée lorsque je n’avais rien dit ni fait. Je le regardais en penchant la tête et en plissant une partie de ma bouche :

- Tu peux faire quelque chose, je me sens mal là ! Et puis il va pas rester comme une statue ? T’inquiètes il a tout entendu. Alors on fait quoi ?















Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 1 Fév - 15:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Juil - 18:58




Le monde des nains
Feat Cheryl

Et ça n'avait pas loupé ! Cheryl ne l'avait peut être pas changé en rat ou crapaud, mais restait qu'il était figé à présent. Je voulais voir la réaction de l'ambassadrice de la paix, et bien voilà. Elle avait même le culot de me dire qu'elle se sentais gênée !

"Mais j'veux bien oui ! Pourquoi n'ont-ils pas choisis Gorm comme ambassadeur de la paix ?! Rah, alors toi !"

Je posais mes mains sur mes hanches tout en râlant et en faisant un signe vers Gorm qui descendait encore un peu. Je soupirais et baissais les bras avant de les relever et faire quelques gestes accompagnant mes paroles de résolution :

"Tu vas le défiger et lui faire comprendre que tu n'as aucune envie de te laisser faire. Oui, tu vas lui foutre une petite raclée et deux ou trois bonnes baffes ! Ce qui vous calmera tout les deux…"

Je me reculais en targuant des yeux les autres nains de la mine venus voir ce qui se passait. Pour un nain, répondre à la force par la force n'était pas mal vu.

"Ne dépasse pas l'outrance que l'on t'as fait"

Je me reculais sur-ce et la laissais avec ces dernières paroles avant qu'elle ne passe à l'acte à sa manière. Les autres nains devaient être d'accord avec moi par leur inaction. Si je donnais à Cheryl le droit de répondre par la force, il ne fallait pas qu'elle dépasse l'insulte qui lui avait été faite, sinon l'engrenage allait bien trop loin. Nous n'avions pas le temps, ni la nécessité de passer par une cours de sages, de ce fait un arrangement à l'amiable pouvait rétablir l'équilibre. Et puis moi j'allais bien rire !

Je m'assis sur une pierre et faisais signe à l'elfe sceptique de rendre toute la mobilité que désirait ce nain hargneux et haineux. Je ne me faisais aucun mauvais sang quand à l'issue de ce combat au vu de la lourdeur de son adversaire.




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Aoû - 7:57


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  



Rulf levait les bras dans tous les sens, je sentais bien que j’avais fait encore une bourde mais il accepta de me défendre. Mais au lieu de résoudre mon problème, il me proposa de le régler moi-même.....en mettant une raclée à l’un des siens !????? Sans toutefois dépasser l’outrance que l’on m’avait fait. Me faire traiter de saleté d’elfe était dur à digérer surtout que je n’avais rien fait pour le provoquer. Il s’arrangea pour que les autres nains n’interviennent pas.

- Soit ! Je te libère mais j’exige des excuses pour ce que tu m’as dit !

Ce sale nain refusa et comme me l’avait conseillé Rulf, je lui mis une bonne baffe pour lui remettre les idées en place. Alors qu’il me fonçait dessus pour me rendre la pareille, je l’esquivais et il s’affala au sol. Bravement et sans rancune je lui tendis la main pour l’aider et cet idiot en profita pour me jeter au sol. Je ne mis pas longtemps à me relever et lui mit une seconde baffe. Là encore cet idiot ne réagit pas comme je l’entendait et ne s’excusa point. Il dégaina son épée que je fis virevolter en un rien de temps. Il se mit à foncer comme un taureau pour me faire tomber de nouveau et nouvelle esquive de ma part qui lui valut encore un billet de par terre.

Cette fois je me mis au dessus de lui alors qu’il s’appuyait sur ses coudes afin de s’aider à se remettre sur pieds mais je ne lui tendis pas la main, je décidais de le provoquer sur un terrain que je connaissais bien.

- C’est très simple, ou tu continues à t’acharner sur moi et tu embrasseras le sol plus d’une fois ou tu me suis à la taverne et on règle nos problèmes face à une pinte de bière !

Il me regarda d’un air interrogateur et renfrogné mais finit par accepter. Je regardais Rulf qui avait le sourire aux lèvres. Cette fois je pense que j’avais la bonne méthode. Nous partions en direction de la taverne et je repris la parole.

- Après une bonne cuite, tu ne me traiteras plus de « saleté d’elfe » et tu me présenteras tes excuses ! Je suis ambassadrice de la Paix et je tiens à accomplir ma mission ! Allez tous à la taverne !

Rulf, Geomir et tous les autres se joignirent à nous et je ne dis même pas comment c’est terminée la soirée mais au matin nous étions quasiment tous encore à la taverne qui pour une nuit était devenue auberge pour assoiffés.













Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 30 Oct - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Oct - 13:13




Le monde des nains
Feat Cheryl

La scène fut magistrale et bouffonne à la fois, je m'amusais bien moi ! La conclusion était des plus classique et banale, mais bon, tant que cela pouvait satisfaire le plus grand nombre. Je n'étais pas en reste et suivais le mouvement, seulement il ne fallait pas que Cheryl conserve toujours la même méthode pour négocier dans ce pays. Je pensais lui laisser une bonne gueule de bois cette fois.

Nous nous dirigions tous à la taverne où les festivités réconciliaient les deux ennemis. Le nain lui proposait que le lendemain elle visite nos mines. Elle finit bien bourrée et j'accompagnais chacun d'eux près de leur chambre, pour une fois j'avais gardé les idées claires et bu peu de pintes (trois tout de même).

Le lendemain matin le soleil était déjà levé et les gardes en place, bien que je ne sois pas sûr qu'ils voient ou entende grand-chose… Nos ennemis ne le savaient pas et cela restait tout de même dissuasif. Qui chercherait à provoquer un nain armé et fatigué ? J'allais à la chambre de Geomir et le réveillais. Il n'était pourtant pas tôt et j'avais bien dormi. Je trouvais Gorm dans le couloir qui tendait l'oreille derrière une porte. Je m'approchais et souriais : nous entendions Cheryl ronfler légèrement. Je décidais de la laisser tranquille encore un moment et allais déjeuner avec mes amis présents. C'est quand nous terminions que nous vîmes arriver notre empaffée ambassadrice de la paix. Pour résumer le programme de la journée et la toucher avec ironie :

"Alors, prête à aller au charbon ?"




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 15:07


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Cette fois Rulf s’était conduit comme un rustre et ne m’avait pas enlevé ma gueule de bois. C’est totalement ivre que je m’écroulais sur mon lit et ronflais jusqu’au matin. Alors que je dormais encore plutôt bien des bruits arrivèrent à mes oreilles et je décidais de me préparer pour descendre. Ben en fait, j’étais déjà toute habillée. Un bon coup d’eau fraîche par la figure et je descendis tant bien que mal. Ma tête explosait et résonnait comme un tambour.

Arrivée dans la salle de l’auberge, mes amis étaient déjà tous attablés et Rulf me nargua à peine arrivée. J’avais les cheveux en bataille, la robe chiffonnée et les mains sur les tempes tellement ma tête éclatait.

- Tu vas voir de quelle façon je vais aller au charbon, ou tu me soignes immédiatement ou je te transforme en statue pour la journée. Ma tête explose et je n’ai franchement pas faim. Aubergiste, pourriez-vous me faire un petit panier à emporter ? Je vous remercie.

Je me plantais devant Rulf qui finit par me soigner au vu de la tête sévère, sourcils froncés, que je lui tournais. Je récupérais mon petit panier en remerciant chaleureusement l’aubergiste qui me fit un grand sourire. Faire caler Rulf ne devait pas être courant mais mon cher ami avait horreur d’être figé alors imaginez une journée au milieu de l’auberge.

Une fois dans les mines, la chamaillerie continuait mais comme d’habitude les explications de Rulf et Geomir furent des plus plaisantes. C’est alors que je vis un homme taper dans les parois avec une précision extrême. Je m’approchais de lui et demandais s’il accepterait de me faire essayer, un rêve d'enfant. Rulf et Geomir faisaient une tête comme si je venais de déclencher une guerre. Mais l’homme accepta et me montra comment tenir l’outil et surtout où taper.

Je mis tout mon cœur à l’ouvrage et cela se révéla être d’une complexité sans égale, les trois ou quatre premiers coups furent à peu près au bon endroit mais ensuite, la fatigue aidant, je reposais la pioche et la rendit à son propriétaire.

- Franchement, Monsieur, je vous admire. Le travail que vous faites est des plus pénibles et pourtant votre frappe reste précise et vous ne rechignez pas à la tâche car votre sourire ne quitte pas vos lèvres. Je vous présente mes respects. Et vous deux, vous pourriez reconnaître le travail fabuleux de cet homme !












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 28 Déc - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 18:38




Le monde des nains
Feat Cheryl

Mon amusement aura duré au moins toute une nuit. Cheryl ne riait guère de la plaisanterie, mais elle avait au moins appris que je n'étais pas là pour la dessoûler et que tous les problèmes dans mon pays ne se réglaient pas avec de l'alcool. Peut-être que la prochaine fois elle réfléchirait à un autre moyen diplomatique...

Je lui ôtais les vapeurs d'alcool et le mal de ventre, mais je laissais sa fatigue dû à cette mauvaise nuit. En même temps, je n'y pouvais pas grand-chose. Nous nous mettions ensuite en route pour les mines qui étaient juste à côté. Nous avions l'autorisation de pénétrer dans les lieux en faisant tout de même attention à nous.

"La mine est un lieu d'exploitation riche avec différents corps de métier tout au long d'un processus complexe et précis. La première mission est la "prospection", c'est-à-dire détecter la présence des métaux. Ce sont des mages de la nature qui nous le permettent la plupart du temps. Ensuite il est nécessaire de creuser les installations et maintenir l'édifice. Nous faisons donc venir des maîtres d'œuvre, des architectes, etc. Une fois les premiers accès libres, les mineurs commencent ce que l'on appelle "l'abattage". Ils prennent leurs pioches et cherchent le minerai dans les entrailles de la terre. L'essentiel pour le bon fonctionnement d'une mine est la circulation des hommes et des matériaux. La principale difficulté des architectes et pour les mineurs, c'est l'évacuation des eaux souterraines. C'est pour cela que tu remarqueras des canaux ou des tuyaux très divers en taille et en nombre. L'éclairage se faisait autrefois à la bougie, mais l'ambiance ne le permettant pas, il fallut trouver un autre moyen. Le premier fut la magie, le second, encore en cours d'amélioration : l'électricité. Une énergie nouvelle qui ne fait pas bon ménage avec l'eau... Les trous que tu peux voir là, et là, permettent l'aération de la mine."


Cheryl fit la rencontre d'un mineur au travail. Elle admira alors le geste précis de ce nain au travail acharné. Par contre je ne m'attendais pas à ce qu'elle lui prenne sa pioche pour essayer ! Je soupirais et baissais le regard. Une fois un peu plus loin, je lui expliquais nos regards surpris :

"Pour les nains, la pioche porte un nom. Elle est sacrée depuis des générations. Être mineur est chez nous un honneur. Et comme une médaille pour un soldat, la pioche pour le mineur nain est une récompense fortunée pour son travail. De plus, la plupart sont magique et communiquent réellement avec leur porteur. Tu as donc eu de la chance de la réaction du mineur et de la pioche..."


Nous avancions dans la mine et arrivions à des salles un peu plus grandes. Je montais un escalier sur le côté et entraînais mes amis à me suivre. De là nous avions une vue dominante sur tout le processus qui se déroulait sous nos yeux:

"Vois-tu Cheryl, ici nous traitons le minerai. Il est "lavé", on enlève ce qui est terre, ou sable. Là on le "concasse": l'ouvrier frappe le minerai pour en faire de plus petits morceaux. C'est aussi un premier moyen pour en tester la qualité. Ensuite, on les trie par taille. On en broie une partie. On lave de nouveau, puis tout cela part pour les fabriques. Elles peuvent se situer dans le village à côté, comme à des lieux d'ici ! "

Nous descendions au milieu des ouvriers et Cheryl se montrait curieuse à chaque atelier. Les nains étaient fiers de montrer leur métier à l'ambassadrice de la paix. Les yeux de Cheryl dénotaient sa curiosité, sa surprise, sa fascination tour à tour. Une fois à la sortie, elle en avait plein les yeux.

"Alors, les installations ne sont-elles pas remarquables ? Comment cela se passe-t-il chez les elfes ?"






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Déc - 19:29


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Rulf m’expliqua que je n’aurais pas dû prendre la pioche du mineur, qu’une pioche était sacrée, patati patata... On aurait dit que j’étais une enfant. Mais dans un sens ce n’était pas si faux car je prenais plaisir à les voir faire et j’avais réellement envie de participer. Dans mon pays c’était carrément interdit pour une femme, princesse ou reine comprises, de pénétrer dans les mines. Si bien que la question de Rulf tombait à point nommé.

- Comment cela se passe t-il chez les elfes ? Je serais tentée de te dire va leur demander. Chez nous c’est strictement réservé aux hommes, tu sais les elfes ne sont pas évolués de ce côté ci et même je te dirais carrément fermés et s’en est énervant. D’ailleurs je trouve les nains très évolués vis à vis de leurs relations avec le sexe opposé. Un homme peut cuisiner et au loin je vois des femmes qui transportent des minerais. Je ne dis pas que les femmes elfes ne le feraient pas mais les hommes n’apprécieraient pas. Ils sont coincés et ils ont peur qu’elles le fassent mieux qu’eux. Par contre ils sont outrés lorsqu’elles leur demandent de se mettre aux fourneaux. Mais évitons ce sujet qui m’agace. Lors de mon premier combat, j’ai offusqué un haut militaire et depuis je suis considérée comme une rebelle. Ma revanche est d’avoir été nommée ambassadrice de la Paix. Ce poste est réservé à un homme d’après nos coutumes et je prends vraiment plaisir à honorer ma fonction même si je fais des bourdes comme avec le mineur. Mais sincèrement ne crois-tu pas, que d’après le sourire qu’il m’a donné, il ait apprécié mon geste ?

Rulf était perplexe mais par quoi ? Les mœurs étranges de mon pays et de mes concitoyens ou le sourire du mineur lorsqu’il m’a vu essayer d’effectuer son travail ? Il se grattait la barbe et je le regardais les bras croisés sur le torse tout comme Geomir. Nous nous regardions car Rulf semblait complètement perdu dans ses pensées. Nous nous asseyons après s’être fait un clin d’œil laissant Rulf dans sa méditation. Je prenais plaisir à parler du travail effectué par les nains avec Géomir. Il complétait les explications de Rulf et du coup je me sentais beaucoup plus importante. J’étais comme une enfant, mes yeux pétillaient de bonheur et je n’avais qu’une envie, c’était de découvrir encore mille choses grâce à mes deux amis.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 29 Jan - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 19:28





Le monde des nains
Feat Cheryl

Ma question 'était pas désintéressée, mais je ne m'attendais pas à ce que l'un des plus gros préjugés sur les elfes soit vrai : leur femme n'avait pas beaucoup de droit ! Je venais de piquer Cheryl au vif sans le vouloir. Elle n'était vraiment qu'une elfe par ses oreilles. Je souris quand elle dit que sa nomination en tant qu'ambassadrice était un pied de nez à cela. Je pensais en moi-même que ce n'était pas seulement aux elfes qu'elle en faisait office de bonne blague, mais qui de mieux placer au monde quand on connait Cheryl !

Je réfléchissais sur nos discussions passées, ce monde qui bougeait sans cesse et connaissait aujourd'hui de nouvelles perspectives d'avenir. Je pensais aussi au conditions de vie de nos sociétés et ce que la paix allait amener, ou les traités commerciaux, politiques, etc. Je relevais le nez et voyais mes amis un sourire au lèvres en voyant ma tête. Je gardais ma même ligne de pensée et leur donnais la conclusion de mes élucubrations :

"Je reste de l'avis que nous sommes là pour changer les choses, et qu'elles doivent changer, sinon le monde s'écroule ! Même les plus robustes édifices que les nains n'ont jamais construits tomberont un jour ! C'est dans la mémoire de leur héritiers qu'ils ne manqueront pas de marquer éternellement l'âge des nains qui les ont bâti... Ceux qui se souviendront du temps de ces bâtisseurs pourront à leur tour bâtir ce qui marquera leur temps... Je le répète : soyons le changement que nous voulons voir dans le monde ! "

Je ne répondais pas vraiment à la question de Cheryl, semi -rhétorique. Géomir riait de mon air solennel mais ne pensait pas moins que j'avais raison. Nous précisions à Cheryl que tout les nains n'étaient pas aussi avancés, mais que la place des femmes dans notre royaume a toujours été importantes. Nous citions alors quelques événements où les reines ou des femmes qui prirent les armes sauvèrent le royaume d'invasions extérieures. Comme le sujet était un peu houleux, nous arrêtions là et parlions de nos montagnes avec envie et force. Me vins alors l'idée suivante :

"Et si après avoir vu les mines nous grimpions un peu dans les hauteurs. De l'autre côté de l'à-pic où nous sommes se trouve une terre de golems. Ces géants de pierre ne sont pas nos alliés et ils nous sont hostiles. Leur nombre aujourd'hui ne leur permet pas d'étendre leurs terres et un ancien traité interdit les nains d'étendre leur royaume sur ces terres. Elles sont pourtant riches en minerai et en eau de source, mais les pertes trop importantes de batailles anciennes contre ces peuples restent à jamais dans la mémoire des nains. D'ailleurs Elgur III déclara : "Trop de sang pour des cailloux, laissons à la montagne ces tas de pierre maudits". Depuis son règne jamais un roi nain n'est revenu sur le traité de non agression et les golems s'y tiennent à peu près également. Il est bien sûr arrivé quelques crimes d'un côté comme de l'autre, ais jamais de nouvelle guerre ouverte. Les golems n'ont pourtant pas de mage, mais résistent à la magie de la nature. Je ne connais qu'une seule personne qui en est venue à bout à ce jour : Patrick. Bref, tout ça pour te dire que nous allons nous rendre sur leur territoire, mais attention, restons cachés !"


Mon récit avait passionné une nouvelle fois notre amie elfe. Par contre cette fois Géomir ne voulait pas nos suivre. J'acquiesçais et fis signe à Cheryl qu'il ne fallait pas insister. Nous le retrouverions le soir à l'auberge. Une fois sortis de la mine et un peu plus loin dehors, j'expliquais à l'ambassadrice de la paix que notre ami nain avait un passif avec les golems: l'un d'entre eux avait blessé sa sœur quand ils étaient jeunes à jouer dans la montagne. Je contais l'étendu passée et actuelle du territoire des golems qui avait considérablement diminué tout de même, mais comme irréductible aujourd'hui.

Nous grimpions pendant un bon quart d'heure avant d'atteindre un passage dans la roche. Elle était creusée et permettait aux nains un raccourci à travers la montagne. Cette percée avait plusieurs siècles et avait servie pendant la guerre. J'intimais le silence absolu à mon amie à partir de là. Nous longions ce couloir de pierre, puis nous froncions les sourcils pour voir arrivés à l'autre bout. Je fis signe de la main pour montrer la direction. Nous nous cachions derrière des arbres, puis des buissons, des pierres. D'un coup je stoppais Cheryl. Je posais mon doigt sur ma bouche pour lui dire de cesser tout bruit et calmer sa respiration. Je reculais doucement, puis je m'assis caché derrière une pierre. Cheryl m'imita. Je chuchotais :

"Regarde ce rocher, c'est un golem qui dort. Il va..."


Je n'eus pas l temps de le dire que le géant de pierre se dressait devant nous cachant une partie du soleil. Il faisait près de 3.50 m de hauteur, sacré spécimen qui s'offrait à notre vue.



Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 17:25


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Rulf nous proposa à Géomir et moi de nous conduire sur le territoire des golems. Je jubilais à l’idée de voir ces géants de pierre mais je ne m’attendais pas à une telle escalade, j’ai cru que le haut de la colline n’arriverait jamais. Mais comment les nains avec de si petites jambes arrivaient à grimper si vite, ils étaient croisé avec des araignées, ce devait être cela. Rulf m’annonça que cela faisait un quart d’heure que nous grimpions, j’avais eu l’impression que cela faisait une heure tellement c’était à pic et il nous indiqua un raccourci à travers la montagne. Il me demanda de me taire et de faire preuve d’un silence absolu. Après maintes caches, une fois de l’autre côté, Rulf s’assit derrière un rocher et je fis de même.

D’un seul coup, un golem nous cacha la lumière du soleil, il était immense et d’un seul coup j’avais envie d’en savoir plus sur leur vie. Je décidais de descendre au village et je fis un coup de chien à mes amis. Je devins invisible et descendis à toute allure la colline ; une fois en bas, j’avais l’impression d’être une fourmi dans une de nos villes. Tout était immense leurs demeures étaient totalement démesurées pour moi et je ne pouvais même pas soulever un de leurs gravillons. Je me baladais ainsi à travers le village, visant à ne pas me faire écraser. Ils vivaient comme au ralenti, leurs gestes étaient lents mais précis et les objets réalisés d’une beauté impressionnante. Soudain une épée gigantesque apparut devant moi, j’eus un mouvement de recul, ils ne pouvaient me voir ? Non ! J’étais chez le forgeron. Je me disais que si Ben voyait cette lame parfaite, il serait vert de jalousie. Je devais retrouver mes amis au plus vite avant que la nuit ne tombe.

Je repris le chemin de la colline mais je n’avais pas prévu que ce serait aussi difficile. Trop fatiguée pour me concentrer à la fois sur mon ascension et mon invisibilité, je redevins Cheryl visible de tous. Je fis comme Rulf et me cachais derrière des pierres, des buissons ou des arbres ; j’avançais doucement en direction de mes amis lorsque je fus....attrapée. Une espèce d’animal s’apprêtait à me manger, j’étais au milieu de l’herbe qu’elle broutait. Rulf ne m’a pas parlé de vaches géantes, c’était quoi ça encore ! Paniquée, je me mis à crier :

- RUUUULF ! GEOMIR ! AU SECOURS !












Dernière édition par Cheryl Daynight le Ven 10 Fév - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 17:50

◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈

Mon chemin en terre des elfes s'était déroulé sans beaucoup d'encombre. Il faisait beau, mais j'avais hâte de rentrer chez moi. J'utilisais bien sûr mon sort de rapidité (pour courir aussi rapidement qu'un cheval au galop), mais le détour par le col de Golmur ne me disait rien. Je décidais donc de couper à travers le territoire des golems. Ce n'était pas la première fois que je le faisait et ces monstres de pierre ne me faisait pas peur.

Je restais prudent et à vitesse de marche normal cette fois-ci. Je respirais l'air de la montagne à pleins poumons et avançais tranquillement. D'un coup des cris m'alertèrent. J'identifiais sa source et reconnu une énergie familière.

"Mais que fait-elle ici ?" soufflais-je avant de courir à son secours.

Je suivais rapidement sa piste et détectais la présence d'un golem particulier avec son maître. Une sorte d'animal de pierre. C'était la première fois que je voyais quelque chose de la sorte. Je formais une boule d'énergie pure dans mes mains et frappais l'arrière de l'animal qui lâcha aussitôt Cheryl. Elle atterrit lus loin dans des buissons. Je lançais tout de même un sort de poids plume pour adoucir sa chute. L'animal se tira de peur que je ne l'agresse de nouveau. Mais son maître golem se dressait de toute sa hauteur devant moi. Il prit un tronc d'arbre comme arme.

Je restais en face de lui, stoïque. Je reconnus ce golem. Malheureusement pour lui ce n'était pas la première fois qu'il me croisais.

"Ecoute géant de pierre ! Je ne te veux aucun mal et je ne voulais pas offenser ta brave bête. Je ne faisais que défendre une amie. Tu sais ce que c'est une amie ?"

Le golem se figeait devant moi, respirait calmement et m'écoutais. Je levais ma main à mi-hauteur paume vers le sol. Je communiquais à Cheryl par la pensée :

*Ne bouge pas, ne te relève pas, reste couchée et calme*


Je reprenais pour le golem. Je fis apparaître mon sac, là il bougeait, mais je calmais le jeu en levant les mains. Il vit que je n'avais pas dans l'intention de l'agresser et me laissa faire. Je sortais des pierres de mon sac. Je savais les golems férus de ces cailloux. Je lui lançais :

"Je te les offre pour réparation... Laisse nous en paix et je te laisserais aussi."

Il se baissa avec toute la lourdeur de son être, ramassa les pierres, les expertisait comme un expert. Il me regarda ainsi pendant et grognait de sa voix rauque :

"HUM... Passe homme Patrick... Paix !"

Il se retourna, jeta le tronc dans un tremblement sourd. Il s'en alla avec lenteur sans se retourner. Je soupirais de soulagement. J'allais vers Cheryl et lui tendit le bras pour l'aider à se relever.

"Bonjour "Ambassadrice de la paix ! ". Titre sans doute le plus ironique jamais donné en ce monde"


Je lui tapais l'épaule amicalement et lui tirais la langue. Rulf et Geomir sortirent de leur trou. Mon ami s'exclama joyeusement que jamais il n'avait vu ça et qu'il se plairait à raconter cette histoire les soirs à l'auberge. Je soupirais et saluais les deux fiers nains.

"Ne restons pas là, suivez moi"

Je sortais mes amis de ce territoire et nous regagnions Hemgard en toue sécurité et furtifs derrière les pierres que j'avais marqué pour moi. Je donnais ce code à mes amis si jamais il leur arrivait de repasser par ici. Un jeune golem faillit nous avoir par surprise. Une lourde masse s'abattait devant nous alors que nous allions atteindre le trou percé par les nains pour rejoindre leur royaume. Mes instinct de mage guerrier refirent surface très vite. Je fis apparaître mon épée et l'animait d'une magie de lumière pour renforcer le métal de ma lame. Au second coup de masse mon épée fendit la pierre et un lourd morceau s'écroula à côté de mes amis. Le jeune golem était décidé à en découdre et lâcha cette arme pour une autre. Je poussais mes amis et entrais dans une furie assassine.

Je formais une boule d'energie et l'envoyait dans son ventre, cela lui fit perdre l'équilibre. Je m'élançais immédiatement à la suite de mon énergie et posais un pied sur son torse. Mon épée en main je tapais fort son épaule. Il hurla à en faire trembler la montagne. De nouveau au sol je tapais dans son talon. Il perdit définitivement l'équilibre et chuta plus bas en roulant. je ne l'avais pas tué, mais passé une bonne dérouillée. Il n'allait pas revenir vite. Je me relavais, soupirais.

"Cheryl, excuse moi de ce réflexe protecteur. Je n'avais pas forcément dans l'idée de te priver de ce combat. Les golems sont lents, il faut donc être le plus rapide et puissant en frappant le plus précisément possible. Quittons cette terre avant que la famille ne rapplique"



(c) FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 17:49


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Misère, j’étais vraiment dans la panade, Rulf et Geomir ne m’entendaient pas et je commençais à paniquer. Je ne pouvais pas employer mes pouvoirs au risque de me blesser moi-même. Mais quelle galère ! Si seulement je n’étais pas si curieuse. La panique commençait à me prendre sérieusement et pour l’instant tout ce que j’arrivais à faire c’était empêchait cette bestiole de m’avaler. Et bing ! Voilà qu’il me recrachait, je ne devais pas avoir bon goût ! Puis dans ma tête, une voix que je reconnaîtrais entre mille me disait de ne surtout pas bouger : Patrick !

Je me disais bien que cette bestiole ne m’avait pas recraché pour le plaisir, ainsi il arrivait à les vaincre ?! En attendant j’étais soulagée et ne bougeais pas d’un pouce. Patrick entamait les négociations avec le maître de mon mâchouilleur et lui offrait .....des pierres !? Franchement drôle de négociation et quand je vis ce géant accepter et nous laisser passer, je n’en revenais pas.

Patrick ne manqua pas de m’envoyer une petite pique en se moquant de mon titre d’ambassadrice de la Paix. Il me tira la langue et nous rejoignîmes Rulf et Geomir qui sortaient de leur trou. Rulf dit n’avoir jamais vu ça et qu’il ne manquerait pas de le raconter lors des veillées dans les auberges. Et le bouffon c’était moi ! Patrick nous sortit tous du territoire des golems et il nous faisait remarquer des pierres marquées en passant, afin que la prochaine fois nous puissions les suivre. Enfin personnellement, ce n’était pas sur que je revienne par là. Mais alors que nous étions presque passés, un jeune golem se mit en travers de notre route et visiblement n’avait pas envie de nous laisser partir. L’instinct de mage guerrier de Patrick refit surface et il se laissa aller dans une rage folle. Il fit un superbe combat puis déséquilibra le golem et lui enfonça son épée dans son talon le faisant tomber et dévaler lourdement la pente.

Patrick s’excusa de m’avoir privée de ce combat mais en fait j’avais pu admirer sa puissance et c’était plutôt réussi.

- Bah ne t’en fais pas, je ne vais pas te jalouser et puis un peu de repos me feras du bien. Si seulement cette bestiole ne m’avait pas attrapée avec l’herbe. Mais vous savez les amis, j’ai pu voir des choses extraordinaires dans leur village. Ils ne sont pas si en retard que ça malgré leur lenteur comme dirait Patrick et ils ont apparemment beaucoup de savoir. Ils ont des armes de belle manufacture,  des animaux de compagnie, des chariots, l’eau à l’évier mais tout est si immense que je n’ai pas pu tout voir. Cependant il m’a semblait qu’ils étaient bien organisés et que ce n’était pas un peuple barbare, ils défendent simplement leur territoire. Eh oui M. Patrick, mon rôle d’ambassadrice me tient à cœur. Oui je sais, vu le nombre de personnes que j’ai tuées, je ne méritais pas ce titre ; mais toi non plus ni aucun de vous d’ailleurs. Et puis je suis une princesse....

Là ils éclatèrent tous les trois de rire et je finis par me faire prendre au jeu et partager ce moment d’allégresse.

- On continue ? Tu m’emmènes où maintenant ? Y a t-il d’autres peuples comme les golems ? Ou dois-je rentrer faire mon rapport ? Mais dans ce dernier cas, j’aimerai qu’on arrose bien cette aventure à la taverne. Patrick, m’apprendras-tu à convaincre les golems de signer un traité de Paix ?









Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 9 Mar - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 18:30


◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈

Une fois sur les terres naines, la tension se relâchait. Tout le monde était sain et sauf et nous venions d'éviter une catastrophe. J'écoutais ce que Cheryl disait avec attention. Il était vrai que je ne considérais pas ce peuple comme arriéré non plus, mais j'en étais le seul convaincu face à une assemblée de nains dubitatifs à l'époque. Rien de ce que je n'avais pu voir ne le fut par un nain et je n'avais pas pu ramener de preuve de ce que j'avançais.

"La première fois où je suis venu en terre des golems fut en toute connaissance de cause, par curiosité... et alliant toujours l'utile à l'agréable, pour une quête de mercenaire. C'est pour cette raison que je sais aujourd'hui que ces pierres ont autant de valeur pour eux, car je devais en trouver une pour un seigneur nain. C'est aussi à cette époque que je dus affronter et tuer mon premier golem et que j'appris que j'étais 'un des seul en ce monde qui l'ai réussi... Je n'en suis pas forcément fier... Je n'ai pas vu autant de chose que toi de leur pays et je n'ai pas vu le seul village dont on connait l'existence. j'ai pourtant soutenu devant le conseil nain que les golems n'étaient pas dénués d'intelligence et qu'ils pouvaient comprendre les concepts de territoires et de frontières. Je suis donc retourné sur leurs terres pour en trouver l'un des chefs. J'ai déjà tenté la négociations dont tu parles, mais ils sont conservateurs et respectueux de la nature. j'ai d'ailleurs appris qu'ils avaient traité avec les elfes et refusaient catégoriquement une paix avec les nains. L'histoire nous en donne maintes raisons..."

Nous descendions la pente douce de la montagne pour rejoindre les plaines en contrebas. Geomir profitait de la fin de mon récit pour raconter de nouveau (ou la première fois pour Cheryl) les batailles les plus remarquables et meurtrières qui avaient opposés les maîtres magiciens nains et ces géants de pierre. L'actuel roi des nains, plus favorable à l'avenir, la mécanique, la technologie et la paix avait également tenté de négocier plusieurs fois avec les golems, en vain. Cheryl devait comprendre que la paix n'était pas toujours facile à imposer en idée et encore moins dans les faits. Je la rassurais tout de même en lui précisant qu'il n'y avait pas eu de guerre entre nains et golem depuis près d'un siècle. Il y avait donc une paix relative entre ces deux peuples. Et puis les golems n'étaient plus assez solides et puissants pour constituer une force de frappe suffisante contre celle des nains...


(c) FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 18:45




Le monde des nains
Feat Cheryl

La petite balade de Cheryl nous valut un bon fou rire et une page plus sérieuse d'histoire liée à de la diplomatie actuelle. Je ne pensais sérieusement pas la paix possible entre les nains et les golems. Il existait beaucoup trop de passifs entre nos deux peuples teintés de massacre, de sang, de trahison et de destruction. Comment construire un avenir sur deux peuples en cendre ?

Comme je n'avais même pas envie d'entrer dans le débat et donner mon avis bien tranché, je laissais Geomir et Patrick raconter. Je réfléchissais plutôt à la première, ou aux premières questions que Cheryl nous avez poser. Je pensais alors à un peuple qui vivait plus au sud de notre beau pays mas qui lui n'avait rien d'enchanteur.

"Et bien, madame l'ambassadrice de la paix, tant que nous sommes dans les bizarreries de notre royaume, j'aimeras te montrer le petit monde forestier des Gnomes ! Ils vivent dans le Sud d'Hemgard, dans le sous-sol de la forêt d'Elfgurd.  Ils ont une grande connaissance des pierres et des végétaux. Ce sont de brillants scientifiques et herboristes. Ils sont beaucoup plus petits que nous. Les plus grands d'entre eux font un mètre, et ils sont rares. La taille moyenne est de trente ou quarante centimètres. Ils sont très râleurs, ont mauvais caractères, haïssent les femmes, apprécient les elfes et sont toujours en projet. Ils vivent pus en groupe encore que nous autres nains."


Geomir grimaçait pour confirmer mes dires. Il ne pouvait pas supporter les gnomes et me dit donc qu'il devrait nous rester en chemin, et puis il devait reprendre les affaires. Patrick décida de rester avec nous par curiosité. Il ne connaissait pas les gnomes, enfin, que ce que j'avais u lui en dire et ce qu'il en avait surement lu. Cheryl semblait intriguée et émerveillée de nouveau à la fois. Je mettais cela sur mes talents de conteurs incontestables. En vérité les gnomes étaient des saloperies caractérielles à qui le gouvernement accordait sa clémence pour leur génie telluriques...




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Mar - 14:36


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Patrick me dit de ne pas insister auprès des golems, que ces derniers avaient toujours refusé de signer un traité de Paix avec les nains et que l’histoire donnait maintes raisons que cela ne se fasse pas. Je le suivais déçue mais restant toutefois compréhensive vu que je ne m’y rendrais jamais seule. Du moment qu’ils n’entraient pas en guerre, c’était déjà là un sacré effort.

Puis ce fut au tour de Rulf de changer de conversation et je fus toute ouïe. Il me parla du monde des gnomes, des forestiers qui vivaient au sud d’Hemgard....dans le sous-sol de la forêt ?! Il me les vanta comme d’excellents scientifiques et herboristes. Seulement il y avait un hic, ils n’aimaient pas les femmes mais appréciaient les elfes. Oui mais voilà j’étais une femme-elfe sans en avoir la mentalité....qu’est-ce que cela allait donner ? Geomir n’avait pas l’air d’être du même avis que Rulf et décida de nous laisser au prochain village prétextant qu’il devait reprendre ses affaires. Patrick lui accepta volontiers de nous accompagner.

J’étais enchantée à l’idée de rencontrer ce nouveau peuple, soi-disant petit....Rulf ? T’es-tu bien regardé ? Je riais intérieurement à cette pensée mais laissons lui croire qu’il est grand. Nous rentrions cependant à l’auberge de Tialtec afin de nous remettre de nos émotions...Enfin surtout moi, j’avais failli être avalée et sans l’intervention de Patrick, je serais en train d’être digérée dans le ventre d’une espèce animale en voie de disparition j’espère !

- A quelle heure partons-nous demain ? J’ai vraiment hâte de rencontrer ses « petits hommes » dont tu parles Rulf. Ai-je une chance de leur faire signer un traité de Paix ? Crois-tu que tout va bien se passer ou penses-tu que je risque une fois de plus de tout faire virer à la catastrophe ? Et toi Patrick, ce sera aussi une première, contente que pour une fois nous soyons sur un terrain d’égalité. OK tu es plus diplomate mais tu sais je m’améliore.

J’avais tellement hâte que je recommençais de bombarder mes amis de questions. Un tout petit peuple de mauvais caractères....pire que moi ? J’en doute.









Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 20 Avr - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 17:31




Le monde des nains
Feat Cheryl

Mon amie prenait à cœur son rôle d'ambassadrice de la paix et je trouvais une certaine fierté d'être le premier nain qu'elle considéra en ami. Je me faisais un honneur, et même un devoir, de l'aider dans cette quête. Je savais aussi que celle-ci touchait à sa fin après la visite chez les gnomes, mais nous nous retrouverions bientôt de toutes façons.

"Nous partirons à 7h demain matin. avec le sort d'accélération des pas de Patrick, nous atteindrons le territoire des gnomes aux alentours de midi. Pour ce qui est de signer un traité de paix avec eux, je pense que tu as de bonne chance d'y arriver. La première chose, c'est qu'ils sont des sujets de sa majesté le roi des nains, ils sont autonomes, mais pas indépendant. De plus, depuis la visite de notre roi l'année dernière et la démonstration de sa science, ils l'adorent. Tout ça pour dire que ce que décide le roi, ils le suivent la plupart du temps. Tu es curieuse, et ils ont l'esprit scientifique, ils aiment donc démontrer leur science et exposer leurs savoirs. Enfin, si tu n'en insulte pas un d'arrogant et que tu tiens ta langue pour le premier contact, tu peux même les avoir dans la poche"

Et je fis un clin d'œil à Patrick pour la diplomatie. Je n'allais pas lui dire que c'était vrai, qu'elle s'améliorait... Le progrès était toujours flou pour le bienêtre futur. Patrick lui demandait ensuite tout ce qu'elle avait vu avec moi. Lui connaissait bien les royaumes, sauf celui des elfes, grâce à ses nombreux voyages. Je les laissaient discuter. Nous nous racontions diverses aventures pendant le repas et allions nous reposer. Je profitais du début de soirée pour retranscrire ce que j'avais fait jusque là avec l'ambassadrice de la paix. Qui sait, ce écrits seront peut-être importants à l'avenir.

Le lendemain matin, comme prévu, nous allions droit sur le territoire des gnomes, sans aucune encombre. Nous croisions des caravanes de marchands et des voyageurs. Nous piquions ensuite vers la forêt. La pause méridienne eut lieu dans une clairière, à deux kilomètres environ de chez les gnomes. Nous reprenions notre chemin à marche normale. La forêt était claire, de grands arbres, puis de plus en plus de petits et des buissons. Les fleurs égayaient cette forêt.

"Tu vois comme c'est beau ce sous bois fleuri. Et bien sache que cela est hérité d'un temps où une colonie d'elfe et de fées peuplait ces terres. Les gnomes ont conservés ce patrimoine..."

Mon anecdote fut interrompu par une voix venue d'un petit arbre à fleurs blanches derrière nous.

"Conservé ! Grand Dieu ! Nous l'avons mieux que conservé !  Nous faisons ici un excellent travail d'embellissement. Grâce à nous ces bois ne sentent pas la pourriture du soir mais le doux parfum de la rosée le matin, l'odeur de la beauté et l'expression de la vie le jour, et le soir, nos narines s'embaument du repli de cet environnement floral !"

C'était un gnome qui veait de m'interrompre. Il se tenait sur une branche d'un petit arbre à hauteur du regard de Cheryl. Il était jeune, équivalent 20 ans pour un homme, e devait mesurer 20 cm de hauteur pour 6-7 de large.

"Je me présente : Feadur, poète à mes heures perdu mais surtout jardinier. N'écoutez pas ces nains madame, la poésie ne leur effleuré pas l'esprit Quand à toi grande brute, fais un peu attention où tu mets les pieds ! Ah la la"

Je ruminais une pique et regardais Patrick qui avait failli marcher sur l'une de ses fleurs. Le gnome regardait Cheryl de la tête aux pieds, puis levait les sourcils en voyant ses oreilles elfiques. Il soupira ses premiers mot suivant :

"Et bien ... Qu'est-ce qui amène trois barbares au paradis ?"




PS : Tu peux répondre Cheryl




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 15:47


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Rulf commença par me mettre en garde sur mon comportement si je voulais obtenir un traité de Paix avec les gnomes. A jurer que j’étais une catastrophe ambulante, bon OK j’avais pas mal dérapé chez les nains mais tout c’était bien fini et si les golems avaient des têtes de pierres c’était génétique et pas de ma faute. Bref Rulf confia le côté diplomatie à Patrick mais pourtant je trouvais que je m’améliorais nettement. Je n’avais agressé ni tué personne, ce qui ressortait de l’exceptionnel quand même. D’accord j’avais figé un nain mais il m’avait cherché et du coup j’ai pu m’exprimer.

A 7h tapantes, nous voilà en route, le trajet se passa sans encombre et nous nous arrêtions pour manger dans une clairière non loin du territoire des gnomes.  Une fois repus nous reprîmes notre route et Rulf commentait la forêt en disant que sa beauté venait du temps où les elfes et les fées peuplait ce lieu. Alors qu’il disait que les gnomes avaient conservés ce patrimoine, une petite voix se fit entendre. C’est ainsi que je me retrouvais face à un petit jeune homme de 20 cm de hauteur nommé Feadur qui vantait son travail et celui de ses amis. Il n'hésita pas à remettre Rulf et Patrick à leur place en leur demandant de faire attention et je ne pus que sourire.

- Enchantée Feadur et je te rassure nous ne sommes pas des barbares. J’apprécie énormément le travail que tes amis et toi avez effectué. Ce lieu est paradisiaque, les parfums sont sublimes et il est vrai que de grosses brutes comme nous ne voyons pas toute la délicatesse des lieux. Je me nomme Cheryl Daynight et je suis l’ambassadrice de la Paix. Je te présente mes amis, Rulf et Patrick. J’aimerai découvrir ton royaume, serais-tu volontaire pour me servir de guide ?

Je lui parlais d’une voix douce et sincère en lui faisant un sourire de gratitude face au travail apporté dans cette forêt. Il me regarda et rougit légèrement avant de répondre :

- Je ne sais si j’ai le droit de vous montrer notre pays mais je vais vous mener au plus haut responsable de notre peuple. Et vous ferez attention où vous mettez les pieds !

Je regardais Rulf et Patrick en leur faisant un sourire de circonstance et nous suivions notre hôte à pas de fourmi. Il marchait fièrement devant nous le torse bombé montrant ainsi qu’il était fier d’être un gnome. Nous arrivions alors dans un village en miniature pour nous mais qui grouillait de monde. Notre guide nous demanda de ne surtout pas bouger et d’attendre qu’il revienne avec son responsable. Nous n’osions même pas essayer de nous asseoir faute de faire une gaffe.









Dernière édition par Cheryl Daynight le Sam 13 Mai - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 652
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 20:02

◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈

Bon point pour l'ambassadrice de la paix, mauvais point pour les hommes de cette équipée. Elle semblait l'avoir mis dans la poche le micro nain. Je regardais le Feadur se balader devant nous avec toute la fierté que peut avoir un gnome. Je chuchotais à Cheryl :

"Regarde moi ça, typique !"

Je le glissais assez discrètement pour que le gnome n'ai pas entendu ma critique. Avec un sourire elle me fit signe de ma taire. Je souris en retour et jetais un œil au géant au pays des mini nains. Patrick n'était pas dans son élément. Peut-être que ce coin du royaume des nains lui rappelait quelque chose de ses séjours sur l'île des fées, mi c'est ce que ça me faisait.

Nous arrivions à un village gnome. J'en avais déjà vu, mais celui-là était particulièrement bien agencé. Je chuchotais de nouveau à Cheryl en attendant le retour de notre présumé guide :

"Tu vois, déjà ça c'est un grand privilège ! Même s'il s'agit peut-être d'un jeune gnome écervelé. Leur village sont très bien cachés et peu on la chance d'en voir un".

Feadur revint en compagnie d'un gnome plus gras en manteau large et rouge. Il avait des dorures sur les épaules et était accompagné de deux gardes, comme si ceux-ci pouvaient avoir une quelconque force de dissuasion. Le gnome en rouge nous fit signe d'aller vers une place publique. Ils firent 10 pas, moi deux, Cheryl et Patrick un. Il prit une voix forte, mais qui était vraiment forte. Un gnome qui semblait être l'un de ses conseillers lui fit signe qu'on l'entendait très bien. Il baissa de ton la phrase suivante, toujours fort, mais pas agressif.

"BIENVENUS A VOUS ! JE SUIS ... Hum... Je suis Bildur, père de Feadur. Je vous accueille humblement dans mon village. Comptez-vous entrer dans ma guilde ?"

A l'air incrédule que nous faisions, il expliqua qu'il s'agissait d'une association de commerçant qu'il avait fondé avec des compères pour commercer en lien avec la paix. J'intervenais avec un voix neutre :

" Nous ne sommes pas là pour commercer, mais Cheryl à une requête spéciale à vous faire... "

J'engageais mon amie à lui demander de signer un traité de paix ou bien lui demander de visiter ses terres.
(c) FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2241

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 17:12


Le monde des nains feat Rulf



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Nous suivions Feadur et lorsque nous partions je fis signe à Rulf de se taire car il risquait de vexer notre pauvre Feadur. Une fois arrivés, Feadur nous laissa un moment et revint avec un gnome plus âgé portant un manteau large et rouge. Un chef ? Il se mit à parler très fort et l’un de ses conseillers lui fit comprendre qu’on l’entendait très bien. Il se présenta comme étant le père de Feadur, Bildur et nous dit nous accueillir humblement dans son village. Lorsqu’il nous proposa d’intégrer sa guilde, nous restions perplexe et j’écarquillais de grands yeux.

Rulf lui expliqua que nous n’étions pas là pour commercer et que j’avais une requête spéciale à lui faire. Je regardais Patrick d’un air de connivence et je pris la parole le plus calmement possible.

- Bonjour Bildur, je me nomme Cheryl, Cheryl Daynight, ambassadrice de la Paix mais désireuse cependant de voir ce que votre guilde peut nous offrir. Après tout pourquoi ne pas entreprendre une sorte de commerce entre les gnomes et les autres peuples. Je suis curieuse de nature et je ne demande qu’à voir vos produits qu’ils soient artisanaux, ou comestibles ou les deux ma foi.

Bildur était très fier et nous invita à nous asseoir. Pas facile quand on est pas gnome ! Je m’asseyais en tailleur en prenant garde de ne rien écraser mais aussi de ne pas m’asseoir sur l’un d’eux. Je regardais autour de moi et je repris la parole.

- Dites moi qu’est ce que c’est que toutes ces choses que les gens transportent ? Vous êtes des scientifiques, vous faites des recherches ? Mon amie Kim serait fascinée par votre savoir. Enfin si vous acceptez qu’un jour je vous la présente.

Ils apportaient un panier de fruits deux fois plus gros qu’eux et j’en prenais un machinalement sans rien demander ni attendre l’autorisation ; Ils étaient tous là à me regarder et quand j’eus fini, je me léchais les doigts tellement j’avais trouvé cela bon. Je fus surprise quand ils se mirent à applaudir, qu’avais-je fait ? Beaucoup se prosternèrent et je regardais Patrick sans comprendre. Rulf semblait aussi surpris que moi.
Je vis ce petit peuple disparaître un instant et revenir avec des tas de victuailles et je ne savais que dire. Patrick prit alors la parole et moi un autre fruit, il fondait dans la bouche et son goût acidulé me faisait littéralement fondre.











Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1837
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 23:09

◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈

Ces terres étaient belles et étranges. Je trouvais cela beau et à la fois trop parfait, sentiment que je partageais d'habitude en terres des elfes. Il y avait quelque chose des fées dans la beauté esthétique et l'agencement des éléments naturels et de gnome pour créer une sorte de ... d'harmonie dont le nom ne saurait trouver son plein sens. Bref, je rêvassais fasciné par ses petits êtres pleins de bon sens et de goût. Je suivais pourtant la conversation et le sens du traité que Cheryl allait obtenir de part sa curiosité. J'observais les différentes scènes et quelque chose de protocolaire emprunté aux hommes ressortait de leur exercice du pouvoir. Lorsque Cheryl mangea le fruit au milieu de la conversation d'affaire, cela me rappelait la conclusion des ventes sur les quais des grands ports. Je fis un signe "non" de la tête avec un sourire aux lèvres, j'avais compris quelque chose que mes amis ne semblaient pas saisir.

"Maître Bildur, il semblerait que l'ambassadrice de la paix soit gourmande !"dis-je d'abord pour faire relever le petit monde et détendre l'ambiance cérémonieuse.

Il ria franchement à mon ironie. Puis j'expliquais à Cheryl :

"Cette pratique m'apparaît semblable à la négoce portuaire. Oui, quand un bateau arrive avec des produits, il faut que le capitaine les vende sur le port au plus vite. L'un des usages est de goûter la marchandise. Si l'acheteur l'apprécie il va conclure le marché..."


Avant que je ne m'embrouille par ma méconnaissance des usages gnomes, Feadur continuait à ma suite en direction de Cheryl :

"Dame Cheryl, vous nous demandiez comment entrer dans notre guilde de commerçants. Nous vous présentions nos produits les plus chers et vous les avez apprécié avec délice, chose rare pour notre peuple ! La dernière personne qui eut cette réaction naturelle et franche envers les produits de notre terre et notre travail fut la reine Feronia. Elle est celle à qui les gnomes doivent le plus. Elle a permis à notre peuple d'être rattaché au royaume nain et vivre en paix avec eux. Nous partageons beaucoup avec ces poilus sans finesse que leur génie mécanique."

Bildur sourit et eut un regard de fierté envers son fils. Il l'arrêtait cependant après cette dernière opinion bien personnelle et prit sa suite :

"... en effet, nous vous sommes reconnaissants par nature ambassadrice de la paix. Mon peuple sera heureux, comme celui des nains nos protecteurs, de vous secourir par la force de nos savoirs ou celle de nos maigres bras. Cheryl Daynight, vous venez de gagner une partie de notre cœur. Suivez-nous pour les formalités !"


Je n'en revenais pas ! Ceci avait été tellement rapide, spontané et efficace que l'attitude pacifiste de ce peuple  presque naïve me touchait. Je fermais les yeux et fis un signe positif, quasi solennel, de la tête. Cheryl venait d'obtenir ce pourquoi elle était venue. Je sentais une magie nous entourant depuis notre arrivée. Je me concentrais et trouvais deux sources à cette magie blanche : les habitants de ce village, tous des êtres magiques, dont Bildur qui rayonnait littéralement de magie blanche et la seconde se trouvant dans certains arbres et fleurs. Je comprenais alors que ce peuple était loin d'être naïf, il devait connaitre notre volonté avant que nous ne la dévoilions, et ce fut de l'une des plus belles manières.

Rulf, Cheryl et moi tournions les yeux vers Bildur qui levait les bras au ciel. Avant que je puisse le sentir vraiment, nous étions téléporter dans une sorte de sanctuaire, gigantesque pour des gnomes, petit pour nous trois plus grands. Nous devions être sous terre, mais les fleurs, les lumières magiques et les insectes enfermés dans des boîtes qui brillaient faisait de cet endroit l'un des plus lumineux que j'ai jamais vu. Nos yeux s'habituèrent à cette luminosité. Bildur expliquait qu'il allait faire rédiger un papier sur lequel figurait son alliance à l'ambassadrice de la paix. ne fois fait, il fit apparaître un petit pupitre pour Cheryl, une plume et de l'encre à notre échelle. La feuille minuscule entre les mains de Bildur devint assez grande pour que Cheryl puisse la lire et y apposer sa signature si elle avait envie. Je restais silencieux, regardant tout autour de nous comme un enfant, avec l'œil avisé du mage guerrier qui ne détectait aucun traquenard ou embrouilles.

Après ce traité je savais que l'ambassadrice de la paix aurait fini sa tâche en Hemgard. Je lui proposerais le même travail dans un royaume qui lui était plus familier que celui des elfes : Audasia.

FIN

(c) FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le monde des nains feat Rulf
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Le monde des nains feat Rulf
» Une noob dans le monde des nains
» • Ephaëlya • Vampires, elfes, lycans, nains, humains, centaures...
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» Je vais t'offrir un monde au mille et une splendeur feat Sam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-