AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sur le chemin de la vérité [Feat Mackenzie]
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS


Invité
Invité

Ven 30 Oct - 18:52

">



SUR LE CHEMIN DE LA VERITE

Feat [MACKENZIE H.WIND]









Toutes mes sources me mènent à cet endroit précisément. Il fait froid, la brume englobe la totalité de la forêt, et on ne peut pas voir à plus de 10 mètres tant elle était dense. L’aube vient de se lever, l’atmosphère est pesante, je suis observé, c’est une certitude ! Je me remémore les quelques sort de défenses basique qu’on m’a étudié lors de mes études et ceux que j’ai réussi à développer. On m’a chargé, sous décret Royal d’anéantir toutes traces de spectre dans les environs qui détruisent les récoltes des paysans et font fuir les voyageurs… Je déteste ce genre d’obligation. Malgré le fait d’être à mon compte, je reste au service de l’Empire, et lorsque des gardes armés viennent vous remettre un message des autorités responsables, vous n’avez pas vraiment le choix, vous faites ce qu’on vous écrit de faire. Je ne suis strictement pas spécialisé dans la chasse aux monstres et aux spectres, je suis un rat de bibliothèque, la vision du monde m’est désagréable, et l’odeur des anciens livres me sied mieux que l’odeur perfide des défections humaines ou autres, et je ne sais, en aucun cas, comment me débarrasser correctement d’un esprit malveillant.
Quelque chose a décidé d’attirer mon attention.. une brindille vient de céder sous le poids de quelqu’un (ou quelque chose ?) impossible de savoir, la brume était encore trop présente pour pouvoir définir avec précision ce qui venait de casser cette brindille.
Quoi qu’il en soit, ma quête devait continuer. Je me remémore a présent mes sors d’attaque, puissants, certes, mais très affaiblissant, même pour moi. En lancer plusieurs à la suite sans quelques secondes de pause relève de l’exploit, seuls quelques mages puissants peuvent enchaîner ce type de combinaisons, mais ils ne sont malheureusement plus de notre monde aujourd’hui. Le soleil se lève de plus en plus, et la brume se dissipe peu à peu. Le chemin qu’empreinte généralement les voyageurs et marchants est désert, tout en restant sur mes garde, j’observe les alentours, des traces de roues démontrent que quelque chose a fait dévier la charrette, et que l’accident n’était pas à cause d’une perte de contrôle du véhicule. Me voici déjà enfoncé dans la forêt, le soleil n’est presque plus visible à cause des majestueux arbres dont elle était composée, mais la brume semble avoir totalement disparue, ce qui n’est pas plus mal pour l’avancé de mes recherches, plus vite j’ai terminé avec ces bêtises, plus vite je pourrais retourner à mes livres. Je recherche des indices, avec la disparition totale de la brume, je remarque que les traces de roues sont accompagnés de pats, de traces de pats humain, il est donc clair que… .
En levant la tête du sol, je suis tombé nez à nez avec ce qui semblait être une personne de voyage. Capuchonnée, elle est indescriptible. Je suis inquiet, la confrontation n’est pas la meilleure des solutions, mais si j’en suis obligé. Je me prépare psychologiquement avant de prendre la parole.

-Montrez votre visage, étrangère …






© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Nov - 23:28




Sur le chemin de la vérité

Feat [Guynavar Martris]








Ce jour-là, Mackenzie avait décidé de se détendre, un funèbre ciel était apercevable dans le ciel. Il était magnifique et représentait bien la situation. La sanguine avait le cœur noir ces derniers temps, sa cicatrice lui faisait mal, comme un signe de retour. Le retour du mal enfoui, et ça elle avait du mal à l’accepter.
Elle avait tout ce dont elle rêvait depuis longtemps. L’amour, l’amitié, la force et le savoir. Pourtant son cœur était sombre.

Mack’ avait décidé de se promener dans la forêt, le vent était glacial et la brume se dissipait sur son passage. Les éléments de la nature lui obéissaient selon ses émotions. Son cœur était sombre mais son esprit était clair. Le chemin n’avait pas de fin, elle avançait simplement le temps que le destin l’arrête.

Mackenzie craqua des branches avec ses lourdes bottes et esquissa un sourire lorsqu’elle entendit et voyait un homme marcher vers elle la tête baissée. Il venait égayer sa journée.
La sanguine qui d’habitude était vêtue de rouge avait troqué ses beaux vêtements pour d’autres plus sobre, plus sombre et sa belle chevelure rouge était devenue bleue, pour un court temps, mais bleu tout de même. Comme un glaçon dans ce monde.

- Montrez votre visage, étrangère …

La jeune fille regardait l’homme avec familiarité, elle avait un peu plus confiance en elle depuis le début de sa grande aventure avec Mike.

Alors elle retira sa capuche pour se découvrir devant le blondinet aux aires fébriles et psychotiques.

- Quoi ? Je t’effraie tant que ça ? Je m’appelle Mackenzie et toi ? Quel est ton nom ?


Cette scène semblait ridicule, une rencontre au premier abord inamical dans une forêt, était-ce réellement cela le destin ?


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 19 Déc - 16:36

">



sur le chemin de la vérité

Feat [Mackenzie]








 
Je reste perplexe. Cette femme présente devant moi a vingt ans tout au plus. En laissant tomber sa capuche, elle relève la tête et me fixe dans les yeux et dit, sans la moindre incertitude:

-Quoi ? Je t'effraie tant que ça ? Je m'appelle Mackenzie et toi ? Quel est ton nom ?

J'en suis stupéfait.  Aucune personne, depuis ma venue dans la cité attenante, ne s'était adressé à moi de cette manière. Malgré la question direct, sa voix est remplie de douceur, comme pour me rassurer, comme si, d'un simple regard, elle a put savoir ce que je ressentais. Cette femme, Mackenzie, a un charme certain, elle doit sans doute etre interloqué par bon nombre de courtisans. Teins pâle, elle n'est donc pas quelqu'un de voyage; cheveux bleu, drôle de couleur pour une personne qui se dirige dans une forêt sans doute rempli de voleur ou tueurs à gage; yeux bleu/vert . De ses yeux, elle me transperce, elle réussirait presque à lire dans mes pensées tant son instistqnce est marquante, ressent elle mes craintes ? Mes incertitudes quant à la manière de prendre contact avec des gens ? Malgré ma timidité envers cette femme, je prends le courage que j'ai réussi à canaliser et m'exprime:

-je me nomme Martris, Martris Guynavar. Que faites-vous dans cette forêt à cette heure-ci ? Êtes vous perdue? Auriez vous besoin que l'on vous amène quelque part?

Voila que je bafouille. Qu'est ce que je raconte ? Je n'ai pas envis de l'emmener où elle désire, pourquoi est ce que je me comporte comme ça ? Ça ne me ressemble pas. Je regarde à nouveau Mackenzie. Elle ne m'a toujours pas quitté du regard. J'essaie néanmoins de me concentrer,  à mon tour, sur cette mystérieuse personne. Plus je me concentre plus je découvre quelque chose de surprenant au sujet de cette femme. Elle n'est visiblement pas seulement humaine, elle a une source de pouvoir qui n'est pas accordé à de simple citoyen comme peuvent l'être des paysans. Je dois trouver ce que c'est, ça peut être utile pour mes études. Néanmoins, je commence à divaguer de ma quête, pour autant, cette femme est très intéressante et je me vois mal contourner une chance de me familiariser avec le monde.




© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Fév - 13:43




Sur le chemin de la vérité

Feat [Guynavar Martris]








Je me nomme Martris, Martris Guynavar. Que faites-vous dans cette forêt à cette heure-ci ? Êtes-vous perdue ? Auriez-vous besoin que l’on vous amène quelque part ?


En entendant la réponse que lui avait fournie le jeune blondinet, Mackenzie pouffa dans son beau manteau. Une femme n’avait donc pas le droit de se déplacer dans un lieu dangereux sans requérir la protection d’un homme, d’après lui ? Mackenzie n’était pas comme les autres femmes. Non. C’était une mercenaire. Une mercenaire douée à l’épée et dotée de pouvoirs. On ne pouvait pas la sous-estimer sur ses habiletés. Mais si elle avait bien des points faibles, cet homme ne pourrait l’aider.

Dans sa tête, tout été chamboulé. Elle ne savait plus qui elle était, et ce qu’elle devait faire. Les ténèbres et la paix étaient dans une balance que des événements venaient troubler.

- D’où viens-tu ? Pourquoi es-tu si poli avec moi ?

Mackenzie se demandait s’il ne s’agissait pas d’un piège en fin de compte. Un piège d’Hélios ou de Cara … Quelqu’un qui chercherait à la retrouver. Sa fuite était encore plus importante aujourd’hui. Avant elle était comme morte, mais maintenant les gens savaient.
Mike. Son cher amant. Le premier homme qui ne se jouait pas d’elle. Une faiblesse pour elle …

- Cette forêt est à tout le monde. Mais pour qui l’heure a de l’importance ? Je ne suis pas et ne serais jamais perdue, alors je vous prierai de bien vouloir dégager avant que je ne sorte mon épée. Vous ne voudriez pas fâcher une dame . …
Moi en tout cas j’aime fâcher les hommes.

Mackenzie plongea son regard froid et taquin dans celui du blond. Histoire de soutenir son insolence.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 21 Fév - 9:21

">

Sur le chemin de la vérité

Feat [Mackenzie]








 Sa reponse tarda à m'être donné, mais elle arriva..
-D'où viens-tu ? Pourquoi es-tu si poli avec moi ?
De quoi ? N'est-ce pas une façon de s'exprimer ? J'ai beau être peu sociable, je sais quand même parler aux gens.. quoi que, vu la réaction de cette jeune femme, il semblerait que non. Qu'est je bien pût faire, encore, de maladroit. Etait ce vraiment de la faute des autres si je ne reussissais pas à m'entourer ? Ou est ce simplement le fruit de ma propre incapacité ? "Pourquoi es-tu si poli".. en réalité, je n'en ai aucune idée, c'est venu spontanément, mais après, mieux vaut il être poli au point d'éveiller les soupçons ou être agressif et apporter d'autres soupcons ? De toute évidence, la conséquence resterait la même, mais il est quand même plus agréable d'être sympathique aux premiers abords. Le temps que je mettais à repondre n'a manifestement pas plus à Mackenzie, elle est visiblement sur la défensive, les choses commençaient à chavirer.
-Cette forêt est à tout le monde. Mais pour qui l'heure est de l'importance?  Je ne suis pas et ne serais jamais perdue, alors je vous prierai de bien vouloir dégager avant que je ne sorte mon épée.  Vous ne voudriez pas fâcher une dame... Moi en tout cas j'aime fâcher les hommes.
Ses yeux viennent perser les miens dans la plus grande des assistances avec une touche d'insolence. C'est une honte presque, pour moi, de ne pouvoir réagir plus rapidement, mais quelques secondes m'ont été nécessaires pour pouvoir répondre, tout aussi directement qu'elle et avec autant de froideur que l'atmosphère qui nous entourait..
-Il est simplement étrange, et presque suspect,  de voir une personne tel que toi dans un pareil endrois, surtout à cette heure ci. L'heure, quant à elle, a énormément d'importance, pas pour toi certe, mais pour voleur, ou encore tueur qui roderaient aux alentours. Te fâcher ne m'apporte guère et me fâcher ne t'apportera rien. Quant à ton épée, je m'en moque bien, attaque moi si ça peut assouvir ta soif de domination,  mais tu y risquerais ta vie, ce qui serait bien triste, par ailleurs...
Je me tu. Du bruit ! Une branche vient, une nouvelle, fois de céder. Sauf que Mackenzie est bien devant moi, toujours avec son regard perçant. Quelqu'un d'autre arrivait, sauf que cette personne n'était pas forcément de notre côté.




© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2391
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Ven 25 Mar - 18:51

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Avr - 14:31




Sur le chemin de la vérité

Feat [Guynavar Martris]








Ce garçon passait son temps plongé dans ses pensées, on aurait dit qu’il vivait en permanence dans le questionnement. Il avait l’air troublé et « gniangnian » aux yeux de la Sanguine.
Pour lui, une femme dans la forêt, revient à quelque chose de mauvais. Cela ne plaisait guère à Mack. Elle aimait la forêt, elle aimait se perdre, car elle se retrouvait toujours. Elle est le vent, et le vent on ne l’embête pas avec les problèmes du monde. Le monde était totalement appart pour elle, puisqu’elle se jugeait élément et non personne.

« Et blablabla, et re blablabla, c’est pitoyable. »Mack s’énervait dans sa tête. Et quand ce froussard entendit un autre craquement de branche qui ne provenait pas de celui de la Sanguine, elle esquissa un énorme sourire.

- - Bats-toi froussard, bats-toi contre le temps, puisque c’est lui qui t’amène tes ennemis.

Mackenzie disparu comme à son habitude et la brise légère qui caressait le visage de ces derniers, avant ça, souffla bien plus fort pour démasquer un lapin dans son terrier, un renard qui s’échappait et un ogre. Petit, mais tout de même imposant. Mack attendait de voir ce qu’allait faire le froussard avant d’intervenir avec son épée, avec sa forme humaine.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 8 Mai - 22:06

">

Sur le chemin de la vérité

[Mackenzie]








 Alors que le bruit venait de se faire connaître, mackenzie afficha un sourire qui me figea sur place.
- Bats-toi froussard, bats-toi contre le temps, puisque c'est lui qui t'amène tes ennemis.
Et en un instant, elle disparue. En seulement quelques secondes, la jeune femme s'envola, accompagné d'une légère brise qui vient se jeter contre moi, et contre ce qui nous entendait. La forêt se reveilla juste après la disparition de Mackenzie. Je vis apparaître un lapin, un renard... et un ogre. D'instinct, je commence à imaginer des stratagèmes pour pouvoir m'échapper de cette folie, mais l'ogre est le défi que m'a lancé Mackenzie. Je n'ai pas le choix, je dois faire ce qu'elle me conseil, me battre. Je commence un peu à stresser. Voilà bien longtemps que je n'ai pas utilisé mes pouvoirs pour me battre, mais je le devais. Pour autant, je ne me deconcentre pas de mon objectif. Je canalise mes forces, je ressens et exploite chaque parcelle de magie que je possède pour pouvoir lancer l'un des sorts de ma création. Personne ne sait le produire et encore moins l'utiliser. Pourtant, c'est un sort simple, digne d'un jeune apprenti. Alors qu'une source de lumière planait autour de moi, je me rappelle de mack.
- Me battre ? Contre le temps...
D'un coup de poignet et de pensée, une forte énergie magique vînt s'abattre sur l'ogre. Non peu fier que mon sort fonctionne correctement, je me rappelle alors de ma véritable quête. Pas celle que l'on m'a attribué, non, celle que j'ai depuis longtemps, depuis que je suis devenu un apprenti. Mais il est trop tôt pour me concentrer dessus. L'ogre chargea sur moi et, d'un second mouvement du poignet, une aura de feu entoura le monstre qui brûla en l'espace d'un instant. Le silence commence à devenir maître. La lueur qui m'entourait se dissipe de plus en plus, et pourtant une question me travail. Cette femme, qui vient de disparaître devant mes yeux, peut être à la fois partout et nul part, peut être que mes paroles se porteront jusqu'à elle...
- dit moi, Mackenzie, es-tu vraiment qu'une simple femme perdue ?


© Fiche by Mieke DALANOR
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Mai - 3:06




Sur le chemin de la vérité

Feat [Guynavar Martris]








Mackenzie observait les moindres faits et gestes de cet inconnu. Les rictus de son air troublé, de ses réflexions, des questions qu’il travaillait dans son esprit. Chaque détail comptait. L’ogre n’était pas très intéressant, et encore moi inquiétant. Ce qui importait, c’était la magie. Les mouvements presque mécaniques qu’engendrait le passage de la source magique, de l’âme aux veines, jusqu’au poignet pour enfin ressortirent de la main ou des doigts.
La lumière le dérangeait, pourtant Mack n’était pas cette lumière. Elle riait dans son souffle silencieux qui fit tomber quelques fruits.

L’ogre fut vite incinéré, « Pauvre créature. »
Le silence redevenait maître de sa forêt, et Mack s’était matérialisée discrètement, haut, sur une branche, inaperçue.
Assez proche, Mack entendit les paroles peu assuré du garçon, qui se demandait certainement où elle était passée.

- Eh bien je ne me qualifierai pas de femme perdue. Puisque le monde m’appartient presque. Le vent est maître des terres qu’il caresse, non ? Le vent à proprement parlé, c’est moi. Nous sommes beaucoup de Métamorphe à savoir faire ça, mais je considère mon pouvoir unique et j’ignore les autres. Je n’en veux qu’un et c’est ce dernier.

Mack se surprenait à beaucoup parler. Elle était bien en haut, elle ne voulait pas descendre. Elle espérait qu’il monterait.


© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2391
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Ven 1 Juil - 11:50

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2391
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 24 Aoû - 21:29

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ et placé dans la catégorie RP archivé. Si toutefois vous voulez le récupérer, il suffira de me le demander.

RP ABANDONNÉ



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sur le chemin de la vérité [Feat Mackenzie]
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Un mensonge vaut parfois mieux que la vérité [Feat Yvan]
» Young-Nam Kang - La liberté n'est pas la vérité, mais le chemin le plus court et le plus droit qui y mène.
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-