AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mais qui sont-ils feat Argos H.Gayra
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES


Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Oct - 18:56


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Il faisait beau, Ben était parti en mission pour un mois et j’avais décidé de rendre visite à mes parents sur notre petite île au nord de Parlac. Pour cela j’avais décidé de prendre le temps. Cela faisait déjà presque une semaine que je chevauchais et j’arrivais dans la forêt d’Alberya, le soir commençait à tomber et je décidais d’installer mon campement.

Comme à mon habitude, je prenais le temps de me rassembler des branchages pour me faire un feu. Puis je repartais chercher de quoi nourrir mon cheval avec des branchages tout frais et qui seraient bons pour lui. J’attachais solidement mon cheval et lui donner ma cueillette. Je lui fis une caresse et partis faire une petite chasse.

Lorsque je revins au campement avec deux belles perdrix, je fus surprise de ne pas voir ma fidèle monture et je l’entendis au loin. Je courus aussi vite que je pus dans sa direction et deux drôles de personnages se tenaient là à essayer de le maîtriser et crier sur ma pauvre bête alors que ce dernier ne voulait que revenir vers moi. Je les interpellais.

- Eh vous deux ! Lâchez immédiatement mon cheval !

Ils se retournèrent et vu qu’ils avaient l’air plutôt sévère, je les figeais sur place. Mais quels étaient ces énergumènes ? L’un était grand, très grand et sombre et était un peu effrayant même pour une personne comme moi et l’autre malgré son envie de se montrer féroce, m’effrayait un peu moins, je le trouvais majestueux avec ses grandes ailes et sa peau recouverte de fourrure. Je ne me laissais pas impressionner pour autant.

- Si vous me promettez de vous tenir tranquille, je vous libère sinon je vous laisse comme cela ou je vous transforme en glace. Et vous allez commencer par me dire qui vous êtes et…. ce que vous êtes ?


Voyant qu’ils choisissaient la libération, je relâchais mon emprise et attendais des explications.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 31 Mar - 8:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 1 Nov - 19:19
Aujourd'hui il faisait beau, enfin même si j'aime la pluie, j'apprécie également sentir sur mon pelage la douce chaleur du soleil. Surtout qu'en plus j'allais pouvoir enfin me dégourdir les ailes ! Émerveiller par le monde qui nous entourer. A présent cela ne faisait que quelques semaines que moi et mon frère avions quitter les territoires hostiles. D'ailleurs il ne semblait pas à son aise, il n'aimait pas la tranquillité de ces lieux, mais bon je ne peux lui en vouloir et à vrai dire je le comprends parfaitement. Finalement je devais admettre que rien ne ressemblait à notre territoire, notre caverne, oui les territoires hostiles me manquait.

GRGRGRGRGRGRGRGR… BLOUP BLOUP… GRGRGRGRGRGRGRGR !

Sortant de mes pensées rattrapé par la triste vérité. Qu'est-ce que j'avais faim ! Surtout que je sentait dans l'air une odeur de feu, oui il y avait de la nourriture pas loin. Mon frère aussi le remarqua et je lu dans ces yeux une malice que je connaissais par cœur. Me léchant les babines d'avance. Lorsqu'on arriva à l'endroit d’où venait ces odeurs, nous nous regardons perplexe. Il y avait un campement et surtout un cheval attaché. Bavant, les chevaux ont une viande si tendre et si savoureuse, décidément nous avons gagniez le jackpot ! Tout de même que c'est étrange de laisser un tel festin sans surveillance. Ni vue, ni connu en un client d’œil mon frère détacha l'animal qui allait nous servir de repas ! Mais ce dernier ne se laissa pas faire aussi facilement. Essayant de le garder intact afin de ne pas gaspiller cette ressource précieuse et inestimable. Jusqu'à ce que quelqu'un nous interpelle.

Sa monture ? Quel drôle d'idée ! Non seulement on nous prenait notre proie, mais en plus on nous avez immobilisé. Perdu ne comprenant pas, détestant cette sensation d'être en cage où pigé, je me mis à grogner de rage et de faim, désespéré. Mais bon cela ressemblait bien plus à des ronronnements. Je voyais mon frère perplexe, il semblait étudier notre ennemie. Il était sur ces gardes en position, prêt à saisir une ouverture pour contre-attaquer. Mais quel était cette créature aux oreilles pointus de couleur rose pale ? Argos était intelligent, il avait toujours trouver des solutions pour nous sortir des pires situation. Je fus surpris qu'il opte pour qu'on négocie. Sauf que je sentais bien qu'il n'avait aucune confiance envers cette chose qui nous avait paralysé d'un claquement de doigt !

~Nous sommes les frères Gayra. Mon frère Argos est un gobelin, quand à moi je me prénomme Hermest. Vous m'offenser n'aviez vous pas remarquer que je suis une chimère ?! Pour nous un cheval est un plat succulent et rare, mais il semblait que ce ne soit pas le cas dans votre culture !

Mon frère malgré son agacement, décida de prendre sur lui, restant silencieux, me laissant régler cette affaire avec diplomatie et non détermination. Répondant aux questions de ma voie rauque et grave. Pourtant malgré tout mes efforts cette dernière était chaleureuse, rassurante et douce. Rien qui puisse faire peur, au contraire. Ces questions avaient été pour moi comme pour mon frère une insulte. Surtout qu'en plus Argos était très susceptible à ce sujet. D'ailleurs s'il n'était paralysé, il se serait rué vers cette personne pour lui faire comprendre son impolitesse et son injure ! Finalement nous fumes à nouveau libre, je me lassa alors tomber de tout mon corps, mi-taureau pour les jambes, la queue et les cornes, mi-ours pour mon poitrail et mes bras, mi-lion pour ma tête et mi-griffon pour mes ailes. Ainsi assis, posant mes mains sur mon ventre, bavant toujours, qu'est-ce que j'avais faim !
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Nov - 19:02


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Celui qui me plaisait tant prit la parole et me dit s’appelait Hermest, qu’il était une chimère. Il me présenta le colosse près de lui comme étant son frère Argos, un gobelin. Il m’avoua que pour eux mon cheval était un mets succulent et rare.

- Il est peut être succulent et rare mais il n’est pas pour vous. Je suis navrée de vous avoir offusquée mais je n’avais jamais vu de personnes comme vous surtout des frères ?!. Bref, on dirait que vous avez faim et ce n’est pas mes deux perdrix qui risquent de vous combler. Hum ! je ne sais pas pourquoi mais je vais tenter de vous faire confiance et je vais vous laisser mon campement et mon cheval le temps d’aller vous chasser quelque chose de tout aussi succulent. Par contre si lorsque je reviens vous vous êtes permis de croquer mon cheval, priez pour que je ne vous retrouve jamais!

Je partis à la chasse une nouvelle fois mais cette fois pour du gros gibier. C’est à ce moment-là que je vis un cerf, il remplacerait bien mon cheval. Je le tuais du premier coup et appelais mes nouveaux compagnons car je ne risquais pas de le porter.

- Je vous demanderais de bien vous comporter et ne pas manger cru. Nous allons faire cuire tout cela. Allez chercher des branchages et même des bonnes bûches, nous allons faire du feu. En attendant je vous autorise à manger les baies que j’ai ramassées cela vous permettra d’attendre.

Ils me regardèrent, ne sachant s’ils devaient faire ce que je demandais mais finalement partirent dans la forêt et me ramenèrent.....un arbre mort ???? Je n’osais les contrarier alors je leur demandais de m’en faire des petits bouts.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 18 Nov - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 13 Nov - 16:22
Après avoir répondu à cette inconnue, n'ayant plus aucune énergie, néanmoins je sentis que mon frère n'appréciait guère ces manières. Il détestait qu'on nous juge sans nous connaître. J'aurais tant voulu lui rétorquer qu'Argos était un des meilleurs chasseurs de ce monde, pourtant mentalement mon frère m'ordonna de laisser passer. Cela ne lui ressemblait pas de se laisser dicter ses actes. Je l'admirais pour ça ! Malgré son caractère impulsif, il savait tirer son épingle du jeu et prendre des opportunités qu'il s'avérait bien souvent plus juteuse que résoudre le problème pas la force. Je sais bien que contrairement je ne me maîtrisais pas, cela étant ma plus grande faiblesse, mais aussi ma plus grande force. Finalement à présent je comprenais le plan de mon frère. Un large sourire aux lèvres. Argos se laissait aller, il remplaçait sa colère par sa vengeance de laisser parler son besoin compulsif de voler. Je le voyais de mon regard bienveillant, mettre tous les objets qui nous seraient utiles à survivre en dehors des territoires hostiles dans notre sac sans fond, qu'il faisait apparaître  et disparaître à volonté. De plus pas besoin de gaspiller nos forces, puisqu' on venait de chasser pour nous ! Pourtant je fis une grimace en voyant la nourriture qu'elle nous ramena. Qu'est-ce dont cet animal ? Mon frère lui haussa simplement les épaules s’asseyant en tailleurs.

*Et puis quoi encore ? De quel droit nous donne t-elle des ordres ? Cette fois ça suffit je vais la remettre à sa place de vulgaire insecte !*

Je lui aurais bien répondu qu'il doit se calmer et d'arrêter de monter sans cesse sur ses grands chevaux, mais il l'aurait mal prit. Il se serait sentit trahi. Surtout que je sentais que cela allait mal finir, voyant mon frère qui commençait à se lever, je l'arrêtais et lui fit comprendre que je me chargeais de cette tâche. Observant cette créature rose pâle, relevant légèrement mes babines en signe d'intimidation. J'ignore à quel jeu dangereux cette créature aux oreilles pointues jouait, mais si elle continuait à mettre en colère mon frère et à nous insulter, nous n'hésiterons pas à lui faire regretter, après tout personne ne s'attaque et se moque des frères Gayra impunément. J'espère simplement pas faire une erreur en laissant mon frérot de gobelin avec elle. Après tout il était capable du pire, surtout qu'il était sur les nerfs et agacé. Engloutissant les quelques baies avant de déployer mes majestueuses ailes, plissant mes genoux, avant de me propulser telle une fusée vers le ciel pour m'envoler.

En moins d'une minute je ramenais tout fier de moi un arbre mort en entier. Mais il semblerait qu'en plus elle était exigeante, cette fois-ci ma patience a atteint sa limite. Sur un coup de tête je déposais l'arbre brutalement sur le sol. Faisant craquer ma tête de droite à gauche avant de cracher de grosses flammes. Alors le bois pris feu et commençait à se consommer, je pris la bête à corne et souffla dessus pour créer une enveloppe de glace, comme une papillote, puis je le mis dans les flammes. Ensuite je me laissais tomber en tailleur au sol, battant furieusement de la queue tout en produisant par ma bouche des gémissements de mécontentement. Faisant la tête, fâché, laissant parler mon côté capricieux, jusqu'à ce qu'une succulente odeur m'arriva. Mes yeux se dilatèrent, enivrés, mon côté bestial se réveilla et je ne pus m'empêcher, j’attaque en croquant à pleines dents cette viande qui était toujours dans les flammes. Mangeant, engloutissant sans réfléchir, ne faisant aucune concession, dévorant à pleine bouchée. Un de mes défauts, il faut me laisser manger le premier et tranquillement car croyez moi si vous me touchez ou m'interpellez je pourrais sans problème vous manger à la place ou même en complément de mon repas ! Évidement en me laissant guider par mon instinct de chimère je mangeais très vite, j'avais besoin d'aide pour descendre tout ça, heureusement que je pouvais compter sur mon frère, buvant à grosse gorgée pour ensuite continuer à manger. Lorsqu'il ne resta plus que la tête, repu, je fis un rot très long et qui résonna dans les environs. Ensuite comme à mon habitude je fis ma toilette tout en hoquetant et jouant de ma queue, pour démontrer mon plaisir et ma plénitude d'avoir bien mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Nov - 16:19


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Au lieu de faire des petits bouts avec l’arbre afin qu’il brûle plus facilement, Hermest se mit à cracher de grosses flammes et enflammer l’arbre entier. Il enveloppa le cerf dans de la glace avant de le mettre cuire doucement. Inattendu mais efficace ! Hermest s’écroula ensuite au sol en me faisant comprendre que je l’agaçais. Lorsque le fumet de première cuisson lui lécha les babines, il se mit à tout engloutir goulûment. Argos n’en mangea qu’un petit morceau. Mon goulu se mit à faire un rot odorant et bruyant mais je ne dis mot.

Hermest se mit tranquillement à faire sa toilette à la façon d’un chat, je n’osais dire un mot surtout qu’Argos me regardait de travers. J’attendis patiemment qu’Hermest ait fini sa toilette. Pendant ce temps j’allais ranger mes gamelles. Je me rendis compte que quelques-unes de mes affaires avaient disparu, je n’en dis mot mais ils allaient me le payer. Pour l’instant j’allais essayer de les comprendre. Ils étaient bizarres, le gobelin était toujours grognon et la chimère montrait des signes de mécontentement. Qu’est ce que je leur avais fait ? Je retournais près d’eux.

- En fait vous vous êtes bien moqué de moi ? Ils se regardèrent, ils devaient penser que j'allais les accuser du vol mais je n'en dis mot. Savoir faire prendre un feu comme cela et arriver à faire une aussi belle cuisson, j’en déduis que vous n’êtes pas des amateurs. Et moi qui prenais pitié de vous, je pensais que vous voliez mon cheval car vous ne saviez pas chasser. Maintenant j’en doute, vous avez choisi une solution de simplicité ! Pour votre peine c’est vous qui irait chercher le petit déjeuner. Je vais aller dormir, que l’un de vous s’approche de mon cheval et vous le regretterait tous les deux.

Je leur tournais les talons et allais me préparer mon coin pour dormir. Comme à mon habitude, je me fis un dôme de racines, de branchages et de feuilles afin de bien dormir mais ne faisant pas confiance à mes « compagnons » j’appelais mentalement mes amis les hiboux afin qu’ils montent la garde près de mon cheval.

La nuit se passa sans encombre, je suppose qu’Hermest l’avait passée à digérer. Mon cheval allait bien mais mes deux oiseaux avaient disparu. Où étaient-ils passés ? Ils devaient faire le petit déjeuner et j’allais être de corvée, enfin ce ne serait que pour moi.... J’allais me préparer lorsque j’entendis qu’ils revenaient.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 26 Nov - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 22 Nov - 10:30
La nuit pointait le bout de son nez. Je voyais la drôle de créature aux oreilles pointues préparer quelque chose, curieux j'observais. Elle s'activa pour créer un dôme de racines, de branchages et de feuilles. Je bougeais ma tête, la pliant sur le côté me demandant comment cela pouvait être confortable. Argos lui en attendant s’occupa du reste de la viande afin de la conserver pour le lendemain. Il était temps de se mettre au lit, baillant de fatigue.  Néanmoins moi et mon frère ne fûmes pas dupes, nous avions remarqué que des hiboux avaient apparus comme par magie. Je n'aimait pas ça, mais mon frère en souria.

*Excellent, moins elle nous fera confiance, mieux on pourra en profiter ! Aller Hermest au lit !*

Me levant, laissant mon frère monter sur mon dos. Je déployais mes majestueuses ailes, plissant mes genoux, avant de me propulser telle une fusée vers le ciel pour m'envoler. Nous installant au-dessus des arbres, m'allongeant tel un cheval, laissant mon frère s’allonger contre moi, ayant mon flanc pour oreiller. La nuit fut réparatrice, nous autres les chimères n'avons pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil. Alors que j'ouvrais mes yeux et baillais pour me réveiller, le soleil n'était même pas encore levé. Ainsi j'allais pourvoir observer les étoiles. Argos était certes un gobelin, il avait grandit dans notre clan et meute de chimère, du coup il avait prit l'habitude de ne pas dormir plus de 4 à 6 heures.

*Hermest quadrille notre position, quand à moi je vais repérer de quoi faire notre petit déjeuner.*

Je ne comprenais pas mon frère, cela voulait dire qu'il voulait rester avec cette créature rose pâle. Je tirais une grimace à cette idée, mais il était bien plus intelligent que moi. Et dans son regard je compris que son plan consistait à en savoir d’avantage sur cet individu. De plus Argos voyait également le moyen de leur faciliter la vie. Mais je compris que malgré tout si Argos voulait qu'on se montre coopératif s'était surtout parce qu'il était convaincu que cette personne connaissait parfaitement cet endroit qui pour nous était hostile et inconnu. Souriant, les yeux brillants d'admirations, mon frère était si vicieux et si intelligent. Je ne pus m'empêcher de le lécher pour lui monter mon affection. Évidemment comme à chaque fois il s'essuyait et ronchonner, mais je savais qu'au fond de lui cela lui faisait plaisir. Mon frère n'était peut-être pas démonstratif, mais il avait sa manière à lui de m'aimer. M’exécutant, je déployais mes majestueuses ailes, plissant mes genoux, avant de me propulser telle une fusée vers le ciel pour m'envoler. Je fis le tour de notre position, voyant parfaitement dans la nuit, j'enregistrais tout ce qui pouvait nous aider et nous servir. N'oubliant aucun détail car mon frère était très pointilleux lorsqu'il me demandait quelque chose.

En même temps Argos faisait une chute libre jusqu'au sol. Ralentissant sa chute pour atterrir en ne faisant aucun bruit. Souriant en constatant que la créature qui les avait accosté dormait profondément. Ainsi il se mit à courir, rapidement, faisant des zig-zag. Silencieux, se mettant à la recherche de quoi manger. Après plusieurs minutes et grâce à leur communication télépathique ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient. Argos fit apparaître un grand plateau d'argent, il n'y avait plus qu'à récolter. Oui nous venions de trouver un endroit où poussait quelques arbres fruitiers. Argos s’occupait de tout ce qui était comestible au sol et moi en hauteur. Triant ne prenant que ceux qui avaient une belle forme et bien mûre. Je me rendais compte que ce territoire était bien plus riche que celui des territoires hostiles. Tout ça en été même trop facile.

Finalement le soleil se leva rapidement, nous avions ramassé juste ce qu'il fallait pour nourrir quatre personnes, moi, mon frère, la créature rose pâle et son cheval. Rien de plus, ainsi chargés, portant le plateau rempli, nous marchions silencieusement vers notre campement. Alors que nous arrivions, nous comprenions que la créature aux oreilles pointues restait. Mon frère s’occupa de relancer le feu, pour ça il prit des branchages et de l'herbe sèche et fit tourner rapidement un bâton pointu dessus. Décidément j'étais toujours impressionné par les compétences de mon gobelin de frérot. Posant le plateau rempli d'herbe et de fruits. Il y avait des pommes, du miel, des orties, des mousses, du lichen et des glands. Pour le cheval nous avions ramassé un ballotin d'herbe, de feuilles et de mousse. Pendant qu'Argos s’occupait à cuisiner ce qu'on avait ramené, je m'approchais délicatement du cheval lui éparpillant le ballotin sur le sol, il semblait content, d’ailleurs il hennît comme pour me remercier, plissant mes yeux et jouant de ma queue content de mon action. Ensuite en attendant que mon frère cuisine, le voyant caraméliser certains ingrédients, coupant d'autres. L'observant, souriant en sachant pertinemment sa qualité de cuisinier. Après quelque minutes il était temps de déguster, offrant la première portion à notre compagne rose pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Nov - 14:10


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Argos et Hermest arrivèrent et se mirent tout de suite au labeur. Argos prépara le feu avec des branchages et de l’herbe sèche. Il fit tournoyer un bâton au dessus et une flammèche apparut. Il souffla, ajusta de fines branches et un beau feu apparut. J’en fus impressionnée. Il était très calme et je m’approchais. Je m’assis près de lui sans dire un mot et le regardais faire.

Hermest emmena de quoi nourrir mon cheval et ce lâche se mit à hennir de plaisir. Pire, il se mit à se délecter des friandises qu’il venait de recevoir. Evidement ce n’était pas le foin que je lui donnais habituellement. Mais il broutait aussi l’herbe des prairies !

Argos était un fin cuisinier. Il faisait légèrement caraméliser certains ingrédients et cela sentait vraiment bon. Lorsque ce fut prêt, il m’offrit la première portion. Je l’en remerciais et croquais délicatement dans la viande tendre. C’était un régal et je ne mis pas longtemps à tout avaler. J’en redemandais ce qui me valut un « sourire » d’Argos. Je peinais à les comprendre ces deux-là !

- C’est vraiment délicieux, vous êtes de fins chasseurs, gourmets et gourmand. Je regardais Hermest en disant cela. J’apprécie vraiment votre déjeuner mais je vais devoir reprendre ma route. Si le cœur vous en dit, je vous propose de m’accompagner. Du moins à travers la forêt.

Ils me regardaient comme si je déraillais. Pourtant je leur proposais gentiment.

- Cessez de m’appeler votre compagne rose pâle, eh oui je lis les pensées ! Je suis une elfe et je m’appelle Cheryl, ce n’est pas si compliqué ? Je vais me permettre de prendre un peu de nourriture pour manger à midi. Ma route est longue alors si cela ne vous ennuie pas ?

Je me servais un bon morceau de viande et deux pommes. Je me levais afin d’aller préparer mon cheval. Je chargeais mes sacs sans oublier qu’ils m’avaient chapardé quelques affaires mais bon, tant pis pour moi. Mes compagnons finissaient leur repas et me laissaient faire. Mon cheval avait fini son repas et lorsque je le montais il se mit à roter.

- Ne rêve pas, tu n’auras pas cela tous les jours. Gourmand, tu vas te traîner maintenant.

Ma route était longue et j’avais encore deux jours pour traverser la forêt d’Albeyria en vue de rejoindre Suef. J’aurai aimé que mes compagnons d’un soir viennent avec moi mais ils se méfiaient de moi.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 26 Déc - 19:41
J'observais content. Finalement mon frère semblait s'être calmé et retrouvait sa sérénité. Prenant mon petit déjeuner, jouant de ma queue tout en me léchant les babines. D'ailleurs la créature aux grandes oreilles pointues semblait beaucoup apprécier les talents de cuisinier de mon frérot de gobelin. Tellement qu'elle n'hésita pas à en redemander, je vis alors Argos sourire content et apaisé. Évidemment cela ne suffisait pas pour gagner notre confiance et baisser notre garde, du moins pas celle de mon frère. Il était beaucoup trop intelligent pour se laisser prendre aux pièges ! Le repas fini je trouvais étrange que notre compagne d’infortune veuille déjà nous quitter, surtout après les compliments qu'elle nous avait fait. Le plus étonnant était que cette créature rose pâle voulait qu'on l'accompagne et que nous faisions route ensemble. Je m'aimais pas franchement cette idée, mais ce n'est pas moi la tête de la famille et laisser ce genre de décision à mon gobelin.

*Humm, faire chemin ensemble voudrait dire retourner sur nos pas… Néanmoins nous avons une opportunité pour en savoir d'avantage sur ces créatures roses pâles et aux grandes oreilles…*

Je voyais bien qu'Argos peser le pour et le contre. Pour lui la proposition aussi normale et gentille qu'elle était méritait une mûre réflexion. Mais quelle fut notre stupéfaction en entendant les nouvelles paroles de cette étrange créature. Pour moi elle venait d'atteindre la limite à ne jamais dépasser. Après tout de quel droit osait-elle s'introduire dans nos esprits, me privant ainsi d'un moyen de communication avec mon frère. L'observant se servir comme si tout ça était naturel. Décidément cette fois-ci j'étais persuadé qu'elle n'avait aucune éducation digne de ce nom. Trop c'est trop, elle méritait qu'on la remette en place ! Me levant, me dressant de toute ma hauteur, avant de souffler tel un taureau enragé. Alors que je m’apprêtais à agir, mon frère m’arrêta, qu'est-ce que je détestais lorsqu'il se mettait ainsi en travers de ma volonté. Ronchon, je m’exécutais tant bien que mal. Jouant mon ronchon, faisant tourner mes yeux, soupirant tel un cheval.

øNous ferons route ensemble ! A l'avenir prévenez nous lorsque vous lisez dans nos pensés…ø

Argos n'avez pas bougé sa bouche pourtant je savais que les paroles que je venais d'entendre l'elfe aussi les avaient entendues. En espérant que cela n'allait pas à nouveau déclencher un moment tendu et froid. Surtout qu'il avait pris la décision de l'accompagner. Argos voyait un moyen de mieux connaître cette région qui nous était inconnue et tellement étrange. Mais en réalité c'était pour lui un moyen d'en savoir plus sur les capacités de la magie de notre compagne d'infortune pour mieux s'en défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Jan - 16:37


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Ils acceptaient ma proposition, que le diable m’emporte, je ne l’aurai jamais cru. Cela me rassurait d’avoir deux compagnons capables de se défendre en cas d’attaque et pas seulement compter sur moi pour leur sauver la peau. Il me vint une idée mais comment Hermest allait-il le prendre. Il était fier de pouvoir parler au nom de son frère mais je me demandais s’il me disait exactement ses propos.

En attendant de mettre à exécution mon idée, j’expliquais mon parcours à mes nouveaux amis.

- Je vais rejoindre Suef et de là-bas je compte prendre un bateau pour me mener jusqu’à Nyota. Mais à partir de Suef, ce sera à vous de choisir si vous désirez toujours me suivre dans mon périple. D’ailleurs si vous commenciez par me rendre mes affaires, cela montrerait que je peux vous faire entièrement confiance ?!. Nous allons devoir faire deux haltes minimum avant d’arriver à Suef car mon cheval a besoin de repos. J’envisageais de les faire dans la forêt mais tant que nous ne sommes pas aux abords de Suef, cela peut se révéler dangereux. Je vous demanderais de ne pas vous inquiéter pour moi pour autant. Pensez à vous défendre, nous ferons le point après la bataille si besoin.

Je montais à cheval et commençais mon parcours lorsque je décidais de mettre mon idée à exécution. Hermest sautait d’arbre en arbre et faisait celui qui me trouvait trop lente.

- Argos que dirais-tu que nous ayons une conversation normale sans passer par ton compagnon de route ? Je peux lire dans tes pensées, je peux donc connaître tes réponses. Mais je te promets de le faire que lorsque tu seras d’accord et lorsque nous serons tous les deux. Je te demanderais l’autorisation. Qu’en dis-tu ?












Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 17 Fév - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 23 Jan - 10:12
Encore un peu ronchon je n'écoutais pas franchement notre itinéraire. De toute manière même si j'aurais été attentif le résultat aurait été le même puisque nous n'étions pas d'ici nous n'avions pas franchement de repère. Ainsi les noms de ville qu'elle énumérait nous étaient inconnues et étions incapables de dire dans quelle direction aller. Je n'avais jamais regrettais d'être partie à l'aventure en sortant des territoires hostiles, mais je ne voyais vraiment pas pourquoi nous perdons notre temps à accompagner cette créature. Nous étions même pas partie que nous devions déjà rendre des comptes, décidément je voyais de plus en plus d'un mauvais œil cette coopération. Quand à Argos je devais admettre que je ne comprenais pas sa sérénité ni son calme, il manigançait quelque chose. Il me fit un simple signe de la tête pour qu'effectivement je rends ce qu'il avait voulait de manière compulsive.  Peu ravi, je déployais mes ailes, avant de plonger mon bras d'ours dans l'une de mes ailes pour y sortir un sac le laissant tomber au pied de la des grandes oreilles roses. Je démontrais clairement mon désenchantement, n'écoutant même pas c'est recommandation.

*Remarque numéro 1 : Notre compagne est très bavarde, dévoilant bien plus d'informations qu'elle ne le pense.*

Mon gobelin de frère sourit, mais j'avais surtout besoin de me changer les idées et quoi de mieux que faire mon fier et mon intéressant. Me mettant sur mes quatre pattes avant de sauter d'arbre en arbre. Démontrant ainsi à quel point elle faisait perdre notre temps dans quelques futilités. Puisque Argos avait décidé que nous ferons équipe avec cette oreille rose et bien il devra s'en débrouiller. Hors de question de je m'en mêle. N’ayant aucune confiance, je ne voyais pas l'utilité dans savoir d'avantage d'avantage sur cette elfe qui se prénommé Cheryl. Moi qui était si curieux normalement, disons que mon orgueil était plus fort. Intérieurement j'étais encore sur le faite qu'elle est osé enfreindre mon intimité et ma complicité avec mon petit frère.

øPrimo: Hermest est mon frère et non un simple compagnon de route !
Deuzio: Nullement besoin de lire mes pensés puisque que je suis capable de m'imposer dans le tien !
Tertio: Viens en au fait, que veux-tu réellement savoir ?ø


Simple, clair et précis. Mettre les choses au point. Intérieurement Argos riait, lui qui avait cru que les elfes soient des créatures intelligentes, il se trouvait que celle qui les représentait ne faisait pas bonne impression. Le gobelin n'avait que dit des évidences puisque ces informations lui avait été transmit. Finalement, cette coopération d'infortune allait nous permettre de faire évolué nos connaissances et surtout semblait pour le moment nous êtes plus profitable qu'à la créature aux grandes oreilles rose pâles.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Fév - 13:57


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  



Impressionnant, ce cher Hermest me rendait mes affaires. Pas de façon très délicate, soit mais au moins je récupérais tout. Nous voilà partis. Alors que j’avais décidé d’entrer en communication par la pensée avec Argos, ce dernier tint à mettre les choses au point en m’apprenant qu’Hermest était son frère et non pas un simple compagnon. Cela faisait longtemps que j’avais compris qu’ils étaient frères mais frères de sang pas de lignée. Et comment ne pas me rendre compte qu’il s’insurgeait dans ma tête mais il ne voyait que ce que je voulais. Fort heureusement Patrick m’avait appris à bloquer mes souvenirs passés. Que ce serait-il passé s’ils avaient réellement vus la personne que j’étais.

- Tu veux que j’en vienne au fait, parfait ! D’après ce que j’ai lu dans ta tête de mule, tu es un parfait négociateur si on fait abstraction de ta manie de voler tout ce qui brille. Quand à me prendre pour une attardée je pense que tu as tout faux. Tu es très fort mais je pense que je ne peinerais pas à te combattre ni ton frère d’ailleurs. Je ne te demande pas l’aumône, juste un coup de main. Mais si cela ne t’intéresse pas, j’irais seule, j’ai l’habitude. Ne me demande pas tout ce que j’ai vu en toi, c’est simple j’en ai vu beaucoup plus que ce que tu n’aurais voulu. Dis toi que dans ton sommeil, tu deviens un être fragile. J’aimerais simplement que tu cesses de penser que je suis une personne facile à manipuler. Alors maintenant je te le redemande, acceptes-tu que nous communiquions par la pensée ? J’ai des plans et j’ai besoin de m’appuyer sur quelqu’un et Hermest n’est pas facile à déguiser.

Je pense que j’avais été claire, soit ils acceptaient de rester avec moi et je les emmènerais chez les sorciers noirs assouvir ma soif de connaissance, soit ils ne me faisaient pas confiance et je les conduirais gentiment à ma fonction première. Mais ces deux là étaient une opportunité incroyable dans mes plans. Je ne désirais pas faire preuve de force intellectuelle ou physique mais s’ils ne m’en laissaient pas le choix, je me devrais de leur montrer mes facultés.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 21 Fév - 15:00
Je voyais bien que mon frère discutais avec cette créature aux oreilles pointus. Décidément je n'avais aucune confiance en elle, pour une fois j'étais en alerte et sur mes gardes. Essayant de me changer les idées, parce que savoir qu'elle utilisait ces pouvoirs pour retourner le seul moyen de communication que j'avais avec mon gobelin contre nous où juste pour elle, n'allait pas calmer ma colère ni ma frustration. Ne me préoccupant pas de leur conversation, moi au moins j'étais polis pour ne pas écouter ! Malgré tout je sentais mon frère rire, c'était ce rire sarcastique et vicieux comme lorsqu'il joue un mauvais tour. Argos n'avait rien à cacher, pour lui ce n'était pas parce qu'elle arrivait à connaître ses pensées que cela était une faiblesse au contraire, il voyait un moyen de manipuler d'avantage son adversaire. Jamais lui n'aurait observé l’esprit d'une personne, il utilisait l'intrusion mental simplement pour imposé ses paroles car il ne savait que communiqué de manière télépathique, mais mit à part cela il n'avait aucune capacité magique et donc ne voyait rien. Mon gobelin n'arrivait peut-être pas à bloquer son esprit, mais cela ne le mettait absolument pas en difficulté. Par contre elle pouvait toujours utilisé cette technique contre moi, cela n'aura aucun effet. Elle aura beau essayé, elle fera chou blanc ! Tout cela grâce à ma nature animal, agissant que par mes émotions et mon instinct, je ne suis pas du genre à réfléchir avant d'agir et donc impossible de lire mes pensées.

ØNous acceptons au nom des Gayra !  Tout ça commence à devenir très intéressant !ø

J'ignore ce que mon frère venait d'accepté au nom de notre famille. J'étais surpris qu'il accepte sans même savoir ce qui allaient nous attendre, certes le danger n'était pas quelque chose qui nous faisait peur au contraire pendant longtemps cela était même une philosophie de vie. Non, en réalité ce n'était pas ça qui me tracassait. Non se qui me préoccupé réellement c'était qu'il n'avait absolument rien demander en échange. Ce n'était pas dans ces habitudes d'offrir nos services de manières gracieuses. Au fond de moi j'étais persuadé qu'il manigançait un plan, oui j'étais convaincu qu'il allait utilisé l'elfe pour jouer les appâts où du moins lui servir de sujet d'expérience. A cette idée je ne pu m'empêcher de rire, finalement elle allait semé ce qu'elle avait récolté en nous dénigrant, en nous sous-estiment et surtout en nous faisant confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Mar - 13:29


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Bien maintenant qu’ils avaient accepté de m’aider, du moins Argos, j’allais pouvoir mettre mes plans à éxécution et faire taire une bonne fois pour toute une personne de ma connaissance. Je décidais de ne pas révéler notre destination à mes deux compères car malgré leurs « soi-disant efforts » je ne leur faisais pas confiance. Je suis pourtant quelqu’un de confiant et d’entreprenant mais ces deux-là......

Il fallait que j’arrive à convaincre Hermest de ne point se mêler de la transaction en temps voulu car malgré la « participation » d’Argos, il pourrait tout faire foirer.

Nous devions avant tout prévoir le bivouac de cette nuit et je devais leur expliquer ce qui allait suivre. Nous poursuivions notre route à travers la forêt toute la journée. Le soir venu j’installais mon campement tranquillement et eux le leur. Hermest élit domicile dans les arbres tandis qu’Argos se calait contre un arbre. Nous nous endormions tous les trois lorsque la chouette se mit à chanter me signalant un danger. Je me mis à l’affût et alors que mes compagnons dormaient toujours nous fûmes attaqués par des mirwichts. Je n’avais jamais vu de telles horreurs et n’hésitais pas à réveiller mes compagnons. J’avoue qu’ils étaient nombreux et que je ne m’en sortirais pas seule.

Le combat fut rude et dura plus de deux heures. J’étais pas mal amochée mais Hermest était grièvement blessé. Je lançais un sort de soins sur lui afin que ses plaies ne le fassent plus souffrir et nous reprenions le combat. Nous finîmes par les mettre en déroute mais nous savions que ces créatures reviendraient soit cette nuit même soit la nuit prochaine.

- Qu’est-ce que c’était ? Aviez-vous déjà vu ces horreurs ? En attendant ce sont de rudes combattants et sans vous je n’y serais pas arrivée.


Je soignais mes blessures en espérant obtenir une réponse de mes compagnons et mettre un plan au point avant la prochaine attaque. Sans ma chouette qui nous protégeait nous aurions peut-être un mort.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 22 Mai - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 20 Mar - 11:33
Nous voilà embarqué dans une sacrée aventure. Notre première journée en groupe venait de ce terminer et j'admets être surpris qu'elle se soit dérouler sans prise de tête. Pourtant l'ambiance du groupe n'était pas franchement dans l'esprit de collaboration et d'entre aide, surtout que je faisait toujours ma mauvaise tête, on pouvait dire que je suis très rancunier. Notre elfe allait devoir faire ces preuves si elle voulait que je l'accepte. Finalement, le soleil se coucha et comme à mon habitude je me trouva un arbre pour dormir, à vraie dire je n'étais pas franchement fatigué, la journée n'avait pas été passionnante. Mon gobelin de frère lui aussi semblait quelque déçus, tout était beaucoup trop calme et je savais à quel point cela pouvait l'exaspérer. Mais qui aurait pu dire que durant la nuit tout cela changerais.

En effet nous fumes réveillés en sursaut, une meute d'étrange créature ayant des écailles et avec une mâchoire impressionnante. Ces montres avaient la capacité de devenir invisible, je remarquais également leurs griffes aux nombres de trois. Cette fois je savais pertinemment que nos adversaires étaient des Mirswiths. Évidemment Argos lui n'eut pas à faire un constat pour connaître son adversaire. Réagissant enfin, je sautais au sol au milieu de leur groupe tout en posant un terrifiant rugissement rauque et tonitruant. Sans hésitation j'attaquais le groupe qui de Mirswiths autour de moi, étant à moitié debout et à moitié à quatre pattes, je me déchaînais ne ménageant pas mes coups de pattes ou de morsures. Mon frère semblait content de mon intervention car cela avait regroupé nos assaillant autour de moi, mobilisant la moitié du groupe et du du coup mon gobelin et l'elfe n'avait plus qu'à ce défendre contre juste certain individu. Argos, était plus posé, plus lucide, utilisant sa vitesse pour un premier temps éviter les attaques et surtout prendre une bonne possession pour contre-attaquer. Lorsqu'il fut à un mètre du campement de l'elfe, il se mit en position et attaqué sans exception tout les adversaires qui s'approcher. Il sourit en voyant qu'il avait des adversaires à sa hauteur. Finalement tout se termina au levé du soleil, Argos n'avait pas reculé d'un seul pas et avait protégé nos provisions et le campement. Dans notre équipe il était le seul à n'avoir aucune égratignure, il semblait même pas essoufflé par le combat, comme s'il ne s'était rien passé. Contrairement à moi, j'étais sérieusement touché, mon corps était envahit de blessures profondes, d'ailleurs j'étais incapable de bougé mes ailes et mes oreilles deux parties sérieusement touché, les nerfs à vifs j'étais encore à guetter tout en faisant les cents pas scrutant les environs, tout en gorgeant comme pour signaler mon hostilité. Malgré toutes mes blessures impressionnantes et sévères, je n'avais pas mal, je savais à tel point je suis robuste, de plus je savais que j'allais vite guérir. J'allais bien, mais j'avais beaucoup de mal à retrouver mon calme. Je sentais mon sang bouillir en moi, à tel point que la bête en moi pouvait attaquer n'importe qui osant me défier.

øC'était des Mirswiths, nous avons souvent eu affaire face à eux… Pourtant je ne pensais pas en voir sur ce territoire….ø

Les frères Gayra étaient beaucoup trop fière pour accepter de l'aide lors d'un combat, mais cela ne voulait pas dire qu'ils n'éprouvent pas de reconnaissance. Argos savait pertinemment que Cheryl avait utilisé sa magie sur Hermest pour lui venir en aide, une chose que je n'avais pas remarqué. Alors il ravala sa fierté et son orgueil car alors qu'elle allait se soigner, il lui prit sa main pour l'arrêté. Se mettant en tailleur il sortie un pot, l'ouvrant à l’intérieur se trouvait une substance bleu fluorescent. Il en prit très peu, qu'il appliqua sur les blessures de l'elfe et presque immédiatement ces dernières disparaissaient comme par magie.

Mes sens en éveille, quelque chose me perturba, cette odeur, ce bruit sourd. Écarquillant les yeux, sans hésité sur mes quatre pattes je chargea sur mes compagnon, les prenant tout les deux dans ma gueule. Pour ensuite les faire monter tout les deux sur mon dos, faisant l'effort de placé mes ailes au-dessus d'eux. Courant à pleine haleine, le temps jouait contre nous. En effet quelque seconde plus tard, le ciel s'assombrit et une pluie acide d'une extrême densité s’abattit, je devais absolument trouver une grotte ou un endroit où nous mettre à l’abri au plus vite. Chaque gouttes qui me touchait me brûlait atrocement, finalement je fini par trouver une grotte, trébuchant, glissant, ne sentant plus mes pattes l’arrivé fût plutôt brutal. Argos et notre compagnon aux oreilles roses pâles furent éjecter au fond de la grotte. Quand à moi, toujours dans ma rage bestial, je fis l'effort de me relever, grognant, me sentant menacé. Je n'étais pas à l'aise, faisant rempart comme si nos vies étaient menacés. J'étais du genre à protéger jusqu'à la mort. D'ailleurs malgré l'intervention de mon frère pour me calmer et me détendre en me démontrant qu'on était en sécurité, je ne l'écoutait pas, entêté je le repoussa tout en lui lançant un regard menaçant, lui montrant mes crocs, grognant furieusement.  Il me fallu bien une bonne heure pour retrouver ma sérénité et redevenir la chimère docile qui ne ferrait pas de mal à une mouche. A présent je léchais Cheryl et mon frère abondamment, content de voir qu'ils n'avaient rien, pour ensuite me laissait tombé sur le dos, réclamant des grattouilles bien mérité. Sortant ma grosse langue de ma gueule, tapant des pattes arrières et de la queue. Qu'est-ce que j'adorais les grattouilles au niveau du ventre. Le contraste était radical, en une seconde j'étais passé de la bête enragé à un comportement de chien tout doux et tout gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 9:06


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  




Après l’attaque, effondrée à essayer de panser mes plaies dorsales, je ressentais de la colère. Argos s’approcha de moi, me prit la main pour me stopper et s’assit en tailleur face à moi. Il prit un pot d’où il sortit une substance fluorescente qu’il passa délicatement sur mes blessures et ces dernières disparurent comme par enchantement évacuant par la même occasion les douleurs que je ressentais. Des Mirswiths ? Mais quelles étaient ces créatures aussi féroces ?

Pas le temps d’avoir une réponse qu’Hermest nous attrapa Argos et moi et nous chargea sur son dos. Il nous protégeait de ses ailes et courait à perdre haleine. Soudain le ciel s’assombrit et une espèce de pluie brûlant tout sur son passage se mit à tomber. Hermest nous conduisit jusqu’à une grotte où nous fûmes déchargés plutôt brutalement car il avait trébuché. Mais nous étions vivants et à l’abri.

Hermest se mit en travers de la grotte, il grognait et lorsqu’Argos voulut le calmer, il lui montra les crocs et grogna de plus belle. Je ne disais mot, mon cœur battait fort dans ma poitrine, je peinais à analyser tout ce qui venait de se passer et j’étais entre la colère et les pleurs. Surtout voyant l’activité anormale d’Hermest. Qu’allait-il nous arriver ?

Une heure passa et Hermest retrouva son calme et changea littéralement d’attitude, il nous léchait Argos et moi à tour de rôle comme pour nous montrer son affection. Sa langue me chatouillait et je me mis à rire. Lorsqu’il se mit sur le dos et qu’Argos lui fit des gratouilles, je me mis à faire pareil, Hermest était fou de joie et se laissa aller jusqu’à une détente totale. Il exprimait sa joie à sa façon. Je me devais cependant de les remercier et leur poser des questions.

- Je tiens à vous remercier tous les deux. Sans vous je pense que je serais salement amochée, pas morte car je suis immortelle mais à vivre dans des conditions d’horreur. Parlez-moi de ces « Mirswiths », qu’est-ce donc comme créatures ? En aviez-vous déjà vu ? Et cette pluie ? Est-ce eux qui l’ont déclenchée ? Vont-ils nous attaquer de nouveau ?

Je savais maintenant que je pouvais leur faire confiance et que sous leurs airs de brutes épaisses, il y avait un cœur sinon je ne serais pas là et en bonne santé. Cependant je ne savais pas ce qui nous avait attaqué et que eux le savait.











Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 10 Avr - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 2 Avr - 23:20
Après avoir enfin retrouvé ma sérénité et réclamé ma récompense, je me releva tranquille, restant assis, jouant un peu e ma queue perplexe en jetant un regard à mon petit frère. A vraie dire je me sentais un peu honteux, peut-être que si je n'avais pas relâcher mon attention on n'aurait pas été prit par surprise. Pourtant Argos semblait pas m'en tenir rigueur, voyant que cela me préoccupé, il me rassura.

*Ne sois pas si dure avec toi même… Comme d'habitude c'est toi qui nous a sauver du danger ! A présent nous savons à quoi nous en tenir !*

Ce territoire était certes abondant de vie, de couleur. Après quelques jours sans être attaquer, nous avions baissé nos gardes et surtout nous avons été influencer par ce territoire paisible et agréable. Mon gobelin allait être ravi, notre voyage commencé enfin à être intéressant et existant. Nous fûmes sortie de nos pensé par notre compagne aux oreilles pointus. Nous avions reprit notre route, tout le monde étaient rétablie sauf moi, mes ailes étaient encore bien amoché, mais j'étais robuste et puis je savais que le lendemain je serais fleurir et en pleine possession de mes capacités.

-Les Mirwichts sont des animaux ressemblant à des loup-garou sauf qu'au lieu d'une fourrure ils ont des écailles leur donnant la capacité de les rendre invisibles. Une espèce extrêmement intelligente et dangereuse. Ce n'est pas pour rien qu'ils dominent une grande parties des territoires hostiles et surtout les frontières ! Quand à la pluie acide c'est leur méthode pour protéger leur replie, mais c'est un pouvoir magique spécifique à chaque meute, pluie acide, incendie, poison, canicule, gravité et j'en passe ! D'ailleurs normalement ce pouvoir se déclenche de manière instantané dès qu'ils battent en retraite. Un bon point pour nous car cela veut dire que soit aucun mâle dominant n'a prit l’ascendant de ce groupe où c'est une toute nouvelle meute et ils n'ont pas encore trouvé leur repère et leur stratégie. Néanmoins ils ont une énorme faiblesse, ils sont extrêmement sensibles aux ultrasons et aux bruits strident et perçant.

Fier de pouvoir étaler et partager mon savoir. Pourtant je ne pu avoir une pensé pour notre famille. Je n'étais pas franchement inquiet, notre meute était bien organisé et nous avons toujours réussie à repoussé les autres pour garder et protéger notre territoire. Disons que j'étais quelque peu nostalgique, tout ici semblait si différent. Quoi qu'il en soit le reste de la journée fut calme, moi et mon frère restions sur nos gardes et de reprendre nos habitudes qu'on avait en territoires hostiles, ainsi nous n'avions plus aucune chance de nous faire surprendre. La soleil commençait décliné, j'étais au sol, assis communiquant avec mes dizaines nouveaux amis les oiseaux, remuant ma queue ronronnant d'apaisement en les observant voler autour de moi, se poser et d'éployer leur ailes. Pendant ce temps mon gobelin de frérot eu le temps de concevoir un abri douillet dans les arbres pour notre compagne de route car les Mirwichts ne savent pas grimper aux arbres. Finalement la nuit tomba et on s'était mit d'accord avec mon frère pour se relayé, quelque chose de facile lorsque vous n'avez pas besoin de beaucoup d'heure de sommeil et surtout cela laisserait du temps à Cheryl de se reposer, pour cela rien de tel qu'une bonne nuit de sommeil !
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Avr - 21:23


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  





Hermest m’expliqua ce qu’étaient les Mirwitchts et je me suis dit que sans eux je serais agonisante dans un coin. Mais Argos et Hermest les connaissaient bien et lorsqu’ils construirent un immense nid dans les arbres, je ne compris pas tout de suite que c’était pour moi. Mais lorsqu’ils me firent comprendre que les Mirwichts ne savaient pas grimper aux arbres, je ne mis pas longtemps à me blottir dans le nid douillet qu’Argos m’avait confectionné. Ils me dirent qu’ils allaient monter la garde et que je devais me reposer. Tout cela me rassura et je m’endormis rapidement. Le chant des oiseaux au petit matin m’éveilla et je vis mes deux compagnons qui s’affairaient au petit déjeuner. Je descendis les rejoindre et je me pris pour eux, je leur dis à peine bonjour que je me mis à dévorer ce qu’ils avaient préparer. Alors qu’ils me fixaient, je relevai la tête et je me trouvais un peu gênée.

- Excusez-moi, j’avais terriblement faim et je vous remercie de m’avoir permis de dormir. Si je n’ai pas une dose de sommeil réparateur, je ne puis utiliser de nouveaux mes pouvoirs et je deviens vulnérable et si je vous confie cela c’est que maintenant j’ai confiance en vous.

Je me remis à manger après leur avoir fait un merveilleux sourire. J’avais envie de les connaître, d’apprendre leurs vies et je n’avais plus envie de poursuivre ma mission et les exploiter. J’avais envie de m’amuser, repartir en chasse avec de vrais chasseurs et tuer des bêtes avides de nous voir mourir. J’avais envie de vivre comme eux et non pas leur imposer ma vision des choses et les bonnes manières que j’étais la première à ne pas respecter. Je me lançais à leur dire.

- Je ne veux pas vous imposer ma mission ni vous manipuler, je veux vivre VOS aventures et que VOUS m’appreniez à survivre face à de pareils monstres. Qu’en dites-vous ?

Je les regardais en penchant la tête et en leur faisant un petit sourire intimidé.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 21 Avr - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 18 Avr - 21:33
Un nouveau jour pointait le bout de son nez, j'étais guérir et en profiter pour me dégourdir les ailes, tout en faisant attention à ne pas faire trop de bruit pour ne pas réveiller l'elfe. Néanmoins lorsqu'elle se leva et prit le petit déjeuner. Argos me regardait et je compris son inquiétude face au tout nouveau comportement de notre compagne aux oreilles pointus. Néanmoins cela me faisait chaud au cœur de la voir à nouveau rétablie et pleine de vie. J'étais perplexe à la demande de Cheryl, mais laissait la décision à mon frère. Qui évidemment pesé le pour et le contre, même si je savais pertinemment que jamais mon gobelin voudra faire marche arrière où du moins faire un aussi grand détour pour retourner dans les territoires hostiles.

øQue dirais-tu de faire un pacte ? Voilà ma proposition, nous te suivons et t'aidons dans cette quête. Sur la route tu nous apprendras à nous défendre contre la magie et les sortilèges, cela te permettra de nos observer pour comprendre comment survivre dans un territoire inconnu ! Seulement ensuite nous reparlerons de cette envie de se mettre au vert !ø

En gros et de façon explicite mon gobelin l'invitait d'abord à reprendre les bonnes bases et repartir de zéro dans un milieu familier avec beaucoup de repaire. J'étais content de la décision d'Argos, pour moi cela semblait un bon compromis. Même si au fond la première pensée de mon frère fut *Il n'y a que les personnes faible qui renonce à leurs ambitions !* Néanmoins si elle voulait apprendre à nous connaître d'avantage et engrangé du savoir, notre compagne aux oreilles pointus allait devoir faire quelque sacrifice et donner un peu de sa personne. C'était le prix à payer pour gagner entièrement notre confiance et surtout connaître tout nos secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Avr - 14:09


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  





Hermest confia le soin à Argos de répondre à ma demande. Il me proposa un pacte : il acceptait de m’aider dans ma quête et eux me montrerai comment survivre en territoire inconnu. Ensuite seulement ils me montreraient leur univers.

- Ok mais je ne vous conduis pas à Parlac et je vais profiter de vous puisque vous acceptez de m’offrir votre aide. Je veux aller au château de Kaihral dans les territoires hostiles des sorciers noirs. Je désire récupérer un objet m’ayant appartenu et je ne veux pas le lui laisser. C’est un médaillon que mon grand-père m’avait offert et qui me permet de développer encore ma magie et me donnerait encore plus de pouvoir car il m’aide à amplifier mes dons.

Mes nouveaux amis me regardaient de travers, ils devaient sûrement se demander comment ce médaillon avait pu se retrouver entre les mains de Kaihral.

- J’ai eu une « aventure » avec ce roi sorcier. Il m’avait enlevée et à force de souffrance, j’ai fini par être sous son emprise et j’en suis tombée amoureuse. Je pense que c’était réciproque et pour cela je n’aimerai pas me retrouver en sa présence et vous devrez être extrêmement prudents. Les gardes sont assez faciles à neutraliser mais si Kaihral nous repère, là ce sera autre chose. Je pense qu’aujourd’hui ma magie vaut la sienne et je pourrais m’échapper mais vous pas sûr. Je sais où se trouve le médaillon et je sais comment y accéder mais c’est une salle au trésor et il y a des gardiens, c’est pour cela que j’aurai besoin d’Argos, je ne peux pas lire les pensées de plusieurs personnes à la fois et donc pas intervenir à temps.

Ils me regardaient et je compris qu’ils avaient besoin de se concerter. Je ne pouvais pas leur cacher la vérité et j’avais peur que si je me trouvais face à Kaihral je succombe à nouveau. Notre amour était sincère même s’il était malsain pour moi, il voulait faire de moi sa reine.

- Alors ? Toujours partants ? Sinon vous m’emmener affronter vos démons ?!











Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 1 Mai - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 30 Avr - 9:45
Lorsqu'on entendit enfin la mission personnelle de notre compagne aux oreilles pointus, je fis une grimace. Elle voulait se rendre dans la partie la plus reculer des territoires hostiles. Baissant les yeux en aucun cas mon frère allait accepter. Nous n'avions aucune raison de retourner là-bas, après tout nous avions quitté la meute pour découvrir le monde. Écoutant son histoire perplexe, je n'étais peut-être intelligent, mais je compris que j'étais mis à l'écart. Vexé qu'elle puisse penser que je serais un boulet dans sa quête. Je n'aimais pas ça. Cheryl nous demandait de trancher entre lui offrir nos vies pour se venger où lui offrir notre intégrité pour se cultiver. Se doutait-elle de ce qu'elle nous demandait. Déçus, s'en le vouloir elle venait de baissé dans mon estime. Me levant ne sachant pas trop quoi penser, nous avions besoin de faire le point. Demandant à notre compagne d'infortune de nous laissé quelques minutes d'intimités. Se suivant une longue discussion. En réalité Argos semblait avoir déjà fait son choix, néanmoins il cherchait un moment pour que cela nous sois profitable.

~Nous avons finalement prit notre décision. Nous les frères Gayra nous nous engageons à réalisé tes deux demandes ! Oui non seulement nous t'aiderons à te venger, mais en plus nous allons t'enseigner tout notre savoir.

Déglutissant péniblement. Je n'étais pas convaincu par notre décision, je ne comprenais pas pourquoi mon gobelin avait choisi qu'on donne nos vies et nos âmes à cette elfe. Je sais que je ne dois pas douter de lui, mais je savais qu'à mes paroles, nous venions de renoncer à nos rêves, notre liberté, notre libre arbitre. Elle ne voulait pas nous manipuler, elle ne voulait pas nous influencer, pourtant en nous cachant dès le début son objectif Cheryl nous laissait aucun autre choix possible. Au fond de moi, je compris que notre compagne aux oreilles roses pâle était bien plus horrible que la mort elle-même et que nous venions mon frère et moi de sceller un pacte avec le diable.

øNe te méprends pas ! Nous avons deux conditions, non négociable ! La première pendant un ans tu devras nous suivre et exécuter sans exception toute nos demandes. La deuxième si nous réussissons avec succès contre Kaihral tu devra honorer ta dette envers Hermest et moi.ø

Écoutant calmement, en aucun cas nous acceptons sans contre partie. La première condition forcerais Cheryl à quitter toutes attaches et nous servir d’esclave pendant une année. Mais si elle voulait vraiment découvrir notre savoir c'était le prix à payer. La seconde condition se baser sûr un échange équivalent. Nos vies contre la siennes, nous étions prêt à sacrifier tous se qu'on avait, mais à la condition que si on réussissait, un jour elle nous rende la monnaie et cela sans hésitation. A vrai dire je doute qu'elle accepte nos conditions. Guettant sa réaction et surtout sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 18:06


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  





Après concertation Hermest et Argos ne refusaient pas de m’aider mais je ne pouvais pas accepter leurs conditions.

Je les regardais et malgré l’opportunité de vaincre Kaihral sur son propre terrain, de devenir puissante grâce au médaillon de mon grand-père, je ne pouvais me faire à l’idée de ne pas voir Ben. Il était ma force, mon équilibre et une année sans lui me détruirait totalement. J’avais trop peiné à refaire surface pour replonger et risquer de passer du côté noir de la magie. J’avais vécu l’horreur et ne serait-ce que repenser à tout cela me faisait terriblement mal.

Je ne pouvais me passer non plus d’aider mes amis et agir en tant qu’ambassadrice de la Paix. Ce titre honorifique, je m’étais battue pour l’obtenir et j’étais fière d’avoir été choisie au vu de mon passé.

Je désirais terriblement partager leurs vies, apprendre à les connaître mais pas sans Ben, pas une année où je serais leur marionnette et où je n’aurai plus mes attaches.  Rester un semestre avec eux mais encore si Ben pouvait nous rejoindre mais pas une année. J’avais besoin de voir ceux qui m’aimaient, besoin de me sentir vivante et utile après le calvaire que j’avais vécue. Non malgré mon déchirement je ne pouvais que décliner leur offre.

- Je ne peux pas accepter vos conditions, j’ai une famille, un fiancé et cela fait déjà quinze jours que je ne les ai pas vu. Cette mission me prendrait encore quinze jours et j’avoue que Ben, mon fiancé, me manque déjà terriblement. J’ai envie d’être dans ses bras, de sentir sa peau contre la mienne et une année sans le voir me briserait. Mes enfants ont leurs propres vies et si je leur expliquais une absence annuelle, ils accepteraient mais que vous m’imposiez un an sans l’homme de ma vie, sans mes amis, je ne peux accepter. Je me passerais de votre aide pour cette mission et je vais reprendre mon chemin d’ambassadrice, bien sagement, en allant présenter mes bons sentiments au roi des fées. Mais je vous garderais dans mon cœur.

Je ramassais mes affaires et commençais de les charger sur mon cheval.












Dernière édition par Cheryl Daynight le Dim 22 Mai - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 20 Mai - 23:14
La réaction et la réponse de l'elfe ne me surprirent aucunement. Quant à nous, on venait de confirmer notre impression. On venait de faire exactement la proposition qu'elle venait de nous demander, pourtant elle ne l'avait aucunement remarqué. Vraiment déçus, n'avait-elle donc aucune fierté et respect ? Nous l'observions en silence plier bagage et se résigner à reprendre une vie douce et calme. Argos, lui riait intérieurement, le regard pétillant, décidément notre compagne d'infortune ne nous comprenait pas. Nous autres suivons un code d'honneur, une philosophie de vie et lorsque nous nous engageons, JAMAIS nous revenons sur notre décision, JAMAIS nous ne renonçons. Je savais à présent pourquoi j'avais dégluti à mes précédentes paroles. En colère, révolté en sachant pertinemment que nous ne pouvions plus revenir en arrière.

~Soit, si tel est ton choix, ADIEU !

Mon gobelin s'installa sur mon dos, avant de déployer mes majestueuses ailes, plissant mes genoux, avant de me propulser telle une fusée vers le ciel pour m'envoler vers les territoires hostiles. Vers le domaine de ce mage noir prénommé Kaihral, déterminé à récupérer ce collier ou médaillon magique. Prêt à sacrifier tout pour honorer notre pacte. Une fois arrivé à proximité, il nous fallut quelques jours pour déterminer et observer l’organisation au sein de la forteresse. Pour ensuite passer à l’attaque, une chimère et un gobelin contre une armée de mages, sentinelles et bêtes dressées. Une cause perdue, un combat perdu d’avance et pourtant cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vu Argos aussi content, il riait, il prenait plaisir dans notre combat, rien de plus normal puisque contrairement à moi mon frère adorait ça. A croire qu’il agissait tel un chien enragé à qui on vient de donner un bon morceau de viande fraîche et saignante. Les hommes de main n’étaient que du menu fretin et nous en faisions qu’une bouchée. Par contre notre combat contre Kaihral nous a obligé à dépasser nos limites. Me laissant consumer par la colère, la bataille fut difficile et à vrai dire j’ignore comment nous y avons survécu. Surtout que comme nous l'avait appris Cheryl, le seigneur noir se défendit en utilisant sa magie contre nous, s'introduisant dans la tête d'Argos pour le contrôler. Les apparences sont trompeuses, j'admets être maladroit et un gros nounours, bref la nature m'a doté du côté doux comme un agneau et qui ne ferait pas de mal à une mouche. Néanmoins même si au corps à corps mon frère était plus fort que moi, il avait pourtant ses limites. N'ayant plus le choix que de retourner à ma nature bestiale, qui fit la différence, anéantissant tout sur mon passage.

Quelques jours plus tard après cet événement une rumeur résonna dans tout le royaume. Le dernier seigneur maléfique avait été anéanti ainsi que tout son empire et son armée. La dernière menace contre la paix avait été mis hors d'état de nuire par l'ambassadrice CHERYL DAYNIGHT. Après tout, la gloire, la richesse ne nous intéressaient aucunement.  En apprenant la nouvelle j'espère qu'elle comprendra notre acte et qu'elle nous en sera reconnaissante. Concernant le médaillon, nous l'avons mis en sécurité, et plus particulièrement, autour de mon cou de lion. Voilà comment notre première rencontre avec un autochtone de la vaste étendue, comme on l’appelait, nous habitants des territoires hostiles, se termina. Cela faisait presque un mois, je pense souvent à notre compagne aux oreilles roses, il nous tarde de la revoir. D'ailleurs dès que nos agissements, sans que l'on se rende compte, faisait respecter la justice et la paix, c'est sans honte que nous nous permettions de parler en son nom comme étant ses émissaires.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Mai - 14:59


Mais qui sont-ils ? feat Argos H.Gayra



"Le propre d'un grand caractère est de ne calculer les difficultés que pour les vaincre." Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville  





Ma rencontre avec Argos et Hermest avait été pour le moins enrichissante. J’avais découvert des êtres à part dans un univers à part mais ils étaient toutefois compréhensifs et garder leurs opinions. J’aurais cependant apprécié, un peu plus d’ouverture et de partage mais ce n’était visiblement pas dans leurs us et coutumes. Je les respectais pourtant même si mon intention de me servir d’eux pour arriver à mes fins m’avait emballée. Mais c’était mon combat et je ne pouvais pas leur imposer de m’obéir.

Je rêvassais en rentrant chez moi car je n’avais plus l’âme vagabonde et encore moins à aller négocier pour la Paix. J’avais envie de revoir Ben, ma famille et mes amis. C’est ainsi que la rumeur parvint à mes oreilles par la bouche de mon fils adoptif, Jack. Argos et Hermest me faisaient une réputation pour laquelle je n’avais rien à voir.

J’en parlais à Ben et nous décidions de les retrouver en faisant fonctionner notre réseau de communication. Au bout d’une semaine nous les avions localisé et partions à leur rencontre.


FIN


Suite du rp
http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/t383-la-rumeur-feat-argos-h-gayra#14848











Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Mais qui sont-ils feat Argos H.Gayra
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Mais que sont-ils devenus?
» weronika ღ Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» Pour une valse narnienne, tous les désatres sont permis ~ feat Eöl Noldor
» Mais ou sont les Pomdepiks ?
» STAFF ET PNJ - mais qui sont-ils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-