AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un moment privilégié.
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Nov - 15:26
Leroy avait prit quelques jours de repos. Il voulait profiter de la vie simplement et se satisfaire du quotidien. Surtout qu'en plus il avait tout pour être heureux. En effet il pouvait à présent aimé celle qui faisait battre son cœur au grand jour. D'ailleurs puisqu'elle avait sa petite boutique à tenir, il lui avait proposé son aide. Nous étions fin novembre, les températures baissés. Un jour pas franchement réjouissant, un jour à laisser son nez dedans. Avec le froid certaine personne tomber malade, avec l'arrivé de l’hiver beaucoup de personnes venaient à la boutique pour faire le plein de remède. Lewis était donc souvent dans les potions où à la caisse. Quand à lui, il lui avait faire des étagère pour optimiser son magasin, il avait quelque réparation à droite à gauche. Mais aujourd'hui il avait prit la décision de s’occuper de faire du bois, pour le rentrer avant que ce dernier prenne l'humidité.

Une tâche ardue, qui allait lui demander de la force et de l’endurance. Tout d'abords, il devait aiguiser la lame de la hache. Se mettant à la tâche, souriant, un peu d’exercice physique ne lui ferait pas de mal. Pour un homme d'action, il n'était pas franchement habitué à rester au calme. Intérieurement il dû admettre que cela lui manquait et il allait profiter de faire sa tâche de couper le bois pour se défouler. Après avoir passé plusieurs minutes à aiguiser la hache, elle était prêt à être utilisée. Sortant dehors, en marcel à manche courte et avec un léger pantalon souriant. Sans perdre de temps il prit une bûche et la coupa en deux, répétant le mouvement autant qu'il le faudrait. Il y mettait tellement de ferveur, qu'il ne remarqua même pas qu'il commençait à neiger.

Tout à sa tâche, coupant les bûches en petit bois. Son esprit vagabonda, c'est vrai que beaucoup de chose s'était passé. Pour commencé Cheryl avait un nouveau compagnon qui s'appel Ben. En même temps il était soulagé de savoir le sort qui le relier à Mack brisé, depuis qu'elle vie son amour au grand jour avec Mike. Ensuite il y avait les inquiétudes du roi sur des bataille dans des villages retiré en plein milieu des terres hostiles. Il eut également ce grand saut et pas avec Kim, cet amour qu'ils partageaient était un cadeau bienveillant. Et puis sa fille complètement rétablie décide du jour au lendemain de partir seul à l'aventure. S’arrêtant, un instant, un sueur dû à son activité physique. Tout en reprenant son souffle, il leva son regard au ciel, soucieux.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Jeu 3 Déc - 21:15


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


L'hiver, cette période est si douce et si imprévisible. Pour la première fois, j'allais passer une bonne partie de l'hiver et peut être Noël ici, dans ma petite maison. Ma seconde vie ici avait pris tellement d'importances par rapport à celle du monde moderne que j'en oublierais presque d'où je viens. Nous étions là, Jack et moi, le sourire sur nos visages et appréciant le début de saison qui commençait bien. Malgré quelques contretemps et des journées chargées, j'étais ravie de cette vie trépidante que je menais, c'est quelque part ce que j'avais toujours voulu, une maison, un mari ... Jack avait été là à mes côtés pour m'aider mais je sais qu'il avait vécu de bien triste chose et je voulais qu'il sage que le soutien qu'il m'apportait pouvait être réciproque. Je prenais une tisane et la faisais mijoter un moment en attendant que l'eau parvienne à ébullition. Je regardais mon homme comme j'aimais me le dire coupé du bois pour l'hiver. Cette scène était émouvante et tellement idyllique. Je l'appelais en lui disant qu'il allait prendre du mal. Il se démenait beaucoup dans son travail, mais un client de plus ne m'aiderait en rien, surtout que les maladies sont assez fréquentes et bien que les plantes soient de bons remèdes, cela ne fait pas de miracle !

Je lui tendais la tasse alors que j'étais enroulé dans un grand châle en laine très confortable et très chaud et je l'invitais à se réchauffer à l'intérieur. Je repoussais la porte et quelques flocons entraient sur le seuil, je frissonnais légèrement. La température avait rapidement chuté alors que nous nous y attendions pas. J'étais la première à me couvrir, le comble serait que je rende malade mes clients. Le liquide chaud entre mes mains me faisaient un bien fou. Je passais ma main sur l'épaule de Jack en le frottant comme pour le réchauffer.

- Tu ferais mieux de mettre un pull, tu vas attraper froid. C'est une nouvelle tisane, spécialement pour les fêtes ! Tu as vu, j'ai également commencé la décoration dans le magasin, c'est plus convivial et j'adore tellement Noël ! J'ai dégagé le compartiment à côté de la cheminée, on pourra rentré une quantité suffisante de bois pour la journée. Jack, j'ai l'impression de parler à un mur, tout va bien ?



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Jan - 9:40
Le temps venait de se gâter, il avait couper assez de bois pour la journée, prenant le temps de stocker temporairement les bûches à l'abri de l'humidité. Ensuite il rentra docilement, enlevant la fine pellicule de neige sur son bras mécanique. Toujours plonger dans ses pensées, prenant presque  automatiquement la tasse que lui tendait la jeune femme. Dans son monde, pourtant les petites attentions qu'elle lui portait le rassurait. Le jeune homme sortie d'un coup de sa rêverie en entendant les paroles de celle qu'il aimait. Après avoir bu la tisane qu'elle lui avait donné il lui fit face, voyant dans son regard un once d'inquiétude.

-Oui ne t’inquiète pas tout va bien, j'ai juste besoin d'une bonne douche, histoire de me changer les esprits…

Il posa sa tasse et se dirigea lentement vers la douche, lorsqu'il fut enfin seul, il soupira intérieur. Comment admettre que quelque chose clochait, réfléchissant, plonger à nouveau dans ses pensées, tout en se déshabillant, se regardant dans la glace. Il pensait à sa fille, mais il ne pouvait en aucun cas admettre face à Kim que sa joie de vivre lui manquait. Cela voudrait dire à nouveau se ridiculiser face à celle qu'il aimait et sa fierté ne le supporterais pas. Abigail adorait l'hiver c'était sa période favorite, elle adorait le froid et la neige, à tel point que cela pouvait la rendre hystérique. Baissant les yeux, il mouilla le miroir rendant son image flou. A présent il s'en voulu à nouveau de ne pas avoir été un bon père. C'est à cause de lui qu'elle était malade et qu'à présent elle ne vivait plus avec lui. Sous la douche, ouvrant l'eau chaude, laissant les jets emportait ses inquiétudes, après tout ce n'était pas comme si la métamorphe ne savait pas ce défendre !

"J'ignorais que Kim adorait cette période de l’hiver !"

L'eau chaude apaisa ses tourments, pourtant à présent il réfléchissait à un moyen de faire plaisir à Kim pour partager ce moment quel aimait tant. Cela voulait dire faire un très grand effort, laissant le passé derrière, car oui Leroy n'avait jamais spécialement aimer noël. Enfin depuis longtemps la magie ne faisait plus effet, depuis qu'il avait eu six ans, le jour où il était devenu orphelin n’ayant qu'un bracelet pour se rappeler ses origines. Toujours sous la douche il sourit, décontracter, appréciant ce moment, à présent il se sentait soulagé d'un poids, son esprit était enfin en paix. Se dépêchant, il n'avait à présent qu'une hâte, rejoindre Lewis. Sortant de la salle de bain, allant s'habiller. Portant une chemise à carreau de couleur brune et bleu chaude à longue manche et un pantalon noir. Il jeta un yeux aux fenêtre pour voir le temps, à présent il neigeait fortement, souriant en entendant dans le rire de sa fille. Se dépêchant de rejoindre Kim et lorsqu'il la trouva enfin, il ne pu s'empêcher de se faufiler discrètement derrière son dos, pour finalement l’emprise dans ses bras  tout en déposant de léger baiser dans son cou. Pour ensuite lui susurrer d'une voie chaude et mielleuse.

-C'est donc là que tu te cachait ! Mais à présent tu es ma prisonnière.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 17 Jan - 17:00


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Mon homme rentrait prendre sa douche et je restais pensive en regardant, apaisée, la neige tombait par la fenêtre. Je trouvais ça reposant, ce temps d'hiver et le silence qu'il emmène avec lui, les soirées au coin du feu. Je vivais comme dans un conte de fée, dans ce monde à Scientia, on avait tellement plus cet esprit chaleureux de fêtes, la convivialité et la bonne humeur, j'aimerais la partager bien plus que des repas à l'ambiance un peu tendue avec la famille qui ne sentent pas toujours très bien. Je déplaçais quelques articles dans la boutique, question commercial et je remettais un peu de l'ordre avant de finaliser ma décoration de fête et d'hiver. J'étais plus contente de savoir Jack au chaud sous la douche que dehors surtout que maintenant la neige plumeuse recouvrait le paysage d'un doux manteau blanc. Je regardais le ciel blanc et c'est dans un bonheur simple et authentique comme celui-ci que je sentis le contact chaud de Jack. Un sourire se dessinait naturellement sur mon visage.

Quel coquin ce Jack ! Je me laissais prendre au jeu et glissais mes mains dans les siennes. J'avais ce sentiment, ce manque qui le hantait. J'aurais bien voulu en parler avec lui mais je n'avais pas trouvé le moment propice pour le faire. Nous étions un peu débordés ces temps-ci surtout que la fréquentation du magasin augmentait un peu tous les jours. Mais ce jour là, avec un tel temps, les trajets se font difficiles et puis c'était mon jour de repos, alors je profitais simplement de ce moment. Je voulais profiter, prendre du temps pour moi et me faire plaisir. Passée cette journée au côté de Jack y contribuait. Je me retournais et le regarder dans les yeux. Je prenais le premier bouton, ouvrait le second et commençait de descendre. C'est alors qu'il me prit les mains, il ne rigolait donc pas en parlant de prison. Je souriais et riais de bonheur même si je savais qu'au fond , ce sentiment de plénitude n'était pas aussi fort en lui. Peut être avait-il choisi d'oublier tout cela pour le moment. Je joignais mes mains comme si elles étaient réellement liés et je le laissais prendre les choses en main amusée.

- Prisonnière de ton coeur ? Intéressant, une autre surprise ?



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Jan - 17:02
Jack c'était changé les esprits, à présent tout se qu'il voulait s'été faire plaisir à sa bien aimée où du moins passer du temps avec elle. Le jeune homme avait décidé de faire fuir ses inquiétudes et son passé. Kim sembla apprécié son étreinte, elle semblait heureuse et apaisée. Lewis rentra dans son jeu de prison qui le fit sourire. Évidement il aurait pu la laisser faire, mais il aimait bien avoir le dessus. A vrai dire, il avait quelques choses en tête. Au fond de lui, il savait que c'est dernier temps il n'avait pas été franchement à la hauteur, Jack savait bien que la jeune femme avait sûrement déjà balayé l'incident qui c'était produit. "J'ai décidément beaucoup de chance de l'avoir !" Il lui prit ces mains, enlaçant ses doigts au siens, pour ensuite resserré son étreinte délicatement.

-Ce regard je le connais, tu avais le même lorsqu'on s'est rencontré ! Un regard profond, pétillant avec une pointe de malice qui te donne ce charme si subtil… Je me souviens parfaitement, tu portais une robe aux couleurs pastelles, tu avais également une grande cape d'un bleu marin éclatant. Tu avais réussie à te perdre en plein milieu du château. Pour moi, tu étais un ange, en ta compagnie tous les soucis semblait s'envoler...

Jack pouvait encore détailler leur rencontre, il s'en souvenait comme si c'était hier. Tout en parlant, il leva une de ses mains, la glissant sur son visage afin de remettre derrière son oreille une mèche rebelle. Jack avait gardé sa voix chaude et mielleuse, souriant, plonger dans les yeux de sa partenaire. Il avait peut-être un peu exagéré la dernière partie, mais il avait eu envie de la flatter. Qu'est-ce qu'il aimait les yeux de couleurs noisettes et la chevelure châtain et soyeuse de Kim. Lewis avait une allure élégante et sa démarche légère. Toujours souriante, finalement même ces défauts il les aimait car cela faisait partie d'elle. Oui Leroy l'aimait telle qu'elle était, ni plus, ni moins.

-Tout ça pour te dire que je sais que j'ai agis tel un adolescent c'est derniers temps, j’avoue n'être pas franchement un as en question de relation amoureuse… Je ne veux pas te perdre pour aucun prétexte ! J'ai fais des erreurs, mais je ne suis pas le genre d'homme à se faire avoir une deuxième fois… Tu as raison l'amour ne fonctionne pas sans confiance ! Pour cela on doit tout se dire et mettre les choses au point… Afin si tu le veux bien.

Certes ce n'était sûrement pas à quoi s'attendait la jeune femme ainsi prise dans son étreinte. Leroy était un idiot finie. Il avait peut-être même gâché se moment de tendresse, de complicité et de tendresse.  Tout cela pour se rassurer, enfin pas seulement, il s'était lancé. Laissant ainsi la possibilité à Lewis d'aborder des points sensibles, Jack venait de crée le bon moment propice. Il savait qu'elle s'inquiétait de son comportement. Une façon de s'ouvrir à elle, le lui démontrer son amour.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 31 Jan - 17:39


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Nous passions un bon moment et Jack semblait retrouver la complicité que nous avions au début. Je laissais glisser ma tête sur le côté laissant ainsi mon cou face à lui. Il y déposait un baiser. Je me languissais de ses paroles et j'étais content de me laisser porter par ses mots qui retraçait notre rencontre, ce que je portais. Je m'en souvenais également, j'étais tellement perdu ce jour ne sachant pas où payer mes impôts. J'avais eu l'audace de parler à un garde, et ce garde avec cette belle armure dorée, c'était lui. Je lui décrivais alors également ses souvenirs qui me tenait à coeur et qui me faisait penser au passé avec nostalgie. Un léger sourire sur mon visage et un baiser sur ses lèvres étaient ma réponse et j'en profitais pour me retourner dans ses bras pour me trouver face à lui, nos regards plongeaient l'un dans l'autre distants de quelques centimètres. Je passais ma main dans ses cheveux et lui tournait un air dubitatif, pensif, finalement, je laissais mes idées se transcrire en mots.

- Tu as été stupide, naïf et sot mais tu as su, je l'espère, reconnaître que les maléfices de ce monde sont bien plus puissants qu'une grande force d'arme. J'espère que cela t'auras appris beaucoup de choses sur toi-même et sur nous et que bien évidemment il n'y aura pas de seconde fois, je suis calme, mais très rancunière, saches le ! Tu n'as pas d'autres secrets au moins ?

Je lui laissais un temps de réflexion et je réfléchissais à la phrase qu'il venait de dire, tout se dire et je me disais qu'il y avait peut être une chose dont je devais lui parler, ce n'était quasiment rien et bien avant que je ne le rencontre mais je devais quand même le mentionner, c'était l'occasion.

- Je n'ai aucun secret à te confier et en amour, je n'ai connu qu'un homme à par toi, le forgeron du village mais ce fut bien avant notre rencontre, il n'y a plus rien, et je ne te mentirais pas étant donné que j'aime pas quand on me ment.



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Fév - 18:52
Jack venait de se lancer, à présent il attendait la réaction de sa bien aimée. Souriant, il l'avait bien joué en commençant par parlé du passé et surtout de leur rencontre, cela semblait rendre plus clémente sa compagne puisque cela lui valu un baiser. Évidemment il se doutait que ce n'était que le calme avant la tempête. Lewis n'alla pas quatre chemin, remettant une couche sur son comportement et cette infidélité qu'il avait subit. A croire qu'il avait fait exprès, en effet lorsqu'on tend un bâton, on ne peut que le prendre pour battre celui qui nous le donne. Elle était sévère, mais au moins à présent il savait ce qu'elle en pensait et au moins cela avait le mérite d'être clair et limpide. "Rancunière… C'était se que je craignais ! Mon vieux tu à intérêt à te rattraper et surtout ne plus la trahir ! Parce que sinon je n'ose même pas imaginer la correction qu'elle m'infligerait..." Le jeune homme dû admettre qu'il fut surprit par les propos de Kim. Jamais il n'aurait cru qu'elle enchaînerait sur ce sujet. Elle avec le forgeron, Leroy avait bien du mal à le croire, que devait-il penser de cette révélation qui n'était absolument plus qu'actualité. Il balaya d'un revers de main se détail, devant sérieux, décidant de suivre l'exemple de l'herboriste. Des choses à cacher ? En y réfléchissant il devait bien admettre qu'il y avait beaucoup de choses dont il ne lui jamais parlé, mais cela n'était rien de secret, ils n'avaient juste pas eu l’occasion d'abordé les sujets. Puisqu'ils étaient dans la confidence et qu'elle était d'accord pour tout ce dire, Jack saisit sa chance. Plongeant son regard de celui de celle qu'il tenait dans ses bras, souriant, mystérieux. C'était à lui de lui relever certaines chose.

-Puisque tu aborde le sujet sentimental, moi aussi j'ai eu une relation avant que je te rencontre avec une fée. Un premier amour qui c'est révélé désastreux !

Restant silencieux, ayant un petit sourire crisper à ses paroles. Finalement il reprit plus sérieux, c'était le moment idéal pour continuer sur les révélations. Se lançant, en expliquant à Kim sa mission, que s'il était officier de la garde impérial, dans leur monde il était colonel spécialiste dans le repérage. Il avait pour mission de protéger les habitant de Scientia contre le portail entre les deux mondes, mais aussi d'enrichir les connaissances concernant ce monde parallèle. Néanmoins il ne confia pas à sa tendre aimée son ambition de devenir un jour instructeur.

-Une dernière chose… Tu as sans doute remarqué que j'étais en peu préoccupé et tourmenté… Humm comment dire… Je… Ma fille me manque !

Honteux de se montré aussi faible et sensible face à elle. D'ailleurs il n'était pas sûr qu'elle comprenne réellement se manque qui le hantait. Mais il devait admettre qu'il n'était pas habitué de ne pas avoir la métamorphe à ses côtés et la savoir seul au milieu de nulle part l'angoissait quelque peu. Certes il avait prit la bonne décision pour assurer la santé de sa fille, mais en contre partie il avait cette amer impression de l'avoir abandonné. En réalité au fond de lui, il avait surtout dû mal à admettre que sa responsabilité de père lui manquait, qui aurait pu croire qu'il s'était autant investie dans se rôle qui dû jour au lendemain il n'assurait plus.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 21 Fév - 12:23


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Je détestais ce moment où nous étions obligé de se regarder droit dans les yeux, regardais et soutenir le regard de l'autre comme deux ennemis se fixeraient fermement. Cependant, il était essentiel que nous repartions sur de solides bases de confiance mutuelle et de sincérité. Il avait quelque chose, ce regard, tant de souffrances et d'amour qu'il éprouvait et au fond de moi, je craquais complètement face à cette mine attristée mais je ne le laissais pas paraître, nous étions en train de parler de choses importantes pour notre couple, il n'était pas vraiment le moment de penser à lui sauter dessus. Même le léger sourire qui me brûlait les lèvres ne se fit pas. Je le regardais alors sincèrement et ne l'interrompais pas, je savais que ce ne devait pas être chose facile pour lui tout comme ce le fut pour moi. Il m'avouait alors une ancienne relation mais nous avions le droit de vivre avant que nous nous rencontrions, je ne vois pas pourquoi je lui en voudrais pour cela mais je lui avais avoué en premier comme si c'était une faute. Finalement, il finit par me dire ce qui le tracassait depuis ces quelques jours, le manque. Je ne pouvais que comprendre ce sentiment, le manque, j'avais tout quitté pour ce monde trépident et je vivais une double vie à présent, le plus difficile était d'admettre que nous avions fait cela sans réfléchir mais peut être pas pour le pire.

Jack devait compter sur moi et je voyais qu'à cet instant précis, il avait besoin de se confier, d'oublier et de comprendre, de se rappeler pourquoi il l'avait fait. Bien qu'elle ne m'appréciait pas aux premiers abords, j'avais aimé commencer cette sensation de famille, apprendre à la connaître malgré nos différences, apprécier ce côté sauvage mais ce sourire d'enfant. Au fond de moi, je ressentais aussi cette peine même si le plus important pour moi était avant tout de rester avec Jack. Je prenais son visage dans mes mains et l'asseyais sur le lit. Je m'asseyais en tailleur dans son dos et l'invitait à s'allonger sur le lit avec moi. Nous étions donc ainsi, sa tête posait sur mon ventre, scrutant des yeux les aspérités du plafond. Je passais ma main dans ses cheveux et je glissais quelques mots en appréciant le moment.

- Je ne pourrais pas dire que je ressens le même manque que toi mais je peux te comprendre, il est difficile de quitter quelqu'un, . . . C'est vrai, tu as tellement fait pour elle, tu étais son soleil, elle était ton bonheur, l'enfant a grandi et elle doit apprendre à prendre son envol, c'est une étape importante dans son développement mais une page bien plus difficile à tourner pour son protecteur. Elle est loin mais je suis sûre qu'à chaque moment, elle pense à toi, peut être à nous. Ce fut une lourde décision à prendre je le conçois mais je sais qu'elle fut juste. Ne broies pas du noir, nous pourrions peut être essayer de la retrouver par magie, sans interférer dans ce qu'elle fait. Si tu veux en parler, je suis là, exprimer ses peines et le meilleur moyen de les combattre.




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Mar - 15:31
Il s'était lancé, il venait d'avouer se qui le tracassait depuis quelques jours. Jack n'avait qu'à attendre la réaction de Kim face à la révélation qu'il venait de faire. Le regard un peu baissé, la constatation que sa fille lui manquait ne semblait pas le moins de monde le soulagé. Du coup se ne fut sans un mot et sans résistance qu'il se lassa faire par sa compagne. A présent qu'il était allongé, les yeux plonger dans le vide, il écoutait les paroles de la jeune femme. Finalement il se laissa aller, soupirant fortement, Jack avait surtout besoin d'arrêter de réfléchir et de regretter sa décision, alors que Kim avait raison.

-Quoi ? Non, c'est hors de question que je l'espionne !

Il venait de réagir fermement aux dernières paroles de Lewis. En aucun cas Leroy voulait mêler la magie à toute cette histoire. De plus cette solution voudrait dire intervenir dans l'intimité de sa fille et le jeune homme ne pouvait absolument pas le concevoir. D'un autre côté ses paroles étaient à l'opposé de ses sentiments. Ne sentant plus la main de sa bien-aimée lui caressait sa chevelure, il en conclu qu'il avait peut-être un peu trop brusque dans sa réaction.

-Je m'excuse de m'être emporté ainsi… C'est juste que je lui ai promis de ne pas intervenir… Pourtant j'ai beaucoup de mal à ignorer mon inquiétude, mais c'est peut-être normal entant que père… Si seulement tout cela aurait était moins brusque, enfin j'ai cru qu'elle garderait un lien dû moins au début en nous donnant des nouvelles…

Leroy sais que à certain moment, il n'avait pas franchement assuré entant que père, mais elle était compréhensive et ne lui en tenait pas rigueur. Expliquant Abby adorait cette période de l'année, la neige pouvant la rendre complètement hystérique. Puis il se tu, laissant son esprit vagabonder, fermant les yeux, détendu de s'être confier sans pour autant qu'on le juge. Intérieurement il se promit d'essayer de ne pas trop y penser, après tout il devait à présent également se préoccuper du bien de leur couple.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 29 Mar - 14:03


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


- Jack, ce n'est pas ce que j'ai voulu te dire, juste savoir où elle est, comme un miroir où tu la verrais agir, mais sans qu'elle le sache, juste pour te rassurer. C'est à toi de choisir, sinon, je ne sais pas, nous pourrions peut être essayer de lui envoyer une lettre, je ne suis pas experte des moyens des communications dans ce monde, tu as une idée d'où elle peut être en ce moment, vous n'aviez pas parlé d'un moyen de communiquer, ... je t'embête avec toutes ces questions, je me doute bien que c'était rapide et que vous n'aviez pas le temps de concevoir tout cela, mais crois moi, ce n'est pas parce que c'est difficile, que ça demande des efforts que c'est impossible, n'est-ce pas ?

Je n'avais aucune idée ce que c'était d'être parent mais je pouvais comprendre les sentiments qui tourmentaient Jack, lui qui était si gai et si plaisant était d'humeur maussade. Je ne pouvais faire que peu de choses pour lui mais je me devais d'être là, proposer des choses et vouloir toujours lui proposer d'aller plus loin, d'essayer de revoir sa fille malgré les difficultés. Je ne me sentais pas l'âme de lui dire de tout arrêter de lui laisser vivre sa vie comme ils l'avaient pourtant plus ou moins conclu mais le lien le plus fort et celui des enfants pour leurs parents. Abigail, bien que différente était encore une enfant, fragile, dans ce monde si différent et qui en exige beaucoup de nous. J'avais également envie de la revoir. J'aimais Jack, sa personne, son corps mais aussi son histoire, ce passé, et Abigail en faisait partie. Et même si les débuts avec elle avaient été difficiles, je ne regrettais pas de l'avoir rencontrer, bien au contraire. C'est pour cela que j'essayais de trouver des solutions, pour lui et pour moi.




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Avr - 9:27
Plonger dans c'est pensé, laissant son esprit voguer tranquillement. Kim avait peut-être raison, peut-être qu'il avait juste besoin d'être rassuré. Pourtant il s'en voulait, certes Scientia était un monde dangereux, mais sa fille savait combattre et en plus il savait que le garn serait la protéger. Et si en réalité c'était la présence de la métamorphe qui lui manquait. Du coup Jack avait cette impression d'avoir oublier quelque chose d'important. Réfléchissant, fronçant un peu les sourcils, partagé entre deux choix. Le premier lui garantissait de regagniez sa sérénité, mais représentaient plusieurs contrainte. Pour garantir le résultat il avait devoir partir à la recherche d'un moyen de communication. L'autre contrainte était que Leroy n'était pas sûr qu'une fois avoir vu sa fille n'allait pas plus le perturbait car ayant un moyen de communication, il y avait un risque d'en abusé et de ne jamais coupé le cordon. Le deuxième choix lui permettrait d'aller de l'avant en décidant de tenir son engagement, une décision qui lui demanderait beaucoup d'effort pour se reprendre. "Que faire ? Si seulement il y avait un moyen de couper la poire en deux !" Restant toujours silencieux, appréciant d'autant plus les douces caresses de Lewis qui le calmait et l'apaisé quelque peu. Savoir qu'elle le soutenait quel que soit son choix lui permettait de garder son calme et d'apaisé ses tourments.

-Tu as sans doute raison… Mais je ne sais pas trop quoi en pensé, disons que je suis quelque partagé à cette idée, tu crois vraiment que cela aurait l'effet escompter ? Je crois que pour le moment j'ai besoin de prendre un peu de recule…

Laissant paraître un maigre sourire, il avait vraiment l'impression de devoir choisir entre deux mondes, comme si le choix qu'il ferait allait bouleversé son univers. Un peu perdu, il se redressa légèrement pour ensuite se positionner juste au-dessus de sa tendre aimé. Faisant l’effort de ne pas m'être trop de poids, prenant ces mains pour enlacé ses doigts au sien. Pour ensuite il l'embrassa délicatement, resserrant légèrement son étreinte. Juste se moment le décontracta, cela lui faisait tant de bien. Après avoir passé quelques secondes ainsi, rompant un peu le contact, il ressentait le besoin de la remercié d'être là pour lui, que son soutient était important pour ne pas d'avantage sombrer dans les ténèbres et que même s'il ne lui montrer pas franchement il lui été reconnaissant d'avoir prit une partie de son fardeau sur ces épaules.

Finalement, ils en été resté là, Jack intérieurement se promis de faire l'effort pour ne pas trop pensé à cette absence. Et avec l'aide de la jeune femme il arrivait à retrouver sa gaieté et sérénité. Peut-être qu'il avait simplement eu besoin d'ouvrir son cœur et de confier librement sans être jugé. Deux jours passèrent et le soldat semblait de plus en plus serin et apaisé, comme si enfin il avait décidé de se relever. Comme si le plus dur dans cette histoire était d'avoir admis sa faiblesse et ce manque. Le lendemain allait lui permettre de passé définitivement le cap et pour cause, Kim ramena de la boite aux lettres une lettre accompagner d'un petit carton et à l’intérieur ce trouvait une balle ronde et rouge. Lorsqu'il prit l'objet dans sa main, cette dernière émit une vibration puis se mis à l'évité et comme par magie un hologramme parfaitement identique à la métamorphe apparu. C'était un message. Ce dernier fit chaud au cœur, il était simple, clair, elle aussi avait sentie le besoin de reprendre contact. Quand à la lettre elle expliquait le fonctionnement de cet objet magique. Glissant un regard malicieux à Kim, finalement là voilà la solution, décidant de lui répondre. L'utilisation de la balle l'holographique était très intuitive. Ravie, content, cette fois sa maladie d'amour paternel était belle et bien guérit.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 16 Avr - 17:31


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Gênée par la situation, j'aidais Jack comme je le pouvais, ce n'était pas évident de trouver une solution raisonnable. Alors qu'il se languissait et passait de longs moments à réfléchir dans le silence, je m'étais un peu renseigner sur les moyens de communiquer dans ce monde. Je voulais sans que Jack le sache prendre contact avec Abigail. Il était difficile qu'il ne le sache pas, j'étais une très mauvaise menteuse. J'avais réussi à négocier avec des connaissances un moyen non pécunier d'envoyer un message à quelqu'un dont on ignore la localisation. Je réussis donc à le faire par l'intermédiaire d'une fée, une amie.

Abigail, c'est Kim, tu as sans doute une vie bien trépidante depuis que nos vies se sont croisées. Je ne t'écris pas pour parler de toi, ni de moi d'ailleurs, mais de la seule personne qui nous lit, Jack. Sa peine se lit sur son visage chaque jour et il passe des heures à réfléchir, et tu envahis ses pensées . . . C'est pour cela que je viens à toi, fais un geste, un petit signe, cela ne changerait rien à ta vie, mais la sienne reprendrait des couleurs.

J'avais envoyé ce message en choisissant avec difficultés les mots que j'allais employer. Il n'était pas évident de s'adresser à une enfant si fragile et si difficile à comprendre, surtout que je ne l'avais rencontrée qu'une unique fois. Je confiais cette lettre à la fée sans même savoir si elle allait arriver mais je savais que j'aurais fait mon possible pour essayer de démêler la situation. Finalement, les jours passaient et je commençais à me dire que mes efforts avaient étaient vains. Ce jour là, un petit carton arriva, c'était une balle holographique qui permerttait de continuer. En voyant les yeux pétillants de Jack, je me disais que j'avais eu raison.

- Jack, je dois t'avouer une chose, c'est moi qui est contacté Abigail. Je suis content que ça te fasse plaisir. Tu crois qu'elle voudrait nous revoir ?



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Avr - 16:59
Lorsqu'il reçus cette balle holographique, il ne pouvait cacher sa joie et son plaisir d'avoir enfin des nouvelles de sa fille. Quelle sensation agréable, cette douce chaleur qui envahissait son cœur et chasser tout ses doutes et pensés noires. Le regard brillant regardant encore une fois le message que la métamorphe venait de lui envoyer. Jack avait un peu de mal à le croire, mais lui fit tellement de bien. C'était une réel délivrance sur ses inquiétudes de père. Tout sourire Leroy regarda Kim, mais en voyant que la jeune femme ne semblait pas partager sa joie, il se douta que quelques choses la tracassait. Ses impressions était juste, mais lorsqu'il entendit la révélation, il se leva, la prenant dans ses bras. Se laissant  emporter par sa fouge et son bonheur, il la souleva, tournant sur lui même, riant à gorge déployer. Pour lui elle venait de lui faire le plus beau des cadeaux, au bout de quelques secondes il se calma, emprisonnant dans ses bras, pour l'embrassé passionnément. Jack sentait son cœur battre à la chamade, posant son front contre le sien, souriant, le regard illuminé. Il se rendait compte qu'elle était formidable et qu'il avait beaucoup de chance de l'avoir. Un sourire malicieux, à présent tout se qu'il désirait été de lui faire plaisir. La gardant prisonnière dans ses bras.

-S'il y a une chose dont je suis sûr c'est qu'un jour elle reviendra à la maison ! En attendant, il me semble que je t'ai quelque peu négliger ces derniers jours, et je compte bien me rattraper… Merci pour tout… Je t'aime !

Finalement tout rentrais dans l'ordre. En effet les jours qui arrivèrent Jack se montra plus attentionné envers sa compagne, il semblait absolument plus dans ses pensées. Préparant ensemble le jour de noël, n'ayant moins le jeune soldat avait une surprise pour elle. Quelques jours avant de noël, alors que Lewis avait des livraisons de potions à faire avant les congé de fin d'année. Jack en profita pour réalisé son plan. S'habillant avant de quitté la maison et sortir emmitouflé de la tête au pied, pour braver le froid et la tempête de neige, marchant à pas lent prenant, pendant deux heures il mit en place sa surprise. Il s'empressa donc de finir son cadeau qu'il offrait à sa compagne, Jack décora le sapin qu'il avait lui-même chercher et abattue après plusieurs heures exténués. Il était content, mais il avait encore à faire. Il devait faire un feu de cheminé, tamisé, l'ambiance, préparer un dîner digne de se nom et tout cela avant qu'elle revienne. Prenant même le temps de ce faire beau, mais d'un coup fatigué de ses efforts, il s'installant dans le canapé sans comprendre il se laissa emporté par Morphée.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 24 Mai - 19:27


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Bravant le froid, je soufflais sur mes doigts pour les réchauffer. J'avais fini mes livraisons et j'étais assez exténuée mais gardais encore un peu d'énergie pour rentrer chez moi, nous n'habituions pas dans le centre même d'Ad Lucem. Les flocons venaient caresser mes joues déjà rouges par le froid. J'aimais l'hiver, malgré tout cela, es lèvres qui gercent, les bouts des doigts congelées, c'était la fête avant tout, l'année qui tournait, les retrouvailles. Cependant, Noël sera plus simple cette année étant donné que je le passe à Scientia. J'avais peut être parler un peu trop vite, quand je rentrais, je voyais de la fumée sortir de la cheminée, il avait l'air de faire bon à l'intérieur de ma petite chaumière et je voyais déjà des lueurs appréciables. Je poussais la porte et commençais à tourner le dos à la pièce principale appelant Jack pour savoir s'il était rentré. Personne ne me répondit. J'accrochais ma veste sur le porte manteau et découvrais une pièce magnifiquement décorée. Je crus en avoir les larmes aux yeux tellement j'étais émue. Noël, c'est unique et très important pour moi, je redoutais de le passer sans festivités et Jack avait pensé à tout. Je le voyais allongé, sans doute exténué par ce travail de fou qu'il avait du accomplir.

En gagnant la pièce, je voyais qu'un sapin était installé. Je crus entendre un bruit dans la pièce à côté, peut être est-ce que c'est le bois qui craque, c'était une vielle maison. Je m'asseyais au côté de Jack et prenais sa tête dans mes mains en passant délicatement ma main dans ses cheveux. Je me réchauffais petit à petit et la présence froide le fit ouvrir les yeux. Je lui souriais.

- C'est magnifique Jack, tu n'étais pas obligé de faire tout cela pour moi, c'est tellement joli et ça me correspond bien, et cette douce odeur, tu as aussi préparé le dîner, tu es un ange !



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mai - 11:51
Jack sentie une sensation glacial, mais pourtant pas si désagréable. Ouvrant doucement les yeux, souriant en voyant Kim. Relevant sa tête pour pouvoir l'embrassé tendrement et langoureusement. Il savait que pour elle cette période de l'année était importante et de plus il devait se faire pardonner son comportement un peu égoïste, alors c'était bien la moindre des choses. Quelle façon agréable de se réveiller. Souriant, le regard brillant, restant quelques instants ainsi la tête sur ces jambes. Puis finalement il se mit en mouvement, après tout il avait prévu toute une soirée pour celle qui faisait battre son cœur.

-Je suis content que cela te plaise, tu dois être fatiguée de ta journée, que dirais-tu que je te fasse couler un bon bain, histoire de te détendre ?

Lewis était loin d'être au bout de ces surprises ce soir. Se montrant gentleman et galant, aux petits soins pour elle. Il devait absolument l'occupé pour qu'il puisse terminer en cuisine les dernières préparations. D'humeur amoureuse, d'humeur tendre et attentionné, voilà dans quel état d'esprit le jeune homme était. Le reste de la soirée fut dans la même ambiance. Jack avait cuisiné les plats favoris de l'herboriste, durant le repas Leroy joua les séducteurs, après tout depuis qu'ils se connaissaient et étaient en couple, ils n'avaient pas encore fait une soirée en tête à tête. Certes cela était peut-être vieux jeu de faire lui faire la cours, mais il voulait vraiment partager un moment romantique et glamour. Se soir pour la première fois, il avait décidé d'ouvrir son cœur, de lui prouver son amour. On peut se douter de comment cela ce termina, Jack l'avais portée jusque dans leur chambre et la nuit qu'ils partagèrent fut sensuelle, charnelle et voluptueuse.

Le lendemain matin, Kim se réveillera seule, elle trouvera un jeu de piste avec des post-it remplie de mot d'amour, jusqu'à un petit déjeuné qu'il lui avait préparer. Quand à lui, il était en plein milieu des territoires des elfes noires, au milieu d'un verger est plus précisément d'arbre ressemblant à des cerisiers perdu en pleine campagne. Assis dans la neige, dans ce paysage sinistre et glauque, il semblait serin, apaisé et bien. Le mois de décembre et plus particulièrement la période de Noël, étaient pour lui des moments difficile et surtout pour son cœur. C'est à cette période qu'il était devenu orphelin, lui qui avait vécu bien souvent cette période dans la solitude et la souffrance, ce n'était pas quelques chose qu'il pouvait oublier, non cela l'avait marqué au fer rouge. Du coup il avait beaucoup de mal à comprendre la joie que pouvait ressentir le reste du monde. Malgré la compagnie qu'il avait que ce soit avec sa fille où à présent avait sa compagne, Leroy ressentait toujours au fond de lui cette mélancolie, le submerger et se besoin de disparaître et d'être coupé du monde pour retrouver ses origines.

-Bonjour mère, tu vois comme promis je suis venu… Regarde je t'ai apporté des Cyclamen, je me souviens que c'était tes fleurs favorites !

Restant un long moment à parler, à ce confier. Cela lui faisait tellement du bien. Une habitude qu'il avait garder depuis plus de 15ans. Écoutant le vent comme si ce dernier répondait à certaine de ses questions. Apaisé, soulager, se fut souriant, il partie et rentra chez lui, après tout c'était bientôt l'heure du déjeuner et Kim allait sûrement commencé à s’inquiéter de son absence. Mais il ne rentrait évidement pas les mains vides, Leroy avait un bouquet de Cyclamen d'une couleur éblouissante avec lui. Agissant comme si de rien, étant donné qu'il avait pu soulager son cœur, puisqu'il avait pu avoir son équilibre.

-Kim, je suis rentré.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 13 Juin - 18:15


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Leroy était un amour et je nageais en plein bonheur mais malheureusement, cela était un peu brisé par le fait que ce bonheur n'était pas réciproque. Cela me touchait l'affection, la patience qu'il avait avec moi alors qu'au fond, sous ce sourire et ces moments complices, Jack n'allait pas bien, je ne savais pas quoi faire, j'avais envie de lui changer les idées, je ne savais pas comment faire pour qu'il se confie à moi. Il rentrait et malgré son sourire, je voyais, et savais que s'il s'absentait, ce n'était pas un hasard. Je transformais mon sourire pour me mordre les lèvres, j'étais gêné mais terriblement fier de lui, de son courage. Je me dirigeais vers lui et le serrais dans mes bras avec la tendresse d'une mère à son enfant et la passion d'une femme à son compagnon. Puis, je le reculais doucement et prenais sa tête entre mes mains, je l'asseyais sur la chaise justement tiré. Je prenais ma tasse, j'étais pas encore très réveillée mais attentive à ces faits et gestes.

- Jack, si tu as besoin de te confier, je suis là, je pense que nous avons besoin d'un moment, peut être, tous les deux, loin d'ici, ou sur les routes, qu'en dirais-tu ?  

Je continuais et faisais comme si de rien n'était. Je prenais alors le temps de regarder ces fleurs qu'il avait ramené. Je me disais que je ne connaissais pas tant que cela l'homme à qui j'avais confié mon coeur. Je m'en voulais presque d'avoir été aussi aveugle sur les peines et sur son passé. Je n'avais jamais osé l'aborder par peur de le blesser ou de lui rappeler de mauvais souvenir. Je pensais que nous devions pourtant en parler. On aime cette personne qui nous fait tourner la tête mais on doit comprendre d'où il vient, tout cela. La présentation avait été rapide et assez étrange avec un peu de recul. J'avais une idée qui me traversait l'esprit.

- Nous pourrions peut être revoir ta famille, et si on les invitait pour la nouvelle année ? Accepteraient-ils ?  



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Juin - 23:19
Le jeune homme leva un cil et baissa très légèrement la tête. Il comprit aux paroles et attentions de sa tendre compagne que malgré tous ses efforts, elle était inquiète. "Je n’aime pas cette sensation qu’on peut lire en moi comme dans un livre." Au fond de lui, cela lui donnait l’amère impression d’être faible et incompétent. D’un autre côté n’était-ce pas lui qui avait proposé de tout ce confier sans préjuger ? Et voilà que s’était lui qui faisait des cachotteries. Combien de temps l’attendra-t-elle ? Combien de fois encore elle devra faire l’effort d’aller vers lui ? Et si il avait tout simplement peur de la perdre ? Peur qu'en sachant son passé, elle le rejette. Jack venait de prendre une décision qui allait changer sûrement sa vision de vie et surtout son comportement. Oui Leroy ne voulait plus faire souffrir son entourage, il ne voulait plus être renfermé et solitaire. "Oui je dois de prendre le risque, après tout si elle m'aime vraiment, toute cette histoire n'a aucune importance à ces yeux..." Afin il allait suivre et appliquer un conseil, celui qu’un jour Cheryl lui avait donné.

-J’ai bien peur que tu dois renoncer à cette idée… Les Leroy sont une famille décomposé et recomposé comme tu as pu le voir… Et lorsque arrive le mois de décembre chacun en profite pour retourner en quelques sortes chez eux, dans leur famille d'origine… Enfin ce n'était pas vraiment ça, mais je ne trouve pas d'autre moyen pour te faire comprendre la situation… C'est compliqué !

Sa famille à Paris était un ensemble de personne qui étaient un moment où un autre dans la difficulté, rejeter par là plupart par leur propre famille. Certes ce n'était pas une vraie famille comme ont peut le croire et l'entendre, mais tant qu'il s'agit de personnes avec lesquelles ont vie et qu'on partage tout, cela en revenait finalement au même. Lui avait débarqué dans cette famille alors qu'il n'avait que six ans. Malgré les années s'étaient toujours un peu compliqué de casé qui était qui. Dans cette famille composé de plusieurs mariages et veuvages avec enfant entre différentes familles et d'adoption, trouvé sa place fut compliqué. Mais cela expliquer aussi ce besoin de chacun à retrouver leur proche et leur autre côté de la famille pour les fêtes.

-Tu ressemble énormément à Abigail, tout comme elle tu adore cette période de l'année et je sais à quel point toutes ces fêtes sont importantes à vos yeux… Je vous admire et vous envie beaucoup pour cette raison… En aucun cas je ne veux vous gâchez votre plaisir et faire disparaître cette magie dans votre regard…

Sans le vouloir sa voix le trahissait, gardant on fond de lui cette blessure, il voulait vraiment allait de l'avant. Même si pourtant Leroy savait parfaitement que jamais il n'avait pu offrir une vraie fête de Noël où de fin d'année à sa fille, malgré tout ses efforts, certains démons semblaient plus fort. Jack n'avait cependant pas baissé les bras et garder espoir de changer.Le jeune homme savait déjà quel effort Kim avait fait pour lui en acceptant de passé ce premier Noël ensemble ici à Scientia.

-Décembre, le mois que je déteste le plus et chaque année j’appréhende cette période... Savais-tu que je suis devenu orphelin à Noël ? Du moins avant d'avoir été recueillis par le frère de mon père… Mais avec mon explication de toute à l'heure tu comprendras que pour moi, les seuls sentiments qui m'animent au fond sont synonyme d'abandon et de souffrances…

En effet dès son arrivé, chaque année c'était la même chose, sa nouvelle famille le mettait soit en maison de correction, soit dans une sorte d'orphelinat. Où évidement il s’échappait. Puis en grandissant il maîtrisait son bracelet et du coup préférait disparaître dans un autre endroit coupé du monde. Pendant plus où moins quinze ans Jack vécu cette situation inconfortable d'être la personne indésirable, rejeter, avec au fond cette sensation de ne pas être digne de vivre de tel moment. Alors évidemment tourner la page était bien difficile surtout que le jeune soldat ne connaissait que ça. Voilà à présent elle avait une explication à son absence de ce matin. Baissant la tête légèrement, perplexe à la réaction qu'allait avoir sa bien aimée. Ne voulant pas qu'un blanc s'installe entre eux, il reprit plus serin.

-Je suis prêt à déplacer des montagnes pour toi ! Et si tel et ton désire de passé la nouvelle année en festivité, alors pourquoi ne pas la passé chez ta famille… Je suis sur qu'ils seraient content de te revoir, tant que ta mère ne mets pas de safran dans sa cuisine, je ne vois aucune objection… Et puis tu ne crois pas que ce serait le bon moment pour leur parler de notre relation ?

Fini, ce n'était pas toujours à elle de faire des efforts, oui si cela lui faisait plaisir, il était prêt à se mouillé et même se ridiculiser. Plaisantant en pensant de la dernière fois, Leroy n'avait pas fait bonne impression et faisant une réaction allergique en plein milieu du repas. Pourtant il était très sérieux et sa proposition n'était pas à prendre à la légère. Tout se qu'il voulait était qu'elle soit une femme heureuse, comblée et nageant dans le bonheur.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 12 Juil - 21:28


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Me regardant dans les yeux, Jack sentait qu'il pouvait se confier à moi. Je n'attendais que des explications de sa part et c'est ce qu'il finit par faire. Un peu gênée en écoutant ce qu'il me disait, je pensais que nous avions encore bien des choses à apprendre l'un de l'autre . . . Je ne savais pas trop quoi répondre et c'est alors qu'il prit la suite de ce silence en me proposant, faute d'aller dans sa famille, de regagner la mienne. Je mordillais ma lèvre, je ne pensais pas que c'était une bonne idée, étant donné les souvenirs qui me revenaient en mémoire. Pourtant, je ne pouvais pas les éviter éternellement et depuis le temps que nous sommes ensemble Jack et moi, je crois qu'il fallait faire des présentations. Cependant, je ne voulais pas leur imposer la cuisine et tout cela, Jack était un bon cuisinier et même s'il n'avait rien fait, on ne contrôle pas une allergie, il fallait un peu qu'il se rattrape. Je levais les yeux au ciel et finalement un léger sourire vient sur mes lèvres, j'avais plusieurs idées, mais oui, se serait fantastiques, ... on pourrait aussi faire ... Oh !!!! Trop Bien.

- Jack, je suis désolé de t'avoir remis en mémoire ses moments, . . . Pour ta proposition, pourquoi pas, mais que penserais-tu si nous faisions la cuisine tous les deux ? Ma mère a toujours cru que j'étais une quiche en cuisine ? Oh, et je pourrais faire la déco ... mais tu sais, ça sera radicalement différent de notre petite flambée dans notre chaumière, là bas, ça sera différent, oh j'aimerais tellement que mes parents puissent venir dans cette maisonnée mais les règles sont bien strictes sur les passages d'un monde à l'autre. Remarque dans 30m² ça nous permettra de nous retrouver ! Mais es-tu bien sûr de le vouloir ? Paris n'est pas vraiment Ad Lucem si tu vois ce que je veux dire !  

Je bouillonais de l'intérieur, les festivités arrivaient à grand pas et j'appréhendais réellement alors que l'on venait tout juste de le dire ce repas. Et si parents apprennent qu'il est un soldat ? Kim, sors tout ça de ta tête. Il y avait tant de trucs à prévoir, je voulais que ça soit le repas parfait, que tout se passe bien, je voulais leur faire bonne impression. Kim, tranquille. Dans mon cerveau débordant d'idées, je pensais qu'alors nous faisions que déplacer le problème de Jack à plus tard. Je m'en voulais de ne penser encore qu'à moi mais j'étais en quelque sorte bloquée dans ce dilemme, Jack devait il oublié, passer du temps ailleurs rien qu'avec moi ou est-ce que je devais encore insister pour qu'il fasse un geste vers toutes ses personnes avec lesquelles il a grandit. Je voulais savoir ce que lui désirer au fond et je le sentais très partager.

- Ou nous pourrions aussi simplement passer les fêtes tous les deux, ...   

Je faisais des yeux doux et attendais qu'il choisisse.



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"



Dernière édition par Kim Lewis le Dim 31 Juil - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Juil - 20:01
Leroy ne fut pas vraiment surpris de la réaction de Kim à ses révélations. Mais le faite qu'elle soit si compréhensive le rassurait et surtout le consolider dans son idée de vouloir enfin s'ouvrir aux autres. Néanmoins le jeune homme compris que sa proposition semblait embêté sa compagne "C'est étrange, généralement Kim a plutôt une relation fusionnelle avec sa famille… J'espère qu'ils ne se sont pas brouillé..." Jack aussi avait cette envie de faire découvrir ce monde et surtout de recevoir chez eux, dans leur petite chaumière. Mais avoir une autorisation serait trop compliqué, ce qui ne l'empêcherait pas d'essayer. Après tout il existait peut-être des exceptions suivant certaines conditions pour que des personnes normales puissent venir à Scientia. Grimaçant un peu en se rendant compte qu'à Paris cet événement ce passerait soit dans l'appartement de Lewis soit dans sa grande baraque et franchement l'un comme l'autre ne serait pas si accueillant. Finalement à force de réflexion la jeune femme semblait ravie de son idée, il le voyait bien dans ces yeux. Mais il comprit à ces dernières paroles qu'elle ne voulait rien lui imposer et que c'était à lui de choisir. Il était vraiment partagé, même s'il se rendait compte que réunir sa famille dans un si court délai allait se résolvez par un échec total et le jeune homme n'avait pas besoin d'une autre déception.

-Quel que soit notre choix, tout ce que j'aimerais c'est d'enfin connaître un vrai noël dans les règles de l'art… En partageant ce moment dans la tradition, avec la dinde, les cadeaux, la tradition, les chants tout ce qui fait que ce jour soit si magique…

Ce qu'il ne voulait en aucun cas c'était qu'ils invitent leur amis de ce monde, pour la simple raison, qu'il trouvait que c'était encore trop tôt pour leur annoncé qu'ils étaient en ménage. Leur couple était encore fragile, il avait besoin de s'épanouir, de grandir et surtout d'évoluer à son rythme. Non Jack n'avait aucune envie de précipité les choses. Du coup en réalité ils n’avaient plus que deux solutions soit le faire avec sa futur belle famille, soit seul en amoureux en comité restreint.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 20 Aoû - 19:05


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Les yeux pétillants, je regardais Jack et la simple idée d'une fête de Noël grandiose me rendait souriante et joyeuse. Bien qu'un dîner en tête à tête me rendait contente surtout ce que nous traversions en ce moment, un vrai repas de Noël n'est pas comme la Saint Valentin, c'était quelque chose de spécial et surtout une fête familiale. Finalement, je décidais de repartir cette idée qu'il fallait réunir nos familles à Paris. Ce serait difficile, il y aurait beaucoup de coup de gueules mais n'est pas la magie de Noël d'apaiser les conflits. Nous irions à la campagne, nous serons bien mieux qu'à Paris. En rase campagne où la vit n'est pas si différente d'ici. Nous lourons un vieux corps de ferme et puis nous organiserons les choses à notre manière et un peu comme notre couple, des choses douces mais aussi somptueuses.

- Cher Jack, je relève le défi de réunir la famille, de redonner à Noël ses éclats et de se sentir bien. Ce sont des sacrifices, des compromis et beaucoup de travail. Noël arrive si vite, mais nous serons prêt. J'irais voir ton commandant moi, je lui dirais à quel point j'ai besoin de toi et il te laissera des congès. Oui ne me regarde pas avec ce sourire, je sais qu'on dit pas commandant dans ce monde mais je sais que tu as compris et puis embrasses moi, le tout c'est dit croire.  

Un délicieux sourire se dessinaient sur nos visages. Et si enfin on regardait la vie du bon côté, on oubliait un peu nos différends le monde y survivrait non. Il était temps de penser à nous en espérant que Jack ne fasse pas cela que par amour pour moi. Ce sera notre moment de fierté, qu'importe s'ils se chamaillent, nous aurons fait un grand pas pour eux. Et puis au fond, c'était important pour moi, que l'on se retrouve plus que des soirs en coup de vent, plus qu'un simple baiser volé avant de partir au travail. Je serais là autant qu'il le faut pour lui et je veux qu'il soit l'Homme que j'ai choisi avec un grand H. L'homme de ma vie si j'osais m'avancer.


- Merci Soldat, quel est votre stratégie ?  



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 18:44
Leroy voulait vraiment pouvoir enfin avoir une fête de Noël dans les règle de l'art. Au fond cela lui tenait à cœur. Sa compagne su le comprendre et en entendant ces paroles il eut un grand et large sourire. Elle semblait toute aussi motivée que lui à vouloir réunir leur famille. Enfin pour Kim sera presque à jeu de côté de lui. Réfléchissant, s'il voulait réussir ce défie, il allait devoir convaincre les membres de sa famille pour que ces derniers arrive à faire basculer les habitudes et les coutumes de chacun. Une tâche bien compliqué, mais pas impossible, grimaçant un peu, sachant pertinemment d'avance qu'il devait convaincre le plus grand nombre afin que les autres suivent le mouvement. Jack face aux membres de sa famille, devrait avoir déjà tout les éléments s'il voulait avoir qu'une maigre chance que ces derniers acceptent une telle proposition.

-Ma stratégie se résume à trouver un endroit pour qu'ensuite je puisse organiser les invitations.

Cet ainsi que sans trop perdre de temps le couple s'organisa pour trouver un endroit qui leur correspondaient et surtout répondaient à leur attente. Finalement après quelques jours ce fut Kim qui trouva un petit de corps de ferme fort sympathique. Leroy à présent s'occupa de réalisé les cartes d'invitations qu'il allait remettre en main propre, ensuite il n'y aura plus qu'à attendre et à préparer cette fête de noël qui s'annonçait grandiose. Remontant les manches pour redonner un petit coup de jeune à l'endroit qu'ils allaient loué, préparant les décorations. Le temps passa et le jour fatidique été enfin arrivé. Le visage quelque peu renfermé, le jeune homme n'avait pas spécialement bien dormit. A vrai dire il était un peu stressé et redouter un peu les événements. "Était-ce une si bonne idée de tous les réunir ? Pourvu que tout ce passe bien et que tout le monde fasse un peu d'effort..." Voulant ne pas trop y penser et se préoccupé pour rien, il se glissa contre Lewis encore endormie, se lovant derrière son dos, se collant à elle, jusqu'à l'emprisonner dans une douce étreinte.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 18 Sep - 17:17


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Nous étions des professionnels de l'organisation, c'est le moins que l'on puisse dire. Avec beaucoup d'énergie et d'organisation, nous l'avons finalement mis en place, ce repas de Noël, nos familles réunit. Mon coeur battait et même si je sais qu'il y aurait forcément des accrochages, je voulais que tout se passe le mieux possible. Les nuits étaient courtes et je dormais d'un sommeil de loir, tombée par la fatigue. C'est alors que la sensation d'une douce étreinte autour de moi fut la première sensation de la journée. Je passais ma main en faisant des allers-retours sur le bras de Jack. Finalement, je voulais que cette fête nous réunisse mais jusque là, nous étions presque au contraire. En effet, nous étions exténués les soirs et nous parlions dans les semaines précédentes que de cet événement au lieu de parler de notre couple.

Je voulais me montrer irréprochable, je voulais être la femme parfaite, la femme qu'il fallait à Jack. Je voulais que tout le monde voit cette évidence, Jack et moi, comme je le ressentais au plus profond de moi. Je l'aimais et rien n'y personne pourra me faire changer d'avis. Je me retournais doucement dans ses bras. Mes mains étaient un peu froides et je les glissais sur son torse en remontant sur sa bouche sur laquelle je mis mon index comme pour le faire taire. Je l'embrassais et me levais en laissant glisser les couvertures sur mon corps. Il faisait froid et je regardais l'heure. Nous avions quelques heures devant nous, il ne fallait malgré tout pas perdre de temps. Nous écoutions un bruit alors dans la salle. J'enfilais une sorte de grand poncho et me rendais dans la salle. C'était mes parents. Je soupirais et leur demandais de patienter ici le temps que je me prépare. Jack me rejoignais n'étant qu'en simple caleçon, il n'était pas frileux. La gêne colora mes joues mais je finis par sourire.

- On revient  

Je me retournais vers Jack.

- Belle entrée en matière ! Aller, au boulot, nos premiers invités sont là !  



Hors RP : On est d'accord que Jack a déjà rencontré les parents de Kim et inversement ?


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Oct - 9:26
Depuis leur idée de cette fête de noël Jack et Kim n'avaient pas franchement profiter des journées pour renforcer de leur relation de couple. Peut-être que cela expliquer pourquoi à cet instant précis au enfin le jour J venait de pointer son bout du nez que le jeune homme se montrait tendre et câlin. Il l'aimait et à aucun moment il voulait qu'elle en doute, oui aujourd'hui il prouverait à tout de le monde que c'était elle son âme sœurs, démontrer que leur amour était sincère et très sérieux. Un baptême de feu en faisant de vrai présentation entre leur famille respective. Mais aussi étrange que cela puisse paraître Leroy semblait serein à la réaction qu'allait avoir ceux qu'il pouvait considérer à présent comme ces beaux parents ! Par rapport à sa famille et peut-être à la révélation qu'il était militaire. Tout ce qui compter pour lui était le bonheur et la joie qu'il lisait sur le visage de Lewis. Une sensation bien plus agréable qu'un rayon de soleil brisant les ténèbres. Jack sentait cette douce et agréable chaleur lui envahir le cœur et le rendre si comblé et si heureux.

Un bruit se fit entendre dans la salle en bas, ne voulant pas laissé Kim seul et puis il était curieux de savoir l'origine du bruit. Ce fut donc tout naturellement qu'il descendit rejoindre sa tendre aimée n'étant habillé qu'en boxeur. Un peu surprit de voir les parents de Lewis déjà arrivé. Ils n'étaient pourtant pas ceux qui habitait loin. Passant une de ses mains dans sa chevelure, ne comprenant pas vraiment la gêne de Kim après tout ce n'était pas comme si ces parents ne l'avaient jamais vu ainsi. Souriant et grimaçant en remontant en repensant à la première fois où les avaient rencontré. Ne perdant pas de temps pour ce préparer, pour aujourd'hui il porterait une chemise à manche court uniforme de couleur belge avec un jeans d'un bleu foncé. La jeune femme libéra la salle de bain et il en profita pour investir les lieux, Jack devait calibrer ses prothèses et il savait que ce moment mettait mal à l'aise sa compagne. Sortant un petit carton de l’armoire pour ensuite s’asseoir sur un petit tabouret. Commençant comme à son habitude par sa jambe, la déconnectant, l'enlevant pour y passer un coup de chiffon, de produit, avant de la remettre. Malgré l'habitude, Jack grimaçait et devenait quelque pale lorsqu'il reconnecter ces membres mécaniques. Leroy détestait sentir cette sensation de se prendre une décharge  dans tout le corps, c'était douloureux et il lui fallait quelques secondes pour arrivé à reprends son souffle, ensuite il n'y avait plus qu'à faire tourner quelques vis et boulon et le tour été joué.  Contractant sa mâchoire en sachant qu'il allait devoir renouvelé l'opération pour son bras.  

Alors qu'il passait le produit sur la prothèse de son bras, Kim déboula non sans un léger malaise dans la salle de bain, gênée de lui demandé s'il pouvait lui donné la boite à bijoux qui été placé en hauteur.  Soupirant, laissant son automail pour aller dans l'autre pièce et lui donner la boite, après il n'avait aucunement besoin de deux bras pour ça. Après tout c'était soit ça, soit il reconnecter sa main mécanique de manière brutale et il aurait déguster tout le reste de la journée. Lui faisant face voyant qu'elle détournait le regard, il s'approcha d'elle, lui prenant le menton avant de l'embrassé passionnément.

-Tu es magnifique… Je me demande se qui m'empêche de ne pas t'enlever et te garder rien que pour moi… Plus sérieusement, que dirais-tu si après cette fête nous prenions un peu de temps pour nous ?!

Serrant un peu son étreinte, il sentait un sourde désir l'envahir, Leroy avait cette envie de la faire chavirer, mais ce n'était absolument pas le moment et ce fut à contre cœur qu'il se contrôla et ravala son désir et son envie de lui appartenir corps et âme. Incorrigible, fidèle à lui-même. Finalement après quelques minutes ils étaient enfin près. Descendant ensemble à la salle, accueillant les parents de Kim. Jack vu et comprit que le père de Lewis était toujours aussi retissant à lui serrer la main, le jeune homme allait devoir faire ses preuves. D'autres personnes arrivaient, souriant en reconnaissant la voiture de son beau frère et sa demi-sœur. Accueillant chaleureusement Rico De Lavegas et Aurore. Les voir lui faisait vraiment plaisir, les aidants à accéder jusqu'à la salle, puisqu'il y avait que des gravillons Aurore ne pouvait pas se déplacé. Aurore avait une maladie des os, elle avait été à l'hôpital pour une opération qui apparemment s'était parfaitement déroulé, d'après les médecins avec du soutient et du temps elle parviendrait à remarcher ! Prenant le fauteuil roulant de sa sœur pendant qu'elle était portée par son mari, l'installant pour ensuite faire les présentations. Évidemment les parents de Kim semblait un peu dépassé et mal à l'aise, mais Kim et Aurore semblait ravie de se revoir. Le reste de sa famille ne tarda pas à arrivé. Sa belle-mère avec ces enfants, ainsi tout ses frères et sœurs étaient présent. Jamais il aurait cru que tout le monde viendrait ! Présentant toute sa famille, entre les enfants de sa belle-mère avant le remariage avec son père et les enfants qu'ils avaient eux ensemble Jack avait une grande famille recomposée ! Enfin tout le monde il manquait encore deux personnes Victor son père et sa fille Abigail qui elle était quelque pars à Scientia. Le temps passa et malgré la bonne humeur, Leroy commencé à s'impatienter. "Non, mais je rêve, comment ose-t-il ? Décidément il ne changera jamais ! Je suis sur qu'à présent il ne viendra plus !" Un peu déçus et frustré, mais d'un autre côté et en réalité cela ne le surprenait pas autre mesure. Même si Aurore essayait de le rassurer en lui trouvant une bonne raison à ce retard.  

Alors qu'ils allaient commencé les festivités en famille, alors que Jack s'occupait des dernières préparations en cuisine. Un silence apparu dans la salle, se dirigeant avec les mains chargé de petit plateau remplit d'amuse bouche. Le regard brillant, il croyait qu'il allait défaillir, il n'en croyait pas ses yeux, se sentant fébrile. Posant les plateaux Victor était là et à ces côtés une petite fille lui lâcha la main pour courir en riant vers Leroy. Abigail était là, la prenant dans ses bras, tournant sur lui-même, qu'est-ce qu'elle avait changé, elle avait grandit, ne pouvant plus s'empêcher de sourire, il était le plus heureux des hommes. Lançant un regard pétillant à son herboriste, mais lorsqu'il lu autant de surprise que lui. Leroy ignorait comment il avait fait mais son père avait réussit à contacter sa fille pour qu'elle soit aussi présente à cette fête.



Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2382
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 9 Oct - 17:23


Moment priviliégié
Feat
Leroy Jack


Presque prête, je voulais attraper mes bijoux que bien évidemment Jack avait mis bien en hauteur. Je venais le voir avec une sourire qui s'amenuisait voyant sa prothèse. Bien qu'habituée à le voir avec, le voir sans était autre chose, même si souvent je blaguais sur cela la réalité était pourtant bien moins heureuse, Jack devait souffrir. Finalement, il avait le mot pour faire revenir le sourire sur mon visage. Je me rappelle de cette surprise lorsque mes parents avaient su, il n'est pas non plus tétraplégique, il vient bien avec et puis tout cela me passe au dessus à présent, c'était ma moitié sans mauvais jeu de mot. Je portais une robe tube dos nu d'une couleur mauve. J'avais forcé sur le maquillage pour faire disparaître les vilaines cernes et je descendais dans la salle au côté de Jack. J'accueillais les invités, je discutais avec certains, demandait des nouvelles aux autres. Tout semblait se passait idéalement. Cela me faisait vraiment chaud au coeur de nous voir tous réunis. C'était si important pour moi, de voir nos deux familles. Le mieux dans tout cela c'est qu'en discutant, elles commençaient à se mélanger et j'étais contente d'en avoir été ne serait qu'un petit acteur de ces rencontres.

Je me rappelais pas avoir invité tant de monde et finalement, bien qu'au désespoir d'un important retard, tout le monde était là, encore quelque chose d'exceptionnel qui était les prémices d'une soirée forte en émotion et aussi délicieuse que la première fois que mon regard s'est plongé dans celui de Jack. J'étais content de le voir heureux et surtout de voir qu'Abigail était présent, c'était important pour lui. Je décidais alors d'aller vers le compteur électrique et d'allumer toutes les illuminations. C'était un magnifique spectacle et la salle s'illuminait d’étincelantes lumières comme celles qui emplissaient mes yeux. J'invitais par la même occasion aux gens de passer à table. Certains s'étant déjà installés notamment les personnes les plus âgées. J'étais surpris que même sans plan de table, les gens arrivaient à se placer facilement, et en se mélangeant, je n'en revenais pas !

Je me levais et priais Jack de faire de mêmes alors que le reste des invités étaient assis. Je pris sa main, la serrait avec une force proportionnelle à mon stress et regardais chaque visage autour de la table.  

- Je tremble regarder moi ça !   

Je riais et les invités firent de même, puis reprenant mes esprits et dominant mon stress, je poursuivais ce que je voulais dire, m'étant répété tant de fois ce discours que j'allais prononcé.

- Jack et moi, nous sommes ... nous sommes content de vous avoir tous ici pour fêter la magnifique fête qu'est Noël. La magie n'existe pas, . . .     Je partageais un regard avec Jack, souriant. mais il suffit d'y croire pour qu'elle devienne réalité. Pour ce Noël, je n'avais qu'un seul voeu, celui de réunir ma famille. Cette grande famille que j'espère vous apprendez à connaître comme j'ai appris à connaître cet homme à mes côtés. Il s'appelle Jack, Leroy, qu'importe, j'ai partagé de nombreux moments avec lui et je suis heureuse de partager celui-ci avec lui mais aussi avec vous tous, nous sommes amoureux, en couple, qu'importe quel terme vous utilisez pour dire cela mais ce n'est pas notre amour que nous célébrons, c'est la joie de passer un moment avec toutes les personnes que l'on aime mais aussi faire connaissance, discuter. Je me rappelle qu'au début, nous avions tellement de différences, il suffit de nous voir une journée pour s'en apercevoir, nous avons appris à se connaître et regardais le résultat. Je vous souhaite de joyeuses fêtes et surtout un bon repas ! Jack, un mot ?   



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 314
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Nov - 15:06
-En effet pour nous passé cette fête avec nos familles étaient important. Nous vous remercions d'être présent… Que ce noël tisse des liens et soit plein de joie et de bonheur. Alors que la fête commence !

Leroy n'avait pas grand-chose à dire Kim avait dit le principale. Il était fier d'elle car il savait qu'elle n'était à l'aise avec les discours. Lui laissant tout le mérité, il avait été touché par ces paroles simples et pourtant vraie. Se sentant flatté, le jeune homme n'avait dit que le principal et alors que tout le monde voulu porter un toast à leur discourt. Jack lui ne pu s'empêcher d'embrassé Lewis tendrement, d'un long baiser. Entendant leur invités siffler et applaudir, devenant écarlate et tout rouge, lorsqu'il rompit le contact et pourtant qu'est-ce que le goût des lèvres de Kim étaient délicieuses. Finalement ils passèrent à table et l'un comme l'autre discuter à droite et gauche, alors que Leroy discutait et faisait connaissance avec certaines personnes faisant partie de la famille de Kim. Il remarqua que sa fille semblait pensive et surtout regardait en direction de sa bien-aimé. Qui elle parlait avec ces parents. Du coup il alla s’installer près d'elle.

-Abigail, pourquoi donc n'irais-tu pas vers elle ? Tu sais Kim serait contente est ravie que tu fasse le premier pas.

La métamorphe répondu non de la tête, prenant son père dans ces bras, ils discutèrent un peu de tout et de rien. Abigail avait comprit ses erreurs et s'en voulait d'avoir été aussi méchante, du moins Jack croyait que sa fille avait quelques scrupules. Certes elle était contente pour eux, mais il voyait bien que malgré lui. Abigail n'aimait pas spécialement Kim, en tout cas elle semblait encore du mal à l'accepter ou de la considérer comme peut-être un jour sa mère et cela embruma sa bonne humeur.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Un moment privilégié.
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-