AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour voir une fée il faut y croire ! (Patrick)
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Jan - 14:32
Le jeune soldat était assis paisiblement contre un arbre. Aujourd'hui il ne faisait pas franchement beau, il y avait du vent et il faisait froid, pourtant le soleil se battait pour percer le ciel remplit de nuage gris. Leroy avait envoyé une missive à Patrick pour qu'il le retrouve à la bifurcation du vieil arbre en direction de Skeylir. En effet ils avaient une mission à accomplir, que le temps avait repoussé à cause de quelques imprévu. Il s'agissait de l'ordre de mission qu'il avait reçu de la comtesse lors de certaines festivités à Ad'Lucem. Entre temps il y avait cette manifestation de paix à Jeyd. Plonger dans ces pensée, Jack n'avait pas remarqué que Morphée l'avait emporté. Paisiblement endormie, une brindille à la bouche, pendant que son cheval lui broutait à proximité. Comme à son habitude lorsqu'il allait en mission pour la royauté, il portait des grandes chaussures renforcés qui ressemblait à des rangeurs, un pantalon serré, mais pas moulant, avec énormément de poche qu'il avait remplis de divers objets dont ils auraient besoin. Il avait ensuite une ceinture brune avec des lanières et dans ces lanières il y avait quantité de couteau et poignard. Sur son torse il portait une sorte de tee-shirt très moulant et très renforcé, au premier abords on croirait que c'était un gilet pare-balle. Ses bras n'étaient pas recouvert, il portait simplement des gants qui laissait apparaître ses doigts. Sa tenue de combats pouvait paraître étrange, époustouflante et surtout d'un autre temps.

Finalement ne sentant plus ses membres du au froid, il émergea tranquillement, avant d'éternuer. Tournant la tête, soulager de voir que son cheval était toujours là. Mais il fut un peu surpris de voir son amie, qui venait d'arriver, enfin c'était ce qu'il croyait. Le mage lui expliqua que cela déjà un bon moment qu'il était arrivé, mais qu'il n'avait pas voulu le réveillé, du coup il en avait profité pour régler quelques affaire dans la ville à proximité avant de se mettre en route et partir ensemble à l'aventure. Baillant, s'étirant, avant de se lever un peu gêné. Ensuite Leroy prit le temps de saluer comme il se doit son ami de longue date.

-Cela me faut toujours autan plaisir de te voir mon ami ! Tu as bien voyagé ? Dis-moi que raconte-tu de nouveau ?


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Jan - 19:34



Pour voir une fée il faut y croire

Jack et moi avions eu beaucoup à faire ses derniers temps. Que se soit lors de la fête de Jeyd qui instaura la paix à Podendril, ou chacun de notre côté. Cela faisait un mois que je ne l'avais pas revu ni eu de ses nouvelles lorsque je reçu sa missive. Comme mes projets étaient de plus en plus compliqués à réaliser, je me disais que me rattacher à un ami et l'aider pourrait me faire reprendre de l'assurance, du service et oublier un peu les tracas que pouvait me causer la vie. Je me mis donc en route, j'étais à deux jours à pieds (magiquement accélérés) du lieu de rendez-vous. J'arrivais le jour prévu dans la matinée. Jack était là, mais il était encore tôt pour que sa journée démarre. Je souriais à le voir assoupi ainsi au pied de ce grand arbre.

Comme je ne savais pas ce qu'il avait fait la veille, ni qu'est-ce qui l'avait plongé dans ce sommeil de plomb, je m'assurais qu'il allait bien et dormais naturellement. Constatant que oui, je me décidais de ne pas troubler son repos, nous en avons toujours besoin. J'allais en ville pour préparer mes victuailles et mes petits outils et autres bricoles que j'aimais amener en quête et qui me manquaient. A l'attirail qu'avait Jack sur lui, je supposait qu'il était prêt. Je fis donc mes emplettes et revenais vers lui. Je m'assis sans un bruit et ouvrais un livre de poésie.

Jack se réveillait doucement et fut surprit que je n'eusse pas troublé son sommeil pour le saluer. Il me dit bonjour encore un peu endormi.

"Je suis également heureux de te revoir, le voyage s'est passé sans encombre. Le royaume est calme et les temps de paix font profiter aux commerces. Les gobelins semblent être remontés bien plus au nord pour les razzia. Enfin, pour savoir si je vais, je ne peux te cacher que cela pourrait aller mieux. Cela fait quasiment un mois que je n'ai pas vu la femme que j'aime car elle est en quête pour son roi. Eléa est une femme si douce auprès de moi et si loyale envers son roi… J'espère seulement qu'elle n'a pas d'ennuis, mais elle ne veut pas de moi dans ces affaires-là.. J'en hausse les épaules mais bon… Autrement mon apprentie, Adelia, est repartie de son côté pour mener à bien différentes tâches et régler quelques affaires. Sinon j'ai eu une belle mission dans l'atoll stellaire où j'ai été obligé de faire équipe avec une sorcière noire ! Te rends-tu compte ? Ah, je te dis mon ami, je m'assoupis ! C'est donc avec une grande joie que je t'accompagnerais dans ce voyage, mais dis moi, de quoi en retourne-t-il plus exactement ?"


Pendant notre petite discussion, je sortais quelques petites choses à manger. Il fallait dire que j'avais peut-être un peu grignoté avant de partir, mais là j'avais faim ! Mon ami qui venait de s'éveiller ne devrait pas se faire prier pour un bon petit déjeuner.






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Fév - 20:27
Leroy émergea doucement de son sommeil réparateur, cela ne voulait pas dire qu'il n'écoutait pas avec attention les réponses de son vieil ami. Baillant tout en s'étirant, compatissant car il comprit au ton qu'avait prit Patrick que son moral n'était pas forcément au beau fixe. Sa vie quotidienne semblait avoir été mouvementé et surtout perturbé. Alors que le mage ce confia pour soulager sa conscience, ce dernier sortie quelques petites gourmandises, se léchant les babines, Jack n'était pas contre un bon petit déjeuner. Puisque c'était Patrick qui partageait la nourriture, le jeune homme se leva pour aller chercher de quoi boire. Cherchant dans l'une des sacoche que portait son cheval trouvant son bonheur. Il se rassit avec dans chacune de ses mains une bouteille de bière. En offrant une à son ami, souriant. Pendant tout se temps cela lui avait permis de réfléchir, Leroy ne voulait pas zapper d'avantage le moral du mage car pour le soldat le mois qui venait de s’écouler avait été reposant.

-Qu'est-ce que tu veux les temps changent ! Mis à part les gobelins et ce seigneur noirs tout le monde semble avoir comprit l'importance de la paix ! Concernant notre mission, je t'avertis que ce sera plutôt tranquille ! Nous devons aller en plein cœur du territoires des fées récupérer un coffre à bijou ainsi qu'une boite à musique qu'on doit remettre à la comtesse Ad'Lucem.

"Je ne pouvais point lui dire que je viens de passé pour partager des moments avec celle que j'aime, alors que lui ne l'a pas vu !" Oui finalement il n'avait que répondu aux questions de son ami. Souriant, cette mission changerais de celle qu'ils ont eu l'habitude de réaliser ensemble. Jack ne connaissait absolument pas cette région, c'était l’occasion de partager ses découvertes avec quelqu'un. Mais c'était aussi une bonne mission pour se remettre en selle. Histoire de retrouver ces marques après un mois de vacances.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Fév - 17:06




Pour voir une fée il faut y croire

Changer d'air aller me faire du bien. J'écoutais l'ordre de mission et constatais effectivement que cela nous laissait une large liberté de manœuvre. Je me méfiais pourtant depuis longtemps des missions trop faciles en apparence, nombre d'entre elles me menèrent plus loin que ce que je ne l'aurais voulu au départ.

"Il me faudra me rendre quelques minutes en ville pour acheter de quoi faire le voyage."


Je lui racontais ensuite, peut-être de nouveau, que j'avais évité une invasion de l'île des fées. J'étais aidé par Cheryl et Adelia. Je me battais avec des mercenaires, n'ayant alors pas le soutien du roi des fées. Je le maudissais alors sans savoir qu'en réalité il était détenu par des sorciers noirs; lesquels furent mis hors de nuire après plusieurs actes héroïques, ou dépassement de soi suicidaires. Je lui racontais comment je luttais plusieurs jours par ces temps infâmes de cette île. Il pouvait pleuvoir et faire chaud, quelque chose d'impensable en Podendril. Je lui avouai aussi avoir finalement rencontré le roi et avoir le mal du pays. Pourtant y retourner ne me faisait rien de plus rien de moi.

Une fois notre petit déjeuner terminé nous nous rendions en ville comme prévu où Jack me suivait pour mes emplettes, précisant ce qu'il avait et que je n'achetais alors pas. Nous prenions la route en milieu de matinée.

"Pour te rendre sur l'île des fées, préfère-tu que nous prenions un bateau depuis le royaume des nains vers le port de Jeyd ou veux-tu aller au royaume des elfes et partir de Suef ?"

En calculant le temps devait être à peu près le même entre contourner la péninsule du royaume des elfes en bateau, ou couper le territoire à pied avant de prendre le bateau à Suef. Je ne doutais pas que mon ami soldat avait déjà calculé l'itinéraire et prévu le capitaine.






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Fév - 9:40
Mangeant, buvant, discutant. C'était fort agréable de prendre le temps, surtout qu'ils n'avait pas une grosse mission à réaliser. Écoutant le récit des aventure du mage avec plaisir, Jack aimait bien l'écouté, souriant. Un peu honteux de s'être mit au repos alors que les autres avaient sûrement évité une guerre civile. "Bah, je me rattraperais ! Après tout rien ne serre d'avoir des regret, il faut juste prendre le temps de profiter de la vie de temps en temps." A sa réflexion, il se demanda également s'il allait peut-être revoir Summer. Il se promit d'au moins essayer de savoir comment elle va, après tout il y aurait bien une personne dans son île qui doit la connaître. Le petit déjeuné terminé, ils remballèrent leurs affaires et décidèrent d'aller en ville. Leroy lui n'avait besoin de rien, il avait tout prévu. Déambulant dans les rues, son cheval à la main, il observa les achats de son ami. Il prit quelques fioles remplie d'une substances étranges, du petit matériel qui pourrait s’avérer utile. Une fois cette étape finie, Patrick voulu se renseigner sur leur itinéraire.

-Nous allons passé par le royaume des elfes, un bateau nous y attend. Par contre on ferra un petit détour, je dois voir quelqu’un.

Il avait eu vent que le père de Cheryl n'était pas en grande forme. Le jeune homme savait pertinemment que cela ferait plaisir à son grand-père de le voir. Histoire de prendre de ces nouvelles et lui démontrer son amour. Voilà pourquoi Leroy voulait passé par le territoire des elfes. En plus Kim lui avait demandé d'aller apporter quelques potions soignant les rhumatismes et quelques maladie courantes. Disons qu'il avait deux quête dans une. Qu'est-ce qu'il appréciait faire des missions en compagnie du baron Might, au moins ils se comprenaient, acceptant sans soucis qu'ils fassent un petit détour. Évidemment Jack allait sûrement devoir répondre à quelques unes de ces questions, mais il serait ravie d'y répondre. C'était un bon quiproquo. Montant sur son cheval, pour finalement se mettre doucement en route.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Fév - 11:48



Pour voir une fée il faut y croire

Le temps de mes achats je voyais Jack la tête dans ses pensées et me gardais bien de m'immiscer pour en savoir plus. Je souris seulement. Nous finissions nos emplettes et ressortions de Jeyd. Je ne m'empêchais pas de repenser aux festivités qui se déroulèrent ici et la dernière fois où je vis Eléa physiquement. Bien sûr nous nous écrivions de temps en temps, mais cela ne remplaçait pas sa présence de temps à autre…

Jack répondait à ma question et je ne fus guère surpris de sa réponse. Nous nous mettions donc en route pour le royaume des elfes. Je lui demandais tout de même où nous mènerait ce détour. Nous arrivions en fin de journée à la maison de son grand-père adoptif auprès duquel il m'introduit comme un ami. J'appréciais cela de Jack, me considérant d'abord comme un homme, ensuite comme un mage. Il ne se tut évidemment pas sur mes dons, ce qui ne me dérangeait pas et j'en souris. Le vieil homme souffrait, mais il était robuste et enjoué tout de même. Il tint à nous préparer un repas, non sans aide, et nous faire coucher chez lui. Comme nous avions le temps, nous acceptions de partager cette soirée avec lui, profitant tout deux de nos bras pour lui rendre services.

Jack devait faire un truc non loin, livrer des potions. Je restais donc à lire en compagnie du père de Cheryl, discuter encore avec lui du passé que j'adorais, de mes études… Mon ami revint et nous prenions la route en milieu de matinée.

"Sacré personnage ! Je comprends de qui tient  sa fille !"


Le royaume des elfes s'ouvrait à l'horizon et j'eus ce frisson habituel de quitter mon pays, mais aussi de rencontrer ces êtres particuliers. Nous étions à présent en paix et alliés avec eux, pourtant le poids de la tradition dans leur société en faisait des personnes différentes et pour moi difficile à cerner. Mais heureusement je n'étais pas seul et Jack commettrait peut-être moins d'impairs que moi.

"Les elfes sont pour moi d'étranges personnages. Je ne sais comment l'expliquer, mais je trouve que le poids de la tradition étrique quelque peu leur ouverture d'esprit. Tu l'auras compris, c'est même un euphémisme pour moi… Bref, je me repose sur toi pour régler nos "relations amicales et de commerces" en ces terres…"





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Mar - 9:08
Enfin ils se mirent en route vers le territoire des elfes. Un peu pensif, Jack était franchement content  de voir un visage familier. Prenant son grand-père dans ses bras, souriant. Il fut plus surpris de constater que grand-mère n'était pas présente. Le vieil homme lui expliqua qu'elle était allée faire une livraison de bijou chez les nains, où ils avaient des amis qui venait d'être grand-parents à leur tour. Leroy compris mieux pourquoi l'elfe voulait qu'ils restent passé un peu de temps avec lui car la solitude semblait lui pesé. Regardant Patrick voyant s'il était d'accord, évidemment  cela ne semblait pas déranger le moins du monde son compagnon de voyage. Voilà comment leur première journée de missions se termina. Le lendemain le jeune soldat en profita pour réalisé la mission que lui avait donné Kim, livrant les potions qu'ils avaient en sa possession. Après tout Patrick était entre de bonne main et il ne serait pas long. L'heure des au-revoir sonna, le petit-fils avait récupéré l'information pour avoir facilement un bateau.

Souriant aux paroles du mage. En effet, même s'il n'avait jamais remarqué à présent qu'on lui avait dit, il constatait également cette similitude. Néanmoins, à présent qu'ils était en terres des elfes livrés à eux-même, le baron semblait soucieux. Ce dernier n'attendit pas longtemps pour ce confier sur ces tracas. Réfléchissant, en y repensant lui aussi au début il avait eu cette sensation désagréable d'être écrasé par le poids du passé et des traditions si chers aux elfes. Ce faire accepté était une tâche bien ardu, Jack comprenait parfaitement le sentiment de son ami. Plonger dans ses pensées, devenant d'un coup sérieux.

-Patrick, je te comprends, pourtant je te conseil de modéré tes paroles. Qui es-tu pour nous juger ? Crois-tu vraiment que la société humaines et plus ouverte que la notre ? Si tu apprends à connaître notre histoire, tu comprendras toi aussi pourquoi tout ça est si important pour eux et pourquoi nous insistons sur ces sujets à prendre au sérieux.

En clair faire comprendre à son ami que les elfes sont comme des chiens qui protègent quelqu'un ou quelque chose de précieux. Ils aboient, charges, griffes, mais ne mordent pas ! "Acquérir leur confiance est une manœuvre bien compliqué. Pour y arrivé il faut leur faire comprendre qu'on est respectueux de leur coutume, ensuite leur démontré qu'on ne cherche pas à s'approprier leur savoir et pour finir se montrer humble et modeste face à eux. Chaque personne doit faire ces preuves, même s'il fait partie de la même espèce." Évidement au fond de lui Jack n'était pas tout à fait d'accord avec leur fonctionnement. Malgré ces temps de paix et malgré tout les efforts réalisés, les elfes noirs étaient toujours banni dû reste de la population, même si pourtant Leroy en croisa quelqu'un dans la capitale. Serrant les poings car même si Cheryl l'avait adopté en réalité en lui c'était du sang d'elfe noire qui coulait dans ses veines.

-Concernant nos relations amicales et de commerces, aucun problème. Ayant passé une partie de ma vie ici, j'ai pas mal de contact. Finalement cela sert d'être à moitié elfe ! Au pire, être un des fils de l'ambassadrice de la paix devrait nous ouvrir quelque portes.

Utilisant ses derniers paroles pour détendre un peu l'atmosphère et plaisantant. Il s'était rendu compte que peut-être il avait un peu abusé sur ses paroles de tout à l'heure. Mais voilà Leroy était attaché à ses origines et la critique de son ami avait sonné à ses oreilles comme un reproche personnel, chose que Jack n'avait pas spécialement apprécier d'être dans le même sac. Après tout, lui et la famille de Cheryl n'était pas comme ça et le jeune soldat connaissait énormément d'elfes qui avaient une grande ouverture d'esprit et donc n'était absolument pas comme Patrick les avaient décrit.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Mar - 17:02



Pour voir une fée il faut y croire

La réponse de Jack me surprenait quelque peu, mais en même temps je pouvais le comprendre, en plus je m'étais mal exprimé. Je souris bien sûr à ce qu'il me dit. J'apprenais par ailleurs que Jack avait du sang elfe… Je devais lui demander quelques précisions à propos, mais surtout clarifier ma position:

"Oui, pour sûr, les elfes sont des personnes tout à fait sympathiques, tout comme il existe des humains terribles, je te le concède. Ce que je voulais surtout dire, et non pas simplifier non plus, c'est que par peur de commettre des impairs, et être face à des personnes moins compréhensives que toi, je préfère te laisser gérer totalement. Je trouve que le poids des traditions elfes créent de très fortes dissensions dans leur société. Et, excuses moi peut-être, mais la majorité des elfes reste fermée, appréhende tout progrès et par là se complet derrière ce bouclier qu'il dresse contre les autres, parfois contre les leurs voire contre eux-mêmes…"

Je venais de clarifier les choses. Je ne voulais pas que Jack pense que j'avais changé au point d'en devenir raciste envers es elfes, non. Par contre, tout ce que je venais de dire, je le pensais vraiment. Pour moi un elfe est celui qui se réfère à son clan, ses traditions, sa famille et reste cloisonné dans cette façon de penser. Il pense que ce qui vient du dehors de ce microcosme est mauvais sans même faire l'effort de le connaître. Il pense le danger où il n'est pas et cela me gêne. Cheryl est un cas tout à fait à part de bonté, d'aller vers l'autre et apprendre à le connaître, même s'il ne pense pas comme elle. Eléa également est une elfe tiraillée entre le respect envers son père, son pays, et l'amour qu'elle a pour moi et ses volonté de construire une vie avec moi, ce qu'elle ne peut pas par l'exiguïté de mentalité qu'à son père… Je soupirais légèrement et continuais le chemin auprès de Jack avec ses souvenirs moroses. La mélancolie me regagnait quelque peu. J'avais hâte d'être dépaysé et faire autre chose.

A parler d'elfes, en voilà déjà qui nous accueillait, enfin, si l'on puit dire: trois, puis sept elfes apparurent sur le chemin, en armure, lances et arcs en main. Les arcs n'étaient pas bandés, mais les flèches bien en main. Un seul elfe s'avança vers nous: c'était une femme; qui pour une elfe, n'avait pas très grande beauté. Je ne bronchais pas et ne dis pas un mot. Je me figeais en soupirant intérieurement, il fallait que même en temps de paix ils soient si suspicieux.

"Bonjour étrangers: que faîte vous en ces terres?"


"Bonjour", c'était déjà pas mal, on va pas aller jusqu'à un "bienvenu" non plus. Surtout on ajoute bien "étranger" pour nous mettre à notre place et puis… J'avais entre les lèvres l'envie de lui répondre que nous étions là pour du tricot… Je restais sans rien dire, mais n'en pensait guère moins en réalité. Jack s'avançait avec un sourire.






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Mar - 10:21
Jack s'en voulu un moment d'avoir réagi de manière aussi agressif. "Je voyais bien qu'il n'était pas dans son assiette et voilà que j'en remets une couche..." Il savait pourtant que son ami n'était pas tombé amoureux de n'importe quelle elfe, puisque Eléa était la digne héritière du trône. Lorsque que Patrick clarifia ces propos, Leroy se sentit honteux. Le jeune homme connaissait bien le mage, il aurait dû se douter de ce genre de réflexion. Passant une de ses mains derrière sa nuque en voyant son compatriote ayant le moral dans les chaussettes. Réfléchissant, lui démontrant qu'il comprenait parfaitement son raisonnement et qu'il était d'accord avec lui. Le soldat alla même jusqu'à essayer de le réconforter et lui disant que si besoin il pourrait lui donner quelques conseils pour ce faire accepter par le roi elfique. En résumant Patrick n'avait pas franchement de soucis à ce faire, même si évidemment c'était bien plus facile à dire.

Leroy semblait presque ravi d'être interrompus par des gardes qui venaient de les interpellés. Non pas parce que cette histoire d'elfe rendait l'ambiance de cette mission quelques peu houleuse, mais surtout parce que Jack voyait un excellent moyen de démontré à son ami que ce faire respecter et bien plus facile qu'il pouvait le croire. Néanmoins le jeune homme se ravisa, il y avait beaucoup trop de monde ici, surtout qu'ils semblaient attirés l'attention. Finalement, mieux valait opter pour la diplomatie, prenant les choses en main.

-Bonjour à vous, n'ayez aucune crainte, nous sommes que d'humbles voyageurs de passage dans votre merveilleuse ville. D'ailleurs nous étions en route vers le port où la navette vers le pays des fées nous attend.

Tout en parlant Jack chercha dans son sac, comme bon citoyen il allait montrer tous les papiers nécessaires pour être en règle. Mais en voyant leur bonne volonté les gardes lui dirent que tout cela n'était pas nécessaire, ils allèrent jusqu'à les saluer et leur souhaiter bon voyage.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mar - 23:47



Pour voir une fée il faut y croire

L'honnêteté sans pareille de Jack, ainsi que sa diplomatie impeccable, fit en sorte que ces elfes ne nous ennuyèrent pas. Je fus surpris de leur complaisance du fait que Jack n'eut pas à sortir les papiers et qu'eux n'eurent pas envie de les éplucher… Me faisais-je de fausse idées sur les elfes ? Avaient-ils d'autres problèmes que nous ne fussions pas suspects ? Je me soulageais et ne me posais pas d'autres questions outre mesure. Nous les voyions se volatiliser entre les arbres et nous continuions notre chemin.

Après différentes étape dans le royaume des elfes sans encombre, nous finîmes pas atteindre la côte un matin. Le port était toujours aussi cosmopolite et pleins de vie. Devant ce spectacle en contrebas, je partageais une anecdote avec Jack:

"La dernière fois que je pris un navire ici, ce fut avec Adelia. Pour trouver un navire, elle mit sa dague sous la gorge d'un capitaine et négocia en menace. Le meilleur, c'est que ça a fonctionné ! Cependant je préfère largement ta façon de procéder ! Trouvons celui que tu recherche !"

En effet, Jack savait exactement à qui s'adresser et à peu près où le trouver. Jack me tapa dans l'épaule: il venait de repérer le navire que nous allions prendre. C'était un magnifique voilier à trois mats en bois qui venait d'être vernis. La statue de l'avant était finement travaillé. Le tout manifestait une magnificence, une richesse et une puissance certaine. Cela devrait se passer de façon plus agréable que sur le navire mercenaire de la première fois. Je souris à cette pensée alors que nos pas nous menaient sur les quais.

Du monde s'affairait là pour embarquer des provisions, mais ce n'était pas foule non plus et cela se passait tout de même dans un calme relatif, les marins semblaient avoir le temps et le prendre. Mo ami demanda où trouver le capitaine. C'est l'un de ses lieutenants qui nous enjoint de monter à bord pour le voir dans sa cabine. Nous le suivions, mes yeux se posaient tout autour de nous avec curiosité et prudence à la fois. Quelque chose me disait qu'il n'y avait pas vraiment de raison de s'inquiéter, je me détendais un peu.







Dernière édition par Patrick Might le Jeu 14 Avr - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Avr - 2:50
Patrick ne semblait pas franchement dans son assiette, en effet Jack le trouvait bien perturbé, inquiet pour son ami. C’est vrai que le jeune homme n’avait jamais vu son ami aussi maussade. Du coup Leroy avait pris la résolution d’essayé de lui changer ces pensées et surtout lui démontrer que malgré tout un certain plaisir de vivre pouvait suffire à être apaisé. En tout cas il venait de passé une étape sans encombre, déambulant dans la ville, un peu lui aussi plongé dans ses pensées. C’est quelques jours en c’est terre lui avait permis d’observer et de constater que malgré la décision du roi des elfes noires, rien de fondamentale avait changé. Les elfes noires étaient tout simplement d’avantage rejeté de cette société. Il se promit intérieurement de prévenir le roi de cette persécution qui avait grandis et devenait de plus en plus insoutenable pour les elfes noires vivant dans la capital. Finalement, ils arrivèrent au port, souriant en constatant que c’était le seul endroit qui ne changeait pas, il y avait toujours autant effervescences de toutes sortes. A présent il n'y avait plus qu'à débusqué son contact et le garde impérial savait parfaitement où le débusqué. Marchant, serin. Souriant en reconnaissance le navire. Patrick semblait ravi et admiratif, mais cela n'était pas grand-chose, lorsqu'on a les bonnes connaissances et un bon réseau relationnel tout été bien simplifié. D'ailleurs ils furent invités à monter à bord, pendant de bref secondes Jack eut un doute et pour cause pour l'instant il n'avait reconnu personne qu'il connaissait. Du coupe Leroy préféra d’abord entré seul voir le capitaine. Mais il eut un grand soulagement en pénétrant dans la cabine du capitaine, ne pouvant s'empêcher de ce faire remarqué dès qu'il ouvrit la porte, souriant.

-Toc, toc, toc ! Je vois que tu as toujours le nez dans les cartes !

Évidemment le capitaine le regarda, ils échangèrent des civilités et Jack déposa sur le bureau en marbre un petit sac. Comme on pourrait le croire ce dernier n'était pourtant pas remplie de pièces d'or, non il était remplie de sucrerie, des bonbons acidulés, des friandises rares. Le troc réalisant, le jeune homme content invita son ami à pénétré dans la salle et fit les présentations dans les règles de l'art.

-Patrick voici notre capitaine Mlle Liwud Eowyn, une amie d'enfance ! Eowyn je te présente Mr. Might Patrick son compagnon de voyage et mon meilleur ami.

Comme bien sûr cette dernière s'inclina légèrement de tout son buste sa façon à elle de saluer. Bien sûr il comprenait parfaitement le trouve du mage. Eowyn était non seulement une femme, mais en plus c'était une très belle elfes noires. Elle avait des cheveux court d'un rouge flamboyant. Des yeux d'une bleu ciel profond et d'une extrême clarté. Elle avait également trois tatouages  très particulier. Deux petits de  chaque cotés des deux yeux qui symbolisé des lianes en bourgeon. Et un grand au niveau de la nuque avec le même symbole,  les seuls tatouages visible. Miss Liwud  était une elfes noires ayant une couleur de peau bien spécifique car elle était quelque peu grise. Elle leur expliqua qu'ils y avaient besoin d'une heure d'approvisionnement avant de partir au large. Afin de ne pas crée de mal l'aise et laissé un silence s’installer, il entama la conversation faisant à haute voix sa remarque concernant l'équipage. L'elfe lui expliqua qu'elle avait pour mission de former la nouvelle génération qui pour certain sortait fraîchement de l'école de marine et d'autre voulait trouvé leur voie dans ce monde et été en insertion où en intérêt général.Serin sur le voyage qui s’annoncer pour rejoindre le territoire des fées.

Liwud Eowyn:
 


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Avr - 17:56



Pour voir une fée il faut y croire

Le bâtiment était magnifique et très bien entretenu. Il était en train d'être armé pour le voyage. Jack fut convenu dans la cabine du capitaine seul. Je restais donc sur le pont à observer le travail de chacun des membres de l'équipage. Je notais que celui-ci était très hétéroclite, de tout les milieux et de toutes les races sans distinction attelés à une tâche précise. Une femme lavant le pont lavait en même temps le dessus de mes boîtes et m'ordonnait de virer. Je lui répondais qu'elle aurai pu le demander plus gentiment. Avant qu'un conflit nous oppose, Jack m'enjoignait de venir à la rencontre du capitaine.

Je souris et suivais sa prière. J'entrais et fus surpris pas le luxe de l'intérieur. Je relevais les yeux quand Jack me présentais. Je dois avouer que celle-là je ne m'y attendais pas : une femme !

"Enchanté de faire votre connaissance et heureux de voir que ce métier peut être mené aussi brillamment pour une femme. Mais touche d'humour m'oblige : nous verrons ce que cela donne sur les flots !"

Après qu'elle nous précisa devoir une heure pour finir d'armer, nous entamions une discussion amicale. Comme je m'intéressais aux cartes elle m'expliqua comment différents outils ou indices lui permettait de dessiner une cartographie plus ou moins précise des côtes et des océans. Elle décida ensuite de nous faire faire le tour du propriétaire et nous sortions avec diverses explications à propos de la navigation. Je buvais ses paroles et me disais qu'elle était largement au point.

"Mon précédent voyage fut à bord d'un navire armé à la volée avec un équipage gobelin, je n'attends de vous que mieux !"  

L'heure passa vite. Elle nous désigna un coin pour nous installer et un tonneau vide pour poser nos affaires. Elle nous laissa pour régler quelques détails pointilleux. Elle partait vérifier tout ensuite. Je posais quelques affaires dans le tonneau et dis à Jack que j'allais le charmer, nous n'étions jamais trop sûr. Nous remontions ensuite sur le pont pour savoir si tout était en ordre et voir le départ imminent.  





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Avr - 16:28
Leroy se doutait de ce premier contact entre le capitaine et Patrick. Humour, partage de savoir, rien de mieux pour les mettre à l’aise. Le jeune homme avait confiance en Ewoyn, elle avait de l’expérience dans ce domaine. Jack était dans une bonne forme et ce voyage l’existant. Souriant et riant en voyant Patrick aussi peu confiant et prendre ces propres mesures de sécurité et utilisant la magie pour sceller le tonneau renfermant leurs affaire, mais il ne dit mot, tant que cela pouvait aider son ami à regagner sa sérénité et qu’il décompresse. Oui intérieurement il avait envie d’aider le baron à ce sentir mieux, à lâcher prise. Il connaissait très bien la sensation que pouvait éprouver ce dernier. Lui aussi avait été un manque d’amour, même si cela n’était pas exactement le même amour, Jack pouvait aisément le comprendre. Pour l’instant ils profitaient ensemble de l’instant présent et assistait au départ. Tous les membres de l’équipage étaient sur le qui vivent et à son poste, tirant les cordes, les voilà partit pour d’autres horizons.

Restant un long moment à observer le paysage et le large. Puis ensuite le capitaine nous retrouva. Elle nous annonça que normalement la traversé n'allait pas être très mouvementé. Elle demanda en même temps à Patrick s'il n'était pas malade dans les transport. Une façon de ce soucier de ces hôtes, mais surtout le jeune soldat savait que si elle lui posait cette question, c'était tout simplement parce que si la mer devenait trop agité dû à une tempête le navire était capable utilisé la magie pour s'envoler et passer au-dessus des nuages pour avoir une traversé plus clémente. Leroy n'était pas franchement fan de cette idée, lui qui avait le mal de l'air. Pour le moment il était temps de se joindre à table pour cette première soirée en mer.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Avr - 17:44



Pour voir une fée il faut y croire

Le charme du capitaine n'empêchait pas les hommes de filer droit. Ils semblaient l'apprécier. Pendant les préparations je parlais à quelques marins qui la trouvaient unanimement juste dans les récompenses comme les punitions.

Une fois le bateau prêt nous prenions la mer. Je restais sur le pont à regarder s'éloigner la ville et 'eau de l'océan briller comme un miroir. C'était un très beau spectacle que je continuais d'admirer même une fois toutes terres disparues. Cela avait au moins le mérite de me faire penser à rien, ou sinon pas grand-chose de déprimant (il en aurait fallu vraiment le vouloir face à cette nature). Je répondais à la capitaine que je ne craignais pas les transports et répétais qu'on pouvait faire guère pire qu'une traversée avec un équipage entier de gobelins et mercenaires. Les marins étaient assidus dans leur travail ici, mais cela ne les empêchaient pas de conter les histoires de la mer, des créatures magnifiquement décrites que j'arrivais à me représenter, des combats que je savais plus fabuleux que la réalité… bref je me plaisais toujours à écouter leurs histoires.

Le soir venu ces histoires continuèrent à être contées, mêlés de l'expérience de chacun. Je compris par ailleurs que cet équipage était soudé, car naviguant depuis quelques années ensemble. Je fus surpris en apprenant que ce navire pouvait voler grâce à la magie. Un clin d'œil d'Ewoyn me confirmait que ce n'était pas une légende ça. J'en souris et continuais de boire le rhum à petite gorgée, boisson bien plus forte et moins appréciable que la diversité des bières naines. Jack me conseilla d'ajouter du sucre au fond discrètement. J'allais rigoler plus vite, mais ça serait plus appréciable à boire. Je suivais son conseil. Un marin se levait et me désignait. Je n'avais pas tout suivi, Jack me dit alors que c'était mon tour de raconter une histoire.

"Très bien très bien. Je vais vous conter l'histoire de deux homme d'honneur. Qu'importe que l'un ai des pouvoirs et que l'autre n'en ai pas. Alors que le mage revenait d'une mission infructueuse, celui-ci apprenait qu'une jeune comtesse avait attiré les foudres des nobles du royaume à cause de son mariage par amour. Celle-ci avait fait appel à un soldat droit et intelligent. Le mage et le soldat se rencontrèrent, l'un défendant, l'autre suspicieux. Ils apprirent qui en voulaient à cette jeune dame. Pendant l'investigation du mage, le soldat apprenait à la jolie comment bien se comporter en société, ce qui messieurs, dénote une certaine importance et montre la patience de notre soldat. Les ennemis identifiés, les fourbes confondus, il était temps de mener une attaque conjointe. Jamais le soldat ne perdait de vue ses objectifs et prouva à son compère que la magie n'est pas la seule puissance en ce monde. Nous y reviendrons. Ils s'attelèrent d'abord à démettre un petit seigneur capable de signer un contrat sur leur tête, puis s'engagèrent à cesser de faire nuire un mage noir. Celui-ci se terrait dans un endroit inconnu et pourtant bien familier, un lieu que nulle ne peut connaître et qui livre pourtant tant de bataille par jour. Vous l'aurez peut être compris : usant de magie noir celui-ci trouvait refuge dans l'esprit. Le mage blanc trouva la solution avec son désormais ami. Une trappe magique renfermait un trou noir. Non sans peur de mourir, mais prêt à tout pour réparer des injustices troublant bien plus que leur âme, nos deux compères sautèrent dans le vide et l'inconnu arme à la main ! Le noir les entourait un instant, celui d'après ils se trouvèrent en plein cœur de la bataille parant de toutes parts pour rester en vie. Il s'agissait d'esprit, de morts vivants, qui étaient en réalité pure imagination. Mais étant eux même dans l'imagination même, la prudence était d'or dans la furie des combats. Les deux combattants repérèrent alors le mage noir lui-même et s'en approchèrent. Dépité de la force de conviction des jeunes héros, celui-ci fut surprit d'être si vite atteins. Le tuer ? Ne as savoir où la fin d'un esprit menait ? Qu'importe ! Poussés par l'assurance, riches de leurs combats et leurs survis, le mage contrait la magie du mage noir, le jeune soldat lui donnait le coup de grâce… Puis de noir, de sanglant, de rage, ils passèrent à un blanc éblouissant, sentir leurs blessures, furent assourdis par le silence, ce fut le retour à la réalité, le mal était vaincu. Aujourd'hui la comtesse remercie encore ses sauveurs, elle ne crains plus pour sa vie et les compères continue à faire trouver la paix à ceux qui selon eux le mérite…"

Je captivais l'attention sans m'en rendre vraiment compte. De marins bourrus et buveurs de rhum, je finis mon énoncé face à de grands enfants. Jack souriait bien sûr, car je ne contais pas une légende, mais l'une de nos aventures. J'improvisais un peu cette conclusion. C'est Rulf qui savait mieux que moi raconter des histoires. A la fin de mon récit l'un des marins me demandait alors, rompant le silence:

"Et qu'est-ce qui est plus fort que la magie ?"

J'avais un peu oublié ce détail, mais je savais très bien quelle réponse je voulais y apporter tout à l'heure.

"Dans cette histoire la magie prend une place importante en effet, mais elle n'est pas ce qui a guidé les héros. Elle a ses forces, mais elle montre aussi ses faiblesses. Il y a des choses tout aussi puissantes et solides sur lesquelles nous pouvons compter : ce sont l'honneur, l'amitié, la persévérance, l'amour… Bref : je lève mon verre à la force de nos convictions et l'importance de la confiance en l'humain en toutes circonstances !"

La joyeuse assemblée trinqua alors à ces valeurs et certains me félicitait directement de cette histoire. Ce n'était pourtant qu'une part de vérité un peu modifiée pour être racontée. Place fut faîte ensuite aux jeux pour certains, d'autres remontaient sur le pont pour travailler. Je jouais aux cartes avec la capitaine, Jack et le second du capitaine. Je passais ensuite une agréable nuit.

Le lendemain matin fut assez tranquille. Certains marins avaient découvert par Jack que l'histoire était l'une de nos aventures, ce qui intimait le respect chez eux. Je souriais et rejoins Jack et la capitaine.

"Dans combien de temps allons nous voir Estéria ?"






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 15:44
Après avoir avoir manger, un petit groupe se réunie, buvant du rhum, plonger dans leur souvenir, ils prenaient plaisir à leur raconter des histoire sur la mer et ces créatures. Leroy écoutait avec passion, au moins cela changeait des histoire qu'il avait l'habitude d'entendre. Cela était originale, Patrick aussi semblait fasciner, mais à sa grimace le jeune soldat comprit que le rhum n'était pas une boisson qu'il apprécié où du moins que le baron n'avait pas l'habitude de boire. Pour l'aider il lui chuchota une astuce pour apaisé le goût de cet alcool fort. Finalement, les marins curieux, voulurent eut aussi entendre une histoire différentes, demandant au mage s'il voulait bien se dévouer. Son ami sembla chercher un instant avant de conter son histoire. Jack sourit, il remarqua immédiatement que Might raconter l'une de leur aventure et pas n'importe laquelle, celle qui avait été la plus dure et la plus dangereuses. Plonger dans ses souvenirs, en y pensant à cette époque leur amitié était toute fraîche, toute nouvelle. Malgré tout ensemble il avait fait une merveilleuse équipe. Le garde impérial fut ravie que son ami simplifie son histoire, la résumant parfaitement, abusant certain passage. Observant les marins passionner tel des enfant captivé devant un récit. La nuit se termina ainsi. Le lendemain Jack s'était réveillé de bonne heure, montant au mat d'observation, observant le lever du soleil. Ayant une pensé pour Kim, mais il fut sortie de ses pensées par la capitaine. Descendant, l'elfe noire semblait inquiète et son impression se confirma lorsqu'elle commença à lui parler dans un ancien dialecte que très peu d'elfes connaissent.

-Jack, je suis inquiète pour notre peuple… Cette démocratie a plus d'impact qu'on ne l'aurais cru, à présent beaucoup de personnes persécutés y vienne si réfugié… A cette vitesse nous risquons de perdre notre identité et notre indépendance… Les elfes noires vont devoir à nouveau subir une crise sans précédente tout cela à cause d'une réorganisation du pouvoir et un système politique encore expérimentale ! Sois honnête avec moi, crois-tu vraiment que le jeu en vaut la chandelle ? Tu crois vraiment que cette solution va enfin nous rendre notre liberté ?

Songeur, réfléchissant, il comprenait Eowyn. A vrai dire jamais il aurait pensé que les autres peuples réagiraient aussi négativement. Personne ne semblait vouloir leur donné un coup main. Les elfes noires avaient déjà tellement souffert, avait tellement fois persécuter. Est que ce peuple avait encore la force de ce relever ? Cela était moins sûr. Pourtant au fond de lui, il trouvait l'idée d'une démocratie généralissime et pour cause ainsi plus aucune distinction entre les races, les fonctions, le grade. Un seul est même peuple unie, égaux, une idée sans doute utopique ? Regardant l'horizon, alors qu'il allait essayé de chasser ces doutes et lui redonner confiance, Patrick les rejoins.

-Il faudra deux jour de pleine mer avant de voir à l'horizon Estéria et encore un jour pour rejoindre la terre ferme.

Sans le vouloir elle avait répondu d'un ton sec et froid. Alors qu'elle faisait volte face comme pour s'excuser car elle avait des ordres à transmettre. Leroy lui voyait cela comme une fuite. Sans hésitation il la rattrapa dans le bras. Évidement cela lui valu un regard noir et glacial, il savait pourtant qu'elle ne supportait pas les contactes physiques. Ne relâchant en aucun cas son étreinte, il avait voulu avoir son attention, lui aussi utilisant le direct qu'elle avait employé.

-Ne perd pas la foi, il faut garder espoir d'un lendemain meilleure !

Se dégageant violemment, faisant volte face avant de crier des ordres. Agissant comme si de rien. Passant une de ces mains dans ses cheveux, se retournant et portant son attention à son ami. Pas besoin de pouvoir pour lire dans les pensées du mage, comprenant au regard de ce dernier, qu'il était perplexe sûr ce qu'il venait de ce passer, sans doute gêner de les avoir déranger. Connaissant Patrick, il lui demanda de lui rendre un service, celui de ne pas utiliser sa magie de lire dans les pensées et cela pour le reste de la traversée. En aucun cas cela le concernait, le jeune homme ne voulait pas l'embarqué dans cette affaire. C'était son combat, le combat des elfes noires, son fardeau, un sujet bien trop personnel pour impliquer des personnes de son entourage.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 18:56


Pour voir une fée il faut y croire

Le retour à ma question me refroidit. Je pensais ne pas être là au bon moment et quelque chose tourmentait notre capitaine. Réflexe à présent : je captais quelques pensées à propos des elfes noirs et leurs persécutions. Je ne fis pas plus pour ne pas me faire surprendre et regardais la scène entre Jack et la capitaine que suivait les marins avant de filer droit aux nouveaux ordres qu'elle lançait, comme pour se venger d'une réponse qui n'allait pas dans son sens. Je la regardais fuir, ce n'était rien d'autre, en criant ses ordres jusqu'à l'autre bout du navire avant qu'elle ne s'enfonce dans ses appartements. J'écoutais Jack et me retournais ver lui avec un demi-sourire ne pouvant pas déconner sur un tel sujet :

"Désolé mon ami, c'est bien mal me connaître que penser que je ne pense qu'à moi. Je n'ai pas capté grand-chose, mais assez pour savoir que le problème est grave. Pour le moment nous ne pouvons rien faire, mais si tu as besoin d'aide, tu sais évidemment que je serais là pour t'épauler…"

Je n'ajoutais rien, ce n'était pas le sujet, pas encore, et ce problème ne pouvait surement pas se régler en quelques jours. Jack m'en parlerait s'il le voulait. Je lui promis cependant qu'après sa demande je ne m'insinuerai pas davantage dans l'un des esprits sur ce navire. Je me décidais ensuite à respecter le choix de Jack et je ne menais pas ma petite enquête. Je pris la décision de redescendre et écrire à Jean, l'homme en qui j'avais confiance pour s'occuper de mes affaires, nos affaires même car je ne faisais aucune distinction entre lui et sa famille et moi. Je pris donc le temps d'écrire, réfléchir à mes mots et économiser du papier pour en dire un maximum. Après cela a vigi criait :

"TERRE EN VUE !"

Je sortais de mon trou pour voir le spectacle. Le bonheur des marins, et même de tout homme, est difficile à comparer avec ce moment-là. Tous à leurs tâches et le sourire aux lèvres, nous vîmes l'îles des fées se dessiner à l'horizon. La capitaine semblait pourtant mécontent après avoir replié sa longue-vue. Elle gueula le nom de son second. Je compris qu'à la vue des côtes nous n'étions pas là où nous devions vraiment arriver. Nous alllions tout de même accoster. Elle vint voir Jack, d'un autre un peu plus calme, mais tout de même moins enjoué que la veille :


"C'est là que je vais vous déposer, nous on fera du cabotage jusqu'au port. Merci Jack, bonne route…"

Et elle retournait sitôt mener ses hommes. La sensation de la coque qui heurte la plage est unique. Je me rattrapais à Jack en riant. Notre voyage maritime arrivait donc à son terme. Je remerciais la capitaine, faisais coucou à tout l'équipage puis sautais dans l'eau. Jack me rejoints une minute plus tard. Le navire retournais à l'eau. Nous le regardions partir un instant, je nous séchais magiquement et nous nous tournions vers la forêt verdoyante d'Estéria. Difficile de se repérer tant que nous n'aurions pas trouver quelque chose de significatif. Jack fit le premier pas et nous nous engagions dans la forêt. Nous trouvions vite un chemin.

"Cela fait à peine dix minutes que nous sommes arrivés et pourtant des souvenirs de combat me reviennent en pareils lieux. Je pense que nous ne sommes pas sur la côte Est, la végétation est un peu différente, on doit être quelque part au sud. J'ai trop bataillé, enfin je me suis plutôt caché dans les broussailles de l'Est pour ne pas savoir à quoi elles ressemblent. Nous devons être quelque part au sud, nous devrions bien trouver le fleuve principale de l'île, qu'en penses-tu ?"

Il faisait chaud, même à l'ombre des arbres. Bien que le chemin était tracé, il me fallait de temps en temps pousser une branche, une feuille et bien sûr faire attention où je mettais les pieds. J'étais connu pour être l'un des meneurs de troupes de mercenaires face à une armée d'invasion de sorciers noirs. Je fus aidé de Cheryl et Adelia. L'armée régulière des fées avait été emprisonné avec le roi. Je défendais ses terres en le maudissant alors qu'il avait les mains liées. J'en souris aujourd'hui, surtout sachant que Cheryl est l'une des ses amies.





Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Mai - 10:42
Leroy fit un léger sourire à Patrick en l'écoutant. Même s'il ne le démontrait pas, il en était touchée, pourtant, pour le moment Jack ne voulait pas l'embarquer dans l'histoire des elfes noires. Mieux valait attendre de voir comment les choses évoluaient. Essayant de se vider la tête et de garder sa bonne humeur, malgré l'inquiétude qui restait dans son cœur. La journée fut agréable calme avec une brise qui les poussaient, ce qui rendait leur traversée agréable. Le lendemain fut beaucoup moins clément, à tel point que le Capitaine n'eut d'autres choix de donner l'ordre de prendre de la hauteur pour ne pas prendre de retard. En entendant cette ordre, le garde impériale devenu aussi blanc qu'un linge, s’agrippant. Évidemment le mage se moqua légèrement de lui, mais lorsque se dernier sentie les secousses et l'aspiration vers le haut, lui non plus ne fit plus le fier. Voilà comment ils continuaient leur aventure, naviguant dans les nuages. Jack n'était vraiment pas à l'aise, sentant sa peur le gagniez, voyant tout tournée, qu'est-ce qu'il détestait voler. Se rapprochant du bord, sifflant de toute ses forces, agripper, puis quelques secondes plus tard un cris sourd résonna et tout en faisant un clin d’œil, il se jeta dans le vide, passant au-dessus du bord. Au même moment Ophélia la dragonne bleu de Cheryl le rattrapa et volait à côté du bateau volant. Ainsi sur la tête de l’animal, il a gratta derrière les oreilles sachant pertinemment qu'elle en raffolait. D'ailleurs elle semblait vraiment ravie de le revoir. Une fois en vole, Jack était tel un enfant épanouit, riant "J'adore cette sensation de légèreté et de liberté !" Puis finalement, le bateau regagnai l'eau et Jack le navire évidement avant de partir la dragonne ronronnante le lécha abondamment de la tête au pied, laissant un Leroy gluant et trempé.

Finalement les deux compagnon avaient enfin rejoint la terre ferme. Le jeune homme exprima un sourire et sans hésitation mena son ami. Patrick ne pu s'empêcher de devenir nostalgique et pendant qu'ils étaient dans la forêt, il conta ses souvenirs. Jack se rendit compte que ses amis et sa mère adoptive était vraiment engagé à faire respecter la paix dans ce monde. Baissant un peu le regard lui n'avait pas franchement fait grand-chose pour améliorer ce monde, enfin si, mais personne ne le savait. D'un autre côté ce n'était pas plus mal, avec de la popularité où la gloire ne l’intéresser aucunement. Surtout que sans le vouloir il avait déjà une réputation, non seulement grâce à sa mère Judy, mais aussi grâce à Cheryl. Observant autour de lui, le soldat était venu qu'une seule fois dans cette île, mais il avait une excellente mémoire topographique. Ici les arbres étaient grand, la végétation avaient prit le dessus, elles étaient dense, belle et verdoyante.

-Tu as une bonne déduction, nous sommes effectivement au sud de l'île, Si nous continuons dans cette direction, le fleuve dont tu me parle et à presque une heure de marche.

Plonger dans ces pensés, dès qu'ils auraient rejoins le village du sud, leur quête sera presque terminer. Cela faisait bizarre à Jack, il n'avait pas l'habitude d'une mission aussi calme, mais il apprécia pour une fois de pouvoir de faire un peu de tourisme.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 22:02



Pour voir une fée il faut y croire

L'aventure nautique particulière que nous venions de quitter ne me manquait guère par rapport à mes deux pieds par terre !

Je trouvais qu'il faisait chaud dans cette forêt et que mes vêtements n'étaient pas bien adaptés au climat local non plus. Toujours était il que je savais encore lire une carte et lever le nez pour reconnaître certains éléments pour nous repérer. Jack analysait également, avec le même sens de l'observation et de la déduction ce qui nous entourait et arrivait aux mêmes conclusions que moi. Nous continuions donc notre progression selon notre plan et arrivions aux bords du fleuve après une bonne heure de marche. Une fois bien aux bords de l'eau je m'arrêtais et regardais cette eau limpide et ruisselant doucement. Je dis alors à Jack :

"Haaa… (avec soulagement) que dirais-tu que nous fassions une pause ici ?"

Comme je posais déjà ma besace et m'assis par terre, il n'eut pas beaucoup d'autres choix que de s'arrêter aussi. Je respirais calmement en repensant au jour où je fus assis aux côtés de ma bien aimée aux bords du lac jouxtant mon château… Je regardais Jack et vis quelque chose approcher par derrière lui. Je lui fis un signe discret et nous attendions l'approche. Nous n'étions pas en terre hostile, mais c'étaient dans notre nature de rester prudent. Une magnifique jeune femme apparue alors clairement à nos yeux. C'était une jeune femme châtain, mince, avec des ailes roses magnifiques, un visage rond et un sourire radieux. Elle se tint à distance, puis timidement se pencha en avant et lança de sa voix de miel :

"Bonjour, qui êtes vous ?"






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Juin - 20:03
Le jeune soldat n’était venu qu’une seul fois dans ces terres. Observant autour de lui, chassant certain souvenir qui lui revenait en mémoire. Finalement comme convenu, les deux compères arrivèrent prêt d’un fleuve. Souriant en voyant Patrick prendre du bon  temps, soulagé de constater que le mage avait quelques peu regagner sa sérénité et sa joie de vivre.  Décidant de le rejoindre en profitant pour se passer de l’eau sur le visage et derrière la nuque. "Qu’est-ce qu’il fait lourd et chaud ici ! Une pause nous fera le plus grand bien." Evidemment, ils ne pourraient pas flâner sans rester un minimum sur leurs gardes, après tous les deux hommes était en plein nature et qui c’est quel danger pouvait venir troubler leur tranquillité.

Pourtant Leroy ne s’attendait pas que ce serait une fée qui viendrait troubler leur petite pause. Souriant, ne sachant pas vraiment quoi répondre, un peu décontenancé, surtout qu’il ne comprenait pas pourquoi une fée était si loin d’une ville ou d’un village. Cette situation avait comme un gout de déjà-vu. Réfléchissant, ne sachant pas s’il devait se présenter entièrement et ainsi informer de leur mission en ces terres ou si comme sur le territoire elfiques, Jack devait dire un demi-mensonge en prenant l’option de se présenter comme un simple voyageur. Voyant son hésitation et ne voulant pas imposer d’avantage de silence ce fut Patrick qui prit la parole. Le mage n’eut aucune difficulté, il se présenta comme une des personnes ayant repoussé l’envahisseur et lui comme étant un ami de longue date. Le soldat impérial n’aurait jamais pensé prendre cette optique, mais au moins cela était efficace pour mettre en confiance la fée.

Après quelques secondes de repos, ils se remirent en route, avec cette fois-ci une guide personnalisé. Leroy fronça légèrement les sourcils lorsqu’ils arrivèrent à un petit village cinq minutes plus tard. "Décidément beaucoup de chose semble avoir changé dans ce territoire" En effet en plein milieu de la forêt, perché à quelques dizaines de mètres, toute une civilisation bouillait à un rythme endiablé. Finalement il était plutôt content,  observant, souriant et tout de même curieux en découvrant le mode de vie des fées. La jeune femme, elle semblait ravi de leur faire découvrir son monde, les invitants à se présenté au doyen et chef du village. Les deux hommes la suivirent et lorsqu’ils furent présentés, Jack lui resta à l’écart, un peu gêné, se sentant de trop. Dès que son ami avait vu le représentant du village, il l’avait accueillie dans ces bras, comme s’il s’agissait d’un être cher. Pendant ces effusions, le jeune homme en profita pour observer la hutte dans laquelle il venait de pénétré. Simple, modeste, mais remplie de multitude d’objet ancien, dont certain dont il ignorait l’existence. Quand d’un coup son regard se posa sur un médaillon, se rapprochant, à présent à quelques centimètres du bijou, quelques questions le submergèrent. En effet ce médaillon ressemblait comme deux gouttes d’eau à celui que sa mère adoptive avait trouvé et qui avait la capacité magique de faire voyager son utilisateur entre les deux mondes. Leroy savait que sa mère avait créé quelques artefacts avec l’aide du père à Cheryl.

-Je vois que vous êtes un connaisseur en bijou.

Un petit sourire aux lèvres, rétorquant que cette affirmation était fausse et qu’il avait eu juste l’impression de reconnaître un bijou familier. Après tout, même s’il s’agissait d’un artefact de la célèbre scientifique Judy Kambert. Mieux valait laisser le passé à sa place et ne pas trop le remué. S’excusant pour son manque de retenu et sa curiosité. S’en voulant que très légèrement d’avoir quelque peu osé s’incruster de cette façon dans la vie privée de leur hôte.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Juin - 17:30



Pour voir une fée il faut y croire

La confusion de Jack me faisait sourire. Je ne pensais pas qu'il pouvait être si timide et/ou suspicieux. Je souris sans en faire la remarque. Je pris les devant et nous présentait à la jeune fée. Je pris le biais de la seule mission que j'eus ici, en même temps cela était assez important pour me situer. Jack étant un de mes amis, c'était comme s'il avait participer à cela (et s'il avait dû le faire je savais très bien qu'il l'aurait fait avec entrain) et elle ne doutait pas de sa bravoure.

Nous reprenions notre marche avec une bonne guide. Il s'avéra qu'elle était bavarde et voulait tout nous expliquer de la géographie du lieu, de la production agricole, du profond respect que les fées avaient de la nature, de leur façon de vivre, pour son village, dans les arbres, leurs savoir-faire artisanaux… Elle nous mena ainsi droit à son village et voulu nous présenter directement au chef, patriarche de cette petit communauté effervescente.

J'admirais la vitesse d'exécution et la joie qu'avait les fées dans leurs tâches respectives. Nulle ne semblait au repos ici, ni ennuyé. Le chef nous accueillit comme s'il nous connaissait depuis toujours. Il me prit même dans ses bras. J'échangeais quelques mots avec lui jusqu'à ce Jack attire son attention. Il se dirigea vers lui et constata ce que Jack sembalit prendre comme une faute. Je souris et m'approchais des deux. Je ramarquais également le pendentif et allais plus loin que mon ami. Je le pris d'abord dans ma main et fus surpris par son poids : il était très lourd. Je demandais ensuite à l'ancien avec respect :

"Bel objet ! Puis-je me permettre de vous demander d'où le tenez vous et s'il est magique ?"

L'ancien sourit de cette curiosité et notre intérêt pour cet objet précis. Je savais que Jack brûlais de le demander mais il n'était pas à l'aise. Je préférais les fées aux elfes. Ils avaient l'amour des elfes pour la nature et celui des nains pour l'artisanat, accompagné de leur bonne humeur. L'ancien s'approcha et me prit 'objet des mains. Ses yeux s'allumèrent soudain de la lueur des conteurs :

"Ce pendentif est magique oui. Une magie qui date de bien des siècles avant notre ère… Je le tiens des chefs qui se sont succédés avant moi à ce jour… Il fait partie d'une multitude d'objets que nous tenons de nos découvertes dans les mines, les champs, etc. Je n'ai jamais eu l'honneur de me retrouver face à ce que cet objet permettrait de voir. En effet, selon différentes légendes cet objet permet de voir quelque chose, ou quelqu'une, précieuse pour les fées. Qu'importe les différentes manières contées par les légendes, toutes concordes pour dire qu'avec ceci nous pouvons voir "la fée Lumière". Le chef qui tenait mes fonctions ne l'a pas vu, son prédécesseur dit l'avoir aperçu avant de rendre son dernier soupire… Cet objet n'a que peut de valeur pur ceux qui n'y croit pas comme moi."

Il s'approcha de Jack et pris sa main. Il déposa le médaillon dans sa paume.

"Mon fils, si tu aimes ce pendentif, alors je te l'offre ! Pour voir une fée, il faut y croire !"






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Juil - 14:32
-Pardonnez moi, mais qui est donc cette fée Lumière ?

Après tout l'ancien venait de dire que c'était une personne précieuse et importante. Se sentant honoré par le cadeau qui lui faisait. Attendant d'en savoir d'avantage, sûrement soulagé de savoir qu'il ne s'agissait pas d'un des bijoux confectionnés Judy Kambert.

-Il y longtemps on raconte que lors d'une éclipse et d'un événement astronomique, un éclat mélangeant des composant de la lune, du soleil et de la Terre arriva sur nos terres. Ainsi naquit la première fée, on dit quelle est à l'origine des saisons. C'est d'elle que nous viens notre amour de la nature et notre bonté naturelle.

Le jeune homme comprit que c'était comme une divination. Même s'il n'y croyait pas, il semblait convaincu de l’existence à l'époque de cette fée. Levant la tête, fermant sa main sur le pendentif, en remarquant l'écart de la fée qui les avaient amener en ce lieu. Souriant se dirigeant vers elle, pour finalement décidé de lui mettre le bijou autour du cou.

-Je ne peux accepter un objet si précieux, surtout si en plus il fait partie de votre histoire et votre culture…

La jeune fée sourit, rougissante, Jack avait vu juste, cela faisait sûrement un moment qu'elle convoitait cet objet si important pour leur communauté. Elle semblait fier de l'avoir et Leroy se sentait sur un petit nuage. Même le vieil homme sembla approuver sa décision et ne fut pas frustré par son refus. Il était temps de prendre congé, remplit de gratitude la fée décida de les accompagnés jusqu'à leur départ de cette île. Consultant Patrick du regard qui ne semblait pas émettre de contradiction.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Juil - 21:45



Pour voir une fée il faut y croire

Les derniers mots bienveillants de l'homme fée se répétaient encore dans ma tête lorsque Jack fit retentir sa question. Elle n'était pas illogique, mais cela me fait quelque peu sursauter, comme si j'étais surpris. Il devait y avoir eu quelque chose de fascinant dans cette histoire et cette voix que je ne comprenais pas et qui m'avais un peu endormi…

Bon chevalier, Jack finit par offrir le pendentif à notre jeune guide qui était ravie, gênée et honorée tout à la fois. Elle tenait à nous suivre pendant notre quête, et ce n'est pas le regard complaisant de Jack qui allait me faire refuser. Nous remercions donc notre hôte et repartions en direction du petit village où mon ami avait affaire. La petite fée observait le pendentif avec des yeux brillants et un léger sourire esquissé sur ses lèvres.

Elle nous guida à travers une forêt verdoyante et magique, un vallon magnifique avec des couleurs en harmonie parfaite et enfin une butte couverte d'une herbe bien verte au pied de laquelle s'était établi le petit village que nous cherchions. Je marchais au côté de Jack, suivant notre accompagnatrice.

"Cette quête va connaître un bon avancement ce soir on dirait !"

Nous étions déjà à destination et si ce n'était pas ce soir, ce serait surement demain que le fidèle messager aurait terminé ce qu'il avait à faire ici. Je le laissais prendre les devant et peut être trouver ce qu'il était venu chercher et faire ici. Je suivais le mouvement en me disant que je resterais peut être un peu après cette quête. Je repensais à l'histoire fascinante de l'homme fée et me déciderait sûrement à éclaircir ce mystère.






Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 19:23
Leroy était content d’avoir fait une bonne action en offrant le pendentif à la fée qu’ils avaient rencontrée. Le jeune homme semblait ravi qu’elle leur serve de guide dans ce territoire qu’ils ne connaissaient que trop peu malheureusement. Profitant pour observer cette belle nature et ces magnifiques paysages "Je me demande où se trouve ma fille en ce moment…" Revenant à la réalité par l’injonction de son ami mage. Souriant en effet dès ce soir cette quête sera pratiquement finie. Il ne restait plus qu’à trouver l’endroit et la personne que le jeune soldat cherchait pour venait à bien sa mission de messager. Mais rien ne presser et Jack était d’humeur à jouer les touristes. Patrick semblait dans le même état d’esprit, alors ce fut avec plaisir qu’ils acceptèrent que leur compagne leur fasse visité la ville, écoutant en souriant les histoires qu’elle leur raconter sur tel ou tel bâtiment. Pendant leur visite ils purent choisir et réservé leur nuit dans une bien sympathique auberge.

-J’ai du temps libre lorsque ma mission sera terminé. Je serais ravi de le passé en ta compagnie…

Pour une fois que le jeune homme pouvait prendre son temps et surtout donner du temps. Oui il voulait ainsi montrer à Patrick a quel point son amitié était importante pour lui. Leroy était pourtant le genre à faire attention aux personnes qui lui sont chère, mais jusqu'à présent c'est vrai que les deux hommes n'avaient pas franchement eu l’occasion d'être seul et de profiter pleinement de leur franche camaraderie. Cette opportunité était trop grande pour que Jack la laisse passée. Souriant, il avait prit la décision de clôturer sa quête demain. Puisqu'en passant dans la rue, il avait remarqué que le magasin qu'il cherchait arborer une pancarte FERMER. Le reste de la soirée fut très agréable et les deux amis eurent à nouveau comme par hasard le récit de la fée lumière. Avec un autre passage, une autre histoire sur cette fée légendaire.

Le lendemain dès huit heures Jack était déjà dans la boutique tant désiré, discutant, faisant affaires. Cela se révéla avantageux, trouvant un excellant compris. S'excusant auprès du mage, lui promettant de le rejoindre en fin de mâtiné car malheureusement sa présence était indispensable. La duchesse lui avait demandé d'aller dans ce territoire pour remettre un état un bijoux précieux à ces yeux. Le fidèle servant qu'il était, aller tout simplement suivre et observer la main-d’œuvre afin de s'assurer la bonne qualité. Il fut presque onze heure lorsqu'il sortie de la bijouterie, à présent il n'avait plus qu'à aller à la banque où un coffre était réservé pour le stocker. La duchesse n'aura ainsi plus qu'à le récupérer lors de sa tourné diplomatique dans une semaine et demi. Une fois sa besogne réalisé ne restait plus qu'à trouver son ami.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Aoû - 19:15



Pour voir une fée il faut y croire

La visite de la capitale des fées avec un guide et en compagnie d'un ami était très agréable. Je découvrais, émerveillé, la beauté et le génie de ce peuple en dehors des troubles que j'avais pu connaître. C'était comme des lieux différents, esthétiques et utiles. J'entendais ce que disais notre guide, passionnée et enjouée dans son cheminement. Nous nous imprégnions de l'ambiance et comprenions aisément la façon de penser des fées, ce qui était tout à fait respectable et admirable.

Nous passions la soirée à découvrir de nouvelles douceurs gustatives locales et écoutions les histoires qui se contaient, ce qui me rappelait les nains. J'appris même que les fées fabriquaient et buvaient de l'alcool ! à base de fleur, d'extrait d'arbres, de fruits… Nous en goutions d'excellents, très doux et d'autres affreux ! En tout cas, nous nous amusions bien !

Le lendemain Jack devait remplir son devoir. Je retrouvais la jeune fée et promis à Jack de le rejoindre ensuite. Elle profitait de ce moment pour me faire admirer des travaux d'orfèvrerie. Elle m'entraina ensuite aux abords de la ville pour aller voir un ancien monument féérique. Elle s'étonnait de l'intérêt que deux étrangers portaient sur tout ce qu'elle nous disait ou ce qu'on avait vu. Elle m'avouait même que nous avions, Jack et moi, une énergie particulière et  que nous étions forts sympathiques.

Arrivés en vu du monument, elle m'expliqua que ce genre de stèle, celle-ci plus usité alors, servent à alimenter la cité en magie pure, et en cas de nécessité, protéger les fées en cas de danger dans la capitale.

"Elles servent également de portails de téléportation dans toute l'île. Il en existe trois générations, correspondant aux âges et cités que connurent Esteria. Ici, ce qui est remarquable, c'est l'incroyable pureté et conservation de cette stèle de la première génération. Elle est l'une des douze qui reliai les cités fondatrices entre elles. Aujourd'hui, ce dispositif qui doit être entretenu ne comporte que six stèles pour la capitale et quatre en dehors pour le nord, l'est, le sud et l'ouest du pays…"

Quelque chose d'étrange et magique l'arrêta alors qu'elle posait sa main sur la pierre. Je nous crus en danger en sentant une magie proche et puissante dans tout notre environnement. Le pendentif que Jack lui avait offert luit alors d'une éclatante lumière blanche. Dans la seconde qui suivit une fée apparue comme un flash de lumière. Elle avait le visage doux, mais ridé par une sorte de peur. Les contours de sa peau et son corps me paraissaient jaunes, comme si elle se trouvait en contre jour. Avant que cette vision évanescente ne disparaisse, elle lança :

"Aidez moi ! … Gudarache …"

Le soleil reprenait sa clarté naturel. Mes yeux étaient teinté de cet éblouissement, tout comme la jeune fée. Nous n'avions rien, mais j'étais plus subjugué qu'elle émerveillée. Elle me raconta l'histoire, organisant ses pensées et recherchant ses mots. Je conclus que nous devions nous en charger et retrouver Jack au plus vite.

Celui-ci ne fut pas difficile à retrouver. A ma tête, il devait savoir qu'une nouvelle péripétie nous attendait. Je tentais de lui résumer ce qu'il venait de se produire sous nos yeux.

"Mon ami !  Il se pourrait bien qu'on ait besoin de nous ! Tiens toi bien. Les fées utilisent des stèles magiques pour alimenter leur cité ou les protéger. Comme il y eut plusieurs étapes à la construction, y'en a trois générations. Si aujourd'hui il n'en reste que six pour la capitale et un pour chaque point cardinal de l'île, les anciennes existent toujours. C'est l'une d'entre elles que nous sommes aller voir… Mais voilà, elle a réagi avec le pendentif ! Nous avons vu apparaître une fée qui semblait appeler à l'aide. Ce fut bref et dans une lumière éclatante. avant de disparaître, elle a dit "Gudarache", ce qui est le nom d'une ancienne cité du Nord d'Esteria. Je pense que comme les stèles permettent de communiquer et se téléporter, cette fée a trouvé le pouvoir d'en réactiver une pour nous délivrer son message de détresse. Reste à savoir si cet appel nous parvient du confins des âges ou si une fée se trouve en danger de mort là-bas…"


La jeune fée hochait la tête positivement pour confirmer mes dires et ajouta de suite vivement :

"Je vous suis !"







Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 304
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Aoû - 9:04
Lorsque Jack retrouva à nouveau mon ami et notre amie fée, je comprit à sa tête que quelques chose venait d'arrivé. Restant perplexe à son histoire, non pas que Leroy doutait de lui, mais cela semblait si irréaliste. Il n'était le seul à pensé ainsi, la fée qui jusque là les accompagner semblait troublé par cette apparition. Jack se frotta le menton, plongé dans ses pensées. "Il semblerait que ce pendentif est d'autre propriété magique inconnu, peut-être devrais-je l'étudier plus en détail..." Quoi qu'il en soit, il fit un petit sourire à Patrick, le mage pouvait compter sur lui pour résoudre ce mystère. Finalement cette quête ne serais pas aussi facile et tranquille qu'ils l'avaient pensées.

-Puis-je voir cette stèle ? Si en effet elle servait de portail de téléportation, je devrais pourvoir trouver quelques informations sur cette apparition…

Rien ne servait à ce précipité, mieux valait avancé par étape, s'ils voulaient démêlé cette idée. Alors qu'il se fit conduire, il en profita pour d'avantage se renseigner. Il avait besoin de savoir avec exactitude ce qu'il avait vu. Il voulait savoir tout les détails de cette apparition. Il faisait travailler la mémoire de ses amis jusqu'à vouloir savoir le type de vêtement que cette fée portait "Bon résumons, il eu une projection éblouissante, puis l'apparition flou mais stable et sans ondulation d'une fée, derrière il n'y avait aucun détail, juste cette lueur qui semblait émané de la stèle. L’insonorité du message était clair, mais légèrement résonnant ou grésillant sur la fin, puis à nouveau tout ça se termine dans un fond constaté..." Faisant des signes de tête à ses partenaires, ne disant rien, pour le moment il ne pouvait se prononcé. Dès qu'il furent près de la stèle, Jack en fit le tour, laissant glissé une de ses mains sur cette derrière. Fronçant légèrement les sourcils, il ressentait comme un champs magnétique, oui il sentait un flux d'énergie. Puis il s'accroupit, devant le seul endroit où il avait repérer des inscriptions, sortant un petit bouquin de sa poche, mais impossible de déchirer ce qui été écrit.Se retournant vers Patrick et la fée qui le regardaient perplexe.

-Bon déjà rassurez-vous, personne est en danger à Gudarache. Ce message à été programmé pour ne que réagir à une seul et unique fois avec ce pendentif… S'il n'a pas été déclenché avant c'est dû au prioritaire, je m'explique, il fallait absolument une fée ayant la même longueur d'onde magique que le sceau imposer à la stèle… Bref, ce message date de plusieurs années, cette fée le savait pertinemment, alors pourquoi maintenant ? On n'a pas le choix pour en savoir d'avantage on doit l'aider et aller Gudarache.

Voyant que ses compagnon grimaçaient à ses explication scientifique sur le fonctionnement de ce message, il se fit concis et passa à l'essentiel. Si jamais ils voulaient en savoir d'avantage, il était prêt à répondre à leurs éventuel questions sur le sujet. A présent il avait de quoi bien entamé cette nouvelle aventure.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Pour voir une fée il faut y croire ! (Patrick)
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines.
» J'AI FAIT LE MORT POUR VOIR QUI DANSE SUR MA TOMBE (CAL)
» Hum ferme ta gueule pour voir? Ah ouais, c'est mieux!
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Il faut tomber pour mieux se relever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-