AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Parfaitement incompatible ? | Mackenzie & Cara
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS


Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Fév - 22:28
« Parfaitement incompatible ? »
Mackenzie & Cara
La route avait été longue depuis ces ruines et pourtant Cara n'en ressentait aucune fatigue. Ses jambes étaient un peu plus lourdes que ce matin, c'était bien vrai, mais il fallait bien qu'elles soient engourdies après des heures passées à cheval. Snow était confortable, mais pas de tout repos non plus.
S'enfonçant dans l'auberge sans même toquer, Cara adressa un large sourire à l'assemblée tout en laissant sa capuche retomber sur ses épaules. Comme d'habitude, Hylarys la salua d'une grande embrassade trop virile pour la beauté fatale qu'elle représentait avant de se tourner vers celle qui avait gentiment accompagné Cara jusque ici.
Cara laissa l'aubergiste jauger la nouvelle arrivante de son petit regard malicieux, tout en souriant narquoisement. « Mack » était devenue comme une petite bête de foire pour les clients ici présents, ses cheveux rougeoyant étaient aussi étonnant et détonnant que le regard vipère de Cara.
Elles étaient toutes deux hors normes et c'était aussi pour ça qu'elles étaient dans les normes des habitués de la maison.

Et ça pour être hors normes, elle l'était cette jeune femme. Cara avait encore à découvrir de « Mackenzie » avec qui elle avait peu échangé de mot tout au long du trajet. L'auberge, c'était la bonne occasion de rattraper le temps perdu et de poser des questions.
Entraînant la chevelure de feu par la main, Cara se dirigea instinctivement vers le fond de la grande salle et s'avança vers le recoin bruyant dans lequel elle dénicha Wolfram et ses hommes.

-Installe-toi donc !

Invitant sa nouvelle alliée à prendre place en bout de table, Cara se laissa tomber sur la banquette aux côtés de Wolfram qui haussa les sourcils en constatant le retour de la belle inconnue. Plutôt étonné de la voir revenir en vie et surtout en bonne camaraderie avec Cara, ça pour être surprenant, ça l'était.
Se tournant quelque peu vers Cara, Wolfram l'interrogea silencieusement, mais pour une fois, ce sourire malicieux qui se glissa sur les lèvres de la jeune femme le décontenança. L'effet du baiser ne s'était-il donc pas encore dissipé ?

Oubliant un peu son gentil blondinet, Cara s'approcha naturellement de sa nouvelle camarade, ne tenant même pas compte de la cacophonie engendrée par ces hommes. C'est sous l'oeil vigilant de Wolfram que Cara entama la conversation avec celle qui n'avait pour prénom que celui d'un fantôme.

-Je crois qu'on s'est tout dit pour ce qui est de notre petit contrat, cependant, j'aimerais en savoir plus sur toi « Mackenzie » et je crois ne pas être la seule ici à vouloir entendre ton histoire.

Son visage vint trouver appui dans le creux de ses mains, alors que son regard taquin chatouillait les attraits de son joli visage pâle.
Cara avait beaucoup à apprendre de « Mackenzie », autant sur qui elle est sensée être que sur qui elle est vraiment.
Elle n'était en fait qu'une distraction pour l'instant, comme le chat joue avec la souris avant de la dévorer, Cara joue avec les gens avant de les effacer.
Cependant, il y a des distractions qui ne nécessitent pas d'être oublié et certaine sont aussi étonnamment distrayante. Comme s'il était impossible de se lasser des gens, ou des choses.
Cara s'est toujours faite avoir par l'usure. Elle se lasse trop vite des choses et quand elle s'ennuie, Cara peut s'adonner à des pratiques plutôt surprenantes pour occuper ses journées...
Sentant subtilement le bras de Wolfram se glisser dans son dos, Cara ne mit pas longtemps à comprendre qu'il écoutait, lui aussi avec attention ce que la sanguine avait à leur révéler.
Au même moment Hylarys déposa deux chopes de bière sur la table. Ici, c'était bière ou rien. Puis c'était bien connu, l'alcool avait des propriétés magiques inégalables.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2381
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com En ligne
Dim 28 Fév - 18:11

 
ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé


Sujet à ne pas archiver - Contacté par Cara



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 19

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Avr - 17:31




Parfaitement incompatible ?

Feat [Cara]








Mack suivait Cara de très près. Elle constatait de plus en plus sa manière de cohabiter avec le monde. C'était elle qui régnait et personne d'autre ne devait oser la défier. Au risque d'en mourir, donc personne ne se bougeait ... Une reine maléfique. Des sujets lèche-bottes ... Mack se voyait dans un conte que lui lisait sa mère avant la tragédie.
La sanguine chassa ses pensées de son esprit pour mieux se concentrer sur le lieu où l'avait emmenée sa demi-sœur chérie. C'était comme un repère des gens de la pire espèce du monde. Là où les monstres se terraient avant leurs attaques. Le bien et le mal ... Mack était une petite lumière dans cette zone d'ombre et tous la regardaient avec amusement. Elle devait vite s'éteindre et jouer les méchantes ... Même si ce n'était pas gagné.
Quelle situation comique pour elle. Elle allait tirer des enseignements de la plus jeune de feu leur famille.

Mack réfléchissait à une nouvelle identité avec un indice, pour Cara.
En effet, lorsqu'elle était enfant, elle adorait manger les olives que les deux filles cueillaient ensemble.
"Olive" toujours aussi observatrice aimait beaucoup le jeu de Cara. La sensation était étrange ... Elle ressentait comme une sorte de complicité lorsqu'elle voyait Cara jouer avec ce blond.
Peut-être que les liens du sang lui jouaient des tours, et son imagination débordante ne devait pas l'aider non plus.

- Si le prénom "Mackenzie" te décontenance ... Même si cela m'étonnerait fort vu ton malice et ton plaisir à jouer aux jeux dangereux ... Tu peux tout de même m’appeler autrement.
Mack se tut voyant que les deux attendaient surtout avec impatience son histoire. Mais cela ne l'empêcha pas de donner son indice.
Olive même.

Mack était fière de la beauté de Cara. Elle avait envie de la prendre dans ses bras et d'agir comme une grande soeur ... Mais elles avaient perdu du temps, et elles étaient terriblement différentes. Sans compter que la situation ne rendait pas les choses faciles.

- Déjà, je remarque que tu aimes jouer, alors je vais parler mais pour éviter d'être évincée ...
Elle dit tout bas "On n'est jamais assez prudent".
Puis de nouveau avec une voix claire.
Je raconterais avec douceur ... Lenteur ... Et surtout pas tout, tout de suite ...
Histoire de rendre mon histoire légèrement plus intrigante ...


Mackenzie commença son récit. Elle s'inventa une vie agréable, une famille présente. Elle parla ouvertement de ses dons de Métamorphes. Et de comment avait-elle tué sa famille dans un accès de rage.
Elle vole, dans tous les sens du terme. Enfin pour son histoire.
N'est-ce pas insupportable de manquer de détails ?
Mack finit son récit des plus courts, des plus énervants pour les deux devant elle. Elle but et elle leur dit.

- Sinon faut que je vole un interfact au roi d'ici et un coup de main avec une répartition du butin égal, ce n'est pas de refus.

Elle avait un sourire narquois, elle essayait de copier Cara. Peut-être même qu'elle commençait à comprendre comment ça marchait.





© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 115
Emploi IRL Etudiante

Feuille de personnage
Profession : Chasseuse de Prime/ Espionne
Amis & Connaissances:
Âge : 19 ans
avatar
Je suis maléfique
Cara W.Frost

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Mai - 12:11
« Parfaitement incompatible ? »
Mackenzie & Cara
La petite nouvelle ne sembla pas décontenancée par le lieu, c'était déjà un bon point de gagné. Soit elle était habituée à ce genre d'endroit, soit elle était très habile avec ses propres émotions. Controler ses émotions. Don d'une rareté étonnante par les temps qui courts. Cara ne voyait pas clair dans le petit jeu de la sanguine, elle lisait aisément les sensations qui l'assaillaient de toutes part.. Tout était dans le regard...

Ses yeux criaient l'insécurité dans laquelle elle était délicatement logée et si personne ne pouvait le remarquer c'est bien parce que sa parade était subtilement pensée. La lenteur de ses mots, la douceur de sa voix et ce ton malicieux... C'était admirable de sa part, d'agir aussi intelligemment, mais rien n'effacerait le reflet de la vérité qui scintillait dans son regard.
Mais face à un tel cran, Cara ne pouvait que l'admettre. Cette dame de feu était futée et elle essayait d'éteindre un feu grésillant au cœur d'une nuit sans lune, sans même se douter qu'elle resplendirait toujours plus que les autres, tout ça à cause de cet éclat fébrile et fragile qui vacillait dans ses pupilles. Qui décrivait une émotion que Cara ne savait pas décrypter dans ce jeu qu'elle prenait plaisir à pimenter.

Laissant un rire cristallin lui échapper à ces mots, Cara se contenta d'écouter la suite. Elle n'avait visiblement rien à lui apprendre de plus sur sa personne, puisqu'elle avait en partie saisi comment Cara marchait.
Olive ? Voilà un bien drôle de prénom. Cara adorait les olives quand elle était gamine, elle en mangeait tout le temps avec Mackenzie... C'est sûrement parce qu'elles les volaient au voisin qu'elles avaient un goût aussi savoureux, aujourd'hui Cara déteste les olives. Elles n'ont plus leur goût d'antan, sûrement parce qu'elles sont rattachées à de mauvais souvenir... Ou simplement parce que Cara a affiné son palet avec les années quoiqu'il en soit elles n'ont aujourd'hui plus aucun intérêt à ses yeux... Toutes, sauf une.
Le récit d'Olive sembla presque à trou à certains instants comme si elle laissait le soin à ses auditeurs d'imaginer sa vie... Pas que ça déplaise à Cara, au contraire, le mystérieux ça la connaissait et qu'elle en joue ainsi c'était... intéressant. Elle avait de toute façon prévenu qu'elle ne dirait pas tout, pour son propre bien sûrement, que cachait-elle sous ses petits airs de petite fille démoniaque ?
Wolfram à côté ne semblait pas plus déconcerté que cela par ce court récit. Il avait l'habitude avec ses gars. Ce genre d'histoire c'était la routine des mercenaires.

En parlant d'eux, au moment même où elle prononça le mot « butin » ils se tournèrent vers elle avec attention, le silence s'installa et pesa lourdement dans l'atmosphère. Les hommes de Wolfram étaient subitement calmes et attentifs alors que le brouhaha ne cessait pas autour d'eux. Alors c'est gênant d'être finalement le centre de tous les intérêts ?
Un sourire en coin étira les lèvres de Cara. Elle ne connaissait pas encore l'ampleur de son erreur.
Contrôler ses émotions... Elle en aura clairement besoin si elle veut survivre aux minutes à suivre.

« Qu'est ce qu'elle raconte la gamine ? » la grosse voix de Donovan brisa intensément le silence qui pesait jusque là, comme le monstre qu'il était, il scruta « Olive » de toute sa hauteur. Les hommes autour silencieux fixaient la jeunes filles en attente d'une réponse.
Elle allait devoir la jouer finement, très finement si elle ne voulait pas finir dans la gueule du loup. Lorsqu'on parle butin, il faut toujours choisir ses mots avec minutie.
Cara avait bien envie de voir ce que cela aurait pu donner, ça l'aurait très certainement amusé de voir combien elle pouvait supporter, mais c'était son jouet et elle n'avait pas envie que Donovan le lui casse sur un coup de tête.
« Elle s'appelle Olive et je crois qu'elle est en train de dire qu'elle clame de l'aide pour le vole d'un artefact... Avec un salaire équitable pour tout le monde. »
Ils commencèrent alors à attraper leur affaire, comme si le départ était immédiat... Quelle impatience. Attrapant sa chope, Cara la fit cogner lourdement sur le bois de la table. C'est comme ça qu'il fallait parler aux hommes.
« Je n'ai pas fini. »
A ces mots, tous s'affaissèrent à leur place, attentif aux paroles de la brune comme si elle avait le pouvoir de tous les faire tomber d'un claquement de doigt... Ah mais, attendez... Elle possède réellement ce pouvoir...
« Laissez nous en débattre avant de monter sur vos grands chevaux. On parle d'un roi. On ne peut pas les attaquer de front. Donc on se détends et on nous laisse parler. »
L'un d'entre eux sembla vouloir protester, mais à peine son fessier eut-il le temps de se décoller du siège que Wolfram à côté acquiescait silencieusement à la requête de Cara, tout en tendant son épée vers la pomme d'adam de son cher camarade. Donovan à côté posa une main sur son épaule, l'obligeant à se rasseoir en silence. Encore un qui voulait s'opposer à la tête du serpent... en oubliant manifestement les crocs acérés de la vipère.

Cara jaugea la scène avec un petit air narquois, limite sadique. Il n'avait pas encore conscience qu'elle tenait les rênes, et si Olive se comportait légèrement comme Cara, il lui manquait encore ce petit quelque chose qui ferait qu'elles soient égales en tout point. L'autorité. En un simple regard. La manipulation. En de simple mot.
« Il nous faut savoir où se trouve l'artefact pour infiltrer les murs du château et le dérober à sa Majesté. Aussi on s'y rendra de nuit, on pense que la sécurité y est renforcée, mais en réalité elle ne vaut pas trois sous... Olive dit moi, as-tu une idée derrière la tête ? »
Elle ne parlait pas du plan, elle parlait surtout des raisons qui la poussait à rester auprès d'eux, pourquoi demander de l'aide alors qu'elle était partie seule sur les routes, pourquoi s'entourer d'eux plutôt que d'autres.. ? Cara avait besoin de creuser, alors elle interroger. Mais elle aurait ses réponses. De force ou de gré.




ω Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2381
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com En ligne
Ven 1 Juil - 11:51

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2381
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com En ligne
Mer 24 Aoû - 21:30

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de message depuis PLUS d'un mois et malgré les relances, il n'y a eu aucune réponse, il est donc ARCHIVÉ et placé dans la catégorie RP archivé. Si toutefois vous voulez le récupérer, il suffira de me le demander.

RP ABANDONNÉ



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Parfaitement incompatible ? | Mackenzie & Cara
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS ABANDONNÉS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» Matt Sky Vs Sin Cara Vs Mickael Wik
» ¤ Segment Sin Cara ¤
» Sheamus Vs Sin Cara
» S. THÉA DEWITT-BUKATER ► cara delevingne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-