AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Fév - 19:34

Le contrat
Feat Lazyrus


Un nouveau vent soufflait à présent sur ma vie, à la fois nostalgique et mélancolique. Cela faisait plus d'un mois que je n'avais pas vu ma bien aimée et que je remplissais ma vie de missions et d'envies passer pour me contenter. Après m'être fait une belle fortune, avoir revu un ami, de beaux paysages et de belles personnes, être passé par mes terres (je suis baron) et réglé mes affaires, j'avais à présent besoin de justice et me battre.

Je me rendais à l'auberge de Fortilia pour glaner quelques quêtes plus difficiles. Il faut dire que depuis que la paix était signée les escarmouches et brigandages se multipliaient, mais les zones les plus sensibles restaient les frontières. Je savais celle des elfes fortement malmenée par un groupe organisé. Je me renseignais et appris qu'un contrat avait été mis sur la tête du chef des agitateurs. Je me fichais des récompenses et posais des questions à propos des crimes qui furent commis dans la région. Il s'agissait visiblement d'un homme en provenance de la forêt noire de l'autre côté de la frontière dans les territoires hostiles.

J'appris alors qu'un homme se trouvait être sur les mêmes pistes que moi. Je sus qu'il dérangeais par son sens de la justice et qu'il ne commettait pas de crime. Cet homme attirait mon attention. Je me dis que nous pourrions peut-être conjugué nos forces pour remplir le contrat. Je me mis à sa recherche. On me dit que si je voyais son corbeau c'est que j'avais à m'en faire. "L'homme au corbeau" savait caché ses traces, mais j'étais bon traqueur. Je le retrouvais après une journée entière. J'arrivais à l'endroit où j'avais l'intime conviction qu'il se cachais: une petite maison en retrait de la ville mais suffisamment proche pour profiter de ses ressources. Je m'approchais alors de l'entrée et la porte s'ouvrait avant que je ne frappe. Je vis alors cet homme, assez jeune, se tenir devant moi avec ses drôle de cheveux. Je sentais ses pouvoirs, mais sa posture semblait plus dans la surprise que dans l'attitude belliqueuse. Je restais prudent et lui demandais poliment:

"Bonjour, je suis Patrick Might, je recherche " l'homme au corbeau ", est-ce vous ?"


J'avais remarqué un corbeau étrange sur le chemin. Je remarquais ce même oiseau de nuit dans un arbre proche. C'est à ce moment que je me dis que je devais être au bon endroit.






Dernière édition par Patrick Might le Lun 24 Oct - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Fév - 22:22
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

J’étais arrivé depuis 3 mois dans le secteur d’AD LUCEM, et je me trouvais maintenant vers les frontières des Terres Hostiles. Les informations que j’avais pu récupérer me disaient toutes que je la retrouverais là-bas mais entre temps des imprévus et des missions avaient surgi ce qui me stoppa dans ma lancée et qui m’obligeaient à finir certaines actions criminelles par ici.

Je m'étais installé dans une cabane, ni trop éloignée ni trop près de différentes ressources utiles. J’enrageais intérieurement de savoir qu’à  quelques jours près j’aurais pu la revoir, ça faisait mal mais rien ne devait pénétrer mon âme pour le moment, mais la ressentir me donnait plus de force que jamais. Je sentais son appel, et j’irais au plus vite la rejoindre.
Ces derniers temps, malgré des signatures sur des papiers de paix éphémères, ou  juste par des collaborations de territoires et de conquêtes,  la frontière où je me trouvais était fragile et certaines personnes en profitaient pour y mener leur recels, faut dire que j’y ai mis mon grain de sel, pourquoi pas, après tout je ne suis pas neutre sur mes agissements. Mais il faudra bien que je les tue après qu’ils auront trouvé ce que je leur ai demandé. Ainsi les semaines étaient venues... jusqu’à une présence...

Depuis quelques heures,  KURO, mon corbeau, m’avertissait qu’un homme me cherchait, sûrement que par les langues des aubergistes et autres commères, on avait parlé de moi. Voilà un divertissement qui pourrait m’aider... du moins si cet individu coopère docilement.

Pour avoir l’instinct près à réagir, je laissais s’ouvrir la porte en un claquement de doigt appelant l’air pour qu’à sa grande surprise, ce voyageur engage la conversation : « Bonjour, je suis Patrick Might, je recherche ‘l’homme au corbeau’, est-ce vous ? »

Me retournant  de la façon la plus théâtrale possible, aussi surpris que lui (les gens ainsi ne voient pas l’illusion et se laissent berner bien gentiment) je fis bien comprendre à ce « PATRYCK » que certes mon charme était sympathique, mais que mes pouvoirs pouvaient l’être moins.

Me relevant alors, KURO, en profita pour s’installer sur mon épaule gauche, je me déplacais vers mon interlocuteur et laissais trois bonnes têtes de distances.

« Peut-être ou peut-être pas, pourquy, as-tu un problème avec my ? »

Mon interlocuteur  me regarda sceptique, haussant ses gros sourcils, je souris sournoisement, qu’il me prenne pour un bouffon ou un illuminé, rien à foutre, par contre, s'il souhaite être mon ennemi, alors avec plaisir de lui ôter sa vie.

(c) FreeSpirit




"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]


Dernière édition par Lazyrus Mephytyumy le Dim 20 Mar - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mar - 14:43

Le contrat
Feat Lazyrus


Il ne faisait aucun doute que j'étais au bon endroit et devant la bonne personne. Le regard de l'étranger était prudent, sa posture méfiante, mais il semblait pourtant curieux. Je ne saurais comment le dire, mais je le sentais…

Le corbeau vint se poser sur son épaule. L'intelligence de cet oiseau ne me faisait aucun doute et, bien que cela puisse paraître étrange, je révélais une certaine complicité entre ce sombre volatile et ce personnage tout aussi remarquable. Je fus surpris pas l'accent, sorte de tique de langage, du mage, mais j'avais entendu pire… Son sourire m'interrogea enfin. Ayant fini mes observations, plus rapides que pour le dire, je répondais une fraction de seconde plus tard:

"Je n'ai aucun problème avec vous, bien au contraire, je pense que nous pourrions nous associer dans une même affaire que l'on traite parallèlement…"

Quelque chose s'illumina dans son regard. Il recula de quelques pas et me laissa entrer. Il faisait bon à l'intérieur. Le plafond était assez élevé pour que je n'eusse pas à me pencher. Un livre était ouvert sur une table, quelques notes à côtés, un sac ouvert au sol, un feu magique éclairait les coins que le soleil n'atteignait pas. Son silence faisant mesure d'attente, je précisais pourquoi je le dérangeais:

"J'ai cru comprendre que nous recherchions le même homme. Je ne demande qu'à rendre justice… et si cela est payé, pourquoi pas… J'aimerais savoir si vous seriez prêt à travailler avec moi sur ce contrat ?"


Je me retournais et plantais mes yeux dans ce regard sombre et pénétrant. Je ne connaissais pas cet homme et pourtant je savais qu'il serait un bon allié. Je me demandais quelle était sa vision de la justice…




Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Mar - 13:25
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

J’attendais que mon visiteur entame la conversation. Après un échange de regards, et une analyse de chaque personnes, ce PATRYCK décida d'ouvrir le premier round de la conversation :
"Je n'ai aucun problème avec vous, bien au contraire, je pense que nous pourrions nous associer dans une même affaire que l'on traite parallèlement…"

Voilà qui était intéressant à entendre de mon interlocuteur, mes yeux trouvèrent certaines étincelles à cette idée, d'un geste, je lui fit signe d'entrer un peu plus dans mon antre. PATRYCK regarda tout autour de lui, et gagnant l'atmosphère généreuse du bon feu, il se laissait aller à prendre confiance mais pas trop. Il continua alors sur le deuxième round de la conversation tout en me regardant droit dans les yeux :
""J'ai cru comprendre que nous recherchions le même homme.
Je ne demande qu'à rendre justice…
et si cela est payé, pourquoi pas…
J'aimerais savoir si vous seriez prêt à travailler
avec moi sur ce contrat ?"


Caressant le haut du crâne à KURO, je m'installa sur ma chaise, jambes croisées et les mains jointes théâtralement. Alors à mon tour de papote lors de ce troisième round :

"Hum, alors, toi aussy tu cherche cet Ordure. Hélas, pour le moment yl ne bouge pas trop, et je ne sais pas où yl compte aller pour son prochain massacre mai$ une chose étant sûre, mes éclaireurs se sont fait tués sinon je ne serai point seul en ce moment.
Vois-tu, je pensais justement organiser une visite des plus courtoise (rires) à cet individu; JUSTYCE doit être faite je suis d'accord, mais avant toutes choses, toi, qu'a$-tu à m'offrir sy je te laise venir???car aucun contrat véritable a été accordé à sa mise à mort. Et l'argent, pour ma part je m'en fous. Voilà, après que recherches-tu vraiment en t'alliant avec my?"


Je laissa ce PATRYCK réfléchir quelques secondes le temps qu'il me donne de vrais arguments pour me joindre à lui, et de plus, une aide, pourrais largement m'être utile tout en faisant mes autres larcins.

(c) FreeSpirit




"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]


Dernière édition par Lazyrus Mephytyumy le Lun 28 Mar - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Mar - 13:22

Le contrat
Feat Lazyrus


Je regardais l'homme au corbeau s'assoir théâtralement sur sa chaise et me targuer. Je le laissais me répondre et ne comprenais pas vraiment où il voulait en venir, doutait-il de ma bonne foi ?

Comme il avait fini, je décidais de m'assoir à mon tour. J'écartais les jambes bien ancrées dans la sol et posais mes mains sur mes genoux.

"Vois-tu, l'or du contrat n'est guère important en comparaison des vies que cet homme prend. Je ne souhaite qu'une chose: arrêter ses agissements. Si je suis venu te voir, c'est pour que nous puissions avancer plus vite. Je n'ai que mon intelligence, mes bras et facultés à t'offrir. Nous allier permettra sûrement de déjouer ses plans ou en comprendre l'essentiel rapidement…"

Je laissais planer un instant de silence pour qu'il prenne alors sa décision, la mienne était prise: je ne parlerais pas une seconde de plus ici. Je me levais et lui lançais:

"J'ai une visite courtoise à rendre à un ennemi, tu me suis ?"




Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Mar - 17:47
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

Vue la réaction de ce cher PATRYCK,je compris vite qu'il savais que je le testais. Très bien m'en fasse.

Il se posait, ancrant sa posture bien dans le sol. Il parlait que l'or ne l'intéressait point vu le nombre de gens morts par l'agissant de cet ordure de CRABOSs. Et que si nous nous alliant, on pourrait déjouer les plans mortels de cet infâme.

Un silence plana, me laissant alors le choix de choisir, PATRYCK se redressa d'un bond, ne tenant plus en place, il m'adressa quelques belles paroles m'invitant à le suivre pour une visite de courtoisie à ce CRAMOYSSY de CRAMOS.

Je souris de plus belle, me levant à mon tour ajustant ma cape et ma canne. Tapotant mes bottes je lui emboîtais le pas et face à lui je lui adressait ces mots :

"Alors allons-y Patryck, moy c'est Lazyrus, fesant un bon contrat sur cette ordure"

Nous sortions alors de mon lieu de repos quand je reçu un message. Celui-ci m'indiquer que H. avais retrouvé son père. Je serrais des dents et des poings.Je siffla KURO pour qu'il part en patrouilleur dans la zone.

Le message brûla dans mes mains en une fraction de secondes et me retournant vers PATRYCK :

"Dépêchons-nous, j'ay envye de luy fayre un tour de magye versyon danse mortelle à cet yyyyyy"

(c) FreeSpirit




"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 17:57

Le contrat
Feat Lazyrus


Lazyrus acceptait de me suivre et se changeait en quelqu'un d'autre. Je ne dis pas qu'il baissait sa garde, ni même qu'il ne restait pas sombre comme personnage, mais nous avions cela de commun: l'action nous anime.

J'eus un petit doute avant de sortir quand il reçu cette lettre. Son visage affichait une seconde une sorte de ressentiment, préoccupé … Il brûla le papier et nous nous encagions dans la pénombre de cette nuit lunaire. Il était ais de se diriger sous cette quasi pleine lune. Je ne l'avais pas remarqué, mais il pourrait avoir corrélation entre ce phénomène naturel et la présence d'un sorcier noir dans le coin. Je savais très bien la nécessité de la lumière de la lune dans certains sorts de magie noir. Mon acolyte nous menait discrètement à la dernière base connue des sbires de notre ennemi…

"Je te fais part d'une de mes pensées : la lune pourrait coïncider avec la nécessité de convoquer un sort de magie noire… J'espère me tromper"

Je me tus à son signal aux abords du soi-disant campement… Il n'y avait plus rien. Effectivement, il y avait la trace d'un feu, de tantes, mais ils sembleraient qu'ils venaient de bouger. Je m'agenouillais et regardais attentivement le sol. Lazyrus et moi tombions d'accord sur la direction à suivre. Nous hâtions nos pas qui nous menèrent tout droit à un village en proie au flamme. Des cris de femmes et d'enfants nous poussèrent à courir aux lieux des méfaits. Nous ne réfléchissions pas une seconde pour prendre les armes: les hommes de Cramos étaient là.

Lazyrus prit à l'Est, je décidais d'entrer dans une maison où hurlait une femme. J'avais fait apparaître mon épée en main et lançais une boule de feu sur un archer me mettant alors en joug. Je franchis le seuil et vis un homme sur le point de violer une femme. Je lui assénais un violent coup sur la tête et ressortais. Je libérais des enfants de sous une charrue. Je vis Lazyrus en train d'en découdre avec deux soldats et un mage. Il me permettait ainsi de venir en aide au plus de monde possible. Je tuais trois mercenaires et sauvais les personnes des flammes. Je finis par venir en aide à Lazyrus qui, au nombre d'idiots couchés à ses pieds, n'avait pas chômé.

Nous portions le coup de grâce à cette razzia et rassemblions les mercenaires blessés : ils parleraient.

"Je vas m'occuper des flammes, je te laisse tirer le meilleur profit de … ces ordures"

Je m'exécutais en formant ma magie de l'eau afin d'éteindre les flammes. Je restais tout de même moi fort que Cheryl pour cette élément, le magie de guerre me seyait davantage. Les villageois se réunissaient autour de leur chef pour se réorganisait. Je retournais vers Lazyrus en train de "discuter" pour obtenir des informations. Le chef tenait absolument à nous remerciait et me suivait. Je soupirais et demandais à mon allié :

"Alors, as-tu obtenu des informations ?" et j'ajoutais mentalement par magie : * ou faut-il que nous nous éloignions pour ne pas être dérangés ?*

Je faisais évidemment référence au chef de village et peut être son second ou son fils qui étaient juste derrière moi pour nus remercier



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 0:37
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

Nous marchions depuis un moment, la lune n’était pas normale, et la présence de sorciers noirs n’était pas un extra à zapper.

Nous arrivions à la cachette, mode furtif, Patryck me demande ce que je savais déjà, je fis un oui d’un hochement de tête puis porta mon doigt à ma bouche pour qu’aucun bruit ne s’interposent. Patryck ferma sa bouche et me suivi, des restes de cendres d’un feu malodorant me pris aux narines. Tout les deux nous eurent le même geste, un genou au sol, tâtant la terre, nous nous remettions en chemins sur la direction suivante qui nous mena vers un village prisonnier des flammes, les cris des pauvres gens s’élevaient dans une immense fumée toxique.

Sur un côté nous aperçu CRAMOS et armes en mains, nous allions faire en sorte de le capturer, je prenais à l’Est et PATRYCK au Nord. Je savais déjà que mon acolyte ferait le nécessaire pour se défendre, c’est un très bon guerrier il n’y avait point de doute là-dessus. Pour ma part, je combattais plusieurs soldats, les décapitant avec frénésie et un mage venait de s’ajouter dans ma liste d’ennemis.

Patryck vain me rejoindre quelques temps après pour finir de tuer toutes cette razzia de pourritures. Nous gardions quelques mercenaires que je commencer à faire parler… pendant que Patryck s’occuper des flammes, on aurait pu faire l’inverse mais je le laisse faire…

ON en avait fini, les villageois s’étaient réunis avec leur Chef, celui-ci tenait à nous remercier et nous invita chez lui où avec son seconde et son fils nous nous installèrent autour d’une table. Patryck à côté de moi, me demanda si j’avais eu des infos utiles, et avec son mental me demanda si je devais lui en parler en privé ou devant nos hôtes. je le fixa quelques secondes pour lui faire signe d’en parler ailleurs, car il me semblait qu’une taupe était encore dans le village… et que pour je ne sais qu’elle raison, je sentais que ce village était faux…

(c) FreeSpirit




"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Juin - 16:54

Le contrat
Feat Lazyrus


L'air de Lazyrus était mystérieux, son regard profond. Il devait se douter de quelque chose et n'avait pas envie d'en faire part à nos hôtes. Je tâchais de ne rien en laisser paraître, mais déjà ces derniers changeaient d'air et se faisaient méfiants, suspicieux. Qu'était-il en train de se passer ?

Tout alla très vite. Le chef du village sortait une hache et renversait la table du même temps. Son acolyte formait un bouclier et une boule d'énergie. Je tapais la chaise de Lazyrus pour le faire tomber et me jetais sur le côté en même temps. Je jetais un œil vers mon compagnon et d'un seul petit hochement de tête nous décidions de sceller le destin de nos adversaires. Nous esquivions leur attaques. Je fis apparaître mon épée de nouveau et parais un coup de hache. Je frappais un second coup fatal au cou du chef qui en perdait littéralement la tête. L'autre prit la fuite et avait mon ami mage sur les talons.

Je voulus d'abord le suivre, mais des gémissements attirèrent mon attention. Je m'attendais à un autre piège et tendais la main vers la porte avec prudence. Lorsque je l'ouvrais et me mis en position … je fus face à un petit groupe d'enfants apeurés et entassés les uns sur les autres. Je baissais mon armes et allais les rassurer. Un bruit me fit me relever et me retourner vivement. C'était Lazyrus de retour, du sang sur le pantalon. Je le constatais sans rien dire.

"Pensez vous que d'autres nous attendent encore ? Je ne sens plus aucune magie noire… Je serais d'avis de faire un tour dans le village et nous assurer de cela. Mais que fait-on des gosses ? "





Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 15:52
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

Quand mon regard d’un commun accord avec Patryck sur mon ressenti c’était confirmé, voilà que nos chers ******* d’hôtes sortirent leurs armes et autre sorte pour nous assassinés. Patryck tapa dans ma chaise et me voici au sol, puis d’un regard nous décidions du sort de nos ennemis.

Esquivons leurs attaques, Patryck trancha la tête du chef du village, et pendant que je m’occupe de ce petite bousseux d’élémentaliste qui essayé de s’enfuir, je le réduisais en cendres quelques mètres plus loin. Quelques reste de chimères infines restaient présente sur les lieux, je partis m’en occupais.

Revenant sur mes pas vers Patryck, celui-ci constata vite fait quelques traces de sang sur mes habits, peut importe je lui expliquerais plus tard, le plus important étaient que nous avions devant nous des enfants apeurés et affamés. Patryck les rassuras mais je n’en fis point, rien qu’à voir leur aura, d’ici quelques lunes ils deviendront des montres.

Patryck me posa quelques question que je m’empressai de répondre :

" J’ai fini toute à l’heure de décimés quelques reste de chimères qui se planquées encore dans le village donc plus la peine de repatrouiller, par contre certes plus de magie noire a proprement parlé mais pour les gosses faudra les tués, dans deux lunes ils deviendront des montres, en peux plus rien faire pour eux, je sais c’est dégueulasses mais le mieux c’est de les brulés maintenant, laisse-moi faire il ne ressentiront rien, avec mes tours de passe-passe je leur donnerais un spectacle radieux dans leur yeux avant que ceux-ci disparaissent avec un sourires."


(c) FreeSpirit




"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Juil - 17:11

Le contrat
Feat Lazyrus


La réponse de mon acolyte me surprit et j'arquais un sourcil. Sa justification avait beau être bonne, je ne pouvais m'y résoudre. Il y avait bien sûr les raisons habituelles telles que l'enfance, l'innocence, la fragilité. Même s'il proposait de le faire je ne pouvais me dire que leur vie était terminée avec autant d'aplomb que lui. Je regardais son visage, oui il était sérieux. Je lui répondais droit dans les yeux :

"Il est hors de question que nous tuions ces enfants ! Ils ont une vie devant eux et les moyens de changer. Nous devons les protéger et les mettre en lieux sûrs. Je m'y engage personnellement. Et si l'avenir vous donne raison, je me gage également à les tuer s'ils nuisent à autrui."


Sur ce je gardais les gamins en posant un œil sur chacun d'eux. Je faisais signe à l'infanticide de commencer le tour du village. En attendant son retour je réfléchissais à une solution plus humaine et durable. J'avais un ami à la frontière qui pourrait peut être s'occuper d'eux. Je perdrais de nouveau des jours de traques, et ça je ne pouvais me le permettre. Je remettrais donc leur vie entre les mains d'une personne intermédiaire en attendant que l'ami en question ne soit là. Lazyrus revint, et avant même qu'il n'ait pu dire quoique ce soit :

"J'ai besoin de la soirée et la nuit pour les mettre entre de bonnes mains. Continuez les investigations et nous nous retrouverons là où vous le déciderez. Pointez ce lieu sur la carte et je vous y rejoins cette nuit"


J'avais le projet de payer quelqu'un ou quelqu'une pour les garder. Je trouverais surement des gens pour un bon prix à l'auberge. Cela sera le temps que mon ami ait le temps de les rejoindre, soit entre 3 et 6 jours à payer, ce qui était dans mes moyens.






Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2339
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 24 Aoû - 21:37

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct - 1:44
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

Patryck n’avais pas aimer ma logique dans le sens où les enfants pouvaient être sauvés, bref, je m’en foutais royalement pour moi, vers chez moi et autre lieu la seule solution c’était qu’ils brûlent tous, j’en avais vu d’autres et se ne seraient pas les derniers malheureusement.

Après son dialogue de bravoure, je laissais donc à Patryck l’engagement qu’il venait de prononcer en leurs faveurs. Je retournais faire une dernière inspection dans le village on ne sait jamais.

Mon corbeau croassa, et une missive me donnant le plus grand des sourires se dessina sur mes lèvres. Enfin une piste sensée.je tournais dans le village et plus âmes qui vivent entre guillemets. Plus de menaces. Seul le silence du néant se fera bientôt.

Je reviens donc vers Patryck celui-ci m’expliqua direct qu’il avait besoin des heures restantes et d’une bonne partie de la nuit pour mettre les orphelins dans un endroit où on pourrait s’occupés d’eux.Cela pourrait lui prendre quelques jours donc il me demanda de poursuivre les investigations. Il fallait que nous nous retrouvions dans la nuit du troisième voir sixièmes jours venant vers une zone que je situais sur ma carte caché dans ma botte que je dépliais devant lui en trois coups de doigts.

« Je t’enverrais une missive par corbeau pour te dire où j’en suis de la mission et où nous pourrons nous rejoindre. Pour les gosses paix à leur âmes, c’est ton engagement envers eux pas le mien alors va et fait le bien mais surtout pas de regrets »

Patryck me regardait en arquant son sourcil gauche, comme à chaque fois que je lui parlais, je pense que mon accent ne lui déplaise à l’oreille. Je rigolais intérieurement.

« Bonne route Patryck, à plus tard, mais dit toi bien une chose, si on continue ensemble cette mission prépare toi à ce que je ne te laisse pas le choix dans certains de mes actes bon ou mauvais, je ferais ce qu’il me jugera d’être fait. »

Sur ce je partis sur ma lancée, ayant trouvé un genre de monture de yack pour faire le trajet restant passant pour un nomade herboriste.

(c) FreeSpirit





"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Oct - 18:15

Le contrat
Feat Lazyrus


Lazyrus m'accordait le temps que je lui demandais, et puis il n'était pas en reste de continuer la traque seul. Je le laissais donc sur la piste de notre tueur. Je mis les enfants en rang et commençais la marche avec eux. Ils étaient silencieux, peureux aussi, mais aucun d'entre eux ne sortait du rang et tous me suivaient. Ils avaient très bien compris que c'était ça ou la mort.

Mon plan se déroulait parfaitement bien. Je retrouvais mon ami sorcier dans une auberge. j'avais confiance en lui. c'était la première fois qu'il s'occupait de gamins, et surtout d'autant, mais il accepta de s'en occuper et les aider à s'en sortir. Il les conduira à une école de magie où ils seront testés plusieurs jours. Et si certains relèvent de ce qu'à dit Lazyrus, ils se devront en effet d'arriver à des extrémités. J'acquiesçais en hochant légèrement la tête et grognant un peu. Même si cela ne me faisait pas plaisir, je savais que tout le monde ne pouvait être sauvé, mais au moins tous ne seront pas morts. Je dormais à l'auberge, déjeunais avec mon ami et les gosses, puis je pris un bout de route avec eux. Je partis vers le nord et eux plein sud.

Je retrouvais ma route ainsi que les indices placés là par Lazyrus dans d'infimes détails que seuls de mon traqueurs pouvaient distinguer (sans vouloir me vanter). Je rejoins la zone où nous devions nous retrouver. Le temps était pluvieux, une pluie fine mêlée de brouillard. Je continuais mon chemin en direction d'un village, ou plus précisément une chaumière un peu en retrait. C'est là que me menaient les traces que j'avais suivi. Je m'approchais des murs et me calais pour entendre ce qu'il y avait à l'intérieur. Mes sens magiques me signalaient la présence d'êtres magiques, dont un derrière la maison. Je ne l'avais pas beaucoup côtoyé encore, mais je savais que c'était mon sombre compagnon. Son corbeau fit un vol vers moi et quand il desserra ses griffes un parchemin tomba sur moi. Il se posa dans un silence de mort sur la maison. J'ouvrais le papier en silence, le protégeant de la pluie.

"Ils sont là"

Je compris tout de suite de quoi il s'agissait. Le travail de pisteur depuis plusieurs semaines déjà commençait à payer. Dans cette chaumière complotaient de ceux que nous traquions. Je formais une petite boule de lumière entre mes doigts et la lançais sur le côté du mur. C'était le signal pour Lazyrus. En un éclair je fis apparaître mon épée et entrée par l'avant tandis que Lazyrus sautait par la fenêtre à l'arrière d'un geste svelte.

Un combat à mort s'engagea alors de suite. Sans aucune négociation possible les hommes armèrent et se parèrent de magie dans un but très clair : nous tuer. Ces cinq hommes étaient de véritables machines à tuer. Mes coups étaient rapides, puissants et mes sorts enragés, mais rien de cela n'atteignait mortellement mes cibles... Ces mages noirs semblaient être des assassins professionnels. D'offensive, nous passions à de la défensive. Je me protégeais à l'aide d'un bouclier magique tout autour de moi et me battais en redoublant mes efforts. Je repérais les parades de mon ami mage, ses sorts et me calquait sur lui comme j'avais appris à le faire. Cette technique porta vite ses fruits : nos efforts combinés vinrent à bout de quatre homme. Le dernier se suicida.

Je reprenais mon souffle, mais je râlais aussi.

"Nous avons bien failli y passer Nous étions sur le point de trouver un indice crucial pour notre enquête. Tu as fait un travail super qui se réduit là à cinq assassins morts dans cette chaumière. Une partie de la traque partie en cendre, rah ! Fais chier tiens ! "

Lazyrus soupirait lui aussi, mais peut être pas pour les mêmes raisons que moi. Ses yeux, sans cesser d'être attentifs, changeaient d'aspect : il cherchait. Il était en train de passer la pièce au crible. Je me calmais en le voyant faire. Je m'assurais magiquement que rien n'approchait de dehors... Non, rien. Tout était désormais calme et la mort répandait son odeur dans la pièce.

"Mais en fait ? Que cherches-tu ici ? Comment en es-tu venu ici ? Et puis-je incinérer ces corps ?"






Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 84
Âge : 30
Emploi IRL ARTIST

Feuille de personnage
Profession : Magicien - Assassin
Amis & Connaissances: Haedeyne Drakkars
Âge : 29
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Lazyrus Mephytyumy

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 18:52
LE CONTRAT

Feat Patrick Might

Parcourant les chemins sur ce gros yack, prénommant HUBERT, je me remis sur la trace de notre ennemi... le pistant sans relâche pendant plusieurs semaines laissant un code pour que PATRYCK me rejoigne au plus vite.

Me dirigeant jusqu’à la trace la plus fraîche de ma proie, dans un petit hameau où les gens me prenant pour un moine guérisseurs m’accordait un regard neutre et inoffensif. Je m’installais dans la grange d’une vieille église loin de la foule. Derrière celle-ci il y avait assez de pénombre pour que PATRYCK se camoufle pour notre alliance quand nous auront régler notre affaire pour nous replier.

La nuit suivante, mon corbeau m’indiqua que PATRYCK était là, je fis envoyer un parchemin à celui-ci pour qui viennent vers le lieu où notre ennemi s’y trouver. Une chaumière quasi en ruine mais bien animée. Le temps brumeux et pluvieux nous faisaient une infiltration parfaite nous camouflons de nos odeurs.

Une boule de lumière se fit voir, le signal que PATRYCK était bien là et prêt à combattre. Dans les minutes qui suivirent, armés, nous entrâmes dans la chaumière. Je passais par la fenêtre pour faire effet de surprise laissant ainsi à PATRYCK l’autre entrée pour arriver derrière nos planqués de renégats.

Un combat sanglant et morbide se dessina, telle une dance macabre comme je les aime. Les négociations bannies, aucun répit pour nos adversaires. Certains lancer leur magie, je rigolais, et contre-attaquer avec l’aide de PATRYCK, puis en mode défensifs, nous nous repositionnèrent et nous eûmes enfin victoire sur ces cinq cadavres de sorciers noirs.

Patryck reprenait son souffle en râlant moi j’étais ailleurs je cherchais partout dans la pièce, une odeur, oui une odeur que je reconnaîtrais entre toutes celles de la création du monde. Puis me baissant je trouver ce que mon odorat m’indiquais. Au même moment Patryck me questionna et je lui répondis directement :

" Ce que je cherche, c’est une personne, et cela te regarde pas, désolé mais ma vie personnelle reste mienne. Fait ce que tu veux des corps je m’en fous mais tu râlais de pas trouver d’indices (je lui lançais alors la bague d’un des sorciers noirs) regarde bien… on n’as pas affaire à n’importe qui, c’est la grande Horde des Fraternel, les pires gueux, bref, je sors prendre l’air un instant"

Patryck me regardais alors sceptique, et dehors, sous la pluie je me laissais ainsi debout, bras ouverts, respirant et inspirant puis je me retournai vers Patryck.

« Bon, tu t’occupe des corps alors, laisse moi allez chercher de quoi manger pour ce soir.. »


(c) FreeSpirit





"TAORERU TOKI HA MAE NOMERI"
               (Si tu es frappé, relève-toi!)
[img(400px,150px)" />[/img]
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Déc - 20:14


Le contrat
Feat Lazyrus


Etrange alliance que la notre. Je ne comprenais ni ses motivations, ni ce qu'il cherchait vraiment et je n'avais pas l'intention de tenter lire son esprit et le froisser de surcroît. Je n'avais pas peur de cet homme, mais utiliser mon énergie inutilement pour lui tirer les vers du nez ne m'enchantait pas non plus. J'haussais les épaules, chacun ses secrets.

Après avoir brûlé magiquement les corps, j'analysais l'objet qu'il m'avait lancé. Je ne connaissais cette "confrérie" que de nom pour leurs actes incontrôlables et violents. Je laissais Lazyrus chercher de quoi nous remplir la panse le soir. J'ouvrais mes bouquins, prenais mes notes d'auberge et me renseignait sur ces hommes et leur assemblée. Je trouvais des indices, des noms de personnes et de lieux. J'étais en train de faire coïncider toutes mes informations en dépliant une carte de la région quand j'entendis un bruit dehors. Je dégainais avant de voir entrer Lazyrus avec un faisan et des légumes. Je me rassis, ne voulant même pas savoir comment il avait eu ces légumes. Je le laissais cuisiner et partageais mes informations :

"Il semblerait que le gars que nous recherchons est l'un des cinq chef de la Horde des fraternels. J'ai trouvé diverses nouvelles venues d'auberges que j'ai positionnées sur la carte. J'ai trouvé des lieux de meurtre, des ravages de champs, des destruction de maisons, que j'ai aussi pointer. Regarde, il est évident que la Horde se loge dans ce village ou alentour. Pas bien fin limier pour une guilde criminelle... D'ailleurs, e pense que nous pouvons y mettre un terme. Si je calcule, et même si ce sont des mages noirs, ils ne peuvent être plus d'une douzaine..."

Ce qu'il commençait à faire cuire dans la cheminée sentait très bon et mon ventre grognait. Je tournais donc la tête vers lui, relevant mes yeux de la carte et pensant soudainement à autre chose : j'avais faim.

"Que nous fais-tu de bon ?"






Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Mar - 16:34

ARCHIVAGE DES RPS


Ce sujet n'a pas reçu de réponse depuis 1 MOIS.

Vous êtes prié de contacter le membre concerné afin de le relancer.

Si aucune réponse n'est apporté à ce sujet dans 15 JOURS, il sera archivé




Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 1713
Âge : 30
Emploi IRL Artiste Libre

Feuille de personnage
Profession : Saltimbanque-Espionne
Amis & Connaissances: Rulf- Cheryl - Tyler -Mike - Adélia
Âge : 29
avatar
Je suis maléfique
Haedeyne Drakkars

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 0:32
Je le poste via le compte d'Haedeyne je le modifierais demain.






Partant chasser du gibier, je me disais que ton que Patryck me posait pas trop de questions ça ira.
Mais plus on s’approchait de la quête et plus mon ardeur à la retrouvée était palpable, mais Patryck le ressentais, il fallait que je me fasse encore plus discret, me baladant si puis dire, je tuai un faisan, et vers l’orée je vis une petite chaumière avec un potager, ni une ni deux je me servis, et repartis sans non plus tout prendre juste de quoi donner du goût et des vitamines à nos corps.
Me dirigeant vers notre lieu de séjour, j’humer l’air ambiant, Patryck était concentré dans ses recherches, tellement qu’il dégaina son épée quand j’entrai les mains chargées. Il rangea son épée dans son fourreau et je m’installai au fourneau (humour, ça rythme)
Tout en cuisinant Patryck me fit part de ses recherches, donc le gars que nous cherchions fait partie des cinq têtes des chefs de la Horde des Fraternels, intéressant. Très intéressant, le fait de voir les points, les lieux où tout les carnages avaient lieux. Je me rapprocha après avoir fini la préparation du repas, et regarder la carte, tout semblait correspondre ; et puis cinq, douze ou plus cela ne me laisser de marbre, tuer ou être tuer chacun son karma.

Puis retournant m’occuper du mijotage de la soupe, Patryck me demanda ce que je préparais de bon.
« Je fait un faisan avec quelque mûres sauvages accompagné d’une soupe de choux, panés, citrouilles etc aromates.
Puis servant le repas, je pris la carte de Patryck est avec un compas et une règle je me mis à des traçages précis. Patryck me regarda faire, et levant la tête après avoir fini je lui expliquais :
Regarde si on prend tout les points de carnages et quand les englobes par un cercle, les reliant à chaque auberges ou lieux abandonnés le plus proches, ainsi que les différents chemins possibles, si tu relis le tout et tu englobe les lieux regarde bien la carte, que vois-tu ?
Patryck s’écria d’un ‘Mais bien-sûr’ et je lui répondis :
« Eh oauis, et tu veux voir un truc comique, je brûlai le signe sur la carte, je sortie avec lui dehors, lui demandant de m’indiquer le Nord, je plaçai le symbole en le centrant sur l’étoile de Vénus, et là on pouvait clairement voir… »
Je n’eu pas eu le temps de lui expliquais que mon corbeau m’alerta d’une présence pas très loin, je m’excusai auprès de Patryck qu’un messager m’attendais pour des informations que je revenais ensuite et je parti illico voir la personne.

by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1813
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 17:44

Le contrat
Feat Lazyrus


Le repas fut très bon. Puis nous continuions mes recherches. Les idées neuves de mon compagnon d'aventure permirent de mettre à jour de nouvelles pistes. Comme il me le demandait après être sortis, je lui indiquais le Nord, puis une opération physique opéra sur la feuille. Les dessins que nous avions réalisés semblaient indiquer un endroit précis. Avec de la logique, de la géométrie, des mathématiques et une bonne dose de réflexion, nous tenions le lieu où se terrait l'homme que nous recherchions.

Lazyrus s'éclipsa une demie heure et fut de retour avec des informations sur le chemin semé d'embuches qui nous attendait. Nous réfléchissions à chaque point qu'il avait pu recueillir et des manières simples, rapides et efficaces pour les dépasser sans problème. Une fois notre plan établit, nous préparions armes et vivres pour nous mettre en route par cette douce nuit.

Comme prévu, un fossé traversait la route, nous tombions un tronc pour nous faire un pont. Puis un ogre nous barrait la route. En lui offrant une friandise nous nous en faisions un allié de choc en une minute à peine. Pendant que celui-ci défaisait le petit comité d'accueil d'orc et de brigands qui nous était réservé, nous poursuivions la route. Cela nous paraissait un jeu d'enfant et je dis à Lazyrus de féliciter son informateur. Mais voilà, tout n'est jamais si simple...

Informer de nos sources et notre avancée fulgurante dans ses terres, celui que nous recherchions avait décidé de venir à notre rencontre dans un pré en herbe bien dégagé pour le combat magique. Nous étions deux contre quatre.  

"Alors c'est donc vous qui voulez ma peau ? Vous qui me causez tant de tords et faites de l'ombre à mes affaires ? Ne pensez-vous pas qu'il serait temps que nous réglions quelques problèmes ?"


Ce à quoi je répondais d'un air entendu avec mon camarade :

"Je n'aurais pas dit mieux"

Je formais une énorme énergie de feu et nous entourais de ces flammes magiques, restreignant ainsi le terrain de jeu. Tous quatre étaient des mages noirs, mais Cramos semblait plus puissant et aussi sûr de lui... Je dégainais mon épée et contrais la lance doble d'un des mages noirs qui l'accompagnait pour mener ce combat inégal. J'eus Cramos et un de ces mages contre moi, les deux sautèrent sur Lazyrus tout en flamme et une hache pour l'un, l'autre avec une épée à deux mains. Je ne vis pas plus mon ami et me concentrais sur la rage de mes adversaires. Difficile pour moi dans un premier temps de faire autre chose que de parer leurs attaques fulgurantes et la foudre dans laquelle il me prenait. Je dressais un puissant bouclier magique autour de moi et continuais de me défendre. Je commençais à prendre de l'aisance, frapper pour toucher un bras, une main, mais rien de décisif à les tuer. Je jetais un coup d'œil à Lazyrus dans le même cas que moi. J'employais ma magie sans grand effet non plus : boule d'énergie, feu, éclairs...

Nous tenions, mais sans plus. Nous ne plions pas. Je ne dirais pas que nous étions dans de beaux draps, mais pas prêt à nous en sortir si des éléments extérieurs n'étaient pas intervenus pour nous donner un avantage décisif cette fois. En effet, des chevaux blancs traversèrent les flammes, des cavaliers vêtus de blancs frappèrent à la fougue de leurs montures les hommes en train de nous assaillir. Même si la magie protégeait les mages noirs, nos adversaires, la surprise de ces coups affaiblissant leur magie nous permettait, à Lazyrus et moi-même, de leur foutre la dérouillée qu'il méritait depuis que le combat s'était déclenché. Je tranchais le bras puis la tête du mage noir. Je coupais une jambe à Cramos et retins mon coup pour lui transpercer le ventre. Il s'écroula sur le sol en hurlant de douleur. Toute sa magie était réorientée pour ses soins et cautériser la plaie abondamment sanguinolente de sa jambe.

Les cavaliers nous entourèrent, Layrus s'était lui aussi vengé de ses adversaires. Je laissais Cramos finir de se soigner, puis je le ligotais et me retournais vers les soldats en blanc . L'un d'eux rompit les rangs et s'adressa à nous deux :

"Salutations mes braves, j'ai été informé que deux hommes avaient recherché et trouvé ce foutu mage noir de Cramos. De sources sûres, nous apprîmes votre position et le projet de votre attaque nocturne se fit savoir grâce à l'une de nos prêtresses qui a le don de vision. Nous sommes venus le plus rapidement possible dès que nous avons su. Le roi d'Audasia vous remercie grandement ! Permettez nous de vous donner rançon et vous inviter au festin que nous tiendrons en parti à votre nom ! Et sur cette entrevue, livrez-nous ce malfrat et rentrons dans nos juridiction, je vous en saurez gré"

Je tenais Cramos par le col, Lazyrus à mes côtés. Nous exigions de l'homme qu'il présente des preuves de ce qu'il avançait. Il nous présenta de suite un sceau royal, une ordonnance et nous promit de nous présenter la prêtresse dès notre arrivée. L'or de la rançon était déjà à disposition dans des sacs d'or qu'un chevalier portait aux bouts de ses bras. J'haussais les épaules, tout était authentique et l'homme semblait plus qu'honnête. Je me tournais vers Lazyrus :

"Pour moi c'est entendu, qu'en penses-tu ? Nous ne l'avons pas mérité ce festin ?"

Je souriais grandement, mais j'attendais l'avis de mon compagnon d'arme. Nous avions bien mérité ce temps de réjouissance et de repos.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Parcours de Patrick Gaspard
» Poser un Contrat
» Nouveau contrat social
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-