AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Caravane - Mike et Rulf
 :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt


J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Oct - 14:58



Caravane

Feat Mike


Message du roi, urgent ... Un cavalier venait de me délivrer ce message en main propre. Mais que se passait-il encore ?

Je pris la missive et remerciais le messager en lui donnant une pièce. J'ouvrais expressément la lettre cachetée du sceau royal et me mis à lire. Je devais me rendre à l'orée de la forêt au Sud d'Ad Lucem afin d'aider à protéger un convoi en direction de Corylène. Cette caravane doit rejoindre ce port pour apporter diverses marchandises naines en direction de l'archipel boréale dans le cadre des nouveaux accords de paix.

Je me rendais donc sur place et retrouvais des amis marchands. Il y avait trois chariots couverts et deux autres non. Ils contenaient des tissus, des ustensiles de cuisine, des armes, de l'alcool et un des bijoux dans un petit coffre. C'est ce dernier que nous allions surveiller plus précisément. La petite troupe autour de cette caravane était constituée de dix gardes nains armés, un mage (moi), cinq hommes au commande des chariots et deux femmes humaines. Nous examinons le chemin à prendre, les embuches possibles, les points où nous étions plus vulnérables... comme si nous étions en terres hostiles. Une fois les préparatifs faits, nous prenions la route le matin de bonne heure.

Le trajet se passait sans encombre et la pause méridienne fut paisible et reposante. Cependant quelque chose n'allait pas, j'avais ce truc au ventre qui me disait de rester sur mes gardes. Nous reprenions la route et pénétrions en forêt. Quelques hommes et nains avaient décidés de chanter, ce qui brouillait mon sens auditif, mais bon, le trajet aurait été très long sans cela. Nous passions sur la route, bien entretenue. La terre était dure et n'entravait en rien notre progression. Je me mis à discuter avec l'un des hommes qui me dit être forgeron et avoir hâte de découvrir ses terres glaciales et les gens qui habitent là-bas. Il avait même le projet de s'y installer si les conditions lui été favorables...

A ces mots, une sorte de boule de feu laissa une traînée enflammée sur le chemin devant nous. Rien avait été touché, mais les chevaux paniquaient. Je les calmais magiquement et les éloignais alors que l'assaut se faisait fulgurant. En effet, des hommes et des femmes vêtus de noirs et marrons foncé sortaient de toutes part en hurlant. Je me retournais et me défendais pour ne pas mourir. Je n'étais pas vraiment un mage de guerre. Certains des bandits tombèrent sous les coups expérimentés des soldats qui nous escortaient. L'attaque fut rapide et déjà ils se retiraient en courant dans les directions où ils étaient arrivés.

Nous faisions le bilan humains et matériel : un soldat blessé, un conducteur blessé aussi et le reste sain et sauf. Les bandits avaient volé des armes, des tissus précieux et ... le coffre de bijoux. Nous étions en rage et nous demandions que faire. Un homme sorti des bois pour gagner le chemin. Tous les regards se tournèrent vers lui, et quelques armes aussi. Il ne portait pas d'arme et ne ressemblait pas à ceux qui venaient de nous attaquer. Je m'approchais de lui et plissais les yeux. Il me semblait l'avoir déjà vu quelque part...

"Salutations. Qui êtes-vous et que nous voulez-vous ?"




© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 21:21


Caravane
Feat Rulf




J’avais repris mes habitudes, Mack ne reviendrait plus du moins je m’en étais persuadé et je recommençais à vivre. J’étais ravi de mes nouveaux pouvoirs et ne cessais de remercier intérieurement Haedeyne car sans elle je ne m’en serais jamais senti capable. Cette nana avait le don de m’agaçer mais je la respectais et aujourd’hui grâce à elle j’étais moins vulnérable. J'avais réussi à reconquérir Orélia mais cette dernière restait à Siren y Bore. J'allais devoir lui faire mes preuves quant à mon amour pour elle. Je parcourais donc la forêt en me métamorphosant de temps en temps. Alors que j’étais en loup de feu, j’aperçus une caravane, trois chariots au total et hélas ils fonçaient droit dans un traquenard.

Je ne pouvais rien faire pour leur venir en aide sans mettre ma vie en péril, je leur fonçais dessus en loup de feu et effrayais leurs chevaux afin d’obliger les bandits à sortir de leur piège et se montrer en terrain découvert. Ce qui eut l’effet escompté mais ils eurent le temps de se faire un beau butin car les hommes d’escorte n’étaient pas prêts à riposter. Mais je n’allais pas me présenter à eux et dire « bonjour, je suis un loup de feu et je vais vous empêcher de vous prendre une tourne de voleurs sur le dos ! » Là c’est sûr que je me serais fait dégommer.

Une fois l’attaque passée, je m’approchais du convoi et bien sûr toutes les armes étaient braquées sur moi....quand je disais qu’ils n’auraient pas compris un loup de feu....qui parle en plus ! Un nain s’approcha de moi, plissant des yeux et je pensais qu’il m'avait reconnu....mais non ! Il me demanda qui j’étais.  Ah la la pourtant notre rencontre n’était pas si vieille et je m’étais plutôt fait remarquer.

- Bonjour Rulf ! Car vous êtes bien Rulf, l’ami de Cheryl ? Il est vrai que je ne vous ai rencontré que deux fois, la première pour sauver la belle-fille de Cheryl, la seconde pour boire des bières à la fête de Jeyd et enfin le mariage de notre amie commune. Je suis Mike, Mike Richard et je viens de vous éviter un massacre. Ces voleurs étaient embusqués dans un coin stratégique de la forêt et si vous vous étiez approché, ils vous auraient massacrés. Mais la bête de feu que vous avez vu....car je sais que vous l’avez vu...eh bien c’était moi ! Mais je ne pouvais vous aider car vous m’auriez tué à ce moment là. Ce que je vous veux...Rien ! Mais si vous le désirez je peux vous apporter mon aide.

J’avais les mains dans les poches....j’étais en sécurité, un ami de Cheryl ne me ferait pas de mal et elle adorait ce nain...Cheryl quoi !

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 27 Fév - 15:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Déc - 18:36


Caravane

Feat Mike


Ah, il y a ces fois où les têtes des gens ont beau vous dire quelque chose, impossible de les remettre ! J'étais sûr que je connaissais ce jeune homme de quelque part et que je lui avais déjà parlé, mais je savais aussi que ce n'était pas non plus quelqu'un que je connaissais bien. J'en haussais les épaules, peut-être à cause de ma popularité ... J'en fais trop.

J'arquais un sourcil à l'écouter me répondre : mais oui c'était ça ! C'était lui ! Une fois que je l'avais remis, j'en revenais à la situation. Il nous fallait absolument récupérer la marchandise volée. Les implacables engrenages de mon cerveau s'activaient à leur vitesse habituelle de calcul de savant fou. J'en venais alors à la stratégie suivante :

"Oui Mike, je savais bien que je te connaissais. Ne perdons en effet pas de temps. D'abord, il faut mettre mes compagnons en sécurité et leur trouver un endroit défendable face au pire. Dans le même temps il nous faut retrouver la trace de nos agresseurs et retrouver la marchandise volée et leur faire payer !"

Je réfléchissais encore en me mettant à la place des voleurs. Je réfléchissais dans le même temps à la géographie de cette forêt. Je n'entendais plus ce qui se disait autour de moi, ni même si quelqu'un me parlait. Je fouillais dans mon sac et en sortais une carte du relief. Je transposais dessus les villages alentour. Je demandais alors un peu d'aide à Mike. Le lieu pour mes compagnons fut tout trouvé. ils se débrouillèrent seuls pour s'y rendre. Je fis part de mes autres réflexions à mon ami loup :

"Si tu es un voleur et que tu viens de faire une razzia, il te faut un point de chute. D'après la géographie des environs, il n'y en a que quatre. Nous allons commencer par ces cavités, puis cet endroit reculé et dense dans la forêt et enfin ce village."


Je repliais ma carte, saluais mes amis, prenais mon sac et allais dans la direction de ma première déduction. Je continuais mon partage d'idées :

"Ensuite, si tu veux toucher de l'argent, il te faut vendre ce que tu as capté. Il n'y a que deux marchés. Le premier se tient demain à Tul, un village paumé d'après ce que je sais, et l'autre est demain à une journée de cheval. Ne perdons pas de temps."



© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Jan - 15:34


Caravane
Feat Rulf




- Eh monsieur Rulf, je peux te dire mes opinions ? Déjà d’une tu es trop rentre dans le lard, secondo OK pour l’emplacement défendable pour tes compagnons et tertio je connais la région comme ma poche et comme point de chute suite à une razzia tu peux éliminer le village. Quand à ce que j’ai capté..... je pense que j’ai la totale. Mais pour ta seconde position si toi tu mets une journée à cheval, il me faut environ deux heures pour te dire ce qui en est. Qu’en dis-tu ?

Je regardais mon compagnon qui semblait vraiment perplexe et puis autant lui avouer la vérité si nous devions bosser ensemble.

- Écoutes j’ai des pouvoirs dont je ne me serais pas cru capable jusqu’à récemment. J’ai rencontré une sorcière noire, je te rassure elle ne m’a pas envoûté, mais elle m’a ouvert sur moi-même. Je peux devenir indifféremment un loup de très grande taille, je pense nettement plus haut que toi, sans t’offenser..... mais aussi un loup du vent ou du feu avec la puissance des éléments correspondants. Hélas je ne suis pas encore au point sur le fait d’être un loup d’eau mais cela peut aider. Je maîtrise bien mes autres formes mais je me fais assez souvent blessé et « mes sorts » de soins ne sont carrément pas au top.  Je compterais sur toi pour cela vu que d’après Cheryl tu es le meilleur. Eh oui notre jeune mariée ne tarit pas d’éloge sur toi, à croire que tu es parfait à ses yeux.


Il me regardait en se frottant le menton et vu que j’avais encore au moins deux ou trois questions autant les poser, je serais moins bête ensuite.....enfin si on peut dire.

- Encore quelques informations. Si tes hommes voient un loup noir, en feu ou en courant d’air, dis-leur de ne pas tirer je peux leur sauver la vie. Dans le cas contraire tu auras du boulot car contrairement à Cheryl, je suis mortel moi. Et dernier détail : c’est quoi la ville à une journée de cheval car depuis notre position, il y en a pas mal ?!

Je me recroisais les bras et attendais les nouvelles instructions de Rulf qui ma foi était peut-être allé trop vite en besogne.

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 15 Fév - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Jan - 20:45



Caravane

Feat Mike


J'écoutais ce que la loup avait à me japper au lieu d'agir. Enfin... Je devais un peu me calmer aussi, parce que ce qu'il me disait n'était pas si con et j'étais peut-être allé un peu vite en besogne. Je fronçais les sourcils : il me semblait pourtant avoir précisé le nom du village...

"Quelque chose me dit que je connais cette mage noire, Haedeyne n'est-ce pas ? Mais passons ce n'est pas le sujet... Je t'ai déjà dit, il me semble, que le village en question était Tul. L'autre, et bien écoute, je ne connais plus le nom. Attends trente secondes."


Je sortais mes cartes de la région et retrouvais le nom sur la carte. Je grognais :

"Le bougre de cartographe a dû finir cette carte bourré ! C'est illisible. Allons savoir s'il a placé le lieu au bon endroit ..."


Je réfléchis un peu encore. J'enverrais quelques un de mes nains à Tul. Nous nous en tiendrons à ce lieu imprécis et aux traces que nous pourrions suivre. Je montrais la carte à l'homme-animal et nous nous mettions en route tout les deux. Nous communiquerions avec le groupe grâce à une boite magique. J'expliquais à Mike qu'l suffisait d'y enfermer un message et qu'il serait téléporté dans la boîte de l'autre groupe, et vice-versa.

Mike se transforma pour pister et je le suivais à pied. Nous finissions par trouver des traces intéressantes. Je continuais de surveiller les alentours et prendre le chemin sur lequel elles mettaient le loup noir. Je remarquais que nous nous éloignions de bon nombre de village et lieux habités et redoublais ainsi de vigilance.

Nous montions, pas très haut, mais une petite colline verdoyante. La pluie avait commencé à tomber et nous mouillait à présent. Nous avions toujours une visibilité suffisante, mais Mike prenait plus de temps pour être sûr de ses pistes. Nous montions encore. Une fois la hauteur maximale atteinte, le loup se retournais et je ne sus comment je devais me coucher, même s'il pleuvait, même si la terre ramollissait. J'entendis des hommes parler, des cliquetis de métaux, ce qui me fis penser de suite à une patrouille de garde. Je me relevais et jetais un œil par delà ce petit promontoire. J'ouvrais de grands yeux à ce qui s'offrait à ma vue : des tentes par vingtaine, un campement de brigands armés et organisés.

Je redescendais de plusieurs mètres, nous mettant hors portée de voix:

"Tu es sûr que les pistes que tu as suivi sont celles de nos voleurs ? Et si c'est bien le cas... comment va-t-on nous y prendre ?"


© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 16:53


Caravane
Feat Rulf




Rulf avait fini par me donner raison et j’avais l’impression que cela le forçait un peu mais bon vu que sa carte était illisible, restait plus qu’à faire fonctionner mon flair. Il m’expliqua que nous allions communiquer avec les autres grâce à une boîte. Sûrement une invention naine, je la trouvais fort astucieuse. Le groupe des hommes de Rulf prirent la direction de Tul et nous restions tous les deux. Au moins je n’aurais pas à prévenir sans cesse que j’étais moi.

Une fois qu’ils furent partis je me transformais en loup et je suivis une odeur anormale sur plusieurs kilomètres. Je n’osais pas demander à ce nain bourru de monter sur mon dos, je l’aurais sûrement vexé. Mais bon il était assez rapide malgré tout. Nous passions de nombreux villages et les lieux habités devenaient de plus en plus rares. Nous montions une petite colline quand la pluie se mit à tomber, là non plus je n’osais pas lui dire de se mettre à l’abri entre mes pattes, pourtant il tenait tranquille dessous.

Au bas de la colline, c’était une véritable armée qui avait établie un camp et vraisemblablement pas des gens très recommandables. Rulf descendit de plusieurs mètres avant de me demander comment nous allions nous y prendre pour être sûr que c’était les bons voleurs.

- Pas de problème, Monsieur Rulf, je vais vous confirmer cela dans peu de temps et je disparus de sa vue.


Je revins un quart d’heure plus tard et la vitesse de mon passage fit envoler la chevelure de mon ami qui avait déjà dégainé son épée, prêt à trancher la tête de quiconque se présenterait. Je réapparus devant lui, absolument nu, je ramassais mes affaires afin de m’habiller et lui dit tranquillement :

- Je t’avais dit que j’avais plusieurs formes, alors range ton épée et remets-toi, j’ai des choses intéressantes à te dire. Dans trois des tentes, il y a abondamment de coffres, de victuailles, de bières et même des tissus de belles textures qui feraient rêvaient certaines dames. Bref, si tu me décris ce qui t’as été volé je serais plus à même de te dire si cela se trouve parmi ces trésors. Ah oui, il y a quand même un petit bémol, ces tentes sont gardées par des pythons géants...mais j’ai une solution...certes pas des moins dangereuses mais ...on étudieras cela en temps voulu. Euh, j’espère que tu es balèze comme guerrier car là ça sera pas du luxe. Je t’écoutes que t-ont-ils volé ?

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 22 Fév - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 14:11


Caravane

Feat Mike


Mike disparut. En tant que magicien je reconnaissais son essence, mais elle était faible et quasi imperceptible. Une fois qu'il se fut éloigné je ne le sentais absolument plus. Je n'étais pas non plus le plus grand mage pour ressentir ce type de magie. Je lui faisais confiance et attendais sous cette foutue pluie qui commençait à me mouiller. Je fouillais dans mon sac et trouvais une cape assez large que je tendais au dessus de moi. Je la tenais de façon à ce qu'elle ne me bouche pas la vue et que je vois arriver le danger.

Je restais sur le qui-vive et ne bougeait pas. Je patientais en attendais le retour de l'homme-air. Je tendais de nouveau la tête et voyais le camp grouiller. La pluie limitait le nombre de personnes sorties et le nombre de tours de garde.

Un mouvement et un bruit me surpris, je dégainais immédiatement, laissant tomber la cape sur mes épaules. Je grognais et soupirais de soulagement en m'apercevant qu'il s'agissait de Mike. Il était nu comme un ver. Il prit ses habits et me fit son rapport. Ce qu'il m'apprenait m'inquiétait. Je lui répondais d'abord par le bilan de ce qu'ils nous avaient dérobé. Nous établissions donc que c'était malheureusement là que les voleurs avaient vendus ou entreposé leur butin.

"... sinon, écoute, je ne suis pas un mage guerrier et je n'aime pas les conflits ouverts. Je sais me débrouiller dans la bagarre, mais c'est laborieux. Je pense que nous pouvons fonctionner autrement. Je vais déjà prévenir les autres de notre situation, puis nous allons réfléchir à une solution"

Je redescendais pour me mettre à l'abris sous l'un des seuls arbres du coin. J'installais un gros livre sur mes genoux, puis une lettre et écrivais mon petit rapport. Je glissais ma missive dans la boîte et le message fut envoyé.

"Si l'on résume, nous devons récupérer notre cargaison dans un camp militaire plein d'hommes armés et prêts à en découdre... Tu ne peux pas voler les voleurs, et je ne suis pas en mesure d'assurer un combat rapproché avec des dizaines de guerriers entraînés. Soit nous trouvons une magie assez puissante pour venir à bout de tant d'hommes et faire des dégâts inutiles, soit nous pouvons faire appel aux autorités, ou encore tenter des négociations, ou encore apprendre pourquoi ce camp est ici..."

Je réfléchissais un peu à la situation de cette région, les nouvelles que j'avais pu avoir...Rien ne collait.

"Je n'ai rien entendu dire de suspect dans cette région, c'est calme dans le coin ! Il n'y a pas de frontière, nous sommes en temps de paix et le seigneur local : De Landreux, si je me souviens bien, n'est pas une petite frappe... Non, vraiment, je ne comprends pas cette formation militaire... Qu'est-ce qui se trame et qui ne tourne pas rond ici ?"

Je relevais les yeux vers l'homme-loup lui aussi en train de réfléchir à une solution. Je voulais chercher à comprendre, car ce n'était pas à deux que nous allions venir à bout de ce camp. Cette quête fort simple commençait sérieusement à se compliquer...

© Codage By FreeSpirit




Dernière édition par Rulf Golbak le Jeu 23 Fév - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Fév - 13:17


Caravane
Feat Rulf




D’après Rulf, rien dans cette contrée ne justifiait un tel déploiement de troupes. Il assurait que c’était une région calme et que le seigneur des lieux n’était pas une petite frappe mais qu’il était en Paix avec les autres peuples.

- Justement réfléchis ! Cette région est calme, le seigneur des lieux a plus envie d’être en Paix et de se soucier de son peuple plutôt que de créer des conflits avec les autres. Personnellement pour moi, si j’étais un chef de voleurs spécialisés, je rechercherais un coin comme ça tranquille, pas de soucis de voir arriver des armées de soldats bien entraînés bref le calme absolu dans une clairière entourée de collines à l’abri de tout regard. Mais par contre c’est peut-être une aubaine pour nous.....

Je réfléchissais, je pouvais mettre une pagaille à n’en plus finir, Elea m’avait entrainé à résister et à échapper à toute agression mais mon ami Rulf allait-il être d’accord, surtout que pour mettre au point mon plan il allait falloir des gars solides et rapides.

- Voilà, je vais t’exposer mon plan. C’est risqué mais qui ne tente rien n’a rien. Ils sont dans une cuvette en gros vu qu’ils sont entourés de collines et ils sont donc vulnérables. Imagines qu’un gigantesque incendie se déclenche ? Ils deviendront des proies faciles vu qu’ils seront plus occupés à éteindre le feu qu’à s’occuper de surveiller leurs « trésors » et il ne restera qu’à vaincre les pythons. Tu pourrais faire ça avec ta magie. Mais le tout est de savoir comment transporter les marchandises discrètement. Il faudrait que je ne fasse pas brûler leurs chariots et du coup on se sert sur place. Alors tu en dis quoi ?

Mon plan n’était peut-être pas des meilleurs mais il n’en avait pas d’autre lui non plus. Et en attendant je limiterais au maximum les dégâts dans la région. Le mieux serait que Rulf puisse, tout comme Cheryl, invoquer les éléments et faire tomber la pluie une fois notre « larcin » effectué et nos hommes évacués.

Je me demande si je ne rêvais pas un peu mais si c’était Cheryl, je suis sûr qu’elle envisagerait cette solution comme plausible même si elle réduirait le problème en deux temps trois mouvements ; je sais exactement ce qu’elle ferait : elle figerait tout ce beau monde et récupérerait son dû. Mais je n’étais pas Cheryl et Rulf non plus : cette idée me fit sourire, j’imaginais Rulf en Cheryl, Cheryl avec une barbe et de longues moustaches, trop drôle !

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 13 Mar - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 14:18


Caravane

Feat Mike


Tout ce que disait Mike était plutôt juste. Notre but n'était pas de régler ce problème dans l'immédiat, mais que je puisse terminer mon voyage et ma quête. J'écoutais attentivement ce qu'il était en train d'échafauder en me l'imaginant... Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément !

Alors que mon compagnon de fortune parlait, je m'imaginais sa stratégie et le rôle que chacun avait à jouer. Je me perdis un instant dans mes pensées et nous imaginais en train d'agir, d'abord tout deux, puis avec le soutien de mes camarades nains, une actions en trois temps :

"... mais oui ! " annonçais-je comme le résultat des calculs de mon esprit. A la tête que faisait Mike, je me rendis compte que je n'avais fait que réfléchir sans rien dire. Je lui exposais alors mon plan issu du sien :

"Ton plan me semble tout à fait possible et correct. Pour une fois que la pluie n'est pas une mauvaise chose : elle va brouiller les sons, ralentir leur organisation et freiner leur progression. Nous allons faire diversion une première fois. Je ne maîtrise pas la téléportation, mais j'ai en ma possession un parchemin de sort unique permettant cela. Soyons précis : tu vas te rendre sur la colline et hurler à la mort deux fois. Je vais me placer de l'autre côté et souffler de toutes mes forces dans cette sorte de sifflet, ce qui ressemble au cor orc. Les troupes vont sortir de partout. Je vais lancer une boule de feu sur les bottes de foins de l'écurie, ce qui fera comme une troisième signale d'alerte. On aura alors semé une belle confusion, ce qui nous laissera le temps de prendre de leur affaire et se fondre dans la masse. On se faufile jusqu'à la bonne tente... Ah ! ..."

J'avais oublié un détail et pas des moindre : comment passer les cobras ? En plus, avec l'agitation ces derniers seront au plus vif... Une idée me venait d'un coup :

"... Si ! Pour les cobras tu te transformeras en air et tu tourneras autour. Ils devraient attaquer, là je les décapiterais ! On entre dans la tente, je récite l'incantation, on s'en va."

Je réfléchissais à la seconde partie du plan. Comme les autres se seront rendus compte de la supercherie il nous faudra une issue de secours.

"Ensuite, nous ferons appelle à nos amis pour renfort, nous assurant une protection pour le repli. Les gardes nains sont d'une autre qualité que moi pour le combat rapproché. Nous devrons ensuite régler cette affaire après celle qui me préoccupe"


Je parlais de dissoudre cette force armée, mais après avoir fini ma quête. La pluie commençait à m'ennuyer, je n'aimais pas ça. Je créais un bouclier autour de moi pour m'en prémunir et me rendais au pont que je m'étais fixé. J'aperçu Mike de l'autre côté et entendais son cri effroyable. Le second retentit et aurait glacé le sang à n'importe quel guerrier digne de ce nom. Le camp s'agitait comme prévu, puis je sifflais et c'était une fourmilière. Je sautais au bas de la colline, pris une cotte de mailles, une lance, une étendard sur l'épaule et le tour était facilement joué. Je croisais même un autre nain. Le plan se déroula ensuite tout comme prévu. Je ne pouvais m'empêcher de sourire à la crédulité de l'esprit humain. Les têtes tombaient au sol et attiraient l'attention sur nous, nous étions grillés plus tôt que je ne l'avais prévu. Je récitais l'incantation quand un homme armé entra et fut téléporter avec nous.

Une fois la magie faite, Mike dû sauter sur lui pour l'empêcher de nous tuer. Je me retirais et soignais mon compagnon à mesure de ses blessures, l'autre n'avait aucune chance malgré sa dextérité. Mes amis nains nous rejoignirent et nous remettions nos trésors sur les chariots.

"Mike, serais-tu d'accord pour nous suivre à bonne destination ? De plus, nous devons tirer cette histoire au clair, ne penses-tu pas ?"

La caravane pouvait reprendre sa bonne route et nous allions redoubler, voire tripler notre attention le long du chemin qu'il nous restait à parcourir. Le second chef de l'expédition s'approchait de nous et était prêt à montrer notre feuille de route à Mike. Je restais cependant dubitatif quand aux poursuites qui allaient être encourues à notre encontre par cette armée de malfrats.

© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1953

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Mar - 21:41


Caravane
Feat Rulf




Alors que je finissais mes explications Rulf ne disait mot. Bon mon plan ne lui plaisait pas !? Mais si non d’une pipe et en plus il en remettait. Nous suivions donc son plan d’attaque à la lettre sauf que nous fûmes découverts alors que Rulf avait juste décapités les têtes des cobras. Rulf entama son incantation pour nous sortir de là mais nous ramena un invité pas trop sympa. Je lui sautais dessus afin que Rulf puisse s’en sortir indemne cependant ce dernier fut obligé de me soigner au fur et à mesure de cette furie qui se déchaînait sur moi.

Je finis par me transformer en loup afin de lui régler définitivement son compte. Je recracher le dernier morceau et redevint humain. Je m’habillais tranquillement lorsque les autres nains arrivèrent. Rulf me proposa alors de me joindre à la caravane et j’acceptais avec plaisir.  Le second chef vint me montrer la feuille de route et je commençais de l’étudier alors que Rulf semblait dubitatif.

- Tu te traumatises des conséquences de notre attaque ? Formalises-toi pas, par ici c’est monnaie courante, et puis, tu n’as rien volé et je ne pense pas que celui que je viens de recracher vienne témoigner.

J’étais toujours à l’étude du parcours de la caravane et je voyais plusieurs obstacles.

- De ma forêt à Skeylir, il n’y aura guère d’occasion pour attaquer la caravane, c’est assez habité et j’avoue que c’est assez tranquille, tu n’as donc pas à t’en faire. Par contre tu dois ensuite entrer dans la forêt d’Ad’Lucem et là c’est rempli de voyou mais c’est aussi le fief de Ben. Si tu veux on pourra faire appel à lui mais il ne quitte pas trop notre chère amie Cheryl en ces temps. Ensuite il faudra soit longer la côte mais c’est très escarpé et autant nous mettre le dos contre un mur et dire à nos attaquants, servez-vous ! Ou on prend par la forêt de Corylène et là nous aurons une vue à 180° enfin moi c’est sûr. Puis il n’y aura qu’à piquer sur le port de la Ville et ce sera du tout cuit. Les bandits rôdent toujours non loin des ports, ils savent bien que c’est un moyen des plus rapides de s’offrir des richesses sans peiner. Souvent les caravanes sont peu accompagnées ou pas par des guerriers, la chose est donc très facile pour eux. Mais je suis toujours prêt à me battre et avec un soigneur tel que toi, c’est le rêve assuré.

Je me faisais une joie d’apporter ma contribution pour mener cette caravane jusqu’à Corylène surtout que de là-bas je pourrais prendre le bateau et rejoindre Siren y Bore et ma belle Orélia.

- Jusqu’où doit aller cette caravane ? Enfin si ce n’est pas indiscret. Livraison à Corylène ?

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 9 Mai - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 648
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 17:28


Caravane

Feat Mike


La mission rentrait dans l'ordre et Mike me disait de ne pas m'en faire. Même si dans les faits j'allais passer à autre chose, il restait quelque chose d'un mauvais pressentiment qui restait et que je ne saurais expliquer. Mes compagnons de route rappliquèrent et nous remerciant pour notre efficacité. Le second chef de la caravane montrait l'itinéraire à Mike et ils tombèrent en accord quand à la marche à suivre. Je rejoignais leur position.

"Je ne pense pas que nous ayons besoin d'embêter Ben, il a assez de bataille à mener pour gagner sa guerre, haha ! Et ta curiosité sera satisfaite avec plaisir l'ami : oui nous allons jusqu'à Corylène, mais la cargaison est destinée aux îles boréales dans le cadre de notre nouveau traité de paix. Nous attendrons ensuite deux jours pour recevoir leurs produits en échange. Le commerce est ainsi fait d'économie et encore mieux d'amis !"


Nous reprenions la route avec beaucoup plus de joie et de prudence qu'à notre départ. Nous fûmes interpelés par des bandits de grands chemins sans envergure et les repoussions par diplomatie et sans encombre pour la suite. Arrivés au premier village je me chargeais de signaler ce qu'il s'était passé. Ma bonne conscience en fut assouvie.

Nous parvenions à Corylène en temps et en heure. Nous aidions mêmes les marins à embarquer les marchandises avant le voyage. Je m'arrêtais avec Mike une fois la tâche terminée. Nous nous tenions sur les quais. Lui m'avait annonçait son désir de retrouver sa belle et sa promesse de veiller la cargaison jusqu'au bout. Je levais les yeux vers lui et lui dis après une pognée de main :

"Je ne te remercierais jamais assez l'ami et j't'en dois une ! Je te souhaite bon vent ! Toi seul saura donc le destin de nos produits en ces terres glacées ! Ah, qu'il fait bon de participer à notre avenir. Je pense que la paix entre les territoires de Podendril est essentiel à notre vie... Bref, je raconterais ça à la taverne ce soir ! Bon voyage et à bientôt je l'espère ! Et si tu passe non loin de mes terres près d'Ad'Lucem, n'hésite pas à passer, tu sera toujours le bienvenue, toi et tout tes amis !"

Je lui donnais une carte sur laquelle figurait l'emplacement de ma maison. Je sentais l'air frais de la fin d'après-midi mélangé à l'odeur particulier du bord de mer doux et salé. Encore, Corylène ne renfermait pas trop de pêcheurs et le poisson était entretenu et un peu en retrait des quais pour le voyage des autres marchandises et des hommes, ce qui occasionnait donc moindre mauvaises odeurs. Je restais sur le quai jusqu'à plus que l'embarquement. Je saluais mon ami depuis la côté et regardais le bâtiment s'éloigner sur l'eau jusqu'à ce qu'il fonde avec l'horizon.



PS : Tu peux poster une réponse de conclusion si tu veux, mais je pense qu'on peux arrêter le rp là et en démarrer un autre si tu veux. ++


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Caravane - Mike et Rulf
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» vend caravane hobby 450 4p
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» Mike Wallace sur 25 verges
» Présentation Mike Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-