AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Soeur d'arme
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant


J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 2 Sep - 19:55


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



Aujourd’hui, c’était un jour radieux, le soleil montait haut dans le ciel et il faisait assez chaud pour que je sois heureux comme jamais. Je préparais la boutique comme tous les jours finissant mes quelques croquis de fleurs et mettant un peu d’ordre dans mes fioles diverses qui trainent. Je regarde un peu ce que m’avais apporté le pigeon voyageur aujourd’hui. Cette petite bête me facilite bien la vie depuis que je l’ai acheté, ça coûte son prix mais plus besoin de se déplacer pour une petite affaire, j’étais tenue en tant réelle, enfin presque. Je posais le rouleau qu’il m’apportait sur la table. A l’aide d’un crochet, je l’ouvris, je vis qu’il y avait le sceau du roi sur l’une des lettres, c’était peu être pas un jour si radieux finalement. Je dépliais le parchemin, bla bla bla . . . devait se rendre au château pour payer votre solde et différentes taxes.

Bien évidemment fallait que cette mauvaise nouvelle arrive en ce jour, si, enfin il ne l’est plus le pauvre. Je sors de derrière toutes les fiole une grosse boîte où je mets mes économies pour toutes les taxes, faut qu’elle soit loin de moi sinon, j’aurais tout dépensé en peu de temps, c’était mieux ainsi, j’avais largement assez mis de côté, je suis plutôt économe, quand je le cache bien évidemment. Je prépare ma cape car il y a un petit vent frais dehors et je sors avec une petite bourse qui contient toutes mes dettes. C’était la première fois que je devais payer mes impôts, avant c’était ma voisine qui s’en était occupée et autant dire que je ne savais pas comment ça se passait, je savais que c’était au château mais après. Me voilà devant les grandes portes du château, bien, personne. Je regarde tout autour de moi, il y a une petite porte, magnifique, je mis glisse, ça donne sur un couloir. Je continue mon chemins, passe dans des espèces de passages secrets, je ne sais pas comment j’y suis arrivé, mais je pense que je n’ai rien à faire là. Finalement, et je me demande bien comment, j’arrive dans la cour principale du château, un des gardes m’interpelle, je n’étais pas passé inaperçu. Je lui fais un grand sourire.

- Bonjour, je m’appelle Kim Lewis, vous savez, je suis herboriste et botaniste en ville, et je dois payer mes taxes, j’ai le papier, . . . quelque part . . . euh attendez, . . . Ah le voilà, bref, vous savez à qui je peux m’adresser ?

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Sep - 10:59
Jack était de retour à la ville, ça lui faisait bizarre tout ce monde. Surpris des changements depuis son départ. Leroy n'avait pas le temps de se reposer et pour cause il avait un rapport à remettre de la plus haute importance. Se dirigeant vers le châteaux, ne comprenant pas qu'il est autant de monde. C'était peut-être le jour des taxes. Jack souriait son état de soldat lui épargner ces démarches, soit c'était directement prélevé dans sa bourse, soit les taxes étaient déduisent sur le prix de sa mission. D’ailleurs il était content de ne pas trop se mêler à la foule, qui s'exister en le voyant passé devant tout le monde. Ce fut en quelques minutes qu'il donna son rapport, agenouillé devant sa royauté. Le dignitaire semblait ravit, cela devait être une bonne nouvelle, peut-être une alliance entre humain et elfe ? Néanmoins, Leroy avait vu à quel point le dignitaire était pâle, il semblait être malade. Pour Jack cet homme important était comme un père, il l'avait recueillit dans ce monde magique à bras ouvert. Leroy était là pour quelques jours il pouvait parfaitement remplir et réceptionné toutes les taxes à sa place.

-Votre altesse vous devriez vous reposez, vous avez une mine affreuse, la population ne peut vous voir ainsi cela risquerait de crée une panique générale. Après tout vous pouvez très bien être en voyage d'affaire...

Bienveillant, ravie que cet homme de pouvoir accepte sa proposition. Il lui demanda d'aller chercher un médecin afin de ne pas être seul. Jack s’exécuta immédiatement. Constatant avec satisfaction que le bruit de la foule avait cessé, tout le monde étaient allés à la salle des fêtes où des conseillers réceptionnés les taxes. Leroy connaissant le château presque par cœur passa par la cour. Là il interpella une jeune femme, comment une personne du peuple ce retrouvé ici au milieu du château ? Écoutant ce qu'elle lui disait, souriant, il venait d'avoir une idée.

-Dites-moi auriez-vous des compétences en médecine ?
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 3 Sep - 11:49


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



Le jeune soldat vient à ma rencontre, il était charmant, mais c’est pas ce qui va me donner envie de payer des taxes. Il répondit à ma question tout à fait à côté, je voulais savoir où est-ce que je pouvais payer ces fichues taxes et il me demandait si j’avais des compétences en médecine, étrange comme question. J’attendais avec le papier dans les mains ne sachant pas quoi faire et finalement le remis dans mon sac. Je lui souris bêtement et hoche de la tête pour lui dire qu’en effet, il s’avérait que j’en avais. Et oui, herboriste, botaniste, ça ne fait pas que dessinait des fleurs sur un calepin avec les dimensions. Beaucoup de gens dans cette société estime que ça ne sert à rien, et pourtant, je gagne bien ma vie, et je suis très heureuse et fière de mon travail. J’ai déjà testé des lotions ou des mixtures à base de plantes naturelles qui se sont avérées très efficace contre le rhumatisme et les maladies bénignes.

Mais il est vrai que je n’étais pas aussi doué que la grande guérisseuse du village, ces pouvoirs magiques peuvent faire des miracles mais quand on est né sans pouvoirs et qu’on a pas les moyens d’intégrer une école de magie, on fait avec, après tout, il était bien soldat, et je ne pense pas qu’il ait des pouvoirs, sinon il l’aurait guéri son malade, je me demandais bien de qui il pouvait s’agir. Et dire que j’étais juste venu ici perdre un peu de mon argent, mais en même temps si je suis payé pour ce service, ça pourrait être pas mal. C’était une lourde réflexion qui s’était mise en place dans ma tête, je réfléchis un peu trop des jour.

- Je serais ravie de vous aider, mais je voulais vous faire savoir que je ne peux pas guérir toutes les maladies, mais je fais d’excellentes lotions qui ont des effets remarquables, mais dites moi, de quoi s’agit-il ?

Le jeune homme semblait intéressé par ma proposition, je le suivis alors, on traversait de nombreux couloirs et je lui énumérais quelques guérisons que j’avais pu réalisé à l’aide de mes potions, je ne sais pas si ça l’ennuyer ou pas, il ne me disait ries. Après un petit moment, je gardais le silence, je devais être un peu soûlante pour lui, on arrivait devant une grande porte. Il l’ouvrait après m’avoir annoncé.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Sep - 16:25
Jack allait cherché le médecin du village, lorsqu'il rencontra une botaniste et herboriste. Certes la façon dont il l'avait abordé n'était absolument pas convenable,mais c'était urgent. C'était presque une question de vie où de mort ! Elle lui fit signe de la tête qu'effectivement elle avait quelque connaissance, bien au moins elle pourrait au moins soulagé le dignitaire de ces douleurs, en plus il aurait une charmante demoiselle pour lui tenir compagnie. Sans perdre un instant il lui signala de le suivre. Se déplaçant dans le château et direction de la chambre royal. Jack écoutait avec beaucoup d'attention l'éloge et tout le savoir de la jeune demoiselle, souriant, il avait fait un bon choix ! Ils arrivèrent enfin ouvrant la grande porte en marmonnant à la jeune femme que tout ça devra resté secret, puis annonçant :

-Votre altesse, voici une botaniste et herboriste, elle a des notions en médecine. Vu votre état et vos souffrances je me suis permis cette initiative. Madame Lewis à une grande connaissance en ce qui concerne les rhumatismes.

Le dignitaire fit un geste de la main aussitôt Jack s’arrêta et s'inclina. Ce dernier accepta la proposition touchante à la condition que ce dernier reste jusqu'à son rétablissement. Leroy ne discuta pas faisant signe à l’inconnu qu'elle pouvait l'examiné.

-Jack j'allais oublier il faudrait de tu passe voir le maître, une fois que tu seras rassuré sur mon état !

Écoutant faisant un signe de la tête qu'il le ferait. Le maître était un scientifique du dignitaire qui c'était porté volontaire afin de découvrir comment son bracelet qui lui permettait de voyager entre les deux monde fonctionné. Mais pour le moment cela n'avait aucune importance, il était inquiet pour la santé de cet homme remarquable et aimé de tous ici. Observant la jeune femme faire son travail méticuleusement.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 3 Sep - 17:00


















❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~


Les grandes portes en chêne s’ouvrit devant moi, le jeune soldat me fit entrer, j’étais là pour les rhumatismes d’une personne qui avait de l’importance pour lui. Il avait plus de grade de lui mais je ne savais absolument pas de qui il s’agissait, j’étais là depuis quelques mois et les gens de la haute ne m’importait peu. Je regardais le soldat qui avait touché les cordes sensibles de cet homme dans la force de l’âge. Je posais ma cape sur la chaise prêt du chevet et commençait à le regarder d’un peu plus près. Je vis sa peau vieillie et un volume derrière son genou. Je posais ma main douce sur lui et examinait l’ampleur de cette douleur. Cela devait causait pour lui une grande douleur et il devait avoir du mal à marcher. Dans notre monde, on aurait passé de la pommade et avec des anti-inflammatoires ça serait vite passé et cet homme pourrait courir comme dans sa jeunesse. Mais je ne pouvais pas faire des exceptions, de plus toutes les choses qui n’existaient pas dans ce monde ne passent pas le portail, pas faute d’avoir essayer.

Cependant, dans ce monde, il existe une multitude de plantes et autres baies communes qui permettent de confectionner des pommades aussi efficace que les nôtres, sauf peut être qu’elles agissent sur une période plus longue. Je savais exactement quelles herbes il me fallait pour soigner ces douleurs, son genou était bien luxé et c’était simple de le guérir, juste besoin des bons ingrédients. Il avait aussi une sorte de maladie rare, ça le faisait tousser, je ne savais pas trop ce que c’était, ces temps-ci, de bien mauvaises maladies traînaient. Je me tournais alors vers le soldat au garde à vue qui attendait mon verdict. Je me tournais également vers l’homme vieilli pour lui dire ce qu’il avait.

- Bon, vous avez une luxation du genou et une sorte de grippe saisonnière. Tout ça se soigne, facilement, même si ça prend du temps. Je vais vous établir une liste des herbes et des ingrédients qu’il faut que je me procure, je dois en avoir pour la majeure partie au magasin mais certaines devront être cueilli dans certaines régions, est-ce que je peux vous confiez cette tâche, en attendant, j’ai un petit pot pour l’apaiser.

Je sortis le petit pot de mon sac et je le massais avec, ça me rappelais quand je soignais ma mère dans l’autre monde. C’était une lotion à partir de menthe principalement et de fleurs d’eucalyptus. Je donnais quelques conseils au garde et au femme de chambre pour qu’il s’en occupe. Je propose au jeune garde qui m’a ammené ici de venir avec moi à la boutique, à moins qu’il est une réserve sur place.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Sep - 19:30
Jack observait et attendait inquiet, il espérait vraiment que cela ne soit pas trop grave. Après quelques minutes le verdict tomba. Écoutant avec attention, soupirant de soulagement, non seulement ce n'était pas très grave, mais en plus elle savait comment le guérir ! Acceptant de venir avec elle, bien juste après il partirait à la recherche de ces herbes dont le dignitaire avait besoin. Suivant la botaniste jusqu'à son magasin.

-Avez-vous des esquisses des plantes que je dois ramené et qu'il vous manque ? On pourrait partir ensemble les cherchés, je demanderais à une personne de confiance de veillé et faire tourner votre petite boutique.

En voyageant ensemble ils seront rapides et efficaces. Si cette région était lointaine le dignitaire acceptera de leur confier des chevaux volants ! Attendant une réponse en espérant de tout cœur que cette dernière soit positive. Regardant avec insistance, le silence commençait à être lourd et Leroy voyait bien qu'elle hésitait lourdement. Prenant la pommade, en lui faisant signe que si elle acceptait qu'elle le rejoigne au château, il lui demanda également sa feuille d'impôt et partie donné cette pommade au dignitaire. Après quelques minutes Jack se dirigea vers l'entrée du château espérant y retrouver l'herboriste. Content d'avoir vu le dignitaire soulagé, content d'avoir négocié pour que cette femme n'est pas à payer ces impôts. Il se demandait vraiment si elle serait là où s'il allait partir tout seul !


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 8 Sep - 15:04


















❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~


Une fois que je lui dis la liste des plantes dont j’avais besoin, il me proposait de partir avec lui pour les chercher. J’acceptais sans rien dire de plus, j’étais content qu’il m’accompagne, j’avais finalement compris que la personne que j’allais soigné n’était pas seulement un homme dans la force de l’âge mais c’était le grand dignitaire de la ville d’Ad’Lucem, je ne devais pas louper ma guérison sinon je savais que ça me coûterait cher cette affaire. Mais pour faire la potion, et pour qu’elle soit efficace à 100%, je ne devais pas utiliser la plante de substitution que j’utilisais habituellement. Et ce ne serait pas tpache facile car la plante dont on a vraiment besoin se trouve dans la caserne de Fortilia dont l’accès et bien évidemment réglementé car ces plantes viennent des territoires hostiles et sont cultivées puis fermentées dans des serres, elles coûtaient très chers mais je suppose qu’un soldat pourrait entrer dans une caserne militaire même si ce n’était pas la sienne.

Il prit ma feuille d’impôt, ce mois-ci, je n’allais pas les payer, j’étais vraiment content qu’il s’occupe de moi ainsi et qu’il obtienne pour moi les faveurs du roi. Je pris une feuille sur un bureau du poste de garde et notait les ingrédients dont j’avais besoin. Je la mis dans le décolleté de ma robe et prit une seconde feuille pour noter les instructions à suivre pendant mon absence et qui serait indispensable pour que le dignitaire se porte pour le mieux. Après avoir fini toutes ces formalités et écrit une lettre à l’alchimiste pour qu’il s’occupe de ma boutique, je laissais les papiers et la lettre à un garde qui me dit qu’il les transmettraient. Je rejoins alors le charmant soldat devant les grandes portes en chêne du palais du roi, je lui fis un grand sourire. Que l’aventure commençent !

- C’est gentil de bien vouloir m’aider à rechercher ces plantes, voilà la liste, j’ai coché toutes celles que j’avais déjà en magasin et voilà celle qu’il faut que l’on aille chercher, je sais qu’ils en cultivent en serres dans la caserne militaire de Fortilia. Mais cette caserne elfe et bien évidemment fermé au grand public, comme moi quoi, et il me faudrait quelqu’un qui puisse s’ouvrir ses portes, s’ils ne veulent pas, il nous faudra aller chercher cette plante en territoires hostiles et autant dire que ça ne m’enchante pas. Ah oui, merci pour mes impôts, c’est vraiment gentil..

Je le regardais droit dans les yeux en attendant sa réponse. Je ne sais pas ce qu’il alalit décidé mais j’étais prêt à le suivre jusqu’au bout du monde, mes impôts représentaient une grosse somme et je me sentais redevables. Il était tellement sympathique avec moi, je n’avais pas l’habitude des personnes aussi cordiales.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Sep - 19:28
Jack était content de voir que la jeune botaniste et herboriste venait tout comme lui d'arriver au grande porte du palais.L'écoutant tout en lui souriant. Regardant la liste, pour lui c'était du petit chinois, néanmoins Leroy savait que la ville des elfes Fortilia avait été victime d'une épidémie violente. Jack n'était pas un expert en maladie et remède, mais il doutait que les elfes donnent leur dernière réserve, même si c'est pour leur nouvel allier ! "Après tout, mon périple à été long, peut-être que l'épidémie à été contrôlé entre temps."

-Voilà ce que je vous propose. Nous allons aller à Fortilia voir si effectivement les elfes peuvent nous aidés, je vous demanderais une très grande discrétion et surtout de me laisser parler. Ensuite, je me suis tout de même équiper au cas où nous devrions passé par les territoire hostiles.

Mettre les choses au point. Jack ne voulait pas de retomber politique, ni encore faire mauvaise impression au prêt des elfes. Finalement ils décidèrent simplement de prendre deux chevaux pour parcourir plus de distance. Pourvu qu'ils trouvent ce dont ils avaient besoin à Fortilia. D'ailleurs Jack se demandait combien de temps le trajet durerait, après tout ils jouaient contre le temps ! Souriant en pensant que c'était sa première mission de garde du corps. Levant la tête, il pouvait observer dans le ciel bleu clair, un croissant de lune souriant et bienveillant. Au loin des nuages masquer l'horizon, des nuages menaçant et rougeoyant. Le voyage fut tranquille, ils arrivèrent rapidement à la capitale elfique. Jack à la porte se présenta et à l’énoncer de son nom on l'autorisa à rentrée. Il était un peu l'émissaire de tout le monde et surtout du dignitaire humain. Descendant de cheval, expliquant la raison de sa visite, mais comme il l'avait pensée les elfes avaient épuiser toutes leur ressources, d’ailleurs ils avaient même envoyé des hommes allaient cueillir des nouveaux plants depuis deux jours. "Je n'aime pas ça ! Cela ne présage rien de bon. Je vous en prit mon roi tenez bon jusqu'à notre retour !" Promettant aux elfes de revenir leur rapporté quelques plans sur le chemin du retour.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 15 Sep - 15:51


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



Le jeune soldat était de retour. Il me fit part de ce que nous allions faire par la suite. Je le regardais et lui fis un simple sourire pour lui faire comprendre que j’avais compris ses pensées. Il était encore assez tôt le matin et une longue journée s’annonçait à nous. Une fois prêt, il prit tous le nécessaire pour voyager, à force que je fasse des expéditions, j’allais savoir quoi emmener avec moi. Je ne posais aucune question au contraire de mon habitude, je me contentais d’être l’enfant sage, cet homme allait me faire payer moins d’impôts, je n’avais aucune envie d’aller en opposition à ses volontés. Nous nous rendîmes en ville et prenions des chevaux des plus rapides. Le trajet passait rapidement et en quelques instants les voilà dans la capitale des Elfes : Fortilia. J’étais émerveillé par une ville aussi luxueuse et d’une rare propreté. Les elfes étaient des personnes très sympathiques. Jack connaissait déjà la ville.

Nous voilà devant les grandes portes du palais impérial de Fortilia. J’admire avec quelle finesse la porte est sculptée et  j’attends à côté de lui. Un garde impérial ouvre une petite porte sur le côté. Jack s’y rend, je reste à ma place. Il lui parle et d’après les expressions faciales de l’autre homme, je comprends que se serait un peu compliqué de nous procurer cette plante. Je regarde dans mon sac magique que m’avait donné le nain, j’avais pas mal de provisions et des armes, des vêtements chauds, on pouvait donc se rendre en territoires hostiles, ce ne serait pas une partie plaisir, très loin cette idée. Les quelques légendes que j’avais écouté sur cette région hostile m’effrayaient, beaucoup de personne s’y rendent mes très peu en reviennent, heureusement que j’allais m’y rendre avec un soldat, sinon je n’y serais jamais allée seule. Jack revient vers moi avec une expression neutre, je prends alors la même expression et l’interroge.

- Ça ne va pas être possible,  c’est ça ?

Je n’avais pas besoin de ses paroles pour comprendre que j’avais raison, il me regardait avec un air désolé. C’est bon, je savais « presque » me défendre et je m’étais préparé à l’idée. Je serais peut être un fardeau pour lui mais j’essayerai pour me débrouiller, ce ne sera pas le cas. Jack portait une armure somptueuse, sans doute est-ce son uniforme mais ça lui allait vraiment bien, je lui fis remarqué pour détendre un peu l’ambiance et attendais ses intructions.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Sep - 19:08
Tout comme Leroy Jack s'en était douté les elfes étaient à sec. Ils n'avaient plus aucune réserve que ce soit en nourriture, en eau où en plante médicinale, ils étaient en totale pénurie. "Décidément ils n'ont pas de chance ces derniers temps. Je dois garder cela dans un coin de ma tête pour qu'à mon retour le roi accepte de leurs envoyé des réserves..." Revenant bredouille. Évidement la jeune femme sut immédiatement qu'ils allaient devoir se rendre en territoire hostile. Tout en répondant à la question de la botaniste et herboriste, en lui expliquant la situation alarmante des elfes, il chercha dans l'une des sacoches que son cheval portait une épée ainsi qu'une arbalète dorsale et une ceinture avec des armes à feu et des munitions.

-Est-ce que vous savez vous défendre et utiliser au moins une arme blanche ?

Jack était concentré, il avait poliment refusé que les elfes lui donne deux combattant, il avait déjà une personne du peuple à protéger et sous sa responsabilité, hors de question d'être tributaire des elfes. Leroy préférait pouvoir agir librement et surtout il ne voulait pas mettre davantage de vie en danger. En attendant et écoutant la réponse de la jeune femme, Jack vérifia tout leur équipement, ensuite il inspecta méticuleusement les deux chevaux. Ils allaient devoir ménager leur monture. Ensuite il se remit à cheval et ils reprirent leur route, l'un à côté de l'autre Jack lui expliqua certaines consignes.

-Nous allons passer par le sud et quoi qu'il arrive notre point de rendez-vous est Fortilia me suis-je bien fait comprendre ? Lorsque je vous donnerais l'ordre de vous mettre en formation où protection sans perdre une seconde vous irez à un mètre derrière moi décentré à deux pas vers la droite. Avant d'arriver à la frontière nous ferons une halte est vous prendriez mon amure et mon cheval...

S'il lui demander d'être pas axé c'est pour qu'elle puisse voir ses mains et surtout ainsi ils avaient pratiquement plus les angles mort, en plus Jack pourrait facilement intervenir si nécessaire. Lui expliquant avec importance que le plus important c'était qu'elle trouve la plante et reste en vie, insistant bien sûr le fait que lui n'était rien, un guide, un protecteur, mais qu'au premier danger c'était à lui seul d'être le bouc-émissaire. En plus elle ne ferait que le gêné et lui rendre les choses plus difficiles, il espérait qu'elle avait comprit et qu'elle ne sera pas un lourd fardeau pour lui. Une fois ce petit moment de consigne Jack essaya de la détendre, de la rassurer. Pourtant cela n'allait pas être une partie de plaisir, pire Leroy avait une près mauvaise impression et généralement son instinct ne le tromper pas.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 22 Sep - 16:22


















❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~

Bien évidemment rien n’était simple en ce moment. La réponse à ma question était négative, je crois que ma vie allait connaître de nombreux rebondissements en ce moment. C’est un peu ce que je voulais, bousculer mon quotidien, être active, me battre, j’étais très enthousiaste à cette idée. Je dois bien dire que le changement brutal du quotidien triste et solitaire au jour qui ne se ressemble pas, je ne savais plus trop où j’en étais mais je vivais au jour le jour en attendant de savoir ce que la journée allait me réserver. Il me demanda si je savais me servir d’une arme. En théorie non, mais je hochais la tête, je sais couper de la viande pour cuisiner, à quelques détails près, c’est le même principe, sauf qu’on ne mange pas la viande, … Par contre l’arbalète valait pas trop en demander. Ok, pour lui je serais sans doute un boulet quoique, je ne me doutais pas de ce qu’il allait me montrer. Je n’y croyais pas, sur son cheval, sur une simple couverture, il avait des armes à feu, je croyais halluciner. Comment de telles technologies auraient pu atterrir dans ce monde ? Il était lui aussi du même monde que le mien ? Dans tous les cas, s’étaient très dangereux de se trouver en possession de telles choses dans ce monde, d’ailleurs comment est-ce que c’était possible, normalement, lorsque l’on passe le portail, tout objet ne pouvant pas concorder avec l’époque médiévale disparaissait aussitôt, et lui me les proposer comme si c’était normal. Je restais face à lui, choqué et ébahie, incroyable. Bon c’est sûr, ça je savais m’en servir, j’allais au entraînement de tir tous les mardis soir et j’avais déjà remporté plusieurs compét, mais si je voulais les utiliser dans ce monde il faudrait les faire passer pour des technologies naines sinon on serait brûler pour magie noire, et franchement, c’était pas trop mon envie.

-Mais co. . . com … Comment vous êtes procurez ça ? Vous venez de 2013 vous aussi ? Comment avez-vous plus passer ces armes ? Comment êtes-vous arrivé là ? Il y a plusieurs portails ?

Je n’écoutais que d’une oreille ce qui me disait juste après, j’étais tellement perdu à la vue de ces armes. Toutes mes hypothèses sur le passage de mon monde à celui de Scientia Magicam s’était écroulé, j’avais au minimum un millier de questions à lui poser. Je lui en avais déjà envoyé une rafale, j’étais tellement curieuse de savoir le fin mot de l’histoire. Je lui proposais malgré tout de s’éloigner du château, de telles armes dans ce monde sont dangereuses, il n’en avait pas conscience, je prenais donc le temps de lui dire ce que ces armes pouvaient faire, même s’il devait bien le savoir s’il les avaient emmené ici, mais c’était pas anodin et je voulais bien qu’il le comprenne.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Sep - 19:47
Jack était sérieux, il voulait que tout soit clair et surtout il voulait savoir à quoi il devait s'attendre. Évidement la surprise de la jeune femme ne le surprit aucunement. "J'aurais peut-être dû la prévenir, après tout elle est peut-être originaire de ce monde.." En même temps il était un soldat et en plus de la garnison du dirigeant qui gouverné les humains. "Je rêve ! Cela ne relève pas de sa juridiction, c'est-elle que la frontière est dicté par une magie contrôlée ?" Il avait envie de lui dire tout simplement que cela ne la regardée en aucun point et que par conséquence ce n'est pas c'est affaire. Pourtant avec ce qu'ils allaient traversés ensemble il dû s'obliger à lui répondre de manière la plus convenable possible.

-Je vous prie de reprendre votre calme... Effectivement je viens également de 2013... Pour les armes disons que en tant que soldat du roi nous pouvons avoir certain avantage, mais nous ne pouvons que les utilisés en dernier recourt et surtout si cela est réellement nécessaire. Quand aux portails je ne suis pas autorisé à vous en parler... Veuillez vous décontractez... Je connais mon métier et j'ai parfaitement conscience des ravages de ces armes... Si cela peut vous rassurez, j'ai déjà eu l’occasion de m'en servir...

Jack ne rigolait pas, il n'avait pas d'autre choix. Leroy était en mission, il devait trouver cette plante au plus vite car malgré la sérénité de ce monde d'un moment une rébellion pouvait avoir lieu et le pouvoir se renverser. Ces armes étaient pour le moment là que pour dissuader et prévenir d'éventuel chasseurs, mercenaires, des hors la loi. De plus ces armes étaient très spécifiques, personne ne pourraient les utilisés mis à part lui. La magie contrôlée l'utilisation de ces objets venu d'un autre temps et d'un autre monde afin qu'il y est toujours un équilibre ! Sans doute que cela expliquer pourquoi le jeune homme chevauchait sereinement vers les territoires hostiles.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 5 Oct - 18:53


















❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~


Je ne doutais pas de la franchise de ses paroles mais bon, c’était vraiment étrange cette affaire. Je comprenais qu’il ne voulait pas me dire les détails sur sa venue dans ce monde, secret professionnel oblige, en même temps, il faut bien dire que ça l’arrangeait bien. Il me connaissait assez pour comprendre que j’étais d’une nature assez curieuse mais je n’avais pas dit mon dernier mot, disons que je reportais cette tâche à plus tard. Je ne sais pas s’il allait m’accorder le droit d’utiliser ces armes ni même si je peux les utiliser dans ce monde. Je montais alors sur le cheval qu’il m’avait tendu et je le suivais. Je n’étais pas très à l’aise sur les chevaux, mais je faisais avec et pour le moment tout se passait bien. On parcourait la rue principale de la ville. Les gens nous regardaient d’un drôle d’air en voyant toute l’artillerie que l’on emportait avec nous. Je disais aux quelques personnes que je connaissais que j’allais revenir très vite. Mais je dois dire que je n’en pensais pas moins, déjà la question était de savoir si j’allais vraiment revenir de ce voyage. Je gardais le silence et nous parcourions les plus long chemins de la région, en même temps pour aller aux territoires hostiles, il n’y avait pas beaucoup de routes différentes, ce n’est pas fréquent que les gens s’y rendent. Cela faisait un bon moment que nous avancions dans les grandes plaines de la région de Podendril, les territoires n’étaient plus qu’à quelques heures en chevaux mais il se faisait tard et la nuit commençait de tomber sur les bois sombre. Je me mis au niveau de Jack et lui demandait alors.

-Il serait plus judicieux de faire une pause ici que dans les bois sombres, ils sont dangeureux vous savez et ils nous restent pas mal de chemin, alors vous en pensez quoi ?

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Oct - 18:09
Jack avait l'amer impression que cette histoire n'était pas finie. Oui il avait comme l'intuition que cette femme essayerait d'en savoir d'avantage. Se dirigeant vers les terres hostiles. Leroy semblait serin et calme, jouant les prudent en économisant leurs montures, ils avaient un long voyage à faire devant eux. "J'espère qu'on trouvera rapidement ce que l'on cherche !" La journée était passée normalement, le jeune homme était satisfait de leur avancer, leur destination n'était plus très loin. Jack était tout aussi fatigué que l'herboriste, mais il était hors de question de dormir à découvert en pleine !

-Nous allons avancer jusqu'au début de la forêt et nous prendrons un pin pignon comme abri pour la nuit. Ici, nous sommes trop à découvert.

Un pin-pignon était une sorte d'arbre qui poussait dans la région et qui avait la particularité d'avoir une ouverture creuse dans son tronc. Cela était un abri digne de ce nom, c'était assez confortable. Ils seraient à l'abri du vent, de la pluie et n'aurons même pas besoin de défaire leur matériel ! Au bout de deux heures de trajet supplémentaire, ils arrivèrent à destination. Jack trouva rapidement un pin-pignon aidant la jeune femme à grimper à l'arbre quand aux chevaux il alla les dissimulé dans une caverne juste à côté, une véritable aubaine. Une fois installée dans leur abri, il fit un feu dont il laissa sous la responsabilité de l'herboriste. En attendant il irait chasser, très rapidement Jack revenu avec une perdrix et un lapin.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 16 Oct - 17:06


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~


Épuisée, voilà ce que je ressentais après une journée de marche intensive et très ennuyeuse. Les paysages commençaient de se ressembler et nous approchions de notre destination. Jack répondit négativement à ma proposition et m’expliquait pourquoi. Je conçois très bien ce qu’il dit, mais j’en peu vraiment plus. Je pose mes chaussures qui me font mal au pied et continue de marcher droit devant en suivant le soldat toujours sur mon cheval. Le pauvre, je le pleins, m’avoir sur le dos au sens propre du terme. Je sentais bien que l’animal commençait également à en avoir marre mais peu à peu la forêt se dessinait à l’horizon. J’avais un objectif, j’essayais de me motiver un peu, j’avais froid et faim, beaucoup trop de choses au même moment pour une fille comme moi. Je gardais le silence, j’avais dit que j’ étais pas du genre à me plaindre, mais il y a une limite, mais lui ne semblait même pas fatigué, quel courage d’être soldat, moi je pourrais pas personnellement. Alors, quand il me demandait si j’allais bien avec son grand sourire, je n’osais pas répondre autres choses que tout allait bien, que j’avais hâte qu’on arrive. Ce petit jeu dura 2 heures. Et oui, je me suis tenue tranquille pendant 2 heures, incroyable non ? Enfin nous arrivions dans la forêt, la fameuse forêt aux, comment il a dit déjà ?, ah aux pins pignons, j’avais du mal à m’imaginer mais quand on est tout prêt d’un, on  voit comment c’est fait, . . . Je rentrais alors à l’intérieur de cette cabane naturelle, vraiment fascinant. Jack alluma un feu que je surveillais pendant qu’il partait chassé.

- Vous êtes très agile à la chasse, vous n’avez pas mis longtemps ! En même temps, ça doit être pratique d’être soldat ! Vous m’apprendrez à tirer à l’arc ? J’ai toujours voulu apprendre mais disons que je n’ai eu l’occasion d’apprendre, ni l’utilité d’ailleurs, mais les temps changent. C’est marrant la faune et la flore est très différente ici, très intéressant. Je pense que nous sommes plus très loin des territoires hostiles. Vous savez quel genre de créatures ont peut trouvées là bas ? Vous y êtes déjà aller ?

Alors que la discussion se poursuivait, je regardais avec quelle agilité Jack dépecé le lapin, je me serrais bien couper un doigt à sa place. Bientôt, le pauvre animal fut en brochette et dorait au dessus du feu. Une douce odeur vient me chatouillait les nasaux, j’avais vraiment faim.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"



Dernière édition par Kim Lewis le Sam 21 Déc - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Nov - 19:36
Jack était revenu très rapidement de la chasse, un vrai jeu d'enfant pour lui ! Souriant en voyant l'étonnement de la jeune femme. "Elle va découvrir beaucoup de choses nouvelles" Leroy n'avait pas été réellement surpris lorsqu'ils avaient pénétrés dans le pin pignon. Il se souvenait que la première fois il avait trouvé ces refuges par hasard le jour où il s'était téléporter pour la première fois dans ce monde inconnu et hostile. A présent ils étaient là à déguster un succulent repas. Le soldat écouta avec attention la botaniste, c'est propos étaient intéressants. "Oui je devrais lui apprendre à tirer à l'arc au moins comme ça elle pourra au minimum me couvrir et puis c'est un moyen comme un autre pour se défendre." Mordant à pleine dent dans une patte, savourant la viande tendre. Puis il décida de rassurer et surtout de satisfaire son interlocutrice.

-Oui, en effet, mais pour un ancien garde forestier c'est un jeu d'enfant ! Pour le tire à l'arc j'accepte de vous l'enseignez, d'ailleurs nous commenceront dès la fin du repas ! Quand aux territoires hostiles nous y sommes encore à une bonne demi journée de cheval, cette forêt est dense et risque de vous surprendre, surtout profiter en c'est le dernier endroit paisible et beau, ensuite cela ne sera que désolation... Les créatures sont très particulières et unique en leur genre...

Jack en y pensant alla cherché un petit livre dans une sacoche et le tendit à la jeune femme. Il s'agissait d'un petit bestiaire sur toutes les créatures présentent dans les territoires hostiles. Leroy lui en connaissaient quelque une par cœur comme les skrins, les chiens à cœur, les garn où encore les grinceurs. Le repas fini, le jeune homme invita sa convive à le suivre, certes la nuit c'était installé et cela ne semblait pas dérangé outre mesure le jeune homme et pour cause son équipement pouvait devenir fluorescent ! Jack alla posé une cible enfin c'était un gros sac qu'il avait remplit de terre et entouré avec une ficelle elle aussi fluorescente à plus de dix mètres de là où ils étaient on distinguait à peine la ficelle qui dessiné un contour rond. Jack prit place il prit une flèche et l' arma, concentré, respirant lentement, souriant car le vent venait de se lever violemment, après quelques secondes il lâcha la pression qu'il exerçait sur la corde de l'arc et la flèche alla se planter directement dans le sac sans aucune difficulté. Tenant l'arc à la jeune femme.

-A vous de tiré juste et puisse le sort vous être favorable... Détendez-vous c'est un jeu d'enfant si vous vous laissait allé et si vous me faite confiance !

Il s'installa près d'elle, osant même ce collé à elle. Attendant qu'elle soit au position pour tiré à ce moment il lui murmura de faire le vide, de ne penser à rien d'autre que la cible, faire le vide comme si plus rien n'existait autour, Leroy ne cessa de lui parler et une fois qu'il constata qu'elle était détendue, il continua doucement en lui disant qu'à présent elle devait visualisé la trajectoire de la flèche. Respirer calmement, rester concentré, il fallait appelé la cible à soit afin d'avoir la perception qu'elle se rapproche asser près pour être sûr de ne pas la rater et seulement à ce moment de tiré ! La jeune femme semblait avoir plus de mal avec cette étape de visualisation alors Jack l'encouragea, la rassura et finalement elle tira.
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mar 5 Nov - 23:40


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



Ce repas avait limite une dimension romantique qui me faisait sourire à mon insus. C'est vrai le lieu n'était pas très adéquat et je ne pourrais jamais tromper l'alchimiste du village même si je ne sors pas avec, du moins pas encore. Bref, nous étions là tous es deux à savourer notre vianche fraichement rôtie à la broche, même si ça s'appelait peut être pas comme ça à l'époque. Je dois dire que la cuisine ancestrale, je pense qu'il est juste de l'appeler ainsi par rapport à mon monde satisfait mes papilles. Qui a-t-il de meilleur en goût qu'un lapin tout juste tuer, rien, même si on le prend chez un traiteur. Je me regalais dans autour de ce petit feu dans cet arbre, ce pin pignon, je dois dire que j'adore cet arbres c'est tellement original. Après ce plat tendre et bien cuit, il me donnait un grimoire, plutôt un bestiaire où il répertoriait les créatures des territoires
hostiles. Je tournais les pages éclairées par les lueurs du feu et je découvrais à chaque page tournée des créatures plus étranges les unes que les autres, plus dangereux peut être aussi. Je crois que je cernais un peu mieux ce qui nous attendait' D'autant plus une fois qu'il l'évoquait la suite de l'aventure. Mais je dois dire que je commençais d'apprécier cela, OK je me plainds, OK, j'ai mal partout mais c'est toujours mieux que d'observer des plantes toute la journée non ?

-Charmant, je n'ai pas vraiment hâte de connaitre les peuples de ces contrées mais bon , je sais pourquoi je le fais, c'est l'essentiel.

J'entendis alors son invitation à m'apprendre le tir à l'arc, je trouvais ça chouette de sa part mais quand il me dit que la leçon était tout de suite maintenant, c'était un peu moins cool, surtout quand vous venez de lire que de grosses créatures habitent pas loin. Comme il m'avait dit on en est à une journée et demie de cheval mais une grosse bébête avec des grosses ailes toutes vilaines, ça va beaucoup plus vite je pense . Je sortais malgré tout de mon arbre préférait pour apprendre à me défendre. C'était déjà un exploit en soit que je sois sorti la nuit dans un tel milieu. Il installa une cible et j'étais curieuse de voire que la phosphorescence n'avait pas de secret pour lui. Comme un pro, il tira dans la cible, j'étais vraiment bluffé. Alors que je restais sans voix, il prit le temps de m'expliquer, de me faire concentrer. La situation était sur le point de tourner à la thérapie quand la flèche décocha de l'arc. J'avais tirée ma première flèche. J'avais sentie une légère brulure sur la main, la flèche m'avait ripper rien de très grave, une petite éraflure. Je regardais où le projectile s'était mis, je regardais la cible rien dedans. Elle était dans l'arbre à côté dans les hauteurs. Je me tournais vers Jack et lui disait qu'il y avait encore du boulot. En tant que prof, il faudra qu'il se montre patient !


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Nov - 17:55
Jack était confiant, observant, enseignant avec rigueur et simplicité l'art du tire à l'arc. Leroy était content de son élève, c'était un beau tire qu'elle avait effectuée, même si sa flèche était plantée dans l'arbre dans les branches au-dessus de la cible. Souriant, satisfait, mais comme tout bon professeur il ne pû s'empêcher de faire une remarque à sa disciple.

-Tu As voulu trop précipitée les choses, tu t'es déconcentrée à la dernière minute, tu t'es trop focalisée sur mes encouragements, mais je dois avouer que c'est un très jolie tire pour une première ! Pas d'inquiétude il te faut juste un peu d'entraînement !

En même temps qu'il parlait, son regard plongé dans ceux de la jeune femme, le jeune homme avait prit la main de cette dernière. Comme il l'avait vu et pressentit elle s'était légèrement érafler. Rien de très grave. Leroy prit un petit pot de sa sacoche et l'ouvrit, dedans il y avait une sorte de crème très visqueuse et toute bleu. Jack mit deux doigts et prit une petite noisette de cette crème, reprenant la main de son élève, il appliqua généreusement la pâte sur l'éraflure.

-Un remède maison qui te soulagera la sensation de brûlure et qui cicatrisera ton éraflure... Il se fait tard, allons dormir. Demain nous avons une longue journée qui nous attend !

Jack alla cherché la cible et les flèches. Ensuite il s'installa dans le pin-pignon. Leroy décida de veiller juste le temps que la jeune femme s'endorme en se sentant en sécurité.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Lun 25 Nov - 17:44


















  ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



Jack me donna quelques conseils pour améliorer mon tir. Je l'écoutais comme tout bon élève qui écoute son professeur. J'essayais d'aplliquer ce qu'il me disait mais ce n'était pas spécialement évident, on dit souvent que les femmes ne sont pas multi-tâche mais je le regret de dire que dans une situation comme celle-ci s'était vrai. Je tirais malgré tout une seconde flèche pour dire que je n'étais pas bonne à rien et même avec une blessure. Elle arriva à toucher la cible cette fois-ci. Je lui souris et regarder d'un peu plus près le mélange qu'il m'avait mis sur la plaie. En tant que botaniste, je connaissais tout un tas de malange de ce gene mais je dois dire que la couleur des mélanges que je prépare et beaucoup moins attrayante que ce bleu saphir. Il me fait remarquer qu'il se fait tard et que le jour commence à se coucher. Je regarde une dernière fois la cible avec un léger sourire de satisfaction. JE rentre avec lui dans le pin pignon. Cette journée de marche m'a épuisée, quelques secondes après que je ferme les yeux, je dormais déjà. La température était confortable et je me sentais en sécurité avec lui, en même temps qu'espérait de mieux qu'un garde de la légion impériale pour vous protéger ? La nuit fut assez courte je trouve, Jack me levait aux aurores, il avait déjà préparée les chevaux.

- Bonjour, comment allez-vous ce matin ? Je pense que l'on est plus très loin , aujourd'hui nous devrions arrivés au lieu précis où se trouve la plante dont j'ai besoin, et  on pourra enfin retourner chez nous à Ad'Lucem, bien que je ne sois pas déçue d'avoir dormi dans un pin pignon, c'est relativement confortable et ça me change un peu de mon lit en plume. Cela fait longtemps que vous traviallez aux services du roi ?

Je pense que l'on peut dire que nous étions de bons amis à présent, et j'espère que l'on se reverra après la fin de cette "quête", de toute manière, je comptais bien prendre des nouvelles du roi après que ma guérison et en effet, on sait jamais si ça peut m'apporter quelques avantages quand je paye mes impôts ça ne serait pas du luxe, j'ai plutôt du mal en ce moment. Je suivais Jack pour une seconde journée de marche mais je comptais le faire parler, de lui ,de sa vie, que l'on s'ennuie un peu moins sur ces routes interminables. J'aurais jamais autant marcher je pense, heureusement que je me dis dans ma tête que c'est pour la bonne cause sinon je n'aurais pas été capable de faire tout ce trajet. Je pensais à toutes les choses que je devais faire en rentrant. Je gardais également un oeil attentif sur les environs, je sais que ces lieux de sont pas sûrs et même si JAak était là pour me défendre, je ne sais pas s'il serait vraiment infaillible, tout le monde à ses moments d'égarement.  Je venais de me lever et j'avais déjà faim, mais je gardais cette envie pour moi, j'allais pas déjà l'embêter du matin.

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Nov - 9:48
Jack était content et finalement devait admettre que peut-être que cette jeune femme qui était botaniste et herboriste ne serait pas un boulet où une gêne. Elle était déterminée et une bonne élève en tout cas pour le tire à l'arc. La nuit fut courte, mais agréable. Jack se réveilla et se leva alors que le soleil n'était pas encore levé, mais cela ne serait durée, le jeune homme s’occupa des chevaux car le soleil se lèvera rapidement, ce fut au aurore qu'il décida de réveiller la jeune femme qui semblait avait eu un sommeil profond et réparateur. Souriant, ils se mirent rapidement en route car même si les pin-pignon étaient un abri sûr valait mieux pas rester trop longtemps. De bonne humeur, Leroy était disposé à répondre aux questions de Kim.

-Je vais bien et vous comment allez vous ? Vous semblez avoir reprit du poil de la bête ! Effectivement nous ne sommes plus très loin... Désolé pour le départ précipité, mais une chienne à cœur à mis bat cette nuit à quelques mètres du pin-pignon... Promit nous allons faire une pause dans quelques minutes pour prendre un bon petit déjeuner, on en profitera pour s’entraîner au tire à l'arc, cela vous convient-il ?

Le soldat qu'il était adoré prendre le petit déjeuné à cheval, mais il n'infligerait pas ça à celle qui l'accompagné, après tout il devait veiller sur elle ! Si Jack n'avait pas répondu à sa dernière question c'était simplement qu'ici le temps était plus long que dans le monde normale. Surtout et pour dire vrai, il avait perdu tout notion de temps. "Je suis arrivé ici il y a presque quatre ans, cela voudrait dire je suis au service du roi que depuis deux ans !" Enfin cela devait faire bien plus avec tous ses aller retour entre les deux mondes ! Voyant la jeune femme aux aguets, il décida de la rassurer. S’arrêtant, ils étaient en plein milieu d'une forêt, une grande place où plusieurs chemins étroits prenaient naissance vers une destination inconnue.

-Pas qu'inquiétude, la faune doit encore dormir et puis détendez-vous, j'ai plusieurs années d'expérience en tant que soldat du roi ! Bon ici ce sera très bien !


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Sam 21 Déc - 14:21


















 ❝ Soeur d’arme ❞
Jack & Kim ~



-Je vais bien et vous comment allez vous ? Vous semblez avoir reprit du poil de la bête ! Effectivement nous ne sommes plus très loin... Désolé pour le départ précipité, mais une chienne à cœur à mis bat cette nuit à quelques mètres du pin-pignon... Promit nous allons faire une pause dans quelques minutes pour prendre un bon petit déjeuner, on en profitera pour s’entraîner au tire à l'arc, cela vous convient-il ?

- Je suis un peu fatigué mais ça c'est parce que je n'ai pas encore manger. Oui, je pense aussi, il faut dire que ce n'est pas en restant enfermé dans une pauvre cabane en bois à étudier des plantes et à faire des potions que l'on va connaître les dangers du monde extérieur. Vous semblez savoir beaucoup de choses sur les créatures qui habitent cette forêt et je me sens en sécurité avec vous. Moi ça me va, tant que l'on mange dans pas longtemps.

Il m'aidait à ma relever, quel gentleman, oui, ce mot n'existe sans doute pas à cet époque mais ça lui va bien je trouve. J'enlève un peu les quelques morceaux d'aiguilles qui s'était mis sur ma robe. Je descendais en faisant attention du pin pignon, dommage j'aimais bien être là dedans. Je remontais sur le cheval, c'était pas évident, le cheval était grand et j'étais en robe aujourd'hui mais j'y arrivais sans qu'il m'aide. Je le suivais, jamais trop loin mais pas trop près. Je gardais un oeil sur les alentours, l'endroit était pas sûr et bien que je n'ai pas un sens très développé encore de l'auto-défense, j'avais un regard assez ouvert et ça pouvait aidé. Nous arrivions dans une grande forêt où les rayons du soleil avait du mal à atteindre le sol. Il faisait donc assez sombre dans ses sous bois et à vrai dire, je n'étais pas très à l'aise. Je me rapprochais alors quelques peu de Jack, c'est lui qui avait les armes après tout. Il avait sans doute vu mon angoisse et me rassurer. Sa voix suffisait à me calmer, et je lui montrais un léger sourire. Il me proposa de nous arrêter ici pour manger un peu. Bon idée, j'avais vraiment fin.

Je descendais du cheval et je m'asseyais sur un rocher, un gros rocher comme il y en avait beaucoup dans cette forêt et j'attendais qu'il sorte quelque chose à manger. En fait, nous n'avions plus rien dans les sacs donc si on voulait manger, il fallait le chasser. Je pris alors l'initiative de prendre l'arc et de chercher quelques choses à chasser. Je regardai autour, bien sûr, le gibier ce n'est pas sur commande. J'essayais de m'enfoncer dans la forêt tout en gardant une distance entre Jack et moi suffisant courte pour qu'il ait le temps d'intervenir en cas de besoin. Je me cachais alors derrière un rocher et, l'arc tendu, j'attendais qu'un animal vienne jusque ici. Un lapin arrive, je décoche une flèche mais elle heurte un rocher. Le bruit de la pointe en fer contre le rocher fait fuir l'animal. Il faudra être patient. Après plusieurs longues minutes, un autre lapin fit son apparition, il semblait avoir la patte abîmée. Cela me fit mal au coeur mais je profitais de son handicap pour lui décocher une flèche entre les deux oreilles. Ah pauvre bête, c'était vraiment moi qui lui avait infligé cela. Je partis ramasser ma victime et la rapporter à Jack. Il pouvait facilement lire sur mon visage : Pauvre petit animal. Mais il fallait que je m'habitue, quand ça sera un gobelin, il faudra pas que j'ai de la pitié. Cela sera un pas dur à prendre. . .

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"



Dernière édition par Kim Lewis le Lun 3 Mar - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Jan - 18:58
Jack écouta attentivement les paroles prononcées par Kim, souriant à ces remarques. En effet pour une personne du peuple monter à cheval le ventre vide devait être un exploit, se promettant de bientôt s'arrêter afin de prendre un bon petit déjeuner. Arrivant à un bon emplacement certes s'ils se font attaquer ils ne pourront pas se protéger ni fuir, néanmoins ils verront, entendront et sentiront leur ennemi de loin ! S’arrentant pour mettre en place que le strict minimum, avant de signaler qu'ils n'avaient plus rien à manger, en fait ce n'était pas tout à fait vraie, mais mieux valait qu'il garde le peu de viande qu'ils avaient car si une bête féroce les attaqueraient ils auraient un appât qui leur permettraient de prendre la fuite où détourné pour quelques secondes l'attention de la bête de plus cette initiative sera bénéfique étant donné que la jeune femme alla chasser. "Ce sera une bonne occasion pour elle de s’entraîner et de faire ces preuves." Oui cela allait montrer au jeune homme si sa compagne de voyage serait se défendre en n'hésitant pas à tuer si cela été nécessaire. Le soldat fut tout sourire quand cette dernière revenu avec un lapin, voyant qu'elle semblait triste Jack essaya de la réconforter, mais il était content et serein pour la suite. Le jeune homme prit instinctivement l'initiative de préparer le lapin, ils en auront assez même pour le repas. Après quelques minutes, ils mangèrent ensemble savourant, tendrement enfin dû moins l'herboriste car Leroy regardait à l'horizon avec insistance, plongé dans sa réflexion, il était préoccupé "C'est étrange, j'ai un mauvais pressentiment, nous sommes proche de la frontière et pourtant ce silence n'est pas habituel"Généralement à la frontière les grinçeurs étaient là à envoûté des proie par un son mélodieux et surtout il n'avait pas vu un seul feu-follet. Jack se leva lentement scrutant un point bien précis d'ailleurs méfiant du pouce il sortie légèrement l'épée qu'il portait autour de la taille de quelques centimètres de son fourreaux près à l'utiliser. Quand tout à coup un cheval sortie de nulle part galopait affoler vers eux et il traînait derrière lui un cadavre d'un homme sûrement un elfe.

-En formation

Comme il le présentait le cheval avait été suivi par des chiens à cœur, Leroy resta en position lançant l'épée à la jeune femme pour prendre l'arc et mettre quatre flèches qu'il tendit en attendant le bon nomment de décoché. Le cheval se rapprochait dangereusement d'eux, mais au moment où il décocha les flèches, il dû s'accroupir pour éviter un couteau qu'on avait lancé et qui venait d'une autre direction et qui avait laissé une vilaine entaille à son bras droit. Cela ne pouvait être que des mirwichts, c'est animaux ressemblait à des loup-garou sauf qu'au lieu d'une fourrure ils avaient des écailles qui avaient la particularité de les rendre invisibles.

-Depuis quand attaquez-vous votre frère de peau ? Kim prenait dans l'un dès sac le coteau qui ressemble à des griffes et faite résonner le métal vite !

Surtout depuis quand un mirwicht pouvait traverser la frontière ? Jack était inquiet et dépassé par les événements, leur seul de s'en tirer était la mélodie provoquée par le yabree, Leroy était attaqué par les chiens à cœur au moment où l'un le chargea une douce mélodie stridente résonna et immédiatement les chiens à cœur s’enfuirent, le jeune homme se retourna Kim était suspendu dans les airs par un mirwicht qui la tenait par le cou.

-Repose-là, elle n'est pas une menace. Puis-je savoir ce qui se passe ici ?

L’animal obéis sagement et ce montra plus de coopératif, il expliqua rapidement que la frontière ne semblait plus avoir d'effet sur eux et que tout les mirwichts vivaient à présent en petite meute pour mieux survivre et tant donné que leur reine allait mourir. L'animale s'excusa pour les avoir attaquer et proposa même de rester à leur côté tant qu'il n'aurait pas réglé sa dette envers son prince, Jack réfléchissait à la proposition et accepta rapidement, vu la blessure à son bras, mieux valait avoir un allier. Aussitôt le mirwicht disparu.

-Es-ce que vous allez bien ? Veuillez les excusés, combattre leur instinct primitif et bestial deviens de plus en plus difficiles et surtout s'ils sont en présence d'une femme, de plus l'état souffrante de leur reine n’arrange rien, eux qui étaient un peuple pacifique envers les humains n'ont plus le choix s'ils veulent survivre, néanmoins ils ont gardé leur sens de l'honneur.

S'approchant d'elle, s'assurant qu'elle n'avait rien, il soupira de soulagement en voyant qu'elle n'avait aucune blessure, juste une petite éraflure, Jack prit sa pommade et l'appliqua sur la jeune femme, ainsi elle ne serait pas infecté par le venin des mirwichts dont Jack était complètement immunisé, après tout le jeune homme avait vécu avec eux, lorsqu'il avait traversé la première fois le portail, oui sans les mirwicht Jack n'aurait pas survécu, pour eux il était l'élu d'une prophétie, le prince qui les sauveraient du bannissement et rassemblerait les deux mondes. Ensuite seulement il décida de s'occuper de son bras blesser.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Dim 16 Mar - 16:56



Soeur d'Arme

Feat. Leroy Jack




Dépassée par les événements voilà ce que j'étais à ce moment précis. Alors que nous avions repris la route et que je pensais que tout allait se déroulait simplement, et bien non, le destin en avait décidé autrement. Nous avions trouvé un endroit stratégique où nous pouvions dormir et manger tranquillement avant. Jack préparait le lapin que j'avais tué moi même, un exploit dont j'étais fier et je regardais le contenu de mon sac, les potions de guérison qui me restaient et les éventuels herbes aromatiques que j'aurais pu assaisonner notre cher lapin. Un bruit se fit entendre derrière nous, je me retournais brusquement, Jack quant à lui avait déjà sorti son arme. Je n'étais pas aussi réactive que lui.

J'étais assez terrifiée par la situation et quant il cria formation, son doute un instinct de ces années passées dans l'armée, je me mis derrière lui sans chercher à comprendre plus. Cependant ma curiosité me poussait à rouvrir les yeux et je regardais cette étrange créature que je n'avais pas vu auparavant. J'essayais de bien me souvenir de ces formes si particulières pour être capable de le dessiner dès que j'en aurais l'occasion, j'étais dans ce monde pour cela après. Jack me donna un autre ordre, il me disait de faire résonner le métal, quelle drôle d'idée, je ne savais peut être pas me battre habillement mais je savais comment utiliser une dague, mais s'il le disait ainsi, c'est bien qu'il y avait une raison. Je vis ce qu'il me dit. Les étranges formes invisibles qui nous entouraient semblaient être parti.

Un d'eux m'avait pris, je ne savais comment me libérer de l''étreinte de cette créature à écailles. Jack bien qu’occupé à faire fuir les autres créatures vient à mon secours, une fois de plus, cependant j'avais essayé de me libérer et avait fait quelques entailles dans les griffes de la créature. Etonné, sous les ordres de Jack, le monstre me reposa au sol. Il semblait comprendre ce que Jack lui disait. Ils eurent une discussion tous les deux dont je ne comprenais pas trop le sujet, il parlait de frontière qu'il pouvait maintenant traverser, d'une reine qui était morte, cela me passait un peu au dessus. Jack m'expliquait alors tout cela après qu'ils soient tous définitivement parti. Je lui disais que tout allait bien. Il prit le temps de m'immuniser contre le venin, je n'aurais pas été capable de le faire, je ne connais pas cette créature, donc je n'ai pas d'antidote actif. Je le remercie et lui dit de soigner sa plaie à présent, il semblait moins inquiet que moi sur l'effet du poison sur son organisme.


"- Je vais bien, ces créatures semblent l'être moins que moi je pense, et je ne leur en veux pas, ce monde, enfin notre monde change et je crois qu'à notre échelle, on n'y peut pas grand chose. Que faisons-nous à présent ? Je pense qu'il faut que l'on trouve un autre endroit pour manger, . . . J'attendrais ce n'est pas si grave, l'adrénaline me tiendra debout pour un moment. Je peux vous emprunter votre dague pour le reste du trajet, je pense que je serais apte à m'en servir si nécessaire.Merci encore de faire si attention à moi "






©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 317
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Avr - 17:47
Tout en soignant sa coéquipière, Jack poussa un soupir de soulagement. Écoutant avec attention les paroles de Kim tout en esquissant un sourire en guise de réponses. "Finalement plus de peur que de mal, en plus elle ne semble pas plus bouleversé par cette attaque, en même tant il fallait sans douter que cela devait arriver." Ensuite Leroy se soigna rapidement en se faisant un bandage de fortune. Ils ne devaient pas tarder, tout ce sang risquait d'attiré d'autres bêtes affamés, ils devaient ce mettre à l'abri. Montant à cheval et galopant pour s’enfoncer d'avantage des le territoire hostile.

Après plusieurs minutes d'intense chevauché ils arrivèrent devant un grand mur végétal, le jeune homme n'avait aucune hésitation derrière cette haie ce trouvait un point d'eau avec une cascade. Accélérant, fonçant droit sur le mur, mais au lieu de s'écraser Jack le traversa suivie de la jeune herboriste. Calmant son cheval mettant pied à terre, son bras lui faisait mal, mais ici ils seraient en sécurité. Leroy s'avança vers la cascade, faisant signe à sa compagne de le suivre et en effet un petit passage était caché derrière la cascade et même une grotte. Le jeune soldat toqua trois petits coups sur un rocher et ce dernier s'écarta pour ouvrir la grotte, alors qu'il n'eut à peine pénétré dans cette cachette éclairé et aménagé qu'un animal qui ressemblait à un gros loups-garous lui sauta dessus, il s'agissait d'un garn à queue courte.

-Scraat aaaaiimme Jaaaarrrrt !

Jack sourit et caressa énergiquement l'animal, tout en décidant de s'asseoir contre le mur, puis le garn sauta violemment sur Kim, mais au sifflement du jeune homme Scar lécha de manière abondante la jeune femme puis alla s’allonger contre Leroy tout en ronronnant. Entre temps un feu-follet venait d'apparaître et avec sa lueur bleu soigna le bras du jeune homme.

-Pardonner mon intrusion, voici une herboriste et elle est avec moi, nous sommes en mission pour le roi, pouvez-vous nous aidés ? Kim veuillez leur parler des herbes dont vous avez besoin ! Ensuite reposez-vous, nous reprendrons notre chemin que demain cela est plus prudent.

Leroy connaissait la réponse, les feu-follets avaient une dette envers lui. Ils allaient avoir plus de précision sur l'endroit où trouver les herbes qu'ils cherchaient, mais à sa grande surprise le feu-follet semblait déterminer à les guidés. Jack avait conscience qu'il allait devoir quelques explication à la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
J'adore la science
Messages : 2397
Âge : 21
Emploi IRL Étudiant

Feuille de personnage
Profession : Botaniste & Herboriste
Amis & Connaissances: Adelia Eckhardt, Elea Edgerton, Leroy Jack, Patrick Might, Cheryl Daynight, Tyler Stanley.
Âge : 26 ans
avatar
J'adore la science
Kim Lewis

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com
Mer 16 Avr - 21:59



Soeur d'Arme

Feat. Leroy Jack




Je venais à peine de me remettre de mon attaque que déjà nous étions reparti à grande vitesse à dos de canasson. Je ne regardais le paysage que par intermittence car je n'étais pas des plus à l'aise sur le dos de cet animal. Je faisais confiance à Jack quant à la manipulation de ce moyen de transport auquel je n'étais pas habitué. Pourtant, quand il fonça sur ce mur végétal, un doute me traversa l'esprit. Le voyant décidé à franchir ce mur, je fermais les yeux et serrais un peu plus les mains contre la sangle. Et puis quelques secondes après quand je rouvris les yeux, j'étais vivante, le cheval aussi et encore plus incroyable, j'étais face à une cascade. Ses eaux étaient cristallines et je m'hydratais un peu alors que Jack se dirigeait vers le centre de la cascade. Avait-il décider de se baigner ? Je ne pense pas, il m'aurait tenu au courant. Je le suivais alors et il me fit signe. C'était un passage secret,  enfin, secret qui mène à une grotte. Je me demandais bien ce que l'on pouvait faire dans un tel endroit. On continuait dans les choses incroyables. Un rocher bougeait après que Jack est posé sa main dessus, un mécanisme sophistiquée pour leurs époques, j'étais étonnée. Une créature étrange parlant un dialecte complètement inconnue fit son apparition. Premier de mes réflexes : le replis. Je ne cherchais pas à comprendre et me planquais sans faire de bruit derrière Jack. Mais cette fois, il ne dégainait pas son épée, sa riposte fut un gros câlin à cette étrange bébête. Je le regardais avec de gros yeux, j'allais peut-être mis faire à toutes ces petites créatures étranges qu'il connaissait. Une lueur vient alors à nous, un feu-follet me semble-t-il, j'en avais entendu parlé à l'auberge. Il semblait être un allié et Jack me dit de lui dire quelles plantes nous étions en train de chercher. Je lui souris pensant que cette idée était stupide dans un premier temps et puis je le prenais au sérieux, après tout, tout était si différent, alors pourquoi pas demander à une lueur si elle n'a pas vu les plantes que je cherchais.


"- Je cherche de l'Harpagophyton "


C'était un nom un peu barbare mais son principe actif était l'un des plus efficaces de ce que je connaissais. Je ne suis pas sûre que quelqu'un d'autre qu'un spécialiste connaisse ce genre de plantes médicinales mais qui ne tente à rien n'a rien comme on dit. Je finis par rire moi-même de la situation, peut-être est-ce que c'était un rire nerveux, je n'en sais rien mais il n'était pas volontaire. Je sortais de mon sac un croquis que j'avais réalisé de la plante. J'avais également des croquis d'autres plantes secondaires dont j'aurais besoin pour soigner son roi. Jack me fit savoir que nous allions passer la nuit ici. Pourquoi pas. Remarque c'était un endroit plutôt sûr, pas évident à trouver et de plus bien garder.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


"Aimer est le verbe le plus difficile à conjuguer, son passé n'est pas simple, son présent toujours imparfait et son futur toujours conditionnel"

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Soeur d'arme
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: RPS TERMINES
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Soeur Sourire
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Dreadnought et Arme détruite
» Armure 105 à 135 et arme 109 à 145

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-