AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Présentation de Mackenzie Hélios.Wind numéro 2
 :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: FICHES ABANDONNÉES


Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 18

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Jan - 23:28
Hélios.Wind Mackenzie


Le coeur a ses raisons que la raison ignore


Identité


NOM: Hélios.Wind
Prénom: Mackenzie
Âge: 21
Métier : Mercenaire
Groupe: Métamorphe


La belle Mackenzie est une jeune femme aux aspects sages et délicats, couvant pourtant un tempérament de feu. Autoritaire et capricieuse, elle a toujours su mener son petit monde à la baguette, faisant parfois preuve d'une grande ingéniosité pour arriver à ses fins. Mackenzie apprécie la sensation d'avoir le contrôle absolu sur tout ce qui se passe autour d'elle.
Son rire sonne comme une douce symphonie lorsqu'il est sincère et elle est très loyale et attentive aux soucis de son entourage proche. Il lui arrive aussi parfois d'être jalouse lorsqu'on touche un peu trop à ce qui lui appartient, mais c'est le genre de défaut dont elle se cache bien.

Brune et ténébreuse. Mackenzie est une métamorphe possédant un corps de rêve. Ses formes délicates n'en restent pas moins alléchantes. Désirable et désirée des hommes, la belle possède un charme infaillible et dégage une élégante prestance. Sa chevelure brune encadre à la perfection son visage aux traits angéliques et attachants qui inspirent un brin de délicatesse. Son regard est de jade, comme la pierre précieuse il est clair, brillant de vie et verdoyant.
Sa posture est gracieuse et sévère à la fois. Ses lèvres fines et délicates tendent à attirer les regards frivoles sous ses traits impériaux et son teint cristallin, blanc comme neige.



[L'histoire n'a pas changer]*

*Avant le massacre*

Mackenzie était heureuse avec sa famille, ils n’étaient peut-être pas les plus riches de la contrée mais ils avaient une grande bonté qui faisait toute la différence. Elle avait deux grands frères, qui travaillaient durement avec leur père pour ramener de l’argent à la maison, afin de contribuer au modeste confort qu’ils se partageaient, et une petite sœur. Elle s’appelait Cara et elle était arrivée sans prévenir. Elle était très jolie, mais Mackenzie sentait une légère différence en elle. Elle espérait que sa petite sœur était elle aussi atteinte d’une anomalie.
Il n’y en avait pas beaucoup dans le territoire des humains, mais il arrivait que de jeunes enfants d’hommes ne soient pas si "normal" que ça.
Mackenzie l’avait constaté depuis longtemps. Lorsqu’elle s’énervait contre quelqu’un le vent se levait subitement, ce qui provoquait une pénombre subite, parfois même des orages terrifiants. Ce qui se produisait n’avait pas que du mauvais, car en effet lorsqu’elle était plus encline à la bonne humeur, le temps se faisait plus beau et le vent devenait doux et agréable.

*Après le massacre*

Mackenzie n’aurait jamais pu comprendre si seulement elle n’était pas tombée sur cette lettre. Cette dernière provenait d’Hélios, l’homme auquel elle était promise. Il faisait partie du clan sombre qui faisait régner la terreur aux autres peuples du monde de Scientia. C’était un sorcier noir, comme celui qui avait détruit sa famille.  Et pourtant c’était lui qui l’avait recueilli une fois qu’elle était devenue orpheline.
La lettre parlait d’un arrangement, elle, pour tenir un secret. Cara n’était pas sa sœur, elle était sa demi-sœur. Leur mère n’avait pas su les protéger de son erreur. Elle avait vendu une de ses filles pour en protéger une autre qui s’était envolée dans la fumée par la suite.
À présent elle devait fuir celui qu’elle pensait aimer. Après la découverte de ce bout de papier terni par le temps, elle ouvrait les yeux et cet homme semblait ne lui vouloir que du mal.

*Massacre*

Tout était si calme ce jour-là. Jamais personne n’aurait pu imaginer ce qui allait arriver dans la soirée, et pourtant cela c’était bien produit.
La petite famille était au grand complet à faire les activités habituelles, avant de dîner. Quelqu’un vint frapper à leur porte assez violemment. Leur père s’était engagé pour ouvrir mais la porte explosa sur lui.
Un homme vêtu tout de noir fit irruption dans la maison. « Je viens reprendre ce qui m’appartient ».
En quelques gestes des flammes commencèrent à crépiter sur son chemin. Les garçons protégèrent les filles qui s’échappèrent à l’étage, mais c’était peine perdu. Cara cacha Mack dans le placard de leur chambre et elle disparut dans la fumée.
Mackenzie attendit quelques instants dans ce placard et en sentant l’odeur du feu, elle s’en échappa aussitôt. Elle avait sauté par l’encadrement de la fenêtre brisée pour se sauver des flammes. Elle avait atterri sans complication et de suite et s’était mise à courir dans la forêt.
Soudain lorsqu’elle fuyait tous ceux qu’elle aimait, se considérant comme une lâche en sachant très bien que son instinct voulait qu’elle sauve sa peau. Quelque chose d’étrange se produisit. Elle courait de toutes ses forces, la peur la gagnait dans tout son corps. Elle ne savait plus où elle était, où aller, si elle était pourchassée par son assaillant.
Mais tout devint doux, rassurant. Elle se rendit compte qu’elle n’était pas fouettée par les branches et la densité de la forêt, elle glissait…
Elle était le vent.

*Métamorphe*

« Que suis-je ? » Cette question taraudait les pensées de Mack. Elle était ignorante et elle le savait bien. Là, dans son village, il n’y avait que très peu d’informations et de réponses aux questions qu’elle se posait. Était-ce seulement possible de pouvoir se sentir si libre, si rapide ? Elle avait été terrifié, perdue et détruite lorsque l’impensable c’était produit.
Elle n’osait pas ce le dire. Mais cette fluidité lorsqu’elle fuyait n’était pas dû à une course rapide. Non. Elle était le vent.

*Mercenaire*

Orpheline, fuyant son contrat de mariage, preneuse de toute mission l'éloignant de sa réalité. Voilà ce qui en était d'elle. Bien sur, Mackenzie comptait bien travaillée son pouvoir.



Prénom/pseudo : Mieke
Âge en vrai: 18
Comment as-tu découvert le forum ?
Code du règlement : Flemme <3
Quelque chose à ajouter : Nouveauté
Revenir en haut Aller en bas
Présentation de Mackenzie Hélios.Wind numéro 2
Scientia Magicam :: Archives ::  Au fond de l'armoire :: FICHES ABANDONNÉES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Hi! Présentation de Cowboy
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-