AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Illustre guérisseur - Jack et Rulf
 :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La campagne


J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 18:16

◈◈◈ Illustre guérisseur ◈◈◈


C'est toujours de ces jours où l'on a tout un tas de choses de prévu et par beau temps que les gens décident de chambouler vos plans ou les remettre à demain.

Tranquillement installé dans mon jardin avec une pioche, je butais mes légumes et m'occupais de désherber pour faire respirer mes herbes médicinales. Un cavalier arrivait sur ma propriété et voulait me porter un message. Cela commençait à être une habitude ma parole ! En effet, ce n'était pas la première fois que ce pauvre garçon se voyait dans l'obligation de m'apporter une mauvaise nouvelle. Je lui offris de se désaltérer avant de reprendre la route. Je me lavais les mains et prenais la missive posée sur la table. Je l'ouvrais et me mis à lire ce qu'il y avait d'urgent, me disant que cela pourrait bien attendre que j'ai fini de manier ma pioche !

Je soupirais : il fallait que ce soit à la fois urgent et grave ! Une duchesse avait besoin de mes services. Je devais rejoindre un homme ç une auberge et me mettre en route au plus vite. Je renvoyais le gamin en lui donnat la pièce. Je rangeais mes outils et râlais pour moi-même :

"De un, pourquoi aurais-je besoin de quelqu'un pour m'accompagner ? De deux, ils auraient pas pu me préciser son nom ou prénom ces gredins ! Et puis n'y avait-il pas plus prêt que moi pour la guérir la duchesse ?"


Je grommelais comme ça en faisant mon baluchon et me mis en route vers l'auberge indiquait. J'arrivais en avance au rendez-vous. Au lieu de m'ennuyer je commandais une pinte et me mis à rédiger une histoire que j'avais en retard. Mon garde du corps arrivait enfin et s'assit en face de moi. Je finis une phrase et relevais les yeux. Mon visage s'éclaira d'un large sourire. Je reconnaissais Jack immédiatement. Cela allait être notre première mission ensemble !

"Salutations Jack ! Que je suis heureux que ce soit toi et pas un âne pour m'accompagner ! Au moins toi tu en sais plus que moi sur la mission et je te sais homme de confiance. Alors dis moi pourquoi j'aurais besoin d'un garde du corps ?!"


(c) FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 18:45
La reprise du travail fut un peu laborieux, mais avait ravie Leroy. Il aimait son métier, pour rien au monde il le changerait. Pour se mettre en jambe, il avait réalisé dès petite mission sans grande importance. Du coup se fut après quelques semaines qui reçu une missive. Souriant était donc le seul assez digne de confiance pour qu'on lui confie sans cesse les missions concernant une quelconque royauté dans ce monde ? En tout cas cela démontré qu'il était loin d'être que le petit soldat de pacotille. Après tout il n'était pas grade de colonel pour rien. Fidèle à lui-même il mena sa propre enquête pour en savoir d'avantage. Haussant les épaule comprenant rapidement qu'il allait devoir faire équipe. "Pourvu qu'il ne me mette pas une brebis galeuse dans les pattes !" Ce fut le jour du rendez-vous qu'il se rendit à l'auberge qu'on lui avait indiqué. Scrutant les personnes à l'intérieur, il ignorait qui était son compagnon, mais on lui avait assuré que ce dernier serait assez distinctif et très facilement reconnaissable. Levant les yeux aux ciels tout en souriant en voyant Rulf, parmi tout ceux présent c'était bien le seul qui se distingué, ce fut sans aucun doute qu'il se dirigea vers lui.

-Rulf ! Un vraie plaisir, moi aussi j'ai pensé à la même chose… Merci du compliment, mais je n'ai pas tout les détails… Voici se que je sais…

Ce fut ainsi qu'il expliqua à son ami nain sa petite enquête, en lui donnant tout les éléments qu'il avait en sa connaissance. Voici les faits une duchesse était d'un coup tombé gravement malade. De se qu'il savait cette dernière avait été piégé pour qu'elle ne participe pas à une réunion d'unification de territoire et de domaine. Il semblerait que l'âme de cette dernière était emprisonné dans des objets.

-Il faudrait que tu examine toi même la duchesse, en question magie je n'y connais rien et j'aimerais qu'on sache exactement de quoi elle souffre. Ensuite si tu l'accepte c'est de la soigner et moi de trouver qui est derrière cette malséance si toutefois cette histoire d'emprisonnement d'âme se justifie.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 19:37


◈◈◈Illustre guérisseur◈◈◈

Intrigué par ce que me racontait l'ami de Cheryl, j'écoutais avec attention cette histoire peu banale. Cela liait à la fois de l'intrigue politique, de la magie noire je pense, et un brin de calcul diplomatique.

"Et comment que j'accepte !"

Je prenais mon verre, attendis qu'il en ai un pour trinquer avec lui, puis nous sortions pour nous mettre en route. Je fouillais dans ma mémoire et finis par y trouver ce que je cherchais. Je continuais de marcher aux côtés de Jack tout en lui exposant ma redécouverte :

"J'ai déjà entendu parler de ce type de magie, j'm'en souviens maintenant ! L'emprisonnement d'âme. Il n'y a pas 36 solutions si c'est cela. Les mages noirs ont la capacités de piéger l'âme d'une personne dans des objets, c'est une branche de la nécromancie. Cette magie existe aussi chez les mages blancs pour empêcher une âme noircie de nuire et c'est une branche que je connais assez, puisqu'il s'agit de guérison poussée à l'extrême. Cela dit, dans le cas qui nous intéresse, pourquoi piéger l'âme de cette femme si elle n'est pas avéré comme sorcière ? 'Fin, je n'ai pas trop envie de m'avancer avant d'en avoir vu et analysé davantage..."

Jack était tout aussi intrigué que moi, car la réunion de domaine n'avait rien de bien stratégique et ne posait pas de problème à grand monde. Les familles concernaient étaient certes de haut rang, mais n'étaient pas des plus influentes du royaume. Je ne disais pas que ces personnes n'étaient pas puissantes, mais pas connues pour faire de vagues... Les temps changeaient et la paix apportait son lot d'intrigues pus subtil qu'un conflit ouvert.

Le château n'était pas trop loin du village où nous étions. Je demandais une petite pause à Jack à une fontaine. Je m'arrêtais pour faire un brin de toilette et ne pas faire honte à mon nouveau compagnon. Je me lavais le visage, la barbe et me brossais cette dernière. J'amusais le colonel. Nous poursuivions notre chemin et arrivions au seuil de la porte de garde principale. Jack se présenta et nous fûmes conduis à la chambre de la duchesse par trois personnes armées. La jeune femme était alitée et inconsciente. Un seul homme restait, j'appris que c'était le duc en personne. Il nous laissa libre mouvement.

Je m'approchais de la duchesse et passais mes mains au-dessus d'elle. Je fermais les yeux et me concentrais. Je sentais en effet une puissante magie à l'œuvre. J'approfondissais mon analyse et trouvais la source de ce mal. Par contre je n'avais pas de moyen direct pour le résorber. Je captais alors un lien magique. Je le suivais et je touchais un vase. Je demandais à Jack de la marquer, ou le remarquer au moins. Je continuais vers un autre objet, en le touchant ce devait être une épée, puis un troisième... une sorte de ... chat ?

J'ouvrais les yeux et touchais en effet un matou surpris de mon intérêt non calin pour lui. J'haussais un sourcil.

"Hum... Je suis intrigué là... "

Je touchais un peu plus le chat et trouvais un collier dans sa fourrure. Ah oui ! Cela convenait mieux à ma prospective. Je me retournais enfin vers Jack et le duc. Je réunissais mes idées et formulais ce que je pensé :

"Très bien. Il s'agit de magie noire, une forme particulière car je pense que le mage noir en question est néophyte. Elle est puissante, ais brute. C'est donc une bonne nouvelle car avec les bons ingrédients je vais la briser purement et simplement. L'âme de la duchesse est fragmentée entre elle, ce vase, cette épée et le collier du chat. Je ne suis pas un expert en enquête, mais ces objets n'ont rien d'anodin, foi de Rulf !"

Pendant que Jack et le duc ingurgitait ce que je venais de leur apprendre, je fouillais dans mon sac et en sortais un gros grimoire. Je le posais à hauteur des pieds de la duchesse et l'ouvrais pour le consulter. Je fis signe à Jack de s'approcher. A la bonne page, je trouvais la liste des ingrédients à la page "Briser un sorts de fragmentation d'âme". En bas de page figurait la liste des erreurs à ne pas commettre et les précautions à suivre lors des opérations magiques successives à suivre.

"Ah oui, je ne me souvenais plus de ces détails..."

A cette réflexion personnelle spontanée, je devais ajouter quelque chose pour rassurer les deux personnes avec moi. Je ne faisais pas sûr de moi comme cela, mais je savais quoi faire :

"... mais tout ira pour le mieux, ce n'est pas la mer à boire !"

(c) FreeSpirit




Dernière édition par Rulf Golbak le Mer 5 Avr - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Fév - 19:13
Voilà comment Jack fit équipe avec un nain pour la première fois. "Cela risque d'être bien différent de mes missions suicides avec Patrick !" Souriant pour lui-même. Après tout un peu de nouveauté ne pouvait pas faire de mal, le jeune homme se promit tout de même qu'il irait rendre une visite à son ami mage après cette mission quelque peu ordinaire. Se mettant en route, de bonne humeur, l'occasion de faire plus connaissance. Dès qu'ils furent arrivé à destination, Rulf se mit immédiatement au travail, les bras croisés Leroy n'avait rien d'autre à faire que d'observé et attendre le verdict. "Alors c'est bien un emprisonnement d'âme… Mais bon j'aurais cru que les objets en questions seraient dissimiler au coin du territoire… C'est de plus en plus étrange cette histoire !" Se rapprochant du nain, lisant les ingrédients, certes Jack était peut-être un néophyte en potion, mais heureusement grâce à Kim il avait à présent une bonne base et il reconnu plusieurs plantes et racines.

-Est-ce que vous savez d'où vienne ces objets ? Où s'ils ont pour votre épouse une signification particulière ?

Le Duc répondit non de la tête, il ne se souvenait pas vraiment de l'origine. Il s'agissait donc d'objet qui pour eux avaient toujours été là et donc à l'inverse des propos de son ami nain. Du coup il décida de réfléchir à voie haute pour avec les conseils de Rulf.

-J'ai un mauvais pressentiment sur cette histoire… Tout à l'air trop simple ! Pourquoi ce donné autant de mal pour emprisonné une âme si c'est pour que les objets qui la scelle se trouve être des objets du quotidien et qui plus es à porté de main ? Ce n'est pas logique ! Dis Rulf, je délire peut-être, mais je me demandes si en réalité, ce sort ne serait pas un moyen de protégé la duchesse...


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Mar - 18:32


◈◈◈ Illustre guérisseur ◈◈◈
Le jeune garde reconnaissait les éléments de la préparation de soin que je prévoyais. Ils n'étaient pas difficile à se trouver, seule la préparation semblait plus complexe. Cependant, l'ami de Patrick était dubitatif et portait une réflexion précise. Je connaissais les hommes pour leur capacité de déduction et le laissais faire. Il finit sa réflexion à voix haute. Cela me fit réfléchir et je lui répondais :

"Perspicace l'ami ! C'est vrai que c'est trop facile ! Pourquoi se donner tant de mal à lancer un sort de magie noire et laisser les objets sous notre nez ! Je ne pense pas que tu délire, au contraire, tu es peut-être le seul lucide ici. Excusez du peu monsieur le duc, mais votre femme n'était pas mieux "endormie" et en sécurité ici, plutôt qu'éveillée et en danger autre part ?"


Le "monsieur" avant son titre semblait avoir froissé sa susceptibilité, cependant lorsque je me retournais vers lui, il se croisa les bras, puis se prit le menton. Il regarda Jack, puis moi pour me répondre :

"Ma foi, monsieur le nain, il se pourrait que ma femme porte des projets démocratiques et progressistes dans le duché et que cela ne plaît guère à nombre de barons et seigneurs qui verraient certains de leurs privilèges chancelants. et puis, pour tout vous dire, nous avons reçu de vives menaces... Veuillez me suivre s'il-vous-plaît..."

Il se retourna dans un froissement de cape bruyant et s'engagea de nouveau dans le couloir. Jack le suivait et j'avais deux, puis trois pas de retard. Il nous amenait dans son bureau et refermait lui-même la porte où se postèrent immédiatement deux gardes du château. Il tira un tiroir et en sorti un paquet de lettre et d'ordonnance. Il me les donnait, mais comme je ne comprenais rien aux plaintes féodales du systèmes des hommes, je donnais le paquet à Jack avec la consigne suivante :

"Sors moi les documents qui portent le nom de la même personne, et ceux qui te paraissent les plus sévères envers la duchesse. Nous sélectionnerons les personnes avec lesquelles nous nous entretiendrons."

Puis je me tournais vers le duc :

"Monsieur, vous avez voulu faire appel à nous pour soigner votre femme, laissez nous le soin de tirer cette affaire au claire pour faire prospérer votre duché et votre famille"

Il pencha respectueusement la tête et répondit :

"Je vous en saurez grâce messieurs"

Sur-ce il sortit et donnait la consigne à ses gardes de nous protéger et le tenir au courant de toutes nos requêtes. Je reposais mes yeux sur Jack déjà au travail et attentif aux détails littéraires et juridiques des barons et seigneurs hargneux et mécontents.


(c) FreeSpirit




Dernière édition par Rulf Golbak le Mer 5 Avr - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Mar - 9:11
Après avoir parler de son intuition avec le nain, il fut rassurer de ne pas être le seul à penser que cette histoire était loin d'être aussi facile. Écoutant les paroles du Duc, observant sa réaction à tout ça. Finalement il suivit leur hôte, soupirant en voyant touts les courriers à examiner. Se plongeant sans attendre dans la lecture après tout Rulf était un illustre guérisseur et Leroy ne ferait que le gênée s'il voulait l'aidée. Après plusieurs longues minutes de lectures de plusieurs lettre, une idée germa dans l'esprit du jeune soldat. Il s’interrompit, voulant confirmer ou non son intuition. Demandant aux gardes de l'emmener à la salle intime de la duchesse, pendant un instant ils se regardèrent surprit puis lui le guida. Enfin seul il s'assit devant le meuble qui sert aux grande dame pour se maquiller, observant le miroir ainsi que les peigne, bigoudis et autres éparpiller sur la table. Ouvrant les tiroirs ne trouvant rien de particulier, se levant allant vers la fenêtre, regardant le paysage tout en réfléchissant.Se retournant, sceptique, quelque chose ne collait pas dans cette pièce et dans cette histoire. Retournant s'asseoir, rangeant précieusement les accessoires de coiffure. Après avoir passé dix bonne minutes dans cette pièce il trouva enfin le détail qu'il cherchait. Se levant allant retrouver Rulf avec des lettres de menaces, souriant, lorsqu'il constata que la duchesse n'avait aucun bijoux, ni même sur sa table de chevet !

-Tiens mon ami, voici les lettres qui ont retenu mon attention… Néanmoins contrairement à ce qu'on le pense elles n'ont rien de menaçante… A mon avis on est dans un conflit amoureux !

Leroy avait ramené deux sortes de lettres. Les premières étaient menaçantes, mais avec quelques explication et un peu de réflexion on pouvait remarqué qu'elles cachés un sens caché très romantique. Le jeune soldat était persuadé que ce duc n'était pas le mari de la duchesse et que cette dame de la haute société était secrètement amoureuse d'un vulgaire ébéniste.


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 16:54


◈◈◈ Illustre guérisseur ◈◈◈
La lecture des missives reçues par la duchesse était rasoir et d'une banalité désarmante. Les lettres de menacent étaient d'une douceur par rapport à ce que peuvent se donner d'amour les nains en état d'ébriété dans les tavernes. Certaines me paraissaient bien trop sentir l'eau de rose pour que je m'appesantisse dessus. J'arquais un sourcil à la demande de Jack et le laissais bien observer les requêtes qu'il désirait et suivre la piste qu'il entendait. Je m'assis et crus mourir d'ennui face aux longues phrases et à l'enchainement des verbes sous mes yeux qui perdaient petit à petit du sens. je soupirais et vis rentrer Jack.

Je redressais la tête et l'écoutais attentivement. Enfin quelque chose de nouveau ! Je fronçais les sourcils et pris caressais ma barbe de ma main droite en jetant un œil neuf sur les lettres sous mes yeux.

"Hum, hum... Tu vois, je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles tu t'entends bien avec Patrick : vous comprenez plus largement le sens des lettres que moi ! J'dois t'avouer que je ne comprenais même pas le sens de certaines, mais maintenant que tu le dis... c'est pas si bête. Allons faire un tour au village et prenons du recul ! "

Sans autre forme de procès ou discussion supplémentaire, nous prenons congé de la maison du duc, l'informant seulement que notre enquête nous poussait un moment vers le village. Nous n'en ajoutions pas plus, frustrant surement notre hôte, mais faisant notre travail au mieux. Nous nous renseignions au passage auprès d'une servante où pouvait se trouver l'ébéniste. Je tournais un regard entendu à Jack lorsque nous apprîmes qu'il travaillait et logeait à deux minutes à pied de cette maison.

Nous nous dirigeâmes donc pour lui rendre visite. Aux abords de son atelier, nous entendions le bruit d'un outil frotté sur du bois et l'odeur de différentes essences se dégageait pour venir titiller nos narines. J'éternuais à la porte, ce qui fit cesser le bruit. Jack frappa et un jeune homme tout à fait charmant et bien bâti nous ouvrait la porte avec un large sourire. Je souriais à Jack avec un regard évocateur de nouveau. Il était brun, 1.75 environ, yeux marrons clairs et beau comme un héros de conte. Il serra ma main, puis celle de Jack :

"Entrez messieurs, que puis-je faire pour vous ?"


(c) FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 17:57
Après avoir fait le point sur leur découverte et échanger leur point de réflexion à cette histoire. Le binôme opta pour une enquête en ville et suivre la piste de l’ébéniste. Gardant en mémoire la réaction presque menaçante du duc par rapport à cette initiative d'aller en ville suivre une piste et aller à la pèche aux informations. Allant donc chez l'ébéniste, le propriétaire et l'humble artisan arrêta son travail pour nous saluer et nous recevoir convenablement. Les considérant comme des clients ordinaire. Cet état d’esprit plaisait à Leroy, mais d'un autre côté leur interlocuteur devait bien ce douter de quelques choses. Sauf si évidemment tous ces client était en uniforme de la garde royal surtout accompagner d'un nain, qui était lui aussi pas mal connu comme étant un illustre guérisseur. Au fond Jack s'en voulait de devoir aller immédiatement dans le vif du sujet, il aurait bien voulu cuisiné le jeune homme en face de lui. Néanmoins être honnête lui plaisait également surtout qu'il avait l'intime conviction que l'ébéniste aller collaborer autant qu'il le pouvait allant peut-être jusqu'à s'impliquer personnellement dans cette affaire.

-Nous sommes sur une enquête pour la noblesse de ce Ducher ! Auriez-vous l'amabilité de nous faire le tour du propriétaire et répondre à certaines de nos questions ?

Certes le jeune homme blêmit un peu, mais comme l'avait pressentis Jack il s’exécuta sans discuter, ce moment extrêmement coopératif. Observant à droite et à gauche, levant un cil en observant certain objet enchanté par-ci par-là. Ne voyant rien d'autre de suspect, il commença les questions.

-On peux savoir d'où vienne ces objets peut ordinaire ?

-Oh ! Ces babioles, ce sont des inventions de mon frère !

De façon détourné le soldat essayé d'en savoir d'avantage sur ce frère. Il apprit très facilement qu'il était druide, étrange à la mémoire de Jack ces derniers avaient disparue et il ne restait que des enchanteurs. Interrogeant Rufl du regard pour savoir si un enchanteur était capable de lancé un sort équivalent à celui qui ensorceler en ce moment la duchesse. Puis pour ne pas manquer de respect et mettre de mauvaise humeur l'artisan. Ne voulant pas insinuer le moins du monde qu'il le considérait comme suspect lui et son frère. Vu que le nain lui laisser la main sur cet interrogatoire, Leroy voulu en avoir le cœur net sûr une des ses intuitions. Et de manda au jeune homme de leur palé du duc et de la duchesse.

-Miss Héléna ? Elle va bien ? Elle n'a pas de problème je l'espère ? Quand au Duc… Vous voulez parlez de Monseigneur Filgard ? Je suis au regret de vous annoncé qu'il nous a quitté le mois dernier… C'est sa fille unique qui à prit sa succession. Elle est comme son père, dur mais juste. Si belle et intelligente… HUUUMMMM… Ici tout le monde l'apprécie, nous aimons lorsqu'on ce préoccupe un peu de notre sort… Demander à qu'autre et vous verrez que personne du peuple ne lui veux le moindre mal !

Souriant en voyant le jeune homme essayant de se rattraper, lui qui c'était l'espace d'un instant laisser parler son cœur et ces sentiments. Finalement Leroy termina ses question sur ce meuble, cette coiffeuse fabuleuse. Comprenant que L'ébéniste et la duchesse avait été ami d'enfance pendant longtemps et puis en grandissant le fausser entre leur deux mondes. Et ce fut par hasard pour anniversaire de la majorité le Duc voulu lui offrir le plus beau des cadeaux et c'est elle qui avait choisit. Depuis les deux jeunes gens vivaient leur amour chacun de leur côtés de manière caché. Jack remercia le jeune homme, avant de sortir et partir, ils avaient tous ce dont ils avaient besoin, des adresses, des propos venant à mettre en doute un complot pour réalisé un coup d'état. Réfléchissant à haute voie, faisant part de ses idée au nain.

-Et maintenant c'est quoi la prochaine étape ? On va voir le frère de l'amoureux où on va cuisiné cet imposteur de Duc ?


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 17:27

◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈
Nous entrions dans l'atelier qui sentait le bois travaillé. Le jeune homme était souriant et cordial. Je laissais Jack libre car il semblait engager un bon contact avec le jeune artisan. J'observais la disposition des meubles, les outils prêts à l'emploi et ceux laissés sur l'établit pour que leur propriétaire vienne nous accueillir. J'avais fréquenté assez de ce type de lieu pour reconnaître un artisan qui aimait son métier et savait transmettre la beauté par une chose aussi simple et utile qu'un meuble. J'admirais depuis toujours ces gens doués de leurs mains et me fis la remarque que peut-être un jour serait-il l'un de nos partenaires. Car oui, je ne manquerais pas de faire remarquer son talent par l'un de mes compères pour qu'il ne manque pas d'ouvrage.

Je circulais dans l'atelier pendant que Jack l'interrogeait. j'écoutais avec attention bien sûr. Je m'arrêtais en écoutant que le duc était un imposteur. Elle était bien bonne celle-là ! Le comédien jouait si bien son rôle que nous n'y avions vu que du feu. Le fourbe !

Nous apprenions que le jeune homme était dans les rouages du pouvoir bien malgré lui et dans l'ombre des secrets. Je regardais par la fenêtre, je vis du mouvement. J'haussais les épaules en me disant que cela était normal dans un quartier commerçant. Mais quand le même homme en arme repassa encore deux fois, je me dis qu'il y avait un truc. Quand Jack revint vers moi en me demandant ce que nous allions faire à présent, je tirais le rideau et lui montrait un gars dans la rue :

"Dis moi, ça tête ne te dit pas quelque chose à lui ?"

Il confirmait que nous l'avions croisé au château. Le jeune homme, nommé Jarn, s'approcha de la fenêtre. Il nous dit qu'il était le bras droit du baron Ert, ami fidèle de Filgard.

"Nous voilà dans de beaux draps ! Jack, nous avons été suivi et je ne pense pas que ce soit pour notre sécurité ou nous vendre des fleurs. Jarn, je crois que tu peux prendre quelques affaires, tu nous suis tout de suite"

Nous sortions par la porte de derrière. Le jeune homme avait prit un long couteau, qui devait à l'origine servir à tailler des pièces de bois, mais là pour se défendre. Il demanda de nouveau à Jack ce qui se passait. Celui-ci rebondit et nous poursuivions dans une petite rue perpendiculaire. Je coupais le gamin en lui demandant s'il connaissait un moyen de se rendre au château discrètement et au plus proche de la chambre de la duchesse.

Son sourire entendu nous fit comprendre que ce chemin n'était pas loin et que ce n'était pas qu'occasionnellement qu'il l'empruntait. Il accéléra le pas et nous mena à un sous-terrain. Nous entendions que nous étions suivis. Nous courions jusqu'au passage. Le gamin connaissait ses lieux comme sa poche. Il nous avait permis de semer nos poursuivants. Nous ralentissions et avancions plus silencieusement. La flamme de nos torches nous éclairaient assez bien, de plus des jours laissaient passer le soleil. Nous entendions les voix des domestiques une fois sous le château. Je fermais la marche. Jack restait prudent et alerte à tout bruit de rat qui pètent. Nous arrivions à une échelle en fer. Jarn nous arrêta et nous chuchota :

"Au-dessus c'est les cuisines. A gauche de la grosse armoire y'a une porte dérobée. Elle cache un escalier, on monte et on se retrouve dans le couloir en face de la chambre."

J'acquiesçais. A cette heure il ne devait y avoir personne en cuisine. Le jeune ouvrit doucement la trapper, puis nous sortions très vite. Je n'aimais pas les échelles, mais je fis au plus vite et au plus sûr. Des pas nous firent sursauter. Une femme de chambre avait un rire taquin. Un garde l'embrassait derrière la porte et ils allaient entrer faire leur sauterie d'une seconde à l'autre. Jarn se précipita à la porte et nous nous y engouffrions tous les trois. En haut dans le couloir personne. Nous allions jusqu'à la chambre de la duchesse. Avec ma magie je sentais quelqu'un avec elle. Je fis signe à mes comparses. Jarn ne tint pas et ouvrait.

Choix peut-être inconscient ou parfaitement lucide, toujours est-il qu'il avait bien fait de l'ouvrir ! Le duc avait planté un couteau dans le ventre de la duchesse.

"Jack occupe toi de lui !"criais-je en le pointant du doigt.

Monseigneur Filgard dégaina son épée et frappa le premier d'un coup rageur sur mon ami qui esquivait. Jarn tomba à genoux et pleura en voyant l'état de la duchesse. Je l'écartais et lui dis de me garder avec autant de courage qu'il en avait, la vie de sa belle en dépendait. Je retirais le couteau, déchirais la robe et fis place à mes mains sur la plaie pleine de sang. Je me concentrais et commençais mon soin.

"On est en train de la perdre. Il faut que je donne tout ce que j'ai. Personne ne doit m'atteindre ou me toucher, même pas vous. Une fois que j'aurais fini, ne vous inquiétez pas et laissez moi"

Sur ces impératifs, je me concentrais et sauvais la jeune femme. Mes mains commençaient à suturer la plaie, mais je réparais aussi les dégâts intérieurs de son corps. J'entendais des gardes arriver, d'autres épées qui s'entrechoquaient, des cris... Et petit à petit plus rien. Je fis appel à la magie de la nature. Cela était beau vu de l'extérieur. Mes mains étaient lumineuses, blanches et bleutées. Mes bars étaient entourés de lumière et mes pensées exclusivement enveloppées de magie de soin. Le danger, c'est que j'étais extrêmement vulnérable et comme le lien était fort avec la jeune femme, elle aussi l'était. Je n'avais pas plus de temps pour penser à mes craintes. Je pansais une à une les profondes blessures de la jeune femme. J'avais déjà ramené une personne de si loin, mais cela me prenait beaucoup d'énergie. Une fois refaite, j'enlevais mes mains et mis fin au sort. Elle se réveilla d'un coup le sursaut. Le bruit alentour reprit tout d'un coup. Ma vue se troubla et je tombais par terre à côté du lit, un bouclier magique de régénération m'engloba directement.

Je fis un beau rêve et j'avais dû sacrément ronfler ! Je rouvrais les yeux. Jack se tenait à côté de moi, assis sur une chaise. La porte de la chambre était fermée, les deux jeunes gens avec nous. Je pris la tasse que me tendait Jack.

"Bien, racontes. Que s'est-il passé pendant que je ronflais ?"


(c) FreeSpirit




Revenir en haut Aller en bas
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Messages : 310
Âge : 23

Feuille de personnage
Profession : Soldat\Explorateur
Amis & Connaissances:
Âge : 24ans
avatar
Je n'ai pas de pouvoirs, mais je vis sans
Leroy Jack

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 8:44
Leroy soupirait, et se relâcha, à deux contre une dizaine d'homme n'avait pas été chose facile. Remerciant Jarn pour son aide, même si n'avait pas spécialement participer au combat. En effet le jeune homme avait rapidement quitté la pièce et revenu plusieurs minutes plus tard avec le général de la garde qui devait la sécurité au sein du château, ce dernier avait été enfermé au cachot et écarter. Rapidement tout ce calma, certain soldat déboussolé ne comprenait plus rien à la situation. La duchesse avait reprit connaissance, Rulf était dans sa bulle de régénération, le combat avait cessé, le faux Duc avait fuit. Gérant la situation, prenant seul la suite des événements. Mettant certaine chose au clair. Après plusieurs longues minutes, après une longue histoire pour démêler ce complot de coup d'état. Souriant et apaisé de voir son ami se réveillé, lui tendant une bonne tasse.

-Le faux Duc, il s'agit du Baron Pharentik. Un baron dont la terre et le domaine va disparaître si l'alliance entre les comtés à lieu… J'ai entendu beaucoup de chose sur lui, un homme bon, droit et bienveillant, mais souffrant d'une démence et dégénérescence mental incurable. Il a enlever le frère de notre nouveau compagnon, l'obligeant à ensorceler la duchesse.

Expliquant que d'après le règlement si un Duc où une duchesse ne peut se représenter à une assemblé d'une alliance et obligatoirement le noble à l'échelon du dessous qui à le droit de parole. Leroy n'était pas trop rentré dans les détails en sachant que ce n'était pas spécialement du ressort du nain. Baissant le regard en lui apprenant qu'il avait fui et que malheureusement il y a de forte chance qu'il allait sûrement ce déchaîner sur le frère de Jarn qui se nommait Arjun. Surtout qu'ils ignorait où il était puisque le baron à mit à feu son domaine et brûler ses terres. Comment retrouver un homme fou ? Comment le mettre hors d'état de nuire ? Et surtout comment trouver des indices pour sauver Arjun ? Voilà ce qu'attend nos aventuriers et ce sera au prochain épisode !


L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque.

Rare présence du 31/07 au 21/08 : Vacances
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la technologie
Messages : 643
Emploi IRL Touche à tout

Feuille de personnage
Profession :
Amis & Connaissances:
Âge :
avatar
J'adore la technologie
Rulf Golbak

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 22:40

◈◈◈ Le monde des nains ◈◈◈
Ma régénération avait été longue du fait de mon épuisement magique. Jack répondait en détail à ma question. Je comprenais de mieux en mieux la hiérarchie de la société des hommes, ce qui ne m'empêchait pas de la trouver stupide et la critiquer. Nous autre nains étions à un système quelque peu plus démocratique...

Je constatais que l'ordre avait été rétabli dans ce château et ce duché, c'était là notre mission. La duchesse tenait à nous recevoir, avec Jarn et le capitaine de la garde qui allaient la seconder ses prochaines années. Elle nous remercia verbalement plusieurs fois et pécuniairement ensuite. Pour Jack comme pour moi cette mission n'était pas terminé. Nous acceptions ces cadeaux car elle insistait, mais Patrick ne se trompait pas : Jack était un homme d'honneur qui poursuivrait avec moi cette quête.

Nous retournions voir la duchesse pour qu'elle nous fournisse des vivres et des armes, ce qu'elle accepta avec humilité. Elle nous remerciait de poursuivre ses intérêts. Je répondais pour nous eux :

"Madame, pardonnez moi de vous corrigez, mais mon ami et moi ne poursuivons l'intérêt de personne, nous servons la justice de Podendril ! "

Sur-ce nous partions retrouver Gorm et pister cet individu prit par la folie que les hommes et le pouvoir lui avait fait vivre et perdurer.

FIN

(je commence le rp et je te l'envoie en mp bientôt)


(c) FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Illustre guérisseur - Jack et Rulf
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon
» Jack Layton est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-