AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les murs ont des oreilles | Feat Mack
 :: Scientia Magicam ::  Le Reste du Monde


Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 19 Fév - 13:22
Les murs ont des oreilles
feat Mackenzie


Aïm se portait bien. Cependant, il m'était rapporté que plusieurs vols étaient commis à l'extrémité Sud de mon territoire ainsi que des enlèvements. Aucune trace, aucun témoin. C'était affaire attiré mon attention et je devrais m'y rendre par mes propres moyens afin de garantir la sécurité de mon territoire et assurer la meilleure protection à mon peuple. C'est donc de très bonne heure que je m'équipais. Je ferais le trajet à cheval afin de garantir un potentiel de magie optimale lorsque je serais sur place. Je m'équipais d'une tunique en cuir entrelacé, d'un glaive et de différentes armes dissimulées dans ma tunique.

Je me rendis aux écuries, prenais Thunder, mon étalon noir et partait le jour levant au galop. Sur le chemin, je vis une jeune femme au bord de l'eau, une métamorphe sans aucun doute. Elle était en train de régler un conflit vraisemblablement. Le temps que j'arrive à son niveau, l'homme était à terre, elle avait son pied au niveau de sa poitrine et brandissait une arme devant lui. Je les interpellais afin qu'il m'explique la situation.

- Posez cette arme, je suis le dirigeant de ce royaume, pourquoi menacé cet homme ? Vous a-t-il volé ?

Grâce à ma magie, je levais le glaive d'un mouvement de la main et attendait des explications de ces deux personnes.






"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 18

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 15:39



Les murs ont des oreilles

Feat [Tyler]








Mackenzie avait beaucoup changé. Elle n’était plus la même et ne savait même pas si elle réussirait à retrouver un semblant de structure dans sa vie.
Mais au moins elle avait le pouvoir de recommencer puisque plus personne ne la connaissait. En effet, elle n’apparaissait plus physiquement comme elle l’avait été. Tout ce qui lui restait de son ancienne vie était son épée, sa tendre et chère épée, aussi maléfique quelle était de son noir de jais aux mille reflets. Mack avait appris lors de recherches menées avec Hélios et Cara que son arme était une entité démoniaque qui aspirait les âmes pour grossir son pouvoir. Malheureusement pour les sorciers noirs ils leur avaient été impossibles de trouver un moyen pour sortir le démon de sa cage dorée.
Une chance pour le reste du monde de Scientia.

Mackenzie se rappelait d’un homme qu’elle avait entrevu lors d’un événement important pour la paix du monde. Il avait annoncé ce jour-là qu’il était en possession d’une terre neutre où les personnes qui se sentaient exclues ou in intéressées des frontières déjà existantes pouvaient s’y rendre et vivre différemment.
Discrètement elle s’y était rendue pour vivre à l’abri de ses anciennes terreurs qui la menaçaient. Seulement elle n’était personne maintenant et cela ne changeait en rien les risques habituels encourus lorsque la solitude pesait sur une personne.
Un jour où elle troublait l’eau d’un lac pour se laver. Un homme surgit pour l’attaquer. Elle ne mit pas long feu à sortir se défendre. Elle avait juste eu le temps d’enfiler son long manteau qui n’était plus rouge mais désormais blanc. Elle n’était plus la Sanguine, ses cheveux n’étaient plus rouges comme avant. Ils avaient pris une couleur d’un noir encore plus foncé que son épée. Avec sa chevelure encore humide, Mack menaçait de tuer l’homme qui l’avait importuné pendant l’heure de son bain. Elle entendit quelqu’un approcher et l’empêcher de le tuer.

- Posez cette arme, je suis le dirigeant de ce royaume, pourquoi menacé cet homme ? Vous a-t-il volé ?

Mack le dévisageait. Elle avait reconnu celui qui avait été si fier d’obtenir sa terre neutre. Comme elle était si différente de celle d’avant. Elle ne savait pas encore comment elle était réellement aperçue.

- Ce pervers mérite une leçon. J’étais tranquillement en train de me baigner. Elle ouvrait légèrement son habit, révélant quelques formes nues, puis se cachait de nouveau avec. Quand il a bondi pour m’attaquer.

Mack espérait bien vengeance. Elle ne savait pas ce qui aurait pu lui arriver si elle n’avait pas été dotée de pouvoirs et de réflexe. Et elle ne voulait même pas imaginer que l’homme avait déjà dû le faire sur d’autres auparavant.






">

© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Lun 27 Fév - 19:20
Les murs ont des oreilles
feat Mackenzie



La vérité avait toujours été l'un des fondements de la création de mes terres. Je regardais cette jeune femme au regard encore si innocent avoir déjà cette rage et une haine de l'autre que je ne connaissais que chez les sorciers noirs. Intrigué mais me demandant aussi pourquoi je m'étais arrêté pour de telles futilités, je me disais que c'était en voyant les choses autrement que j'arriverais à amener la paix et la confiance des habitants de mes terres. Descendant de mon cheval, je regardais l'une après l'autre les deux personnes devant moi. Cette jeune femme n'était nullement impressionné par mon rang et c'était un sentiment qui m'était agréable que j'aimerais généralisé dans ces contrées. Me tournant vers l'individu fautif, je lui posais une simple question, s'il s'agissait de la vérité. L'homme nia mais je voyais dans ces gestes et son ton que seul le mensonge était sorti de sa bouche. Je soupirais, le soulevais dans les cieux grâce à la magie noire et c'est alors que la vérité se déliait soudainement.

Pauvre peuple, étions nous donc obliger d'utiliser la violence pour faire régner la vérité et la paix sur ce monde. Je soupirais encore et le reposais comme un moins que rien qu'il était. Je lui disais de dédommager directement la jeune femme et je m'amusais à lui ôter la vue provisoirement. Le message fut efficace et je ne pense pas qu'il recommencera, ne voyant pas, il lui en serait difficile. Je dis à la jeune femme de se rhabiller et de prendre gare à elle, nous n'étions pas loin de la frontière Nord avec les Territoires hostiles, d'ailleurs nous en étions sur l'un des chemins principaux qui s'y rend. Le vagabond partit, grommelant et laissant une bourse au sol derrière lui. Je la ramassais et la donné à l'ayant droit et reprenais mes questions, toujours curieux de nature.

- Ceci est pour vous, avez-vous l'intention d'aller en territoires hostiles ?






"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 18

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 0:29



Les murs ont des oreilles

Feat [Tyler]








Mack observait ainsi la scène se dérouler devant ses yeux. Elle appréciait énormément la façon dont procédait le propriétaire pour punir ses habitants.
Finalement elle se rendait compte qu’elle ne connaissait rien. Qu’elle était restée dans l’ignorance même si elle avait cherché à s’en sortir.
Cet homme lui semblait être son salut. Elle restait discrètement très admirative des apparences, et celles qu’il dégageait étaient conséquentes.
Sa terre sonnait un peu comme la terre promise. Lieu de prospérité et de renouveau, et à cela Mack savait qu’elle en avait bien besoin.

Il lui disait de se rhabiller, mais ne voyant pas de quoi se cacher aux alentours, Mackenzie préférait bien fermer son long manteau.
Cette attaque surprise devenait bénéfique pour la jeune fille. Elle avait désormais une bourse bien garnie, et l’homme qu’elle avait recherché juste devant elle.


- Ceci est pour vous, avez-vous l'intention d'aller en territoire hostile ?

Il était curieux et direct, Mack appréciait ces critères chez les hommes. Pourquoi est-ce que cela l’intéressait autant ?
Mackenzie ne voulant pas s’en faire un ennemi, restait très agréable dans son parlé. Sa rage s’était légèrement estompée.
L’accident était passé, et à présent il fallait qu’elle avance et qu’elle profite de cette discussion. Elle n’avait pas encore réellement réfléchi à ce qu’elle allait faire. Mack ne savait même plus si elle voulait ou non garder son identité. Mais elle avait au moins une certitude, et c’était d’éviter les terres hostiles, Hélios et Cara.


- Merci, prenant la bourse. Pour votre aide aussi.
Mack laissa un temps avant de répondre à sa question.

- Non, je ne compte pas aller en territoire hostile. J’évite même ces lieux voyez-vous.
Par contre, ma présence ici, n’est pas un hasard. Je cherchais justement le dirigeant de ses terres.


Mackenzie sentait qu’au bord de l’eau, n’était pas un endroit idéal pour parler.

- Seriez-vous assez curieux pour écouter mes paroles dans un meilleur endroit que celui-ci ?

S’il refusait, Mackenzie n’hésiterait pas à le faire de force.
En soi elle n'avait plus rien à perdre.






">

© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Dim 19 Mar - 18:09
Les murs ont des oreilles
feat Mackenzie



Surprise mais approuvant mes méthodes, la jeune femme semblait curieuse de ce territoire qu'est Shadown. Comme à mon habitude, aussi mauvaise soit elle, j'avais oublié de retourner les questions, d'une curiosité que pourtant j'avais en moi. Ainsi, je ne savais même pas son nom qu'elle voulait me parler. Sur le coup, face à cette question, j'étais curieux de ce qu'elle me voulait et même me demandait pourquoi quelqu'un viendrait d'un autre royaume exprès pour me voir. D'autant plus, pourquoi un dirigeant, de nombreux personnels dans le château aurait à même de trouver une solution à son problème. Elle demandait un endroit meilleur que celui-ci. D'un claquement doigt, nous étions dans mon château dans l'un des salons de l'étage. Elle était surprise par la rapidité du voyage et de la splendeur bien que simple et naturelle des lieux.

- Bienvenue au château d'Aïm, capitale du royaume. C'est un privilège que vous avez ici, gente demoiselle dont je ne connais toujours pas le nom. Ce lieu serait convenir à vos confidences ? Puis-je vous proposer quelques infusions de plantes ?

D'un simple geste, je lui faisais signe de s'installer dans le canapé qui était au centre de la pièce, face à une table basse. Je lui tournais le dos, le temps de prendre dans un lourd buffet, la boîte avec les infusions. Je m'asseyais ensuite sur la chaise en face du canapé et posais la boîte sur la table. Je posais également les tasses et des verres si jamais elle voulait prendre un jus. Aucun servant, aucune dorure, l'endroit était calme et apaisant.

- Je vous écoute, . . . n'ayez crainte, personne n'écoute aux portes.






"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 1338
Âge : 18

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances:
Âge : 21
avatar
Je peux me transformer
Mackenzie H.Wind

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 23:15



Les murs ont des oreilles

Feat [Tyler]








Quelle étrange sensation que de se retrouver dans un endroit sans avoir ressenti une brise de vent. Mack n’était pas surprise de cette rapidité, mais elle ne s’attendait guère à cette capacité de voyage venant de cet homme. L’endroit où elle avait atterri était une sorte de salon qui semblait accueillant. Mack s’y sentait bien et en confiance pour exposer ses plans, et ainsi démarrer une nouvelle vie.
Le château d’Aïm. La jeune femme se demandait pourquoi ce nom, et ne tarderait pas à lui poser la question. Il était beau garçon et savait se montrer aussi accueillant que ses lieux.
Une sérénité inébranlable régnait dans cette pièce, et cela effrayait presque Mackenzie.

- Qu’est-ce que c’est agréable de se faire inviter de cette manière. Cela faisait longtemps que je n’avais pas connu cela et je vous en remercie. Cet endroit est parfait pour vivre tranquillement et se reconstruire. Vous avez là une petite merveille dans vos terres. Et j’en serais presque jalouse.

Quand il avait tourné le dos pour chercher une boîte dans un buffet, elle n’avait pas été insensible à cette gentillesse. Ce n’était pas le moment de tomber sous le charme d’un inconnu.
Il était temps de lui raconter sa venue sur ses terres et ses projets qu’elle voulait en commun avec lui.

- Si je suis arrivée sur ces terres c’est parce que je fuyais les sorciers noirs qui ne voulaient de moi que de me posséder. Je ne me sens pas prête à en dire plus sur ma condition aujourd’hui, mais j’ai la volonté de prendre le dessus sur ma vie et d’accomplir mes propres méfaits, ma propre vengeance.
Je ne supporte pas cette paix, cette harmonie. J’ai espoir de trouver en vous un soutien ou un asile sur ce territoire que l’on dit neutre.
Et si vous partagez mes idées.
Je veux que l’on fasse semblant d’être avec eux, ces personnes dégoulinantes de bonheur et de pensées positives, pour mieux les détruire, les voler, leur mentir et bien d’autres choses encore. Nous ne pouvons pas exister à cause d’eux et leur niaiserie n’est qu’apparence quand on sait qu’ils abandonnent des amis !

Mack s’énervait en pensant au passé, à son passé.

Une rafale avait violemment ouvert les fenêtres et envoyé des objets sur le sol.
C’était pour ce qu’elle avait à dire, et ses réactions magiques, que Mack voulait ce lieu tranquille.





">

© Fiche by Mieke DALANOR



   
Mackenzie Wind
And if,
You don't love me now
You will never love me again
I can still hear you saying
You would never break the chain.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis imprévisible
Messages : 1230
Âge : 21
Emploi IRL Etudiant

Feuille de personnage
Profession : Mercenaire
Amis & Connaissances: Rulf Golbak, Elea Edgerton, Adelia Eckhardt, Kim Lewis, Patrick Might, Leroy Jack, Cheryl Daynight, Mike Richard
Âge : 27 ans
avatar
Je suis imprévisible
Tyler Stanley

Voir le profil de l'utilisateur http://scientia-magicam.forumsgratuits.com/
Sam 6 Mai - 13:38
Les murs ont des oreilles
feat Mackenzie



Je sentais une grande détresse, une grande souffrance et une grande colère chez cette jeune femme. Elle se sentait un peu apaisée et me faisait part de ce ressenti. Je me servais une tasse et lui proposer également quelques bocaux en verre avec différentes infusions. Je m'installais dans un grand fauteuil en face du canapé sur lequel elle était assise. Son histoire et cette colère ressemblait à celle que j'avais ressenti quelques années auparavant, avant que tout cela n'existe. Je restais silencieux et l'écoutait parler gêner par ce regard qu'elle me tournait. C'est alors que je me rendis compte de sa capacité magique. Je refermais les fenêtres et m'interrogeais sur ces pouvoirs. Finalement, mes pensées se transformaient en mots.

- Le nom d'Aïm mais venu snas vraiment que j'y réfléchisse, peut être y verra-t-on un lien avec la langue anglaise, le but, l'objectif, mais à vrai dire, je me suis inspiré de texte ancestraux afin de créer un nom original, court. Ensuite, en ce qui concerne les Sorciers Noirs et leurs méthodes, j'en suis le premier au courant. J'étais anciennement l'un d'eux et j'ai décidé de partir également. A présent, ils sont la principale menaces qui pèsent sur mon royaume. En effet, mon royaume s'est créé sur leurs terres que j'ai conquis et il en est sur la première ligne de front. J'essaye souvent de me tenir au courant de leurs plans, de les espionner en quelques sortes. Cependant, j'ai des obligations ici, beaucoup de temps pour la gestion du territoire. Je ne suis plus si libre qu'avant, malgré que mon royaume ne fonctionne comme aucun autre. Je peux vous trouver une résidence si vous le souhaitez.

L'histoire de cette jeune femme me rappelait la mienne sans non plus éveiller quelque chose qui serait de l'ordre de la compassion. Je m'occupais de chaque personne de mon royaume en écoutant leurs problèmes, tout du moins dans la mesure où cela serait possible.






"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même" Frederich Nietzsche

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Les murs ont des oreilles | Feat Mack
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Le Reste du Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» les murs ont des yeux et des oreilles feat. Nova
» Haiti-élections -diplomatie: les murs ont des oreilles
» Intrigue no.6 : Les murs ont des oreilles... ou pas
» Texture des murs
» Mets moi un flingue sur la tempe, et décore les murs avec ma cervelle... (Destinée et Rich)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-