AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



J'adore la nature et je peux voler
Messages : 42
Âge : 24
Emploi IRL vendeuse

Feuille de personnage
Profession : Voleuse
Amis & Connaissances:
Âge : 23
avatar
J'adore la nature et je peux voler
Teyla Tyrell

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 10:09
Dear diary
By Teyla Tyrell
âge: 23 ans Δ Groupe: Fée Δ Pouvoir: téléportation, illusion psychique, télékinésie (3/5 pouvoirs)
Inventaire

» Une dague
» 2 Poignards
» Une bourse (quelques pièces d'or volé)
» sac magique fabrication nain (eu par Elea)
» Des réserves de viande séchées.
» Un briquet à silex.
» Un petit kit de plantes médicinales et de bandages.
» deux gourdes d'eau.
» Bracelet de force en cuir marron
» Collier magique (eu par sa mère)
» couverture en mouton
»
Pouvoirs
▬ TÉLÉPORTATION : Transfert d'un corps dans l'espace sans parcours physique des points intermédiaires entre départ et arrivée. (ne le contrôle pas)

▬ ILLUSION PSYCHIQUE : Capacité de créer des illusions aux yeux d'autrui. (ne le contrôle pas, ou juste quand elle dort...)

▬ TÉLÉKINÉSIE : Capacité de réclamer un objet pour qu'il se retrouve directement entre ses mains, de déplacer des objets en utilisant seulement son esprit. (Le contrôle parfaitement, sauf si l'objet est magique ou caché...)


Patrick
MontureMagnifique jument noir à la tâche blanche, offerte par Patrick Might alors qu'ils partaient tous deux en quête à Skeylir pour chercher le sceau du roi d'Audasia. Teyla l'a nommé ainsi, pensant qu'elle allait revendre l'animal et vexé le jeune mage, son nom est devenu Patty suite à tout cela, c'est la première fois qu'on lui fait un cadeau et autant confiance.


Lettre début de phrase:
Code:
<span style="float: left; font-size: 35px; margin-top: -5px; margin-bottom: 3px; font-family: 'Dancing Script'; color: white; margin-right: 1px;">L</span>

Je suis Teyla Tyrell, Voleuse de son état, maudit soit celui qui lit ces lignes, j'espère qu'une barbe de l'infini pousse en ce moment et que tes yeux sont en train de tomber, je te lance un maléfice le plus cruel qui soit, c'est mon journal, met pas tes sales pattes pleines de doigts dessus !


© YOU_COMPLETE_MESS


Tout le monde ment, moi la première


Dernière édition par Teyla Tyrell le Mar 13 Juin - 20:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la nature et je peux voler
Messages : 42
Âge : 24
Emploi IRL vendeuse

Feuille de personnage
Profession : Voleuse
Amis & Connaissances:
Âge : 23
avatar
J'adore la nature et je peux voler
Teyla Tyrell

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 20:41
Dear diary
By Teyla Tyrell
Sa famille

Je ne me souviens pas de ma famille, tout le monde se souvient de sa famille. On commence à se rappeler de sa famille et des traits de ses parents dès le plus jeune âge. Pourtant, je ne me souviens plus de la voix de ma mère, je sais qu'elle me chantait des berceuses, qu'elle me berçait quand j'avais peur. Je sais qu'elle était toujours présente, mais je ne me souviens pas de sa voix ni de son visage. Est-ce qu'elle était blonde ou brune comme moi ? Est-ce qu'elle avait les yeux marron ou les yeux vert ? Je ne serais le dire. J'avais 7 ans quand j'ai été arraché à mes parents. Mon père, lui non plus je ne me souviens pas de lui. Était-il grand ? Était-il petit ? Des yeux marron ou bleu ? Un nez aquilin ? Je me souviens juste qu'il était forgeron et qu'il aime ma mère plus que tout au monde. Quel mal à ça, d'aimer quelqu'un à un point qu'on veut mourir pour elle ? Mes parents étaient comme ça. J'ai pleuré mes parents pendant 1 mois, ils me manquaient terriblement. C'est tout à fait normal, on se retrouve dans une charrette en leur présence et tout à coup, on se réveille dans une pièce inconnue et ils ne sont plus là. C'est tout à fait normal de pleurer quelqu'un, ça veut dire qu'elle était importe à mes yeux. Je ne sais plus si j'ai des frères ou des sœurs. Je me souviens que j'étais tout le temps malade, j'étais fragile psychologique et intérieurement. On devait m'emmener une fois toutes les 30 lunes à la grande ville.

Dendrelia, village natale

L'odeur de fleur, le bois de la forêt à proximité, l'odeur des tartes encore chaudes de ma mère. Oui je m'en souviens, ça me donne encore l'eau à la bouche. Quand j'étais allongé dans mon lit, à essayé de rester éveillé, à attendre qu'elle m'apporte un bout de tarte. Cependant, à cause de ma maladie, je n'y parvenais jamais. Mais ces odeurs là, je ne les oublierais jamais. Dendrelia était mon village, j'y suis née, j'y ai appris à marcher, et je suis resté cantonné dans mon lit par la suite. Je n'ai jamais couru à travers les champs de fleurs sauvages, ni même tenu la main de quelqu'un, sauf celle de ma mère qui pleurait, croyant que ça serait certainement la dernière fois. J'étais mourante quand j'étais petite dans ce village. J'aimais ce village, même si je ne sortais que quand on m'emmenait à la grande ville. Il était calme et chaleureux. Quand on me demande d'où je viens, je dis toujours de Dendrelia.

Rencontre avec Gus DeMalan

C'était un horrible personnage, protecteur et menaçant. Quand j'étais gamine, j'en avais une trouille bleu. En grandissant, j'ai appris à lui faire face en disant ce que je pensais, j'avais pris de l'assurance en quelque sorte. Je l'ai vu pour la première fois en descendant les marches menant au rez-de-chaussée. Je n'ai pas eu le temps de fuir. Il m'avait soigné, m'avait-il dit, du moins, son horrible femme l'avait fait et que je lui devais reconnaissance. Je ne sais pas comment ils ont fait pour soigner une maladie auquel je devais mourir, mais je ne me suis pas trop posé la question. Mes parents étaient pauvre, pas les moyens de payer des potions pour vite me soigner. Ils étaient condamné à me regarder souffrir et mourir à petit feu. Cependant, Gus DeMalan et Hâmerise, m'avaient « sauvé ». Si on peut appeler cela sauvé, m'apprendre à voler. Hâmerise n'était jamais satisfaite de ce qu'elle avait, elle en voulait toujours plus. J'avais le droit chaque soir, à des coups de fouets. Cicatrices qui ne partiront jamais, souvenir de mon enfance, pas questions qu'elles disparaissent par de la magie. Hâmerise pensait qu'en me vendant, je rapporterais gros. J'étais jolie, n'avais pas de pou,  des dents parfaites, de la peau sur les os. Je me souviens des sales pattes du type auquel elle essayait de me vendre. Il m'avait mit nue devant lui, et m'ausculter comme une marchandise. Une fois la bourse pleine de pièce d'or entre les mains, elle m'a attrapé par le bras en me disant de ne pas m'enfuir. Quand j'étais avec Gus et Hâmerise, je n'avais jamais tenté de fuir. J'avais trop peur et je ne savais pas où aller de toute manière. Et puis, tout ce que je volais, leur revenaient. Avec ces types, j'étais mal à l'aise, je devais faire le ménage, nettoyer leur pied et coucher avec eux. Je m'y refusais, je n'avais que 8 ans, quand cela est arrivé. Cependant, il a fallu 5 lunes pour que Gus vienne me récupérer. Bien entendu, le trafiquant n'était pas d'accord, de la chair ça reste de la chair et il voulait récupérer son or et le double de son poids. Pour seule réponse, Gus les a tous tué, m'a pris la main et m'a reconduite chez lui. De là, sa femme a reçu une gifle. Première fois que je le voyais lever la main sur elle. J'ai appris à me battre par la suite, et à mieux voler.

Ses pouvoirs

Je n'avais que 10 ans quand ils sont apparus dans ma vie. C'était horrible, je sentais le changement en moi. Je me souviens mettre téléporté dans un bac d'eau des animaux de Gus DeMalan et d'avoir eu une correction par Hâmerise. On ne se baigne pas dans le bac des vaches, m'a-t-elle dit. Ce n'était pas faute de lui expliquer que je ne sais pas comment je m'étais retrouvé là. La seconde fois, Gus me réprimandait et je mettais téléporté de nouveau à un mètre de lui. Il en a vite conclu que j'avais des pouvoir et en à bien profiter. J'ai bien fait d'aller de chercher chez ce trafiquant, m'a-t-il lancé. tout de suite, les jours passant, il a essayé de voir si je n'avais pas d'autre don en ma possession en me faisant des tests. J'ai découvert que je pouvais diriger un objet vers moi sans le toucher et que, rien qu'en dormant, je donne mes rêves à la personne qui dort avec moi... C'est super humiliant, surtout qu'au début, je rêvais de mes parents... Je fais en sorte de ne jamais me retrouver avec quelqu'un quand je dors... Cela ne met pas encore arriver de rêver d'une personne que j'aimais dans des conditions vraiment étrange, qui ferait rougir les fraises en hiver !

Rencontre avec Rer Elros, le mage

Ce n'était pas faute d'essayer. Et qui plus est, ça a marché. Par contre, il avait été furieux à la fin de tout cela. Reprenons depuis le début, j'étais à Corylène pour des affaires, pas si urgente que cela. Installé dans une taverne, je buvais tranquillement mon hydromel du soir. Rer Elros est rentré dans l'établissement, il revenait d'une aventure. J'ai les yeux et des oreilles partout, il trimbalait pas mal d'objet de la reine et du roi d'Audasia. Tout le monde me connaît, je ne suis pas du genre à laisser cela passer.Il était soul et parlait à tout va qu'il avait terrassé un dragon, qu'il avait décapité une goule. Je mettais fait passé pour une des serveuses des lieux pour entendre ses péripéties et pouvoir prendre le sac qu'il avait en sa possession. J'ai glissé ainsi discrètement dans sa choppe de bière, une plante qui pouvait le faire dormir rapidement. J'en avais les yeux qui brillaient rien que d'y penser, le cœur qui battait à tout rompre. Manque de bol, il m'avait repéré. Première tentative, perdu. La deuxième, fut donc de monter avec lui en tant que dame de compagnie... Mais ce que je lui avais mit dans la choppe, commençait à faire effet. J'ai récupéré les biens, on a même pas été jusqu'au bout, il s'est écroulé. Ses armes, le trésor de la reine et du roi d'Audasia en ma possession à présent, je quittais vite fait les lieux. Je n'avais pas fait 10 lieues, qu'il était là, devant moi. Magiquement, il m'attacha à son cheval, récupéra ses biens et me remit à la garde d'Ad'Lucem. À contre cœur, j'ai dû draguer un des gardes en utilisant mon collier magique, une chance, cela à marché. Il a bien fallu que je l'embrasse pour qu'il m'ouvre. Une fois assommé, je les tirais dans la cellule, je l'ai enfermé et je suis partie.

Technologie

J'ai en ma possession des bracelets volés en terre des nains, j'avoue leur dire plus d'une fois, que je ne les ai plus, mais en fait, ils sont toujours en ma possession. Si j'en donne un à une personne et que je mets l'autre, l'autre personne ne peu plus s'éloigner de moi, si elle le fait, elle meurt ou tombe dans le coma et inversement. J'ai trouvé l'idée génial en les voyant sur la table d'une maison que je volais ! Les bracelets ne peuvent pas s'enlever par la magie, ni potion, ni envoûtement. En fait, je ne sais pas du tout comment on les enlève.. Bin quoi ? Je n'ai pas cherché la notice ! Je ne sais même pas qui a fabriqué cela, mais c'était en terre des nains !

J'ai aussi en ma possession un collier, du moins, un médaillon magique. Ma mère me la offert quand j'étais petite, c'est le seul souvenir que je garde d'elle. Il ne me quitte jamais. Il a commencé à montrer des capacité magique, le jour de mes dix ans, soi le jour où j'ai compris que j'avais des pouvoirs magique. Je m'en sers pour manipuler l'esprit des gardes, les faire tomber amoureux de moi pour qu'il me libère. Très pratique.

© YOU_COMPLETE_MESS


Tout le monde ment, moi la première


Dernière édition par Teyla Tyrell le Mar 13 Juin - 21:06, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'adore la nature et je peux voler
Messages : 42
Âge : 24
Emploi IRL vendeuse

Feuille de personnage
Profession : Voleuse
Amis & Connaissances:
Âge : 23
avatar
J'adore la nature et je peux voler
Teyla Tyrell

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 20:08
U.C (poste en construction)


Tout le monde ment, moi la première
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Le code du parfait journal de bord
» Modèle de journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-