AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Audasia feat Patrick
 :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt


Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 16:17

Audasia

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





C’était le début de l’été, il faisait beau, Fleur et Nico étaient de beaux bébés bien ronds et j’en étais fière. Ils avaient trois mois et depuis ce jour d’avril où je leur avais donné le jour, ils nous comblaient de bonheur. Sans parler de la fierté de Ben lorsque nous nous promenions dans les rues d’Ad’Lucem.

Cependant j’avais besoin de bouger et j’expliquais gentiment à Ben que j’avais besoin de parcourir à nouveau notre terre et de finir les alliances que nous avions commencées. Les jumeaux n’avaient plus besoin que je les nourrisse de mon lait et puis de toute façon, je n’en avais plus. Jack et Kim aimaient les garder de temps en temps tout comme Abigail et même Rulf se laissait aller à pouponner de temps en temps. Il leur avait fabriqué une sorte de charrette roulante où nous pouvions les mettre tous les deux. Qui aurait cru que Rulf allait fondre pour des bébés. Et ils le lui rendaient bien car dès lors qu’il apparaissait devant eux ils se mettaient à lui faire des tas de mimiques. A croire que mes deux chenapans étaient aussi charmeurs que leur maman.

Patrick vint nous rendre visite et je saisis l’occasion pour lui demander s’il acceptait de m’accompagner afin que je fasse signer d’autres traités dans des contrées inconnues ou encore indépendants mais faibles en ressources. Ce dernier accepta volontiers et j’usais de mon charme auprès de Ben afin qu’il me laisse partir vu qu’il me saurait en sécurité. Et ça je savais bien le faire ! Une nuit d’amour par dessus et mon petit mari serait totalement emballé. Je donnais donc rendez-vous à Patrick dès l’aube, Ben était endormi le sourire aux lèvres. J’embrassais mes bébés et j’étais prête pour l’aventure.

Je sortis sans faire de bruit, je ramassais mon baluchon et récupérais le cheval que Ben avait fait préparer par son palefrenier. Je grimpais sur son dos et je regardais Patrick :

- Ne crois pas que cela ne me brise pas le cœur de les laisser mais je viens de leur donner trois mois à temps plein et je t’avoue que j’ai besoin de souffler un peu. Ben savait en m’épousant que je n’étais pas une femme a rester gentiment à la maison et que j’avais besoin de bouger. Disons que pour une fois il ne sera pas avec moi et qu’il sera privé de câlins quelques temps. Nous nous rattraperons au retour et nous ne partons pas pour un mois. Allez en route !

Je ne demandais pas l’avis de Patrick et nous partions au galop, malgré moi une larme roula sur ma joue.


© OswinWho




Dernière édition par Cheryl Daynight le Sam 10 Juin - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 17:21

Audasia
Feat Cheryl


La nouvelle se rependit vite que se soit par mes amis ou la population d'Ad'Lucem : l'ambassadrice de la paix avait eu des jumeaux ! J'allais lui rendre visite une première fois mais elle était faible. Je pris donc rendez-vous avec elle plus tard. Je ne pensais pas laisser traîner autant avec cette affaire d'ailleurs. je mis plusieurs mois avant de revenir. Je ne revenais pas sans cadeaux pour les jeunes parents et pour les petits. Rulf m'écrivait à leurs propos et se vantait de ses inventions. Il avait d'ailleurs le projet de les montrer au conseil nain et en lancer la production dans les ateliers. Bref, lui sur ce projet, il ne pouvait pas accompagner Cheryl dans sa quête. Bien que je pensais, en lui rendant visite, qu'elle mettrait cela de côté pour ses premiers mois de maman, elle m'engageait à la faire partir de nouveau à l'aventure, ce que je ne saurais lui refuser !  

Comme convenu je la retrouvais à l'aube le lendemain. Je la laissais me faire ses remarques et j'haussais les épaules :

"Je n'ai rien à en penser ni même te faire de remarque. Je peux comprendre les deux points de vue et en juger mais je garde ce jugement pour moi. Je suis investi d'une nouvelle quête, que ce soit par toi ou Rulf et je m'y tiendrais. J'ai passé ma journée hier à faire des plans, je t'en informerais sur le trajet et sur les lieux que j'aimerais te faire découvrir"

Nous partions en direction du grand lac dit de "Fortilia" tout au Nord du royaume. Autant la remettre très vite dans le bain (si je puis dire). L'avantage d'être tous les deux des mages, c'est que je ne perdais pas de temps en pause pour pouvoir lui parler. Je lui exposais la situation par pensées tout en courant à côté de son cheval.

"Nous allons nous rendre sur les berges de la partie humaine du lac dit de "Fortilia". Comme tu le sais, les royaumes partagent le lac et il est d'une importance capitale pour les échanges entre elfes, nains et humains. Tu dois t'en douter, si nous commençons par là c'est qu'il y a un problème majeur : les elfes revendiquent l'exclusivité du trafic maritime et la totalité des flottes sur le lac. J'ai entendu les nouvelles venant de cette partie de Podendril. Les barons et ducs des villages côtiers du côté humain n'entendent pas se laisser piétiner leur commerce par les elfes. La situation s'est crispée ces derniers temps car les hommes ont amené des navires de guerre et se décideraient à couler les elfes récalcitrants, les dissidents et les indécis. De plus les petits ports contrôlent les allées et venues du commerce. Avoues que ce n'est pas l'idéal des échanges commerciaux que nous voulions avec les accords de paix généraux ! Je pense que signer un accord de paix serait une grande avancée pour cette région et pour ta quête..."





Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2160

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 15:56

Audasia

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





Alors que nous partions au galop, j’écoutais ou du moins j’entendais les remarques de Patrick ainsi que les nouvelles du royaume. Pourtant cela ne faisait pas si longtemps que cela que j’avais arrêté mes quêtes auprès des différents seigneurs. Mais c’était toujours la même histoire, à celui qui dominerait l’autre. Il y avait vraiment de quoi perdre patience et j’allais vraiment avoir besoin de Patrick pour ne pas tous les figer et m’obliger à m’écouter. Mais je devais rester diplomate à tout prix et me reprendre en mains. Commencer par des problèmes en lien direct avec ce que j’avais déjà résolu me confortait dans ma reprise.

- Non seulement nous devons arriver à obtenir des accords de paix mais je pense que vu la superficie du lac, nous devrions le déclarer comme terrain neutre et ça ce ne sera pas chose facile à obtenir. Les humains, les elfes et les nains trouvent toujours un sujet de discorde, c’est assez impressionnant.

Nous reprenions notre route et arrivions à Fortilia à la nuit tombée et pourtant nous étions en été. Bien sûr je me rendis directement au palais royal afin d’enquérir le seigneur des lieux. Nous fûmes reçus avec tous les honneurs mais lorsqu’il y alla de « chère princesse », je lui précisais gentiment que j’étais là en tant qu’ambassadrice de la Paix et non pas en rapport à mon rang dans la société. Il nous proposa des chambres et un bon repas que nous acceptions volontiers et au vu de l’heure tardive, il nous donna rendez-vous le lendemain matin. Je demandais à Patrick de m’accompagner dans les jardins, c’était un endroit que j’aimais par dessus tout. Il accepta et marcher me fit un bien fou.

- Sais-tu que j’ai fait mes premiers pas ici, mon père venait d’être nommé comme haut dirigeant et nous sommes venus habiter à Fortilia. Maman n’aimait pas le palais, elle se sentait perdue et du coup nous venions souvent dans le parc, mes frères et moi. Je ne peux pas dire que ce furent des belles années mais comme maman, les parcs étaient mon lieu préféré et cela me permettait de laisser aller mes pensées. Je ne promets pas d’être très diplomate demain....Je pense à Ben et à mes bébés....Je les aime plus que tout au monde mais ce moment de reprise de mon travail fut plus fort que tout. Je n’ai jamais été une mère au foyer, je préfère vagabonder, me battre, faire régner l’ordre par tous les moyens en mon pouvoir. Mais j’ai fait de Ben le plus heureux des hommes et lui adore pouponner. Je ne me disculpe pas mais j’ai besoin de me confier un peu. Et toi comment vont tes relations amoureuses ? J’ai su que tu avais rompu avec Éléa et je ne veux pas en savoir plus là dessus. Tu t’en remets ?

Je n’avais pas envie de parler boulot ce soir mais plutôt prendre des nouvelles de mon ami. Demain nous allions commencer de négocier avec les elfes et il faudrait que nous soyons sereins tous les deux.


© OswinWho


Revenir en haut Aller en bas
J'ai de puissants pouvoirs
Messages : 1815
Âge : 25
Emploi IRL étudiant

Feuille de personnage
Profession : Aventurier
Amis & Connaissances: Eléa, Kim, Rulf, Jack, Cheryl, Mike et Adelia
Âge : 28 ans
avatar
J'ai de puissants pouvoirs
Patrick Might

Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 18:39

Audasia
Feat Cheryl


Je souriais à la remarque de Cheryl sur les peuples de Podendril qui trouvaient si facilement sujet à discorde. Ainsi va le monde et heureusement pour lui que des gens de bien sont là pour le remettre sur un chemin moins sinueux et cabossé. Sur la route Cheryl décida de poursuivre jusqu'à Fortilia. Elle pensait surement pouvoir agir plus facilement là-bas, sur une partie du peuple qui l'a vu grandir et dont elle connait mieux les rouages que moi. J'oubliais parfois que Cheryl était noble... Je poursuivais donc ma route jusqu'à Fortilia où nous arrivions le soir. Une fois au palais les nobles et serviteurs reconnurent tous Cheryl. J'aimais particulièrement le moment où elle répliquait qu'elle venait ici en ambassadrice de la paix. De toute façon j'aimais chaque instant qui permettait de recadrer un elfe.

Nous mangions bien et à notre faim. Je n'étais pourtant pas bien à ma place et je discutais peu avec les convives. Bien que la majorité ne parlaient expressément pas l'elfique pour moi, les sujets de conversation si banal me froissaient... Je ne dis rien et restais cordial quand on m'adressait la parole. Une fois tout cela terminé Cheryl eut la bonne idée de nous isoler pour faire un tour dans les jardins. je respirais de nouveau !

Je l'écoutais me parler de son passé et nous nous baladions à la fraicheur de la nuit qui s'avançait. Demain allait être une autre paire de manche.

"Je comprends ta mère et envie tes moments passés au calme ici. Je n'ai rien dit tout à l'heure, mais l'ambiance si conventionnelle me pesait. Et comment peut-on avoir des conversations si futiles quand quelque chose de si grave menace la paix de Podendril ?"

Je soupirais, elle ne voulait pas parler de boulot et je le respectais. c'est pour cela que je reprenais ensuite :

"Excuse moi, il fallait que ça sorte. Mais tu as raison, laissons ce sir les raisons d'état et reposons nous un peu. Pour te répondre, oui j'ai laissé Eléa et bien que Jack en ai subi le Patrick froid et taciturne, je vais mieux. J'ai travaillé pour cette paix nouvelle et j'ai fait de belles rencontres. Et je ne te dirais seulement que mon cœur balance pour une femme beaucoup moins conventionnelle mais franche, sympathique et enjouée. Je n'ajouterais seulement que nous apprenons à nous connaître sans que cela ne soit véritablement une flamme déclarée, je ne sais d'ailleurs pas ce qu'elle puisse en penser elle... Je clos ici le sujet. Pour revenir à ta famille, puisque tu veux que je t'en touche un mot. Et bien d'une certaine manière je t'admire et j'espère la mienne être aussi compréhensive et souple que toi. Tu es pour moi une grande sœur. Il est d'ailleurs marrant que Jack te considère comme sa mère. Peux-tu me dire d'où cela vient ?"

Nous nous arrêtions le long d'une balustrade surplombant une petite partie du jardin. Un vent frais caressait mon visage et je l'inspirais à pleins poumons. Je posais mes mains sur la pierre fraiche et tournais mon regard interrogatif vers Cheryl.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Audasia feat Patrick
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Parcours de Patrick Gaspard
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» Patrick Swayze
» Patrick Elie prezidan komisyon sou sekirite ap trase grann liy lame nou bezwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-