AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Défis de la nature - Cheryl et Even
 :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt


Je suis un excellent archer
Messages : 2221

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Sep - 15:26

Défis de la nature – Cheryl et Even

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





Juillet, les nuits douces d’étés et les soirs de pleine lune.... et Ben qui n’allait pas bien. Mon époux était en pleine déprime, j’avais eu beaucoup d’offres ces derniers temps et lui restait à la maison faute d’en avoir de son côté. Nos retrouvailles étaient pourtant des plus voluptueuses et nos nuits remplies d’amour et de passion. Mais ces derniers temps il ne dormait que très peu, se renfermait sur lui-même et une indescriptible tristesse l’envahissait.

Connaissant bien les plantes et les rituels de cueillette, je me mis en tête d’aller trouver une racine de Mandragore afin d’apaiser tous les maux de celui que j’aimais. Je savais que c’était une plante délicate et à manipuler avec précaution afin d’utiliser juste ce qu’il faut pour ne pas tuer la personne en soins. Je l’aimais plus que tout et rien ne m’arrêterait. J’appelais Jack et Kim afin qu’ils puissent soutenir Ben et l’aider avec les jumeaux. Jack voulait m’accompagner et je lui dis que je n’avais plus besoin de faire mes preuves et que je désirais être seule pour le rituel.

La nuit de pleine lune avait lieu dès le lendemain. Cette nuit je m’offrirais à mon époux et je me jurais de le retrouver aussi vif et entreprenant que lorsque nous nous sommes rencontrés. C’était un mercenaire et si on avait besoin de lui, il devrait répondre présent. C’était notre vie parallèle, nous l’avions choisi et rien ne nous arrêterait. Le lendemain matin je préparais mon baluchon, quelques fruits, des gâteaux secs et de l’eau. Je nettoyais mes armes et pris un petit couteau à lame fine afin de ne prélever qu’un peu de racine sans abîmer la plante. Je savais qu’en procédant ainsi, la Mandragore pourrait se régénérer.

Je pris un des purs sangs de Ben à l’écurie et entamais ma route vers la forêt de Shadown où je savais trouver cette plante. J’arrivais à la nuit tombée et la lune commençait à monter haut dans le ciel. Lorsque j’arrivais au lieu de reproduction de la Mandragore, je vis un homme accroupi et de dos qui s’apprêtait à en cueillir une sans faire le rituel. Je le figeais afin de le sauver et je m’approchais de lui :

- Je vais vous libérer mais avant tout je vais vous demander de vous reculer dès que vous serez libre.


L’homme s’exécuta, il était jeune et ne disait mot et je lâchais ma colère face à tant d’inconscience.

- Ne sais-tu pas que la Mandragore ne se cueille pas comme une simple fleur ? N’en connais-tu point les vertus ?! Tu veux mourir un soir de pleine lune ? n'as-tu jamais vu la Mandragore tuer quelqu'un part les cris qu'elle émet ?

Mais finalement mon compagnon de pleine lune ignorait-il vraiment la puissance de la Mandragore ? Je le distinguais mais ne pouvais le voir précisément, qu’allait-il faire ?

© OswinWho




Dernière édition par Cheryl Daynight le Mer 6 Sep - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 108
avatar
Je suis maléfique
Even Tricks

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Sep - 16:38

Défis de la nature

Feat Cheryl Daynight



Ma venue dans la forêt de Shadown n'était pas dû au hasard. Certes, l'endroit avait la réputation d'être dangereux, surtout en pleine nuit, surtout pendant la pleine lune car tout le monde sait qu'il se passe des choses étranges à cet période. Et c’était justement un de ces choses étranges que j'étais venu chercher : Une Mandragore.

Jadis, dans ma jeunesse, mon maître m'avait montrer comment extraire les toxines et autres substances que la Mandragore produisait en son sein. Cela n'avait pas été une partie de plaisir à voir, ni à entendre car malgré les précautions auditives que mon maître et moi portions le cri de cette plante faisait des ravages. Je me souviens m'être réveiller avec un mince filet de sang coulant de mes oreilles tandis que mon maître eut une de ces veines oculaires éclatés ce qui tinta son œil de sang pendant plusieurs semaines. On s'en était bien sortie, m'avait-il dit cette fois là.
Depuis, j'ai beaucoup lu à propos de cette plante. Déjà pour ne pas revivre l'expérience d'antan, mais aussi et surtout afin d'en dénicher une moi-même et d'en maximiser les effets avec un rituel adéquat.

Dans cette forêt enténébré par la nuit et les arbres ne laissant passer les rayons de lune que par chance, je me sentais quasiment invisible dans mes vêtements noirs. Vêtements sur et dans lesquels étaient disposer tout mes outils de parfait petit assassin. Entre lames et poison j'étais mortel en corps à corps et en infiltration. Quand à ma magie ... Et bien sans maître j'avoue avoir du mal à aller plus loin dans l'apprentissage. Disons que je renforce mes acquis. Mais comme un musicien sentant la musique dans ces veines, je sens un pouvoir latent qui ne demande qu'a s'éveiller.
Enfin! Pour l'instant je n'avais point l'air glorieux, à marcher quasiment à l'aveuglette tout en récitant mes sombres litanies qui entré en résonance avec le familier de mon défunt maître. Plus qu'un simple oiseau, ce corbeau était un familier de sorcier noir. Il n'était pas le mien mais par nos lois il était mien depuis la mort naturelle, je tien à le préciser, de mon maître. Mes incantations servaient à intensifier le pouvoir de recherche de la créature qui au bout de plusieurs minutes de vol, plongea en piquer dans la forêt puis croassa trois fois. Il avait trouver la plante.

Je me rendis au plus vite sur les yeux à une vitesse humaine, en usant de magie je pouvais être plus rapide mais dans le noir et dans la forêt ... Je ne suis pas idiot. Me voici face à l'animal qui m'attend me fait signe du bec vers le bas, il se tient sur une souche morte, en décomposition. Pour moi et mon art noir c'est un signe favorable.
Je m'agenouille à même le sol et trace un cercle autour de l'endroit oû je dois déterrer la plante. Car j'en ai besoin dans son intégralité. Je retire un des couteaux de ma ceinture et j'entonne de sombre parole à voix basse. Je suis recroquevillé, de dos on ne peut pas voir que je m'apprête à me trancher la paume de la main.

Ma voix et mes gestes sont soudainement figé, j'entend derrière moi :

"- Je vais vous libérer mais avant tout je vais vous demander de vous reculer dès que vous serez libre. "

Bah voyons... Je suis pétrifié par un puissant pouvoir magique, comme si j'étais en état de désobéir! Et puis cette voix féminine avait tout gâché... Mais je pouvais encore me rattraper. Je la sens me relâchée et d'un geste vif je m'éloigne.

"- Ne sais-tu pas que la Mandragore ne se cueille pas comme une simple fleur ? N’en connais-tu point les vertus ?! Tu veux mourir un soir de pleine lune ? n'as-tu jamais vu la Mandragore tuer quelqu'un part les cris qu'elle émet ?"

J'hausse, j’arque, mon sourcil gauche fait ce qu'il peut pour exprimer mon étonnement. Je suis en train de me faire engueuler... Comme un gamin... Mais elle se prend pour qui la blanche matrone ?! Deja Madame, c'est très impolie de figé les gens dans le dos et s'annoncer qu'après coup! Que de mesquinerie! Mais bon ... Au vu de la blancheur de la robe, mince c'est aussi blanc que la pleine lune, cette femme doit être une sorte de ... Je sais pas trop quoi qui prêche le bien, la justice, l'amitié et les petits oiseaux. Par conséquent son geste, dans son esprit, n'était pas mesquin mais salvateur. Je n'apprécie guère ce genre de personne. Du coup je cède à mes impulsions première. En m'ayant montrer une parcelle de ces pouvoirs, j'utilise les miens pour accélérer le mouvement du bras et de la main tenant le couteau qui allait me servir pour mon rituel, afin que la pointe de mon arme se positionne juste sous sa carotide.

"-Et toi ? Ça te dit une mort sous la lune ? Cette robe serait tellement plus belle en rouge si tu veux mon avis.." que je lui répond alors qu'un rayon de lune traverse pour nous éclairer tout deux afin que nous puissions mieux nous distinguer.


by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2221

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Sep - 13:57

Défis de la nature – Cheryl et Even

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





Et voilà que ce jeune homme avait des connaissances en magie et tenait à tout prix à inverser les rôles. Alors que la lune éclairait nos visages et que son couteau minuscule jouait près de ma carotide, je lui souris. Il était jeune, je ne pouvais lui en vouloir. Et puis je supposais qu’il devait faire ses griffes.

Cependant son maître ne pouvait tout lui apprendre et méchante que j’étais et surtout une grande envie de m’amuser deux minutes, je me rendis invisible l’espace de trente secondes. Amplement suffisant pour me détacher du couteau, mordre la main de mon adversaire un bon coup et à nouveau l’immobiliser.

Beurk du sang de sorcier noir ! Je crachais ce que j’avais dans la bouche et je m’installais face à mon compagnon. Je libérais ses jambes un instant, un bon croche pied et le voilà à terre. Il se redressa en position assise tant bien que mal, je le figeais de nouveau et je m’asseyais face à lui. Son corbeau ne cessait de croasser et je lui intimais, par pensée et du regard, l’ordre de se taire s’il ne voulait pas passer à la casserole. Il vint se poser près de moi et n’émit plus un son.

- Très simple jeune sorcier, tu vas rester ainsi jusqu’à ce que je prélève quelques échantillons de la racine de cette Mandragore. Personne ne peut te libérer en dehors de moi. Je verrais ce que je fais de toi par la suite.

J’entrais en transe et je récitais quelques incantations avant de me trancher la paume de la main pour donner mon sang en guise d’offrande à cette plante magique. Je l’entendis soupirer et chanter doucement. J’avais son accord et je procédais délicatement afin de prélever des échantillons dans les petits tubes de verre que m’avait donné Kim. J’en pris un peu plus pour mon compagnon d’infortune. Après tout il pourrait peut-être m’aider. Hum ! Pas sûr ! Les jeunes sorciers noirs sont très vifs et sans pitié. Mais voilà, le problème est que je ne savais pas comment faire ma potion. J’avais une petite idée mais la moindre erreur serait fatale à Ben. Je me réinstallais face à lui alors que la Mandragore s’enfouissait au plus profond dans le sol. Je fronçais un sourcil et lui libérais le visage.

- Je sais je ne suis vraiment pas sympa avec toi. Mais vu que tu n’es guère mieux envers moi, j’estime que nous sommes quitte. Par contre je ne vais pas te libérer cette fois !.... Nous allons causer un peu.... Je me nomme Cheryl, princesse de sang royal, mère de quatre enfants que j’adore, grand mage de la nature, des éléments........ et de bien d’autres choses....... épouse de Ben Durok, professeur de magie et surtout ambassadrice Je cherchais un mot pouvant me correspondre « particulière » ?!....de la Paix. Et ma robe est plus belle en blanc. Voilà c’est assez complet, à toi ?

J’essayais de bien peser mes mots, je ne pouvais lui dire de but en blanc que du sang de sorcier noir coulait dans mes veines. Son regard était noir et je le reconnaissais bien. Il cherchait une incantation ou un sort mais il ne pouvait absolument pas bouger son corps. Quand au corbeau il s’était posé sur une branche et dormait profondément.Pourvu que ce gamin se tienne tranquille, je ne voulais pas lui faire de mal et encore moins le tuer.

©️ OswinWho




Dernière édition par Cheryl Daynight le Sam 23 Sep - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis maléfique
Messages : 108
avatar
Je suis maléfique
Even Tricks

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Sep - 22:04

Défis de la nature

Feat Cheryl Daynight



Ok Even, il faut vraiment que tu arrête de te prendre pour un grand alors que tu n'es qu'un petit! Quel folie des grandeurs tu as! En faite tu te fais griller à chaque fois, c'est lamentable! Le sorcier gris qui te fait valdingué, le nain perspicace qui te perce a jour d'un simple coup d’œil et maintenant un grand mage, professeur de magie, épouse, mère, princesse et ambassadrice de la paix de surcroît qui t'immobilise d'un simple regard ... Et en plus elle m'avait mordue, la garce! J'ai ce sentiment d'être un jouet entre ces mains et je n'aime pas ça du tout. C'est assez ironique quand j'y pense puisque je me comporte de façon similaire avec mes propres victimes.

Et pour couronner le tout, la plante s'était enfouit dans le sol. C'était peine perdue pour la retrouver maintenant! J'espère qu'elle est fière d'elle! Ah je rage intérieurement, ça bouillonne! Mais que puis-je faire face à elle ? Elle m'immobilise, me défige à sa guise pour me mettre dans tel ou tel position à la manière d'une poupée puis m'immobilise de nouveau pour faire son speech. Au moins elle à libéré mon visage ce qui me permet de rouler des yeux pendant qu'elle me parle d'elle et de ces grands pouvoirs et devoirs royaux, famille, patati patata et bla bla bla et bla bla bla.
Dans ma tête je réfléchis, maintenant que je peux bouger les yeux je pourrai lui envoyer un poignard dans le dos par télékinésie ? J'avais laisser choir celui que j'avais dans la main précédemment lorsqu'elle m'a mordu la main tout en étant invisible. Elle devait surement avoir plusieurs autres pouvoirs et talents en réserve surtout si comme elle me le disait elle maîtrisé la nature et les éléments. Je n'avais pas envie de me prendre des sorts de feu ou de foudre et surtout je ne saurai y résister. Décidément ... Il faut vraiment que je perfectionne ma magie... De toute manière elle aurai surement arrêter mon arme avant qu'elle ne la touche. J'avais encore certain pouvoir en réserve mais il me semblait tant dérisoire face à elle que je ne songeais y recourir. Quoiqu'une ou deux idées me venait bien en tête ... Après tout qui ne tente rien à rien ? Mais si je la contrarie, je risque d'en prendre pour mon grade... Ah dilemme cornélien!

Je lançais un regard vers mon familier corbeau. Inutile de lui dire de déguerpir, si ça se trouve à cause d'elle il ne m’obéira pas. Le changera-t-elle en blanche colombe tant qu'on y est ? Allez savoir avec cette Cheryl. En tout cas la décision était prise. Une fois à la maison j'allais faire rôtir ce corbeau et je me trouverai un vrai familier!
Bon si elle m'a permis de bouger mon visage c'est sans doute pour que comme elle je m'exprime. J'espère qu'elle ne s'attend pas à un monologue comme le sien, elle allait être déçu.

"- Comme vous l'avez si bien dit, Cheryl;" en ce moment j'utilise le vouvoiement de façon ironique, j'espère qu'elle le perçoit et ne voit pas ça comme une forme de soumission de ma part. "Je ne suis qu'un très simple sorcier noir." et j'insiste bien sur le très simple. Parce que c'est vexant tout de même! "-Hum ... Que dire de plus ? Ah oui, j'aime les plantes et les promenades nocturnes. Tiens mais ça nous fait deux beaux points comment ça !" Je marque alors une pause de quelques secondes puis je laisse échapper un : "Oh et puis zut!"

J'attaque, mes yeux deviennent totalement noir jusque dans le sclère de mes yeux! Je ne peux pas me laisser faire ainsi! Tant pis pour la mandragore, là c'est une question de fierté et d'orgueil. Proprement masculin penserez-vous, et totalement puéril pensera-t-elle à tout les coups. Et bah oui, mais j'étais ce genre de personne légèrement impulsive. Bref, j'ai beau être immobilisé il me reste un atout dans ma manche et je n'ai besoin ni de mots, ni de gestes pour m'en servir. C'est mon pouvoir d'illusion.  Le seul pouvoir assez unique que j'avais réussi à maîtriser. Il me suffisait de visualiser ce que je voulais que ma cible voit et ma magie noire tissait l'illusion autour de la réalité.
Aux yeux de Cheryl, je me fond dans l'obscurité, disparaissant totalement de sa vision. Les arbres l'entourent, plus nombreux et plus touffu, comme si ils cherchaient à l'emprisonner. Autour de ces jambes se manifeste des serpents sifflants et rampant, cherchant à immobiliser ces jambes et à planter leurs crocs venimeux dans sa chair. Les branches des arbres le plus proches d'elle s'animent et s'enroulent autour de ces bras égratignant et griffant sa peau.

Je ne suis pas dupe et me doute qu'elle va vite se rendre compte de mon petit tour. Néanmoins ça me fait un bien fou de répliquer! Si seulement je pouvais bouger!

"-Si tu relâche ton emprise, je relâche la m...!" Je n'ai pas le temps de finir ma phrase car je me prend un coup en plein visage. Ça y est, elle à pigé que c'était qu'une illusion. Rapide vilaine!


Spoiler:
 

by FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2221

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Sep - 16:51

Défis de la nature – Cheryl et Even

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





Mon cher ami me fixe avec un regard courroucé. Quel malin plaisir je prends à le faire plier. Mais en fait je me dis que je ne suis pas juste, non seulement je suis un puissant mage de la magie blanche mais je joue aussi bien avec la magie noire ; il me fait apparaître des serpents autour de mes pieds qui faisaient mine de vouloir me mordre, les branches des arbres se mirent à vouloir me griffer la peau de mes bras, qu’il est mignon.

Cependant un de ses mots à attirer mon attention et je ne compte pas le laisser filer comme ça sans en savoir plus. Aller encore un petit peu de plaisir à manipuler mon nouveau jouet. Ben serait là, il me stopperait immédiatement en me disant de respecter la vie d’un autre et surtout d’un gamin qui pourrait être le mien. Mais là j’avais besoin de lui donner une leçon.

Je fis un petit tourniquet avec la main et voilà mon jeune sorcier réduit à l’état de chrysalide,  je ne lui avais laissé que les yeux de visibles une fois de plus. Je fis un signe de bas en haut afin que le gros chêne derrière lui le pende par les pieds. C’était marrant, enfin pour moi. Car cette fois il ne semblait plus apprécier. Je fis un geste tournoyant avec ma main et il se mit à ressembler à une toupie. Je finis par faire tout stopper et il s’écrasa au sol. J’étais debout près de lui et je le dominais ainsi de toute ma hauteur de petite bonne femme. Je lui mis un pied sur sa main alors qu’il s’apprêtait une fois de plus à prendre son couteau.

- Vas tu une fois pour toute cesser tes enfantillages ou veux-tu que je te prenne à ton propre jeu ? Qui t’a enseigné ta magie ? De quel royaume viens-tu ? Je sais très bien que tu es né d’un père sorcier noir et d’une mère d’un autre peuple, mais je ne veux pas entrer dans ta vie privée si tu ne veux pas en parler. Par contre une chose m’intéresse particulièrement : que sais-tu des plantes ? ne me racontes pas de crack car je le saurais et je ne serais plus amicale je pense.

Je lui fis un beau sourire mais mon regard en disait long. Ce petit sorcier m’amusait mais je n’avais pas envie de perdre mon temps. Ben était mal et il était la plus belle chose qui soit arrivée dans ma vie ses dernières années. Alors jouer un peu avec mon compagnon d’infortune, pouvait m’amuser un moment mais pas toute la nuit. J’avais beaucoup de route à faire pour rentrer chez moi et je devais aussi dormir un peu.

Mon petit sorcier allait-il comprendre que nous avions besoin l’un de l’autre ou devrais-je finir par lui faire rendre l’âme ?

©️ OswinWho


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Défis de la nature - Cheryl et Even
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: La forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Le protecteur de la nature~
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-