AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Je suis un excellent archer
Messages : 2209

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Oct - 18:04

Passe-passe

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





J’en avais assez des remarques désobligeantes que ces beaux messieurs, les membres du conseil, fassent sans cesse sur ma façon de faire régner la Paix. S’ils étaient si malins, ils se débrouilleraient pour la faire régner eux-mêmes au lieu de faire sans cesse leurs enfantillages à qui en fera plus que l’autre ou surtout à qui volera plus l’un que l’autre. Je sortis de la salle de réunion fort en colère et je leur dis que je reviendrais plus tard. J'étais ambassadrice de la paix et pas un pantin à qui on dictait ses lois.

J’arrivais dans les rues de Fortilia et je pestais encore après eux. Soudain un homme se mit à interpeller un des gardes en disant qu’on lui avait volé sa bourse. Je regardais autour de moi pensant voir Teyla, mais non, ni dans les airs ni sur terre. Ma colère s’était envolée et mille idées me traversaient déjà la tête : un voleur, combien de fois j’avais pu compter sur eux. Et là j’en avais encore besoin. Haedeyne réglait ses problèmes de territoire et devait se faire reconnaître comme souveraine. Teyla devait toujours être à donner un coup de main à Mike alors si je pouvais trouver celui qui était ici....

Je déambulais ça et là lorsqu’enfin je le vis ! Je ne devais surtout pas le lâcher....du moins avec les yeux. Il était plutôt malin....hihihihihihi.......il volait ses riches marchands qui se moquent du petit peuple. Il me plaisait celui-ci, je vais tâcher de l’aborder assez discrètement. Je m’approchais de mon voleur faisant mine de m’intéresser aux étals. Une fois juste à côté de lui, je regardais qui se cachait sous cette capuche. Je ne le connaissais pas, jamais vu. Il était plutôt bel homme et je l’abordais naturellement.

- Je vois que vous ne vous ennuyez pas....Je me pinçais légèrement la lèvre.....Je m’appelle Cheryl et vous M. Le Voleur ?

Je souriais en le fixant mais si jamais il faisait mine de s’éclipser....Le pauvre serait figé !

Spoiler:
 


©️ OswinWho




Dernière édition par Cheryl Daynight le Jeu 12 Oct - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 32
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 10:48
Passe-PasseCheryl Daynight & Argan Tanguy

Que voici une belle journée pour se promener. Un soleil radieux, un ciel dégagé, une bonne ambiance en ville et… Des bourses bien remplit. Que demander de mieux ? Pour le maître voleur, rien de tel pour se dégourdir les pattes et gagner quelques pièces. Aujourd’hui, il n’avait rien de spécial. Aucun gros poisson repéré et on n’avait pas encore louer ses services. Donc le jeune loup pouvait prendre l’air et se distraire, prendre le temps pour lui. Se promenant en ville, il s’arrêtait quelques fois pour admirer des spectacles se tenant sur les places, applaudir à la fin de chaque numéro et accorder quelques deniers une fois la présentation terminée. Mais quand on était un voleur, on ne pouvait faire taire ses instincts bien longtemps. Pour Argan, c’était bien plus qu’un métier, un moyen de subsistance, c’était un sport, un loisir qu’il pouvait pratiquer à longueur de journée.

D’ailleurs, il était très soucieux de respecter son code dont l’une de ses règles était, de ne pas dépouiller le pauvre et le mendiant, mais se contenter des plus fortunés où ce qui étaient en moyen de se défendre, ce qui était logique. D’autant plus que cela apportait bien plus de challenge lors d’un vol à la tire. La procédure était simple, repérée une cible potentielle, l’observer pour analyser son comportement et la suivre pour trouver la bonne opportunité pour frapper. Argan tenta le coup sur un homme richement vêtu, probablement un marchand. On pouvait voir se bourse en dessous de son manteau richement orné et aussi coloré qu’un costume de fou de la cour. Le voleur se mit à le pister, le suivant à travers une grande place, puis dans une ruelle. Il faisait bien attention de dissimuler son visage sous sa capuche et de faire comme s’il n’était qu’un simple passant, évitant de bousculer qui que ce soit. Hélas, sa cible s’était très vite entourée d’hommes armés. Ce sera pour une prochaine fois, il fallait croire.

Ce serait mal connaître Argan que de croire qu’il laisserait tomber aussi facilement. Le maître voleur passa par la voie des airs pour suivre sa proie. Sur les toits, il surveillait le marchand qui s’engouffrait avec ses amis sur une nouvelle place marchande. Argan le vit s’intéresser à un stand d’épice et s’y approcha tout en s’éloignant de ses protecteurs, si c’étaient ce qu’ils sont.

"Grossière erreur mon ami."

Il se laissa tomber de toits en toits pour atterrir dans une ruelle, d’où il pouvait rejoindre la place du marché. Observant les hommes armés, il les vit partir. Ce n’était pas sa garde personnelle finalement, tant mieux. Profitant de cette aubaine, il approcha sa proie avec une petite lame, dissimuler sous sa cape. Faisant mine de s’intéresser aussi aux épices, il trancha d’un coup net la cordelette et attrapa avec sa main la bourse, avant qu’elle ne touche le sol et signal le marchand du larcin. Faisant mine que finalement je n’étais pas intéressé de ces marchandises, je partais bien content de ma petite prise. Elle n’était pas lourde, mais ça conviendra.

Pour récompense de son magnifique travail, il s’offrit avec ces nouvelles pièces, de quoi grignoter. L’odeur de la nourriture sur les étals lui faisait envie et se prit quelque chose de petit, fait de viande de porc, de pain et de crème. Pendant un long moment, il profita de sa promenade sur les lieux de marché. Une vraie bonne journée. Il arriva à quelques mètres d’un pont passant par-dessus un chemin pavé où des mendiants avaient trouvé refuge. Je vis un autre gros marchand passait devant eux. Les pauvres bougres le supplièrent de leur accorder une simple pièce pour apaiser un moment leur souffrance, mais le passant les poussant en leur crachant dessus. Réajustant ma capuche, le loup souffla :

"Quand on est riche, on se doit de payer des leçons de politesse."

Passant devant les mendiants, Tanguy leur donna le reste de la bourse précédemment volé et partit pister sa nouvelle victime. Cette fois-ci, au lieu de faire ça pour le jeu, c’était plus dans l’idée de justice. Ce genre d’individu le répugnait et il trouva plaisir à les ridiculiser. Comme pour le précédent, il s’approcha de lui. Cet homme était si arrogant, il ferait encore moins attention à ce qui risquait de lui tomber dessus. D’un côté, c’était un peu triste, car Argan aurait aimé montrer l’étendue de son talent, mais un bon voleur devait savoir adapter ses méthodes à la situation, sinon le coup serait voué à l’échec. Il déroba la bourse sans grand mal et s’en alla tranquillement, un sourire malsain sur le visage, heureux d’avoir donné une leçon.

"Je vois que vous ne vous ennuyez pas. Je m’appelle Cheryl et vous M. Le Voleur ?"

En s’étant retourné, Argan aperçut une belle jeune femme se tenir derrière lui. Elle était pas mal du tout dans son genre, mais elle devait être noble à la vue de sa façon de se maintenir et de l’élégance de ses vêtements. Argan se maudissait de s’être fait repérer. Lui qui se vantait d’être le meilleur, voilà qu’une inconnue lui démontra le contraire. Pourtant, elle n’avait pas crié à la garde, au voleur, etc. Non, elle avait décidé de le confronter seule, sans manifester d’agressivité. Étrange. Argan afficha donc un sourire et un regard presque enjôleur, tentant de jouer la carte de la séduction tout en faisant le malin afin de se sortir de ce pétrin et savoir ce qu’elle voulait de lui. Il pensait surtout lui fausser compagnie à la première occasion pour disparaître dans une ruelle sombre, comme il savait si bien le faire.

"Argan Tanguy, pour vous servir. Mais, me voyez-vous vexer gente dame. Je ne suis point ce que vous accusez, mais juste un pauvre homme cherchant à gagner sa vie dans ce marché."

Pendant qu’elle me répondait, le maître voleur examinait discrètement le moindre recoin, le moindre élément pouvant l’aider. Comme se cacher derrière les étales ou entre les passants pour fuir. Il pouvait aussi jeter un drap sur elle pour disparaitre juste après. Ou bien sauter sur ces caisses plus loin, pour atteindre les toits. Ou plus amusant, faire tourner dame Cheryl afin de la faire tomber dans les marchandises, afin de gagner du temps. Ou bien la distraire par un baiser. Non, il serait bête d’en arriver jusque-là. Le mieux serait de fuir quand elle ne le regarderait plus, même pendant une fraction de seconde.
©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.



Dernière édition par Argan Tanguy le Jeu 12 Oct - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je suis un excellent archer
Messages : 2209

Feuille de personnage
Profession : paladin-soigneur
Amis & Connaissances:
Âge : 36
avatar
Je suis un excellent archer
Cheryl Daynight

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 11:42

Passe-passe

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" - Gandhi





Argan Tanguy ? Complètement inconnu par la garde personnelle du roi apparemment ou alors ce dernier avait oublié de m’en parler. Pourtant il ne se loupé pas de me moucher à la moindre défaillance dans ma quête. Je lui souriais mais je voyais bien qu’Argan était mal à l’aise. Je décidais d’entrer dans sa tête et à l’image de me voir étaler dans les marchandises, j’écarquillais de grands yeux. Mais bon, il avait changé d’avis, tant mieux pour moi, il ne mettrait aucun de ses plans à exécution.

Je le détaillais de la tête aux pieds, bien charpenté, musclé sans excès, plutôt grand, le genre d’homme pratiquement parfait. Cependant je ne sais pourquoi, il me faisait penser à Mike, un « je ne sais quoi » me tracassait. Je le regardais alors dans les yeux, de magnifiques yeux bleus qui trahissaient légèrement ses émotions. Je sortis de sa tête car je ne voulais pas qu’il s’en rende compte et je décidais de jouer la carte de l’honnêteté.

- Je me moque de comment vous gagnez votre vie mais j’ai besoin de vous.

A son sourire timide et ses yeux pétillants, je me rendis vite compte que nous n’étions pas sur le même sujet et je me rattrapais très vite.

- Enfin je veux dire j’ai besoin de vos aptitudes à chaparder. Ne pensez pas que j’ai besoin d’argent, je m’en moque éperdument. Mais je vous propose que vous en gagnez beaucoup et en vous faisant prendre le moins de risque possible, de l’or, des pierres précieuses, tout ce qui peut attirer un voleur....car c’est ce que vous êtes non ?

Je me pinçais la lèvre et je me rendis vite compte que j’intéressais mon voleur au plus au point, nulle pensée de fuite dans sa tête. Mais nous étions trop à vue et cela risquait de ruiner mes plans. Alors que des passants arrivaient et nous regardaient, j’eus peur d’être reconnue. J'enfilais rapidement ma capuche, je glissais mon bras sous celui de mon compagnon et je l’entraînais dans un coin tranquille à l’abri des regards. C’était un petit jardin peu fréquenté et j’allais pouvoir lui exposer mes plans. Je l’invitais à s’asseoir en souriant.

- Asseyons nous, je vous promets de ne pas vous croquer. On pourrait peut-être se tutoyer et s'appeler par nos prénoms si nous travaillons ensemble, je ne suis pas très protocolaire.



©️ OswinWho


Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 32
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 11:21
Passe-PasseCheryl Daynight & Argan Tanguy

Pendant un instant, le maître voleur cru à une plaisanterie de la part de la noble elfe. Et il trouva cela amusant la manière dont elle se rattrapa pour rectifier le tir. Cela démontrait un caractère direct, elle ne devait s’accommoder des convenances comme les dames de la cour qui flânaient en langage très soutenue et se tenant les fesses serrer comme si elles se retenaient. Mais passons, car ce n’était pas le sujet de cette histoire. En réalité, l’elfe souhaitait engager les services du jeune loup. Voilà qui n’était pas très original. Argan proposait ses services à n’importe qui, qui savait mettre le prix, et ce n’était pas la première fois qu’une personne de la haute venait lui demander un petit coup de main pour récupérer une babiole ou deux. Argan acquiesça et tous deux se rendirent dans les jardins pour discuter affaire de manière plus discrète.

Les jardins étaient toujours beaux à voir. D’immenses étendues de verdure, fleuris de mille couleurs et entourer d’arbres donnant des allures de paradis. Bien que Tanguy fût un voleur, son côté loup lui accordait un lien très fort avec la nature. Il n’oubliait pas ses origines, une tribu de métamorphe vivant dans la forêt, et ayant dû vivre dans la nature sauvage pendant une bonne partie de son enfance. Alors, voyant rien qu’un peu de verdure, le voleur se sentais bien. Il pouvait y méditer et se remémorer les bons moments de sa vie, bien que la toute nouvelle lui plaise fortement. C’était un peu comme le souvenir d’une ancienne mère qui nous as aimer, mais qu’on a perdu. Et dans les désespoirs, on a retrouvé une nouvelle tout aussi aimante, mais bien différente. Pourtant, on éprouvait encore le besoin de se remémorer notre ancienne mère.

Cheryl lui proposa de s’asseoir, mais Argan préférait rester debout, le dos appuyer contre un arbre juste à côté, bras et jambes croisé debout, attendant ce qu’elle avait à lui dire. Juste qu’il n’était trop pour s’asseoir, disons qu’il n’y avait rien où poser ses pieds comme dans une taverne, que vouliez-vous, il avait ses habitudes. Et le plus important, c’était qu’ils étaient assez proche pour discuter en toute discrétion.

"Le client est roi non. Alors Cheryl, vous avez besoin de moi pour un coup ? Bon, j'imagine que pour le règlement, vous saurez déjà comment payer."

Oui, il était direct. À quoi bien protester en disant plusieurs fois qu’il n’était pas un voleur et chercher à se justifier. Si c’était pour le travail, il ne pouvait refuser. Et puis, si cela était un piège, il comptait beaucoup sur ses aptitudes pour se sortir d’un guêpier. Ce n’était pas la première fois qu’on cherchait à l’attraper par ce genre de stratagème, et à chaque fois, il avait réussi à tromper ses poursuivants. Cela était dû en partie à la chance, mais cette dernière était capricieuse, elle pouvait changer d’amis en un claquement de doigts pour laisser son précédent amant dans l’embarras. Et aussi, se surestimer pouvait être dangereux également, car cela pouvait tromper aussi. Voilà pourquoi, Argan se remémorait souvent ce conseil de son ancien mentor : Rappelles toi toujours que tu peux perdre sur ce coup, que tu risques fort de te planter et te faire attraper. Sinon, tu te feras avoir.

"Mais j’imagine qu’il s’agit d’un héritage, ou quelque chose te revenant de droit. Mais quelqu’un d’odieux t’en a priver et tu désires le récupérer je me trompe ?"

Cette petite phrase, servait surtout à protéger plus Argan que sa cliente. Quoi de mieux que de se cacher derrière le masque d’un pseudo justicier, disant agir pour le bien d’autrui. Rien de bin crédible c’est vrai, mais cela avait toujours son petit effet si on venait vous reprocher de quoi que ce soit. En effet, vous disiez venir rétablir la justice et on veut vous mettre en prison pour ça, de quoi leur faire créant une mauvaise réputation. Comme quoi, il fallait savoir jouer un peu sur les mots dans ce milieu, et Argan ne se débrouillait pas trop mal sur le sujet. Bien que Cheryl se disait n’être trop protocolaire, ce qu’il voulait bien croire, le maître voleur lui, se montrait un peu plus direct dans ses paroles que ses collègues.
©️ YOU_COMPLETE_MESS




Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» Pour comprendre ce qui se passe en Haiti.
» QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-